31 octobre 2013

K.f.c. Amel (Amblève) - F.c. Richelle Utd.

amel-coupe.jpg

Pas de photos de la rencontre
Les buts par: Damien Busarello et Nicolas Hansen (2)


Rencontre qualificative pour la Coupe de Belgique ce jeudi soir 20h00 à Amel (Amblève) avec élimination directe.

Richelle s’invite chez les grands

Nicolas Hansen salue l’excellent départ de son nouveau club

C’est finalement Richelle qui aura le mieux géré les événements d’un sommet à Beaufays assez inattendu (0-1). "Trop de mes joueurs étaient en dessous de leur niveau habituel", regrettait Luc Ernès. "Malgré tout, Genchi n’a pas un autre arrêt à effectuer à part sur le but que l’on reçoit. Richelle a déployé une bonne organisation et a fait preuve de plus d’engagement que Beaufays."

Cela fait quelques semaines maintenant que la maîtrise tactique de Benoît Waucomont est louée par ses joueurs et ses adversaires. "En fait, il nous a fallu trois rencontres pour nous mettre dans le bain de la P1", se souvient Nicolas Hansen, à nouveau très en vue. "Depuis, nous tentons de rapidement étouffer nos adversaires et les résultats ont suivi. C’est surtout notre secteur défensif qui a progressé le plus. Au début, nous nous étions mis sans doute trop de pression et ce stress générait quelques erreurs coupables. Depuis, une certaine sérénité s’est installée et nous parvenons à mieux gérer les événements qui conditionnent une rencontre comme, ce dimanche, ce vent latéral qui modifiait les trajectoires."

Nicolas Hansen a déjà connu l’élite provinciale avec Aubel. "C’est une série où il est essentiel de prendre un bon départ. La première saison où j’ai intégré la première, nous avions réussi à accrocher les meilleurs pour terminer dans le sillage direct de Seraing. La dernière, nous ne sommes jamais parvenus à rectifier une entame de compétition manquée."

Et le médian offensif se plaît dans son nouveau club. "Je connaissais déjà très bien Benoît Waucomont et c’est ainsi que j’ai répondu à son appel. Je retrouve également de nombreux anciens partenaires. J’apprécie également beaucoup l’atmosphère ici. Au départ, le club visait le maintien, mais nous sommes à présent à une longueurs du leader. Poursuivons l’aventure sans se prendre la tête."

NH.jpg



A lire sur:

021_dhnet_logo.gif Source: Christophe Lonnoy (www.dhnet.be)

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

27 octobre 2013

R.s.c.Beaufays - F.c. Richelle Utd. (championnat - Journée 11)

beaufays+andrimont.jpg

Les photos de la rencontre
Le but par: Axel Lawarée


Composition:

Beaufays: Genchi, Grandisson, Bosson, Lemaire, Hanoset, Kadima, Petit, Marechal, Delbrassine, Namotte et Restiglian

Réserves: Jellouli, Wiyalika, Nickees et Anelli

F.c. Richelle Utd.: Gomant, Deghaye, Wangermez, Lawarée, Bemelmans, Hansen, Thys, M. Lecluse (65' Mignon), Brissinck (88' Quitin), Lemaire (75' Kaborè) et Busarello

Réserves: Mignon, Racz Kabore et Quitin.

Arbitre: Stéphane Claes assisté de Kevin Wégria et Pierre Otte.



Richelle s'offre le scalp du leader

À dix, Richelle a marqué et a maintenu son avance malgré la pression de Beaufays. Les visiteurs offrent la tête du championnat à Waremme et se hissent sur la troisième place du podium. Pour Beaufays c’est la fin d’une série après douze matchs sans revers. "Cette défaite va nous enlever de la pression", relativisait Luc Ernes.

Match au sommet et tête d'affiche ce dimanche sur les hauteurs belgafetaines ce dimanche, Richelle en outsider, rendait visite au leader Beaufays. Toujours sans Benoît Mulkin et Laurent Massau mais avec le retour dans le groupe de Gilles Bemelmans en lieu et place de Michaël Possen suspendu et Vincent Quitin. Que du solide devant les richellois, cela on le savait, mais à la construction, Richelle prenait un léger avantage, Beaufays, par deux fois, aurait pu prendre l'avance mais c'était sans compter sur un Arnaud Gomant très attentif, le nul à la mi-temps était des plus logique.

En seconde période et au fil du match, on sentait, chez certains, la nervosité s'installer, c'est ainsi qu'à la 55', Richelle allait terminer la partie à 10 des suites de l'expulsion de Maxime Deghaye pour abus de cartons jaune. On pensait que la tâche allait se compliquer mais à l'heure de jeu, sur un contre, Axel Lawarée allait conclure une belle offensive pour l'ouverture du score (0-1). Les hommes de Luc Ernès allaient bien tout tenter pour revenir mais Richelle, malgré son infériorité numérique, restait solide et emportait la mise. Voici donc Richelle troisième au classement, revenu à 1 petit point de son adversaire du jour et à 2 points du nouveau leader Waremme, vainqueur à Blegny ce dimanche.

c_DSC_0197.JPG




On n’attendait pas les Richellois à pareille fête. Lorsque l’on se hisse sur la troisième place du podium ce n’est plus ni chance, ni hasard.

Richelle n’est pas là par hasard

Richelle n’en finit plus de surprendre à tel point que ce n’est plus une… surprise. Ben Waucomont est en passe de réussir son challenge. Il est parvenu à créer un véritable groupe qui oeuvre dans la solidarité. Où s’arrêtera Richelle? Rien que pour la sympathie qu'il dégage, on espère qu’il ne s’arrête pas en si bon chemin. l

"J’ignore où ils vont s’arrêter…"

Condamné à la relégation il y a deux ans à cause d’une faute administrative de… Beaufays, Richelle, qui retrouve l’élite, a pris sa revanche…

Président, cette victoire est particulièrement précieuse?

"En effet. Nous faisons tomber le leader et Beaufays ne nous réussit pas. Et puis il y a eu tout ce contexte de la relégation sur tapis vert suite à une erreur administrative de ce club qui a permis à Bas-Oha de se maintenir à nos dépens. Je ne suis pas rancunier et je ne veux plus évoquer les détails mais il est certain que ce succès a une saveur particulière."

Votre défense s’est montrée à la hauteur en contenant les assauts d’avants percutants; la clef du succès?

"Elles sont multiples mais c’est un élément. Notre gardien a fait un bon match. Il prend de l’assurance. Il y a une part de risque dans son jeu mais j’aime bien. Et c’est souvent à bon escient. Nous avons aussi perdu le petit Maxime Deghaye, qui s’est un peu sacrifié en bloquant Namotte."

Benoît Waucomont est en train de faire un sacré boulot; son arrivée à Richelle, était-ce sur un coup de coeur?

"Au feeling certainement. D’autres entraîneurs bardés d’expérience et de références se présentaient. Mais j’avais vu ce jeune coach faire des résultats avec Herve malgré la descente en P2, puis finir troisième avec cette même équipe lorsque nous avons décroché le titre en 2B. Des candidats, c’est lui qui s’inscrivait le plus dans ma conception du poste. Je suis un président atypique sans doute mais j’aime bien qu’un entraîneur sache boire son verre."

Où s’arrêtera Richelle?

"Ça commence à me tracasser (rires). Nous voulions tranquillement assurer notre maintien et nous voici à la troisième place, en ayant affronté deux fois Beaufays et en ayant été gagner à Lensois également. Si nous devions monter, il faudrait jouer à Visé, en alternance avec nos voisins, comme à Bruges."

Dans la réussite actuelle, quelle est la part d’Alain Finet?

"Il a réussi à remplacer Didier Degueldre, ce n’est pas rien. Il joue un rôle fantastique au sein du club. Il connaît bien le foot et les joueurs mais règle aussi un tas de détails de fonctionnement."

fb.jpg


A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Yves Colette - La Meuse



Richelle: c’est du sérieux

A dix, le promu fait trébucher Beaufays

"C’est fait, nous la tenons enfin cette victoire contre Beaufays!" lâchait le président Bruwier au coup de sifflet final de Monsieur Claes. Une victoire qui efface un peu la déconvenue de la descente d’il y a deux saisons imputée à une erreur administrative belfagétaine et encore vive dans les mémoires richelloises mais aussi de réguliers revers sportifs. "Je félicite mon groupe" s’exclamait de son côté Benoît Waucomont. "J’ai vraiment beaucoup de plaisir à diriger cette équipe très réceptive. La mentalité est là, la solidarité aussi. J’avais prévenu que le match se jouerait sans doute sur un détail, comme à l’aller. Nous n’avons pas joué de façon académique le dernier tiers du match. A ce moment, tout ce qui importait, c’était de préserver ce but d’avance quitte à jouer sans fioritures derrière".

Depuis la 55e, Richelle était en infériorité numérique car Maxime Deghaye avait arrêté si souvent Namotte comme il le pouvait que M. Claes n’avait eu d’autre choix que de le renvoyer au vestiaire.Mais depuis la 57e, les Richellois menait aussi 0-1 car Axel Lawarée, sur un ballon repoussé par la défense, avait trouvé un trou de souris pour propulser le ballon hors de portée de Genchi (0-1).

"C’est en première période que nous avons laissé passer notre chance" estimait Luc Ernes. "Namotte, Maréchal et Restiglian ont eu la possibilité d’ouvrir la marque. Puis nous avons été surpris alors que nous avions bien repris en seconde période…"

Le treize fatal à Beaufays, Richelle continue

Douze rencontres sans défaite. Le compteur du Sporting n’ira pas plus loin. "Le match nul n’aurait pas été illogique au vu de nos occasions de la 1ère période et de notre domination en seconde. Mais Richelle a bien joué le coup, avec détermination et soif de victoire. Dans nos rangs, je n’ai pas retrouvé la même qualité qu’au cours des dernières semaines" reconnaissait Luc Ernes. "Cette défaite va enlever un peu de pression.

Axel Lawarée a joué un rôle déterminant en marquant et en dirigeant la manoeuvre sur le terrain. "Je devais bien occuper le milieu et ne pas me laisser trop attirer par le but adverse. Sur la phase décisive, je me suis avancé quand même. Le ballon m’est revenu après un coup-franc. Il y avait peu d’espace, la balle a rebondi sur une jambe adverse mais a fini dans les filets". Pour Benoît Waucomont "La clef du match, c’était de bien contenir les atouts offensifs de Beaufays et pas seulement Namotte".

DSC_0201.JPG



A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Yves Colette - La Meuse

Les compositions:

Beaufays: Genchi, Bosson, Delbrassine, Hanoset, Anelli, Kadima, Petit, Wiyalika, Lemaire, Namotte, Restiglian, Grandisson, Maréchal, Nyckees, Jellouli.

Mis à part El Khadri, qui souffre d’une petite déchirure, Luc Ernes peut compter sur tout son noyau.

Richelle: Gomant, Racz, Wangermez, Mignon, Lemaire, Thys, Hansen, Lawarée, M.Lecluse, Brissinck, Deghaye, Busarello, Quitin, Bemelmans.

Possen est suspendu et remplacé par Bemelmans. Quitin prend la place d’Alonso.

Arbitre de la rencontre: Stéphane Claes assisté de Kevin Wégria et Pierre Otte.



Ce dimanche le choc de la journée opposera le leader, Beaufays à Richelle.

Ce sera sûrement l'affiche de ce week-end en P1, la meilleur attaque et ses deux buteurs (jonathan Lemaire et Damien Busarello) en tête de liste en visite chez le leader Beaufays détenteur de la première tranche. Malgré les 4 petits points qui les séparent, on se rappellera que Richelle s'était incliné sur ses terres par le plus petit des écart (0-1) et que le groupe aura à cœur de gommer cela.

C’est un nouveau match au sommet que va livrer le Sporting de Luc Ernes demain contre Richelle. Les Visétois ont le vent en poupe et si une équipe doit s’incliner, ce sera la fin d’une belle série. Pour Beaufays, l’invincibilité tient depuis douze rencontres. Pas banal en P1, une compétition qui fait la part belle aux surprises et à l’indécision!

Le leader doit se méfier

Richelle invité inattendu à un sommet

Le choc de la journée, c’est dimanche avec la venue de Richelle Voie de l’Air pur à Beaufays. Qui aurait osé parier que Richelle serait invité à un sommet? En attendant, les résultats sont là et, au cours des cinq dernières joutes, les Richellois ont été les seuls à faire mieux que les Belfagétains. Les hommes de Luc Ernès se méfieront donc particulièrement de cet adversaire qui évolue sans complexe aucun.

c_DSC_0054.JPG

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

20 octobre 2013

F.c. Richelle Utd. - R.f.c. Malmedy (championnat - Journée 10)

malmedy-franchimont.jpg

Les photos de la rencontre
Les buts par: Jonathan Lemaire, Maxime Lecluse et Damien Busarello


Composition:

F.c. Richelle Utd.: Gomant, Deghaye, Wangermez, Lawarée, Possen, Hansen, Thys, M. Lecluse (87' Alonso), Brissinck (75' Kabore), Lemaire (71' Mignon) et Busarello

Réserves: Mignon, Racz Kabore et Alonso.

Malmedy: Speder, Stassar, Becker, Pierry, Wislez, Ernst, Pierre, Zander, Foguenne, Dupre et Limbourg

Réserves: Valderrama, Dongalo, Diana et Boujjia

Arbitre: Dominique Lousberg assisté de Mostapha Chakouath et Alain Henikenne.



L'essentiel en première mi-temps

C'est toujours sans Benoît Mulkin convalescent, Laurent Massau et Gilles Bemelmans que Richelle recevait la lanterne rouge malmédienne. Le ton était donné dès la 6' quand après 2 belles occasions, Jonathan Lemaire ouvrait la marque (1-0), il était suivi 10' plus tard par Damien Busarello et le 2-0. Maxime Lecluse triplait l'avantage à la 25' dans un raid solitaire (3-0). Richelle dominait son sujet et la note aurait pu être plus salée avant la pause.

En seconde mi-temps et un peu dans le même style qu'à Dison, Richelle laissait venir sauf que Malmedy avait plus de répondant et se montrait plus dangereux. Richelle perdait un moment le fil de la rencontre et à la 55', les visiteurs réduisait l'écart sur un laxisme défensif (3-1). Richelle gérait plus ou moins bien la fin de match et restait à la merci d'un contre mais Malmedy n'allait plus être trop menaçant jusque la fin. Des choses à revoir et à peaufiner avant le gros déplacement, la semaine prochaine chez le leader Beaufays.

c_DSC_0199.JPG



Un début de rencontre pied au plancher

Richelle ne s’est pas fait surprendre

Après 25 minutes de jeu, la rencontre était pratiquement pliée puisque les joueurs de Benoît Waucomont avaient déjà planté trois roses et pouvaient dès lors se contenter de gérer leur avance. "On a commencé le pied au plancher" déclarait le coach à la fin de la rencontre. Et c’est vrai qu’à Richelle, on prend l’habitude de commencer les matches sur les chapeaux de roue. Après avoir manqué deux grosses actions coup sur coup dans les tout premiers instants, Jonathan Lemaire trouvait finalement le chemin des filets d’une belle reprise de volée. Le verrou sauté, Richelle continuait sur sa lancée et doublait la mise au quart d’heure de jeu sur un tir croisé du gauche de Damien Busarello. Maxime Lecluse inscrivait quant à lui le troisième but après avoir effacé un homme et passé le gardien pour ajuster son tir.

Malmedy, qui n’a pas eu droit au chapitre en première mi-temps, revenait sur le terrain après la pause avec de meilleurs ambitions et profitait d’une erreur défensive pour réduire la marque d’un tir au ras du sol de Kevin Ernst. Finalement, ce but n’allait pas permettre aux protégés de Stéphane Krings de revenir dans la rencontre et Richelle reprenait le match en main pour conserver son avance jusqu’au coup de sifflet final. "C’est important de rester concentré tout le match" déclarait le coach de Richelle. "Malgré les trois buts, je ne voulais pas que l’on baisse le rythme en deuxième période. Si nous ne jouons que 45 minutes le week-end prochain à Beaufays, il nous faudra mettre un bon paquet de buts d’avance pour ne pas se faire rattraper!" Voilà les joueurs prévenus.

DSC_0123.JPG


A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Benjamin Maghe - La Meuse


"Pas surpris par le parcours de Richelle"

alain-lecluse-thumb.jpgAlain Lecluse, qui travaille près d’Arlon, aurait clairement voulu travailler avec Benoît Waucomont

"C’est clairement un choix de raison", appuyait d’emblée un Alain Lecluse toujours particulièrement attaché au club richellois. "J’ai trouvé un emploi du côté d’Arlon et, donc, je ne suis pas en mesure d’assister aux entraînements en semaine. C’est donc logiquement que notre nouvel entraîneur m’a confirmé que je ne ferais pas partie du noyau de P1. C’est difficile car j’ai participé à cette montée et je souhaitais poursuivre l’aventure avec mon club, mais je comprends cette décision. Je viens donc chaque week-end jouer avec l’équipe de P3 et reste bien sûr à la disposition de Benoît (NdlR : Waucomont) au cas où…"

Cet attaquant souvent bien inspiré face au but qu’est Alain Lecluse entretient sa forme avec le Lorrain Arlon. "Il n’est bien sûr plus possible de m’affilier dans le Luxembourg, mais j’ai été bien accueilli là-bas. On verra pour l’avenir."

Lecluse reste attentif à la vie de l’United. "J’aurais aussi apprécié travailler sous les ordres de Benoît Waucomont. Il sait faire confiance aux jeunes et les faire progresser. Mon frère Maxime a d’ailleurs reçu sa chance sur le flanc droit et a su se faire une place dans l’équipe."
Ils sont trois, flirtant avec la vingtaine, à s’être fait une petite place au soleil depuis le début de saison. "M. Waucomont est très fort tactiquement et certains résultats impressionnants (Tilleur, Dison, Lensois…) sont les conséquences de son analyse pointue de l’adversaire. Richelle est assurément la révélation de ce premier tiers de saison au sein de l’élite."

Un statut que l’United pourrait encore confirmer avec la venue du Malmundaria. "Je ne crois pas que l’équipe va relâcher sa concentration. De plus, la confiance est maximale après la brillante victoire glanée en une mi-temps à peine à Dison. C’est une belle récompense après la rétrogradation scandaleuse qui avait sanctionné notre première saison en P1!"

A lire sur:

021_dhnet_logo.gif Source: Christophe Lonnoy (www.dhnet.be)


Le noyau visiteur:

Entraîneur: Stéphane Krings

Arrivées: Visser (Verviers), Recker (Faymonville), Delcourt (Sprimont), Wislez (Melen), Dongala (Rechain), Stassart (St Vith), Roggemans (Waremme), Ernst, Sardara (Hombourg), Moneris (Mormont), Valderrama (Bertrix), Bilal, Dongo (Visé).

Départs: M.+M. Lukoki, Bas, Canales (Blegny), Winkin, Troisi (Faymonville), Closset (Cité Sport), Menkiawi (Verviers), Rome (Hombourg); Thomas (Ster), Finfe (?).


Les compositions:

Richelle: Gomant, Racz, Wangermez, Mignon, Possen, Lemaire, Thys ( ?), Hansen, Lawarée, M.Lecluse, Brissinck, Deghaye, Busarello, Alonso.

La seule incertitude qui plane à Richelle concerne Maxime Thys. Il ne s’est pas entraîné de la semaine et est par conséquent douteux.

Malmedy: Speder, Becker, Diana, Zander, Pierry, Stassart, Limbourg, Dongala, Boujjia, Ernst, Duprez, Wislez,Valderrama, Foguenne et Pierre.

Zander est de retour de suspension. Galère a de nouveau des soucis avec ses ischios. Roogemans sort du groupe au profit de Pierre (malade).

Arbitre de la rencontre: Dominique Lousberg assisté de Mostapha Chakouath et Alain Henikenne.




Pour cette dixième journée, Richelle accueil la lanterne rouge de ce championnat. Une nouvelle occasion de conforter cette excellente quatrième place et pourquoi pas de placer Jonathan Lemaire ou Damien Busarello à la tête du classement des buteurs de la P1, mais malgré la situation délicate des Malmédiens, pas question de prendre cette rencontre à la légère.

Ce week-end, après le dernier gaspillage de samedi passé face à Wévercé, Malmedy doit se farcir un périlleux déplacement à Richelle. Un Richelle qui demeure sur une série de 5 matches sans défaite et qui détient surtout… la meilleure attaque actuelle du championnat avec 32 buts! "Malmedy est capable de prendre quelque chose demain s’il fait preuve de rigueur et de solidarité", insiste Stéphane Krings. "Je me suis efforcé de remonter le moral des troupes durant la semaine, et le groupe a été réceptif et a toujours soif."

Voilà un déplacement que les Malmédiens n’effectueront pas la fleur au fusil. Ils savent où ils mettent les pieds, à un moment qui n’est pas nécessairement idéal. Richelle a connu un début de championnat poussif (2/9) mais il s’est racheté une santé. L’équipe de Benoît Waucomont est, avec Raeren, la plus performante sur les cinq dernières rencontres: 4 victoires et 1 nul. Son récent succès à Dison (0-6) a frappé les esprits.

"Aucun cadeau ne tombera du ciel" lance Stéphane Krings, en référence à la difficulté de la tâche qui attend ses joueurs sur les hauteurs visétoises. Si les Malmédiens veulent se tirer d’affaire, ils sont désormais dans l’obligation de gagner un match sur deux pour conserver un espoir de maintien. "C’est d’abord à nous d’y croire, explique le coach ardennais. Sans commettre l’erreur de se focaliser sur les 4 ou 5 rencontres à venir. Le plus important, c’est de se concentrer sur chaque match qui vient, point. Je suis convaincu qu’avec une concentration et une rigueur optimales, nous avons notre chance contre n’importe quel adversaire sur 90 minutes. Mais je me répète, la roue finira par tourner si nous y mettons l’énergie nécessaire. Elle ne tournera pas toute seule!"

Chez les Richellois, pas d’entraîneur aux deux séances de travail cette semaine, pour raisons professionnelles. "Mickaël Mager, mon adjoint, a pris le relais" assure Benoît Waucomont. L’instituteur batticien préface néanmoins le rendez-vous qui attend ses hommes, en pleine possession de leurs moyens. "Je chipote (sic) quand même chaque semaine pour composer une équipe équilibrée, signale l’ancien coach de Herve. Nous avons encore une bonne marge de progression." Mais surtout, à ses dires, un match piège à négocier. "Comme celui que nous avions joué à Weywertz il y a 15 jours, rappelle-t-il. Enfin… à moitié car nous étions inexistants avant le repos. On ne peut pas répéter la même suffisance. Si Malmedy est en plein doute, qu’est-ce qu’il a à perdre? À mon sens, beaucoup moins que lors de son derby contre Weywertz samedi passé."

DSC_0349.JPG

Benoît Waucomont était d’ailleurs au stade Lechat. Pfff… Les Malmédiens ne pourront même pas tabler sur l’effet de surprise!

Malmedy s’enfonce dans la crise

Stéphane Krings, le T1 de Malmedy, se pose des questions

À Malmedy, suite au partage concédé ce samedi face au voisin germanophone de Weywertz, on se dit que le mal commence a être profond. Bien sûr, il reste un nombre de rencontres conséquent, il n’y a donc rien de fait ni dans un sens ni dans l’autre, mais quand même.

Les semaines de compétitions se succèdent et le nombre de points engrangé par les Dragons n’avance qu’au petit trot. Une situation que Stéphane Krings regrette et a visiblement de plus en plus de mal à supporter. "J’avoue que suite à ce match, je trouve difficilement les mots… On est au fond du trou. Nous menions par deux buts d’avance à quelques minutes du terme. Il n’y avait qu’à gérer et malgré ça, on recule sans aucune raison valable pour finalement se faire rejoindre. C’est inacceptable." Au-delà du résultat de ce samedi, le coach malmédien est visiblement usé par le manque d’écoute de certains éléments. "Honnêtement, je ne sais plus comment les prendre. J’ai l’impression de répéter les mêmes choses, encore et encore, mais visiblement le message ne passe plus. Nous avons déjà connu le scénario d’aujourd’hui (samedi soir), nous étions prévenus car ce n’est pas la première fois que ça arrive. On ne peut rien espérer si on n’apprend pas nos leçons."

Un manque de résultat d’autant plus incompréhensible que les joueurs du stade Lechat développent par moments du bon football. "Oui, encore cette fois-ci, il y a eu de bonnes séquences. Le problème ne se situe pas au niveau de l’animation, mais de l’efficacité. On doit jouer avec notre tête en défense, pouvoir gérer mieux que ça. Quoi qu’il en soit, les Dragons plongent de plain-pied dans une situation de crise. "Il faut provoquer quelque chose. Le président était déjà descendu dans le vestiaire et visiblement, cela n’est pas assez. De mon côté, c’est sûr que je me pose des questions. J’ai toujours dit que j’échouerais peut-être, mais que je ne démissionnerais pas. Encore maintenant, je ne pense pas m’être trompé sur le choix de nos joueurs. Je serais peut-être amené à devoir revenir sur cette position."

Une chose est certaine: Malmedy n’a plus le temps de s’attarder, le besoin de points se fait de plus en plus urgent "Nous allons jouer nos deux prochains matchs en déplacement à Richelle et ensuite à Dison. Je suppose que ça n’est pas une mauvaise chose dans la mesure où nous n’avons plus gagné à la maison depuis le mois de mars. Il faut que ça s’arrête."

DSC_0105.JPG



A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: T. Noblet - La Meuse

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

13 octobre 2013

Stade Disonais - F.c. Richelle Utd. (championnat - Journée 9)

dison-fouron.jpg

Les photos de la rencontre
Les buts par: Jonathan Lemaire (3), Cyril Brissinck (2) et Damien Busarello


Composition:

Dison: Fortemp, Dasoul (32e Guillen), Nagui (34e Sebastiao), Piron, Van Meerbergen, Cusumano, Negrin, Massoz, Celikkaya, Depierreux (46e Angelucci) et Spodarek.

Réserves: Guillen, Sébabastiao, Agelucci.

F.c. Richelle Utd.: Gomant, Deghaye, Wangermez, Lawarée (45' Mignon), Possen, Hansen, Thys, M. Lecluse (65' Alonso), Brissinck, Lemaire (60' Kaborè), et Busarello

Réserves: Racz, Alonso, Kaborè et Mignon

Arbitre: Pascal Lemal assisté de Gilles Counen et Xavier Ruche.



C’est tout simplement merveilleux ce que les hommes de Ben Waucomont ont réalisé à Dison. Mener 0-6 dès la pause ce n’est quand même pas donné à tout le monde. Avec la mentalité qui y règne, ce Richelle-là peut encore surprendre. Et soulignons tout le mérite du coach, Ben Waucomont ! Les résultats sont là!

«Les pieds sur terre»

Malgré le succès 0-6 à Dison, Benoît Waucomont (Richelle) reste prudent

Décidément, le F.c. Richelle United n’en finit pas de surprendre. Ce dimanche, il a tout simplement acquis sa victoire de manière définitive à la pause. Et de quelle manière ! Un 0-6 bien tassé en 45 minutes qui laissait les Disonais sans réaction.

Lors de son premier passage parmi l’élite provinciale, Richelle n’avait pu éviter la relégation. A l’occasion de la remontée du club, qui n’aurait d’ailleurs pas dû descendre si on se limite à la vérité du terrain, les dirigeants ont bien retenu les leçons de l’échec passé. Aujourd’hui, Richelle trône après onze journées à la quatrième place du général et est donc "tourfinalable". Et le comité, le président Fabian Bruwier en tête, ne s’est pas trompé en jetant son dévolu sur Benoît Waucomont. Pourtant, il sait qu’il ne faisait guère l’unanimité au départ. Éprouve-t-il aujourd’hui un quelconque sentiment de revanche ?

"Alors là, absolument pas. Après un passage comme adjoint à La Calamine, je remercie Herve et aujourd’hui Richelle de m’avoir donné ma chance d’évoluer en tant que T1. Je prends le plaisir qui m’est donné et j’essaie de profiter un maximum de la spirale positive. Quant à ceux qui ne croyaient pas en moi, je suis pour l’heure content de leur démontrer mes capacités mais sans pour autant parler de revanche ou quoi que ce soit du style. Ce n’est pas mon genre."

Richelle a créé la sensation du week-end en s’imposant 0-6 à Dison et ce, dès la fin de la première mi-temps. Cela doit être jouissif pour un coach.

"C’était surtout inattendu et même inespéré. J’avais demandé à mes joueurs de démarrer pied au plancher car cela n’avait guère été le cas dimanche dernier où nous avions attendu la seconde période pour jouer. Le message a bien été reçu puisque nous menions au score dès la première minute. Tout s’est bien enchaîné et mes avants ont fait preuve de beaucoup de réalisme au terme de phases bien construites."

Richelle ne doit-il pas désormais regarder plus haut?

"Notre objectif premier et prioritaire est d’assurer le maintien. Certes, nous sommes bien placés mais méfions-nous quand même des descendants de promotion. Maintenant, il est clair que l’appétit vient en mangeant. Nous jouons toujours avec des soi-disant remplaçants qui assument pourtant leur rôle à la perfection alors qu’on m’avait dit que certains de ceux-ci n’évolueraient jamais plus haut que la P3. J’ai de l’ambition et je la transmets aux joueurs. Allons de l’avant et en janvier peut-être reverrons-nous nos objectifs. Il y a en tout cas de la qualité dans ce groupe discipliné où les individualités savent se mettre au service du collectif." La recette du succès.

bw.jpg



A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Michel Mawet - La Meuse



Le tout... en première mi-temps

C'est toujours sans Benoît Mulkin fraîchement opèré, Laurent Massau et Gilles Bemelmans que Richelle effectuait le déplacement en terre disonnaise, au classement, 1 seul petit point séparait les deux équipes. Comme le veut la formule, il ne fallait pas arriver en retard à la rencontre puisque, dès la 2', Maxime Lecluse frappait la transversale à même la ligne, Jonathan Lemaire en embuscade ouvrait déjà la marque (0-1). Pris à la gorge, Dison accusait le coup à la 20' quand Cyril Brissinck doublait la mise (0-2). Il n'y en avait que pour Richelle et 6' plus tard, c'était Damien Busarello qui retrouvait le chemin du but après quelques semaines d'abstinence pour le 0-3. Ce n'était pas fini, enchaînant circulation et application, Cyril Brissinck alourdissait la marque pour le 0-4. Non content d'en rester là Jonathan Lemaire, par deux fois, renvoyaient les équipes aux vestiaires pour la mi-temps avec deux nouveaux buts personnels (hat-trick parfait) et un 0-6 bien tassé.

On se demandait alors ce qui allait bien se passer en seconde partie, et bien, plus rien... Richelle contrôlait la situation mais à l'inverse de la première mi-temps, les hommes de Benoît Waucomont ne se créaient plus aucunes franches occasions, au contraire, Dison, qui n'avait plus rien à perdre dans cette rencontre, restait volontaire et dangereux malgré une note bien salée. Arnaud Gomant devait même s'y employer à plusieurs reprises pour garder le "zéro" derrière. A la 70', Richelle allait aussi terminer la rencontre à dix, des suites de l'exclusion de Jérôme Alonso pourtant monté au jeu 5' plus tôt et déjà contraint de regagner les vestiaires pour deux cartons jaune. Richelle en forme, Richelle qui marque, de bonne augure pour la venue de Malmedy la semaine prochaine.

c_DSC_0183.JPG



Six buts en 44 minutes!

Auteurs d’une première période catastrophique, les Disonais ont été écrasés sur leur pelouse face à Richelle. Après un excellent début de championnat, les locaux ne parviennent pas à renouer avec la victoire et restent sur un bilan nettement moins flatteur de deux petits points sur dix-huit.
"Nous avons été méconnaissables en première mi-temps. Six buts encaissés en 44 minutes, je n’avais jamais connu ça de toute ma vie! C’est en reconversion défensive que le bât blesse de notre côté. De plus, les joueurs de Richelle ont été ultra-réalistes, même si je reste convaincu qu’ils ne sont pas plus forts que nous", explique l’entraîneur de Dison, Jean-Michel Ummels.

En effet, après quelques dizaines de secondes de jeu à peine, la défense locale prenait déjà l’eau. Jonathan Lemaire était à la conclusion d’une superbe action collective richelloise, initiée par un beau débordement de Cyril Brissinck, et ouvrait le score. À la 20e, Cyril Brissinck doublait la mise. Sa frappe magnifique ne laissait pas l’ombre d’une chance à Fortemp. Avant la demi-heure, Damien Busarello plaçait un coup de tête imparable et creusait le trou. Le festival continuait ensuite et Cyril Brissinck s’offrait un doublé en prolongeant dans le but une frappe de Nicolas Hansen, mal repoussée par le gardien disonais. Jonathan Lemaire profitait alors des deux caviars de Cyril Brissinck et Damien Busarello pour porter l’estocade avant la pause. Les dernières quarante-cinq minutes n’étaient alors qu’une formalité pour Richelle qui s’impose en toute sérénité.

"Nous sommes parvenus à marquer tôt et avons ensuite bien profité de la désunion de notre adversaire. Nous sommes restés solides derrière et avons bien profité de la grande forme de nos joueurs créatifs., conclut le coach visiteur, Benoit Waucomont".

CB.jpg


A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: G.R. - L'Avenir (www.lavenir.net)


Le noyau visité:

Arrivées: Fortemps (Beaufays), Depierreux (Blegny); Van Meebergen, Meyer, Spodarek (Trooz), Dasoul (Cité Sport), Guillen-Gonzalez (Herstal), Séastiao, Courail (Calamine), Gdowski (Xhoffrais) et Smitz (Elsaute) .

Départs: Colson, Angelucci (arrêt), Baratto (Emmels), Doucenne (Montleban), El Abbadi (Waremme), Raxhon (Battice), Datou (Faymonville), Zinoune 5Blegny), Garroy (Cointe) etLebeau (Wévercé).


Les compositions:

Dison: Fortemps, Piron, Van Meerbergen, Dessaucy, Depierreux, Nagui, Dasoul, Cusmano, Adib, Negrin, Massoz, Sebastiao, Spodarek, Celikkaya et Guillen-Gonzalez.

Nagui et Cusumano ne sont plus suspendus. Dessaucy (éélongation ischios) et Dasoul (mollet) reviennent dans le groupe. Par contre, Meyer (adducteurs), Rentmeister (ischios) et Azzouzi (en P2) le quittent.

Richelle: Gomant, Racz, Wangermez, Mignon, Possen, Lemaire, Thys, Hansen, Lawarée, M.Lecluse, Brissinck, Deghaye, Busarello et Alonso.

Brissinck revient de suspension. Racz, le gardien réserve revient de blessure. Cimino est absent tandis que Quitin et Bemelmans joueront avec la P3.

Arbitre de la rencontre: Pascal Lemal assisté de Gilles Counen et Xavier Ruche.




Bonnes nouvelle pour Benoît Mulkin et son opération qui s'est bien déroulée ce matin. Tout le F.c. Richelle lui souhaite un bon rétablissement et à bien vite sur les pelouses...

BM.jpg

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

06 octobre 2013

K.f.c. Weywertz - F.c. Richelle Utd. (championnat - Journée 8)

weywertz+cornesse.jpg

Les photos de la rencontre
Les buts par: Jonathan Kabore et Axel Lawarée


Composition:

K.f.c. Wywertz: Devuyst, Boemer, Krings, Boemer, Dohogne, Wehr, Lebeau, Schumacher, Thomas, Davin et Benker.

Réserves: Dideberg, Sarlette, Bodarwe et Mreyen.


F.c. Richelle Utd.: Gomant, Deghaye, Wangermez, Cimino, Possen, Hansen, Kabore (67' Mignon), Thys, Cimino (45' Lawarée), M. Lecluse, Lemaire (72' Quitin) et Busarello

Réserves: Alonso, Quitin, Lawarée et Mignon

Arbitre: Didier Klerx assisté de Geoffrey Quaranta et Eddy Rouvroy.



Un goût de trop peu

C'est toujours sans Benoît Mulkin, Laurent Massau et Gilles Bemelmans mais avec le retour de Greg Mignon et Axel Lawarée dans le groupe que Richelle se déplaçait à Weywertz ce dimanche. Un début de rencontre mitigé qui avait pour résultat d'être mené au premier quart d'heure et distancé à la demi-heure (2-0) mais avec une réaction juste avant la pause et la réduction du score par Jonathan Kabore pour son premier but en équipe fanion.

En seconde période et avec cette débauche d'efforts physiques, les locaux accusaient quelques peu le coup et permettait à Richelle d'offrir un plus beau jeu. Cela construisait mieux et cela permettait à la 73' l'égalisation méritée par Axel Lawarée (2-2). Richelle allait prendre la fin de rencontre à son compte mais il fallait compter sans "dame" chance, Nicolas Hansen voyait le gardien dévier son envoi sur la transversale et Greg Mignon l'annulation de son but pour une pseudo faute sur le gardien. Pendant ce temps, Weywertz terminait la rencontre à 10 pour les deux dernières minutes.

Un bon point certes mais avec un goût de trop peu et ce aussi en rapport avec les autres résultats de la série.

c_ML.jpg



Un partage qui n’arrange personne

Alors qu’ils restaient sur cinq succès en six rencontres, les hommes de Benoit Waucomont n’ont pu faire mieux qu’un partage en terre germanophone. Les joueurs de Weywertz ont quant à eux mené 2-0, mais n’ont pas tenu le choc en seconde période. Personne n’est donc vraiment satisfait. "Nous avons réalisé une très bonne première mi-temps et nous aurions logiquement dû rentrer aux vestiaires avec deux buts d’avance, si l’arbitre n’en avait pas décidé autrement. Wehr a en effet inscrit sa troisième réalisation personnelle juste avant la pause. Toutefois, à la surprise générale, l’arbitre a annulé ce goal. Cette décision complètement absurde en a étonné plus d’un, même dans le camp adverse. Et cela a également fortement influencé le résultat final", explique l’entraîneur local, Thierry Polis.

En première mi-temps, Weywertz imposait son rythme d’entrée et posait des difficultés à son homologue du jour. Julien Wehr, titulaire pour la première fois en P1, était intenable pour l’arrière-garde richelloise. C’est d’ailleurs lui qui inscrit les deux buts des siens et qui permit à son équipe de mener 2-0. Néanmoins, les rôles se sont littéralement inversés après la pause. C’est Richelle qui a survolé les débats et qui aurait même pu s’imposer en fin de partie. "Notre entame de match était catastrophique! La défense était aux abois et nous réalisions chaque fois une touche de trop en possession de balle. Heureusement pour nous, nous sommes parvenus à inscrire ce petit but synonyme d’espoir, juste avant le repos. Par la suite, nous avons proposé un football beaucoup plus construit et nous aurions même dû faire le break en fin de rencontre. C’était un match piège par excellence et ce match nul n’arrange finalement personne", conclut le coach visiteur, Benoit Waucomont.

DSC_0335.JPG

"Le sourire aux lèvres

Le milieu de terrain Richellois, Grégory Mignon, était de retour en match officiel ce dimanche face à Weywertz. À 31 ans, il en mourait toujours d’envie.

"Je souffrais d’une désinsertion tendineuse. Après une vingtaine de séances de kiné et une absence d’une dizaine de semaines, cette demi-heure de jeu fait vraiment du bien. Malgré le match nul, il était donc vraiment heureux. "En parlant égoïstement, j’avais le sourire aux lèvres car j’attendais ce moment avec impatience. De plus, ce partage n’est pas une catastrophe. En début de saison, on aurait dit oui pour ce résultat en déplacement ici. Mais vu notre position au classement, on n’est pas vraiment satisfait. L’appétit vient en mangeant, comme on dit."


A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: G.R. - L'Avenir (www.lavenir.net)


Le noyau visité:

Arrivées: Lebeau (Dison B).

Départs: Schumacher, Sarlette et Boemer.


Les compositions:

Weywertz: De Vuyst, E. Boemer, Krings, R. Boemer, Dohogne, Lebeau, Schumacher M., Davin, Benker, Thomas, Wehr, Bodarwe, Dideberg, M. Sarlette, Mreyen.

Campione (bientôt opéré aux ligaments croisés internes et antérieur du genou) a fini sa saison. Closset est suspendu pour abus de cartes jaunes. Sacha Sarlette est blessé: constracture ou déchirure à la cuisse!.

Richelle: Gomant, Mulkin, Wangermez, Busarello, Lemaire, M.Lecluse, Quitin, Cimino, Possen, Thys, Lawarée, Hansen, Alonso, Mignon.

Le gardien réserve, Racz, est blessé à la main. Cyril Brissinck est suspendu. Le coach a fait appel à Axel Lawarée et Grégory Mignon qui fait sa première apparition dans le noyau.

Arbitre de la rencontre: Didier Klerx assisté de Geoffrey Quaranta et xxx.




3 à la suite..., 3 succès de rang, Richelle va tenter le quatrième avec ce déplacement à Weywertz (Wévercé) ce dimanche. Les deux équipes sont séparées de huit points, il faudra certes, montrer un autre visage mais garder cette envie et cet esprit de groupe, mis ensemble, les ingrédients seront prêt pour une belle rencontre.

c_JL.jpg

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

30 septembre 2013

F.c. Richelle Utd. - R.f.c. Warnant (championnat - Journée 7)

warnant+fléron.jpg

Les photos de la rencontre
Les buts par: Maxime Thys et Nicolas Hansen


Composition:

F.c. Richelle Utd.:
Gomant, Deghaye, Wangermez, Possen, Hansen, Thys, Cimino, Brissinck (88' Quitin), Lemaire (76' Alonso), M. Lecluse et Busarello (83' Kabore)

Réserves: Alonso, Quitin, Kabore et Racz

R.f.c. Warnant: Henrotte, Klein, Brugmans, Pirotte, De Vierman, Murtezi (69' Orban), Moureaux, Hanson, Bollue (53' Mercier), Deltour et Neerdael

Réserves: Warnet, Mercier, Orban et Scifo.

Arbitre: Raphaël Gielen assisté de Eric Dumoulin et Eddy Rouvroy.



Deuxième victoire de haut vol pour Richelle ce dimanche face à Warnant et ce, avec une pléiade de blessés (Laurent Massau, Gilles Bemelmans, Greg Mignon, Benoît Mulkin), Alain Lecluse suspendu et Christophe Philippens absent. Certes, une rencontre qui ne restera pas dans les annales du club mais il fallait aller la chercher. Pourtant, Warnant bousculait plus souvent qu'à son tour les richellois lors de la première mi-temps, les visiteurs se créaient plus d'occasions mais à la demi heure, par l'intermédiaire de Maxime Thys, ce dernier s'enfonçait dans la défense et gagnait son duel avec le gardien pour placer Richelle aux commandes (1-0). Jusque la pause, Arnaud Gomant démontrait une nouvelle fois son autorité sur sa ligne et dans les airs.

La seconde mi-temps était plus équilibrée mais on voyait des visiteurs peu inspirés, de mauvaises passes en dégagements hasardeux, ils ne se créaient pas grand chose. A la 65', Richelle en profitait pour doubler la mise, à la suite d'un superbe arrêt du gardien, le ballon revenait dans les pieds de Nicolas Hansen qui plaçait un "missile" dans l'angle opposé pour le 2-0. Warnant allait tout donner les vingt dernières minutes mais ne parviendra pas à gêner la bonne organisation richelloise. Richelle allait encore se procurer deux trois belles opportunités mais le score ne changeait plus. Une toute belle opération qui voit les hommes du président Bruwier, absent ce dimanche, se placer dans le trio de tête de cette première provinciale. Prochain adversaire, le déplacement aussi délicat à Weywertz dimanche prochain

c_DSC_0118.JPG



Dominer n’est pas gagner. Warnant en a fait l’amère expérience dimanche, sur le terrain de Richelle. "On a eu beaucoup de situations dangereuses devant leur but", remarque Jean-Guy Eyckmans. Trop précipités, trop imprécis, ses gars n’ont finalement pas réussi à prendre en défaut un gardien adverse en toute grande forme. "On aurait encore pu jouer deux heures sans marquer. La concrétisation est vraiment notre gros problème cette saison", ajoute le technicien warnantois, un brin de frustration dans la voix. Outre ce manque récurrent de concrétisation, Eyckmans pointe une seconde raison, plus subjective, à la défaite des siens : l’arbitrage de M. Gielen. "Il a fait de nombreuses erreurs, et elles allaient toutes dans le même sens. En fin de match, il veut nous accorder un penalty, mais se ravise et siffle un six mètres".

A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: Antoine Vidua - L'Avenir (www.lavenir.net)


Warnant peut avoir des regrets

Face à une formation richelloise étonnante au Patro Lensois, les hommes de Jean-Guy Eyckmans ont dominé… stérilement.

Festivités villageoises obligent, le son de la fanfare locale accompagne les premiers échanges d’une rencontre que les visiteurs entament en monopolisant le cuir, permettant à Pirotte et Murtezi de lancer les hostilités, sans succès. Plutôt attentiste, l’équipe locale demeure cependant peu bousculée, et prend même les devants à la demi-heure, via Maxime Thys, qui reste très calme au moment d’ajuster Henrotte du petit rectangle (1-0). "Sur cette action, nous étions à dix suite à la blessure de Deltour et je demande que Richelle sorte le ballon pour permettre à Scifo de monter. Il n’en fut rien, et c’est 1-0. Çà me dégoûte", peste Eyckmans. Ses joueurs tentent de relancer la machine et d’accélérer de rythme. Richelle concède alors quelques occasions que Pierre Wangermez et Arnaud Gomant s’emploient à faire avorter.

À la reprise, les warnantois conservent la possession, sans toutefois réellement inquiéter un adversaire qui peut compter sur plusieurs individualités de qualité afin de creuser l’écart en milieu de seconde période, lorsque Nicolas Hansen, à la réception d’un corner de Cyril Brissinck renvoyé par Henrotte, déclenche une frappe en un temps qui termine sa course dans la lucarne opposée (2-0). Doublement mené, Warnant ne parviendra pas à inverser la tendance. Au grand dam de son entraîneur "On a fait jeu égal avec un adversaire qu’on m’avait pourtant annoncé si fort. J’ai été déçu du niveau affiché par Richelle. De notre côté, on a sans cesse fait les mauvais choix devant le but. On ne doit jamais perdre ce match."

AG.jpg



A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: Antoine Vidua - L'Avenir (www.lavenir.net)


Richelle n'a pas bien joué mais il s'est montré plus réaliste

Warnant a encore raté trop d’occasions

Richelle s’est imposé sans particulièrement briller au niveau du jeu proposé mais en se montrant plus efficace devant les buts. Warnant aurait pu en effet espérer mieux mais n’a pas réussi à concrétiser ses nombreuses occasions, il est vrai face au très bon gardien Arnaud Gomant. Le premier but de Richelle arrive des pieds du défenseur Maxime Thys qui, participant à la phase offensive de son équipe, ajuste un tir croisé dans le grand rectangle (1-0). Il faudra attendre la moitié de la seconde période et une somptueuse volée de Nicolas Hansen pour que l’équipe se mette définitivement à l’abri (2-0). "On n’a pas été bons aujourd’hui" déclarait Benoît Waucomont à l’issue du match. "On a laissé trop d’espace derrière et cela leur a permis de se créer de nombreuses occasions. Il fallait aussi mettre du rythme dans la rencontre et accélérer le jeu mais on n’a pas réussi à le faire."

Mauvais choix

En face, Jean-Guy Eyckmans était déçu. "Cette défaite est une grande déception. On a eu plusieurs occasions franches mais on n’a pas réussi à les concrétiser, on a fait à chaque fois les mauvais choix devant les buts. C’est un problème qu’on rencontre depuis le début de la saison, on ne marque pas assez. Richelle a eu moins d’occasions que nous mais il les a mises au fond. Il y a eu aussi des faits de match qui n’ont pas joué en notre faveur. Richelle marque son premier but alors qu’un de nos joueurs est blessé et que nous jouons à dix dans le jeu. Il y a également un pénalty flagrant non sifflé pour nous. Au niveau du jeu, on a réalisé une bonne deuxième mitemps. On a fait jeu égal avec Richelle et on ne devait pas perdre. On aura déjà la pression dimanche face à Malmedy. La victoire sera indispensable."

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Benjamin Maghe - La Meuse


Le noyau visiteur:

Arrivées: Bassegana, Scifo (Tilleur), Bollue (Verlaine), Brugmans (Waremme), Hanson (Cointe), Henrotte (Solières), Hotton, Martins (Bas-Oha), Krasniqi, Wilfart (Huy), Murtezi (Vyle-Tharoul).

Départs: Beneux (Braives), Carlozzi, Lapaix, Ojea (Fize), Henri (Verlaine), Heptia (Cité Sport), Philippe (Stockay)


Les compositions:

Richelle: Gomant, Racz, Mulkin, Wangermez, Busarello (?), Lemaire, M. Lecluse, Quitin, Cimino, Brissinck, Possen, Thys, Lawarée, Hansen, Alonso et Deghaye.

Alain Lecluse est suspendu. Axel Lawarée, dont le mollet n’est pas totalement guéri, est au repos. Benoît Mulkin est touché au genou. Maxime Deghaye rentre de suspension.

Warnant: Henrotte, Wanet, Klein, Moureaux, De Vierman, Brugmans, Hanson, Bollue, Murtezi, Neerdael, Deltour, Pirotte, Scifo, Mercier, Orban, Hotton et Martins.

17 joueurs sont repris, la sélection définitive sera opérée avant la rencontre. Quentin Vanstechelman a un problème au tendon et n’est donc pas repris. Sébastien Cambresy, quant à lui, souffre d’une entorse.

Arbitre de la rencontre: Raphaël Gielen assisté de Eric Dumoulin et Eddy Rouvroy.




Que voilà encore une belle occasion de se placer dans le haut du tableau avec la venue de Warnant, si Richelle reproduit la prestation de dimanche avec autant de sérieux et d'application, cela devrait être dans ses moyens. Seul ombre au tableau, la blessure de Benoît Mulkin qui nous rappelle de mauvais souvenirs et une longue indisponibilité.

A Warnant: Cambrésy et Vanstechelman blessés

Pour se déplacer à Richelle, Warnant sera privé de Cambrésy (entorse en P3) et de Vanstechelman (douleur au tendon du pied). "Ce dernier pourrait jouer avec une infiltration", commente Jean-Guy Eyckmans. Bassegana, lui, ne sait plus s’entraîner qu’une fois par semaine vu ses horaires à l’unif. Le groupe ne compte pas de suspendu.


Warnant veut une unité

"C’est un déplacement très difficile", commente Jean-Guy Eyckmans. "Cette équipe de Richelle est redoutable à manœuvrer." En effet, le leader actuel, Lensois, en a fait les frais le week-end passé. Mais l’on sait que dans ce genre de rencontre, Warnant est capable de sortir un geste gagnant de son chapeau magique. "Nous ne sommes certainement pas plus faibles", martèle Jean-Guy Eyckmans. "Les garçons doivent en prendre conscience. À Waremme et à Dison, nous avons fait le nécessaire. Pourquoi pas à Richelle? Cependant cette saison, nous sommes capables du meilleur comme du pire. Pourtant, je peux vous dire qu’à l’entrainement, cela cartonne. Je ne comprends pas, et les joueurs non plus, cette différence de niveau par rapport au match du week-end. J’ai parfois l’impression que ce sont les jumeaux qui sont sur le terrain le dimanche. Je vais à nouveau bien taper sur le clou pour ce déplacement périlleux. Je veux au moins ramener une unité. Mais honnêtement, pour l’instant, je pense que l’on comptabilise les points que l’on mérite. Excepté peut-être les deux unités perdues face à Minérois.
"

c_DSC_0099.JPG



A lire sur:
L'avenir-logo.jpg Source: Alain Gilles - L'Avenir (www.lavenir.net)

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

23 septembre 2013

Patro Lensois - F.c. Richelle Utd. (championnat - Journée 6)

lensois+dalhem.jpg

Les photos de la rencontre
Les buts par: Damien Busarello (2) et Nicolas Hansen


Composition:

Patro Lensois:
Peeters, Philippet, Joly, Lachambre, Petit, Marin, Parreira (79e Vandervost), Scattone, Rossi (60e Saglam), Derwael, Wanderson.

F.c. Richelle Utd.: Gomant, Wangermez (60' Lawarée), Possen, Hansen, Thys, Cimino, Brissinck (86' Kabore), Lemaire, M. Lecluse, Busarello et Mulkin (42' A. Lecluse).

Réserves: A. Lecluse, Kabore, Lawarée et Racz

Arbitre: Nicolas Joskin assisté de Gabriel Castillo-Fernandez et Sébastien Graeff.



Superbe succès richellois ce dimanche chez un "ténor", le Patro Lensois, en l'absence de Maxime Deghaye et Christophe Philippens écartés pour suspension, Maxime Thys débutait la rencontre, Jonathan Kaboré, lui, prenait place sur le banc en compagnie d'Axel Lawarée remis de sa blessure. C'est un Richelle très sérieux et appliqué qui débutait la rencontre et qui, discrètement, prenait la main. En effet, la plus part des occasions étaient richelloise et l'on sentait qu'il y avait quelque chose à réaliser mais le score restait vierge jusque la mi-temps et on devait déplorer la sortie prématurée de Benoît Mulkin sur blessure au genou..

Dès l'entame de la seconde, les patronnés obtenaient un penalty des suites d'une faute bien malgré lui de Maxime Lecluse pour prendre l'avantage (1-0). Dans les 10 minutes, Richelle réagissait pour trouver l'égalisation par Damien Busarello (1-1). A l'heure de jeu, Pierre Wangermez devait lui aussi quitter l'aire de jeu pour une blessure au dos et était remplacé par Axel Lawarée. Ayant le vent en poupe, à la 70', Richelle prenait même l'avantage sur son adversaire avec un nouveau but de Damien Busarello (1-2) mais la joie était de courte durée puisque 5' plus tard, Lensois égalisait (2-2). La partie s'intensifiait de manière telle et dans l'engouement, qu' Alain Lecluse regagnait à son tour les vestiaires mais en compagnie d'un second carton jaune synonyme d'exclusion.

Réduit à dix, Richelle allait toutefois continuer à faire le jeu pour en être récompensé à la 88', sur un coup franc magnifique du pied de Nicolas Hansen (2-3). A noter aussi, une toute belle prestation d'Aranaud Gomant très décisif dans ses interventions. Au final, un très beau match à regarder et une victoire qui ne souffre d'aucune discussion, de bonne augure pour la venue de Warnant la semaine prochaine.

c_nh.jpg




Lensois surpris par Richelle

Pour vaincre cette équipe de Richelle déterminée et bien organisée, Lensois n’avait pas, ce dimanche, la hargne et la volonté indispensables.
Défait en coupe Jupiler à Lensois (3-2), Richelle avait certainement bien retenu la leçon et analysé le jeu des Rouges. La preuve, il vient d’inverser totalement le score en championnat. Et sans la moindre discussion. Pourtant, les Patronnés démarraient pied au plancher. Wanderson, suite à un long dégagement de Peeters, dévissait sa frappe. À l’approche du quart d’heure, les locaux perdaient le fil de la rencontre. Philippet, bien replié sur la ligne, sortait un envoi de Benoît Mulkin. "Plus haut, plus haut", hurlait Henri Verjans. En effet, ses ouailles avaient tendance à traîner derrière. Et vu que l’entre-jeu ne trouvait pas ses marques face à de virevoltants opposants, le danger se précisait devant Peeters.

Après une pause salutaire, semblait-il, les visités obtenaient un penalty suite à une faute de main de Maxime Lecluse dans le rectangle. Wanderson faisait mouche (1-0). Sur la riposte, Michaël Possen trouvait Cyril Brissinck qui taquinait le poteau. Dans ce jeu qui basculait d’un côté à l’autre, Parreira offrait à Wanderson son doublé. Mais l’arbitre signalait hors-jeu? Mwais! Cette décision particulière profitait à Richelle. Cyril Brissinck distillait un corner que Damien Busarello fructifiait du front (1-1).

Bien dans la tête et dans leurs jambes, les gars de Benoît Waucomont poursuivaient leur marche en avant. Damien Busarello mettait à profit un centre de Alain Lecluse pour prendre l’avance (1-2). Frustré, Lensois sortait de ses gongs. Une longue rentrée de Derwael était prolongée de la tête par Marin (2-2). Ce retour au score quelque peu flatté des Hesbignons était peut-être synonyme de victoire. Et de fait, Philippet, seul à la réception devant Arnaud Gomant, rencontrait les gants du gardien. Dans la dernière ligne droite, Nicolas Hansen ajustait un coup franc qui laissait Peeters pantois (2-3). Les Richellois savouraient une victoire méritée.

DSC_0324.JPG



A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: Alain Gilles - L'Avenir (www.lavenir.net)


Richelle stoppe la série du Patro Lensois

En panne d’inspiration (surtout en première période), Lensois a subi son 2e revers de la saison face à une équipe bien organisée. Mais Henri Verjans ne digérait pas certaines décisions arbitrales...

Après son remarquable 15 sur 15, Lensois a chuté alors qu’il aurait pu prendre la tête de la série au vu des différents résultats. La faute à une équipe de Richelle qui s’est imposée sur un coup franc de Hansen dans les arrêts de jeu. Un holdup? Non car, des deux équipes, ce sont les Visétois qui ont développé le plus beau jeu. Lensois, pour sa part, a usé et abusé de longs ballons à destination d’un Wanderson trop isolé en première période. "La défense jouait trop bas et notre attaquant trop haut", justifiait Henri Verjans. "Du coup, il y avait un trou énorme au milieu". Trou dans lequel Richelle s’engouffrait à plus d’une reprise. On pensait que Les Patronnés avaient fait le plus dur en début de seconde période lorsque Da Silva convertissait un penalty consécutif à une faute de… coude de Maxime Lecluse dans le rectangle.

Erreur. Les promus puisaient dans ce coup dur les ressources nécessaires pour inverser la tendance via 2 réalisations de Damien Busarello. Une évolution du score qui faisait bondir le mentor local. "On n’est pas battu par l’arbitre mais on nous annule le 2-0 alors que «Wander » n’est pas hors-jeu (N.D.L.R.: une mauvaise appréciation du juge de ligne confirmée par un défenseur visiteur). Et pourquoi mettre une jaune à Scattone pour un coup de coude en début de match? S’il donne un coup à son adversaire, il doit être exclu. Au lieu de cela mon joueur a été sorti du match." Et il sera suspendu à Dison !

A 2-2, chaque équipe héritait d’occasions pour s’imposer. C’était finalement Nicolas Hansen qui fixait le score dans les arrêts de jeu. "Richelle est l’équipe qui nous a le plus emmerdés (sic). Ils étaient plus physiques et travaillaient bien sur phases arrêtées. A nous de nous remettre en question… mais je veux bien subir une défaite si je gagne ensuite 5 matches de rang. Battu 3-2 en Coupe, Richelle a donc pris sa revanche sur un score identique.

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: La Meuse


Le noyau Lensois:

Arrivées: Joly (Sprimont), Beldjoudi (Bas-Oha), Wanderson (Bertrix), Lachambre (Calamine), Parreira (Faymonville), Scattone (Liège), Ulens (Tirlemont), Unver (Namur) .

Départs: Mommen (Fize), Yilmaz (Faymonville), Ebhodaghe (Momalle), Serwy (Xhoris), Lindemann (Amay), Rappa (Tilleur).


Les compositions:

Lensois: Peeters, Unver, Lachambre, Petit, Joly, Philippet, Gray, Marin, Derwael, Saglam, Parreira, Scattone, Rossi, Wanderson, Vandervost.
A cause de Ranson, retenu par son travail (policier à Bruxelles), Henri Verjans ne sait pas reconduire l’équipe qui lui a donné satisfaction ces dernières semaines. C’est Saglam qui le remplace.

Richelle: Gomant, Racz, Mulkin, Wangermez, Busarello, Lemaire, A.Lecluse, M.Lecluse, Quitin, Cimino, Brissinck, Possen, Thys, Lawarée, Hansen.

Massau, plâtré, attend lundi pour des examens complémentaires. Deghaye et Philippens sont suspendus. Thys, Lawarée et Hansen, reviennent de blessure mais aucun risque ne sera pris les concernant..

Arbitre de la rencontre: Nicolas Joskin assisté de Gabriel Castillo-Fernandez et Sébastien Graeff.



Long et important déplacement ce dimanche, Richelle rend visite à Lensois, troisième classé et à 4 petites longueurs de Richelle. En cas de victoire, les hommes de Benoît Waucomont reviendraient à 1 petit point de l'adversaire du jour qui compte dans ses rangs quelques "noms" comme, entre autres Maté Marin, Grégory Scattone, Aziz Saglam et notre ami Ben Joly. Ce serait aussi une belle opération avant d'accueillir la semaine suivante Warnant en terres richelloise.

Lensois se méfie de Richelle

Après cinq victoires consécutives, Lensois espère enfiler un sixième succès contre Richelle. Henri Verjans se méfie de cette équipe qui pointe à quatre longueurs des Patronnées. "En Coupe de Province, nous les avions battus 3-2. Cela s’annonce assez rude contre une équipe qui n’aurait jamais du descendre en deuxième provinciale. Après avoir fait cavalier seul la saison passée, ils se sont encore bien renforcés."

Avec cette belle place au classement, Lensois commence à être regardé autrement. "Ce n’est pas gênant", embraye Henri Verjans. "Nous ne sommes nulle part pour le moment. Après quinze matchs, on y verra plus clair. Mes joueurs sont en tout cas très réceptifs, ils demandent carrément pour s’entrainer. Et puis, si on gagne nos trois prochains matchs, on sait où on se trouvera. Mais concentrons nous d’abord sur Richelle."

A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: L'Avenir (www.lavenir.net)

c_c_DSC_0016.JPG

"Les blessés? La malchance"

Après Lawarée, Hansen, Thys, Mignon et Bemelmans, la Sorcière s’est acharnée sur Massau. Le coach reste serein malgré tout.

Alors Benoît, après cette victoire contre Minerois, satisfait du parcours de Richelle?

"Avant la venue de Minerois, j’estimais qu’il manquait deux points à notre tableau de marche. Ce dimanche, je peux considérer que nous sommes dans le bon même si nous allons devoir affronter Lensois et Warnant qui seront tout sauf des sinécures. Attention, Minerois est quand même une formation avec beaucoup de répondant mais nous avons su gérer la partie et faire mal en contre-attaque. Compte tenu des nombreuses absences, les joueurs appelés ce dimanche ont parfaitement répondu à l’attente."

Parlons de tous ces blessés. Vous n’avez pas été épargnés en ce début de saison. La malchance?

"Absolument car je tiens à souligner que ce ne sont pas des blessures musculaires dues à une mauvaise gestion des entraînements. Ce dimanche, avec une équipe déjà remaniée, j’ai enregistré la blessure de Laurent Massau lors d’un contact fortuit. Il a dû être emmené en ambulance et a été plâtré pour dix jours. Je crains une longue indisponibilité. Il faut ajouter Lawarée, Hansen, Thys, Mignon et Bemelmans. Avouez que cela fait beaucoup même si, j’insiste, les remplaçants font leur boulot. Néanmoins, cela élimine un certain jeu de concurrence qui engendre une saine émulation. Jusqu’à présent, nous n’avons jamais été surclassés et nous avons même fait douter Waremme pendant plus d’une heure. Nous sommes sur la bonne voie."

Comment vous sentez-vous à Richelle?

"Parfaitement bien. C’est un club familial avec une ambiance conviviale. Ce dimanche, j’ai eu le plaisir de faire la connaissance de sept supporters qui ont paru intrigués par mon jeune âge. Mais bon, si les résultats suivent, pas de problème pour eux (rires)."

Justement, quels sont vos objectifs?

"Je suis quelqu’un avec beaucoup d’ambition. Objectivement, Richelle peut viser ce que l’on a coutume d’appeler la colonne de gauche tout en s’érigeant de manière régulière comme la bonne surprise du week-end."

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Michel Mawet - La Meuse

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

16 septembre 2013

F.c. Richelle Utd. - R.e. Minerois (championnat - Journée 5)

minerois+charneux.jpg

Les photos de la rencontre

Les buts par: Damien Busarello (2), Jonathan Lemaire et Maxime Lecluse



Composition:

F.c. Richelle Utd.: Gomant, Deghaye, Wangermez, Possen, Massau (42' Cimino), Quitin, Brissinck, Lemaire (75' A. Lecluse), M. Lecluse, Busarello (80' Philippens) et Mulkin.

Réserves: A. Lecluse, Philippens, Cimino et Racz

Minerois: Broers, Monie, Simonis, Pesser, J. Desmit, Biermans, Dardenne (57' Bragard), Colling, Schnackers (57' N. Desmit), Pinckaers, Cremer (57' Hensen).

Réserves: Bragard, Desmit N., Hensen.

Arbitre: Hicham Dridelli assisté de Jean-Pierre Pauly et Benjamin Manguette.



c_DSC_3350.JPGPour commencer, des nouvelles plutôt rassurantes pour notre "Machaud", à la suite des différents examens et radios, pas de fracture (un miracle d'après le médecin) mais une énorme entorse. Plâtre et convalescence sont de mise... bon rétablissement Laurent...


Mission accomplie donc pour Benoît Waucomont dont le but était ce dimanche de dépasser l'adversaire du jour: la Minerie. Sans Axel Lawarée, Nicolas Hansen, Greg Mignon, Gilles Bemelmans et Anthony Fays (arrêt), Maxime Lecluse était directement sur la feuille du onze débutant. Richelle prenait directement son adversaire à la gorge dès les premières secondes quand Damien Busarello loupait seul face au gardien. Le ton était donné et Richelle continuait son pressing quand à la 22', dans la même situation, Damien Busarello ouvrait le score. 10' plus tard, c'était Jonathan Lemaire qui doublait l'avantage (2-0).

Venait alors la 42', sur un contact qui semblait dur mais anodin, Laurent Massau devait quitter la partie, avant de reprendre la seconde mi-temps, c'est en ambulance que ce dernier devait rejoindre les urgences, le péroné ou la malléole semblait fortement touché. C'est donc avec un quart d'heure de retard que Richelle reprenait son pressing, à la 60', Damien Busarello triplait l'avantage et en toute fin de rencontre Maxime Lecluse qui avait déjà touché du bois, inscrivait son premier but en première provinciale pour le 4-0. Au classement, Richelle occupe une bien belle septième place. Pour rappel, une rencontre amicale est prévue ce mardi 19h30 à Richelle contre Herve

"C’est un bilan mi-figue, mi-raisin, parce que je perds mon médian défensif", commentait Benoît Waucomont, l’entraîneur des locaux. "Il est plâtré et doit repasser des examens, mais apparemment, il n’y a pas de fracture."

Et d’évoquer la nette victoire. "Elle me fait plaisir", souligne l’ancien coach de Herve. "Minerois n’a pas été à son niveau, mais c’est peut-être dû au jeu de Richelle. Cela pouvait déjà être 4-0 à la mi-temps, mais ce n’était que 2-0. Nos adversaires ont eu très peu d’occasions."

c_DSC_3428.JPG

"Le coach peut compter sur moi"

Face à Minerois, Maxime Lecluse a fêté sa première titularisation de la saison et disputé l’entièreté des débats, ce qui n’était jamais arrivé depuis son arrivée à Richelle, voici quatre ans.
"Je l’ai pris comme une récompense par rapport au boulot fourni en semaine. Cela fait plaisir de voir qu’il existe encore des entraîneurs qui font confiance aux jeunes", relève-t-il.

Aligné à droite, il a aussi ouvert son compteur but en fin de partie. "Ça faisait longtemps que j’attendais de marquer en championnat. Je ratais souvent de grosses occasions. Quand le ballon rentre, je me dis: enfin! En outre, je suis content de ma prestation. Le coach sait désormais qu’il peut compter sur moi."




Richelle puissance 4

Dès le début de la rencontre, Richelle marque son envie d'emporter les trois points ce dimanche, dès l'entame, Damien Busarello loupe de peu l'ouverture du score mais se rattrape 20' plus tard pour le 1-0. À la demi-heure, un corner de Benoît Mulkin mal dégagé permet à Jonathan Lemaire de doubler la mise. Tout roule pour les Richellois, qui voient toutefois leur première période entachée par la blessure d’un Laurent Massau contraint de quitter le terrain en ambulance, à la pause. L’équipe locale a la mainmise sur la rencontre. "J’ai du mal à expliquer notre prestation. La manière m’inquiète fortement" confie le T1 minier, Michel Thomsin. Peu après la reprise, Damien Busarello n’hésite pas à mettre fin au suspense avant que Maxime Lecluse ne rajoute une rose au bouquet, dans le money-time. La victoire de Richelle ne souffle aucune contestation, comme le concède un Thomsin amer : "C’est un résultat logique: on n’a pas existé. Tout le monde est passé à travers."

A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: A.V. - L'Avenir (www.lavenir.net)



Le noyau visiteur:

Arrivées: Leruth (Aubel), Corteil, Colling (Battice), Hensen (Soumagne), Jungbluth (Gemmenich), Piquereau (Franchimont).

Départs: Charlier (arrêt), Heins (Aubel), Langhoor (Elsaute), Verhasselt (Vaux-Borset).


Les compositions:

Richelle: Gomant, Racz, Philippens, Mulkin, Wangermez, Massau, Busarello, Lemaire, Lecluse, Quitin, Cimino, Brissinck, Possen.
Absents à Richelle: Hansen (cuisse), Bemelmans (entorse) et Lawarée (mollet).

Minerois: Broers, Pesser, J. et N.Desmit, Biermans, Monie, Colling, Cremer, Hensen, Pinckaers, Schnackers, Simonis, Dardenne, Bragard et Leruth.
Absents à Minerois: Jungblut (travail) et Iurman (vacances). Leruth (2e gardien) est suspendu.

Arbitre de la rencontre: Hicham Dridelli assisté de Jean-Pierre Pauly et Benjamin Manguette.




"L’objectif est de passer devant La Minerie au classement" concède Benoît Waucomont.
""On gagne, on perd", résume Michel Thomsin. "Aligner 2 résultats positifs serait une très bonne chose."

Une chose est sûr, il ne faudra pas sous estimer l'adversaire de ce dimanche, certes, les miniers ne possèdent qu'un petit point d'avance sur Richelle mais l'idéal serait de repartir sur une victoire avant le déplacement à Lensois de la semaine suivante.

Des Miniers sous-estimés?

Difficile de passer sous silence l’extraordinaire quadruplé réussi par Nicolas Pinckaers, détrônant ainsi, en terme d’efficacité dans ce début de championnat, le coup du chapeau réalisé par… Benoît Closset contre Elsaute.

"Je pense que cela m’est déjà arrivé une fois avec Plombières, mais ce n’était pas la même sensation", concède le buteur minier, qui n’était pas parvenu à inscrire un but à De Vuyst la saison passée en 2C. "Avec Crémer, Schnackers et même Jungblut à mes côtés, on possède une vraie force offensive, embraye-t-il. Notre évolution dans le jeu est positive, on peut en être content. Ceci dit, dans l’ensemble, j’imaginais le niveau de nos adversaires plus élevé qu’il y a 2 ans. Ou alors, c’est La Minerie qui est plus forte que je ne le pense."

c_VQ.jpg

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

08 septembre 2013

R.s. Waremme F.c. - F.c. Richelle Utd. (championnat - Journée 4)

waremme+elsaute.jpg

Les photos de la rencontre
Le but par: Axel Lawarée


Composition:

R.s. Waremme F.c.:
Gocen, Callegari, Cwynar, Vanderveck, Ouchan, Morhet, De Blaere, Hossay, Bernard, El Abbadi et Ribeaucourt.

Réserves: Moor, Kembi Benaets et Tomasetig.

F.c. Richelle Utd.: Gomant, Deghaye, Cimino (79' Lecluse), Wangermez, Possen, Massau, Bemelmans (62' Philippens), Lawarée (45' Quitin), Brissinck, Busarello et Mulkin.

Réserves: Lecluse, Philippens, Quitin et Racz

Arbitre: Pascal Cheslet assisté de Olivier Morciaux et Damien Dodeigne.



roberfroid.jpgFraîchement rentré de Glasgow, ancien Wawa, ex richellois et ami de Benoît Waucomont qu'il a eu comme coach à Herve, Sébastien Roberfroid se trouvait dans les tribunes ce dimanche, il nous livre son avis vu de l'extérieur.

"J'ai été Surpris de la vivacité des waremmiens et de leur aisance technique. Ils forment un bon bloc avec des joueurs très rapides sur les flancs et surtout un poids offensif que Richelle n'a pas. Les "United boys" ont joué fort bas et n'ont pas souvent pressé ce qui a aidé aussi les wawas car j'aurai été surpris de voir quelques frappes cadrées pour Richelle vu les nombreuses hésitations du gardien adverse mais cela dit la victoire Waremmienne est amplement méritée.

Cela m'a fait plaisir de revoir aussi bien les gens de Waremme que ceux de Richelle et voir que mon ami Ben vit toujours car depuis sa prise de fonction à Richelle, il est fortement occupé, Richelle ne doit pas se tracasser, ils vont encore prendre des points et vivre une bonne saison avec mes amis du staff technique
"






Poussé dans ses retranchements, Richelle craque... Waremme l'emporte à l'arrachée

C'est sans Jonathan Lemaire (Gastro), Nicolas Hansen mais avec le retour dans le groupe de Vincent Quitin que Richelle se présentait à Waremme, gros morceau que celui-ci après les succès face à Tilleur et à Elsaute jeudi soir, il fallait soigner et confirmer. Richelle prenait d'ailleurs très vite, trop vite peut-être les commandes quand sur un coup franc de Benoît Mulkin, Axel Lawarée ouvrait la marque après seulement 2 minutes de jeu. Les troupes "Wauconiennes" allaient alors subir les assauts locaux mais gardaient la distance jusqu'à la pause, non sans quelques frayeurs.

Sorti sur blessure, Axel Lawarée laissait sa place à Vincent Quitin tandis que Waremme reprenait de plus belle ses offensives, trop porteur du ballon, Richelle se faisait surprendre à la 55' par l'égalisation des œuvres de Kevin Ribeaucourt. (1-1) Richelle ne se présentait que trop rarement pour être dangereux et à contrario, Arnaud Gomant écartait quelques ballons très dangereux mais c'est à la 78' que Waremme trouvait la faille pour doubler son avantage par ce même Kevin Ribeaucourt qui enroulait son envoi et lobait le gardien (2-1). Quelques changements tactiques n'y faisaient rien, Richelle donnait tout en cette fin de rencontre mais Waremme tenait bon et bloquait toutes tentatives richelloise. L'occasion sera de se refaire une santé face à Minerois dimanche prochain.

c_DSC_3171.JPG



Waremme revit à domicile aussi

À cause d’un but encaissé à la 2e minute, les Stadistes ont couru après le score. Au final, ils l’emportent grâce à un doublé de Ribeaucourt.

Il valait mieux ne pas arriver en retard au Stade Leburton. Après deux minutes de jeu, Richelle obtient un coup franc à l’approche du rectangle. Envoyé au second poteau, le cuir trouve la tête de Axel Lawarée. Gocen tente bien de s’interposer, mais arrive un rien trop tard (0-1)

Si le départ est idéal pour les hommes de Benoît Waucomont, c’est naturellement le contraire pour les Stadistes, qui sont toujours à la recherche de leur première victoire à domicile. Les locaux vont donc devoir courir après le score, tandis que Richelle va faire le gros dos. Au niveau de la possession de balle, il n’y a pas photo, les Wawas sont un cran au-dessus. Encore faut-il pouvoir trouver l’ouverture. Au quart d’heure, Deblaere se lance dans un slalom dont il a le secret. Il passe le gardien adverse, mais ne peut redresser suffisamment son envoi qui échoue dans le petit filet. Les occasions ne sont pas légion, d’un côté comme de l’autre. Seuls des essais hors cadre de Ribeaucourt et El Abbadi sont à noter.

À la pause, Vincent Binot décide de faire monter Tomasetig à la place de Bernard, tandis que Benoît Waucomont doit se passer de Axel Lawarée, blessé en fin de première période. Ces changements vont influencer la suite de la rencontre. Waremme trouve davantage d’espaces en milieu de terrain. Après un essai de Deblaere non cadré, Hossay fait sauter le ballon dans le rectangle vers Tomasetig. Ce dernier prolonge vers Ribeaucourt qui n’en demandait pas tant pour rétablir l’égalité. (1-1)

Arnaud Gomant montre alors toute l’étendue de ses capacités. Tout d’abord sur un essai d’El Abbadi, parfaitement servi par Tomasetig. Ensuite, sur un tir puissant de Hossay. Mais ce n’est pas suffisant pour arrêter Waremme. À la suite d’un mouvement entre El Abbadi et Deblaere, ce dernier voit Ribeaucourt isolé. Un petit coup d’œil de celui-ci pour voir Gomant avancé, et l’attaquant stadiste enroule sa frappe pour lober le dernier rempart visiteur (1-2)

Il reste alors à tenir un quart d’heure. Waremme peut compter sur Morhet qui récupère énormément de ballons, ainsi que sur Callegari, véritable tour de contrôle, qui prend tout de la tête dans son rectangle. Waremme remporte sa première victoire à domicile. Même si elle a mis du temps à se dessiner, elle est amplement méritée. Richelle n’a pas su conserver l’avantage acquis en début de match.

DSC_3183.JPG


A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: Jefferson Yans - L'Avenir (www.lavenir.net)


Le noyau "Wawa":

Arrivées: El Abbadi (Dison), Muse, Murtezi (Vyle), Callegari (Liège), Bernard (Seraing), Ouchan (Solières), Scattone (Tilleur).

Départs: Lizen (Ougrée), Brugmans (Warnant), Lemaire (Beaufays), Demikazan (Blegny), De Smedt (Fize), Bux, Dos Santos (?), Russo (Landen).


Les compositions:

Waremme: Gocen, Vanderveck, Moor, Cwynar, Callegari, Ouchan, Morhet, Hossay, Tomasetig, Deblaere, Kembi, Bernard, Ribeaucourt, El Abbadi, Benaets, Penga, Murtezi.

Richelle: Gomant, Racz, Philippens, Mulkin, Wangermez, Massau, Lawarée, Busarello, Lemaire, Lecluse, Bemelmans, Cimino, Brissinck, Possen..

Arbitre de la rencontre: Pascal Cheslet assisté de Olivier Morciaux et Damien Dodeigne.




Waremme sur sa lancée?

Forts de deux victoires consécutives lors des deux derniers matchs, Waremme et Richelle se rencontrent ce dimanche. Pour Vincent Binot, l’entraîneur de Waremme, un nouveau championnat commence: "Nous allons arriver à un rythme normal au niveau du nombre de matchs. Un rythme auquel nous allons devoir nous habituer. Pour le moment, nous sommes encore en phase de préparation, mais l’équipe monte en puissance avec l’enchaînement des rencontres."

Le T1 wawa a déjà vu jouer Richelle et s’en méfie. En cas de défaite, Waremme sera dépassé par son opposant du jour: "Ce match-ci sera intéressant à voir. Richelle, pour les avoir vus jouer une fois, c’est une équipe très complémentaire. À nous de relâcher la pression, de jouer un match sans connaître des périodes de flottements comme on l’a vu à Amay. Mais c’était aussi un contexte particulier puisqu’il s’agissait d’un match en semaine."

c_DSC_2649.JPG


A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: L'Avenir (www.lavenir.net)

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

05 septembre 2013

Etoile Elsaute - F.c. Richelle Utd. (championnat - Journée 27)

elsauste+haccourt.jpg

Pas de photos de la rencontre
Les buts par: Jonathan Lemaire et Damien Busarello


Composition:

Elsaute:
Benoît, Rikir, Hungs (46e Leroy), Hagelstein, D’Affnay, D’Acquisto (66e Bomboir), Langhoor, Colson, Sluysmans, Gillet, Crosset.

F.c. Richelle Utd.: Gomant, Possen, Cimino, Wangermez, Deghaye, Massau, Mulkin, Brissinck, Lawarée, Lemaire (78e Philippens), Busarello (90e +1).

Arbitre: Quentin Lesceux assisté de Philippe Schmetz et Manuel Adam.



Contrat rempli pour Benoît Waucomont et son six sur six avant d'entamer une série plus coriace avec Waremme, Minerois et Lensois au programme. Pour la première fois, Richelle se place dans la colonne de gauche en P1. N'étant pas présent à la rencontre, plus d'info dès demain via la presse.

Pas de quoi revendiquer un partage

Dans ce duel où les deux protagonistes restaient sur un premier succès en championnat, c’est Richelle qui a fini par l’emporter en posant les jalons de son succès des premières minutes avec un but de Jonathan Lemaire dès la 4e . Juste avant la mi-temps, Damien Busarello a mis Richelle un peu plus sur du velours. La réduction du score via Colson n’allait rien y changer.

Les deux protagonistes restaient sur un premier succès dans ce championnat. Richelle avait accroché une plantureuse et retentissante victoire contre Tilleur (9-1) alors qu’Elsaute avait disposé de Raeren (1-0) en conservant (enfin) ses filets inviolés. Le rendez-vous de ce jeudi soir ne représentait ni plus ni moins que l’attente d’une confirmation d’un côté comme de l’autre.

À ce petit jeu, c’est Richelle qui s’est montré le plus efficace, en posant les jalons de son succès dès les premières minutes de jeu. Jonathan Lemaire, l’ex-Hervien, trompe la vigilance du portier elsautois Benoît après 4 petites minutes à peine, surgissant de la deuxième ligne comme un diable de sa boîte (0-1). Une prise de pouvoir à moitié surprenante puisque Benoît, dans la minute précédente, avait déjà dû s’employer pour écarter une reprise de la tête de Axel Lawarée.

La seule et timide réaction d’Elsaute, démontrant tout au long des 90 minutes l’inefficacité d’un jeu sans imagination, arrive en fin de première mi-temps. Sluysmans prolonge du pied une rentrée en touche, sans grand danger cependant pour un Arnaud Gomant attentif. Les Visétois enfoncent le clou dans la foulée. Un long centre de Benoît Mulkin longe le but elsautois et trouve preneur quasiment le long de la ligne de touche. Damien Busarello ne se pose aucune question: sa frappe en force heurte le gardien adverse et termine sa course au fond des filets (0-2).

Sur ce qu’il avait proposé durant les 45 minutes initiales, on voyait mal cet Elsaute-là redresser une situation compromise. Le second acte n’a fait que confirmer le premier. L’équipe de Benoît Waucomont a géré sans trop de tracas sa confortable avance sans pouvoir se montrer réellement menaçante dans son jeu de contre-attaque. À l’exception d’une (nouvelle) tête d' Axel Lawarée captée en deux temps par le gardien étoilé (70e ) et d’une reprise de Cyril Brissinck sur laquelle Benoît se détend impeccablement (84e ), rien dans le jeu n’offre l’occasion de vibrer davantage.

Si ce n’est une "savonnette" d' Arnaud Gomant sur un coup-franc de Colson à 2 minutes du terme, laissant son équipe un brin dans le doute pour mieux savourer encore sa victoire.

A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: L'Avenir (www.lavenir.net)


Benoît Mulkin: "Bien de marquer autant"

Pour sa première victoire, Richelle n’a pas fait dans le détail. Avec pas moins de neuf buts plantés à l’adversaire, elle s’apparente d’ailleurs à une véritable démonstration.

"Cela fait du bien de marquer autant car on manquait de réussite jusqu’ici. Le coach avait demandé qu’on les presse haut car ils ont tendance à vite s’énerver et se désorganiser", livre Benoît Mulkin, conscient que la confiance engrangée suite à cette rencontre ne sera pas de trop pour entamer "un calendrier assez coriace". Blessé en fin de partie, il raconte avoir senti son genou partir vers l’arrière . "On verra mardi à l’entraînement si ce n’est pas trop grave."

Quentin Colson espère confirmer le succès de Raeren face à Richelle

Un but: un premier succès. Si la prestation des Étoilés dimanche dernier face à Raeren n’est pas encore comparable à celles qu’ils nous avaient gratifié en fin de saison dernière. Quentin Colson, l’homme de la libération, a une idée bien précise du mal qui rongeait son équipe depuis le début de cette nouvelle campagne.

"Le groupe ne manque pas de qualité même si nous avons perdu notre guide en la personne de Julien Wuillot", rassure-t-il. "Le problème se situe essentiellement au niveau de la confiance. Un noyau aussi jeune en a certainement davantage besoin qu’un autre plus mature. Contrairement à ce que les scores laissent à penser, l’écart qui nous séparait de chacun de nos premiers adversaires n’était pas aussi large que le marquoir pouvait le laisser croire."

Il continue: "Ce premier succès face à Raeren a été ressenti comme une libération. Il doit cependant être confirmé ce soir face à Richelle pour réellement lancer notre saison et la formation de Benoît Waucomont sort d’un carton face à Tilleur (9-1) et débordera logiquement de confiance. Il faudra encore s’arracher pour venir à bout de ce type d’adversaire qui reste, malgré tout, un concurrent direct pour Elsaute."

Luc Sluysmans devrait pouvoir reconduire le groupe victorieux de dimanche. Par contre, le coach richellois devrait devoir se passer des services de son buteur Benoît Mulkin qui boitait bien bas au soir du carton tilleurien.

DSC_2846.JPG


A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: A.V. - L'Avenir (www.lavenir.net)


Le noyau visiteur:

Arrivées: Lampe (Visé), Hungs (Verviers), Rikir (Fourons), D'Affnay (Herve), Gillet (Fouron), Langhoor (Minerois), Lolos (Spa), Hardy (Walhorn), Leroy (Mouland), Sluysmans (Richelle).

Départs: Tossings, Volon (Spa), Simon (Faymonville), Quitin (Richelle), Kouassi (Blegny), Smitz, Nelissen (Dison), Jacinto (?), Yildiz (arrêt)


Les compositions:

Elsaute: Benoit, Pelsser, Teneye, Hagelstein, Hungs, Rikir, D’Acquisto, Colson, Bomboir, D’Affanay, Gillet, Langhoor, Crosset, Sluysmans et Leroy.

Richelle: Gomant, Racz, Philippens, Hansen, Wangermez, Massau, Lawarée, Busarello, Lemaire, Lecluse, Bemelmans, Cimino, Brissinck, Possen.

Arbitre de la rencontre: Quentin Lesceux assisté de Philippe Schmetz et Manuel Adam.

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |