17 juin 2016

Le F.c. Richelle Utd. de demain...

C'était ce jeudi qu'avait lieu la présentation officielle du F.c. Richelle Utd. version 2016-2017 et c'est avec une belle assemblée que les effectifs de D3 amateurs et P2 ont été présentés à la presse pour la saison prochaine.

Richelle vise le top 5
 
Comme toujours l’accent sera mis sur la bonne ambiance d’un groupe bien renforcé

DSC_0019.JPG

A Richelle, il est presque impossible de ne pas se sentir à l’aise tant la bonne humeur est contagieuse.
Après un premier exercice en promotion réussi, Richelle a présenté son effectif pour l’année à venir. Sourires en pagaille et ambition dévorante ont parsemé une soirée sans prise de tête…
 
Une fois que vous avez franchi les portes de Richelle, il est presque impossible de ne pas se sentir à l’aise tant la bonne humeur est contagieuse. "Et rien ni personne ne pourra changer cet état d’esprit atypique", confie Manu Castela juste après avoir posé pour la traditionnelle photo de groupe. "Si je suis resté dans le club, c’est en grande partie parce que je sais que je vais m’amuser tout en bataillant pour confirmer nos belles dispositions de l’an dernier". Une saison vécue dans la peau d’un Petit Poucet mais qui, au final, a vu les troupes de Christophe Burnet enchaîner les prestations de haut vol. "Sincèrement, je pense que nous sommes en mesure de réitérer ces exploits surtout quand on jette un oeil sur les transferts effectués", glisse un coach qui, lors de son bref discours, a clairement évoqué le top 5. "Nous avons les joueurs pour y parvenir et, bien que cela puisse s’apparenter à une forme de pression, je peux vous certifier qu’elle ne fait pas partie de notre vocabulaire. J’aime l’adrénaline inhérente à l’ambition mais je tiens à conserver l’esprit de famille présent à Richelle".

arrivees.jpg

Avec: Grégory Perséo, Brice Lemmens, Kevin Laruelle, Vincent Lachambre, William Renauld, Julien Duysens, Anthony Niro, Miguel Parreira, Emil Hilgers, Eric Teumdie et Martin Leroy

Une franche camaraderie qui a convaincu un garçon de la trempe de Vincent Lachambre de se joindre à l’aventure. "Cela fait un petit temps que je voulais me rapprocher de mon domicile et, quand j’ai rencontré la direction, il n’a pas fallu attendre longtemps avant que je sois convaincu. L’envie de réaliser de grandes choses est bien présente mais, avant tout, le noyau aspire à créer une osmose via l’humour et la décontraction". Une réflexion qui a pris tout son sens lors de la soirée organisée avec simplicité. De petites bouchées distribuées entre les verres de bière et très peu de mots pompeux, celui qui ne connaissait pas encore la philosophie de la maison a vite compris que l’évolution du club n’avait aucun impact sur la troisième mi-temps. "Cela ne veut toutefois pas dire que nous n’aurons pas à cœur de vivre un championnat de qualité", assure Jean-Philippe Gérard, le doyen du vestiaire. "Cela me fait un peu mal d’être le papy mais je vais faire en sorte de suivre la cadence des plus jeunes (rires). Pour en revenir aux désirs de Richelle, les transferts réalisés prouvent que la direction a compris que nous manquions de concurrence à certains postes dans le passé. Désormais, et c’est une très bonne chose, nous allons pouvoir conserver le sérieux dans toutes les têtes. Mieux, et après avoir jeté un bref regard sur les adversaires, je suis convaincu que l’idée du top 5 n’est pas utopique. Il faudra se donner les moyens de confirmer nos propos mais je ne crains pas un échec. Notre bande d’amis est prête à faire des étincelles…"

Le tout en modifiant quelque peu le style de jeu. "Avec les nouveaux moyens dont nous disposons, je vais pouvoir mettre en place une tactique plus dominante que la saison passée", conclut l’entraîneur de Richelle. "Se montrer dominant, avec des combinaisons au sol et une envie de faire plaisir aux supporters: telles sont mes prétentions pour ce nouveau championnat".



Ambiance et simplicité égalée avec la présentation de la P2, toute récente championne, pour aborder ses ambitions pour cette nouvelle saison.

DSC_0046.JPG

Avec: Marty Lecocq, François Pirnay, Laurent Closset et Raphaël Bufalino.



Un président aussi atypique que blagueur

"Pas de fusion envisagée avec l’U.r.s.l. Visé"

Se lancer dans une discussion avec Fabian Bruwier, le président de Richelle, reste systématiquement dans la mémoire tant les fous rires sont légion. "Je suis atypique, un peu comme le club que je préside (rires). Je vis de manière décalée et sans aucune pression car le football est une passion. Le jour où je ne m’amuserai plus en buvant mon verre, je prendrai mon baluchon en faisant un signe d’adieu à tout le monde". Une hypothèse qui n’est évidemment pas d’actualité. "Tout comme il est hors de question de réfléchir à une éventuelle fusion avec le URSL Visé. J’ai entendu ces rumeurs sous prétexte que nos équipes de jeunes vont travailler main dans la main. C’est une bonne chose mais nous n’irons pas plus loin dans le partenariat. Richelle est un club qui a été créé par plusieurs personnes et chacun d’entre elles le compare à un bébé. Est-ce que vous auriez envie de voir votre enfant partir dans d’autres mains? La réponse tombe sous le sens…" Une autre interrogation est vite levée quand il s’agit d’évoquer l’année à venir. "Nous grandissons mais nous entrons petit à petit dans une nouvelle ère. Le club a été habitué aux montées mais, désormais, nous allons vivre dans la peau d’une formation qui se battra pour une place dans le milieu de classement avec, dans un coin de la tête, des désirs de top 5. Cette donnée se devra d’être gérée au mieux si nous ne voulons pas connaître de déconvenue. Mais bon, ne pensez pas que je vais commencer à stresser tout le monde, ce n’est pas dans ma nature (rires)".

DSC_0189.JPG

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Ludovic Baeten - La Meuse

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

02 juin 2016

Présentation Officielle 2016-2017

FCR.jpg

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (1) |  Facebook | |

27 mai 2016

Etoile de Cristal, le point sur les gardiens

La razzia de l’Académie T4 Pro
 
Les gardiens de nationales sont sous le charme

Les trois nominés pour les Étoiles de Cristal dans la catégorie des meilleurs gardiens des séries nationales sont autant de moniteurs de l’Académie T4 Pro !  

Plus que quelques jours avant la clôture des votes pour les Étoiles de Cristal. L’excitation est à son comble. Les joueurs s’impatientent. Cela vaut aussi pour les gardiens des séries nationales évidemment. Jérémy De Vriendt (Solières), Jean-Philippe Gérard (Richelle) et Gwennael Jaa (Sprimont) sont les trois nominés de la catégorie.

Honneur au plus titré: Jérémy De Vriendt. Le jeune homme de 30 ans a conquis les deux derniers titres de champion de Belgique du Standard. Certes, il n’a fait que peu d’apparitions (3 en championnat, 1 en Coupe et 1 en UEFA) mais son travail incessant (sans oublier sa légendaire bonne humeur) a obligé Aragon Espinoza et Sinan Bolat à performer sous peine de perdre leur place. Après avoir mis fin à sa carrière pro, l’homme a continué à exercer sa passion sur les terrains de foot, ce qui l’a évidemment mené à Solières. Mais surtout, il a rejoint son ami et ancien entraîneur Jorge Veloso qui a créé l’Académie T4 Pro destinée à la formation des jeunes gardiens de but. L’école implantée à Fléron connaît tellement de succès qu’elle emploie plusieurs sommités de la région dont… Jean-Philippe Gérard et Gwennael Jaa. Tiens, tiens! "Gwen donne stage au sein de l’Académie tandis que Jean-Phi nous rejoindra la saison prochaine pour donner cours tous les lundis", explique le portier de Solières. "Humainement, voilà des gars extraordinaires. Ils sont ouverts et toujours souriants." Les trois hommes sont donc collègues et… concurrents dans la course au désormais célèbre trophée. "Oh non, nous ne sommes pas en concurrence. Chacun de nous sera simplement content s’il parvient à décrocher la timbale. Ce sera une belle forme de reconnaissance. Mais ne comptez pas sur moi pour tenter de me vendre dans le but d’être couronné. Je n’aime la compétition que lorsque je peux être décisif, pas lorsque cela dépend d’autres facteurs, comme des votes par exemple. De plus, je raisonne avant tout en termes de collectif. Et si Solières a pu réaliser une si bonne saison, c’est surtout grâce au groupe."

DSC_0280.JPG

Une chose est certaine, l’Académie T4 Pro en sortira vainqueur. "Oui, d’autant que cela prouve que peu importe le profil du gardien, il peut réussir. Jaa a un style très différent de celui du Gérard et du mien, qui eux sont relativement similaires. Nous jouons plus sur notre positionnement alors que le Sprimontois est un gardien qui monte souvent très haut. Il prend plus de risques."

Jean-Philippe Gérard apprécie être en aussi bonne compagnie. "Je suis très honoré d’être à nouveau nominé et j’espère bien évidemment remporter une 2e Étoile. Je suis en lutte avec 2 excellents gardiens dotés d’une très bonne mentalité! J’ai eu l’occasion de jouer contre les 2 (Gwen par le passé et Jérémy cette saison) et ils ont participé également à la très bonne saison de leur club ! Je partirai sans aucune pression car j’ai déjà une Étoile dans mon salon (rires)."

Gwennael Jaa la joue modeste. "C’est très bien d’être nommé parmi les gardiens appelés à succéder à Nicolas Pire. Je me dis que d’autres auraient mérité d’être là, même si je ne suis pas bien placé pour juger les autres. Je n’ai jamais affronté Jérémy mais je l’admire pour son parcours, sa simplicité et son amour du métier de gardien. Jean-Philippe défend son titre… de P1, c’est sympa pour lui, il doit en être fier."

Jean-Philippe Gérard: "Le sorcier blanc" me connaît bien
 
Jean-Philippe Gérard sort d’une saison très positive avec Richelle. "D’un point de vue collectif, elle est plus que réussie car l’objectif du maintien a été atteint en terminant avec 40 points! Personnellement, elle l’est aussi dans l’ensemble, malgré un nombre important de buts encaissés! J’ai tenté d’apporter mon expérience à un groupe qui en manquait pour sa première saison au niveau national. Je reste d’ailleurs Richellois (ce sera ma 3e saison). C’est un club sain, correct, qui ne fait pas de vagues avec un Président hors du commun, attachant ainsi qu’un comité et des bénévoles travailleurs et chaleureux, tout comme les supporters! "

Au fil des ans, il a bâti une relation particulière avec son entraîneur des gardiens, Jean-Bernard Ramakers. "Je l’ai eu 4 saisons à Blegny et son arrivée à Richelle était un de mes souhaits. On travaille très bien, dur parfois (même si on se fait souvent chambrer par le reste de l’équipe), toujours dans la bonne humeur. Il a aussi une approche psychologique, très importante pour moi, car il sait quand je ne suis pas bien dans mes gants et dans la tête. On parle souvent de tout, même pendant l’entraînement, ce qui permet d’évacuer les éventuelles tensions du quotidien. Il me connaît très bien "Le sorcier blanc"!"

DSC_0185.JPG

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: La Meuse


Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

26 mai 2016

Etoile de Cristal, adversaires mais futurs coéquipiers à Richelle

Adversaires mais futurs coéquipiers à Richelle

C’est un Manu Castela au meilleur de sa forme sur lequel Richelle a pu compter cette saison. A 28 ans, l’attaquant n’a connu que quatre clubs dans sa carrière. Après avoir effectué toutes ses classes de jeunes au C.s. Verviers, l’aîné des frères a tout naturellement poursuivi son parcours chez les Béliers. Pendant sept ans, il plantera des buts, tant en Promotion qu’en Division 3. Il se tournera ensuite vers Faymonville où il restera quatre saisons sous les ordres de Patrick Courtois. Un Patrick Courtois qu’il retrouvera à Aywaille où il ne restera qu’une saison. Il a ensuite signé à Richelle où il a planté treize buts cette saison ce qui le place en huitième position du classement des buteurs de Promotion D. Responsable de projets dans une agence de communication, Manu Castela a une autre passion sportive, le tennis. Une fois la saison de foot terminée, il s’y adonne avec ferveur. Comme son futur équipier Miguel Parreira, Manu est un passionné d’œnologie.

DSC_0092.JPG

A 27 ans, Miguel Parreira possède un solide bagage footballistique. Formé au F.c. Liège puis au Standard, il a ensuite passé deux années à Eupen, en Division 2, deux autres saisons en D3 au C.s. Verviers avant de faire les beaux jours de Faymonville durant quatre saisons, en Promotion. Depuis trois ans, il évoluait au Patro Lensois. La saison prochaine, il portera les couleurs de Richelle. Dans la vie professionnelle, Miguel Parreira est non seulement courtier en assurances, dans le quartier de Fragnée, mais il a aussi fait d’une de ses passions un métier, à savoir vendeur de vins. Il gère d’ailleurs sa propre entreprise dans le domaine (Bvinho). Domicilié à Herstal, il est occupé à construire une maison à Fexhe-Slins, ce qui l’a poussé vers Richelle où il ne sera qu’à quelques encablures de son domicile et où son profil devrait convenir à merveille! Passionné de VTT et de voyages, Miguel Parreira est nominé pour la première fois aux Étoiles de Cristal.

Miguel Parreira et Manu Castela accueillent cette première nomination comme un réel honneur.

Depuis la création des Étoiles de Cristal, la catégorie du meilleur joueur de Division 3 - Promotion clôture à chaque fois la cérémonie. Un peu comme une cerise sur le gâteau. Les buteurs y sont souvent mis à l’honneur et c’est encore le cas cette année avec deux attaquants et un médian créatif. Nous les avons rencontrés…

Pour Miguel Parreira, cette première nomination fut une vraie surprise: "Quand on m’a téléphoné, c’était un numéro que je ne connaissais pas. Je croyais que c’était une blague. Ce n’est qu’avec le recul que je me suis rendu compte que c’était bien réel. C’est une belle récompense et cela fait vraiment plaisir d’obtenir la reconnaissance de la presse, notamment. Maintenant, en ce qui concerne les votes, avec les adversaires que j’ai en face de moi, je sais que cela va être très dur. Guillaume et Manu ont l’avantage de marquer des buts. Ce sont deux très bons attaquants qui se battent sur tous les ballons. Certains sont parfois nonchalants mais eux, ce n’est pas du tout leur cas."

D’un naturel fort timide, Manu Castela fait preuve d’une légère retenue au moment d’évoquer sa nomination. "J’avoue que je suis un peu surpris d’être là mais bon, je ne vais pas bouder mon plaisir (rires). Mieux, je considère cette présence comme un honneur car mon nom se trouve juste à côté de celui de Guillaume Legros." Un avant qui a souvent fait rêver l’homme fort de Richelle. ""Giggs" doit l’emporter, pas besoin de discuter pendant des heures. Je sais que je ne me vends pas en disant cela mais il est le meilleur attaquant des divisions inférieures et ce, depuis plusieurs années. Il constitue un exemple pour des avants comme moi car il se remet sans cesse en question. Son professionnalisme constitue une source d’inspiration pour tous les jeunes qui désirent se lancer dans le monde du foot." Une ode au buteur de Hamoir qui ne peut toutefois occulter l’importance de Manu avec ses treize roses plantées au cours de la saison. "J’ai fait mon boulot, que dire de plus? Forcément, je prends cet hypothétique titre honorifique comme une forme de reconnaissance mais je ne vais pas hurler au loup si je ne gagne pas. Je suis déjà tellement content d’être là."

Miguel Parreira rejoint Manu Castela à Richelle 

En ce qui concerne son avenir, Manu ne laisse planer aucun doute. "Je vais rester dans mon club car j’ai trouvé ce que je cherchais, à savoir un esprit familial doublé d’un côté atypique qui me donne la pêche. J’ai envie de poursuivre l’aventure au sein d’un noyau qui a toujours pensé en termes collectifs et surtout, qui ne se prend pas la tête sans raison. On peut espérer titiller les meilleures formations l’an prochain, j’en suis convaincu…"

Pour cela, Richelle a réalisé un bon mercato, en attirant notamment Miguel Parreira: "Je suis heureux d’avoir signé à Richelle. J’ai eu un bon contact avec le Président et le club dispose de belles installations. J’espère pouvoir leur apporter quelque chose. J’ai besoin de quelqu’un à côté de moi qui me couvre et qui défend, moi, je suis là pour faire jouer les autres.

DSC_0001.jpg

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: La Meuse

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

Christophe Burnet connait ses futurs adversaires...

Voici à quoi ressembleront les séries francophones de D2 et de D3 amateurs en 2016-2017

La composition des Division 2 et Division 3 amateurs commence à être de plus en plus claire : il faudra attendre le résultat du tour final de D3 entre Hasselt et La Louvière-Centre pour confirmer la proposition de l’Union belge de football (URBSFA).
On commence à y voir plus clair dans le futur championnat de D2 et D3 amateurs même si la situation cumulée de La Louvière-Bertrix-Ethe reste bien d’actualité et liée au sort des Loups dans le tour final de Division 3 (qui joue ce jeudi soir à Hasselt, pour une place en D1 amateurs, 2-3 à l’aller).

Cependant, une proposition de séries a été formulée aux clubs de D2 et D3 amateurs francophones en fonction, ou non, d’une promotion des pensionnaires du Tivoli. La D2 amateurs sera complétée par La Louvière ou Bertrix, ça, on le sait déjà mais pour la D3 amateurs, et ses deux séries francophones de 14 matricules, les nouvelles sont toutes fraîches. Les clubs hennuyers, bruxellois (qui ont opté pour l’ACFF), brabançons et namurois se retrouvent dans la même série à l’exception de la formation de Ganshoren, versée avec les clubs liégeois et luxembourgeois (dont Ethe si La Louvière va en D1 et Bertrix en D2) dans l’autre série. Le club bruxellois de Ganshoren se sent évidemment frustré dans cette histoire et risque de ne pas en rester là.
Les séries définitives seront connues au mois de juin.

Les séries provisoires

- Si La Louvière monte en D1 amateurs

D2 amateurs francophone: Acren, Olympic, Châtelet, Charleroi/Fleurus, Waremme, Liège, Solières, Hamoir, La Calamine, Meux, Namur, Couvin, Ciney, Walhain, Givry, Bertrix.
D3 amateurs francophone: Mons, Manage, Tournai, Francs Borains, Solre, Tamines, Onhaye, Aische, Profondeville, Rebecq, Waterloo, Wavre, Molenbeek, Leopold Uccle.
D3 amateurs francophone: Cointe, Richelle, Aywaille, Verlaine, Tilleur, Huy, Herstal, Warnant, Longlier, Arlon, Durby, Mormont, Ethe, Ganshoren

- Si La Louvière évolue en D2 amateurs

D2 amateurs francophone: Acren, Olympic, Châtelet, Charleroi/Fleurus, Waremme, Liège, Solières, Hamoir, La Calamine, Meux, Namur, Couvin, Ciney, Walhain, Givry, La Louvière.
D3 amateurs francophones: Mons, Manage, Tournai, Francs Borains, Solre, Tamines, Onhaye, Aische, Profondeville, Rebecq, Waterloo, Wavre, Molenbeek, Leopold Uccle.
D3 amateurs francophone: Cointe, Richelle, Aywaille, Verlaine, Tilleur, Huy, Herstal, Warnant, Longlier, Arlon, Durby, Mormont, Bertrix, Ganshoren.

(Ethe reste en P1 Luxembourg).

DSC_0183.JPG

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: La Meuse

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

21 mai 2016

Richelle, 10 ans de succès et de convivialité

Richelle, c’est 10 ans de succès et de convivialité 
 
Ce samedi, Richelle United fête ses 10 ans. Une décennie déjà riche en succès pour un club créé sans aucune prétention. "L’idée est venue lors du Sjlivo 2005. Il y a eu une coupure de courant et on était 4 amis, une équipe de café, et on a commencé à discuter en lançant en boutade de créer un petit club. On s’est décidé sur Richelle, sans aucune ambition au départ et tout s’est bien mis", rappelle le président, Fabian Bruwier.

"On voulait devenir une bonne équipe de P2", continue-t-il. "Quand l’équipe a commencé à vieillir, on a dû trouver d’autres joueurs et donc des sous. Et là, on a bien négocié ce tournant." Même très bien puisqu’en dix ans, le club a rejoint la Promotion en enchaînant les titres en provinciales.
"On a toujours cherché des joueurs qui collaient avec l’image du club", avance le président. Cette image, cette âme richelloise, il nous la décrit : "La convivialité, la simplicité des choses et faire tout sans stress. On fait tout un petit peu en déconnant, pour le plaisir et, à notre niveau, on est complètement atypique ! Cela fait notre force."

Deux montée inespérées

Et la déconne a amené le succès. Fabian Bruwier revient sur les moments marquants de l’histoire du club. Deux événements retiennent particulièrement son attention: "La première montée en P1 qui n’était pas du tout espérée et celle en Promotion aussi."

Sans oublier certaines personnalités importantes : "Il y a des joueurs qui sont restés des années comme Grégory Mignon ou Mike Possen. Christophe Philippens avant eux. Thierry Michiels et Armando Cimino qui étaient là lors de la fondation en P4 prennent leur pension cette saison. Xavier Thomas aussi, qui a fait 8 ans ici", se remémore-t-il avant de parler du premier entraîneur du club, Didier Degueldre: "Au départ, il a cumulé le secrétariat et le poste d’entraîneur. Il est monté de P4 en P3, de P3 en P2 et puis deux tours finaux en P2. Il sera remercié ce soir d’ailleurs."

Le futur, Fabian Bruwier le voit simplement. "J’ai envie de continuer à prendre du plaisir à présider ce magnifique club et qu’on tire tous dans le même sens comme maintenant. On aimerait rester à l’échelon national, on y a pris goût", sourit-il.

Ce soir, au stade de la Cité de l’Oie, dès 18h30, ce sera la fête. "Comme je le dis toujours, Richelle, on a fait ça en toute simplicité et dans une grande convivialité pendant 10 ans, alors le slogan de la soirée est "en toute simplicité et avec une grande convivialité". On va remercier beaucoup de monde, que ce soit des bénévoles, des sponsors, des supporters. Il y a trois pensionnés qu’on remerciera, notre P3, nos vétérans aussi", développe le "présibian", comme on l’appelle à Richelle. La soirée de ce soir s’annonce donc riche en émotions!

13235247_10153479427961269_5913984491803836441_o.jpg

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Julien Denoël - La Meuse

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

07 mai 2016

Richelle, clap de fin 2015-2016

62017_10151809829426269_1468595176_n.jpg

Maintenant que la saison est terminée et que les verdicts sont tombés, le temps est venu de préparer la prochaine saison. En attendant plus d'informations sur la série, le F.c. Richelle Utd. tenait tout d’abord à féliciter son équipe de P3, championne et qui évoluera la saison prochaine en P2, les Vétérans qui, une fois de plus, ont encore décroché le titre dans leur série sans oublier la promotion qui a fait plus que "bonne figure" dans sa série, pour une "première", c'est assez fantastique. Félicitations à vous.

Le F.c. Richelle Utd. est unique... depuis maintenant dix années, c'est une ascension plus que remarquable et une évolution sans précédents. Des récompenses, des étoiles, des titres et des montées en veux-tu en voilà... Tout cela n'a été possible que grâce à vous, comité, staff, joueurs, sponsors, bénévoles, supporters, amis et j'espère ne pas en oublier.

MERCI A VOUS


Une grande soirée "Décennale" est à noter dans vos agenda, le samedi 21 mai 2016, tout sera en place au Stade de la Cité de l'Oie pour fêter dignement votre club préféré à l'occasion de son dixième anniversaire avec au menu, un bon barbecue et plein de belles surprises.

Venez nombreux retrouver tout ceux qui, de près ou de loin ont fait du F.c. Richelle Utd. ce qu'il est aujourd'hui, un club familial, sain et surtout unique en son genre.

10-ans-2.jpg

Toutes les infos en cliquant sur l'annonce

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

27 avril 2016

Solières Sport - F.c. Richelle Utd. (Championnat Promotion - J30)

3547995352.jpg


Les buts par: -


Les photos de la rencontre



Les compositions:

Solières: De Vriendt, De Roos, Spinosa, Thiaw, Samouti (72' Bouslama), Coenen, Gerstmans, Alaimo, Bourard, Bamona, Tshiala (71' Ben Saïda).

Réserves: Bouslama, Ben Saïda

Richelle: Gérard, Deghaye, Mignon, Wangermez, Possen, Hansen, Spano (46' Bisconti), Calisgan (68' Hoho), Lemaire (62' Troch), Vélégan, Castela.

Réserves: Donnay, Hoho, Visconti et Troch.

Arbitre: Nicolas Lamboray assisté de Frank Giunta et Hassan Kricen.



Richelle a fait douter Solières jusqu’au bout 

Christophe Burnet et ses joueurs sont passés près de l’exploit. "J’avais prévenu que nous venions pour jouer" , annonce le coach richelois. Solières, candidat à la montée et au titre, a dû attendre les derniers instants pour s’imposer. "Mes joueurs ont fait un match plein. Nous avons fait plus que de la simple figuration" se réjouit Burnet. "Nous ne sommes pas venus comme simple sparing partner de Solières. C’était à eux de faire le jeu car mes joueurs n’allaient pas leur offrir la victoire". Le coach richelois tenait à féliciter son groupe. "Je suis d’autant plus fier de mon équipe que nous avions comme objectif d’éviter la descente. Au final, nous terminons avec 40 points".

DSC_0084.JPG



L’homme du match Solières-Richelle, cela aurait dû être Jean-Philippe Gérard. Le portier visétois a sorti tous les ballons durant 89 minutes. A plusieurs reprises, les spectateurs ont vu le cuir au fond des filets mais, grâce à d’étonnants réflexes du pied, l’expérimenté dernier rempart a gardé son domaine inviolé. Fayssal Bourard lui a finalement volé la vedette d’un habile coup de patte aux 20 mètres. En décrochant 3 unités dans l’ultime minute du temps réglementaire, Solières monte sur le podium et accède directement à la D2 amateur. "Quand j’ai marqué, j’ai vu 10 équipiers qui me couraient après. Je me suis dit: "S’ils m’attrapent, je ne vais pas survivre". Quelle joie de pouvoir être décisif. Depuis le début du second tour, l’entraîneur m’a replacé dans un rôle plus offensif et cela a payé car cela m’a permis d’inscrire 5 buts."

Dont celui de ce dimanche, qu’il n’est pas prêt d’oublier. "J’étais pourtant inquiet car le temps s’écoulait et on ne trouvait pas la solution devant, notamment à cause de Gérard qui a été monstrueux!"

DSC_0007.JPG



Nous y voilà... Après une saison plus qu'honorable au sein de la promotion D, Richelle effectue son dernier déplacement de la saison à Solières Sport qui a encore tout à gagner dans cette compétition. Du côtés local, les hommes de Christophe Burnet ont atteint l'objectif des 40 points et c'est une réelle satisfaction.

Richelle défiera Solières, un potentiel champion

Richelle peut empêcher Solières de monter 

Dimanche, les hommes de Christophe Burnet se rendront à Solières, un candidat au titre de champion de Promotion. Les Solièrois qui doivent absolument remporter cette partie pour espérer conquérir ce titre, seront opposés a une équipe de Richelle qui termine sa campagne en véritable boulet de canon avec un joli 10 points sur 12. "C’est une belle affiche pour clôturer la saison, les joueurs sont motivés à l’idée de jouer ce genre de match. On n’a pas envie de prendre une gifle là-bas, on veut finir en beauté!, explique l’entraîneur richellois.

Le match aller s’était soldé sur un partage (2-2), un résultat qui avait été logique selon Christophe Burnet. "Dimanche, ce sera une autre histoire. Solières fait partie du trio de tête et vise encore le titre. Il est obligé de gagner mais nous, nous jouerons le coup à fond. Si nous arrivons à résister les 20 premières minutes, après il y aura certainement les opportunités pour planter une ou l’autre "brindille"".

Par contre, il ne voit pas les Hutois remporter le graal. "Je pense que Meux mérite d’être champion, cette équipe a fait une saison énorme!", conclut le coach.

Côtés "People", nous sommes heureux d'avoir une fois de plus 3 nominés pour les étoiles de Cristal, à savoir notre coach Christophe Burnet, notre gardien Jean-Philippe Gérard et notre attaquant aux 13 réalisations Manu Castela

Rendez-vous est pris pour le 28 mai 2016 au Trocadero de Liège

c_Sans-titre-1.jpg

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

20 avril 2016

F.c. Richelle Utd. - U.r. Namur (Championnat Promotion - J29)

MATCH-Promotion-P3-namur-rechain.jpg


Adresse: Stade de la Cité de l'Oie à 4600 Visé

Les buts par: -


Les photos de la rencontre (Promotion)

Les photos de la rencontre (P3)




Les compositions:

Richelle: Gérard, Deghaye, Thys, Wangermez, Bisconti, Castela (90' Remy), Lemaire ( 59' Hoho), Hansen, Mignon, Spano, Calisgan (75' Troch)
Réserves: Donnay, Remy, Troch et Hoho

Namur: Prévot, Hadim, Keyen, Sias (77' Izerghouf), Becker,Bukasa (46' Simon), Thomas, Rosmolen, El Badri, Toussaint et Chemali.

Réserves: Ponlot, Ghaddari, Simon et Izerghouf.

Arbitre: Pierre Germain assisté de Jean-Pierre Pauly et Dominique Klemczak.



Thierry Michiels et Armando Cimino à l'honneur

C'est avec une réelle émotion que nous avons vécu cette dernière rencontre en P3 ce dimanche, non seulement les hommes de Sébastien Roberfroid terminent avec un titre de champion en poche mais c'était aussi l'occasion pour Thierry Michiels et Armando Cimino de raccrocher leurs crampons définitivement. Présent dès la première heure, nous allons regretter ces deux "dinosaures" du foot liégeois...

Un seul mot à dire: respect

c_DSC_0604.JPG

Le point du barbecue

Richelle atteint son objectif de 40 points
 
Christophe Burnet: "Contrat rempli"

Dans des conditions climatiques dantesques, il n’était pas évident pour les deux équipes de développer un beau football. En première période, ce sont les Richellois qui se montrent les plus entreprenants. Au quart d’heure de jeu, Manu Castela et Julian Bisconti se trouvent aux abords du grand rectangle mais la frappe de ce dernier lèche le poteau du portier namurois. Si ce n’est quelques frappes lointaines de la part des locaux, il n’y a pas grand-chose à se mettre sous la dent durant ces 45 premières minutes. Au retour des vestiaires, Namur offre un tout autre visage et domine les débats et cela se concrétise par l’exclusion de Pierre Wangermez (65'). Le défenseur richellois est dernier homme, expulsion logique. On croit alors la porte ouverte pour Namur, mais malgré plusieurs grosses opportunités, le score restera vierge.

A l’issue de la rencontre, on retrouve un Christophe Burnet heureux. "Le contrat est rempli, nous nous étions fixé 40 points et c’est formidable! Après une bonne première mi-temps, le coach richellois reconnaît que la 2e période n’était pas du même acabit. "Nous avons eu plus de mal avec l’expulsion de Wangermez. Pour moi, il n’y a pas de carton rouge parce que Mignon est encore là pour couvrir. Mais bon, dans l’ensemble, je suis satisfait et comme promis si on atteignait les 40 points, je les invite tous à la maison pour fêter ça dignement."

Heureusement pour le défenseur richellois, son exclusion n’a pas porté préjudice à son équipe. "Namur manquait un peu d’imagination. Je ne sais pas si je mérite la carte rouge, mais l’arbitre considère que personne n’aurait pu le rattraper, c’est sa décision et je l’accepte."

DSC_0357.JPG

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Maxime Debra - La Meuse


"Comment ne pas être heureux dans un tel club? Nous avons presque 40 points, inespérés en début de saison, une future P2, de superbes infrastructures avec le stade et un staff et des dirigeants qui font un boulot formidable"

2989481636.2.JPG

Le titre de champion pour la P3 étant bien fêté, le championnat pour l'équipe A reprend ses droits avec cette dernière rencontre à domicile pour Richelle cette saison et la venue de l'U.r. Namur, six points sont encore en jeu et les hommes de Christophe Burnet sont bien décidés à ne rien laisser traîner derrière eux.

Pour son dernier match à domicile, Richelle reçoit Namur

"Ca restera un match difficile, comme tous", raconte le président Bertrand Lebrun. "Richelle est motivé car il est septième, une place qui pourrait donner accès au tour final."
 
La P2, une aubaine pour Richelle
 
Quelle superbe fin de saison pour le club mosan! Le week-end passé, la P3 de Richelle fêtait un titre de champion amplement mérité. Quant à l’équipe de Promotion, elle n’est plus qu’a un petit point de son objectif de 40 unités. De quoi ravir tout le monde en Basse-Meuse et plus particulièrement le président, Fabian Bruwier. "J’ai été l’un des premiers surpris des résultats de la P3. Nous pensions faire une saison tranquille et les objectifs n’étaient pas du tout ceux-là. D’ailleurs, quand nous avons vu que la possibilité de monter s’offrait au club, nous avons fait plusieurs réunions pour décider si oui ou non, nous laisserions l’équipe monter car niveau budget, ce n’est pas toujours évident." Mais Richelle, qui a connu 7 montées en 10 ans n’est pas du genre à prendre peur. "Auparavant, nous n’avions jamais calculé ce genre de chose et nous nous sommes vite rendu compte qu’il était préférable de laisser faire, sans intervenir."

Synergies entre les noyaux

Cette future équipe de P2 est une véritable aubaine pour le club. "C’est très positif, nous allons pouvoir créer des synergies entre les deux noyaux. Il y aura des matches intéressants pour les joueurs qui redescendront en P2 mais surtout je pourrai aller puiser, en cas de besoin, dans une équipe qualitativement plus proche de la Promotion", explique Christophe Burnet, le coach de l’équipe promotionnaire, qui bénéficiera d’une arme supplémentaire en vue de la saison prochaine.

Dimanche, face à Namur, c’est le dernier match à domicile de Richelle cette saison. "Ce sera une grande fête pour tout le monde, dirigeants, joueurs, staff et supporters. Surtout qu’après notre rencontre, la P3 jouera également son dernier match de championnat (17h) dans les installations du stade de Visé." Une dernière petite satisfaction serait d’atteindre les 40 points. "D’abord, nous espérions 30 points et puis, au fil des matches, nous avons revu ce chiffre à la hausse", confie le coach, plus que satisfait de sa saison. "Comment ne pas être heureux dans un tel club? Nous avons presque 40 points, inespérés en début de saison, une future P2, de superbes infrastructures avec le stade et un staff et des dirigeants qui font un boulot formidable", conclut Christophe Burnet.

DSC_0309.JPG

Mike Possen (Richelle)

"La 7 e place"

Si Richelle n’a plus rien à gagner en cette fin saison, l’équipe ne semble pas démob. Pour preuve ces trois dernières victoires consécutives. "On veut terminer 7e et finir meilleure équipe liégeoise", explique le capitaine Michaël Possen qui veut donc gagner ses deux derniers matches. "On joue Namur puis Solières. On est en quelque sorte arbitre dans cette lutte dans le haut de tableau. Je vois bien Meux décrocher le titre. C’est l’équipe qui m’a le plus impressionné, surtout au match retour chez eux où c’était plié à la mi-temps. Ils forment un gros bloc et on n’a rien su faire face à eux. Ils ont en plus peut-être le calendrier le plus facile. Couvin, qui est aussi costaud, affronte Bertrix ce week-end avant d’aller à Namur. C’est vrai qu’on a battu les Luxembourgeois la semaine passée mais il faut dire qu’ils venaient d’enchaîner beaucoup de matches, ils étaient donc peut-être essoufflés. Quant à Namur, c’est une équipe qui peut battre tout le monde quand les joueurs sont bien mentalement. A l’aller, ils ne m’avaient pas impressionné."

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Maxime Debra - La Meuse


Pour dernière acquisition, c'est Eric Teumdie (ex Givry) qui viendra renforcer la promotion et retrouver son ancien coach lorsqu'il évoluait à Bomal.

Capture-d’écran-2016-04-20-à-12.27.08.jpg

En P2:

Marty Lecocq: d’Aubel à Richelle

Richelle ne compte pas faire de la figuration à l’échelon supérieur. Ainsi, le club mosan a réalisé quelques transferts. Marty Lecoq quitte par exemple Aubel pour rejoindre cette future formation de P2. Dans le sens des départs, Jonathan Simon et Jérémy Frafra rejoignent l’Etoile Dalhem. Quant à Armando Cimino et Thierry Michiels, ils ont décidé de mettre un terme à leur carrière. Deux autres éléments sont également en partance, mais n’ont pas encore finalisé le moindre accord.

c_DSC_0073.JPG

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

13 avril 2016

Etoile Verviètoise - F.c. Richelle b (Championnat, journée 29)

MATCH-Promotion-P3-verviers.jpg


Les buts par: Pierrot Tilkin (3), Pierre Gillet et Kevin Leroy

Les photos de la rencontre


Les compositions:

Verviers: Obur, Lentini, Jérosme (45' Zararsiz), Virtici, El Attar, Bajramov, Mathieu (45' Ayvazoglu), Mohamed, Mayamba, El Harmouchi et Ndofunsu (45' Guenfoudi).

Réserves: Zararsiz, Ayazoglu, Guenfoudi et Zinoun.

Richelle: Bertholome, Cammareri, Gungor, Finet (78' Di Geronimo), Michiels, Nieto, Van Mol (45' Leroy), Tilkin, Cimino (37' Smida), Cock et Gillet.

Réserves: Smida, Di Geronimo, Leroy et Bastien.

Arbitre: Fabian Deckers.



Richelle b champion 2015-2016

Karim Najdawi, T1 verviètois: "Je félicite notre adversaire de ce week-end pour son titre de champion. Elle le mérite: ce fut l'équipe le plus régulière sur l'ensemble de la saison. Lors de nos deux confrontations directes, ce fut à chaque fois d'un niveau supérieur à la troisième provinciale".

Verviers.jpg

Entre 35 et 40 joueurs champions

Une équipe "bis" qui se coiffe des lauriers au nez et à la barbe de plusieurs "A" pointées comme favoris et bénéficiant forcément de toutes les forces vives du club, citons Battice évidemment mais aussi Andrimont et, dans une moindre mesure, Heusy, ce n'est pas rien.

En décrochant le titre ce week-end, à une journée de la fin, les Richellois ont prouvés la case suivante: une "B" considérée comme une "vrai" équipe et pas une sorte de réserve dans laquelle on se sert à sa guise, peut réussir. Alors, certes, il convient de nuancer: Richelle b n'est pas la plus mal lotie, avec un président (Fabian Bruwier) très attentif, un noyau initial de 26 joueurs et un groupe promotionnaire pour le moins collaborateur. "Même si j'ai tenu tout au long de la saison à conserver mon groupe sans le bouleverser constamment avec des éléments de promotion, il est juste de dire que l'entente avec cette dernière fut excellente", se réjouit Sébastien Roberfroid, l'entraîneur acclamé à coup de "Mourinho, Mourinho" par ses gars, dimanche.

"Comme le règlement le permet, je pouvais compter sur 3 joueurs, chaque week-end. Notamment Lemaire, Donnay, Marino, Van Mol, Troch, Thys... une dizaine au total. Ce qui signifie qu'en tout, j'ai aligné entre 35 et 40 joueurs sur l'ensemble de la saison!"

Ces "gros bras" ont toujours répondu présent, motivés et entreprenants. Une fois n'est pas coutume (dans la même série, une équipe a dû déclarer forfait, car laissée à l'abandon). "Il est vrai que tout s'est toujours bien passé à ce niveau. Les gars de la promotion ont toujours fait ce qu'il fallait quand ils évoluaient avec la P3 et avec une bonne mentalité. En fait, nos 2 équipes ne sont pas loin de ne former qu'un seul groupe" analyse le président Bruwier

A Richelle, on n’avait jamais pensé au titre

Richelle B véritable surprise de la P3C.

Pointé comme une éventuelle surprise en début de saison, Richelle B a déjoué tous les pronostics en s’adjugeant le titre de champion en P3C. Et avec la manière, dimanche en déplacement à l’Étoile verviétoise, puisque les hommes de Sébastien Roberfroid n’ont pas fait dans la dentelle en s’imposant 1-5. "Nous avons réalisé un match parfait et les joueurs ont su gérer la pression de l’enjeu."

A la fin du match, le coach avait du mal à réaliser l’exploit de son équipe. "Pour deux raisons, je ne voulais pas m’enflammer. Tout d’abord, par rapport à l’affaire du match face à Heusy (NDLR : on ne sait pas encore si Richelle conservera les 3 points de ce match). Ensuite, c’est vrai qu’il nous a fallu du temps, cette saison, pour réaliser que nous pourrions être champion. Quand j’ai repris l’équipe, jamais je n’aurais pensé au titre. Je savais que nous avions les moyens pour nous maintenir mais pas pour rivaliser avec des équipes comme Battice ou Andrimont. Ce n’est que 10 minutes après le coup de sifflet final, quand nous avons appris que Battice s’était fait accrocher par Heusy (1-1), que la fête a vraiment éclaté. Elle s’est poursuivie dans les installations du club à Richelle. Pour ma part, je suis rentré à 3h du matin mais il restait encore des joueurs à la buvette."

Pour l’entraîneur, un seul mot résume la belle histoire richelloise: le sérieux. "Mes joueurs ont été exemplaires tout au long de la campagne. Ils n’ont jamais rien lâché, on s’entraînait quatre fois par semaine au mois de janvier, plus que certaines écuries de P1." Ce n’est que début avril que les joueurs et le staff ont réellement pris conscience de leur chance. "Quand on est allé gagner (0-5) à Retinne et que Battice a été défait (3-2) à Olne, c’est à ce moment-là que nous avons senti que le titre était jouable et depuis nous avons été irréprochables!"

DSC_0382.JPG

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Maxime Debra - La Meuse

Richelle B est champion

En déplacement à l’Etoile verviétoise, Richelle B était à 90 minutes d’un sacre inattendu. Un titre que les Richellois sont allés décrocher avec la manière : victoire sans appel, 1-5. Le club mosan est le premier à placer une équipe en Promotion et une autre en deuxième provinciale. Richelle bis deviendra également la première équipe « B » liégeoise à rejoindre la 2e provinciale.

c_DSC_0361.JPG





Richelle b à 90' d'un titre historique

Le club de Richelle est prêt à écrire l’histoire! Engagée en troisième provinciale, l’équipe bis de Richelle se déplacera, ce week-end, à l’Étoile verviétoise. Elle possède, pour l’instant, 4 points d’avance sur son dauphin, Battice, le favori de la série. Si Richelle B parvenait à être sacré champion cette saison, le club mosan réaliserait une véritable performance. Dix ans après sa création, Richelle pourrait avoir une équipe en Promotion (future D3 amateurs) et une autre en deuxième provinciale, cette équipe deviendrait également la première équipe « B » à évoluer en deuxième provinciale. Réponse ce dimanche à 15h.

Richelle prépare son possible titre

En car à Verviers.

Lundi soir, les dirigeants de Richelle ont reçu un courrier précisant que Heusy avait décidé de se pourvoir en évocation. Malgré cette mauvaise nouvelle, Sébastien Roberfroid n’a pas changé son fusil d’épaule avant la rencontre dans l’antre de l’Etoile verviétoise prévue demain à 15h. "Nous partirons tous ensemble en bus", a énoncé le coach local par SMS mardi à ses joueurs et aux sympathisants du club. "Le rendez-vous est fixé dimanche à 11h à la buvette de notre club. On regardera ‘Téléfoot’ avant de prendre la route à 12h30 en direction de Verviers. Le retour est prévu sur le coup de 19h, toujours à notre buvette".

Cette démarche prouve que le T1 des Richellois croit plus que jamais au sacre de sa formation. "Même si nous gagnons ce dimanche, nous ne serons pas certains d’être champions. Si nous devons rejouer le match face à Heusy, je peux vous certifier que cela ne changera pas la donne car nous nous imposerons à nouveau. Reste à voir quand ce match aurait lieu. Car le tour final se profile à l’horizon. Et Heusy n’a jamais accepté de jouer en semaine".

Sur le verdict de l’évocation, le coach de Richelle n’avait pas de nouvelles hier en fin d’après-midi. Mais en parlant du calendrier, ce week-end s’annonce décisif. "Nous allons affronter une équipe dont l’entraîneur a signalé qu’il allait faire tourner son effectif. De fait, il est conscient que si nous sommes champions, l’Etoile Verviétoise pourrait réaliser une très bonne opération financière (buvette). Quant aux Batticiens, ils recevront dans le même temps Heusy, une formation qui a visiblement envie de tout mettre en œuvre pour décrocher sa place pour le tour final".

À noter que même si l’équipe fanion de Richelle est assurée de se maintenir en promotion, Sébastien Roberfroid ne convoquera pas davantage d’éléments de cette formation. "Et ce, pour deux raisons. La première, c’est le règlement qui ne permet pas aux clubs de faire tout ce qu’ils souhaitent. La seconde, c’est le fait que je reprends chaque semaine les trois mêmes joueurs ces derniers temps. L’un de ceux-ci ne sera pas de la partie. Mais ce n’est pas pour cette raison que je vais changer mon fusil d’épaule. Mon noyau est assez élargi pour nous permettre de conquérir une nouvelle victoire peut-être synonyme de titre de champion".

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Yannick Goebbels - La Meuse


Avec les trois points récupérés face à Heusy, la victoire face à Blegny dimanche passé, le tout conjugué avec les deux défaites de Battice b à Olnet et face à Dalhem, cette 29 ème journée de championnat pourrais dévoiler le champion 2015-2016.

C'est avec 4 points d'avance sur Battice que les hommes de Sébastien Roberfroid se rendent à l'Etoile Verviètoise ce dimanche avec la ferme intention de ramener le titre en terres Richelloise. La promotion étant au repos, nul doute que la P3 aura tout le soutient nécessaire pour cette consécration.

Pour Battice, l'échec est retentissant. Il ne faut pas se mentir: manquer le titre, synonyme de montée directe, est une petite catastrophe. Pointé comme l'un des trois prétendants, le club hervien a été débarrassé d'Andrimont dès la fin du mois de novembre, écartant dans la foulée Richelle B d'un cinglant 4-1. A la trêve, tout autre pronostique que la première place semblait loufoque. Voici un gros mois, Battice comptait 5 points d'avance sur les richellois, avec une rencontre de moins. Un matelas a priori assez confortable... mais un matelas de camping visiblement: en l'espace d'une semaine, il s'est totalement dégonflé, les voilà avec 4 unités de retard à deux journées de la fin. Désormais, Battice est au sol, a touché le fond. Pourra t'il se relever à temps afin de remporter le tour final, histoire de sauver une saison?

c_DSC_0008.JPG

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |