28 janvier 2015

R.f.c. Malmedy - F.c. Richelle Utd. (Championnat journée 23)

Remise.jpg


Amical-match-P1-P3.jpg

Avec des buts de Florian Lambrecht, Cyril Brissinck (pen.) et Dimitri Vélégan.

Pour entraînement ce mardi, ce sera une rencontre amicale sur le synthétique de Visé ce mardi à 20h00 face aux espoirs de Sprimont.



Encore et toujours une remise en raison des changements climatiques de ce week-end, c'est donc à Waremme que Richelle se rendra ce samedi et attention, le rencontre débute à 18h00.

DSC_0124.JPG

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

22 janvier 2015

F.c. Richelle Utd. - F.c. Herstal (Championnat journée 22)

22-herstal-lixhe-P1-P3.jpg



Les compositions:

Richelle: x.

Réserves: x.

Herstal: x.

Réserves: x.

Arbitre: Martin Hilgers assisté se Geoffrey Quaranta et Dominique Klemczak.



Remise de tous les matchs officiels et amicaux en province de Liège

Les fortes chutes de neige entraînent les remises des matchs de foot de ce week-end en province de Liège.

Le Comité Provincial de Liège a décrété pour ce week-end des 24 et 25 janvier 2015 la remise générale de tous les matches officiels et amicaux (Premières - Jeunes – Réserves et RIL)

Les matches amicaux sur terrain synthétique ne sont pas autorisés.

Toujours sous réserve de remise en cas de fortes chutes neigeuses ce week-end, c'est face au F.c. Herstal du sympathique président Diego Munoz que l'on se donne rendez-vous pour le premier match à domicile de 2015.

Côtés rumeurs et bruits de couloirs, la majorité de l'équipe rempile pour une saison supplémentaire à Richelle, quelques "cas" sont en discussion.

C'est ainsi que, Jean-Philippe Gérard, Greg Mignon, Pierre Wangermez, Maxime Deghaye, Maxime Lecluse, Michaël "papy" PossenDamien Busarello, Floriant Lambrecht, Laurent Massau, Jonathan Lemaire et Nicolas Hansen ont resignés pour la saison prochaine. Pour le moment, seul Benoît Mulkin ne fait plus partie du groupe.

MD.jpg

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

14 janvier 2015

R.e.r.c. Amay - F.c. Richelle Utd. (Championnat journée 21)

21-amay-olne-P1-P3.jpg

Le but par: Romain Petit et Cyril Brissinck

Les photos de la rencontre


Les compositions:

Amay: Poisquet, Touré, Destexhe, Vitoux, Brugmans, Sylla, Pirotte, Zurowski, Notaro (80e Citron), Jashanica (72e Palluotto) et Boccar (87e Jespers).

Réserves: Jespers, Palluotto et Citron

Richelle: Gerard, Deghaye, Wangermez, Limbourg (70e Bemelmans), Hansen, Petit (80e Velegan), Possen, Massau, Busarello (87e Janssen), Mignon et Brissinck.

Réserves: Tossings, Bemelmans, Vélégan et Jansen.

Arbitre: Erwin Brams assisté de Olivier Morciaux et Gaetano Falzone.



Richelle, pas inquiété…

Le coach richellois Benoît Waucomont était bien entendu ravi de la victoire à Amay. "Un match de reprise, ce n’est jamais évident. On a eu deux à trois occasions franches que l’on devait mieux exploité. En seconde période, notre jeu a été plus brouillon mais il y a eu ce penalty. à côté de ça, Amay ne nous a jamais vraiment inquiété non plus."

À noter que Benoît Mulkin ne jouera plus pour Richelle cette saison.

Amay méritait le nul face à Richelle

Bien organisé défensivement, Amay a manqué de métier pour au moins accrocher un Richelle que l’on a connu plus séduisant. Dommage. C’est certainement ce qu’à dû se dire l’entraîneur amaytois Philippe Gustin après la rencontre. Car si ses ouailles n’ont pas disputé une grande partie, Amay peut s’en vouloir de ne pas avoir au moins récolter une unité ce dimanche. C’est tout d’abord sur corner que les locaux vont se distinguer. ¨Pirotte reprend un bon corner de Jashanica, son envoi est repoussé par Jean-Philippe Gerard, Notaro n’a plus qu’à conclure mais il tire sur le gardien! Le médian italien va se rattraper plus tard en s’infiltrant dans l’axe, il offre alors un ballon de but à Pirotte qui conclut parfaitement (1-0).

Richelle va alors se rebiffer, essentiellement en contre-attaque. La première occasion franche est pour Damien Busarello qui est à la conclusion d’un superbe mouvement dans l’axe, mais Poisquet sort à propos. Quelques instants plus tard, le même Poisquet s’interpose cette fois devant Romain Petit. Peu après la demi-heure, la troisième est la bonne pour les visiteurs et c’est le jeune Romain Petit qui a égalisé.

Au retour des vestiaires, c’est au petit trot que les équipes ont repris la partie. Amay, qui se contenterait bien d’un point, reste bien organisé tandis que Richelle a du mal a posé son jeu. A l’heure de jeu, Pirotte tente la frappe avec son pied gauche mais à l’image de la prestation offensive de son équipe, c’est trop faible. Pas grand chose à se mettre sous la dent dans cette seconde période, même si au fil de la rencontre, les visiteurs mettent plus de pression.

Une pression que la jeune garde amaytoise n’arrivera pas à contenir, puisque le jeune Sylla va commettre l’irréparable dans le rectangle. Au moment de conclure, Cyril Brissinck ne tremble pas (1-2). Vu la défaite qui se dessinait, Philippe Gustin tente des changements dans son équipe mais malgré l’apport de Palluotto, Citron ou encore Jespers, la révolte amaytoise n’a jamais eu lieu. Tout profit pour Richelle qui, sans avoir brillé, s’est imposé face à une équipe amaytoise qui n’est jamais facile à manœuvrer.

c_DSC_0020.JPG


A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: X. Lempereur. - L'Avenir (www.lavenir.net)


Sous réserve de remise, Richelle se rend ce dimanche à Amay pour entamer l'année 2015, à l'aller, les troupes de Benoît Waucomont fraîchement réembauché pour 2015-2016, l'avaient remporter par 3 buts à 0.

Côtés rumeurs et bruits de couloirs, la majorité et les principaux cadres ne devraient pas poser de problèmes pour une saison supplémentaire à Richelle, quelques "cas" sont en discussion.

Ils ont déjà signés: Jean-Philippe Gérard, Greg Mignon, Pierre Wangermez, Maxime Deghaye, Maxime Lecluse, Michaël "papy" Possen et Nicolas Hansen



Amay se bat pour se sauver et Richelle est dans le Top 5. Ce sera difficile mais pourquoi pas refaire un coup comme contre Verlaine.

Richelle n’est pas l’adversaire le plus facile à affronter pour une reprise. D’abord parce que Richelle n’a jamais vraiment réussi aux Amaytois. Au match aller, ils s’étaient inclinés 3-0. «Et on avait été complètement dominé. Trois et quatre joueurs étaient dans un mauvais jour et ça s’est ressenti. Ce dimanche, je m’attends à un match difficile», avoue Philippe Gustin, le coach amaytois.

Ensuite, si on se réfère au dernier match amical disputé par Amay à Franchimont, ce n’est pas brillant. Battus 2-0, les Amaytois n’ont pas montré grand-chose et ne sont pas – encore une fois – parvenus à marquer. "Faire septante kilomètres pour jouer ainsi, autant faire un cross. On veut revendiquer un sauvetage mais on ne montre rien en amical. Et on n’apprend rien.

Philippe Gustin a mis les choses au point avec ses joueurs et il veut faire passer un message. "J’attends des joueurs qui s’arrachent sur le terrain. Et qui écoutent les consignes. Ceux qui ne respectent pas ce que je demande, qui ne joueront pas dans un esprit d’équipe… ils ne seront plus dans l’équipe.

Mais le 7 décembre, avant son match à Verlaine, Amay avait déjà disputé deux mauvais matchs amicaux. Et ce dimanche-là, ils étaient parvenus à arracher un point chez les Verlainois. Remettront-ils le couvert ce dimanche?

Du côté du terrain, il est praticable si on en croit Philippe Gustin. "Bon, je ne tiendrai peut-être plus le même discours après une demi-heure de match. Il est spongieux mais vu qu’on annonce moins de pluie, ça devrait aller."

BW.jpg

Ça va aller m'fi !!

A lire sur:
L'avenir-logo.jpg Source: C.G. - L'Avenir (www.lavenir.net)

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

08 janvier 2015

F.c. Richelle Utd. - R.s.c. Beaufays (Championnat journée 20)

2367339623.jpg



Benoît Waucomont rempile à Richelle

Comme le reste des clubs de provinciales liégeoises, Richelle ne jouera pas de match officiel ce week-end.

Cela n’empêche pas le club visétois de travailler en coulisse et de préparer la prochaine saison. Ainsi, on apprend que le club et l’entraîneur Benoît Waucomont ont décidé de prolonger leur collaboration une saison de plus.

Actuellement, Richelle est cinquième (à égalité de points avec Dison) en P1.

Source: Lg Foot

C'est reparti !!!, au grenier sapin, boules et fêtes de fin d'année, non sans réitérer une nouvelle fois nos meilleurs vœux pour l'année 2015, c'est une reprise en force (sous réserve de remise) avec la venue de Beaufays en terre richelloise. Pour rappel, Richelle s'était incliné par le plus petit écart à l'aller 1-0.

Pour entraînement, Richelle s'est imposé ce mardi face au F.c. Warsage de Didier Degueldre 3 buts à 2 des œuvres de Jonathan Lemaire, Romain Petit et Nicolas Hansen.

DSC_0209.JPG

Du côtés de la P3:

Aubel, l’exemple à suivre

Cela fait maintenant plusieurs saisons que les équipes "B" ont vues le jour. Bien que l’on retrouve majoritairement ces équipes dans les séries de P4, certaines d’entre elles jouent à l’échelon supérieur.

C’est le cas en P3C de Herve B, de Blegny B, de Richelle B, d’Elsaute B, de Minerois B et d’Aubel B. Ces 6 clubs permettent d’ailleurs à la P3C d’être la série de 3e provinciale liégeoise la plus représentative de ces équipes bis. Ce sera l’occasion pour certains d’affirmer que ces collectifs tirent le niveau vers le bas et que la série n’en est que moins forte. D’autres envisageront cette large présence comme le reflet du bon fonctionnement au sein des clubs, entre les joueurs qui transitent d’un noyau vers l’autre. Afin d’éclaircir quelque peu la situation, prenons l’exemple d’Aubel B.

Ce groupe est l’un des plus jeunes de notre championnat et figure malgré tout dans le top 5 depuis l’entame de la compétition. Les Aubelois ont su trouver la bonne alchimie permettant ainsi de récompenser les joueurs les plus méritants de l’équipe P3 en leur donnant une chance de montrer leur valeur en P2C. Dans le sens inverse, les joueurs ayant besoin de temps de jeu et de rythme pour diverses raisons trouvent refuge dans l’effectif P3 le temps d’un match ou plus. En procédant ainsi, Aubel permet à ces deux formations de garder un certain niveau. L’exemple à suivre.
A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: TPz. - L'Avenir (www.lavenir.net)

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

31 décembre 2014

Une belle et heureuse année 2015

Happy-2015.jpg

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

22 décembre 2014

Joyeux Noël

noel.jpg

Tout le F.c. Richelle Utd. vous souhaite de bonnes fêtes et a une pensée spéciale en ce jour pour Claude...

3369824687.JPG

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

11 décembre 2014

R.f.c. Warnant - F.c. Richelle Utd. (Championnat journée 19)

3169812782.jpg


Adresse: Rue Burettes, 7b à 4530 Warnant-Dreye

Itineraire.jpg



Warnant: saison finie dimanche?

Ce dimanche, Warnant a eu le match en main. Il a même mené par deux buts à zéro. À Raeren en plus, ce qui n’est pas chose aisée.

Mais, par manque de concentration, les Warnantois ont encaissé trois buts, perdant ainsi la partie ainsi que quelques espoirs de plus de finir dans le top 5… "On a raté le coche ce dimanche", peste Jean-Guy Eyckmans. "On donne deux buts à l’adversaire à cause de largesses défensives. C’est franchement un manque d’intelligence de la part de certains joueurs. C’est dommage parce que neuf joueurs sur onze ont bien joué, mais Warnant ne sait pas se concentrer sur la durée."

Les Warnantois affrontent Richelle dimanche, un adversaire qu’il leur faudra battre. Dans le cas contraire, pourrait-on parler de saison loupée? «Si on perd dimanche on se retrouve à neuf points des équipes qui jouent le top 5. Avec l’effectif qu’on a, et même si la série est relevée cette année, ce sera clairement un échec » avoue le T1 de Warnant.

Mais est-ce une surprise? Depuis quelques matchs, les Warnantois sont brouillons, peu appliqués. Que ce soit par manque de talent sur certains matchs (contre Verlaine) ou de concentration (contre Raeren) ils ne semblent pas pouvoir rivaliser avec les équipes mieux classées. "En cas d’échec dimanche, on pourra dire que la saison de Warnant s’arrête le 14 décembre. Il ne faut pas se voiler la face" dixit Eyckmans.

Aucun puni

Toutes les équipes aspirent à la trêve des confiseurs. Warnant ne déroge pas à la règle. Pourtant, il lui reste une dernière sortie importante. "Si nous ne gagnons pas contre Richelle à domicile", certifie Jean-Guy Eyckmans. "Nous pouvons oublier le tour final." De Vierman, ce mardi, a fait l’impasse. Il gardait son fils. Delhalle et Klein sont blessés. Delens a retrottiné.

Du côtés de la P3, dernière rencontre de l'année contre l'Espoir Minerois. En attendant, souper symphatique chez un nouveau sponsor, le restaurant "Ma Cuisine" à Haccourt.

macuisine.jpg


A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: TPz. - L'Avenir (www.lavenir.net)

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

03 décembre 2014

F.c. Richelle Utd. - R.e. Blegnytoise (Championnat journée 18)

18-blegny-elan-P1-P3.jpg

Les buts par: Greg Mignon et Cyril Brissinck (2)

Pas de photos de la rencontre


Les compositions:

Richelle: Gérard, Deghaye, Bemelmans, Mulkin, Hansen, Petit (78e Velegan), Lambrechts (70e Evrard), Busarello, Mignon, Limbourg (46e Massau) et Brissinck.

Réserves: Tossings Massau, Vélégan et Evrard.

Blegny: Crespin, Lhomme, Hofmann, Dor, Thelen, Crasset, Quitin, Scherpereel (65e Salamone), Simon, Bultot, Gretry (57e Claes).

Réserves: Salamone, Claes.

Arbitre: Yves Lindekkens assisté de Denis Lallemand et Pierre Otte.



Un derby instructif

Les coaches de Richelle et de Blegny reviennent sur cette rencontre 100 % liégeoise

Sur papier, le derby entre Richelle et Blegny de ce dimanche semblait déséquilibré. Si l’on s’en tient au résultat final (3-1), on peut le penser aussi.
Pourtant, l’équipe de Blegny a fait mieux que se défendre et a démontré une fois de plus qu’elle avait les qualités pour se maintenir en P1.

Il y a des réactions qui ne trompent pas. Après la rencontre 100% liégeoise de dimanche, le coach de Blegny, Fortune Modafferi, se montrait élogieux à l’égard de ses protégés. "Je suis fier de mes joueurs. Nous avons réalisé une très bonne partie et nous avons fait jeu égal avec notre adversaire. On s’est créé de vraies occasions de but sur des phases de jeu construites. Ce qui m’a plu également, c’est que nous ne sommes pas venus à Richelle pour défendre mais bien pour jouer vers l’avant."

Mais malgré une prestation de bonne facture, les Blegnytois sont rentrés bredouilles à la maison. Et en football, c’est toujours le résultat qui compte… "La réussite nous tourne le dos", poursuit l’entraîneur en faisant, tacitement, référence à un penalty litigieux sifflé contre son équipe en seconde période. "Mais je préfère ne pas m’étendre sur le sujet et ne pas parler de l’arbitrage. Cependant, ce penalty conditionne toute la suite de la rencontre. Nous étions revenus à égalité et nous étions en train de prendre l’ascendant sur notre adversaire. Je pense que l’on méritait au moins un point cet après-midi… Mais j’espère que le deuxième tour confirmera toutes les bonnes choses que l’on a vues aujourd’hui."

Du côté de Richelle, Benoit Waucomont se montrait satisfait de la rencontre, surtout que Blegny n’est jamais une équipe qui lui réussit… "Depuis que je suis coach de Richelle, Blegny est un peu notre bête noire… On sait que cette équipe aime bien jouer le marquage individuel et cela nous pose généralement pas mal de soucis. C’était un match haché, sans fluidité et avec de nombreuses fautes. Ce n’était pas une grande prestation mais l’essentiel est acquis!"

Néanmoins, l’entraîneur relevait, lui aussi, plusieurs points positifs à l’issue du match. "J’avais demandé à mes joueurs d’être plus efficaces sur les phases arrêtées et ils l’ont été car ils inscrivent le premier but sur un corner. De plus, c’est notre défenseur et capitaine, Grégory Mignon, qui marque de la tête. C’est satisfaisant pour lui car il monte sur chacune des phases arrêtées et cela prouve que ça sert à quelque chose." Une autre source de satisfaction, ce sont les chiffres bien sûr. Malgré les difficultés éprouvées à l’aller comme au retour, Richelle sort des deux rencontres face à Blegny avec un bilan chiffré de six points sur six. "C’est positif car nous avions récolté seulement une unité sur six la saison dernière…" Richelle semble donc avoir conjuré le mauvais sort.

Sans-titre-1.jpg


A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Benjamin Maghe - La Meuse


"Pas venus pour défendre"

Battu à l’aller à la dernière minute (1-2), lors de la journée initiale, Blegny avait à cœur de prendre sa revanche. Présents au duel, les troupes de Modafferi jouaient bien mais se faisaient punir sur un coup de pied arrêté. Un corner botté par Benoît Mulkin et une reprise de tête de Greg Mignon permettaient à l’équipe locale de prendre les devants (25' ). "On n’était pas venus pour défendre et on n’a pas été inférieurs à Richelle", soulignait le coach des Miniers. Ses gars le montraient davantage au retour des vestiaires en égalisant via un joli but de Bultot (50' ).

Puis, venait le tournant de la partie, à 20 minutes du terme: sur un corner de la gauche, Simon et Gilles Bemelmans étaient au duel dans le rectangle blegnytois et l’arbitre sifflait une faute du premier sur le deuxième. Une action comme on en voit des dizaines par match et qu’un arbitre siffle rarement. Cyril Brissinck ne se posait pas de questions et prenait le gardien à contre-pied. Il répétait son œuvre quelques minutes plus tard (78' ) sur un nouveau penalty, cette fois bien moins litigieux, accordé pour un croche-pied de Claes sur Nicolas Hansen.

DSC_0006.JPG


En P3: Richelle B l’emporte et fait la bonne opération

Élan Dalhem 1 – Richelle B 2

Les buts: Camareri (0-1, 25e ), Ikbela (0-2, 65e ), Simons (1-2, 75e )

"Jouer un derby est particulier mais ici l’enjeu était important. Nous nous sommes donc livrés à un combat physique et nous l’avons emporté", confiait Renaud Jadoul le coach de Richelle B.

A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: F.Z. - L'Avenir (www.lavenir.net)




Périlleux derby pour Blegny

L’affiche locale du weekend sera le déplacement de Blegny à Richelle dans un derby périlleux pour l’Entente.


Le médian offensif estime que Richelle peut viser très haut

Cyril Brissinck: "Une bande de copains"

Nettement plus prolifique en zone de conclusion par rapport à la saison dernière, l’ancien joueur du club espagnol de Leonesa monte progressivement en puissance pour s’installer sur le podium du classement des buteurs avec 11 réalisations.

Ton adaptation à la première provinciale liégeoise est-elle terminée?

"Il m’aura pratiquement fallu une saison pour m’habituer à un tout autre système de jeu. En Espagne, le niveau technique est incomparable alors que je reçois régulièrement des coups en Belgique. Je reconnais toutefois que notre entraîneur avait raison de me pousser à prendre davantage de responsabilités face au but adverse."

Comment expliques-tu ton efficacité actuelle?

"Marquer des buts n’est pas mon objectif premier car j’apprécie tout autant délivrer des assists. A la mi-championnat, je ne suis qu’à un but de mon total précédent. Donc, je devrais parvenir à l’améliorer dans les prochaines semaines. À 21 ans, je sais pourtant que je suis encore perfectible dans de nombreux domaines."

Richelle peut-il espérer viser le titre après une saison 2013-2014 inattendue?

"Nous évoluons sans pression car nous ne faisons pas partie des favoris. J’estime que si nous parvenons à décrocher un ticket pour le tour final, nous aurons déjà prouvé que nous n’avons pas vécu une saison aussi prolifique juste par hasard. Même si notre adversaire nous est supérieur sur le papier, nous ne calculons pas et essayons toujours de l’emporter sans modifier notre système de jeu. La force de Richelle réside dans son organisation et son esprit de groupe. Nous sommes simplement une bande de copains qui aimons évoluer ensemble le dimanche."

Envisages-tu inévitablement de quitter Richelle et tenter ta chance plus haut?

"Pas du tout même si je ne ferme pas la porte à un départ. Richelle est le club de mon coeur et je n’oublie pas ce que je lui dois lorsque je me suis retrouvé sans club. Je vais donc d’abord me mettre à table avec mes dirigeants avant d’écouter d’autres offres. Je sais que je peux encore développer mon jeu à condition de continuer à travailler dur."

CB.jpg

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

26 novembre 2014

F.c. Richelle Utd. - Patro Lensois (Championnat journée 17)

17-lensois-heusy-P1-P3.jpg

Les buts par: -

Pas de photos de la rencontre



Les compositions:

Richelle: Gérard, Deghaye, Wangermez, Mulkin, Hansen, Petit (75' Vélégan), Lambrecht, Busarello, Mignon, Limbourg et Brissinck.

Réserves: Tossings Vélégan, Bemelmans et Massau.

Lensois: Marly, Ranson, Philippet (39' Gray), Lebe, Pareira, Scattone (75' Scattone), Derwael (65' Wanderson), Leroy, Verlaine, Rasquin et Marin.

Réserves: Wanderson, Peeters, Scattone et Gray.

Arbitre: Dominique Lousberg assisté de François Louis et Jean-Michel Delrot.



Avant toutes choses, tout le F.c. Richelle tient à présenter ses plus sincères condoléances à notre délégué Jean Massay et ses proches, pour le décès inopiné de sa fille.

Ce nul logique à Richelle aura permis aux Patronnés d’évacuer leurs mauvaises sensations. Et de reprendre goût à la combativité et à l’envie.

Après avoir reçu deux claques consécutives, Lensois n’avait pas le choix. Il devait rebondir chez des Richellois qui ne lui réussissaient pas spécialement les années précédentes. Pour ce déplacement délicat, Henri Verjans laissait Wanderson sur le banc et rappelait Derwael. Et vu la suspension de Petit, G.Scattone profitait de temps de jeu. Marly, lui, était confirmé entre les perches.

Dès l’entame, les Rouges affichaient l’envie de bien faire. Rasquin allumait rapidement Jean-Philippe Gerard. Déterminés, les visiteurs tentaient de monopoliser le cuir et de le porter vers l’avant. Malheureusement, la dernière passe trop approximative butait sur une défense locale vigilante. Richelle n’était évidemment pas sans reste. Il profitait de sa rapidité en reconversion offensive pour amener un peu de danger. Mais butait, lui, aussi, sur une arrière-garde au taquet.

Cependant, les Patronnés avaient envie de gommer leurs mauvaises sorties. Rasquin héritait d’un ballon au grand rectangle. Sa frappe instantanée croisait l’équerre. Sur le contre, Cyril Brissinck centrait. Maxime Limbourg déviait de la tête et Marly sauvait les meubles. Le rideau de la première armure se tirait sur une meilleure circulation du cuir de Lensois. Mais qui n’était pas parvenu à trouver la faille.

Après la pause, les Bleus semblaient plus déterminés et mieux en jambes. À peine monté au jeu, Gilles Bemelmans sollicitait l’arrêt du Patronné Marly. Damien Busarello passait aussi près de l’objectif. Nicolas Hansen servait judicieusement Benoît Mulkin qui se heurtait à Marly, bien sorti.

Cette deuxième armure se voulait bien rythmée. Lensois combinait habilement mais les occasions se voulaient locales. Velegan, deux fois, et Brissinck, de la tête, auraient pu déflorer la marque. Mais ce fut à la dernière minute que Wanderson loupait peut-être la victoire des siens. Un centre tendu de Parreira au premier poteau ne lui permettait pas de calibrer sa déviation. "Non, le ballon rebondit et prend une trajectoire bizarre", commentait l’intéressé.

Un nul logique sanctionnait par conséquent cette rencontre. Qui aura surtout vu des Hesbignons enfin concernés par l’enjeu.

En P3

Heusy 2 – Richelle B 1

Les buts: Lejeune (1-0 sur pen. 15' ), Adiko (2-0, 40' ), Janssens (1-2, 60' )

"On aurait dû mener encore plus largement au score (2-0) à la pause car une fois que Richelle a réduit l’écart, on s’est fait peur", admettait l’entraîneur heusytois Michel Henrotte. "On a bien essayé de pousser sans pour autant être vraiment dangereux", commentait le T1 de Richelle B Renaud Jadoul.

A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: Alain Gilles - L'Avenir (www.lavenir.net)



Verlaine prend la tête du championnat

En battant Beaufays, Verlaine a pris la tête du championnat pour un petit point. Un superbe résultat pour Verlaine, encore en P2 l'an dernier.

Le très attendu (aussi) Richelle - Lensois s'est conclu sur un 0-0. Lensois reste quatrième avec 31 points, suivi par Richelle (30 points) qui voit Dison, revenir à sa hauteur (30 points).


Lensois n’a pas le choix, il doit réagir

À Richelle, Henri Verjans, le coach patronné, attend une réaction de ses joueurs. «Perdre une fois, ça passe. Deux fois aussi. Mais pas trois fois, surtout de cette façon», insiste Henri Verjans. "J’espère surtout une réaction d’amour-propre. On sait que Lensois est candidat au titre. Si on se plante encore de cette façon, on va se faire passer pour des cons. Être battu, on le sera encore mais il y a une manière de perdre. Si on travaille sur le terrain, ça ne me dérange pas de m’incliner. Dimanche contre Raeren, c’est le seul match où je peux dire que je ne suis pas content de mes gars. À Verlaine, c’était différent parce qu’on avait eu une réaction en seconde période."

Lensois est dans une mauvaise passe, c’est certain. Mais pas encore enterré. Henri Verjans l’avoue, ses gars ont moins de réussite offensive que la saison dernière. "À la même époque, Wanderson était déjà à quinze buts. Pour le moment, il n’en a marqué que cinq."

Le manque d’efficacité offensive (quoique Lensois a inscrit trente-sept buts contre quarante l’année dernière au même moment) n’est cette fois pas compensé par la défense. Mais les Patronnés espèrent sortir la tête de l’eau ce dimanche à Richelle, une équipe sur laquelle il possède un petit point d’avance.

Et pour s'y rendre, à Richelle, Lensois sera privé de Petit, suspendu. "Évidemment, ce mardi, nous avons fait un petit débriefing", atteste Henri Verjans. "Nous devons nous remettre en question. Nous avons donc réglé le problème en famille." Sinon pour ce dimanche, tout le groupe est opérationnel.

Parfum de crise à Lensois?

C'est sans doute prématuré. Il n'empêche, après leur défaite il y a deux semaines face à Verlaine (4-0), cette nouvelle déroute à domicile contre Raeren (1-3) a de quoi semer certains doutes... Certes, la partie aurait pu pencher d'un côté comme de l'autre. Les Patronnés se sont procurés de réelles possibilités et ont parfois manqué de chance. Comme ces deux poteaux juste avant le repos alors que les score était toujours de 1-1...

Lensois n’a pas d’équipe

C’est vraiment interpellant d’écrire que Lensois n’a pas d’équipe alors qu’il s’est entouré d’excellents joueurs pour évoluer au niveau de l’élite.

Et ces gars-là l’ont prouvé à plus d’une reprise. Mais depuis un certain temps, l’envie a disparu. "Contre Verlaine, nous pouvions éventuellement plaider pour un jour sans. Mais contre Raeren, ce n’est plus possible". Nous trouvons la remarque de Frédéric Lebe très pertinente lorsqu’il dit: "Nos victoires précédentes étaient comme l’arbre qui cache la forêt." Évidemment, et avec tous les pièges dont elle regorge. "Quand tu rencontres une équipe qui affiche de l’envie, c’est parce que ses joueurs travaillent et s’entraînent sérieusement."

En effet, depuis l’arrivée de Mirko Braun à Raeren, le groupe a droit à trois entraînements par semaine une semaine sur deux. Verlaine, lui, est à trois chaque semaine. Et ces deux phalanges ont planté au total sept buts au stade Milquet… "Il n’y a pas de miracle", poursuivait Lebe. "Nos dernières prestations sont largement insuffisantes. Nous n’attaquons pas à onze, et nous ne défendons pas à onze. Si le groupe doute une minute, c’est la catastrophe. Nous ne possédons pas ce caractère de gagneur. Nous avons certes des joueurs de qualité mais ils n’affichent pas cet esprit d’équipe." Et un déplacement à Richelle se profile dimanche prochain. A bon entendeur…

Pendant ce temps… en P3 et avec la venue de Gérard Michiels aux commandes du groupe, l'ex T2 Sébastien Roberfroid prend son nouveau rôle à coeur. Désormais, il sera en partie responsable de la bonne tenue des terrains.

seba.jpg


A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: A.G. - L'Avenir (www.lavenir.net)

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

19 novembre 2014

R.f.c. Xhoffraix - F.c. Richelle Utd. (Championnat journée 16)

16-xhoffrais-battice-P1-P3.jpg

Les buts par: Dimitri Vélégan et Cyril Brissinck

Les photos de la rencontre


Les compositions:

Xhoffraix: Schyns, D’Haeseleer (57' Winkin), Diffels, Mathonet, Gabriel, Meyer, Giet, Bodarwé (76' Pierre), Léonard, Zander et Blaise (79' Ducomble).

Réserves: Winkin, Pierre et Ducomble

Richelle: Tossings, Mulkin, Brissinck (81' Massau), Mignon, Deghaye, Hansen, Vélégan (60' Petit), Wangermez, Lambrecht (76' Bemelmans), Limbourg et Busarello

Réserves: Massau, Petit et Bemelmans

Arbitre: Michel Collignon assisté d' Eric Dumoulin et Georges Hiligsmann.



Richelle, toujours dans le top 5

Surprise dans les buts de Richelle, où Adrien Tossings remplace Jean-Philippe Gérard blessé aux côtes. Dès la mise en jeu, Richelle met la pression sur les locaux et ouvre logiquement la marque dès la 11e , suite à un beau mouvement amorcé par Damien Busarello, Benoît Mulkin et Dimitri Velegan qui clôture (0-1). Les Visétois loupent le break 2 minutes plus tard en loupant un penalty. "C’est le premier que je rate cette saison, j’en avais déjà inscrit quatre" avoue Cyril Brissinck, auteur de ce raté.

Bon pour la confiance

Il se rattrape de très belle manière à la 70' pour permettre à son équipe de terminer la rencontre en roue libre. "Nous avons bien débuté en inscrivant un but rapidement, ensuite nous avons galvaudé quelques occasions. L’important c’est de ne pas avoir pris de but, cela va remettre mes joueurs en confiance" analyse Benoît Waucomont, l’entraîneur visiteur. Damien Wuidar, le mentor local, reconnaît: "Richelle nous était supérieur et mérite amplement sa victoire. Je n’ai rien à reprocher à mes joueurs. Le foot reste un amusement."

En P3,

Richelle B 3 – Battice 1

Les buts: Janssen (1-0, 20' ), Sylla (1-1 sur pen, 60' ), Janssen (2-1, 70' ), Ikbela (3-1, 75' )

Surprise réalisée par les Richellois face à une formation du top 5. "La discussion avec les membres du comité ainsi que la présence active de Gérard Michiels à mes côtés a fait du bien au groupe", commentait le coach de Richelle B Renaud Jadoul.

c_DSC_0045.JPG


A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: M.C.B. - L'Avenir (www.lavenir.net)



Xhoffraix peine à être performant sur son terrain (2 victoires en 7 matchs), alors que Richelle sort d’une claque contre Dison (1-5). En gros, d’un côté comme de l’autre, la confiance n’est pas au top. Un seul remède pour la retrouver: la victoire!

FL.jpg


Capture d’écran 2014-11-19 à 13.23.44.png

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |