26 mai 2016

Christophe Burnet connait ses futurs adversaires...

Voici à quoi ressembleront les séries francophones de D2 et de D3 amateurs en 2016-2017

La composition des Division 2 et Division 3 amateurs commence à être de plus en plus claire : il faudra attendre le résultat du tour final de D3 entre Hasselt et La Louvière-Centre pour confirmer la proposition de l’Union belge de football (URBSFA).
On commence à y voir plus clair dans le futur championnat de D2 et D3 amateurs même si la situation cumulée de La Louvière-Bertrix-Ethe reste bien d’actualité et liée au sort des Loups dans le tour final de Division 3 (qui joue ce jeudi soir à Hasselt, pour une place en D1 amateurs, 2-3 à l’aller).

Cependant, une proposition de séries a été formulée aux clubs de D2 et D3 amateurs francophones en fonction, ou non, d’une promotion des pensionnaires du Tivoli. La D2 amateurs sera complétée par La Louvière ou Bertrix, ça, on le sait déjà mais pour la D3 amateurs, et ses deux séries francophones de 14 matricules, les nouvelles sont toutes fraîches. Les clubs hennuyers, bruxellois (qui ont opté pour l’ACFF), brabançons et namurois se retrouvent dans la même série à l’exception de la formation de Ganshoren, versée avec les clubs liégeois et luxembourgeois (dont Ethe si La Louvière va en D1 et Bertrix en D2) dans l’autre série. Le club bruxellois de Ganshoren se sent évidemment frustré dans cette histoire et risque de ne pas en rester là.
Les séries définitives seront connues au mois de juin.

Les séries provisoires

- Si La Louvière monte en D1 amateurs

D2 amateurs francophone: Acren, Olympic, Châtelet, Charleroi/Fleurus, Waremme, Liège, Solières, Hamoir, La Calamine, Meux, Namur, Couvin, Ciney, Walhain, Givry, Bertrix.
D3 amateurs francophone: Mons, Manage, Tournai, Francs Borains, Solre, Tamines, Onhaye, Aische, Profondeville, Rebecq, Waterloo, Wavre, Molenbeek, Leopold Uccle.
D3 amateurs francophone: Cointe, Richelle, Aywaille, Verlaine, Tilleur, Huy, Herstal, Warnant, Longlier, Arlon, Durby, Mormont, Ethe, Ganshoren

- Si La Louvière évolue en D2 amateurs

D2 amateurs francophone: Acren, Olympic, Châtelet, Charleroi/Fleurus, Waremme, Liège, Solières, Hamoir, La Calamine, Meux, Namur, Couvin, Ciney, Walhain, Givry, La Louvière.
D3 amateurs francophones: Mons, Manage, Tournai, Francs Borains, Solre, Tamines, Onhaye, Aische, Profondeville, Rebecq, Waterloo, Wavre, Molenbeek, Leopold Uccle.
D3 amateurs francophone: Cointe, Richelle, Aywaille, Verlaine, Tilleur, Huy, Herstal, Warnant, Longlier, Arlon, Durby, Mormont, Bertrix, Ganshoren.

(Ethe reste en P1 Luxembourg).

DSC_0183.JPG

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: La Meuse

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

21 mai 2016

Richelle, 10 ans de succès et de convivialité

Richelle, c’est 10 ans de succès et de convivialité 
 
Ce samedi, Richelle United fête ses 10 ans. Une décennie déjà riche en succès pour un club créé sans aucune prétention. "L’idée est venue lors du Sjlivo 2005. Il y a eu une coupure de courant et on était 4 amis, une équipe de café, et on a commencé à discuter en lançant en boutade de créer un petit club. On s’est décidé sur Richelle, sans aucune ambition au départ et tout s’est bien mis", rappelle le président, Fabian Bruwier.

"On voulait devenir une bonne équipe de P2", continue-t-il. "Quand l’équipe a commencé à vieillir, on a dû trouver d’autres joueurs et donc des sous. Et là, on a bien négocié ce tournant." Même très bien puisqu’en dix ans, le club a rejoint la Promotion en enchaînant les titres en provinciales.
"On a toujours cherché des joueurs qui collaient avec l’image du club", avance le président. Cette image, cette âme richelloise, il nous la décrit : "La convivialité, la simplicité des choses et faire tout sans stress. On fait tout un petit peu en déconnant, pour le plaisir et, à notre niveau, on est complètement atypique ! Cela fait notre force."

Deux montée inespérées

Et la déconne a amené le succès. Fabian Bruwier revient sur les moments marquants de l’histoire du club. Deux événements retiennent particulièrement son attention: "La première montée en P1 qui n’était pas du tout espérée et celle en Promotion aussi."

Sans oublier certaines personnalités importantes : "Il y a des joueurs qui sont restés des années comme Grégory Mignon ou Mike Possen. Christophe Philippens avant eux. Thierry Michiels et Armando Cimino qui étaient là lors de la fondation en P4 prennent leur pension cette saison. Xavier Thomas aussi, qui a fait 8 ans ici", se remémore-t-il avant de parler du premier entraîneur du club, Didier Degueldre: "Au départ, il a cumulé le secrétariat et le poste d’entraîneur. Il est monté de P4 en P3, de P3 en P2 et puis deux tours finaux en P2. Il sera remercié ce soir d’ailleurs."

Le futur, Fabian Bruwier le voit simplement. "J’ai envie de continuer à prendre du plaisir à présider ce magnifique club et qu’on tire tous dans le même sens comme maintenant. On aimerait rester à l’échelon national, on y a pris goût", sourit-il.

Ce soir, au stade de la Cité de l’Oie, dès 18h30, ce sera la fête. "Comme je le dis toujours, Richelle, on a fait ça en toute simplicité et dans une grande convivialité pendant 10 ans, alors le slogan de la soirée est "en toute simplicité et avec une grande convivialité". On va remercier beaucoup de monde, que ce soit des bénévoles, des sponsors, des supporters. Il y a trois pensionnés qu’on remerciera, notre P3, nos vétérans aussi", développe le "présibian", comme on l’appelle à Richelle. La soirée de ce soir s’annonce donc riche en émotions!

13235247_10153479427961269_5913984491803836441_o.jpg

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Julien Denoël - La Meuse

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

07 mai 2016

Richelle, clap de fin 2015-2016

62017_10151809829426269_1468595176_n.jpg

Maintenant que la saison est terminée et que les verdicts sont tombés, le temps est venu de préparer la prochaine saison. En attendant plus d'informations sur la série, le F.c. Richelle Utd. tenait tout d’abord à féliciter son équipe de P3, championne et qui évoluera la saison prochaine en P2, les Vétérans qui, une fois de plus, ont encore décroché le titre dans leur série sans oublier la promotion qui a fait plus que "bonne figure" dans sa série, pour une "première", c'est assez fantastique. Félicitations à vous.

Le F.c. Richelle Utd. est unique... depuis maintenant dix années, c'est une ascension plus que remarquable et une évolution sans précédents. Des récompenses, des étoiles, des titres et des montées en veux-tu en voilà... Tout cela n'a été possible que grâce à vous, comité, staff, joueurs, sponsors, bénévoles, supporters, amis et j'espère ne pas en oublier.

MERCI A VOUS


Une grande soirée "Décennale" est à noter dans vos agenda, le samedi 21 mai 2016, tout sera en place au Stade de la Cité de l'Oie pour fêter dignement votre club préféré à l'occasion de son dixième anniversaire avec au menu, un bon barbecue et plein de belles surprises.

Venez nombreux retrouver tout ceux qui, de près ou de loin ont fait du F.c. Richelle Utd. ce qu'il est aujourd'hui, un club familial, sain et surtout unique en son genre.

10-ans-2.jpg

Toutes les infos en cliquant sur l'annonce

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

27 avril 2016

Solières Sport - F.c. Richelle Utd. (Championnat Promotion - J30)

3547995352.jpg


Les buts par: -


Les photos de la rencontre



Les compositions:

Solières: De Vriendt, De Roos, Spinosa, Thiaw, Samouti (72' Bouslama), Coenen, Gerstmans, Alaimo, Bourard, Bamona, Tshiala (71' Ben Saïda).

Réserves: Bouslama, Ben Saïda

Richelle: Gérard, Deghaye, Mignon, Wangermez, Possen, Hansen, Spano (46' Bisconti), Calisgan (68' Hoho), Lemaire (62' Troch), Vélégan, Castela.

Réserves: Donnay, Hoho, Visconti et Troch.

Arbitre: Nicolas Lamboray assisté de Frank Giunta et Hassan Kricen.



Richelle a fait douter Solières jusqu’au bout 

Christophe Burnet et ses joueurs sont passés près de l’exploit. "J’avais prévenu que nous venions pour jouer" , annonce le coach richelois. Solières, candidat à la montée et au titre, a dû attendre les derniers instants pour s’imposer. "Mes joueurs ont fait un match plein. Nous avons fait plus que de la simple figuration" se réjouit Burnet. "Nous ne sommes pas venus comme simple sparing partner de Solières. C’était à eux de faire le jeu car mes joueurs n’allaient pas leur offrir la victoire". Le coach richelois tenait à féliciter son groupe. "Je suis d’autant plus fier de mon équipe que nous avions comme objectif d’éviter la descente. Au final, nous terminons avec 40 points".

DSC_0084.JPG



L’homme du match Solières-Richelle, cela aurait dû être Jean-Philippe Gérard. Le portier visétois a sorti tous les ballons durant 89 minutes. A plusieurs reprises, les spectateurs ont vu le cuir au fond des filets mais, grâce à d’étonnants réflexes du pied, l’expérimenté dernier rempart a gardé son domaine inviolé. Fayssal Bourard lui a finalement volé la vedette d’un habile coup de patte aux 20 mètres. En décrochant 3 unités dans l’ultime minute du temps réglementaire, Solières monte sur le podium et accède directement à la D2 amateur. "Quand j’ai marqué, j’ai vu 10 équipiers qui me couraient après. Je me suis dit: "S’ils m’attrapent, je ne vais pas survivre". Quelle joie de pouvoir être décisif. Depuis le début du second tour, l’entraîneur m’a replacé dans un rôle plus offensif et cela a payé car cela m’a permis d’inscrire 5 buts."

Dont celui de ce dimanche, qu’il n’est pas prêt d’oublier. "J’étais pourtant inquiet car le temps s’écoulait et on ne trouvait pas la solution devant, notamment à cause de Gérard qui a été monstrueux!"

DSC_0007.JPG



Nous y voilà... Après une saison plus qu'honorable au sein de la promotion D, Richelle effectue son dernier déplacement de la saison à Solières Sport qui a encore tout à gagner dans cette compétition. Du côtés local, les hommes de Christophe Burnet ont atteint l'objectif des 40 points et c'est une réelle satisfaction.

Richelle défiera Solières, un potentiel champion

Richelle peut empêcher Solières de monter 

Dimanche, les hommes de Christophe Burnet se rendront à Solières, un candidat au titre de champion de Promotion. Les Solièrois qui doivent absolument remporter cette partie pour espérer conquérir ce titre, seront opposés a une équipe de Richelle qui termine sa campagne en véritable boulet de canon avec un joli 10 points sur 12. "C’est une belle affiche pour clôturer la saison, les joueurs sont motivés à l’idée de jouer ce genre de match. On n’a pas envie de prendre une gifle là-bas, on veut finir en beauté!, explique l’entraîneur richellois.

Le match aller s’était soldé sur un partage (2-2), un résultat qui avait été logique selon Christophe Burnet. "Dimanche, ce sera une autre histoire. Solières fait partie du trio de tête et vise encore le titre. Il est obligé de gagner mais nous, nous jouerons le coup à fond. Si nous arrivons à résister les 20 premières minutes, après il y aura certainement les opportunités pour planter une ou l’autre "brindille"".

Par contre, il ne voit pas les Hutois remporter le graal. "Je pense que Meux mérite d’être champion, cette équipe a fait une saison énorme!", conclut le coach.

Côtés "People", nous sommes heureux d'avoir une fois de plus 3 nominés pour les étoiles de Cristal, à savoir notre coach Christophe Burnet, notre gardien Jean-Philippe Gérard et notre attaquant aux 13 réalisations Manu Castela

Rendez-vous est pris pour le 28 mai 2016 au Trocadero de Liège

c_Sans-titre-1.jpg

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

20 avril 2016

F.c. Richelle Utd. - U.r. Namur (Championnat Promotion - J29)

MATCH-Promotion-P3-namur-rechain.jpg


Adresse: Stade de la Cité de l'Oie à 4600 Visé

Les buts par: -


Les photos de la rencontre (Promotion)

Les photos de la rencontre (P3)




Les compositions:

Richelle: Gérard, Deghaye, Thys, Wangermez, Bisconti, Castela (90' Remy), Lemaire ( 59' Hoho), Hansen, Mignon, Spano, Calisgan (75' Troch)
Réserves: Donnay, Remy, Troch et Hoho

Namur: Prévot, Hadim, Keyen, Sias (77' Izerghouf), Becker,Bukasa (46' Simon), Thomas, Rosmolen, El Badri, Toussaint et Chemali.

Réserves: Ponlot, Ghaddari, Simon et Izerghouf.

Arbitre: Pierre Germain assisté de Jean-Pierre Pauly et Dominique Klemczak.



Thierry Michiels et Armando Cimino à l'honneur

C'est avec une réelle émotion que nous avons vécu cette dernière rencontre en P3 ce dimanche, non seulement les hommes de Sébastien Roberfroid terminent avec un titre de champion en poche mais c'était aussi l'occasion pour Thierry Michiels et Armando Cimino de raccrocher leurs crampons définitivement. Présent dès la première heure, nous allons regretter ces deux "dinosaures" du foot liégeois...

Un seul mot à dire: respect

c_DSC_0604.JPG

Le point du barbecue

Richelle atteint son objectif de 40 points
 
Christophe Burnet: "Contrat rempli"

Dans des conditions climatiques dantesques, il n’était pas évident pour les deux équipes de développer un beau football. En première période, ce sont les Richellois qui se montrent les plus entreprenants. Au quart d’heure de jeu, Manu Castela et Julian Bisconti se trouvent aux abords du grand rectangle mais la frappe de ce dernier lèche le poteau du portier namurois. Si ce n’est quelques frappes lointaines de la part des locaux, il n’y a pas grand-chose à se mettre sous la dent durant ces 45 premières minutes. Au retour des vestiaires, Namur offre un tout autre visage et domine les débats et cela se concrétise par l’exclusion de Pierre Wangermez (65'). Le défenseur richellois est dernier homme, expulsion logique. On croit alors la porte ouverte pour Namur, mais malgré plusieurs grosses opportunités, le score restera vierge.

A l’issue de la rencontre, on retrouve un Christophe Burnet heureux. "Le contrat est rempli, nous nous étions fixé 40 points et c’est formidable! Après une bonne première mi-temps, le coach richellois reconnaît que la 2e période n’était pas du même acabit. "Nous avons eu plus de mal avec l’expulsion de Wangermez. Pour moi, il n’y a pas de carton rouge parce que Mignon est encore là pour couvrir. Mais bon, dans l’ensemble, je suis satisfait et comme promis si on atteignait les 40 points, je les invite tous à la maison pour fêter ça dignement."

Heureusement pour le défenseur richellois, son exclusion n’a pas porté préjudice à son équipe. "Namur manquait un peu d’imagination. Je ne sais pas si je mérite la carte rouge, mais l’arbitre considère que personne n’aurait pu le rattraper, c’est sa décision et je l’accepte."

DSC_0357.JPG

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Maxime Debra - La Meuse


"Comment ne pas être heureux dans un tel club? Nous avons presque 40 points, inespérés en début de saison, une future P2, de superbes infrastructures avec le stade et un staff et des dirigeants qui font un boulot formidable"

2989481636.2.JPG

Le titre de champion pour la P3 étant bien fêté, le championnat pour l'équipe A reprend ses droits avec cette dernière rencontre à domicile pour Richelle cette saison et la venue de l'U.r. Namur, six points sont encore en jeu et les hommes de Christophe Burnet sont bien décidés à ne rien laisser traîner derrière eux.

Pour son dernier match à domicile, Richelle reçoit Namur

"Ca restera un match difficile, comme tous", raconte le président Bertrand Lebrun. "Richelle est motivé car il est septième, une place qui pourrait donner accès au tour final."
 
La P2, une aubaine pour Richelle
 
Quelle superbe fin de saison pour le club mosan! Le week-end passé, la P3 de Richelle fêtait un titre de champion amplement mérité. Quant à l’équipe de Promotion, elle n’est plus qu’a un petit point de son objectif de 40 unités. De quoi ravir tout le monde en Basse-Meuse et plus particulièrement le président, Fabian Bruwier. "J’ai été l’un des premiers surpris des résultats de la P3. Nous pensions faire une saison tranquille et les objectifs n’étaient pas du tout ceux-là. D’ailleurs, quand nous avons vu que la possibilité de monter s’offrait au club, nous avons fait plusieurs réunions pour décider si oui ou non, nous laisserions l’équipe monter car niveau budget, ce n’est pas toujours évident." Mais Richelle, qui a connu 7 montées en 10 ans n’est pas du genre à prendre peur. "Auparavant, nous n’avions jamais calculé ce genre de chose et nous nous sommes vite rendu compte qu’il était préférable de laisser faire, sans intervenir."

Synergies entre les noyaux

Cette future équipe de P2 est une véritable aubaine pour le club. "C’est très positif, nous allons pouvoir créer des synergies entre les deux noyaux. Il y aura des matches intéressants pour les joueurs qui redescendront en P2 mais surtout je pourrai aller puiser, en cas de besoin, dans une équipe qualitativement plus proche de la Promotion", explique Christophe Burnet, le coach de l’équipe promotionnaire, qui bénéficiera d’une arme supplémentaire en vue de la saison prochaine.

Dimanche, face à Namur, c’est le dernier match à domicile de Richelle cette saison. "Ce sera une grande fête pour tout le monde, dirigeants, joueurs, staff et supporters. Surtout qu’après notre rencontre, la P3 jouera également son dernier match de championnat (17h) dans les installations du stade de Visé." Une dernière petite satisfaction serait d’atteindre les 40 points. "D’abord, nous espérions 30 points et puis, au fil des matches, nous avons revu ce chiffre à la hausse", confie le coach, plus que satisfait de sa saison. "Comment ne pas être heureux dans un tel club? Nous avons presque 40 points, inespérés en début de saison, une future P2, de superbes infrastructures avec le stade et un staff et des dirigeants qui font un boulot formidable", conclut Christophe Burnet.

DSC_0309.JPG

Mike Possen (Richelle)

"La 7 e place"

Si Richelle n’a plus rien à gagner en cette fin saison, l’équipe ne semble pas démob. Pour preuve ces trois dernières victoires consécutives. "On veut terminer 7e et finir meilleure équipe liégeoise", explique le capitaine Michaël Possen qui veut donc gagner ses deux derniers matches. "On joue Namur puis Solières. On est en quelque sorte arbitre dans cette lutte dans le haut de tableau. Je vois bien Meux décrocher le titre. C’est l’équipe qui m’a le plus impressionné, surtout au match retour chez eux où c’était plié à la mi-temps. Ils forment un gros bloc et on n’a rien su faire face à eux. Ils ont en plus peut-être le calendrier le plus facile. Couvin, qui est aussi costaud, affronte Bertrix ce week-end avant d’aller à Namur. C’est vrai qu’on a battu les Luxembourgeois la semaine passée mais il faut dire qu’ils venaient d’enchaîner beaucoup de matches, ils étaient donc peut-être essoufflés. Quant à Namur, c’est une équipe qui peut battre tout le monde quand les joueurs sont bien mentalement. A l’aller, ils ne m’avaient pas impressionné."

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Maxime Debra - La Meuse


Pour dernière acquisition, c'est Eric Teumdie (ex Givry) qui viendra renforcer la promotion et retrouver son ancien coach lorsqu'il évoluait à Bomal.

Capture-d’écran-2016-04-20-à-12.27.08.jpg

En P2:

Marty Lecocq: d’Aubel à Richelle

Richelle ne compte pas faire de la figuration à l’échelon supérieur. Ainsi, le club mosan a réalisé quelques transferts. Marty Lecoq quitte par exemple Aubel pour rejoindre cette future formation de P2. Dans le sens des départs, Jonathan Simon et Jérémy Frafra rejoignent l’Etoile Dalhem. Quant à Armando Cimino et Thierry Michiels, ils ont décidé de mettre un terme à leur carrière. Deux autres éléments sont également en partance, mais n’ont pas encore finalisé le moindre accord.

c_DSC_0073.JPG

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

13 avril 2016

Etoile Verviètoise - F.c. Richelle b (Championnat, journée 29)

MATCH-Promotion-P3-verviers.jpg


Les buts par: Pierrot Tilkin (3), Pierre Gillet et Kevin Leroy

Les photos de la rencontre


Les compositions:

Verviers: Obur, Lentini, Jérosme (45' Zararsiz), Virtici, El Attar, Bajramov, Mathieu (45' Ayvazoglu), Mohamed, Mayamba, El Harmouchi et Ndofunsu (45' Guenfoudi).

Réserves: Zararsiz, Ayazoglu, Guenfoudi et Zinoun.

Richelle: Bertholome, Cammareri, Gungor, Finet (78' Di Geronimo), Michiels, Nieto, Van Mol (45' Leroy), Tilkin, Cimino (37' Smida), Cock et Gillet.

Réserves: Smida, Di Geronimo, Leroy et Bastien.

Arbitre: Fabian Deckers.



Richelle b champion 2015-2016

Karim Najdawi, T1 verviètois: "Je félicite notre adversaire de ce week-end pour son titre de champion. Elle le mérite: ce fut l'équipe le plus régulière sur l'ensemble de la saison. Lors de nos deux confrontations directes, ce fut à chaque fois d'un niveau supérieur à la troisième provinciale".

Verviers.jpg

Entre 35 et 40 joueurs champions

Une équipe "bis" qui se coiffe des lauriers au nez et à la barbe de plusieurs "A" pointées comme favoris et bénéficiant forcément de toutes les forces vives du club, citons Battice évidemment mais aussi Andrimont et, dans une moindre mesure, Heusy, ce n'est pas rien.

En décrochant le titre ce week-end, à une journée de la fin, les Richellois ont prouvés la case suivante: une "B" considérée comme une "vrai" équipe et pas une sorte de réserve dans laquelle on se sert à sa guise, peut réussir. Alors, certes, il convient de nuancer: Richelle b n'est pas la plus mal lotie, avec un président (Fabian Bruwier) très attentif, un noyau initial de 26 joueurs et un groupe promotionnaire pour le moins collaborateur. "Même si j'ai tenu tout au long de la saison à conserver mon groupe sans le bouleverser constamment avec des éléments de promotion, il est juste de dire que l'entente avec cette dernière fut excellente", se réjouit Sébastien Roberfroid, l'entraîneur acclamé à coup de "Mourinho, Mourinho" par ses gars, dimanche.

"Comme le règlement le permet, je pouvais compter sur 3 joueurs, chaque week-end. Notamment Lemaire, Donnay, Marino, Van Mol, Troch, Thys... une dizaine au total. Ce qui signifie qu'en tout, j'ai aligné entre 35 et 40 joueurs sur l'ensemble de la saison!"

Ces "gros bras" ont toujours répondu présent, motivés et entreprenants. Une fois n'est pas coutume (dans la même série, une équipe a dû déclarer forfait, car laissée à l'abandon). "Il est vrai que tout s'est toujours bien passé à ce niveau. Les gars de la promotion ont toujours fait ce qu'il fallait quand ils évoluaient avec la P3 et avec une bonne mentalité. En fait, nos 2 équipes ne sont pas loin de ne former qu'un seul groupe" analyse le président Bruwier

A Richelle, on n’avait jamais pensé au titre

Richelle B véritable surprise de la P3C.

Pointé comme une éventuelle surprise en début de saison, Richelle B a déjoué tous les pronostics en s’adjugeant le titre de champion en P3C. Et avec la manière, dimanche en déplacement à l’Étoile verviétoise, puisque les hommes de Sébastien Roberfroid n’ont pas fait dans la dentelle en s’imposant 1-5. "Nous avons réalisé un match parfait et les joueurs ont su gérer la pression de l’enjeu."

A la fin du match, le coach avait du mal à réaliser l’exploit de son équipe. "Pour deux raisons, je ne voulais pas m’enflammer. Tout d’abord, par rapport à l’affaire du match face à Heusy (NDLR : on ne sait pas encore si Richelle conservera les 3 points de ce match). Ensuite, c’est vrai qu’il nous a fallu du temps, cette saison, pour réaliser que nous pourrions être champion. Quand j’ai repris l’équipe, jamais je n’aurais pensé au titre. Je savais que nous avions les moyens pour nous maintenir mais pas pour rivaliser avec des équipes comme Battice ou Andrimont. Ce n’est que 10 minutes après le coup de sifflet final, quand nous avons appris que Battice s’était fait accrocher par Heusy (1-1), que la fête a vraiment éclaté. Elle s’est poursuivie dans les installations du club à Richelle. Pour ma part, je suis rentré à 3h du matin mais il restait encore des joueurs à la buvette."

Pour l’entraîneur, un seul mot résume la belle histoire richelloise: le sérieux. "Mes joueurs ont été exemplaires tout au long de la campagne. Ils n’ont jamais rien lâché, on s’entraînait quatre fois par semaine au mois de janvier, plus que certaines écuries de P1." Ce n’est que début avril que les joueurs et le staff ont réellement pris conscience de leur chance. "Quand on est allé gagner (0-5) à Retinne et que Battice a été défait (3-2) à Olne, c’est à ce moment-là que nous avons senti que le titre était jouable et depuis nous avons été irréprochables!"

DSC_0382.JPG

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Maxime Debra - La Meuse

Richelle B est champion

En déplacement à l’Etoile verviétoise, Richelle B était à 90 minutes d’un sacre inattendu. Un titre que les Richellois sont allés décrocher avec la manière : victoire sans appel, 1-5. Le club mosan est le premier à placer une équipe en Promotion et une autre en deuxième provinciale. Richelle bis deviendra également la première équipe « B » liégeoise à rejoindre la 2e provinciale.

c_DSC_0361.JPG





Richelle b à 90' d'un titre historique

Le club de Richelle est prêt à écrire l’histoire! Engagée en troisième provinciale, l’équipe bis de Richelle se déplacera, ce week-end, à l’Étoile verviétoise. Elle possède, pour l’instant, 4 points d’avance sur son dauphin, Battice, le favori de la série. Si Richelle B parvenait à être sacré champion cette saison, le club mosan réaliserait une véritable performance. Dix ans après sa création, Richelle pourrait avoir une équipe en Promotion (future D3 amateurs) et une autre en deuxième provinciale, cette équipe deviendrait également la première équipe « B » à évoluer en deuxième provinciale. Réponse ce dimanche à 15h.

Richelle prépare son possible titre

En car à Verviers.

Lundi soir, les dirigeants de Richelle ont reçu un courrier précisant que Heusy avait décidé de se pourvoir en évocation. Malgré cette mauvaise nouvelle, Sébastien Roberfroid n’a pas changé son fusil d’épaule avant la rencontre dans l’antre de l’Etoile verviétoise prévue demain à 15h. "Nous partirons tous ensemble en bus", a énoncé le coach local par SMS mardi à ses joueurs et aux sympathisants du club. "Le rendez-vous est fixé dimanche à 11h à la buvette de notre club. On regardera ‘Téléfoot’ avant de prendre la route à 12h30 en direction de Verviers. Le retour est prévu sur le coup de 19h, toujours à notre buvette".

Cette démarche prouve que le T1 des Richellois croit plus que jamais au sacre de sa formation. "Même si nous gagnons ce dimanche, nous ne serons pas certains d’être champions. Si nous devons rejouer le match face à Heusy, je peux vous certifier que cela ne changera pas la donne car nous nous imposerons à nouveau. Reste à voir quand ce match aurait lieu. Car le tour final se profile à l’horizon. Et Heusy n’a jamais accepté de jouer en semaine".

Sur le verdict de l’évocation, le coach de Richelle n’avait pas de nouvelles hier en fin d’après-midi. Mais en parlant du calendrier, ce week-end s’annonce décisif. "Nous allons affronter une équipe dont l’entraîneur a signalé qu’il allait faire tourner son effectif. De fait, il est conscient que si nous sommes champions, l’Etoile Verviétoise pourrait réaliser une très bonne opération financière (buvette). Quant aux Batticiens, ils recevront dans le même temps Heusy, une formation qui a visiblement envie de tout mettre en œuvre pour décrocher sa place pour le tour final".

À noter que même si l’équipe fanion de Richelle est assurée de se maintenir en promotion, Sébastien Roberfroid ne convoquera pas davantage d’éléments de cette formation. "Et ce, pour deux raisons. La première, c’est le règlement qui ne permet pas aux clubs de faire tout ce qu’ils souhaitent. La seconde, c’est le fait que je reprends chaque semaine les trois mêmes joueurs ces derniers temps. L’un de ceux-ci ne sera pas de la partie. Mais ce n’est pas pour cette raison que je vais changer mon fusil d’épaule. Mon noyau est assez élargi pour nous permettre de conquérir une nouvelle victoire peut-être synonyme de titre de champion".

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Yannick Goebbels - La Meuse


Avec les trois points récupérés face à Heusy, la victoire face à Blegny dimanche passé, le tout conjugué avec les deux défaites de Battice b à Olnet et face à Dalhem, cette 29 ème journée de championnat pourrais dévoiler le champion 2015-2016.

C'est avec 4 points d'avance sur Battice que les hommes de Sébastien Roberfroid se rendent à l'Etoile Verviètoise ce dimanche avec la ferme intention de ramener le titre en terres Richelloise. La promotion étant au repos, nul doute que la P3 aura tout le soutient nécessaire pour cette consécration.

Pour Battice, l'échec est retentissant. Il ne faut pas se mentir: manquer le titre, synonyme de montée directe, est une petite catastrophe. Pointé comme l'un des trois prétendants, le club hervien a été débarrassé d'Andrimont dès la fin du mois de novembre, écartant dans la foulée Richelle B d'un cinglant 4-1. A la trêve, tout autre pronostique que la première place semblait loufoque. Voici un gros mois, Battice comptait 5 points d'avance sur les richellois, avec une rencontre de moins. Un matelas a priori assez confortable... mais un matelas de camping visiblement: en l'espace d'une semaine, il s'est totalement dégonflé, les voilà avec 4 unités de retard à deux journées de la fin. Désormais, Battice est au sol, a touché le fond. Pourra t'il se relever à temps afin de remporter le tour final, histoire de sauver une saison?

c_DSC_0008.JPG

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

05 avril 2016

R.e. Bertrigeoise - F.c. Richelle Utd. (Championnat Promotion - J28)

2657548648.jpg


Les buts par: Dimitri Vélégan, Manu Castela et Jérôme Remy

Pas de photos de la rencontre


Les compositions:

Bertrix: Zanello, Dasnoy, Bellanger, Lejeune (90' Renard), Mao, Faye, Otte (81' Denoncin), Warlomont, Vandermaelen (66' Fankem), Benbournane et Lambert.

Réserves: Hamel, Renard, Denoncin et Fankem.

Richelle: Gérard, Wangermez, Vélégan, Castela, Lemaire (65' Thys), Possen, Deghaye, Hansen, Mignon (90' Finet), Spano et Calisgan (78' Remy).

Réserves: Donnay, Thys, Remy et Finet.

Arbitre: Fabian Letihon assisté de Hassan Kricen et Thibault Holvoet.



En toute fin de première période, Lambert trouvait le chemin des filets histoire de lancer, enfin, la rencontre. Après la pause, Richelle se réveillait et inversait la tendance avec des buts de Dimitri Vélégan, Manu Castela et Jéröme Remy pour prendre les trois points de l'honneur. Les deux équipes n'ont plus rien à jouer cette saison.

19.3.jpgLe jeune Richellois a fêté ses premières minutes en promotion en inscrivant un but
 
Quels débuts pour Jérôme Remy!

Si ce succès des Richellois s’est dessiné tardivement, il n’en reste pas moins logique au vu de la physionomie de la rencontre. Même mené à la pause, Richelle n’a pas abdiqué et a joué une deuxième période parfaite.

Cerise sur le gâteau, le choix gagnant du coach qui a fait entrer le jeune Jérôme Rémy, auteur du dernier but qui a définitivement rassuré ses couleurs.

Une belle récompense pour le gamin de 18 piges, longtemps blessé au dos. "Je ne m’y attendais pas. Lorsque Christophe Burnet m’a sorti du banc, il m’a dit de faire des dégâts et de trouver la profondeur pour embêter cette défense bertrigeoise. Je pense que c’est ce que j’ai fait et je ne pouvais rêver mieux que ce but pour fêter ma première sélection", notait-il.

En effet, Cela faisait six bons mois qu’il n’avait pu goûter aux joies de la Promotion et ce n’est que la première fois qu’il était sélectionné. Pour une première, quelle première! "Je reste les pieds sur terre et j’espère maintenant pouvoir disputer le plus de minutes d’ici la fin de championnat. Et pourquoi pas devenir titulaire", terminait-il tout sourire.

En P3, belle victoire face à Blegny 3-0 avec un doublé de Johan Troch et un troisième pour Xavier Van Mol, conjuguée avec une nouvelle défaite de Battice face à Dalhem, les hommes de Sébastien Roberfroid gardent la tête du championnat avec 4 points d'avance à 2 match de la fin.



A Bertrix pour 3 points

Michaël Possen: "T2? Une belle opportunité"

2848575537.jpg

Avant le déplacement à Bertrix (sam. 20h), l’expérimenté milieu de terrain de Richelle, Mike Possen, revient sur les raisons de sa fin de carrière. Après 20 ans sur les pelouses, le Mosan passera de l’autre côté de la ligne de touche. Il deviendra le nouvel adjoint de Christophe Burnet pour la saison prochaine.
 
"Je ne suis plus tout jeune, j’ai 38 ans et je ne voulais pas faire la saison de trop. J’ai quelques soucis au niveau du dos et je pense que c’est une sage décision", explique Mike Possen.

Mais, ce véritable passionné, ne se voyait pas couper les ponts aussi facilement avec le monde du football. "Arrêter de jouer, ça ne va déjà pas être simple mais alors si je devais arrêter totalement, je pense que je n’en serais pas encore capable. Avant le début de cette saison, les dirigeants m’avaient déjà proposé ce poste mais je me sentais encore apte à jouer. Et, quand David Samray (le T2 actuel) a annoncé qu’il ne poursuivrait pas, ils m’ont relancé. Je ne pouvais pas refuser, c’est une superbe opportunité pour moi. C’est ma 8 e saison à Richelle, je me sens bien dans ce club."

Former au R.f.c. Liège avec qui il a connu la division 2. Mike a réalisé une très belle carrière avec notamment des passages par Visé, Eupen ou encore La Calamine. "A 18 ans, j’ai eu la chance d’intégrer l’équipe première à Liège. J’ai côtoyé des gars comme Luc Ernes, Raphaël Quaranta ou Jean-François Lecomte, c’était une expérience exceptionnelle. Mon passage à La Calamine, avec comme entraîneur Stéphane Huet, est également un très bon souvenir." Après plus de 10 années passées à l’échelon national, Mike prend sa retraite avec le sentiment du devoir accompli. "Je suis satisfait de mon parcours, j’ai réussi à me maintenir pendant de nombreuses années à un niveau correct. Je ne garde que des très bons souvenirs de tous les clubs."

Christophe Burnet, son entraîneur et futur collègue est ravi que Mike le rejoigne sur le banc. "Quand mon adjoint m’a annoncé qu’il arrêterait après cette saison, nous avons naturellement proposé à Mike d’intégrer le staff. C’est un joueur avec beaucoup d’expérience, un gagneur, quelqu’un qui a envie d’apprendre. Il connaît bien le groupe et possède une certaine aura auprès des joueurs, il nous apportera un vrai plus." Et le coach l’assure, il ne sera pas un simple porteur de cônes. "Nous avons déjà discuté mais par respect pour le travail de David, il est encore un peu tôt. Mais ce qui est sûr, c’est qu’il ne fera pas de la figuration."

Et, pour sa dernière saison en tant que joueur, Mike Possen reste sur une bonne note. "Nous avons réalisé une belle saison, l’objectif était de se maintenir. Après un super premier tour, c’est vrai que nous avons un peu flanché en deuxième partie d’exercice. Le week-end passé face à Verlaine (victoire 1-0), nous avons montré un super état d’esprit. Si nous voulons espérer ramener un bon résultat de Bertrix, il sera obligatoire de jouer avec cette même envie", conclut Mike.

2750286097.JPG

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Maxime Debra - La Meuse


bertrix.jpg

Pour cette rencontre de milieu de tableau et après deux succès consécutifs, aller chercher 3 points supplémentaires à Bertrix ce samedi soir reste une priorité pour les troupes de Christophe Burnet. 1 seul petit point de différence au classement mais les bertrigeois ont une rencontre de moins. Pour ce déplacement, un car est organisé avec les mêmes horaires et prix que pour le déplacement à Couvin.. Rendez-vous à 16h30 devant la station Total (Alain Hoho).



En P3, après avoir récupéré les points de la rencontre face à Heusy.

Battice perd plus que deux unités à Retinne

Battice n’est plus en pole.

Quelques jours après avoir perdu la tête du classement général en P3c, Battice avait l’opportunité de la retrouver. Pour s’asseoir à nouveau sur le siège de leader, les Batticiens devaient impérativement s’imposer à Retinne, un adversaire sur le papier nettement plus faible que les candidats au sacre final. Mais une fois de plus, les hommes de Kemal Durkaya ont perdu des plumes.

À la pause, le score était de 0-0. Et ce, malgré une incroyable occasion pour les visiteurs annihilée par un triple arrêt du gardien visité. La seconde période était nettement plus débridée. À quelques secondes du coup de sifflet final, Retinne menait 2-1. Les Batticiens ont tout de même réagi, engrangeant ainsi le point du partage (2-2). Un match nul toutefois insuffisant.

Dans la hiérarchie, Richelle B compte à présent une unité de plus que Battice. De surcroît, les Batticiens n’ont plus leur sort entre les mains. Pour décrocher le titre de champion, ils devront compter sur un faux pas des Mosans, tout en réalisant un carton plein. Autant dire que le championnat vient peut-être de basculer définitivement!

DSC_0004.JPG

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Yannick Goebbels - La Meuse


Battice ne peut pas se louper à Retinne (ce soir, 18h30)
 
Incroyable mais vrai: Richelle B a pris la tête du classement général après son large succès à Retinne (0-5) et la défaite surprise de Battice à Olne (3-2).

"Cela signifie que nous possédons deux unités de plus que les Batticiens au classement général avant le match en retard de ce jeudi dès 18h30 entre Retinne et Battice", analyse à raison Sébastien Roberfroid, un coach mosan qui n’assistera cependant pas à cette rencontre capitale dans la course au titre "pour la bonne et simple raison que nous jouons en Ergo Cup à 18h30 aux Hautes Fagnes".

Il est intéressant de préciser que le calendrier de Richelle est nettement plus aisé que celui des Batticiens. "Mais nous n’avons pas notre sort entre nos mains. Nous devons réaliser le carton plein et croiser les doigts. Par contre, il est certain que nos rivaux batticiens vont devoir se farcir plusieurs matches compliqués".

DSC_0180.JPG

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

02 avril 2016

F.c. Richelle Utd. - Rc.s. Verlaine (Championnat Promotion - J27)

681239044.jpg


Le but par: Manu Castela

Pas de photos de la rencontre


Les compositions:

Richelle: Gérard, Deghaye, Wangermez, Mignon, Possen, Hansen, Lemaire (64', Calisgan), Spano (45', Thys), Vélégan, Bisconti (79', Hoho) et Castela.

Réserves: Donnay, Thys, Calisgan et Hoho

Verlaine: Firquet, Va Hove, Bola, Heudens, Henry, Petitjean, Wera (67', Gallina), Doverin, Jamar, Ouchan et Adrovic.

Réserves:

Arbitre: Nicolas Baton assisté de Kevin Gonzales et Eric Dumoulin.



Richelle s’est montré plus concret que Verlaine
 
"On voit que Richelle continue à vouloir prendre des points"

Quelle joie dans le vestiaire de Richelle à l’issue du match! Il faut dire que les Visétois signent un 6 sur 6 qu’ils attendaient depuis longtemps après des séries très compliquées depuis 2016. "Après un 6 sur 30 et un 3 sur 15, on s’est tous regardé dans le miroir en se disant qu’on ne voulait pas revivre ça et gâcher la fin de saison. On voulait cette victoire!"

Dans ce contexte particulier de fin de saison, où Richelle n’a plus rien à gagner ou à perdre, le coach avoue que ce n’est jamais facile de motiver ses joueurs. "Mais quand les joueurs ont envie, ça devient tout de suite plus facile ", fait-il remarquer. Et le coach de retenir beaucoup de positif de ce match. "On voit que Richelle continue à vouloir prendre des points", souriait Christophe Burnet. "On veut terminer le plus haut possible. Il reste 3 matches et on s’est fixé un objectif entre nous."

Autre motif de satisfaction, la tournure du match. "Ça aurait pu être 4-0 à la mi-temps vu nos occasions. On a su marquer mais, surtout, ne pas encaisser. Cela ne nous était plus arrivé depuis Cointe (NDLR : le 21 février)", se réjouissait-il.

Le héros du jour: Manu Castela. Le buteur maison a profité d’une erreur de Kevin Firquet pour mettre Richelle aux commandes. "Ce qui est drôle, c’est que le but tombe sur la seule fausse occasion du match. Je ne m’attendais pas à ce que le gardien relâche le ballon. Mais là, je ne me suis pas posé de question, j’ai mis une fraise (rires). Ça efface la frustration des derniers matches sans marquer", réagissait-il. "C’est con pour lui parce que sans ça, il faisait vraiment un bon match."

DSC_0375.JPG




Match très particulier ce dimanche pour le Richellois
 
Dimitri Vélégan affrontait sa future formation, Verlaine
 
Dimanche, la rencontre entre Richelle et Verlaine revêtait un caractère spécial pour Dimitri Vélégan, le joueur mosan. D’une part, il affrontait l’équipe de son beau-père, Thierry Witsel et, d’autre part, sa future équipe puisque le joueur s’est engagé avec les Taureaux en vue de la saison prochaine.

"Oui, c’est vrai", rigolait-il après la rencontre. "On n’en a pas trop parlé durant la semaine, chacun a préparé son match de son côté. Mais c’était sympa parce qu’il y avait la famille qui était là mais aussi la belle-famille. Heureusement d’ailleurs que la rencontre n’avait plus grand-chose comme enjeu sportif."

L’enjeu, pour lui, c’était de surtout de se montrer. Christophe Burnet, son entraîneur, n’avait d’ailleurs pas hésité à le mettre en garde. "Je lui ai dit qu’il fallait montrer aux dirigeants de Verlaine qu’ils pouvaient être contents et fiers de ce transfert tout en lui rappelant qu’il avait des obligations avec Richelle jusqu’au 1er mai", indiquait-il.

Du côté de sa future équipe, on a apprécié son match. "Il a été bon. Un match discret mais il ne jouait pas à sa place. Il s’est bien montré dans les duels, a bien gardé le ballon", remarquait avec satisfaction Marc Segatto. Et bien que victorieux, pas question pour l’attaquant de charrier ses futurs équipiers. "Ah non! Ce n’est pas le moment, sinon la préparation risque de mal se passer pour moi", lâchait-il, hilare.

DSC_0324.JPG

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: La Meuse


En cette fin de saison, les deux coaches redoutent un manque de motivation de la part de leurs joueurs
 
Richelle - Verlaine: un match en roue libre?

Dimanche, à 15h, Verlaine se déplace dans la Cité de l’Oie pour y affronter Richelle. Les deux équipes n’ont plus rien à espérer dans ce championnat. Les Mosans pointent à la 9e place et les Taureaux à la 13e. À quatre journées de la fin de la campagne (cinq pour Verlaine qui jouera un match d’alignement face à Tamines), les entraîneurs redoutent que la motivation ne soit pas au rendez-vous pour ce match.

Victorieux à Loyers la semaine passée (2-3), Christophe Burnet, le coach richellois est mitigé. "Ce n’était pas un match facile contre Loyers, c’est une équipe qui n’encaisse pas beaucoup de buts à domicile mais nous avons su faire preuve de réalisme." Après un premier tour réussi, Richelle n’a engrangé que neuf points depuis la reprise. "On avait bien commencé. Et depuis, on connaît quelques difficultés… Mais je préfère une saison comme celle-ci plutôt que de lutter comme Aywaille a pu le faire. C’est la première année que Richelle ne joue rien, mais l’objectif est rempli. Nous voulions nous maintenir en Promotion et c’est chose faite.

Selon le coach, la grosse débauche d’énergie ainsi que le tour final disputé la saison dernière est une des raisons de cette baisse de régime. "Ce week-end, contre une bonne équipe de Verlaine, le match risque d’être compliqué. Il va falloir trouver la motivation pour garder l’effectif concentré sur le terrain. Avec la grosse saison précédente, on paye un peu les pots cassés. Mentalement, c’est difficile, les joueurs savent que le club est sauvé et n’ont peut-être pas la même implication qu’en début de campagne. J’espère tout de même, que nous allons encore prendre quelques points, si nous finissons avec 37-38 unités, ça sera une très bonne saison pour nous."

Sentiment partagé à Verlaine

Marc Segatto, le coach verlainois, partage les mêmes inquiétudes que Christophe Burnet. "Il y a trois semaines, à Aywaille (défaite 2-1), j’avais déjà ressenti ce manque d’implication de mes gars, je les avais d’ailleurs punis le mardi suivant et face à Lensois, ils s’étaient bien rattrapés (victoire 2-4). Même s’il redoute un match en dilettante à Richelle, le coach l’assure, il fera tout pour que ça n’arrive pas. "C’est mon travail, je suis là pour les motiver et nous avons travaillé sur ça aux entraînements. Certains joueurs sont un peu démobilisés mais nous voulons terminer cette saison sur une note positive et prendre un maximum de points." Pour les supporters présents dimanche à Richelle, espérons que les deux équipes fassent bonne figure sur la pelouse et rendent le spectacle attrayant.

c_DSC_0378.JPG

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

01 avril 2016

Richelle a 10 ans...

Exclusivité 2016-2017

Richelle présente "Les Dieux Richellois"

10 ans..., le F.c. Richelle Utd. a 10 ans...

Quelle aventure..., que d'émotions..., il fallait marquer le coup !!

En collaboration avec le photographe du club, nous avons décidé de réaliser un calendrier "collector", une première dans le foot comme seul Richelle en a le secret.

20 pages spéciales, 20 photos de nos joueurs qui ont acceptés de se mettre à nu pour vous présenter leur calendrier.

En exclusivité nous vous présentons la couverture et notre "Présibian" volontaire dès la première heure.

Richelle.jpg

D'autres joueurs seront bien à la page dont Greg Mignon, Jean-Philippe Gérard, Michaël Possen, Pierre Wangermez, Nicolas Hansen, Maxime Deghaye, Maxime Lecluse et bien d'autres sans oublier les nouvelles recrues.

Le calendrier au tirage limité de 100 exemplaires sera mis en vente au prix très démocratique de 15€, les fonds récoltés seront reversés à une œuvres caritative du village.

Les pré-réservation peuvent s'effectuer au 0497-408.410 ou par mail via le site: www.richelle-united.be
poissons-gif-048.gifpoissons-gif-048.gif

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

23 mars 2016

R.u.s. Loyers - F.c. Richelle Utd. (Championnat Promotion - J19)

2591624986.3.jpg


Les buts par: Ishak Calisgan, Julian Bisonti et Dimitri Vélégan

Pas de photos de la rencontre


Les compositions:

Loyers: Boon, Verdel, Crevits, Otte (72' Fontaine), Sacré (30' Tirions), Hubeaux, Depas, Denis, Henri (76' Van Der Veken), Longin et Colard.

Réserves: Sacré, Tirions, Van Der Veken et Fontaine.

Richelle: Donnay, Deghaye, Thys, Wangermez, Bisconti, Castela (73' Vélégan), Lecluse (73' Lemaire), Possen, Hansen, Spano et Calisgan (54' Van Mol).

Réserves: Vélégan, Van Mol, Hoho et Lemaire.

Arbitre: Anthony Watelet assisté de David Dossogne et Damien Dodeigne.



C'est avec une équipe décimée que Loyers recevait Richelle. Sans vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué, le destin de ce match était presque connu. Après seulement cinq minutes, confirmation était faite. Les visiteurs inscrivaient le premier but de la rencontre par Ishak Calisgan. Après un second but de julian Bisconti, le score à la pause était de 1-2. Dimitri Vélégan creusait l'écart à la 73' et Loyers le réduisait à la 75'. Un score que Loyers ne parviendra jamais à inverser, avec cette 19' défaite, Loyers est presque assuré de descendre en P1 namuroise, un an après l'avoir quittée. Et dire que les visités avaient débuté la saison avec un bilan de 4 points sur 6...

L’essentiel est acquis mais comme à leur habitude, une fois le premier but inscrit, les Richellois se sont quelque peu relâchés à Loyers 

Richelle s’impose sans panache

N’ayant plus rien à jouer dans ce championnat, Richelle met directement la pression sur son adversaire dans ce match avec une certaine vivacité devant, et trouve logiquement la faille sur une frappe de Ishak Calisgan. Mais par la suite, les Visétois ne parviennent pas à garder le même rythme et la même envie de bousculer leur adversaire. Il est dès lors tout aussi logique de voir l’égalisation loyersoise dans le troisième quart d’heure. Heureusement pour les Liégeois, ils reprennent rapidement l’avance. Manu Castela profite de la passivité de l’arrière-garde loyersoise pour servir Julian Bisconti qui ajuste le gardien Boon. 'Il y a eu un petit relâchement", commente Julian Bisconti. "C’est ainsi à chaque fois qu’on mène au score, c’est notre défaut. Il ne faut pas tomber dans l’excès de confiance, et il faudra gommer ça pour la saison prochaine."

La deuxième période est débridée. Le niveau de jeu ne monte pas franchement d’un cran sur une surface de jeu difficile. Monté au jeu une minute avant, Jonathan Lemaire sert Dimitri Vélégan qui, de la tête, rassure les siens à 20 minutes du terme. Ce n’est pas la superbe frappe des 25 mètres de Hubeaux qui change la donne. Richelle rebondit bien après le revers 3-0 encaissé à Couvin-Mariembourg. "On a évolué sur un terrain difficile, mais ce n’est pas une excuse. C’était une rencontre où il fallait mettre le pied et être les premiers dans les duels. Nous avons joué contre une équipe combative ce dimanche." Le rendez-vous suivant, c’est dimanche prochain à domicile contre Verlaine.

DSC_0136.JPG

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: La Meuse


A Loyers pour 3 points

Pour cette rencontre, Jean-Philippe Gérard et Greg Mignon sont suspendus. Kevin Spano revient de blessure. Laurent Massau est au ski, Ishak Calisgan, Maxime Thys et Maxime Lecluse réintègrent le noyau tandis que Florian Lambrechts est écarté par choix.

A Loyers, Eric Suray n’a plus que 13 joueurs à sa disposition, peut-être 14 si Dehez, malade cette semaine, est rétabli. Hier, l’entraîneur hésitait encore à faire appel à un joueur de P3 ou à un junior pour compléter son groupe. Degeest (blessé au psoas), Patris (sports d’hiver), Marot (revalidation), Baeten (travail), Richir et V. Fontaine, tous deux partis en voyage, sont indisponibles.

Richelle et Xavier Van Mol espèrent engranger de la confiance à Loyers

Richelle doit profiter de sa visite chez la lanterne rouge

Éloigné des terrains pendant plusieurs mois en raison d’une double fracture du péroné, Xavier Van Mol a effectué son grand retour samedi dernier chez le leader, Couvin-Mariembourg. Un match compliqué durant lequel les Richellois n’ont pas su saisir leur chance. "Notre première demi-heure était très bonne mais ensuite, nous avons concédé un autogoal et tout est devenu très difficile pour nous."

Physiquement, Xavier retrouve peu à peu ses sensations. "Je suis sorti après une heure de jeu et je dois bien l’avouer, j’étais à bout physiquement. J’avais déjà joué quelques matches avec la P3 mais j’étais impatient de retrouver l’équipe promotionnaire. Je n’ai ressenti aucune gêne et je n’ai pas eu peur d’aller au contact".

Dimanche à Loyers, bon dernier de la série, Richelle devra faire preuve de caractère pour ramener les 3 points. Cette équipe avait bien réussi à Xavier Van Mol, qui avait inscrit un doublé à l’aller (3-1). "Loyers jouait très haut et nous en avions profité pour exploiter tous les espaces laissés libres." Une rencontre ou Richelle pourrait engranger de la confiance en vue de la fin de saison. "C’est ce qu’il nous manque pour le moment et à moi également. Marquer un but me ferait beaucoup de bien."

A domicile, Loyers n’encaisse pas beaucoup. "Il faudra être vigilant car nous faisons parfois preuve d’inexpérience, nous avons perdu des matches sur des détails. Nous ne devons pas les sous-estimer, nous devrons être solidaires, jouer en bloc derrière et exploiter les contre-attaques qui s’offriront à nous " Arrivé de Vivegnis (P2) à l’entre-saison, Xavier Van Mol a résigné pour une saison supplémentaire en Basse-Meuse. "Cette saison, je n’ai pas su montrer tout mon potentiel. L’année prochaine sera différente, j’ai des ambitions tout comme le club, c’est pourquoi j’ai voulu rester à Richelle."

xvm-thumb.jpg

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: La Meuse


Malgré l'actualité pesante des ces derniers jours, le championnat et la vie continue avec une seule mission pour ce déplacement chez la lanterne rouge de ce championnat, ramener les trois points. Pour cette rencontre, Laurent Massau ne sera pas du déplacement tandis que Jean-Philippe Gérard et Greg Mignon la regarderont depuis la tribune pour excès de cartes jaunes (et rouge).

Rayon transferts, on notera les départs de Jonathan Lemaire pour Herve comme T1, de Dimitri Vélégan à Verlaine et de Johan Troch pour Milanello. Vincent Lachambre (ex. Solières) et Emil Hilgers (ex. Malmedy) ont, quant à eux, tous deux signés à Richelle

DSC_0120.JPG

Verlaine enregistre l’arrivée de l’attaquant Dimitri Vélégan en provenance de Richelle.

C’est un transfert qui était dans l’air depuis une semaine et qui a été confirmé par le joueur lui-même. Il y retrouvera notamment son ami Oumar Barry. "Il fait partie des raisons pour lesquelles j’ai choisi de rejoindre Verlaine en vue de la saison prochaine", commente Dimitri Vélégan. "On est ami depuis quelque temps maintenant et ça sera un réel plaisir d’évoluer à ses côtés sur les terrains."

Bien entendu, ce n’est pas la seule raison qui a poussé le joueur de 23 ans à quitter le club de Richelle. "Il y a aussi un aspect sportif. Cette année, Verlaine n’a pas fait une belle saison mais l’équipe n’est pas non plus à sa place au classement (NDLR : elle est actuellement 13e). L’année prochaine, ce sera différent. Le club met en place un beau projet sportif qui leur permettra de jouer plus haut que cette année."

Dimitri Vélégan connaît une saison en dent de scie actuellement à Richelle notamment à cause des blessures. L’attaquant n’a mis que cinq buts alors qu’il en avait marqué 13 lors de la saison 2014-2015.

3095290103.3.JPG

En P3C, Heusy doit maintenant aller se défendre à Bruxelles

Richelle-Heusy est loin d’être fini

Henrotte et Heusy se battent pour la 3e place avec... Richelle.

Déterminante dans la lutte pour les places qualificatives pour le tour final, la rencontre entre Richelle et Heusy est loin d’être terminée. Les Mosans pensaient pourtant avoir fait le plus difficile en s’imposant 2-1 sur la pelouse. Mais c’était sans compter sur la réclamation des visiteurs. "On m’avait demandé de signer une feuille de match rose que je n’avais pas rédigée", énonce René D’Haese, également correspondant qualifié de Heusy. "Finalement, j’avais accepté. Car je suis conscient de la difficulté de la situation lorsque l’arbitre officiel ne se présente pas au terrain. Mais j’avais notamment inscrit dans les colonnes dédiées aux observations que les joueurs n’étaient pas passés à l’arbitre avant le coup d’envoi. Par la suite, nous avons décidé de porter réclamation. Et nous avons eu gain de cause devant le Comité Provincial. La rencontre devait ainsi être rejouée. Précisément, elle était postposée au jeudi 31 mars prochain. Mais cela n’a pas plu au comité de Richelle qui a fait appel de cette décision. Nous voilà donc obligés d’aller nous défendre à Bruxelles".

Objectif troisième place

Pour sa part, Michel Henrotte, le coach de Heusy, préfère se concentrer uniquement sur son équipe. Et plus précisément sur la troisième place ! "Battice a suffisamment d’unités d’avance. Les ouailles de Kemal Durkaya peuvent gérer cet avantage. Cela m’étonnerait qu’ils s’écrasent. Quant à Richelle, c’est pour moi la formation avec le plus gros potentiel de la série vu les joueurs disponibles. De fait, leur équipe fanion est quasiment sauvée en Promotion. Sans parler du nombre d’éléments ayant déjà évolué avec l’équipe B. Bref, la troisième place est notre objectif principal. Ce n’est pas un manque d’ambition. D’ailleurs, nous devrons savourer l’instant si nous parvenons à terminer sur le podium".

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |