04 avril 2015

F.c. Richelle Utd. - R.j.s. Olnoise (Championnat P3 journée 24)

P3-Olne.jpg



Les compositions:

Richelle: Berthomome, Deghaye, Anson, Cammameri (82' Mager), Roemans, Jansen, Hansen, Le (63' Cipolla), Mignon, Mulkin et Finet.

Réserves: Mager, Giganteli et Cipolla

Olne: Nori, Delrez (71' Hahn), Serruys, Wittebrood, Garroy, Devos, Thibaut, Rahmani (75' Butera) et Hijane (46' Parotte).

Réserves: Hahn, Parotte et Butera

Arbitre: Bernard Close



Très beau succès de notre P3 dans la lutte au maintien face à Olne ce dimanche. Une victoire importante acquise avec deux nouveaux buts de Christophe Janssen (58' et 63') et un de Benoît Mulkin à 10' de la fin. Rendez-vous ce jeudi 9 avril à 18h30 à Herve pour une dernière rencontre d'alignement.

"On a perdu ce match le 18 janvier lorsque celui-ci a été remis pour des raisons bien obscures", pestait le coach olnois Boris Lambert, déçu par la tournure des événements.

"Quand une équipe peut se permettre d’aligner plusieurs éléments de P1 pour évoluer en P3, on ne se bat plus à armes égales. On a fait une bonne première période mais la seconde a été prestée par mes joueurs de manière insipide."

Du côté de Richelle, la victoire ne se discutait évidemment pas.

"Bien que la partie ait été équilibrée durant les 45 premières minutes, le deuxième acte est à mettre à l’actif de Richelle. Le score final n’est même pas trop sévère", soulignait un sympathisant de l’équipe B du United.

À noter que trois joueurs de P1 renforçaient le collectif richellois à savoir: Greg Mignon, Max Deghaye et Nico Hansen.

"Il faut y croire"

Le championnat de P1 étant au repos, on se focalisera ce week-end sur la compétition de notre deuxième équipe évoluant en P3, mal lotie pour l'instant et pour éviter la relégation à la suite de deux partages consécutifs, les troupes de Sébastien Roberfroid et Renaud Jadoul auront besoin de tout notre soutient ce dimanche 15h00 et ce jeudi à 19h30 en déplacement à Herve.

c_DSC_0847.JPG


Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

02 avril 2015

R.f.c. Malmedy - F.c. Richelle Utd. (Championnat journée 23)

23-malmedy-charneux-P1-P3.jpg

Le but par: Dimitri Vélégan

Pas de photos de la rencontre


Les compositions:

Malmedy: Gomez, Diana (75e Porikis), Dzeprailidis, Ucar, El Abbadi, Hilgers (90e Tixhon), Bruyère, Goldstein, Dongo (80e Depresseux), Farssi, Mbarga.

Réserves:

Richelle: Gérard, Deghaye, Wangermez, Limbourg, Hansen, Velegan (80e Thys), Petit (70e Bemelmans), Lambrechts (57e Possen), Massau, Mignon, Brissinck.

Réserves: Tossings, Bemelmans, Thys et Possen

Arbitre: Pascal Cheslet assisté de Vincent Donners et Amaury Requier.



Richelle assure le minimum syndical

A défaut de le craindre, Richelle devait se méfier de son déplacement en bord de Warche. Au final, les Visétois évitent l’écueil malmédien… en ayant assuré le minimum syndical! "C’est vraiment ça," souffle Benoît Waucomont. "C’était un match moribond en première période, personne n’avait la mainmise sur le jeu. Le nôtre était très mauvais!" Sur sa lancée spadoise (4 buts), Dimitri Vélégan fait sauter le verrou ardennais en tout début de reprise avant que les Malmédiens ne se retrouvent en infériorité numérique. "On n’a même pas su en profiter", regrette le coach richellois. "Gomez y est pour quelque chose, il sort 4, 5 arrêts!" Malmundaria, qui a vainement tenté de bousculer son adversaire, paye les pots cassés de cette défaite en bas de classement.

En P3:

Richelle B 2 – Charneux 2

Les buts: Camarerri (1-0, 10'), Fierens (2-0, 30e'), Forthomme (1-2, 30'), N. Antoine (2-2, 76')

"On a été absents durant les 30 premières minutes de jeu pour ensuite prendre le dessus sur notre adversaire", analysait le T1 de Charneux Pierre-Henri Bonvoisin.

A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: L'Avenir (www.lavenir.net)


Pedro Gomez

"J’ai un truc pour les penalties mais je ne vais pas le dire"

336280797_B974923283Z.1_20150303162709_000_GFC436HKL.1-0.jpg

Titularisé en lieu et place du jeune François Gilles (contracture à la cuisse), Pedro Gomez (50 ans), n’en finit pas d’étonner entre les perches. Hier, non seulement, il a fait un gros arrêt au premier acte, puis il a surtout détourné le penalty de l’Homme à 10 minutes de la fin. "Oui, le penalty est une de mes spécialités. J’ai un truc, mais je ne vais pas le dire ! Il y a des dispositions qui font que tu peux deviner où le tireur va shooter! Je n’étais pas trop chaud pour jouer au départ ce match car je n’avais pas beaucoup d’entraînements et surtout spécifiques pour les gardiens. Bon là, j’ai mal partout et il va me falloir 2 jours pour me retaper! Seulement, j’ai un peu mal au mollet et à l’épaule... On verra quoi pour jeudi contre Richelle. Il était important de gagner. Les gars étaient un peu stressés au premier acte, mais sur l’ensemble de la rencontre, je n’ai pas eu grand-chose, plus des ballons de relance et surtout au pied."



RP.jpg

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

25 mars 2015

R.f.c. Spa - F.c. Richelle Utd. (Championnat journée 26)

27-spa-elsaute-P1-P3.jpg

Les buts par: Dimitri Vélégan (4), Florian Lambrecht, Nicolas Hansen et Cyril Brissinck

Pas de photos de la rencontre


Les compositions:

Spa: Gonzales, Gilson, Trifi (60' Rukambu), Ebroin, Malonga, Achour, Poncin (70' Dejosé), Diavita, Kever, Jacquemin et André

Réserves: Rossinfosse, Rukambu et Dejosé.

Richelle: Gérard, Deghaye, Thys, Limbourg, Hansen, Vélégan, Petit, Possen, Lambrecht, Mignon et Brissinck (45' Bemelmans).

Réserves: Tossings, Bemelmans et Thomas.

Arbitre: Vincent Génard assisté de Denis Jacob et Manuel Adam.



Le premier but spadois de l’année

"L’objectif était de ne pas être la première équipe qui perdrait des points contre Spa!" La réflexion de Benoît Waucomont peut prêter à sourire quand on sait le rapport de forces qui mettait en présence la lanterne rouge spadoise et un candidat plus que jamais déclaré au titre. Toujours est-il que les Visétois, sans avoir dû puiser dans leurs réserves, n’ont pas failli à leur tâche. "A partir du moment où mon équipe a réussi à ouvrir le score, tout est forcément devenu plus facile" note, sans surprise, le coach hervien. "Sur un terrain qui s’est dégradé au fil du match, mes joueurs ont disputé une rencontre sérieuse, malgré le froid qui en a vraiment glacé plus d’un!"

Seul petit bémol: Jean-Philippe Gérard s’est retourné une fois, en fin de rencontre, alors que le marquoir affichait l’allure d’un succès aisé pour les Richellois. "On n’aurait jamais dû l’encaisser, mais bon…"
Un but du revenant Bilal Achour (absent depuis la mi-octobre) qui, soit dit en passant, est le premier inscrit par les Spadois dans le courant de cette année civile. Le précédent remontait… au lendemain de la Saint-Nicolas. "On s’est créé un plus grand nombre d’occasions qu’à l’habitude", glisse Sébastien Aguilar. "Quand Achour a marqué, c’était même un peu l’euphorie!"

DSC_0146.jpg

En P3:

Richelle B 2 – Elsaute B 2

Buts: Janssen (1-0, 38'), Mulkin (2-0, 60'), Pinckaers (1-2, 75'), L. Fassotte (2-2, 90')

"On est satisfait avec ce point vu les circonstances même si on devait toujours remporter cette rencontre", soulignait le T2 elsautois Cédric Bouchez. "Nous sommes assez frustrés au vu du résultat final", confiait le futur T1 de Richelle B Sébastien Roberfroid. "Par rapport au résultat de l’Élan Dalhem, ce n’est ps un bon point."

SR.jpg



A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: L'Avenir (www.lavenir.net)


Cointe rejoint Lensois en tête

Cette 26e journée était celle du duel entre Cointe et Lensois. Mais au-delà de cela, des choses intéressantes se sont passées chez les outsiders.

La bonne affaire, c’est Cointe qui l’a faite ! Dans un match engagé, les Liégeois ont pourtant souffert de la domination de Lensois pendant toute la première mi-temps. Mais lors du second acte, vent de dos aidant, ils ont inscrit deux buts et renversé la vapeur (2-1). Avec 55 points, les deux formations sont désormais à égalité sur la plus haute marche du podium.

Derrière, avec un match de moins : Dison. Les Stadistes ont cependant réalisé la mauvaise affaire du week-end en perdant lourdement (1-5 !) face à une équipe de Raeren qui ne leur a pas laissé l’occasion de respirer. Du coup, Richelle passe troisième du championnat avec 54 points suite à leur large victoire contre Spa (1-7).

Un peu plus loin, c’est le regroupement. Beaufays (qui a gagné 0-1 face à Amay), Dison et Verlaine (auteur d’une victoire facile face à Honsfeld) occupent respectivement le 4e, 5e et 6e place avec le même nombre de points : 51.

En milieu de classement, Warnant a réussi son match face à Herstal en allant l’emporter 0-2 à l’extérieur. Amay, après sa défaite face à Beaufays, stagne à la dixième place avec 30 points mais personne n’a fait de bonne affaire derrière eux. Si ce n’est Malmédy qui a l’a emporté 1-0 face à Blégny dans un match de faible qualité que les deux équipes avaient peur de perdre.




7ee9e715-0123-4f02-8488-1041a15b79f0_original.jpgLes Bleu et Noir, pas tous à la fête!

Les "Blauw en Zwart" et leurs nombreux supporters parmi nos acteurs du foot régional font la fête depuis dimanche! Osons-le: ils voient la vie en rose, inspirés par le maillot couleur bonbon porté par les Anderlechtois lors de cette finale!
Au-delà de son sacre, le Club de Bruges conforte davantage son record de victoires (11) dans la deuxième compétition nationale par ordre d’importance.

Mais la fiesta ne vaut pas pour tous les Bleu et Noir! Si, en Venise du nord, ils surfent sur la vague du succès, ceux de la Perle des Ardennes ne parviennent décidément pas à sortir la tête hors de l’eau. Là, il y a du record aussi, d’un autre genre assurément. Les valeureux Spadois de "Sim" Aguilar, qui n’ont toujours pas inscrit le moindre but en 2015, ont par contre franchi la barre des… 200 buts encaissés, dimanche à Raeren. Du jamais vu à ce niveau. Une barre symbolisée par "le" buteur du jour: Yannick Braem, le "monsieur carnaval" dans les rangs germanophones!

Malheureusement, avec Richelle, Verlaine, Lensois et Warnant notamment pour clôturer leur cauchemardesque (fin de) saison, les Spadois ne sont pas encore au bout de leurs peines.

DSC_0081.JPG

En parlant de peine, il y en a quelques-uns, à l’instar de Spa, qui sont à la bourre. Et d’autres, comme Bruges, en plein boum. De quoi rendre le dernier mois de compétition indécis. Suffit de jeter un œil sur le classement de décembre, au moment de la trêve, et de le comparer à celui d’aujourd’hui. Une partie du "gruppetto" de l’époque (Herstal, Xhoffraix, Amay) a pris plus de points (38 contre 32) que… le trio de tête à Noël (Beaufays, Cointe, Verlaine)! Le problème, avec d’autres morts de faim sur la balle, c’est qu’une équipe comme Xhoffraix, qui gagne un match sur deux depuis un bon mois sans grimper dans la hiérarchie, doit sans doute avoir le sentiment qu’on lui divise ses points par deux! En D1, ça tombe parfois à propos. En P1, chaque point vaut de l’or.

A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: L'Avenir (www.lavenir.net)



Plein feu sur: Dimitri Vélégan, le joueur de Richelle aura l'occasion de pleinement saisir sa chance

c_DSC_0084.JPG

"On ne pense pas au titre"

En l’absence de nombreux éléments offensifs, suspendus ou écartés du noyau pour diverses raisons, Richelle devra désormais composer avec de jeunes attaquants. À l’image de Dimitri Vélégan, aligné en pointe ce dimanche face à Verlaine, les jeunes sont prêts à saisir leur chance.

Dimitri, comment vous êtes-vous senti seul à la pointe de l’attaque?

"C’était un match délicat, quelque peu compliqué à gérer pour un attaquant car nous avons beaucoup fonctionné par de longs ballons. J’ai essayé de les négocier du mieux que j’ai pu. J’ai gagné plusieurs duels et tenté de jouer en déviation mais j’ai également cherché à conserver le ballon quand j’en avais l’opportunité."

Quelles sont vos qualités en tant qu’attaquant?

"Justement, malgré le fait que je ne sois pas particulièrement grand, j’arrive à gagner de nombreux duels de la tête. Je possède également des qualités au niveau du jeu au sol et j’aime me proposer dans les espaces pour demander le ballon."

En raison de l’absence de nombreux éléments offensifs dans l’équipe, serez-vous un des pions majeurs de Richelle pour la fin de saison palpitante qui vous attend?

"Je ne pense pas qu’il y ait véritablement un joueur clé dans l’équipe… à part peut-être Cyril Brissinck qui, par sa technique et ses qualités de jeu, peut débloquer certaines situations. Pour ma part, je vais bien entendu essayer d’aider l’équipe au maximum en continuant à inscrire des buts!"

La mise à l’écart de Busarello va-t-elle vous permettre de gagner une place de titulaire?, serez-vous toujours dans l’équipe la saison prochaine?

"Ce n’est pas une opportunité car le club m’a déjà fait savoir qu’il ne comptait plus sur mes services la saison prochaine. Je vais tout donner pour Richelle mais l’essentiel sera de me mettre en valeur en vue d’un transfert en première provinciale. Je ne cache pas avoir été contacté par plusieurs clubs mais je préfère ne pas trop me concentrer là-dessus pour le moment."

Etes-vous satisfait de votre prestation face au F.c. Herstal?

"Je n’ai pas eu facile en première période car nous avons abusé de longs ballons stériles sans effectuer le bon pressing réclamé par l’entraîneur. En seconde période, nous avons su poser notre jeu et cela s’est ressenti directement au marquoir. J’ai enfin pu me montrer plus concret en zone de conclusion avec plus de verticalité. Mon but était important pour notre confiance. Il résulte d’un centre parfait de Lecluse qui n’a pas manqué de me rappeler que j’avais pourtant manqué toutes mes tentatives lors de l’échauffement. Il avait raison de dire que le plus important reste d’y parvenir en match."

Avez-vous fait le bon choix en quittant Blegny?

"Je n’ai aucun regret car Blegny ne souhaitait pas non plus me conserver tout comme une grande partie de son noyau. Pour ma part, je ne voulais pas y rester car la philosophie de jeu proposée par Fortuné Modafferi ne me plaisait pas. Nous n’avons pratiquement pas proposé du beau football malgré la présence d’excellents joueurs. Cette saison, j’ai pourtant constaté une amélioration avec les jeunes."

Le titre de champion est toujours jouable. C’est une possibilité dont vous discutez avec l’équipe?

"En réalité, on ne parle que très peu du titre même si c’est quelque chose qui trotte dans la tête de tout le monde… On aimerait bien rester le plus haut possible au classement dans les prochaines semaines. J’aimerais bien assister à une fin de championnat serrée et indécise jusqu’au bout. Si nous ne participions pas au tour final, ce serait une véritable déception car c’est toujours très gai de jouer les prolongations durant quelques matches… C’est le signe que la saison a été réussie!"

Richelle doit-il croire en ses chances face aux favoris?

"Nous venons de réaliser une excellente opération avant d’affronter Verlaine. J’estime que nous ne sommes pas moins performants que le Patro Lensois ou encore Cointe et qu’il reste donc un coup à jouer. Il faudra désormais gérer l’aspect mental et physique pour créer la surprise malgré l’absence de plusieurs pions majeurs tels que Mulkin, Busarello ou encore Lemaire."

DV.jpg

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: La Meuse

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

18 mars 2015

F.c. Richelle Utd. - R.c.s. Verlaine (Championnat journée 26)

26-verlaine-blegny-P1-P3.jpg

Les buts par: -

Les photos de la rencontre


Les compositions:

Richelle: Gérard, Deghaye, Limbourg, Wangermez, Vélégan, Petit (60' Thys), Lecluse, Lambrecht, Massau, Mignon et Brissinck (85' Bemelmans)

Réserves: Gehasse, Thys, Bemelmans et Possen

Verlaine: Firquet, F. Doverin, J. Doverin, Martin, Mazzara, Riga (58e Pizzinato), Barry, Petitjean (84e Obrou), Henry (73e Dumont), Heudens et Grégoire.

Réserves: Wera, Obrou, Pizzinato et Dumont

Arbitre: Yusuf Askoy assisté de Yves Thomas et François Louis.



Verlaine a quelques regrets

Dans l’absolu, ramener un point de Richelle ne constitue pas une mauvaise opération. Toutefois, vu les circonstances de la rencontre, ce résultat s’apparentait pour les Verlainois, si pas à une contre-performance, au moins à une grosse déception.

"Nous avons de quoi nourrir de gros regrets", déplorait Amaury Riga aligné aux côtés de Barry en milieu de terrain. "Sur un terrain en bien meilleur état que le nôtre, nous avons fait ce qu’il y avait à faire au niveau du jeu. Nous avons retrouvé les sensations que nous apprécions. Nous étions bien en place, nous n’avons donné aucune possibilité à notre adversaire. Nous sommes parvenus à bien faire circuler le ballon. Nous avons amené régulièrement le danger devant le but adverse mais nous n’avons malheureusement pas réussi à marquer. En début de saison, je crois que nous aurions transformé l’une ou l’autre de ces occasions mais la réussite nous a un peu tourné le dos ces dernières semaines."

"Avec les défaites de Beaufays et de Cointe, une victoire à Richelle nous aurait permis de réaliser une très bonne opération dans le Top 6. Toutefois, nous pouvons nous consoler en nous disant que nous n’avons pas perdu de points par rapport à notre adversaire dominical et que nous grappillons une unité par rapport à Beaufays et à Cointe.» Verlaine est à égalité de points avec Beaufays et compte quatre points de retard sur Cointe et… un match de moins."

verlaine.jpg


A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: L'Avenir (www.lavenir.net)



Un nul très satisfaisant

Richelle est parvenu à maîtriser Verlaine malgré l’absence de plusieurs joueurs importants

Le coach de Richelle, Benoît Waucomont, se montrait pleinement satisfait du résultat à la fin de la rencontre. Il faut dire que l’équipe était amputée d’une bonne partie de ses atouts offensifs pour affronter Verlaine ce dimanche après-midi. "Je ne sais pas s’il y a beaucoup d’équipes qui pourraient se permettre de perdre autant d’éléments offensifs tels que Lemaire, Busarello, Mulkin, Di Luzio et Hansen…", explique l’entraîneur. "Nous sommes malgré tout parvenus à prendre un point donc c’est un dénouement positif. Verlaine est quand même un des six candidats au titre…"

Pour pallier les absences, le coach avait donné des consignes claires à ses joueurs. "Nous avions deux solutions: faire bloc derrière ou les empêcher de jouer haut. La première solution était risquée donc nous avons opté pour la seconde. J’avais demandé à mon équipe de rester compacte tout au long du match et que les lignes ne s’étirent pas de trop. C’était un peu ce qui nous avait fait défaut lors du match aller malgré notre victoire. Aujourd’hui, nous avons empêché notre adversaire de faire circuler le ballon comme il le voulait."

Les consignes du coach ont donc porté leurs fruits et Verlaine n’a jamais réussi à trouver la faille dans cette rencontre rythmée mais assez pauvre en occasions de but.

LM.jpg

Sur l’ensemble de la partie, les visiteurs se seront malgré tout créé les plus belles possibilités à l’image d’un tir au premier poteau de Gregoire, bien repoussé par un Jean-Philippe Gerard attentif, et une frappe puissante de Barry qui passait juste à côté de la lucarne. L’une des seules opportunités de Richelle est venue d’un centre de Floriant Lambrechts repris par Romain Petit qui n’a pu cadrer son essai. "Dans la lutte pour le tour final, il ne fallait pas être battu aujourd’hui. Il faut à tout prix laisser Verlaine ou Beaufays derrière nous au classement. Il y aura une équipe parmi celles du top 6 qui ne pourra rien revendiquer en fin de saison et je ne veux pas que ce soit nous ! Si nous parvenons à nous qualifier, on pourra dire qu’on a fait du bon boulot. Pour cela, il faudra prendre le maximum de points lors des prochaines rencontres face à des équipes du bas de classement."

Du côté de Verlaine, les sentiments de Marc Segatto étaient en demi-teinte à la fin des 90 minutes. D’une part, le coach se montrait satisfait de la prestation de ses joueurs et d’autre part, il regrettait le manque de concrétisation. "D’un point de vue footballistique, nous étions meilleurs que Richelle ce dimanche. Les joueurs ont bien fait leur travail et je suis fier d’eux. Cependant, il nous a manqué un petit brin de chance à la finition."

Brissinck débarque à Tilleur

Même si l’issue finale de la saison en promotion des Métallos n’est pas encore énoncée, le club cher à Gaëtan Dell’Aera a d’ores et déjà lancé son mercato. Parfois fébrile sur les ailes au niveau offensif, la phalange emmenée par Christophe Kinet vient d’enregistrer son premier renfort en la personne de Cyril Brissinck, venu en ligne droite de Richelle qui évolue actuellement en première provinciale. "C’est un élément qui sait faire la différence à lui tout seul et c’est exactement ce dont nous avons besoin, glisse le président de Tilleur. "Il a inscrit 17 buts alors qu’il n’est pas forcément dans le centre du jeu ce qui en dit long sur ses capacités. Une chose est sûre, j’ai envie de déstabiliser les défenses adverses lors du prochain exercice. Je ne veux plus vivre une saison comme celle-ci donc nous travaillons dans l’ombre pour obtenir les faveurs de joueurs en mesure d’apporter une plus-value dans le groupe".

Des mots qui prouvent que la détermination fait toujours partie du quotidien des Métallos…

CB.jpg


A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: La Meuse


Les Verlainois loupent le coche

Plus entreprenants et plus pressants devant le but adverse, les Verlainois n’ont pas réussi à marquer et ont perdu deux points.

Incapables de concrétiser leur nette domination au marquoir, les Verlainois auraient pu réaliser une très bonne opération dans en tête. Le point du partage leur permet néanmoins de rejoindre Beaufays (battu par Dison) au classement. Une piètre consolation car la victoire qui leur tendait les bras leur aurait permis de rattraper leur adversaire du jour et de se rapprocher un peu plus de Cointe, battu à Xhoffraix.

Malgré l’absence de Vanhove en milieu de terrain, les Taureaux monopolisaient rapidement le ballon. Privé de la majorité de ses atouts offensifs, Richelle en était réduit la plupart du temps à défendre.
Verlaine tentait une première fois sa chance mais Gérard captait l’envoi de F. Doverin. Le portier visétois devait encore s’employer pour dévier en corner un essai de Grégoire. Richelle réagissait à la demi-heure par Lambrechts qui centrait pour Petit dont la reprise filait à côté.

De retour des vestiaires, la domination verlainoise s’accentuait. Richelle rencontrait de plus en plus de difficultés pour contenir les assauts des Taureaux. Toutefois, ceux-ci se montraient trop souvent imprécis et lorsqu’ils ajustaient la mire, ils se heurtaient à un excellent gardien. Une volée d’Heudens filait au-dessus. Puis, à l’heure de jeu, un envoi de Barry forçait Jean-Philippe Gérard à la parade. En un peu moins d’un quart d’heure, Petitjean recevait deux réelles possibilités mais l’ailier de poche manquait le cadre la première fois avant de voir sa seconde tentative déviée en corner. Dumont héritait de la dernière possibilité mais sa tête fila à côté.

JPG.jpg

En P3:

Blegny B 5 – Richelle B 0

Les buts: Thelen (1-0, 14'), Ramakers (2-0, 26'), Scolikaris (3-0, 37'), Thelen (4-0, 70'), Stassart (5-0, 81')

Score sans appel pour en faveur des hommes de David Bouillenne. "On a été supérieur à notre adversaire du jour et l’apport de Thelen nous a été profitable", confiait le T1 de Blegny B. "Mon groupe vit bien et ça se ressent sur le terrain."

A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: L'Avenir (www.lavenir.net)


Verlaine gagne quand même

Ce dimanche, les troupes du président Bruwier reçoivent Verlaine dans une rencontre capitale pour l'entretient du suspens, Verlaine est actuellement classé cinquième à trois petit point, la victoire est nécessaire pour garder le haut du tableau. A l'aller et pour rappel, c'était une victoire 1 but à 5. Pour entraînement, Richelle s'est imposé ce mardi soir contre les espoirs calaminois 4 à 2 avec des buts de Maxime Lecluse, Gilles Bemelmans, Dimitri Vélégan et Laurent Massau

A Verlaine, cinq retours…

Pour aller à Richelle, Verlaine verra Ouchan rentrer de suspension. Pareil pour Van Hove et J. Doverin. Firquet et Heudens retrouvent le groupe également. Une série de joueurs a resigné, comme on le signalait ces derniers. Dernier en date: Houmard qui a donné sa parole. "En gros, il nous reste deux cadres à voir: Petitjean et Heudens, dit Marc Segatto. Puis, il y aura le cas Grégoire." Le buteur va être délicat à garder, mais sait-on jamais.

En venant à bout de Weywertz, Verlaine a profité des faux pas de Beaufays et Lensois et revient virtuellement à égalité avec Richelle, son prochain adversaire.

Ce dimanche, les Verts ont éprouvé davantage de difficultés que lors de l’épique manche aller, la faute à un Weywertz bien organisé et volontaire. Comme Michel Wera nous le faisait remarquer très justement après la rencontre, "c’est dans ce genre de match qu’on gagne ou qu’on perd un championnat.

Il faudra cependant être plus consistant dimanche prochain à Richelle, sans Ouchan et Van Hove mais avec les frères Doverin, Heudens et Firquet. Marc Segatto analysait la rencontre: "Nous avons manqué de sûreté derrière. C’était trop souvent approximatif surtout en deuxième période. Mais il s’agit d’une victoire importante contre une équipe physique".

DSC_0119.JPG


Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

11 mars 2015

F.c. Richelle Utd. - F.c. Herstal (Championnat journée 22)

22-herstal-lixhe-P1-P3.jpg

Les buts par: Dimitri Vélégan, Greg Mignon et Cyril Brissinck

Les photos de la rencontre


Les compositions:

Richelle: Gérard, Deghaye, Bemelmans (75' Limbourg), Wangermez, Hansen, Vélégan (78' Petit), Lecluse, Lambrecht, Massau, Mignon et Brissinck (85' Thys)

Réserves: Tossings, Thys, Limbourg et Petit

Herstal: Derbaudrenghien, Sciulintano, Ochendzan, Alay, Cutillo, Kita, Wlyalika, Honnay, Cancro (60' Ince), Lancellotti et Ayar

Réserves: Tedika, Filizoglu, Farina et Ince

Arbitre: Jordan Vroede assisté de Geoffrey Quaranta et Melissa Lejear.



Un Richelle à deux visages

Richelle est difficilement venu à bout d’une belle équipe de Herstal et reste en course pour le tour final. Mais si les hommes de Benoît Waucomont ont pris les trois points, c’est surtout grâce à leur deuxième mi-temps, diamétralement différente de la première qu’ils avaient complètement raté. Pas un seul tir cadré à mettre à leur actif au cours du premier acte qui avait vu les Herstaliens prendre l’avance via un penalty converti par Kita (0-1). "À la mi-temps, j’ai mis mes joueurs devant leurs responsabilités et je leur ai dit qu’ils avaient intérêt à réagir s’ils voulaient avoir un rôle à jouer en cette fin de saison" confie le mentor du club visétois, Benoît Waucomont.

Le message du coach était reçu 5 sur 5. Dès le retour des vestiaires, Greg Mignon et consorts, plus entreprenants, faisaient directement parler la poudre via Dimitri Vélégan (1-1). Ce dernier mettait encore le gardien adverse à contribution deux minutes plus tard. Il n’y en avait plus que pour Richelle qui parvenait à prendre l’avance grâce à une belle action collective conclue par Greg Mignon (2-1). Si Herstal tentait timidement de relever la tête, Cyril Brissinck brisait tout espoir de retour à huit minutes du terme (3-1).

DSC_0066.JPG

Du côtés de la P3

Pepinster réalise la bonne opération dans le Top 5

Lixhe 4 – Richelle B 1

Les buts: Janssen (0-1, 9' ), Ponzo (1-1, 29' ), Caramazza (2-1, 38' ), Ozdemir (3-1, 75e ), Ponzo (4-1 sur pen. 82' )
"On est simplement tombé sur une équipe qui nous était largement supérieure", admettait le coach richellois Renaud Jadoul. "Face à Richelle, nous avons un peu retrouvé notre vrai niveau de jeu même si ce n’était pas encore le top, commentait avec lucidité le T1 de Lixhe Luc Sluysmans.

A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: F.Z. - L'Avenir (www.lavenir.net)


nouveau tir groupé en tête

Six équipes en cinq points. Voilà le topo, en haut du classement de la P1 liégeoise, après 24 journées de championnat. Et encore... Pas pour tout le monde.

Lensois, leader de la P1, avait l'occasion de mettre la pression sur ses poursuivants... Les Patronnés accueillaient Warnant hier après-midi, en match avancé de cette 24ème journée de championnat. Mais ce sont les visiteurs qui ont tiré leur épingle du match. Victoire de Warnant 1-2 grâce à davantage de discipline de jeu. Ce succès des Verts relance, s'il le fallait encore, la course au titre. Dans le sillage de Lensois, pointent toujours Cointe, Beaufays, Richelle et même, dans une certaine mesure, Dison et Verlaine.

Cointe, en déplacement à Spa, n'a pas fait de cadeau aux Spadois. Victoire sur un score de forfait 0-5. Avec ce résultat, Cointe revient à égalité de points avec Lensois (52). A l'instar des Patronnés, Beaufays a trébuché cet après-midi. Défaite 2-1 à Xhoffrais. Richelle, quant à lui, est parvenu à prendre le dessus sur Herstal. Après une première période décevante, Richelle est remonté sur la pelouse avec de toutes autres intentions. Résultat: 3 buts en 45 minutes et une victoire 3-1. Avec 50 points, Richelle coiffe Beaufays d'une unité.

Avec un match de moins et un nouveau succès, les Disonais restent également au contact de la tête. Ils se sont imposés par le plus petit des écarts à Blegny (0-1). Quant à Verlaine, au bout d'un match émaillé d'incidents, il parvient également à accrocher la tête avec 47 unités et compte, comme Dison, un match de retard.

Voilà pour le top 6. Par ailleurs, notons non seulement la victoire de Raeren contre Malmedy (3-1) mais aussi, et surtout, le 12 sur 12 réussi par Amay. Les Amaytois, en déplacement à Honsfeld, repartent une nouvelle fois avec les trois points. De quoi se donner encore un peu plus d'air par rapport à la zone rouge.

c_DSC_0048.JPG





Warnant relance le championnat de P1 à Lensois (1-2)

Alors qu’il aurait pu prendre momentanément minimum 6 points d’avance sur ses poursuivants, Lensois a été battu ce samedi par Warnant. Il devrait être rejoint par Cointe ce dimanche.

L’occasion était belle, ce samedi après-midi, pour Lensois, leader de la P1, de mettre la pression sur ses poursuivants au classement. Malheureusement pour lui, Warnant avait la volonté de réaliser une performance. Il ne s’est pas loupé. Pourtant en début d’armure, les Patronnés avaient l’opportunité de prendre l’avance et même de se mettre à l’abri. Leurs occasions manquées sur corner profitaient aux Villersois qui en voulaient plus. Un corner de Galère à la 26' trouvait la tête de Praillet (0-1). Les Rouges revenaient toutefois au score. Suite à un corner, le ballon revenait dans les pieds de Leroy qui rétablissait l’égalité (1-1) à la 42'.

La deuxième période tournait à l’avantage des Verts qui montraient plus de volonté et de discipline de jeu. Ils étaient récompensés lorsque Vanstchelman prolongeait de la tête un coup franc de De Vierman (1-2) alors qu’il restait neuf minutes de jeu. Le rideau était ainsi tiré.

A Cointe, deuxième du classement, d’en profiter ce dimanche… contre Spa, qui n’a pas encore pris le moindre point. Cointe rejoindrait Warnant. Beaufays (à Xhoffraix), Richelle (contre Herstal), Dison (à Blegny) et Verlaine (contre Weywertz) doivent en profiter aussi!

A Richelle, pour l'instant, on confirme le départ d'Adrien Tossings à la Minerie, Maxime Limbourg à Milanello et Gilles Bemelmans à Elsaute

DSC_0089.JPG

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

04 mars 2015

k.f.c. Weywertz - F.c. Richelle Utd. (Championnat journée 25)

25-weywertz-pepinster-P1-P3.jpg

Les buts par: Damien Busarello et Maxime Lecluse

Les photos de la rencontre



Les compositions:

Weywertz: Devuyst, Sarlette, Evens, Campione, Krings, Boemer, Dohogne, Wehr, Freches, Reuter et Lebeau.

Réserves: Küpper, Thomas, Bodarwe et Benker.

Richelle: Gérard, Deghaye, Thys (57' Bemelmans), Wangermez, Hansen, Lecluse, Lambrecht (75' Possen, 81' Finet), Massau, Busarello, Mignon et Brissinck.

Réserves: Tossings, Bemelmans, Possen et Finet.

Arbitre: Antoine Urbain assisté de Dominique Klemczak et Jean-Pierre Pauly.



Petite victoire pour Richelle

Sanna et Thomas suspendus, Davin blessé, c’est avec une équipe remaniée que les locaux entament la partie: «Nous manquons de qualité pour rencontrer une équipe jouant la tête du classement. Mes joueurs ont joué avec leurs tripes» avoue Thierry Polis, l’entraîneur de Wévercé. Début laborieux de part et d’autre. Il faut attendre la 34’ pour voir une 1re tentative locale par Robin Boemer qui, sur coup-franc, envoie le ballon au fond des filets via le poteau. « J’avais averti mes joueurs de la manière dont Wévercé allait jouer.

Mais, comme souvent lors de ce genre de rencontre, ils ne sont pas motivés. J’ai des joueurs qui jouent à la carte ou qui ont déjà l’esprit ailleurs
 » stigmatise Benoît Waucomont, le coach richellois. Et pourtant, les visiteurs vont revenir dans la partie grâce à un penalty et même crucifier les Jaune et Noir à la 86’. «C’est dommage pour les jeunes, mais ils voient également le travail qu’il reste à accomplir pour atteindre le niveau de la P1 » conclut Thierry Polis. Richelle, lui, est reparti avec les 3 points… après une piètre rencontre.

DSC_0327.JPG

Du côtés de la P3

Richelle B 0 – Pepinster 2

Les buts: Michel (0-1, 8'), Horenbach (0-2 sur pen. 84' )

Les Pepins renouent avec le succès. «Cela fait du bien. À la suite de nos récents revers, nous n’avions pas été sanctionnés au niveau du classement et cette victoire nous permet même de faire une bonne opération. Que demander de mieux si ce n’est que le brin de chance dont on bénéficie ne nous abandonne pas tout de suite ?», commentait avec satisfaction le mentor pepin Éric Heuse.

A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: M.C-B. - L'Avenir (www.lavenir.net)



Lensois un peu plus en tête, bonne opération pour les Amaytois

A l'issue de la 23e journée de championnat de P1 liégeoise, Lensois conforte sa position de leader.

Le nouveau leader, Lensois, se déplaçait à Herstal. Les Patronnés restaient sur un bon souvenir au match aller... remporté 4-0. Il y a eu autant de buts cet après-midi... Lensois s'impose 1-3 et conforte sa position en tête du classement. En effet, son dauphin, Beaufays, a été bousculé par Warnant. Warnant qui reprenait (enfin!) goût au championnat. Les Verts sont les seuls à compter trois matches de retard... Visiblement, ça aiguise l'appétit. Au terme d'un match à suspense, les équipes se quittent dos-à-dos sur le score de 3-3.

Avec ce match nul, Beaufays se retrouve 3e, dépassé par Cointe. Cointe qui n'a pas fait de cadeaux à Honsfeld. Victoire autoritaire 3-0. Le trio de tête, Lensois-Cointe-Beaufays, se tient désormais en quatre points. Toujours en embuscade, Richelle est venu à bout de Weywertz. Ce ne fut pas simple. La délivrance est survenue à une dizaine de minutes du terme. Résultat: 1-2. De quoi repousser à trois points les Verlainois. 

Dans un match tendu, Verlaine s'est laissé surprendre à domicile contre Raeren. Réduits à dix, les hommes de Marc Segatto s'inclinent 1-3. Autre rencontre à épingler: Amay-Blegny. Et nouvelle belle performance d'Amay. Les Amaytois s'imposent 2-1 et réalisent la passe de 3. Une bonne opération dans l'optique du maintien. C'est toujours la galère en revanche pour Spa, à nouveau sèchement battu. Cette fois, à Dison, sur le triste score de 9-0.

Rappelons enfin qu'en match avancé, Malmundaria rencontrait Xhoffraix hier soir. Résultat: 1-0, un but de Bruyère en fin de match.

c_DSC_0266.JPG




Six clubs peuvent décrocher le titre et accéder à l'étage promotionnaire. Qui sera l'heureux élu? Les capitaines de Patro Lensois, Beaufays, Cointe, Verlaine, Richelle et Dison se mouillent

Qui sera champion? Qui participera au tour final? Ces questions, nous les avons posées aux capitaines des six prétendants au titre. À qui nous avons aussi demandé quels sont l’atout et la faiblesse de leur équipe dans cette lutte pour le titre. Une lutte à laquelle le Patro Lensois, Beaufays, Cointe, Verlaine, Richelle et Dison sont invitées, avec un classement où ces six équipes se tiennent actuellement sur sept points. Mais Verlaine (4e) et Dison (6e) ont un match de retard qu’ils joueront le 5 avril. Il faudra donc attendre le dimanche de Pâques pour avoir un classement à jour.

Seront-ils encore six à prétendre au titre et, par conséquent, à une place en promotion le soir de Pâques? Ce n’est pas certain car, d’ici là, il y aura cinq confrontations directes : Beaufays – Dison et Richelle – Verlaine le 22 mars, Cointe – Lensois le 29 mars et Beaufays – Lensois et Dison – Verlaine le 2 avril. Après le dimanche de Pâques, il restera trois "top matches": Beaufays – Cointe le 12 avril et Lensois – Richelle et Beaufays – Verlaine le 26 avril, jour de la trentième et dernière journée. S’il n’y a "que" huit matchs entre les prétendants d’ici la fin du championnat, cela veut également dire que les équipes qui jouent le maintien auront un rôle d’arbitre à jouer tout en pensant à assurer leur avenir parmi l’élite provinciale. Sur ce plan, Spa est la seule équipe à connaître son sort pour la saison prochaine. Seul Beaufays a déjà pris les six points contre la lanterne rouge. Les cinq autres doivent encore rencontrer les Spadois, ce qui représente une quasi-assurance de trois unités supplémentaires.

Quant au calendrier des prétendants, il apprend que Beaufays recevra quatre adversaires directs dans ses installations (Dison, Lensois, Cointe et Verlaine). Si elle a sans doute le calendrier le plus difficile avec ces quatre matchs, l’équipe de Luc Ernès aura aussi son sort entre les mains avec l’avantage du terrain, notamment contre Lensois, l’actuel leader. Elle n’a d’ailleurs plus que trois déplacements à effectuer d’ici la fin du championnat.

Pour Richelle, ce sera l’inverse avec cinq déplacements pour trois matchs à la maison. Pour les autres, c’est l’équilibre avec quatre matchs à domicile et quatre en déplacement (cinq hors de leurs bases pour Verlaine et Dison qui ont aussi un match en plus). Et avec seulement deux matchs contre des rivaux, Cointe a peut-être le calendrier le plus facile mais il faudra bien manoeuvrer contre les prétendants au maintien.

Enfin, outre le titre, il y aura les deux dernières places pour le tour final à attribuer. Pour l’instant, Cointe et Dison sont qualifiés comme vainqueur des tranche 1 et 2. Reste à savoir qui sera le dauphin du 2e et qui gagnera la 3e tranche…

DSC_0070.JPG

L’avis de notre capitaine Greg Mignon: "Lensois devrait finir par émerger"

Nos 4 questions: 1. Qui sera champion? - 2. Qui participera au tour? - 3. L’atout n°1 de votre équipe? - 4. Sa faiblesse n°1?

1. "Ce n’est pas parce que Lensois a pris la tête du championnat récemment mais je vois cette équipe terminer championne cette saison. Mais elle montre une grande régularité depuis le début de la compétition et répond toujours présent dans les grandes affiches. Sur la longueur, c’est elle qui devrait émerger."

2. "Outre Cointe et Dison qui sont déjà qualifiés, j’espère de tout coeur que Richelle y participera. Cela sera chaud car toutes les équipes ont des arguments à faire valoir. La qualification se jouera sur des détails et une équipe sera forcément déçue."

3. "Richelle possède un groupe soudé qui répond souvent présent lors des gros matches. Nous sommes véritablement un groupe et non une somme d’individualités comme c’est le cas dans d’autres équipes."

4. "Richelle ne possède pas un noyau très étoffé et cela pourrait nous jouer des tours. Il ne faudrait pas que plusieurs joueurs se retrouvent sur le carreau en même temps. J’espère également que, malgré les rumeurs de transferts, tout le monde se sentira concerné jusqu’au bout!"

DSC_0049 copie.jpg



A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: J-M. Magain et B. Maghe - La Meuse

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

25 février 2015

F.c. Richelle Utd. - R.s.c. Beaufays (Championnat journée 20)

20-beaufay-aubel-P1-P3.jpg

Les buts par: Dimitri Vélégan et Damien Busarello

Les photos de la rencontre


Les compositions:

Richelle: Gérard, Thys, Wangermez, Limbourg, Hansen, Vélégan, Possen, Lambrecht, Busarello, Mignon et Brissinck

Réserves: Tossings, Lecluse, Bemelmans et Lemaire

Beaufays: Genchi, Bosson, Dembrassinne, Hanoset, Bauduin, Duprez, Tomasetig, Petit, Bisconti, Lemaire et Restiglian

Réserves: Aneli, Troch et Vreven

Arbitre: Jérôme Diricq assisté de Jean-Pierre Pauly et Georges Hiligsmann.



La déception est grande

3 leaders différents en 3 semaines : le Patro profite du partage entre Richelle et Beaufays

Le grand vainqueur du super-dimanche de P1, c’est le Patro Lensois, qui a émergé d’un scénario compliqué contre l’autre équipe en forme du moment, le Stade Disonais. Et ne perdons pas de vue le match de retard que compte Verlaine et qui pourrait ramener les promus à hauteur de Beaufays et de Cointe. Le partage entre Belfagétains et Richellois ne convenait ni aux uns ni aux autres.

Ajoutons-y les grandes manœuvres pour le prochain mercato et pour Alain Finet, la coupe était pleine.

A Richelle, l’ivresse du tour final est encore bien présente et l’envie de faire partie des quatre participants, c’est le fil rouge de la saison des hommes de Benoît Waucomont. Ils avaient aussi en référence leur retentissant succès contre Cointe. Mais cette fois, c’est eux qui ont manqué un penalty. "C’est le troisième pour Cyril Brissinck et je vais désigner un autre tireur", nous confiait l’entraîneur richellois, "mais il faut reconnaître que jusque-là nous n’avions pas montré grand chose. Notre milieu de terrain souffrait contre une formation de Beaufays très déterminée et qui jouait assez haut. Nous n’avons pas su utiliser l’espace dans le dos de la défense en abusant de longs ballons alors qu’un appui latéral aurait permis d’échapper au hors-jeu. Sur le déroulement de la seconde période, nous pouvons nous estimer mal payés même si Jean-Phi Gérard fait un gros arrêt à 1-1". "Je ne vois pas partir le tir de Petit et je me lance donc sans avoir effectué un pas sur ma droite. Heureusement, je touche assez la balle que pour l’envoyer vers le montant" commentait le capitaine de United.

Dans le camp belfagétain, Kevin Petit aurait pu être le héros. Il fut quand même l’homme du match. "Sur mon but, j’arrive un peu émoussé à l’entrée du rectangle et je choisis d’utiliser la pointe de la chaussure pour mettre le ballon à droite de Gérard. Le coup de tête suivant, pour le même prix, il est du bon côté du poteau. Puis mon tir en seconde période, je le vois dedans et il faut une grosse intervention du gardien pour l’écarter". Le Martien comme le surnomme Luc Ernes affichait une grande motivation. "Nous voulions faire quelque chose pour le coach. Il est sorti affecté de notre période creuse et nous savons qu’il tient à ce titre. C’est le moment de montrer que nous le voulons aussi".

Si Luc semble réfléchir à son avenir, à Richelle aussi les grandes manoeuvres ont commencé et Alain Finet était furieux. "Lixhe vient de nous prendre Damien Busarello qui avait pourtant donné sa parole et signé sa convention. Un coup bas entre clubs de l’entité!" Les écrits s’envolent donc aussi…

DSC_0028.JPG

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Yves Colette - La Meuse


Richelle et Beaufays dos à dos

Le choc de la journée a accouché d’un nul. Un résultat qui n’arrange aucun des deux protagonistes. Mais bien Lensois...
Les deux équipes ont eu une longue période de domination, à chaque fois lorsqu’elles se trouvaient avec le vent de face, mais sans faire la différence. Les Belfagétains sont bien entrés dans la partie, et Petit ouvrait la marque au terme d’un solo dans l’axe du jeu (0-1). Un coup de tête du même joueur échouait ensuite au ras du montant de Jean-Philippe Gérard. Sur un contre, Cyril Brissinck était étendu dans le rectangle par Bosson mais il manquait la conversion du penalty, secouant la latte. Un centre-tir de Dimitri Velegan dans la lucarne ramenait pourtant la parité (1-1).

Richelle prenait alors à son compte la seconde période, même si Gérard devait se détendre pour dévier via le montant un tir de Petit. Damien Busarello profitait d’un centre de Mignon pour tromper Genchi (2-1). Mais Vreven, via la jambe de Maxime Lecluse sauvait un point pour les siens (2-2).

DSC_0177.JPG

En P3:

Les "petits" de la série sonnent la révolte

Aubel B 2 – Richelle B 4

Les buts: Mulkin (0-1, 5'), Meyers (1-1, 20'), Nijhof (2-1, 35'), Mulkin (2-2, 44'), Janssen (2-3, 65'), Mulkin (2-4, 80')

"La victoire de Richelle n’est pas volée. Mes garçons n’ont pas su profiter de leurs belles périodes et n’ont pas eu la réaction escomptée lorsque ça tournait à leur désavantage", admettait le T1 aubelois Michel Remacle. "Malgré un effectif réduit, ce match a été bien géré par mon équipe même si, et il faut bien l’avouer, l’apport de Benoît Mulkin dans un grand soir a fait offensivement la différence", concédait le coach visétois Renaud Jadoul.

A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: L'Avenir (www.lavenir.net)



Lensois, nouveau leader

Du changement en tête de classement. Beaufays tenu en échec à Richelle, Lensois en profite pour s'isoler devant.

Lensois voulait éviter un faux pas... Mission plus qu'accomplie. Bien que ce ne fut pas forcément simple. Menés après 6 petites minutes, les Patronnés n'ont rien lâché. Ils sont revenus dans le match, lentement mais sûrement. Pour égaliser et prendre les devants, entre la 73e et la 86e minute de jeu. Le tout, grâce à un doublé de Marin, de la tête et puis du pied. Avec cette victoire, Lensois réalise la bonne opération du week-end. Les gars d'Henri Verjans s'isolent en tête avec 49 points.

Soit deux de mieux que Beaufays, tenu en échec à (et par) Richelle. Dans l'affiche de la journée, les deux clubs ne sont donc pas parvenus à se départager. Les deux équipes ont alternativement mené. Pour être chaque fois rattrapées. Bilan des courses: Beaufays passe 2e avec 47 points; Richelle reste 4e avec 45 points.

c_DSC_0030.JPG




Match au sommet ce week-end avec la venue de Beaufays, actuel leader de ce championnat, en cas de victoire, les hommes de Benoît Waucomont reviendraient à hauteur des troupes de Luc Ernès et cela rendrait le championnat encore plus attrayant par la suite.

Beaufays n’a pas mis un temps fou pour retrouver la tête du classement, une semaine après l’avoir abandonnée à Cointe. Les hommes de Luc Ernes ont d’abord remis les pendules à l’heure contre Raeren, et ensuite pleinement profité du faux pas de ces mêmes Cointois, battus à Dison, pour récupérer leur place sur le trône.

c_DSC_0076.JPG

Du côtés de la P3:

Aubel, l’exemple à suivre

Cela fait maintenant plusieurs saisons que les équipes "B" ont vues le jour. Bien que l’on retrouve majoritairement ces équipes dans les séries de P4, certaines d’entre elles jouent à l’échelon supérieur.

C’est le cas en P3C de Herve B, de Blegny B, de Richelle B, d’Elsaute B, de Minerois B et d’Aubel B. Ces 6 clubs permettent d’ailleurs à la P3C d’être la série de 3e provinciale liégeoise la plus représentative de ces équipes bis. Ce sera l’occasion pour certains d’affirmer que ces collectifs tirent le niveau vers le bas et que la série n’en est que moins forte. D’autres envisageront cette large présence comme le reflet du bon fonctionnement au sein des clubs, entre les joueurs qui transitent d’un noyau vers l’autre. Afin d’éclaircir quelque peu la situation, prenons l’exemple d’Aubel B.

Ce groupe est l’un des plus jeunes de notre championnat et figure malgré tout dans le top 5 depuis l’entame de la compétition. Les Aubelois ont su trouver la bonne alchimie permettant ainsi de récompenser les joueurs les plus méritants de l’équipe P3 en leur donnant une chance de montrer leur valeur en P2C. Dans le sens inverse, les joueurs ayant besoin de temps de jeu et de rythme pour diverses raisons trouvent refuge dans l’effectif P3 le temps d’un match ou plus. En procédant ainsi, Aubel permet à ces deux formations de garder un certain niveau. L’exemple à suivre.

A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: TPz. - L'Avenir (www.lavenir.net)

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

18 février 2015

R.f.c. Warnant - F.c. Richelle Utd. (Championnat journée 19)

19-warnant-minerois-P1-P3.jpg

Le but par: Damien Busarello

Pas de photos de la rencontre



Les compositions:

Warnant: Henrotte, Cambresy, Klein, Mercier, De Vierman, Geuns, Vanstechelman, Moureaux, Thiry, Galère et Neerdael

Réserves: Castillo, Lizen et Deltour.

Richelle: Gérard, Deghaye, Hansen, Wangermez (73' Vélégan), Limbourg (80' Thys, Lecluse (65' Lemaire), Brissinck Limbourg, Lambrecht, Busarello et Mignon.

Réserves: Tossings, Vélégan, Thys etLemaire.

Arbitre: Kévin Gonzalez assisté de Denis Jacob et Bruno Mascherin..



Une minute de trop pour Warnant

Un score de parité a logiquement clos la partie hier aux Burettes mais, vu la physionomie du match, on admet la déception des Hesbignons.

Quand il ne reste plus qu’une poignée de secondes à jouer et que vous menez au score, même si l’égalisation adverse est méritée, la déception est inévitable. C’est exactement ce qui est arrivé aux hommes du président Houssa hier.
Peu après le quart d’heure, les Verts avaient magnifiquement ouvert le score. "Un but d’école", narrait lucidement Benoit Waucomont après la rencontre. "Un débordement suivi d’un centre en retrait et d’une anticipation parfaite au premier poteau". Merci coach pour cette explication pleine de justesse, reste juste à fournir le nom des duettistes. Les incontournables Neerdael à la préparation et Vanstechelman à la conclusion.

Pourtant, c’est Richelle qui, la plupart du temps, prenait le jeu à son compte mais sans réellement inquiéter Henrotte qui devait juste claquer un ballon au-dessus de sa barre. Dès la reprise, Geuns avait la possibilité de doubler la mise mais il plaçait à côté de la cage. Peu après, Neerdael voyait son envoi contré.

Durant le dernier quart d’heure, la suprématie des Mosans devenait totale. Warnant s’arc-boutait tant bien que mal. Henrotte captait joliment un coup-franc bien donné par Cyril Brissinck. Quelques instants plus tard, il était tout heureux de voir sa transversale puis Neerdael, à même la ligne de but, empêcher Dimitri Velegan et Damien Busarello d’envoyer le ballon au fond des filets.

Alors qu’ils pensaient avoir empoché les trois points, dans les derniers instants du match, les hommes d’Eyckmans en perdaient finalement deux. Un coup de coin à nouveau bien botté par Cyril Brissinck était propulsé vers le but par Maxime Thys. Henrotte, une fois encore, repoussait le cuir mais Damien Busarello, à l’affût, égalisait méritoirement.

Du côtés de la P3:

Minerois B s’incline dans le match à ne pas perdre

Richelle B 3 - Minerois B 0

Les buts: Mulkin (1-0, 45'), Ikbela (2-0, 61'), Jacquet (3-0, 72')

Richelle B remporte le match à ne pas perdre. "Sur un terrain compliqué et avec l’apport de trois éléments issus de la P1, on fait la belle opération du week-end en fond de classement", admettait le coach de Richelle Renaud Jadoul.

A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: Eddy Nullens - L'Avenir (www.lavenir.net)



Beaufays reprend le leadership

Décidément, on joue à la chaise musicale cette année en tête de la P1. Beaufays, large vainqueur (3-0) contre Raeren, reprend la tête d'un classement qu'il avait perdu la semaine dernière au profit de Cointe. Les Liégeois, eux, ont perdu face à Dison (1-0) et se retrouvent poussés sur la troisième marche du podium.

La rencontre entre Warnant et Richelle s'est finie sur un score nul (1-1). Richelle aurait pu se retrouver 3e en cas de victoire mais il n'en sera rien. Warnant, lui, continue à végéter dans le ventre mou du classement.

Cyril Brissinck (Richelle) en tête du classement des buteurs

Cyril Brissinck rejoint pour la première fois la tête du classement des buteurs.

Ils sont désormais quatre en tête du classement des buteurs de la P1.

* 16 buts : Olondo (Cointe) +2, Brissinck (Richelle) +1, Gregoire (Verlaine), Neerdael (Warnant)
* 15 buts : Duprez (Beaufays), Rasquin (Lensois) +3
* 13 buts : Wanderson (Lensois) +6 , Nito (Dison)

c_DSC_0088.JPG


Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

11 février 2015

F.c. Richelle Utd. - K. Honsfeld S.v. (Championnat journée 15)

15-honsfeld-cornesse-P1-P3.jpg

Les buts par: Cyril Brissinck et Maxime Lecluse (3)

Pas de photos de la rencontre


Les compositions:

Richelle: Gérard, Deghaye (70e Lambrechts), Mignon, Wangermez, Possen, Massau, Limbourg, Hansen, Lecluse, Brissinck (77e Bemelmans), Busarello (65e Velegan).

Réserves: Tossings, Vélégan, Lambrechet et Bemelmans

Honsfeld: A. Henkes, Thelen, Johanns, A. Jost, Rauw (72e Gabriel), Th. Henkes (68e Heinzen), P. Jost, Vronen, Hilgers, Calisgan (86e Miesen), S. Henkes

Réserves: Gabriel, Heinzen et Miesen

Arbitre: David Bertholet assisté de Mostapha Chakouath et Philippe Schmetz.



Info service: Pour raison de vacances neigeuses, le site ne sera pas mis à jour ce week-end ni le prochain.



Richelle atomise Honsfeld

A la suite de la victoire de Dison samedi soir, Richelle savait qu’il devait impérativement l’emporter pour rester en bonne position en vue du gain de la tranche.

Mission accomplie pour les troupes de Benoît Waucomont, même s’il aura fallu attendre l’heure de jeu pour que le match soit plié. Sur l’un de ses premiers ballons, Maxime Lecluse trouve déjà la faille après… trois minutes de jeu. Dans la foulée, Damien Busarello est accroché dans le rectangle et Cyril Brissinck s’élance pour botter le penalty, mais Andreas Henkes l’arrête.

Honsfeld passe près du KO… Hormis un coup franc du joueur-entraîneur Bernd Rauw et un tir lointain signé Pascal Jost, les Germanophones n’ont d’ailleurs pas grand-chose à revendiquer. Tout profit pour Richelle, mieux inspiré en remontant sur la pelouse après la pause. "En première mi-temps, il n’y avait pas de mouvements", regrette l’entraîneur, Benoît Waucomont. "En deuxième période, on a directement des occasions nous permettant de doubler puis creuser l’écart", se réjouit-il. Maxime Lecluse plante sa deuxième rose d’une superbe frappe des 30 mètres, à l’heure de jeu. Deux minutes plus tard, un coup franc signé Cyril Brissinck fait mouche. Maxime Lecluse, encore lui, assomme un peu plus les Germanophones en inscrivant son troisième but de l’après-midi (4-0).

Toujours la tranche en ligne de mire

"Il nous reste deux matches, contre Warnant et Beaufays, pour peut-être gagner la tranche", indique le coach de Richelle, dont l’équipe est à égalité de points avec Dison à deux journées de la fin de la deuxième tranche.

A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: C.G. - L'Avenir (www.lavenir.net)



Richelle: "Une valeur sûre"

Fabian Bruwier, le Président de Richelle, évoque le présent et l’avenir de son club

En s’imposant dimanche dans le match au sommet qui l’opposait au DC Cointe, Richelle a démontré qu’il était bel et bien une valeur sûre de l’élite provinciale.

Au terme du plantureux succès des joueurs de Benoît Waucomont, Fabian Bruwier, le Président Richellois a évoqué avec nous l’avenir du club…

Bien malin qui aurait pu prédire que Richelle allait infliger un score de forfait à la talentueuse équipe de Kevin Caprasse. Pourtant, c’est ce qu’il s’est passé. C’est ça aussi les joies du football… Il n’empêche que cette saison, Richelle a pris six points à Cointe. "Pour moi, Richelle avec Verlaine, est la meilleure équipe de la série", commentait sportivement Kevin Caprasse, "c’est une valeur sûre de la P1."

Pourtant, Richelle n’en est qu’à sa deuxième saison en en P1: "Nous sommes montés une première fois avant de redescendre. Nous sommes remontés la saison suivante et là, je dois avouer que cela ne se passe pas trop mal", raconte le Président Richellois, "pour mes 40 ans, les joueurs m’ont fait un beau cadeau avec cette superbe victoire. Je me dois de préciser que si nous en sommes là, c’est aussi grâce à Benoît Waucomont. Déjà quand il était à Herve je m’étais dit qu’il avait le profil pour entraîner chez nous. Je le sentais bien. Je l’ai donc engagé et il me le rend au centuple!"

Avec ce succès, Richelle pointe à la quatrième place du classement à seulement 4 points de Beaufays qui affronte Cointe le week-end prochain. Par les temps qui courent, nous avons voulu savoir si l’occasion se présentait, si Richelle accepterait une éventuelle montée…

"Soyons clairs", ajoute Fabian Bruwier, "jamais on ne refusera une telle occasion si elle se présentait mais il faut se rendre compte que chez nous, le gros problème concerne les infrastructures. Avec l'arrivée des Chinois à Visé les choses risquent d'encore se compliquer. Jusqu’à présent, une partie de nos jeunes s’entraîne à Visé et une autre partie chez nous. Le souci c’est que, comme on ne sait pas de quoi demain sera fait, ce sont 140 jeunes, dont une majorité vient de Visé, qui sont pris en otage. La ville est bien consciente du problème. Nous avons fait tout ce qu’il nous a été demandé. On nous promet un nouveau bloc vestiaires-buvette et pourquoi pas un terrain synthétique mais en attendant, on ne voit rien venir…"

Richelle a la chance de pouvoir compter sur plusieurs sponsors, pas sur un principal sans qui rien n’existerait. La majorité des joueurs et le coach ont déjà rempilé pour une saison de plus plutôt que de céder à l’appât du gain. Preuve supplémentaire qu’il fait bon vivre à Richelle…

c_ML.jpg



A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: J.P. Dessouroux - La Meuse

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

04 février 2015

F.c. Richelle Utd. - R.d.c. Cointe (Championnat journée 24)

24-cointe-herve-P1-P3.jpg

Les buts par: Romain Petit, Cyril Brissinck, Maxime Limbourg, Laurent Massau et Maxime Lecluse

Les photos de la rencontre



Les compositions:

Richelle: Gérard, Deghaye, Wangermez, Limbourg, Hansen, Petit (75' Lecluse), Lambrecht (85' Possen), Massau, Busarello (81' Vélégan), Mignon et Brissinck.

Réserves: Tossings, Vélégan, Possen et Lecluse

Cointe: Condo, Agovic, Lefèvre, Bayock, Serwy, Hansoulle, Selemani (62' Varela), Kadima, Diakhate, Olondo et Aksu

Réserves: Mouhli, Mascolo, Ouraga et Varela

Arbitre: Yusuf Askoy assisté de Loïc Lamberti et Eddy Rouvroy.



Un carton pareil, Richelle ne s’y attendait pas!

Un score pareil dans un match entre équipes du subtop, ça surprend toujours. Les deux derniers buts… folkloriques, inscrits par Laurent Massau (centre poussé par le vent) et Maxime Lecluse (du dos!) expliquent en partie l’ampleur des chiffres. Les Cointois avaient définitivement baissé pavillon dans le quart d’heure précédent, au moment où, mené 2 à 0, le Daring hérite d’un coup de réparation… galvaudé par Olondo (72e ). L’essai, un peu nonchalant, de l’ex-Standardman est repoussé par Jean-Philippe Gérard!

La demi-heure initiale n’augurait pourtant rien d’une telle physionomie de match. "On jouait dans leur camp. On avait la maîtrise de ce match" résume un Kevin Caprasse remonté par les décisions arbitrales à l’origine des deux premiers buts. "Mais bon, mes gars n’ont qu’à s’en vouloir aussi. On a eu quelques situations pour ouvrir le score. Richelle, lui, vient deux fois au but et mène 2-0!" Pas faux comme analyse. En somme, c’est l’équipe la mieux organisée qui s’est imposée. Richelle a su attendre son heure… avec réalisme et un brin de réussite, à l’image du but d’ouverture de Petit, via la transversale. "Mes joueurs savaient qu’ils trouveraient des espaces dans la défense adverse" glisse un Benoît Waucomont pointant aussi l’arrêt décisif de son gardien. "Le penalty aurait pu changer la donne. Cointe venait de changer de dispositif tactique et on n’en menait pas large."

Bref, ce 5-0, c’est un peu forcé.

Busarello dans le rôle du passeur

Damien Busarello n’a pas pris sa part de gâteau dans les cinq buts inscrits par Richelle. La faute, en partie, a un énorme raté aux six mètres à la retombée d’un ballon expédié par Hansen sur le dessous de la transversale (53e ).
Par contre, le travail de sape de l’ancien attaquant calaminois a fini par faire voler en éclats la défense en ligne de Cointe. Damien Busarello est à l’origine des deux premiers buts, ceux qui ont mis son équipe sur le velours dans le 3e quart d’heure. "Je suis généralement tenu à la culotte. Ici, les défenseurs de Cointe m’ont laissé beaucoup de liberté, s’étonne-t-il. J’ai profité de ces espaces pour demander souvent des ballons en profondeur."

6 sur 6 contre Cointe, c’est extra aux yeux de Damien. "À 3-0, on a senti qu’ils abandonnaient le combat. On a juste un peu douté entre le moment où je rate le 3-0 et leur penalty arrêté par Jean-Phi (Gérard). Pour le reste, on s’est plutôt bien débrouillé (rires)."

DSC_0055.JPG


A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: Yves Hardy. - L'Avenir (www.lavenir.net)



Beaufays et Cointe trébuchent, tout profit pour Lensois et Richelle

Si cinq matches étaient remis, trois se jouaient malgré tout cet après-midi en P1 liégeoise. Avec des conséquences intéressantes...

Les deux équipes qui se partagent la tête du championnat de P1 liégeoise, Beaufays et Cointe, étaient en déplacement cet après-midi. Beaufays se rendait à Blegny. La première mi-temps fut fermée. Blegny, avec une équipe rajeunie, misait sur le contre et cadenassait à l'arrière. Il fallut attendre la demi-heure pour voir deux occasions, coup sur coup et de part et d'autre. Score nul et vierge toutefois après 45 minutes. Changement de configuration au retour des vestiaires. Blegny se portait davantage vers l'avant et était récompensé à l'heure de jeu. Nottoule, qui fêtait sa première sélection, laissa longtemps rêver d'un possible succès... Mais Beaufays obtint un penalty à dix minutes du terme. Penalty transformé par Petit. Score final logique: 1-1. Beaufays préserve sa première place au classement... Mieux, l'équipe possède désormais un point d'avance sur Cointe.

C'est la surprise du jour. La claque pour Cointe à Richelle... Richelle s'impose 5-0. Avec 5 buteurs différents, dans l'ordre: Petit, Brissinck, Limbourg, Massau et Lecluse. Sauf remise..., Cointe a une semaine pour digérer ce faux pas. Et préparer sa rencontre au sommet de dimanche prochain face à Beaufays. Beaufays et Cointe qui trébuchent, tout profit aux poursuivants... Richelle revient dans le coup. Idem pour Lensois...

c_DSC_0124.JPG



Va t-on enfin disputer une rencontre à Richelle en 2015...? suspens de la météo en attendant la venue de Cointe. Pour rappel, ce match "référence" au Chera voyait une belle victoire en déplacement au terme d'un match fort engagé et exemplaire. Attention: l'horaire d'été reprend ses droits, début de la rencontre à 15h00.

En attendant la météo du week-end, voici l'avis de Benoît Waucomont sur la première partie du championnat. (par Kévin Vallée, administrateur de Liège-sport.be.)

Benoît Waucomont et Richelle United confiant pour l’avenir

Cinquième de la première provinciale, Richelle United et son coach Benoît Waucomont effectuent une bonne première partie de saison se retrouvant à  six longueurs du duo de leaders (Beaufays et Cointe).

le groupe de Benoît Waucomont a du, une nouvelle fois composer avec les moyens du bord suite aux trop nombreuses blessures de joueurs essentiels en ce début de saison. En effet, out les Lemaire, Possen et autre Thys.

Parole au coach:

"Après analyse de notre début de saison, on se rend compte que l’on ne s’en sort pas trop mal. Jonathan Lemaire avait trouvé le chemin des filets à 19 reprises la saison passée, je ne l’ai aligné que 120  minutes cette saison suite à différentes blessures. Il va subir une opération à l’épaule qui l’éloignera encore des terrains. j’ai du également composer sans Possen et Maxime Thys…"

Même si la saison n’est pas encore terminée, le staff pense déjà à l’avenir en ayant prolongé son coach. Une dizaine de joueurs du noyau actuel ont d’ailleurs émis le souhait de continuer l’aventure sur les hauteurs visétoises. Le club étant encore jeune, il ne dispose "que" d’équipe de U14 et devra sans doute se renforcer à l’extérieur en attendant l’éclosion de ses cadets. Des nouvelles qui vont permettre à toute l’équipe d’aborder les prochains matchs dans de bonnes conditions et pourquoi pas évoluer dans la division supérieure dans les prochaines saisons?

c_mach.jpg



A lire sur:

80.jpg Source: Kévin Vallée. - Liège-sport (www.liege-sport.be)

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |