10 janvier 2014

Olivier Jolly ne prolongera pas à Richelle


Dans l'histoire de Richelle, des entraineurs, des joueurs ont fait ou font escale, mais Olivier Jolly, le fidèle entraineur des gardiens restait en poste pour assurer l'entrainement des portiers, l'aventure se terminera fin du championnat car, pour des raisons essentiellement professionnelle, il vient de signifier qu'il ne ferait plus partie du staff entraîneur pour la saison prochaine. Arriver en 2008, il a contribué de près au succès du club tout au long de sa courte histoire. Alliant bonne humeur et sérieux, il a toujours été présent auprès de ses gardiens qu'il a eu l'occasion de côtoyer sous les couleurs richelloises, Pascal Pirotte, Christian Dandoy, Steven Frère, Olivier Coppenolle pour ne citer qu'eux… Plus d'info bientôt.

"Je prends du recul"

A Richelle, Olivier Jolly, l’actuel T3, quittera ses fonctions au terme de la saison

Présent sur les terrains depuis plus de 35 ans, l’actuel T3 de Richelle ne sera plus l’entraîneur des gardiens à Richelle lors de la prochaine campagne 2014-2015. Très heureux et toujours aussi passionné, l’homme veut désormais privilégier sa vie de famille et sa réussite professionnelle

"Je ne vais pas inévitablement quitter Richelle car il est possible que l’on me propose une fonction alternative qui serait moins contraignante au niveau de ma présence au sein du club. Je suis l’heureux père de trois enfants et je devais parfois trop composer entre le foot et le temps passé avec eux et ma compagne. Il s’agit davantage d’une réorientation d’autant que je vais parfois devoir passer du temps en France dans le cadre de mon activité professionnelle. Il n’était donc pas question de m’engager avec le club sans avoir la possibilité d’être à 100%."

Visiblement toujours aussi heureux de devoir assumer son rôle au sein du staff, Olivier Jolly rappelle fièrement qu’il aura tout vécu à Richelle. "Il ne s’est pas passé une saison sans un événement à célébrer ou à digérer puisque j’y ai connu une descente, un tour final et deux titres. Je me rappelle encore le jour ou Didier Degueldre m’a contacté alors que je devais reprendre la P4 à Grivegnée en tant que T1. J’ai finalement opté pour Richelle et je ne regrette pas ce choix. Je m’y amuse toujours autant. Chaque semaine, j’y apprends quelque chose comme ce fut le cas avec tous les entraîneurs que j’ai assisté." Au rayon souvenirs, Olivier Jolly n’a pas manqué de nous faire par de son aventure sur la foire de Visé le jour où Richelle a connu sa première montée en P1. "Je suis monté sur la grande roue pour y fixer le drapeau du club. Il n’est pas compliqué d’imaginer dans quel état nous étions avec le président. J’ai même dû le rattraper car il s’y est réveillé sans se rendre compte où il était et il s’est levé précipitamment."

Présent alors à Grivegnée lorsque le club a vécu ses plus belles années, Olivier Jolly admet aisément que cette aventure sportive fut la plus enrichissante. "J’y ai passé des années exceptionnelles avec des garçons aussi sympas que talentueux. Ce sont mes plus beaux souvenirs sportifs." Du même avis que Benoît Waucomont concernant la prestation de Richelle face à Waremme, le T3 estime qu’il faut avant tout rester positif malgré une défaite lourde dans les chiffres. "Sur base de la première période, j’estime que nous avons fait jeu égal", explique Olivier Jolly. "Nous avons fait ce qu’il fallait mais le second but est tombé à un très mauvais moment. Nous avons eu les jambes coupées. Face à un adversaire disposant d’un tel potentiel, il faut aussi que le ballon roule dans le bon sens. Ce n’était pas le cas cet après-midi."

ol.jpg


A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Michel Mawet - La Meuse


Olivier Jolly: "La cerise sur le gâteau"

Tout comme ses dirigeants, Olivier Jolly, l’entraîneur des gardiens, ne remettait pas en cause la victoire de Waremme (1-4) et faisait quand même remarquer: "Face à un ogre comme Waremme, il faut que les petits détails tournent en faveur du petit Poucet. Cela n’a pas été le cas, mais on est déjà fier d’être en si bonne posture."

Fier, Olivier Jolly peut l’être! Après cinq années au club où il a connu à chaque saison un épisode marquant, il tirera sa révérence en fin de saison et cela, pour des raisons professionnelles et privées. "Richelle est un club exceptionnel et j’y ai côtoyé des personnes riches en valeur humaine. Le tour final serait la cerise sur le gâteau."

c_Oli1048 - copie.jpg


A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: Luc Bajza - L'Avenir (www.lavenir.net)

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (1) |  Facebook | |

08 janvier 2014

Waremme: l'histoire d'un petit point...

waremme-elsaute.jpg



F.c. Richelle Utd. - Waremme: le double enjeu ou l'histoire d'un petit point…

Capture d’écran 2014-01-03 à 13.57.37.png
En préambule de la reprise, Richelle aura disputé deux rencontres amicales en autant de victoires, 4-3 contre Aubel et 6-0 face à Oupeye.
Sans se mettre de pression inutile et en observant les différentes conclusions, la rencontre de ce dimanche face au leader pourrait être intéressante en plusieurs points. En effet, à la vue du classement, une victoire contre les "Wawas" signifierait un retour à "un" petit point de celui-ci. Dans un même temps et toujours en cas de victoire, ce serait également d' "un" petit point que l'on dépasserait Waremme au classement pour le gain de la deuxième tranche…

Match à suivre, comme dirait l'autre...

DSC_3040.JPG


Richelle, Raeren et Blegny, ce sont trois équipes blotties dans la première moitié du classement.

Donc trois équipes, cette saison en tout cas, qui ne doivent plus trop se faire de mouron pour la prolongation de leur bail en P1. Sauf que, chaque année, il y a souvent une équipe nantie qui éprouve les pires difficultés, non pas à l’allumage mais au redémarrage! Si le surplace guette Richelle, ce sera moins dommageable. Cette équipe visétoise au jeu simple, généreux et offensif, comme on aime le voir. Qui marque comme elle respire (13 buts à Tilleur, 6 à Dison et Elsaute, 5 à Amay)… et fait dire à son entraîneur: "Posséder la meilleure attaque, c’est la preuve d’un football agréable. Mais en tant que coach, je préfère avoir la meilleure défense."

Du côtés de Waremme, les blessés n’ont pas grossi

Tout va toujours très bien à Waremme qui a disputé de bons matches amicaux avec deux victoires à la clé (3-2 contre Cité Sports et 8-1 contre Fize). "Les gars ont bien bossé pendant la trêve. Je les ai retrouvés bien en jambes", se satisfait Vincent Binot.

Le coach voit l’infirmerie se vider petit à petit. Vanderveck a pu enlever son attelle lundi. "Il est donc sélectionnable pour le déplacement à Richelle", glisse le T1. "Hossay sera suspendu. El Abbadi, malade, est pour l’instant incertain."

Et les blessés de longue durée que sont Murtezi, Ribeaucourt et Penga? "Murtezi peut recommencer à trottiner. Ce sera bientôt le cas des deux autres. D’ici une dizaine de jours, ils pourront remonter sur le terrain. Mais ils ne seront évidemment pas à 100% avant fin février, d’autant plus que c’est difficile de leur trouver des matches amicaux en cette période. Je les ai vus dimanche et malgré leur inactivité, ils n’ont pas pris un gramme, ça me rassure"

DSC_2992.JPG



Lire la suite sur:

L'avenir-logo.jpg Source: L'Avenir (www.lavenir.net)

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

05 janvier 2014

Benoît Waucomont prolonge à Richelle

A quelques jours de la reprise (le 12 janvier face à Waremme), la nouvelle est tombée hier soir (lisez samedi), après un bref entretien avec le président Fabian Bruwier, Benoît Waucomont prolonge l'aventure avec Richelle pour 2014-2015. Ce dimanche, après la victoire en amical (4-3) contre Aubel et avec des buts de Cyril Brissinck, Damien Busarello (2) et Greg Mignon, il se livrait quelques peu sur sa décision.

"Je suis content que le club de Richelle me témoigne sa confiance et qu'il soit content de mon travail.

Le président m'avait déjà fait sous-entendre qu'il voulait poursuivre avec moi. Ce samedi, nous nous sommes rencontrés et étant donné que nos objectifs et notre vision des choses sont en parfaite adéquation, ça n'a pas duré longtemps...

Richelle est club dans lequel je me sens bien! La mentalité des gens qui gèrent le club et leur façon de travailler me convient à merveille. Ce sport qui pour moi est une passion doit rester avant tout un plaisir. Et pour prendre du plaisir, il faut être bien entouré. A Richelle, c'est le cas! Aussi bien le staff que les joueurs que j'y rencontrés, les gens de l'ombre qui font un boulot remarquable ainsi que les supporters, ce sont tant de satisfactions, de belles rencontres humaines que je n'avais qu'une envie, c'était de prolonger cette belle aventure!
"

1259524278.jpg

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

03 janvier 2014

Et pourquoi pas...!!!

Fabian Bruwier, le président de Richelle, attend son club au tour final provincial

"Ce serait un gag"

Le sympathique président de Richelle dégage, à l’image de son club, la bonne humeur et la convivialité. L’homme aux "1000 lunettes" entrevoit une belle année 2014 d’autant plus que son club a positivement défrayé la chronique en s’installant dans le top 3.
"Et pour la reprise, nous recevons Waremme. Une victoire et nous reviendrions à une longueur d’eux ! Ce serait gag pour un club sur lequel personne ne misait beaucoup. De là à viser le titre, il y a un pas que je ne veux franchir. Être champions, ce serait bien mais sans monter alors."

Ce n’est pas un manque d’ambition mais le président richellois confesse qu’il serait un peu prématuré de rejoindre la nationale.
"Ne serait-ce déjà qu’au niveau des infrastructures. Pourtant, une montée, même inattendue, ferait peut-être davantage bouger les choses au niveau de la ville de Visé. Il le faudrait assurément. Maintenant, on ne sait pas beaucoup de l’avenir du CS Visé. Que devient ou va devenir ce club?"

Fabian Bruwier se sent bien en provinciale.
"À ce niveau, même si l’argent est de plus en plus présent, le foot véhicule encore des valeurs comme l’amitié et la convivialité. Aller jouer une rencontre à 200 bornes d’ici sans connaître personne ne me passionnerait guère."

Néanmoins, Richelle ne refusera aucune opportunité.
"Si celle de monter se présente, soyez bien certains que nous ne freinerons pas des quatre fers. La parole est au staff et aux joueurs."

Concernant nos Diables, Fabian Bruwier espère tout simplement qu’ils iront le plus loin possible.
"Nous ne sommes pas assez chauvins en Belgique. Il y a trop de négativisme. Quand ils se sont qualifiés nos Diables étaient les plus beaux, les plus forts. Depuis les matches contre le Japon et la Colombie les critiques négatives et pessimistes pleuvent. Il faut que cela arrête. Ces deux matches étaient dits amicaux et très mal programmés dans un agenda déjà surchargé pour nos joueurs. Il ne faut pas faire un plat de ces rencontres."

Pour le marchand de lunettes (NDLR: un terme qu’il appréciera), notre équipe nationale doit viser le plus loin possible.
"J’entends que nous sommes dans un groupe qui devrait nous permettre d’atteindre les huitièmes de finale mais qu’ensuite ce sera le Portugal ou l’Allemagne. Mais ça peut aussi être le Ghana ou les USA, non? L’un ou l’autre, peu importe. De l’ambition! Nos joueurs évoluent dans les meilleurs championnats alors pourquoi craindre une autre nation. En plus, à ce stade de la compétition, il n’y a plus de petite équipe."

FB.jpg

Souvenir d'un titre sous l'ère "Ajam"

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Michel Mawet - La Meuse

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (2) |  Facebook | |

02 janvier 2014

Waremme donne le ton...

10 jours avant la rencontre phare de la 19ème journée, le ton est donné… (extrait)

Waremme veut être le champion 2014

Le Stade waremmien mène la danse en P1 avec 3 points d’avance sur Beaufays. Un résultat conforme à son ambition.

Patrick Ainseur, voici quasiment un an, vous étiez élu à la présidence du Royal Stade waremmien. Estimez-vous que votre 1re place actuelle est méritée?

"Bien entendu. Très peu de clubs pourraient dire le contraire. Notre équipe est assez régulière. Elle va de l’avant, en assurant le spectacle. C’est ainsi que l’on fera revenir les spectateurs. Certainement pas en faisant des 1-0 ou des 0-0. C’est bien simple, j’aime encore mieux perdre 3-4 que de faire un nul blanc."

Que pensez-vous de vos adversaires directs?

"La P1 est une belle série. Le top 5 actuel se détache. Richelle a une très belle équipe. Seraing est un peu la surprise mais progresse rapidement avec ses jeunes. Beaufays fait un magnifique parcours. Mais Lensois reste à mon avis notre concurrent le plus sérieux, car, individuellement, il est très forts, avec des joueurs qui ont souvent évolué à un niveau supérieur. S’ils avaient un terrain comme le nôtre, ils s’extrairaient facilement de la P1."

DSC_3156.JPG

Pour préparer au mieux cette rencontre, les hommes de Benoît Waucomont disputeront deux rencontres amicales ce dimanche 5 janvier (15h00 contre Aubel) et ce mardi 7 janvier (20h00 contre Oupeye) sur le terrain synthétique de Visé.

Sans-titre-2.jpg



Lire la suite sur:

L'avenir-logo.jpg Source: Jefferson Yans - L'Avenir (www.lavenir.net)

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

31 décembre 2013

Bonne année 2014

happy.jpg

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

24 décembre 2013

Joyeux Noël

Noel.jpg

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

22 décembre 2013

La pensée du jour... Nous ne l'oublions pas.

c_Sans titre-1.jpg

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

11 décembre 2013

R.f.c. Tilleur S.g. - F.c. Richelle Utd. (championnat - Journée 18)

tilleur-olne.jpg

Les photos de la rencontre
Les buts par: Damien Busarello (2), Jonathan Lemaire et Nicolas Hansen


Composition:

Tilleur: Verdone, Mutsinzi, Adrovic, Castagna, Sidari, De Vito (74e Savoca), Mana Mvuondo, Rappa, Mayola (74e Alegre), Alima (46e Uysal) et Kita.

Réserves: Savoca, Alegre et Uysal.

F.c. Richelle Utd.: Racz, Wangermez, Possen, Busarello, Hansen (60' Bemelmans), Mignon, Thys, M. Lecluse, Brissinck, Lemaire (65' Alonso) et Deghaye (46' Mulkin)

Réserves: Mulkin, Alonso, Kaborè et Bemelmans.

Arbitre: Martin Hilgers assisté de Christophe Dumont et Manuel Asam.



Une trêve bien méritée

Que demander de plus, Richelle termine l'année 2013 sur une victoire bien méritée et ce, à Tilleur. Pour cette rencontre Benoît Waucomont devait se passer d' Axel Lawarée (côtes), de Laurent Massau (convalescence) et d'Arnaud Gomant (travail). Dès les premiers instants, Richelle prenait les commandes de la rencontre et ouvrait la marque à la 19' d'une tête de Jonathan Lemaire bien servit par Cyril Brissinck (0-1). Les Richellois gardait main mise sur la partie car Tilleur ne se montrait que trop rarement dangereux, à quelques secondes du terme de la première mi-temps, Nicolas Hansen esseulé dans la surface doublait la mise pour les siens (0-2).

Dès l'entame de la seconde partie, une vilaine faute de Dario Rappa sur Maxime Lecluse lui valait un carton rouge. A la 55', Richelle bénéficiait d'un coup-franc botté par Michaël Possen celui-ci repoussé, Damien Busarello n'avait plus qu'à placer pour le 0-3. Quatre minutes plus tard, Benoît Mulkin, entré au jeu à la mi-temps en lieu et place de Maxime Deghaye, avait des fourmis dans les jambes et offrait un bon ballon à ce même Damien "But'sarello" pour le 0-4. Même en supériorité numérique, la dernière demi-heure n'offrait plus grand chose, Richelle gérait le score mais aurait pu l'aggraver sans quelques maladresses ou autres hors-jeu peu évidents. Seule, une occasion dangereuse des locaux qu' Anthony Racz détournait de bien belle manière animait un peu cette fin de rencontre.

Notons aussi la belle victoire de la P3, 4-2 contre Olne, qui se donne un peu d'air dans le classement. Le temps est maintenant aux réjouissances de fin d'année, Le chalet (suite et fin), le cross-pêket de jeudi et les fêtes traditionnelles, rendez-vous le 12 janvier avec la venue de Waremme à Richelle pour ce qui sera déjà une tête d'affiche de 2014.

c_t.jpg



Richelle au petit trot

Tilleur n’a pas fait le poids face à Richelle hier après-midi. Les hommes de Benoit Waucomont n’ont pas eu à forcer leur talent pour s’imposer facilement. "C’était pourtant le match piège par excellence!", souligne le coach richellois. "Le plus important, c’est de finir l’année sur une bonne note. Posséder 40 points à la trêve, personne ne l’aurait cru en début de saison. Et tout le mérite en revient aux joueurs!"

Après un début de partie assez fermé, les visiteurs débloquaient la situation sur phase arrêtée peu après le quart d’heure de jeu. Cyril Brissinck travaillait son coup-franc et Jonathan Lemaire, de la tête, était à la finition. Juste avant la mi-temps, Richelle doublait la mise via Nicolas Hansen, seul au point de penalty. À la pause, tout était déjà dit ou presque. L’exclusion de Rappa dès l’entame de la deuxième période n’allait rien arranger au sort des locaux qui éprouvaient déjà beaucoup de difficultés à armes égales. Damien Busarello a ensuite fini le travail en seulement quatre minutes. Esseulé au petit rectangle par deux fois, il ne s’est pas fait prier pour crucifier Verdone. Le score ne changera plus. Les joueurs de Richelle finissent ainsi le premier tout en beauté et ont bien mérité leurs vacances.

Objectif: le tour final !

Avec 40 points à la trêve, Richelle ne peut plus cacher ses ambitions. Le tour final est accessible!

Il était temps de l’avouer et c’est chose faite: Richelle a bien de fortes ambitions! À quatre points du leader, Richelle a évidemment raison d’y croire. Encore plus après la victoire à Tilleur (0-4). "Nous avons joué dès à présent contre chaque adversaire et c’est sûr qu’on doit viser le top 5, voire plus! Nous avions mal débuté le championnat car l’équipe avait fortement changé et il fallait le temps de trouver nos marques. Les choses ont bien évolué depuis et nous confirmons notre potentiel. Nous avons créé la surprise dans un premier temps mais nous sommes désormais ambitieux, avec les premières places en ligne de mire", explique le défenseur richellois, Maxime Thys.

DSC_0029.JPG



A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: G.R. - L'Avenir (www.lavenir.net)


Les compositions:

Tilleur: Verdone, Mayola, Mana, Castagna, Rappa, Adrovic, De Vito, Kita, Uysal, Alima, Rikounakis, Sidari, Mutsinzi, Alegre et un joueur à désigner.

Pour ce derby, Jean Steembergh devra se passer des services d’Nzatty, suspendu. Il est remplacé par Mutsinzi. Alegre rentre aussi dans le noyau et en fonctiion des disponibilités, l’entraîneur doit encore désigner un 15e joueur.

Richelle: Racz, Wangermez, Mignon, Lemaire, Thys, Hansen, M.Lecluse, Brissinck, Deghaye, Busarello, Bemelmans, Possen, Kaboré, Mulkin.

Axel Lawarée (côtes froissées contre Blegny) est absent. Mulkin revient de suspension et Massau qui a rejoué une mi-temps avec la P3 est à nouveau blessé.

Arbitre de la rencontre: Martin Hilgers assisté de Christophe Dumont et Manuel Asam.




Waremme peut remporter la deuxième tranche ce dimanche

Les Wawas peuvent décrocher leur ticket pour un éventuel tour final dès ce dimanche (14h30) en cas de victoire face à Weywertz. Un partage ou une défaite de ses deux adversaires directs, Richelle (à Tilleur dimanche à 14h30) et Seraing (contre Trooz samedi à 20h), offrirait alors la deuxième tranche à Waremme.


1899420309_B971598025Z.1_20131212142545_000_GRN1L1TK7.1-0.jpgAnthony Racz mis à l'honneur

Une histoire de famille (extrait)

Pour Anthony Racz (19 ans), le grand frère, le choix s’est rapidement porté sur le foot au poste de gardien "Il a débuté à Visé dès 6 ans" confirme son papa. "Probablement pour faire comme son père. Il a fait toutes ses classes de jeunes chez les Visétois avec, notamment, Mr Veloso comme entraîneur. Par la suite, il a été repéré par le Standard et a passé une saison en foot études. Il est ensuite revenu 3 saisons à Visé où il aura été 7 fois champion mais où il n’évoluait qu’en espoir et en U19. Il a alors décidé de redescendre dans un super-club qu’est Richelle. Si son début de saison a été marqué par une blessure à la main, il revient dans le parcours avec comme objectif de remonter les échelons…".



A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: La Meuse (www.lameuse.be)



Image 1.pngPour ce dernier déplacement 2013, Richelle rend visite à Tilleur au Stade de Bureaufosse, On se souvient du match aller remporté sur le score improbable de 9 buts à 1..., nul doute que l'attaque la plus prolifique de ce championnat, avec 50 buts à son actif, va tenter d'augmenter son capital face à la défense la plus secouée (49 buts encaissés) et qui vient de changer d'entraîneur, en effet, l'équipe est maintenant sous la houlette de Jean Steembergh, remplaçant d’Yves Berwaert, mais un match reste un match et il faut le disputer. Le championnat, quand à lui, reprendra ses droits le dimanche 12 janvier 2014 avec la venue de Waremme à Richelle.



"On va jouer avec nos moyens"

Il reste 26 points à glaner, Jean Steembergh ne lâchera rien. "Je n’avais pas prévu de prendre la place d’Yves, j’ai été engagé pour la P3. Mais on m’a proposé la P1 et je n’ai pas dit non. Quand je vois la réaction de l’équipe dimanche, je me dis que c’est de bon augure. On va jouer avec nos moyens, du caractère et de la volonté. On reçoit Richelle, mais tous les matches seront importants."

Avant d'affronter Richelle ce dimanche, Jean Steembergh, le remplaçant d’Yves Berwaert à Tilleur, n’avait eu que six jours pour préparer la rencontre face à Wévercé. Et pourtant, son équipe aurait mérité mieux qu’une défaite. "Ils étaient supérieurs en début de match mais nous aurions tout aussi bien pu mener par 2 à 0 après 12 minutes. Nous avons connu un problème de finition et un match nul aurait été logique. Ils ont marqué, nous pas…", reconnaît-il, fataliste.

Sans titre-1.jpg



A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: L'Avenir (www.lavenir.net)

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

10 décembre 2013

Marché de Noël au Centre Culturel de Visé

Chalet-2014.jpg

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |