20 mai 2014

Merci et à la saison prochaine

Sans-titre-1.jpg

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

12 mai 2014

Finale du tour final 2013-2014

finale.jpg

Les photos de la rencontre
Le but par: Jonathan Lemaire


Les compositions:

Richelle: Gomant, Possen, Wangermez, Mignon, Deghaye, Mulkin, Hansen (78e Cimino), M. Lecluse (72e Kaboré), Brissinck, Lemaire (60e Bemelmans), Busarello.

Réserves: Quitin, Bemelmans, Cimino et Kaborè.

Lensois: Peeters, Lachambre, Philippet, Petit, Gray (100e Joly), Marin, Parreira (66e Capelli), Scattone, Derwael, Saglam (50e Ranson), Wanderson.

Réserves: Unver, Capelli, Joly et Ranson.

Arbitre: Stéphane Claes assisté de Miguel-Angel Rojas et Fabrice Bruell.



Coup de théâtre et penalties

Finale, quand tu nous tiens. Il faut attendre la magnifique ouverture du score des Richellois dans les arrêts de jeu de la première période pour assister à une seconde partie de rencontre plus débridée.

Jonathan Lemaire, d’une reprise de volée imparable consécutive à un centre millimétré de Maxime Deghaye, ne laisse plus le choix des armes à Lensois (1-0). Mais les Hannutois, dos au mur, jouent d’abord de malchance sur une tentative lobée de Derwael renvoyée par la transversale (49') avant de manquer d’inspiration par le même Derwael (58') et surtout Wanderson (59'), pourtant bien aidés par les approximations adverses. Si l’attaquant brésilien, meilleur buteur du championnat, croit finalement égaliser d’une reprise de la tête admirablement écartée par le gardien richellois (76'), c’est bel et bien Damien Busarello dans l’autre rectangle qui joue avec l’assurance d’une qualification pour ses couleurs. L’ex-Calaminois, par deux fois, se retrouve en position de forcer les portes de l’interprovincial. Face au but quasiment vide, il est d’abord contré par un défenseur hesbignon (54') avant de perdre ensuite un face à face avec Peeters (80').

Richelle tenait pourtant sa victoire, étriquée, jusqu’au dernier coup de théâtre sifflé par M. Claes… sur insistance de son juge de ligne: coup de réparation pour un accrochage entre Wanderson et Pierre Wangermez! Scattone prend ses responsabilités et envoie les deux équipes aux prolongations (1-1).

Une demi-heure supplémentaire qui ne change rien à la physionomie du score par la grâce, notamment, d’un arrêt réflexe splendide de Arnaud Gomant sur une reprise de Wanderson (107'). La victoire se joue à la loterie des tirs au but, où les Richellois galvaudent leurs deux dernières tentatives, ouvrant les portes de la qualification à des Patronnés imperturbables dans l’exercice aux 11 mètres.

DSC_0203.JPG



A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: Yves Hardy - L'Avenir (www.lavenir.net)


Lensois à l’interséries via les penalties

Voilà une finale du tour final qui devrait laisser des traces à Lensois qui a dû s’arracher pour vaincre une bonne équipe de Richelle.

La rencontre démarrait pied au plancher pour Richelle. Damien Busarello lançait en profondeur Jonathan Lemaire. Peeters se couchait à bon escient. Les Patronnés sortaient progressivement mais leurs longs ballons en profondeur manquaient de précision. À l’approche de la demi-heure, les Rouges devenaient plus pressants. Wanderson par deux fois se retrouvaient en bonne position mais ne pouvait conclure. Sur le contre, un centre de Nicolas Hansen est repris en un temps par Maxime Lecluse qui frôle le montant. Alors que l’on s’approchait de la pause, Maxime Deghaye trouvait une volée imparable de Lemaire (1-0).

À la reprise, les Hesbignons montaient en puissance. Derwael à l’entrée du rectangle ne pouvait éviter l’excellent Arnaud Gomant. Sur le contre rondement mené, Damien Busarello manquait le break. Ensuite Wanderson, par deux fois encore, se heurtait au gardien adverse. Scattone distillait un corner que Marin ne pouvait propulser dans le but de la tête. Les visiteurs mettaient de plus en plus la pression. Derwael secouait le montant. Wanderson voyait sa reprise de la tête détournée suite à l’excellent réflexe de Arnaud Gomant.

Les Richellois éprouvaient les pires difficultés à revenir dans la partie. La fatigue s’installait dans les deux camps. Mais Lensois semblait plus frais. Il récupérait la plupart des ballons ne parvenait pas rétablir la parité. Les minutes s’égrenaient. Et une fois encore Damien Busarello suite à une perte de balle de Lachambre oubliait de conclure. Tout profit pour les hommes d’Henri Verjans qui continuait à y croire. Marin, dans le grand rectangle, ne plaçait pas suffisamment son envoi pour espérer le but. Pourtant, dans la dernière minute, Wanderson était bousculé inutilement par Pierre Wangermez dans le rectangle. Scattone se chargeait de la sentence (1-1).

Inévitablement, les prolongations s’installaient. Visiblement, les deux formations souffraient de fatigue. Et l’on n’avait plus de réelles occasions à se mettre sous la dent. La séance des tirs au but se rapprochait à grands pas. Et de fait. Mais à ce petit jeu, les Hesbignons se montraient les plus prolifiques. Ils s’autorisaient ainsi à se déplacer ce dimanche à Ganshoren pour le premier match de l’interséries.

DSC_0052.JPG



A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: Alain Gilles - L'Avenir (www.lavenir.net)


Henri Verjans: "Mieux géré"

Henri Verjans était évidemment ravi de la qualification de Lensois. "Sur l’ensemble du match, on a eu plus d’occasions de but que Richelle, avec un grand gardien de but en face".

Il est vrai que dans le temps réglementaire, Richelle a deux fois l’occasion de faire le break. "Mais nous avons finalement mieux géré la seconde période et les prolongations. À l’épreuve des penaltys, mes cinq shooteurs n’ont pas tremblé. Et c’est sans doute la preuve d’une certaine maturité dans notre chef."

De son côté, Grégory Capelli, auteur du penalty victorieux et monté au jeu en seconde période, témoignait. "Au contraire de ce que certains pensent, je n’ai pas tremblé au moment de tirer le penalty décisif. Je pense que sur la seconde période et les prolongations, notre victoire finale n’est pas volée."

Enfin, Azziz Saglam avouait. "Richelle a failli mener 2-0 et nous a mis dans nos petits souliers par moment. Mais je pense que le métier de notre côté s’est faite à ce niveau. Notre expérience a parlé…"

A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: Luc Bajza - L'Avenir (www.lavenir.net)


Ce mercredi à 19h30 dans le stade du C.s. Visé et ce, dans le cadre de la finale provinciale du tour final 2013-2014, Richelle donnera la réplique au Patro Lensois, récemment vainqueur de la coupe de la Province, pour une rencontre supplémentaire en vue d'une éventuelle montée en promotion. Rencontre particulière aussi puisque, sur la pelouse, on retrouvera pas moins de "3 étoilés de cristal" réunis, à savoir et en tout bien tout honneur, notre coach Benoît Waucomont élu meilleur entraîneur, Stéphane Claes, élu meilleur arbitre et Grégory Scattone, élu meilleur joueur, le tout en première provinciale. Le vainqueur de la rencontre se rendra à Ganshoren.

Jamais deux sans trois pour Richelle?

C’est parti pour la finale du tour final en P1 liégeoise! Richelle et le Patro Lensois s’affronteront ce soir au Stade de la Cité de l’Oie à Visé pour une place qualificative au tour final interprovincial. Les deux équipes se sont affrontées à trois reprises cette saison et, si les hommes d’Henri Verjans avaient éliminé ceux de Benoît Waucomont lors de la Coupe de la Province, qu’ils viennent d’ailleurs de remporter samedi soir dernier, ce sont par contre les Richellois qui avaient pris l’ascendant lors des deux rencontres de championnat. "Bien sûr, si l’on pouvait réaliser le passe de trois, cela me ferait énormément plaisir", déclare Benoît Waucomont. "Mais le Patro Lensois, c’est un gros client! Cette équipe possède de grandes qualités individuelles et comprend de nombreux joueurs qui ont évolué au niveau national. Sur papier, il n’y a pas match. Mais la beauté du sport fait que la logique n’est pas toujours respectée. Nous avons déjà montré au cours de cette saison que, avec notre esprit d’équipe, nous avions le potentiel pour les contrer. Mes joueurs devront à nouveau faire preuve de concentration et d’abnégation s’ils veulent l’emporter ce mercredi soir."

Une des clés du match pourrait être également le retour des blessés dont l’absence s’était fait ressentir lors de la demi-finale face à Seraing. "J’espère voir revenir Lemaire et Hansen dans l’entrejeu", poursuit l’entraîneur. "Même si pour le premier cité, cela parait compromis car il ne viendra pas s’entraîner mardi soir… Pour Hansen, on verra, justement, en fonction de l’entraînement. Lors de notre match face à Seraing, leurs absences avaient contribué à notre moins bonne prestation car les joueurs manquaient de repères sur le terrain." Dans tous les cas, pour le coach de Richelle, soutenu par son comité, il ne sera pas question de faire de la figuration lors de cette finale. "Nous allons jouer ce match pour le gagner! Je veux montrer que nous ne sommes pas arrivés à ce stade-ci de la compétition par hasard. C’est une saison magnifique que nous vivons et je n’ai, personnellement, pas envie qu’elle se termine. Si, au vu des ambitions du début de saison, Lensois espère sans doute plus que Richelle accéder au tour final interprovincial, nous allons nous aussi jouer le coup à fond", conclut avec détermination celui qui a remporté le titre de meilleur entraîneur de P1 lors de la cérémonie des Etoiles de cristal vendredi dernier.

10372946_614044238686358_4662743740361987100_o.jpg



A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Benjamin Maghe - La Meuse


"On fonce !"

Objectif Ganshoren! C’est clair dans l’esprit des Hannutois, et tout autant dans celui des Visétois. "On y va, on fonce! C’est le mot d’ordre pour aborder cette finale", assure Benoît Waucomont. "Nous continuons à prendre du plaisir et nous n’avons aucune envie que notre saison se termine ce mercredi soir contre Lensois. C’est peut-être aussi notre dernier match, donc quoi qu’il arrive mon groupe le jouera à fond. Nous sommes toujours dans le tour final provincial et la suite ne nous fait pas gamberger.
"

Pas encore, du moins. "La volonté de disputer le 1er tour de l’interprovincial dimanche à Ganshoren nous animera", certifie l’instituteur batticien. "La promotion? On en est encore loin, mais le club assumera le cas échéant." La nuance est là entre les deux finalistes de ce soir. La coupe de la province, que vient de remporter Lensois, n’était qu’un hors-d’œuvre dans leur menu du mois de mai. Le plat de résistance, c’est bien la promotion, qu’importe les embûches après avoir buté sur l’obstacle waremmien en championnat. Côté richellois, par contre, pas sûr que les ardeurs, à tous les niveaux du club, soient à la même température… Il y a fort à parier que cette finale qui opposera les deux attaques les plus prolifiques du championnat ne se terminera pas sur un 0-0.

A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: Yves Hardy - L'Avenir (www.lavenir.net)

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

10 mai 2014

Richelle a son étoile

Pluie d’Etoiles sur Spa

Les meilleurs footballeurs, entraîneurs et arbitres de la province furent récompensés


Magnifique succès aux Etoiles de Cristal. La cérémonie qui s’est tenue hier soir au Casino de Spa a récompensé les meilleurs footballeurs, entraîneurs et arbitre de la province. Elle a battu tous les records de votes et n’en restera pas là.

Les meilleurs footballeurs de la région liégeoise furent récompensés hier. Le Comité provincial et Cecoforma avaient mis les petits plats dans les grands. La magnifique salle du Casino de Spa était bondée. Tout le monde avait répondu présent pour ce rendez-vous qui est devenu incontournable. Bien sûr, les nominés et leurs proches avaient fait honneur à leur invitation. Mais pas seulement. José Riga, rentré de Londres il y a peu, était venu garnir l’assemblée, tout comme le président de l’Union belge, François De Keersmaecker. Rien de moins. Thierry Luthers, lui, menait la cérémonie de maîtresse façon, comme toujours. Et c’est sous un tonnerre d’applaudissements que le premier lauréat de la soirée était accueilli: Stéphane Claes, élu meilleur arbitre.

On enchaînait avec Pierre Derbaudrenghien. Le gardien de Seraing décrochait la timbale et ne manquait pas de remercier ses équipiers et ses dirigeants. Venait ensuite Joseph Biesard, le gardien de Verviers. Les minutes filaient à la vitesse de l’éclair. Jacques Beckers, Grégory Scattone, Benoît Waucomont montaient tour à tour sur la scène alors que Drazen Brncic, pourtant élu, était absent.

c_DSC_0192.JPG

Les lauréats:

Meilleur joueur: Grégory Scattone (Lensois) 5786, Benoît Hossay (Waremme) 5123, Wanderson Da Silva (Lensois) 2874
Meilleur gardien: Pierre Derbaudrenghien (Seraing) 7379, Kevin Musick (Waremme) 4709, Fabrice Genchi (Beaufays) 1698
Meilleur coach: Benoît Waucomont (Richelle) 5083, Vincent Binot (Waremme) 4693, Stéphane Guidi (Seraing) 4008
Meilleur arbitre: Stéphane Claes 9418, Lionel Gastaldello 3045, Pascal Lemal 1321

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

30 avril 2014

Tour final 2013-2014 - Demi finale

Vise.jpg

Les photos de la rencontre
Les buts par: Damien Busarello et Greg Mignon


Les compositions:

Richelle: Gomant, Deghaye, Wangermez, Greg Mignon, Mulkin, Quitin (63' Cimino), Lecluse, Busarello, Thys, Brissinck et Possen.

Réserves: Busarello J., Lecluse A., Cimino et Cammareri.

Seraing: Derbaudrenghien, Sciulintano, Vuza Samba, Diakhaté, Mbazoa Yalingui, Di Luzio (73' Kamba), Tellatin, Fransquet (60' Boutgayout - 85' Tshimanga), Tapsoba et Jabbari.

Réserves: Boutgayout, Tshimanga, Kamba et Mosca.

Arbitre: Dominique Lousberg assisté de Philippe Hubin et Gabriel Castillo-Fernandez.



Besoin de taille contre Lensois

Dimanche, Richelle est venu à bout de Seraing, non sans mal. La prochaine étape, ce sera Lensois. Encore un gros morceau!

Arnaud Gomant, le gardien richellois, a effectué une prestation 5 étoiles. "J’ai fait une bonne rencontre, mais la victoire revient à toute l’équipe qui s’est bien battue. C’est la première fois que je participais à un tour final et en plus à une séance de tirs au but."

Maxime Deghaye, de son côté s’est retrouvé au centre de la défense: "Avec les absents, j’ai quitté mon poste d’arrière droit pour me retrouver au centre. En plus avec Tapsoba comme adversaire, c’était du solide. Il me manquait un peu d’automatisme avec Pierre Wangermez, qui m’a replacé à plusieurs reprises."

"Effectivement", poursuit Pierre Wangermez, "nous avons été mis sous pression, mais on s’est bien adapté. Ce serait bien si les blessés pouvaient revenir, car nous aurons besoin de taille en défense contre Lensois.

DSC_0268.JPG


A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: L'Avenir (www.lavenir.net)



En finale contre Lensois

Pour cette demi finale du tour final 2013-2014, Richelle accueillait Seraing dans les installations du C.s. Visé, dans cette première étape pour un éventuel accessit à la promotion, Benoît Waucomont devait remanier ses lignes puisque ni Jonathan Lemaire, ni Nicolas Hansen ne participaient pour cause de blessure, l'occasion pour Armando Cimino de réapparaître dans le groupe. l'occasion aussi de fêter notre Olivier Jolly national qui, au bout de 5 belles années à Richelle à décider de ranger ses crampons.

oli2-.jpg

Une première mi-temps assez disputée où l'on assistaient à de belles phases et des situations dangereuses de part et d'autre, tout allait se jouer sur la fin, à la 41', Damien Busarello ouvrait la marque tandis que Seraing, à la 43', égalisait pour prendre l'avantage à la 46', juste avant la mi temps (1-2).

Dès la reprise, Richelle ne s'avouait pas vaincu et restait offensif pour en être récompensé à la 53', Greg Mignon rétablissait l'égalité parfaite (2-2). La fin de rencontre était animée par des occasions multiples d'un côté comme de l'autre avec deux gardiens assez efficaces tant à Seraing qu' Arnaud Gomant à Richelle. on allait droit vers une séance de tirs au but. La suite, on la savoure, 4 tirs réussis pour Richelle (Damien Busarello, Benoît Mulkin, Cyril Brissinck et Maxime Lecluse et côté visiteur, un poteau et un botté au dessus donnait la qualification à Richelle. Prochain rendez-vous avec la finale, ce sera contre Lensois, vainqueur de Beaufays 3 à 1.

c_DSC_0362.JPG




Place au tour final maintenant…, Richelle, Seraing et Beaufays en piste

Cette demi-finale, entre deux des animateurs principaux de la saison régulière, dérogera-t-elle à la règle du championnat? Les Richellois ont terminé la compétition avec l’attaque la plus prolifique (82 buts) alors que les Sérésiens, de leur côté, ont affiché leur solidité défensive jusqu’au bout en n’encaissant au final que 29 buts, soit une moyenne inférieure à un but par match. Sauf que, lors de la double confrontation entre les deux équipes, les joueurs de Stéphane Guidi n’ont jamais réussi à confirmer cette statistique: 2-2 à aller et 1-3 il y a un petit mois à peine, lors du retour au Pairay.

Est-ce que le souvenir pas si lointain de ce revers donne une longueur d’avance aux Richellois, qui ont l’autre avantage de jouer "à domicile" (NDLR: la rencontre a lieu sur le terrain de Visé), là où Richelle s’est aussi montré le plus performant de toutes les équipes de la série? "Oui, Richelle est clairement le favori, juge habilement l’entraîneur sérésien Stéphane Guidi. Avec Lensois, c’est l’équipe qui possède les meilleurs atouts."

L’ancien joueur Spadois assure que ses gaillards joueront franchement le jeu dans cette mini-compétition, alors que chacun sait le groupe actuel voué à la dissolution dans le nouveau contexte sérésien. "Ce tour final, c’est d’abord une récompense en retour de la magnifique saison que nous venons de livrer, insiste Guidi. Mais nous avons reçu le soutien total des dirigeants et, en étant que compétiteurs, nous afficherons aussi l’ambition de le gagner."

A Richelle: Hansen, Lemaire et Lawarée absents

Dans le camp visétois, Benoît Waucomont ne parle pas autrement. Mais il compte avant tout ses forces vives encore disponibles pour aborder ce nouveau chapitre dans l’histoire du jeune club richellois. "Mon noyau est réduit. Je ne compte pas sur Hansen et il faudrait un miracle pour récupérer Lemaire. J’espère par contre que Lecluse sera apte au service, sinon nous serons un peu juste en qualité. Je n’oublie pas qu’il y a un mois, malgré notre victoire 1-3, Seraing nous avait baladés dans le milieu du jeu pendant une mi-temps. Or, avec Hansen, Lemaire et Lawarée, ce sont tous les pions essentiels dans l’axe de notre jeu qui sont absents. Les joueurs alignés savent qu’ils devront élever leur niveau de jeu si nous voulons mettre toutes les chances de qualification de notre côté. Mais j’ai confiance en mes joueurs, je sais qu’il y aura de la motivation, de l’envie et du sérieux dans leur comportement."

Les aléas et les détails de ce genre de duel décideront du reste. Entre deux adversaires à l’esprit de jeu ouvert, on peut en tout cas s’attendre, sur le grand terrain visétois, à un véritable match de coupe.

c_DSC_0087.JPG



A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: Yves Hardy - L'Avenir (www.lavenir.net)


Richelle – Seraing, du beau foot à Visé ?

C’est à Visé que Seraing ira affronter un Richelle qui a bien terminé la saison. De quoi offrir un nouveau beau match.

Pour recevoir Seraing, Richelle a obtenu l’autorisation de jouer dans le Stade de la Cité de l’Oie à Visé, chez le grand frère. L’équipe qui gagnera recevra au match suivant, donc Benoît Waucomont, l’entraîneur de Richelle, espère rejouer encore à Visé: "Le cadre change", dit-il. "Comme Seraing amène du monde, on risque d’être à l’étroit dans nos installations. Le grand terrain sera plus un avantage pour Seraing, mais personne n’est favori à ce stade-ci de la compétition. La rencontre se jouera sur des détails, et je pense qu’on assistera à une rencontre agréable comme à chaque fois que nous avons joué contre Seraing. De notre côté, l’objectif de la mi-saison est rempli puisque nous sommes au tour final. Mais ce serait bien d’aller encore plus loin."

"L’avenir du club ne change rien à la donne"

Du côté de Seraing, un peu moins fringuant ces derniers temps, il faudra s’atteler à relever la tête. "Toutes les rencontres sont à gagner» expliquait Stéphane Guidi. «Nous sommes dans une spirale négative depuis quelques semaines. La raison? Nous étions en sur-régime durant la saison, donc les joueurs sont fatigués. Ajoutez à cela le petit relâchement quand on a perdu le titre… Mais les joueurs sont logiquement motivés compte tenu de l’enjeu. Le tour final est une expérience que certains pourraient ne vivre qu’une fois dans leur vie. L’avenir du club ne change rien à la donne. Nous évoluons en bonnes conditions."

Il faudra voir aussi, comme le remarquait Vincent Binot, le coach waremmien, tout en donnant Richelle favori, si le terrain ne va pas avantage Seraing, habitué à jouer sur celui, non moins beau, du Pairay.

c_DSC_0226.JPG



A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: Cédric Ralet - L'Avenir (www.lavenir.net)


Pour leurs rivaux liégeois, les Waremmiens ont mérité leur titre provincial

Comme la saison dernière, l’attribution du titre aura conservé tout son suspense jusqu’à l’ultime minute de la compétition. Et le favori a fini par émerger. S’ils ont longtemps tenu tête au Stade Waremmien, ses principaux rivaux de la région liégeoise saluent son titre avec beaucoup de respect. Pour Seraing, Beaufays et Richelle, place à présent au tour final qu’ils disputeront en compagnie du Patro Lensois.

Le premier à reconnaître la supériorité de l’équipe de Vincent Binot, c’est Fabian Bruwier, le président de Richelle United. "Si le déroulement de cette trentième journée nous a laissés croire un moment que le miracle allait survenir, et si Waremme n’a pas survolé la compétition comme les pronostics le laissaient parfois croire, c’est un beau champion. Il faut reconnaître que le trio de tête termine avec un total de points particulièrement élevé. Je n’imaginais pas Richelle capable de finir à trois points de Waremme mais notre bilan est exceptionnel. Nous avons surtout vécu une saison de grande sérénité et ça, c’est vraiment appréciable. Le mérite en revient au groupe et au staff. Benoît Waucomont et Alain Finet ont largement répondu aux attentes que nous avions à leur égard. Lorsque nous avons débuté par un deux sur neuf, le doute ne s’est pas installé. Nous savions que la qualité de jeu était déjà présente".

Le président et le coach font le point à travers une interview croisée

"Cela dépasse nos espérances"

Quel bilan tirez-vous de la saison qui vient de se terminer?

B.W.: "Je retiens qu’on pouvait toujours croire au titre de champion à 45 minutes de la fin du championnat ! Il a fallu le temps de se mettre dans le bain au début de la saison car on a commencé la compétition par un maigre 2 points sur 9, mais une fois qu’on a démarré, la suite a tout simplement été magnifique."

F.B.: "La saison a été presque trop réussie ! (rires) Elle a dépassé nos espérances car on finit à 3 points du champion seulement. On a véritablement eu un rôle à jouer dans ce championnat."

Quels ont été les ingrédients de la réussite?

B.W.: "Je pense qu’on a tous notre part dans cette réussite qu’à connue le club, que ce soit les joueurs, le staff et le comité. Notre beau parcours nous conforte dans l’idée que, tant au niveau du recrutement que dans la façon de fonctionner, c’est dans ce sens là qu’il faut aller à l’avenir. Nous avons gardé nos valeurs tout en étant rigoureux dans le travail."

F.B.: "Tout le monde a travaillé en toute sérénité et les matches étaient pris sans aucune pression et ce durant tout le championnat."

Place au tour final maintenant…, Richelle, Seraing et Beaufays en piste

B.W.: "On va fonctionner comme on l’a fait durant toute la saison. On va recevoir lors du premier match face à Seraing en essayant de l’emporter."

F.B.: "Si jamais on venait à aller jusqu’au bout, je ne crains pas sportivement de monter en promotion mais le problème est davantage au niveau des infrastructures du club. Même s’il y a peut-être une ouverture du côté du stade de Visé où nous pourrions jouer dans leurs installations."

DSC_0129.JPG


A lire sur:
logo_header_LM.jpg Source: Benjamin Maghe - La Meuse


Aligné au back droit, Vincent Quitin se montrait satisfait à l’issue du succès engrangé face à Raeren. "C’est une bonne petite victoire", estime-t-il. "Nous étions dominés en première période. Leurs flancs et leurs attaquants nous posaient quelques soucis. Heureusement, on a su marquer aux bons moments pour leur couper les jambes, comme l’égalisation juste avant la pause." L’ex-Verviétois assure que Richelle a pris cette dernière rencontre du championnat au sérieux: "Même si les chances de titre étaient minimes, on se devait de gagner, pour les supporters." L’an prochain, Vincent Quitin portera le maillot de Blegny, en espérant y trouver plus de temps de jeu.

Sans-titre-1.jpg


A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: L'Avenir (www.lavenir.net)

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

23 avril 2014

F.c. Richelle Utd. - R.f.c. Raeren - (championnat - Journée 27)

Domicile-raeren.jpg

Les photos de la rencontre
Les buts par: Cyril Brissinck (2), Maxime Lecluse et Jonathan Kaborè


Les compositions:

Richelle: Gomant, Deghaye, Wangermez, Mulkin, Quitin, Lecluse (84' Alonso), Busarello, Thys (72' Kaborè), Lemaire (70' Cammareri), Brissinck et Possen.

Réserves: Busarello J., Alonso, Kaborè et Cammareri.

Raeren: Schyns, Laschet D., Mennicken, Lauffs, Bong, Kudura, Krafft, Laschet C., Laschet F., Wolff et Lousberg.

Réserves: Kocks, Beckers et Vanaschen.

Arbitre: Christophe Adam assisté de Christophe Dumont et Sébastien Dobelaere.



Place au tour final...

Pour cette dernière rencontre de championnat, Richelle, déjà auteur d'une campagne irréprochable (troisième classé et la meilleur attaque avec 82 buts) accueillait Raeren. Un début de rencontre mitigé où Raeren prenait l'avantage à la 34' mais se voyait rejoint au score tout juste avant la pause avec un but de Cyril Brissinck sur un excellent assist de Maxime Lecluse.

Dès le début de seconde mi-temps, Richelle montrait un autre visage et prenait l'avantage à l'heure de jeu sur un nouveau but de Cyril Brissinck. A la 79' c'était au tour de Maxime Lecluse d'être récompensé par une belle frappe pour le 3-1. 2' plus tard et sur un superbe coup franc, les visiteurs revenaient au score (3-2) mais c'était de courte durée puisque dans la foulée, Jonathan Kaborè, fraîchement monté au jeu, alourdissait la note avec son 3ème but personnel. (4-2)

Place maintenant au tour final et une encore une hypothétique chance de montée à l'échelon supérieur en recevant comme premier adversaire Seraing dimanche prochain à Richelle. L'autre demi-finale du tour final opposerat Lensois à Beaufays.

c_DSC_0037.JPG

Au bout du suspense, Waremme s'impose à Minérois et s'adjuge le titre de champion!

Waremme, un champion logique

Les Waremmiens ont évolué crescendo dans ce championnat... A l'image de l'hymne italien, ils ont commencé "piano" pour terminer "forte". Ils sont assurés de monter en Promotion la saison prochaine.

En bas de classement, quatre clubs descendent à coup sûr: Elsaute, Minérois, Trooz et Tilleur. Weywertz se sauve donc grâce à sa victoire face à Blegny (2-0). Quant à Malmédy, son sort dépend des quatre clubs liégeois qui disputeront le tour final inter-provincial: Lensois, Richelle, Seraing et Beaufays. Si l'un d'entre eux parvient à se hisser en Promotion, Malmédy restera en P1.




Qui sera champion? Qui quittera la P1?

Pour la trentième et dernière journée, le suspense est toujours aussi intense. Si Waremme part avec un avantage certain, le Patro Lensois, voire même Richelle pourraient tirer les marrons du feu. Quoi qu’il en soit, cette saison aura été passionnante.

Quelle fin de championnat palpitante que celle que nous offre la saison 2013-2014 en P1 liégeoise. Que ce soit du côté du champion ou de celui des descendants, le suspense reste total.

Dans le haut du tableau, trois équipes peuvent encore prétendre au titre suprême. Waremme a toutes les cartes en main pour terminer champion mais devra affronter une équipe de Minerois qui joue sa peau. Le Patro Lensois, en embuscade à deux points derrière, ne rêve que d’une faute de son rival dans la dernière ligne droite.

Mais il ne faudrait pas oublier Richelle qui, auteur d’une incroyable saison et ayant récupéré les trois points perdus face à Trooz, pourraient disputer un test match face aux Wawas dans le cas d’un faux-pas de ses deux concurrents. Certes, peu probable, mais envisageable... Dans le bas du classement, si Trooz et Tilleur sont fixés sur leur sort, les noms des trois équipes (si les deux descendants liégeois de promotion se confirment) qui quitteront elles aussi l’élite provinciale ne sont pas encore connus. Qui de Minerois, Wévercé, Malmedy et Elsaute décrochera le dernier siège libre en P1 ? Chaque équipe devra vendre cher sa peau mais c’est sans doute pour Minerois que la tâche sera la plus ardue.



La dernière d'Oli…

Capture d’écran 2014-04-22 à 15.09.39.pngSans compter que la venue de Raeren ce dimanche à Richelle signifie la fin d'un championnat on ne peut plus réussi, c'est aussi la dernière rencontre de notre T3, Olivier Jolly. Bien sûr, il sera toujours des nôtres pour la participation au tour final mais en championnat, c'est sa dernière rencontre.

Fier, Olivier Jolly peut l’être! Après cinq années au club où il a connu à chaque saison un épisode marquant, il tire sa révérence en cette fin de saison et cela, pour des raisons professionnelles et privées. "Richelle est un club exceptionnel et j’y ai côtoyé des personnes riches en valeur humaine. Le tour final est la cerise sur le gâteau."

Petit Flash Back…

Dans l'histoire de Richelle, des entraineurs, des joueurs ont fait ou font escale, mais Olivier Jolly, le fidèle entraineur des gardiens restait en poste pour assurer l'entrainement des portiers, l'aventure se terminera fin du championnat car, pour des raisons essentiellement professionnelle, il vient de signifier qu'il ne ferait plus partie du staff entraîneur pour la saison prochaine. Arriver en 2008, il a contribué de près au succès du club tout au long de sa courte histoire. Alliant bonne humeur et sérieux, il a toujours été présent auprès de ses gardiens qu'il a eu l'occasion de côtoyer sous les couleurs richelloises, Pascal Pirotte, Christian Dandoy, Steven Frère, Olivier Coppenolle, Anthony Racz, Arnaud Gomant pour ne citer qu'eux…

Oli article1.jpg

"Je prends du recul"

Présent sur les terrains depuis plus de 35 ans, l’actuel T3 de Richelle ne sera plus l’entraîneur des gardiens à Richelle lors de la prochaine campagne 2014-2015. Très heureux et toujours aussi passionné, l’homme veut désormais privilégier sa vie de famille et sa réussite professionnelle

"Je ne vais pas inévitablement quitter Richelle car il est possible que l’on me propose une fonction alternative qui serait moins contraignante au niveau de ma présence au sein du club. Je suis l’heureux père de trois enfants et je devais parfois trop composer entre le foot et le temps passé avec eux et ma compagne. Il s’agit davantage d’une réorientation d’autant que je vais parfois devoir passer du temps en France dans le cadre de mon activité professionnelle. Il n’était donc pas question de m’engager avec le club sans avoir la possibilité d’être à 100%."

Visiblement toujours aussi heureux de devoir assumer son rôle au sein du staff, Olivier Jolly rappelle fièrement qu’il aura tout vécu à Richelle. "Il ne s’est pas passé une saison sans un événement à célébrer ou à digérer puisque j’y ai connu une descente, un tour final et deux titres. Je me rappelle encore le jour ou Didier Degueldre m’a contacté alors que je devais reprendre la P4 à Grivegnée en tant que T1. J’ai finalement opté pour Richelle et je ne regrette pas ce choix. Je m’y amuse toujours autant. Chaque semaine, j’y apprends quelque chose comme ce fut le cas avec tous les entraîneurs que j’ai assisté." Au rayon souvenirs, Olivier Jolly n’a pas manqué de nous faire par de son aventure sur la foire de Visé le jour où Richelle a connu sa première montée en P1. "Je suis monté sur la grande roue pour y fixer le drapeau du club. Il n’est pas compliqué d’imaginer dans quel état nous étions avec le président. J’ai même dû le rattraper car il s’y est réveillé sans se rendre compte où il était et il s’est levé précipitamment."

Présent alors à Grivegnée lorsque le club a vécu ses plus belles années, Olivier Jolly admet aisément que cette aventure sportive fut la plus enrichissante. "J’y ai passé des années exceptionnelles avec des garçons aussi sympas que talentueux. Ce sont mes plus beaux souvenirs sportifs.".

Oli article2.JPG

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

16 avril 2014

Coupe de la Province: F.c. Richelle Utd. - R.s.c. Beaufays

Domicile.jpg

Les buts par: Jonathan Lemaire (2) et Cyril Brissinck


Les compositions:

Richelle:
Gomant, Deghaye, Thys, Wangermez, Mulkin, Hansen, Quitin, Mignon, Lemaire, Brissinck et Lecluse M.

Réserves: Alonso, Lecluse A. et Cammareri

Beaufays: Vanobberghen, Delbrassine, Hanoset, Kadimamursa, Montalvo, Petit, Wiyalika, Thans, Esposito, Lemaire et Namotte.

Réserves: Kolek, Asghari et Brocka

Arbitre de la rencontre: Thibault Picard.



Benoît Waucomont: "Richelle content"

Si Richelle ne s’attendait pas à se retrouver à pareille fête en fin de saison, son jeune coach Benoît Waucomont savoure et ne se prend pas la tête: "Waremme nous a pris les six points mis en jeu et semble le plus collectif. Même si Minerois luttera bec et ongles, le collectif des Waremmiens devrait faire la différence et leur donner une accession attendue à l’étage supérieur depuis un petit temps déjà. Le tour final est souvent aléatoire et synonyme de matchs disputés sous une certaine pression et devant une belle assemblée. Cela permet aussi de tirer des enseignements. Richelle est déjà bien content d’être aussi haut dans le classement car notre budget ne ressemble en rien à certains autres. Maintenant, si la montée venait, on assumerait. Il faudrait bien sûr faire l’un ou l’autre transfert en plus. Si on reste en P1, on essayera, la saison prochaine, de faire tout aussi bien que celle-ci et on sait que ce ne sera pas chose facile dans une série qui sera encore plus difficile que cette année. Les descentes de promotion font que les clubs de P1 seront plus forts suite à l’apport des joueurs promotionnaires qui quittent leur club."

c_Sans-titre-1.jpg



A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: L'Avenir (www.lavenir.net)


DSC_0051.JPG


Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

09 avril 2014

R.f.c. Seraing - F.c. Richelle Utd. - (championnat - Journée 26)

Exterieur.jpg

Les photos de la rencontre
Les buts par: Damien Busarello et Jonathan Lemaire (2)


Les compositions:

Seraing: Derbaudrenghien, Sciulintano, Vuza Samba, Diakhate, Trubia (68' Tshimanga), Mbazoa Yalingui, Boutgayout (60' Di Luzio), Ferron, Kamba (60' Fransquet), Tapsoba Wunni et Jabbari.

Réserves: Di Luzio, Tshimanga, Tellatin et Fransquet

Richelle: Gomant, Deghaye, Wangermez, Mulkin (78' Brissinck), Hansen, Lawarée (46' Thys), Lecluse, Busarello, Mignon, Lemaire (88' Alonso) et Possen.

Réserves: Busarello J., Alonso, Thys et Brissinck

Arbitre: Denis Jacob assisté de Gabriel Castillo-Fernandez et Mostapha Chakouath.



Richelle toujours en course...

Rencontre au sommet ce dimanche avec le déplacement au Pairay pour les hommes de Benoît Waucomont, hormis la course au titre, l'enjeu n'était autre que la troisième place à conserver. Dès la 6', Richelle ouvrait les hostilités avec une belle reprise de Damien Busarello pour sa 19ème rose richelloise. Mené, Seraing réagissait et Richelle avait du mal à s'imposer se retrouvant souvent étouffé dans l'entre-jeu. Seraing allait justement égaliser à la 20', l'attaquant se retrouvant étrangement seul dans le petit carré. (1-1)

Dès l'entame de la seconde période, Richelle repartait de plus belle pour reprendre directement l'avantage à la 47' et un but de Jonathan Lemaire. Dominant la partie, Richelle se trouvait mieux pour accroître son avantage à la 67' avec une superbe reprise de volée de nouveau par Jonathan Lemaire pour sa 18ème réalisation personnelle. A une journée du terme, Richelle est mathématiquement toujours en course pour le titre mais... le fait d'être là, à cette position, conclu déjà d'une superbe saison réalisée. Avant de recevoir Raeren pour la dernière rencontre du championnat 2013-2014, pas de championnat la semaine prochaine mais un match de coupe de la Province avec élimination directe, à Richelle contre Beaufays et ce à 15h00.

festival de buts et statu quo en tête

C'est à croire que certaines équipes se libèrent (ou se relâchent c'est selon) en cette fin de saison. 41 buts ont été inscrits à l'occasion de cette 29e et avant-dernière journée de championnat. En P3A, Waremme B est champion... De bon augure pour le grand frère?

"Des buts, toujours des buts, rien que des buts..." L'esprit de Dalida, version foot, n'était pas très loin cet après-midi sur les terrains de P1. Pour n'épingler que les scores les plus spectaculaires, Minérois s'impose 2-7 à Tilleur. Weywertz l'emporte 1-5 sur la pelouse de Raeren. Tandis que le leader waremmien a écrasé 5-1 le Stade disonais.
Cette victoire permet à Waremme de négocier la dernière ligne droite en tête du classement. Waremme compte toujours deux longueurs d'avance sur Lensois. Lensois qui est venu à bout, sans trop de peine, d'Amay. Victoire 0-3 grâce à des buts de Marin, Philippet et Scattone.

Les Sérésiens recevaient quant à eux Richelle dans "le" match au sommet. Résultat: victoire de Richelle 1-3... Seraing est désormais tout à fait hors course pour le titre. Dernière incertitude: la composition du trio de tête.
En bas de classement, Tilleur a la triste assurance de terminer le championnat lanterne rouge. Trooz réalise quant à lui une mauvaise opération en s'inclinant ce dimanche à domicile face à Malmédy.

La semaine prochaine, nous serons a fortiori particulièrement attentifs aux matchs de Waremme et de Lensois. Waremme a un déplacement compliqué à Minérois. Cela devrait être plus simple pour Lensois qui reçoit Tilleur...

c_Sans-titre-1.jpg



Capture d’écran 2014-04-08 à 12.51.04.pngA la suite des événements de Trooz, pour rappel, un joueur suspendu a néanmoins disputé la rencontre, Richelle reste donc toujours en course pour le titre... car, tout est encore possible et ce déplacement à Seraing opposera ni plus ni moins deux outsiders placés juste derrière Waremme et Lensois à respectivement 5 points et 3 points alors qu'il en reste 6 à glaner, le suspense reste total.

DSC_4096.JPG

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

06 avril 2014

F.c. Richelle Utd. - R.f.c. Trooz (championnat - Journée 25)

Domicile.jpg

Les photos de la rencontre
Les buts par: Cyril Brissinck et Damien Busarello


Les compositions:

Richelle: Gomant, Deghaye, Bemelmans, Thys, Hansen, Lawarée, Lecluse (66' Mulkin), Busarello, Mignon, Lemaire et Brissinck.

Réserves: Mulkin, Busarello J., Wangermez et Alonso

Trooz: Frère, La Mantia, Verdonck, De Jaeger, Jeanne (45' Cherji), Vanhoff, Anthoine, Bernard, Mazloum (90' Boumediene), Lokola (77' Tshite), Gbemgnon.

Réserves: Pluymers, Cherji, Tschité et Boumedienne

Arbitre: Jérôme Diricq assisté de Fabrice Bruell et Pierre Otte.



Richelle se troue... mais pourrait récupérer ses points..., l'attaquant Abdallah Cherji, pour abus de cartes jaunes, ne devait pas être aligné... Plus d'infos suivent...

Petit rebondissement dans le haut de tableau de la P1. Richelle va récupérer les 3 points de Trooz. Et il peut dès lors encore être champion!

Quelle affaire encore en P1! Après Beaufays il y a deux ans, qui, lors du dernier match de championnat, contre Bas-Oha, avait aligné Kamba qui était suspendu (sauvant Bas-Oha et faisant descendre Richelle et Hannut), c’est Trooz qui, cette saison, fausse le championnat. Il a en effet aligné ce dimanche à Richelle, où il est allé créer la surprise (2-3 après avoir été mené 2-0) Abdallah Cherji, un joueur qui a marqué le but de la victoire mais qui était… suspendu! (pour 3 cartes jaunes)

Du coup, Richelle n’a fait ni une ni deux et a déposé réclamation. "Évidemment!" confirme Alain Finet, directeur technique. "Il y a deux ans, personne ne nous a fait de cadeau, et, au-delà de ça, cette saison, nous voulons jouer le premier match du tour final à domicile et avoir la recette de la buvette. D’où l’importance de ces 3 points. Le titre? (NDLR: Richelle revient à 3 points de Waremme et à 1 point de Lensois).Nous n’y croyons plus trop quand même, mais c’est sûr qu’il est dès lors toujours possible."
À Trooz, on est désolé. "Cela se passe une semaine où ni les dirigeants Lillo et Salvatore La Mantia ni moi-même n’étions là", glisse, dépité, Marc Cavallaro, le CQ. "J’espère donc que tout ceci n’est pas dû à une mauvaise communication. Normalement, c’est le staff technique qui vérifie ça. Il y a visiblement eu un couac. Tout ça pour ça…" concluait le CQ, en référence à la belle victoire de ses couleurs qui leur aurait encore permis d’espérer le maintien.

Curieux quand même, dans ce genre de cas, qu’on incrimine toujours les dirigeants ou le staff et rarement les joueurs. Ceux-ci doivent quand même bien savoir où ils en sont point de vue cartes, non? "Il me semble aussi", réagit Vincent Binot, l’entraineur de Waremme. "Si cette affaire m’émeut? Non. Je trouve ça dommage, bien sûr, mais c’est le règlement, et il est normal que Richelle dépose réclamation. Pour nous, à vrai dire, ça ne change rien. Nous devons gagner nos deux derniers matchs."

"Ce que j’en pense? Que cela devient risible et qu’il vaut mieux en rire", réagit à son tour Henri Verjans, le coach de Lensois. "Et ainsi cela m’évitera de dire ce que j’en pense vraiment. Cela dit, pour nous non plus ça ne change rien. Nous devons gagner les deux derniers matchs et espérer un faux pas de Waremme. Quant à terminer deuxième ou troisième, cela importe peu…"

DSC_0148.JPG



A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: Stever - L'Avenir (www.lavenir.net)



En effet, les grands "battus" du jour sont Richelle et Seraing. Richelle s'est laissé surprendre par une équipe de Trooz qui a continué à y croire. Mené 2-0 à la pause, Trooz l'emporte 2-3, avec panache.

Pourtant rassuré à la pause avec l'ouverture du score par Cyril Brissinck et le second but de Damien Busarello Richelle s'est perdu en seconde mi-temps, perte de contrôle de la partie, Arnaud Gomant encaissait le premier but à la 66' avant de se retourner 3' plus tard. Les trooziens, plus volontaires, insistaient pour emporter les trois points à la 89' et un centre tir improbable mais réussi. (2-3)

Il reste à présent deux journées de championnat à disputer. A deux journées de la fin, deux enseignements se dégagent: Amay est sauvé et le titre se jouera quant à lui entre Waremme et Lensois.

Amay avait besoin d'un point pour être sauvé. Mission accomplie cet après-midi à Minerois. Les Amaytois peuvent remercier Citron, hauteur d'un doublé. Score final: 2-2.

En ce qui concerne la tête du classement, plus personne n'a vraiment le droit à l'erreur à l'entame de la dernière ligne droite. Waremme, inexistant en première période, s'est ressaisi en deuxième mi-temps. Pour l'emporter (3-1) face à Tilleur. Lensois aussi s'est fait peur. Scénario similaire à celui de Waremme. Poussif en première période, Lensois a fait preuve de davantage de réalisme en deuxième mi-temps. Pour d'abord revenir à hauteur de Blegny, avant de faire la différence en fin de rencontre. Marin scelle le score à 2-1, libérant les siens à quelques minutes de la fin. Plus aujourd'hui qu'hier, le titre semble se dessiner pour l'une de ces deux équipes, séparées de deux petites unités: Waremme ou Lensois. Quant aux Sérésiens, ils n'ont pu faire mieux qu'un match nul sur le terrain de Weywertz. En fin de match, Seraing a loupé un penalty...

Les équipes de bas de classement jouent donc parfaitement les trouble-fêtes... Toujours lanterne rouge, Tilleur voit ses concurrents les plus directs s'éloigner un peu plus encore.

c_CB.jpg



10247444_640803145969259_30927270_n.jpg
Du côtés de la P3, les temps sont durs... les troupes de Renaud Jadoul ont partagé l'enjeu (2-2) à Soumagne avec le retour de Christophe Philippens et surtout de Xavier Thomas dans un rôle inattendu, celui de gardien...













"Les 9 derniers points"

Allez!! de côtés les petites blagues et autres rencontres amicales, après cette trêve imposée, retour à la compétition pour la dernière ligne droite. Avant Seraing et Raeren, ce dimanche c'est avec la venue de Trooz en terres richelloises qu'il faudra en découdre. A l'aller et il n'y a pas si longtemps, Richelle l'avait emporté 0-2 chez l' antépénultième de ce championnat. Reste à savoir si Benoît Waucomont aura une solution pour avoir un gardien de but valide, le "jubilé" d'Olivier Jolly" peut-être...? La réponse ce dimanche 15h00.

c_DSC_0030.JPG

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

04 avril 2014

Benoît Waucomont nominé pour les Etoiles de Cristal

La 2ème édition aura lieu le 9 mai au Casino de Spa

Après le succès colossal remporté par la première édition, Cecoforma Events, à l’intinative du Comité provincial de Liège, en partenariat avec Sudpresse a mis sur pied la deuxième édition des Étoiles de Cristal. La remise de ces prix récompensant les meilleurs représentants du football régional se tiendra à nouveau au Casino de Spa.

Les Étoiles de Cristal, c’est le Soulier d’Or du football régional. La saison dernière, le comité provincial de Liège, qui planchait depuis longtemps sur le sujet a lancé les Étoiles de Cristal, des prix décernés aux footballeurs régionaux, de la première provinciale à la division 3. "Pour établir la liste des nominés, nous avons cette fois convoqué un jury d’une trentaine de spécialistes" nous racontait Henri Fonbonne, le Président du Comité Provincial liégeois, "histoire de recueillir les votes les plus objectifs possibles. Une fois les votes rentrés, c’est le huissier Fraiture qui a effectué le dépouillement. Maintenant, via les journaux du Groupe Sudpresse et de leur site internet, le public pourra voter pour chaque nominé à partir du 14 avril."

Pour la première édition, le public avait répondu en masse. "Sans me tromper, je pense pouvoir affirmer que nous avions recueilli entre 6 et 7000 votes" poursuit Henri Fonbonne, "pour une première édition, c’était un très beau résultat". La soirée fut, à l’image de l’élection, grandiose. Au Casino de Spa, avec Thierry Luthers à la présentation, la cérémonie s’était déroulée dans une excellente ambiance et la soirée s’était poursuivie jusqu’au bout de la nuit...

Pour cette deuxième édition, Coupe du Monde oblige, la date de remise des Étoiles a été avancée au mois de mai. Marc Wilmots, parrain de la première risquant d’être fort occupé, il n’a pu garantir sa participation mais n’a pas exclu d’être présent. "Le parrain de cette deuxième édition sera Philippe Albert", nous confie André Brisbois, une des chevilles ouvrières de la manifestation, ""il y aura bien sûr d’autres invités prestigieux mais il est encore trop tôt pour vous révéler leurs noms. Un mois avant le lancement de la Coupe du Monde, la soirée aura bien entendu une forte connotation Brésilienne... "

Sont nominés pour le meilleur entraîneur de P1

1. - Stéphane Guidi (Seraing)
2. - Benoît Waucomont (Richelle)
3. - Vincent Binot (Waremme)

Sans-titre-1.jpg



A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: J-P Dessouroux - La Meuse

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

01 avril 2014

Alain Finet entre deux chaises

Petite bombe à Richelle où le directeur sportif Alain Finet pourrait bien renoncer à son poste au sein du club.

En effet, ce dernier pourrait accepter l'offre du Standard de Liège pour rejoindre sa cellule scouting. "Je serais chargé d'aller voir chaque week-end, un match à la côte belge, à Ostende, Bruges, Courtrai ou ailleurs afin d'y repérer de gros poissons pour le Standard", nous expliquait en exclusivité l'ex-coach d' Oreye et de Vyle-Tharoul.

On imagine qu'une telle décision est compliquée à prendre… "Dans un premier temps, mon épouse m'a tout de suite soutenu, elle qui se voit déjà tout les week-end siroter une bonne Rodenbach ou faire les magasins sur la digue pendant que je serais au match, mais une telle décision ne se prend pas à la légère. J'ai une réunion spéciale à ce sujet ce soir avec les membres du comité au complet."

En effet, l'intéressé manquerait donc les matchs de son équipe de Richelle mais semblerait bien décidé à laisser tomber toutes ses fonctions au cœur du club richellois pour ne s'occuper que du Standard où on lui aurait d'ailleurs promis un poste plus important dans le futur.

Richelle repart donc en quête d'un nouveau directeur sportif.

af.jpg


996726_10151420137496269_2060362363_n.jpgPar ailleurs, le président semble avoir trouvé la doublure de Jean-Philippe Gérard pour la saison prochaine, il s'agirait sans surprises de Luc Bruwier, ancien gardien du C.s. Visé, Mouland et récemment du F.c. Samoëns (France). "Dans un premier temps, ce sera du bon dépannage, entre les entrées, la cuisson et autres, je ferais tout pour aider le club. La suite, on verra suivant les ambitions pour l'année prochaine."

Les quelques modalités financières et professionnelles seront aussi à l'ordre du jour de la réunion comité programmée ce mardi soir où l'ambiance pourrait être très chaude.

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |