01 août 2015

Croky Cup 2015-2016 - second tour

solieres-2-4.jpg

Les buts par: Dimitri Vélégan, Ishak Calisgan (2) et Maxime Thys

Les photos de la rencontre



Les compositions:

Solières: Devriendt, Lachambre (55' De Roos), Spinosa, Gerstmans, Benothman, Samouti (66' Bajraktari), Ben Saïda (55' Papalino), Alaimo, Bamona, Bourard et Tshiala.

Réserves: Bajraktari, Lemmens, De Roos et Papalino.

Richelle: Gérard, Deghaye, Thys (65' Bisconti), Wangermez, Lambrechts, Velegan, Castela (77' Troch), Massau, Hansen, Mignon et Calisgan (82' Hoho).

Réserves: Bisconti, Donnay, Troch et Hoho

Arbitre: Marvin Halkin assisté de Antoine Allard et Nicolas Joskin.



c_DSC_0157.JPG

Solières s’est vu trop beau face à Richelle

Le premier but tombé rapidement a certainement provoqué un excès de confiance dans le chef des Soliérois.
Si Philippe Caserini avait annoncé que ce match de coupe contre Richelle n’était pas le bienvenu, il n’en reste pas moins que son équipe – où Woos, Cœnen et Thiaw n’étaient pas sur la feuille de match – s’est vue trop vite au firmament..

Dès l’entame du match, Tshiala héritait d’un coup franc devant le rectangle et son envoi placé faisait mouche (1-0). Solières allait alors avoir alors deux belles possibilités de creuser l’écart mais sans succès. En contre, Ishak Calisgan se faisait arrêter fautivement par Lachambre dans le rectangle et la sentence était directe. Dimitri Vélégan transformait le coup de pied de réparation (1-1). Ce but permettait aux néo-promotionnaires d’enfin rentrer dans le match et d’en prendre le contrôle. Mieux même, à la 25e sur un coup franc de Dimitri Vélégan, Ishak Calisgan osait une bicyclette pour le 1-2. "On a joué dans le tempo de Richelle et certains se sont vus trop beaux", faisait remarquer après coup le coach de Solières Philippe Caserini. Les Richellois maîtrisaient leur jeu et Maxime Thys plantait un coup de couteau juste avant la pause (1-3).

c_DSC_0123.JPG

Solières revenait bien avec des intentions un peu plus belliqueuses en seconde période. Bamona et Tshiala échouaient de peu. Ishak Calisgan subtilisait le cuir hors des pieds de Devriendt mais après une double tentative, le ballon roulait le long de la ligne de but. Vu que les trois changements étaient effectués, Solières se retrouvait à dix suite à la blessure de Bamona. Ishak Calisgan plantait son second but (1-4). Le penalty transformé par Tshiala en fin de partie ne changeait rien. Richelle se qualifiait méritoirement 2-4 face à un Solières certes émoussé mais absent sur les phases arrêtées.

L’aventure continue donc pour Richelle qui s’en ira défier Champlon sur ses terres au tour suivant non sans avoir rencontré Bomal en match amical mardi. Solières se rendra lui mardi en match amical à Hamoir.

c_DSC_0255.JPG

Qualifiés pour le troisième tour de la coupe de Belgique, les quatre rescapés luxembourgeois connaissent leur prochain adversaire. Ce sera Champlon - Richelle (promotion Liège) dimanche prochain.

Du côtés de la P3: les troupes de Sébastien Roberfroid, pourtant menées 0-2 à la mi-temps, ont renversés la vapeur pour s'imposer 7 buts à 2 avec des buts de Gillet (3), Leroy, Tilkin, Alègre et Gungor. Au programme cette semaine, une rencontre amicale ce mardi au Croatia Wandre et une dimanche en visite à Oupeye.

A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: Luc Bajza - L'Avenir (www.lavenir.net)


Philippe Caserini: "Ce match ne m’enchante pas"

Philippe Caserini veut que tous ses joueurs soient prêts. Mais contre Richelle, il ne peut en aligner que quinze.

Cette affiche du second tour ne réjouit pas vraiment pas le coach de Solières qui aimerait faire tourner tout son noyau.

Quelle belle affiche que celle proposée aux supporters de Solières pour ce premier match de la saison à domicile. En effet, dans le cadre du second tour de la coupe de Belgique, les joueurs de Philippe Caserini seront opposés à Richelle, futur adversaire des Rouges en championnat et qui a glané sa place en promotion au tour final.

Solières reste aussi sur une belle victoire cette semaine 0-1 en match amical à Sprimont, un des candidats aux accessits en D3. "Honnêtement, ces matchs de Coupe ne m’enchantent pas et perturbent la préparation car mon objectif est d’amener tous mes joueurs à niveau pour le premier tour. Et là, je dois en choisir quinze. Il est fort possible que je profite d’ailleurs de ce genre de match pour faire jouer les garçons qui sont en manque de temps de jeu", affirme tout de go Philippe Caserini. "Je préférerais pouvoir faire tourner tout mon noyau et vous imaginez donc que je me soucie peu de l’adversaire et cela, même si on sait qu’il sera de qualité."
Preuve en est, tout comme son collègue de Richelle, le T1 de Solières ne sait pas contre qui il risque de tomber au troisième tour. Ce sera chez le vainqueur du duel entre les Luxembourgeois de Vaux et de Champlon.

À Richelle, le son de cloche du nouveau coach Christophe Burnet est un peu différent: "Après l’avoir emporté 0-1 à La Roche au tour précédent, on peut dire que cette rencontre vient à un bon moment, même si c’est contre un adversaire que l’on va rencontrer en championnat. Cela va faire du bien de se situer face à une équipe qui jouera assurément le Top 5 en promotion. Les derniers joueurs rentrent de vacances et je me sens comme un poisson dans l’eau à Richelle. Nous profitons des installations de Visé pour nous entraîner et cet outil de travail est magnifique."

Même si les objectifs sont un peu différents, ce match de coupe permettra aux supporters des deux équipes de se faire déjà une belle première idée de l’état de forme de certains.

c_DSC_0014.JPG

A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: Luc Bajza - L'Avenir (www.lavenir.net)


Solières déroule à l’aise et jouera Richelle…

Les Hutois se sont promenés dans le Luxembourg où ils se sont imposés sans forcer. Le tour suivant, ce sera Richelle…
Comme on pouvait s’y attendre, les Soliérois n’ont eu aucune peine à franchir leur 1er tour de la Coupe de Belgique face à Messancy, un adversaire luxembourgeois de P2. Une première pour le club hutois depuis que Philippe Caserini est aux commandes.

Il n’y a pas vraiment eu de match là-bas, à la limite de la frontière française, à 1h50 de Huy. Solières a déroulé, fait tourner et s’est même amusé. Messancy venait à peine de reprendre les entraînements et, surtout, se cherche toujours un noyau après une multitude de départs. Dès la 20e minute, Bamona, lancé par Tshiala, fait exploser le 5-4-1 d’en face. Le petit Congolais doublait la mise juste avant la pause sur un service du même Tshiala à la suite d’un contre (0-2). "On a fait face à une chouette qui a fait ce qu’elle a pu mais à la pause, on doit mener bien plus largement, assure Philippe Caserini qui en profite pour faire tourner son noyau.

Logiquement, les locaux, avec certains joueurs de P4, baissent pavillon sur le plan physique. Peut alors commencer le festival Ben Saïda. Le nouvel avant de Solières est dans tous les bons coups en seconde période avec deux buts et un assist, si on peut dire sur le 5e puisque c’est sur lui que l’on commet le penalty. "À chaque fois, on part bien en profondeur et on fait alors la différence à partir de notre vitesse", poursuit Philippe Caserini. "On n’a pas été mis en difficulté. Pour tout dire, Jérémy Devriendt n’a pas eu un seul arrêt à faire, si ce n’est deux sorties sur corner." Un avis que l’on partageait côté local. "On n’a pas eu voix au chapitre", admet le coach local Jean-Lou Michel. "Solières est très fort physiquement, très fort techniquement. Ils veulent jouer la tête en promotion. Sur ce que j’ai vu, leur ambition me semble légitime."

Voilà Solières tranquillement qualifié pour le tour suivant. Ce sera dans ses installations face à Richelle qu’il retrouvera en championnat dans quelques semaines. "C’est sympa qu’on puisse jouer chez nous même si je répète que la Coupe de Belgique n’est pas un objectif en soi." Avant ça, ce sera encore une grosse semaine de travail pour les Hutois qui disputent une rencontre amicale face à Sprimont mercredi à 19h30.

A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: L'Avenir (www.lavenir.net)

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

26 juillet 2015

Croky Cup 2015-2016

croky.jpg

Les buts par: Dimitri Vélégan

Pas de photos de la rencontre


Les compositions:

La Roche: Marette, Bonjean, Picard, S. Neumers (55', Remacle), G. Van Geen, R. Van Geen, Toubon (55', Dubois), Volvert, Rode, Berg, D. Neumers.

Réserves:

Richelle: Gérard, Deghaye, Wangemez, Bisconti (68', Spano), Velegan (84', Marino), Possen, Massau, Hansen, Mignon, Troch (71', Lambrecht), Calisgan.

Réserves:

Arbitre: Michaël Henrard assisté de Loic Krier et Bruno Gillet.



Les Rochois n’étaient pas moins forts

Garvin Volvert et les Rochois ne sont jamais parvenus à prendre en défaut l’organisation de Richelle.

58', Dimitri Velegan, isolé dans le grand rectangle suite à une frappe croquée de Bisconti, trompe aisément Marette (0-1).

90', Michaël Possen est exclu pour une seconde carte jaune suite à une faute sur Dubois.

Toute première sortie de la saison pour des Rochois qui en deux semaines d’entraînements n’avaient toujours pas disputé la moindre de rencontre. Ceci explique sans doute le manque de rythme qui a animé cette joute qui avait dès lors plus des allures de rencontre amicale que de Coupe de Belgique.

Pascal Volvert n’hésitait pas a aligné dès le coup d’envoi quatre des cinq recrues estivales (seul Robin Gillard n’a pas pris part au match), laissant ainsi sur le banc des joueurs comme Dubois et Remacle.
"Je voulais intégrer directement les nouveaux dans le onze de base", explique le T1 rochois. "Comme c’était notre premier match, je voulais voir comment les choses se mettaient en place. Il ne s’agissait donc nullement d’une sanction pour les vacanciers."

Face à une équipe de Richelle, tombeuse d’Ethe il y a quelques mois lors du tour final et qui évoluera cette saison en Promotion D, les Rochois font plus que jeu égal mais ne parviennent pas à prendre en défaut l’organisation des visiteurs, malgré quelques bonnes combinaisons qui se heurtent le plus souvent à un manque de justesse et de précision en phase de conclusion.

En face, les hommes de Christophe Burnet ne se produisent pas une seule occasion digne de ce nom. "C’était un vrai match de début de saison, analyse Christophe Burnet, ex-coach de Bomal en place à Richelle depuis quelques semaines. Les deux équipes étaient bien organisées."
C’est juste avant l’heure de jeu que les Richellois inscrivent l’unique but de la partie suite à une phase plus que confuse bien exploitée par le buteur liégeois.

Les Rochois font le siège du camp de Richelle lors de la dernière demi-heure mais Dubois manque par deux fois le cadre sur les deux seules réelles possibilités de ses couleurs. "Pour une première sortie face à une équipe promotionnaire ce n’était pas mal, note Pascal Volvert. La seconde période fut de meilleure qualité que la première. Il y a beaucoup d’enseignements positifs à ressortir de cette rencontre."

A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: Xavier Derenne - L'Avenir (www.lavenir.net)

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

25 juillet 2015

Coupe de Belgique - Premier tour

e99cd8b0-3146-11e5-b756-ef3e00d9f6a7_original.jpgCoupe de Belgique - Premier tour

Christophe Burnet va découvrir la promotion

Christophe Burnet entraîne désormais en promotion, il est de retour en province dimanche.

Après plusieurs années à Bomal et une année à Crisnée, Christophe Burnet est en place à Richelle cette année. Alors qu’il était redescendu en P3 l’an dernier, voici désormais Christophe Burnet en charge d’un noyau de promotion.

"Comment suis-je arrivé à Richelle? En fait, le club a eu un souci avec son coach Benoît Waucomont qui a filé au Standard Fémina", explique Christophe Burnet. "J’ai envoyé un CV et finalement, le club a décidé de me faire confiance. À l’époque, je savais déjà que Richelle serait en promotion, mais il s’agissait d’un beau challenge et avec Bomal, j’ai prouvé que je savais travailler. Je me sentais prêt à franchir le pas." Avec Bomal, Christophe Burnet parlait déjà de la promotion. Finalement, le coach y sera arrivé avant son ancien club. "Mais ce n’est pas comparable", souffle-t-il. "Moi, j’y suis arrivé car une opportunité s’est présentée à moi. Quand Bomal montera en promotion, c’est que le club l’aura mérité. La donne est donc différente."

Et son premier match officiel à la tête de sa nouvelle équipe, Christophe Burnet le jouera dans la province et plus précisément à La Roche pour ce premier tour de la Croky Cup. "La Coupe de Belgique n’est certainement pas un objectif", assure l’intéressé. "Nous avons repris le 13 et il nous faudra cinq ou six matches pour être bien en place car je souhaite changer la philosophie de jeu. L’an dernier, Richelle procédait essentiellement par des longs ballons vers le duo d’attaquant. Cela marchait très bien, mais ce n’est pas ma philosophie. J’insiste avant tout sur la possession du ballon et sur un jeu au sol. Un peu comme je le faisais avec Bomal. Pour en revenir à La Roche, je m’attends à un match compliqué face à une très belle équipe. J’ai déjà prévenu les garçons."

Content pour Pol Tintin

Promu en promotion via le tour final, en ayant notamment éliminé Ethe, Richelle aura des objectifs assez classiques pour sa première année à ce niveau. "Laisser au moins une équipe derrière soi, mais nous espérons précéder cinq ou six écuries", glisse Christophe Burnet. "Le club avait transféré pour être champion en P1, pas pour la promotion. Des joueurs connus dans le noyau? Nous avons Pierre Lejeune, qui était à Halthier l’an dernier."

Même s’il n’est plus en poste dans le Luxembourg, Christophe Burnet est bien entendu resté attentif à ce qui se passait du côté de Bomal. "Mon avis sur la fusion avec Durbuy? Pour moi, il s’agit de la meilleure chose qui pouvait arriver au club. Pour Pol Tintin, c’est très bien. Il fallait le faire car gérer le club seul était très compliqué. Ici, à Richelle, cinq ou six personnes s’occupent du club", observe Christophe Burnet. "Pol Tintin est gagnant et Durbuy est également gagnant. La ville mérite d’avoir un club en promotion et un autre club où les joueurs un peu moins talentueux peuvent évoluer."

Et pour Christophe Burnet, cette année, ce sera la bonne pour ses anciennes couleurs. "Je vois bien Durbuy émerger", souffle-t-il. "L’an dernier, un nouveau coach arrivait et c’est très rare de parvenir à être champion lors de sa première saison. Cette année, il a plus de temps et surtout, il a pu s’occuper des transferts. Je n’ai pas trop suivi les arrivées, mais je sais que Durbvuy sera très costaud. C’est son année."

A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: Loïc Ménagé - L'Avenir (www.lavenir.net)





http://www.lavenir.net/cnt/dmf20150724_00680211

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

07 juillet 2015

Reprise 2015-2016

Amical-match-P1-P3.jpg

Première sortie amicale ce samedi 18 juillet à 19h30 pour une joute amicale à la J.s.k. Crisnée, ex club du coach Christophe Burnet. Une victoire de mise en route avec un aperçu de tout l'effectif en vue du premier match de coupe de Belgique programmé le dimanche 26 juillet au R.o.c. Rochois (La Roche en Ardennes).

Les buts par Dimitri Vélégan, Julian Bisconti et Maxime Deghaye.

Du côtés de la P3, la reprise est programmée le jeudi 16 juillet à 20h et un premier test amical à la J.s. Vivegnis le mercredi 22 juillet à 19h30.

tenue-away&home.jpg

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

29 juin 2015

Reunion Basse Meuse Football Academy

La Basse-Meuse Football Academy pour les jeunes

Faute de repreneur, le club de Visé est mis en cessation d'activité. C'en est donc fini de son équipe première. Il n'en va pas de même de sa performante école des jeunes. Elle va poursuivre ses activités avec celles de Richelle et de Lixhe au sein d'une entité unique, la Basse-Meuse Football Academy. Elle prendra ses quartiers dans les installations du CS Visé.

Reportage
RTC Liège

A ce sujet, une réunion de parents concernant la Basse Meuse Academy aura lieu ce jeudi 2 juillet 2015 à 19h à la buvette de Visé .

DSC_4013.JPG



Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

20 juin 2015

La P3 s'organise comme la promotion

La P3 de Richelle se donne les moyens

La saison 2015/2016 à bien débuté pour la P3 de Richelle avec un test physique hier sur le synthétique de Visé organisé par la préparateur physique Arnaud Scalco (STS EVOLUTIONS) qui remettra le couvert le 20/07. 20 des 26 joueurs ont répondu à l’appel du coach Sébastien Roberfroid. Le test étant passé, place aux vacances et reprise des entraînements le 16 juillet avec pas moins de 4 séances par semaine et des matchs à Vivegnis, à Croatia Wandre, à Welkenraedt, à Houtain, contre Cornesse et contre Beaufays B.

L’équipe Richelloise compte passer une bonne saison sous le signe de la bonne humeur mais ne veut plus être un oiseau pour le chat…

Voici son noyau:

Gardiens: Sébastien Bertholomé - Alain Bastien (Houtain)
Défenseurs: Gaetano Cammareri - Anthony Cipolla - Annaert Nicolas (reprise) - Jérémy Fafra (Elan Dalhem) - Alexandre Finet - Selcuk Gungor (Houtain) - Lionel Japsenne (Eland Dalhem) - Valentin Lhoest (reprise) - Lucas Nieto (Liège) - Thomas Smida (Verviers)
Milieux: Jordy Alegre (Visé) - Frederic Ansion - Loic Cocx (Houtain) - Gianni Di Geronimo (Houtain) - Pierre Gillet (Warsage) - Gregory Mager - Thierry Michiels - Kevin Olaerts (Reprise) - Jerôme Remy (Verviers) - Jonathan Simon (Elan Dalhem) - Anthony Vullo (Slins)
Attanquants: Anan Guddye (reprise) - Kevin Leroy (Warsage) - Pierrot Tilkin (Houtain)
T1: Sébastien Roberfroid (1ère année)
Délégué: Alain Lhoest
Préparateur physique: Arnaud Scalco

c_DSC_0037.JPG



Du côté de la Promotion

Richelle voulait rester à vie en P1, il devra "Visé" juste en Nationale!

L’équipe de Richelle découvrira la promotion lors de la saison 2015-2016.

Une montée non planifiée, un nouveau coach, un déménagement à Visé: la promotion «secoue» Richelle? A peine!
Solré-sur-Sambre, 24 mai. Le moment fut historique pour un club porté sur les fonts baptismaux il y a neuf ans à peine. "Depuis, nous sommes un peu passés par toutes les euphories", lâche Fabian Bruwier.

Le président "aux mille lunettes" évoque notamment la joie de la montée, la plainte de la Solrézienne, le déménagement à Visé. "Quand je vous répétais sans cesse que je voulais rester à vie en P1, ce n’était pas une blague!" L’atypique président richellois aurait pu ajouter la "saga" dans le choix du successeur de Benoît Waucomont: pas le budget pour le duo Huet-Foguenne, pas le feu vert d’Amblève pour Dome mais du… feeling pour un "inattendu": Christophe Burnet.

Le citoyen de Rocourt, à 40 balais, n’a quasiment joué et "professé" que dans le Luxembourg (Barvaux, Mormont, Melreux, Bomal). Le gaillard s’y était exilé après une grave blessure qui ruina un début de carrière prometteur dans le noyau A de Seraing suivi d’un passage de deux ans au RTFCL où il joua avec… Possen! "Je suis revenu la saison dernière à Crisnée (NDLR: battu par Hombourg en finale de la Coupe des Régions). J’avais décidé de chercher un club de P1 ou P2 pour vraiment me faire connaître. Je ne m’attendais pas à un club de promotion. J’aime boire un bon verre et je suis resté moi-même dans les discussions. Le président en a visiblement pris bonne note", rigole-t-il, avec un sens de l’humour bien aiguisé.

Plus sérieusement, il y a un volet sportif à assurer, voire carrément à mettre en place avec une équipe, certes pas moins forte que sa devancière, mais bâtie avant tout pour jouer… le titre en P1. "Je vous dirai que j’aime le jeu offensif, dévoile Christophe Burnet, qui sera assisté de David Samray (T2) et Jean-Bernard Ramakers (gardiens). Mais nous n’irons pas en promotion toutes voiles dehors. Je viens à Richelle en connaissance de cause, avec un noyau déjà composé à mon arrivée… que je dois encore apprendre à connaître. Je vais essayer d’en tirer le maximum, assurer le maintien de Richelle et prouver que le club ne s’est pas trompé sur ma personne. C’est excitant, mais je ne suis pas dupe: le plus facile était sans doute d’être choisi!"

c_DSC_0008.JPG

Manu Castela, seul "national"

Manu Castela est le seul transfert "national" réalisé par Richelle, attiré par… Benoît Waucomont.
"C’est la vie d’un footballeur, philosophe-t-il. Je ne peux pas en vouloir à Benoît d’avoir saisi l’offre du Standard." Parmi ses futurs équipiers, Castela n’a côtoyé que Jonathan Lemaire lors de sa période verviétoise. "Donc je ne connais pas encore l’équipe! avoue-t-il. Mais je sais ce que c’est une saison en promotion. Couvin, Givry, Solières ou Waremme, ce sera du solide. À côté de ça, Richelle devra se montrer capable de tirer son épingle du jeu contre des équipes comme Loyers, Longlier, et même Namur, Arlon ou Bertrix. Et surtout pas se dire qu’il n’en faudra qu’une derrière nous au classement pour s’en sortir."

A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: L'Avenir (www.lavenir.net)

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

Jean-Philippe Gérard "étoilé"

Ce vendredi avait lieu la troisième édition des "Etoiles de Cristal" au Casino de Spa, pas moins de trois nominations parmi les Richellois, Jean-Philippe Gérard (meilleur gardien), Cyril Brissinck (meilleur joueur) et Benoît Waucomont (meilleur entraîneur).

L’ambiance montait d’un cran avec les récompenses décernées aux gardiens. Nominé lors de la dernière édition pour son parcours avec Blegny, Jean- Phi remet le couvert avec Richelle.

Auteur d’une magnifique saison, cet ancien du R.f.c. Seraing, s’est notamment mis en évidence au cours du tour final où il a sorti quelques penalties.

Jean-Philippe Gérard a été plébiscité par les internautes. La montée de son club et son habileté pour repousser les penalties ont certainement pesé dans la balance. "J’en sors 3 contre Ethe, lors du match décisif et un, de mon ami Grégoire, contre Verlaine". Seul élu, Jean-Philippe Gérard (4252 voix) était très ému de cette récompense, les autre lauréats sont comme meilleur entraîneur: Kevin Caprasse et comme meilleur attaquant: Sébastien Grégoire.

c_DSC_0192.JPG

Tout le F.c. Richelle Utd. tient à féliciter ses trois nominés pour cette saison magnifique.

c_FOTBC12.JPG

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

18 juin 2015

Présentation 2015-2016

Richelle: même pas peur!

Une première en Promotion, le stade de Visé comme domicile: seule la philosophie reste intacte

DSC_0040.jpg

Fraîchement arrivé en Promotion, Richelle présentait mardi soir ses nouvelles cartouches. Le moins qu’on puisse écrire, c’est que le petit Poucet mosan n’est pas anxieux avant sa grande première en national. A l’instar de son président Fabian Bruwier, ou de son tout nouveau coach Christophe Burnet, les Richelois partent même plutôt confiants.

L’année 2015 restera à jamais gravée dans l’esprit des Richelois. Certes quelque peu ternie par une réclamation de dernière minute, l’accession des Bassi-Mosans en Promotion, a ravi une bande de potes qui souhaitait, il y a moins de dix ans, simplement créer un nouveau petit club dans la commune de Visé. "Une saison est à peine finie qu’une nouvelle débute déjà", lançait le président Bruwier en guise d’introduction lors de la présentation des équipes. "Après une année formidable, un nouveau défi s’offre à nous. Et ce, avec quelques changements majeurs. Benoît Waucomont, parti au Standard, c’est Christophe Burnet qui prend le relais en devenant notre nouveau T1. Quelques transferts ont évidemment été réalisés. Mais la plus grosse modification, c’est le fait de pouvoir révéler que nous disputerons bel et bien nos matches à domicile à Visé. Nous pourrons ainsi profiter de ces installations pour accueillir davantage de monde et créer quelques événements (repas, soirées d’après-match…)."

Cette annonce était confirmée, dans la foulée, par Xavier Malmendier et Marcel Neven. "Presque chaque année, Richelle se retrouve dans le haut du panier. Ce club se structure de mieux en mieux. Sur le grand terrain de Visé (NDLR: où une surface synthétique sera installée dans les prochains jours), j’espère qu’il proposera encore un football positif", avouait l’échevin des sports. "Dans cette aventure, ce qui me plaît le plus est l’esprit de camaraderie qu’on retrouve à tous les niveaux, depuis la création de Richelle United jusqu’à maintenant. Voilà un club avec un esprit conquérant, mais sans ambitions démesurées", surenchérissait le bourgmestre de Visé.

c_DSC_0026.JPG

Heureux de pouvoir être à la tête de ce nouvel arrivant en Promotion, Christophe Burnet ne cachait pas non plus sa joie. "Sachant que Benoît était en partance, j’ai envoyé mon CV. De fait, ma façon d’être est la même que celle des membres du club: sérieux sur le terrain, boute-en-train en dehors. Le courant est ainsi bien passé et le comité a opté pour moi parmi la septantaine de CV envoyés", constatait l’ancien coach de Bomal avec un trait d’humour. "Pour moi qui ai connu encore très récemment la P3, c’est également un incroyable pas en avant. Je cherchais d’ailleurs un bon club de P1 pour me faire connaître, rien de plus! Dans quelques mois, je miserai sur une solidité défensive et une reconversion rapide, synonyme de jeu positif en Promotion. J’adore ce petit grain de folie qui donne un attrait supplémentaire à un match! Comme il n’y a qu’un seul descendant, nous aurons moins de pression. Et ce, même en cas de départ raté. Il faut aussi savoir que le noyau était complet à mon arrivée. J’ai donc débarqué à Richelle en connaissance de cause. Après une série de tests physiques plutôt réussis mardi, nous reprendrons officiellement vers le 10 juillet. Nous pourrions déjà jouer face au Patro Maasmechelen en amical le 15 juillet. Ensuite, nous affronterons Hamoir le 26 juillet puis nous évoluerons à Glons contre une P1. Ajoutez à cela la Coupe de Belgique et notre programme d’avant saison est déjà bien rempli."

Manu Castela: "L’Alpe d’Huez puis tenter de maintenir Richelle en Promotion"

En signant à Richelle, Manu Castela pensait réaliser un pas en arrière. L’ancien attaquant d’Aywaille n’envisageait pas d’évoluer à nouveau en Promotion. Après quelques jours de vacances, son objectif sera identique: planter le plus de roses possible en nationale. "Je vais partir dans quelques jours avec un groupe de potes dont notamment Nicolas Birti", exprime le nouvel attaquant mosan. "Nous allons grimper l’Alpe d’Huez en vélo. Pourtant, ce n’est que la deuxième fois que je monterai réellement sur un vélo… Cependant, j’ai vraiment envie de réaliser cet exploit". Puis il sera déjà temps de repenser à l’actualité du ballon rond. "Finalement, ce n’est pas une mauvaise chose de continuer à évoluer en Promotion. C’est une série que je connais bien. Et vu la qualité de la première provinciale, je pense que l’écart sera plutôt réduit entre les deux catégories. À Richelle, nous ne serons pas sous pression face à des formations à l’instar de Waremme et Solières. Par contre, il sera important de glaner des points face à Loyers, Longlier, Namur, Arlon ou encore Bertrix. Ce sera face à ce genre d’équipe que nous devrons assurer
notre maintien
".

Julian Bisconti: Un parcours atypique

"Pouvoir jouer en Promotion, c’est génial! "

Depuis la fin de saison dernière, Julian Bisconti suit de très près Richelle. Son transfert en terre mosane n’est donc une surprise pour personne. Julian s’est d’ailleurs entraîné avec les Mosans durant les dernières semaines de compétition. "Benoît Waucomont souhaitait mon arrivée. Malgré son départ, le comité local est parvenu à me convaincre", note un joueur au parcours plutôt atypique. "J’ai réalisé mes grands débuts à Charleroi. Auparavant, je faisais partie du centre de formation de l’OGC Nice. Puis une blessure à la rotule m’a obligé à stopper ma carrière durant dix mois. J’ai ensuite signé à Heppignies où j’ai connu la faillite. Après de longues semaines sans jouer, j’ai rejoint Beaufays où j’ai planté sept roses et offert une dizaine d’assist. Me voilà à présent en Basse-Meuse. Les dirigeants locaux m’ont persuadé sans savoir dans quelle série nous évoluerions. La Promotion, c’est génial! Oui, j’ai misé sur le bon cheval ! Personnellement, je n’ai jamais évolué à ce niveau et j’espère évidemment ne pas me vautrer".

Ses matches à domicile, Richelle les disputera dans le stade de la Cité de l’Oie. "Je peux d’ailleurs vous révéler que nous jouerons en rouge à domicile et en bleu en déplacement", annonce Fabian Bruwier, un président qui était l’auteur de l’assist décisif lors de la montée du club de P4 en P3 il y a neuf ans. "Nous aurons également deux sponsors principaux différents. L’un à domicile, l’autre en déplacement. Ce projet est d’ailleurs novateur en national."

c_DSC_0033.JPG

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Yannick Goebbels - La Meuse

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

11 juin 2015

David Samray comme T2

David Samray de retour à Richelle comme T2

Richelle vient de trouver sonT2. David Samray, Le médian expérimenté, passé par Hannut, Warnant, Richelle (2008-2009) et Oreye a notamment connu la D2 avec Visé. Il a donc décidé d'épauler Christophe Burnet et de revêtir ses anciennes couleurs.

dyn006_original_500_335_jpeg_2643856_0381b127178a56a4a5ccb53658386d8d.jpg

La présentation officielle de l'équipe qui évoluera en promotion la saison prochaine se déroulera le mardi 16 juin à 20h dans les installations de F.c. Richelle Utd.

Pour rappel, le DVD de la rencontre pour la montée (U.s. Solrézienne) ainsi que les moments forts de cette journée inoubliable sera disponible au prix de 5€

La réforme ne fera qu’un malheureux

Richelle en promotion, c’est tout chaud tout frais. Dans un an, on évoquera la D3 amateur (5e niveau du foot belge), une division qui comptera deux séries, entièrement francophones elles aussi.

"Des séries que la province de Liège proposera de limiter, dans un premier temps, à 14 équipes", précise Michel Trembloy. "Simplement pour éviter de vider la première provinciale d’un trop grand nombre d’équipes montantes."

En attendant, l’issue de la saison 2015-2016 en promotion désignera une kyrielle de montants (trois par série, voire plus) alors que dans l’autre sens, un seul malheureux par série (au lieu de 3 ou 4 habituellement) culbutera au niveau provincial.

Quant à l’actualité du club richellois, elle est double. La plainte de la Solrézienne (interprovincial) passait hier à Bruxelles. Les Richellois étaient convoqués… sans obligation de présence! Alain Finet a aussi levé un autre coin de voile sur la saison à venir: Richelle déménagera, il jouera à Visé. Seul ou en alternance…

DSC_0008.JPG

A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: L'Avenir (www.lavenir.net)

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

07 juin 2015

Séba Roberfroid, le joueur devient entraîneur

A l'occasion du 4ème challenge "Bob Cold" Sébastien Roberfroid tirait sa révérence en tant que joueur. Robby, ancien joueur de Waremme, Herve, Richelle (en autre) et futur T1 de la P3 richelloise, organisait son jubilé en clôture de son sixte annuel.

Bonne chance dans tes nouvelles fonctions Bob...

c_DSC_0232.JPG

Les photos de la rencontre


Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |