16 décembre 2009

Remise générale

Templier-733remis



Pour le week-end du vendredi 18, samedi 19 et dimanche 20 décembre 2009, le CP de province de Liège a décrété une remise générale de tous les matches officiels et amicaux de niveau provincial. Les matches de l’Inter corporation Liégeoise sont également remis.

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

15 décembre 2009

Souvenir, quand Séba revient chez les Wawas... Interview...

Séba-haut

Après y avoir passé 2 ans, Sébastien Roberfroid revenait en Hesbaye...

"A Waremme, le football est une fête"

Si la rencontre entre le leader stadiste et Richelle (3-0) était importante pour la suite du championnat de P2A, elle l’était aussi pour le Richellois,
Sébastien Roberfroid. Après y avoir passé deux saisons (2002-2004), Sébastien Roberfroid revenait pour la première fois sur ses anciennes terres dimanche. "Je n’avais jamais remis les pieds ici depuis mon départ. Cela reste particulier", avoue-t-il. Essoufflé et salué par ses anciens coéquipiers au retour aux vestiaires après les trois coups de sifflet de l’arbitre, l’ailier gauche était conscient que ses amis ne lui avaient pas réservé de cadeaux sur la pelouse: "dès l’entame de la partie, ils nous ont coupé les jambes".

"Après l'entraînement du samedi, on jouait à la belote"

Nous avons souffert durant les nonante minutes. Ils nous ont obligés à reculer grâce à une excellente circulation de balle. Contrairement à nous, ils se sont montrés réalistes. Waremme voulait cette victoire et l’a obtenu méritoirement. Nous ne pouvons rien faire contre une équipe qui joue de cette manière. De son passage au club hesbignon,
Sébastien Roberfroid en garde une belle impression. "Je ne regrette pas d’avoir côtoyé ce club. Les gens ici sont remarquables. Nous nous entraînions le samedi matin et restions toute la journée ensemble à la buvette en s’amusant à la belote ou à d’autres jeux. A Waremme, le foot est une fête. Je ne connaissais pas la mentalité hesbignonne. Au final, je m’y suis intégré sans aucune difficulté. J’en garde d’excellents souvenirs"

"Jamers est comme Derwa"

Titulaire à Richelle, l’ancien Waremmien touche un mot sur la saison. "Nous ne devons pas rougir de notre prestation car perdre chez le leader n’est pas une catastrophe. Je préfère prendre des points contre les candidats directs. Après avoir passé deux saisons sous les ordres de Philippe Derwa, à qui je souhaite un bon rétablissement (NLDR: il a été hospitalisé récemment), je retrouve un entraîneur tout aussi doué. André Jamers se donne à 100 % pour ses joueurs et sa motivation est tout simplement surprenante. Il me fait penser à mon ancien coach waremmien" Contrairement à ce qu’on pouvait croire,
Sébastien Roberfroid n’est pas resté longtemps à la buvette du club. "Avant le match, Mathieu Moor et moi avions eu l’idée de réunir tous les anciens à prendre un verre. Malheureusement, la plupart d’entre eux jouaient en même temps que nous et le capitaine stadiste devait se rendre sur le marché de Noël. À reporter avec plaisir."

"Lors de ma première saison, j’avais inscrit dix buts"

De son passage à Waremme,
Sébastien Roberfroid en garde d’excellents souvenirs. Arrivé en terres hesbignonnes tout en ignorant la mentalité, le Richellois les a quittées en préservant une grande appréciation. "Durant ma première saison, le coach à l’époque, Philippe Derwa, me faisait jouer un peu plus haut qu’à mon habitude. Cela m’a permis d’inscrire dix buts sur la saison et d’être en tête des buteurs lors des toutes premières journées. Cette saison était exceptionnelle. On formait vraiment une belle équipe. En 2004, Nous manquions le titre de peu. Nous terminions 2ème derrière Melen, qui possédait une victoire de plus, avec le même nombre de points (64). Toutefois, cette déception sportive ne fait pas le poids avec toutes émotions humaines que j’ai connues."

Que pense
Sébastien Roberfroid du Waremme 2009-2010

"Régulier, le Stade sera sacré" Le back gauche liégeois avait du pain sur la planche face à ses anciennes couleurs. "Je connaissais pas du tout Pier. Ce joueur est vraiment excellent. Son abattage a été récompensé par un joli but." Pour
Sébastien Roberfroid, le leader ira au bout de son objectif: "C’est une belle équipe. Elle ne nous a pas laissés le temps d’entrer dans la rencontre. Ensuite, elle nous a complètement privés du ballon. C’est une excellente impression que m’a laissée ce Waremme. S’il parvient à être aussi régulier tout au long de la saison, ce groupe sera champion. Il n’y a pas photo, cette formation est la meilleure de la série."


Source: Dorian Delcourt, La Meuse - Huy-Waremme

Séba-bas

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

13 décembre 2009

Championnat 2009-2010, journée 17

Réaction dans la presse......

Le couac de la semaine...

Richelle inexistant à Waremme En déplacement chez le leader waremmien, Richelle avait une belle occasion de réduire l’écart. Encore fallait-il le vouloir. Ce ne fut pas le cas et Richelle a pris un cinglant 3-0 qui ne laissait pas André Jamers sans réaction. "Je suis très fâché. Je m'en suis d’ailleurs excusé vis-à-vis de nos supporters et de mes sympathisants tilleuriens qui avaient fait le déplacement".

"Nous avons livré un non-match sans aucune envie et sans aucune rébellion ce qui est très regrettable. Cela m’a permis de constater que beaucoup de mes joueurs rechignent à se faire mal dans les moments difficiles. Mais finalement, on joue comme on s’entraîne..." L’entraîneur de Richelle ne fuyait pas ses responsabilités. "J’aime que les choses soient claires. Mes joueurs ont été mauvais mais moi aussi. J’ai aligné des joueurs diminués et je n’aurais pas dû."

Le titre ne pouvant plus être l’objectif, cette défaite n’a cependant rien de catastrophique. "Nos concurrents directs ont perdu des plumes donc cela n’a pas grande incidence mais je regrette la manière car Waremme n’a même pas dû forcer son talent. Notre adversaire a intérêt à sérieusement se renforcer s’il veut rejoindre la P1 sans y connaître une saison difficile. On peut s’attendre à ce que le commissaire remette certaines choses au point cette semaine.


Source: M.M., La Meuse - Liège



Waremme-733
Pas de photographe, pas de photos...


Les buts par: -


Richelle Utd.: Dandoy, Robertfroid, Mignon (45e Nihon), Tihon, Sterck (83e Camal), Philippens, Thonet, Thomas, Destordeur, Lecluse (58e Michiels), Closset.

Waremme: Musick, Mélon, Moor, Brugmans, Lizen, Bonnechère (45e De Smedt), Lambrix (85e Philippe), Cambresy, Pier, Petit, Bonné (80e Meyer).

Arbitre, cartes et buts: M. Delizée, cartes: 20e Tihon, 32e Sterck, carte rouge: 90e Petit (2 cartes jaunes), les buts: 2e Moor (1-0), 64e Bonné (2-0), 81e Pier (3-0)

Les Waremmiens ont pris les commandes d’entrée de jeu pour asseoir ensuite leur succès au second acte. Richelle ne sait jamais remis de son mauvais départ...

Hier après-midi, il ne fallait pas arriver en retard au Stade Waremmien. Dès la première minute, le portier visiteur repoussait un missile de Petit qui filait en pleine lucarne. Dans la foulée, Moor reprenait remarquablement le cuir sur un service de Lambrix et fusillait
Christian Dandoy (1-0). Le scénario idéal pour les locaux, qui par la suite, privaient leur adversaire du ballon. Richelle réagissait timidement sur une frappe complètement manquée de Xavier Thomas. Ce dernier confondait vitesse et précipitation et envoyait son essai dans les nuages (21e). Les Liégeois tentaient de construire mais la dernière passe leur faisait défaut.

Souvent précis dans ses services, Lambrix lançait Petit qui manquait son face à face avec le dernier rempart (36e). La possession de balle était à l’avantage des locaux qui, via Petit et Pier, donnaient le tournis à la défense adverse. En seconde armure, le leader montrait ses intentions de mettre fin à tout suspense. Petit et Bonné combinaient bien dans le rectangle. Ce dernier mettait
Christian Dandoy en danger sur une frappe brossée. Peu après l’heure de jeu, Bonné, idéalement aidé par DeSmedt, exploitait le laxisme défensif de Richelle pour doubler la marque (2-0).

Les visiteurs ne se montraient pas pour autant abattus et repartaient à l’attaque. Suite à une belle remontée de terrain,
Thierry Michiels donnait un caviar sur le front de Xavier Thomas mais Musick sortait un arrêt de grande classe (66e). Ensuite, Richelle bénéficiait de sa plus belle occasion. Xavier Thomas, seul au petit rectangle, expédiait son envoi...à côté de la cage. Conscient qu’il venait d’éviter une fin de match stressante, Waremme améliorait la circulation de balle et intensifiait les bons mouvements. À dix minutes du terme, Pier “tuait” définitivement le match. Melon isolait parfaitement le buteur dont la frappe ne tremblait pas (3-0).

Satisfaction, suite aux trois coups de sifflet de l’arbitre. Le leader maintient son avance de cinq points sur son dauphin, Lensois.


Source: Dorian Delcourt, La Meuse - Huy-Waremme

Waremme a aisément remporté la rencontre qui l'opposait à Richelle. Jamers parlait même de parodie de football de la part de son équipe.

Les Stadistes n'ont pas traîné pour prendre l'avance. Dès la première minute, Petit oblige
Christian Dandoy à se détendre afin de dévier le ballon en corner. Lambrix tire celui-ci et trouve Moor tout seul au point de pénalty. D'une volée du droit, il mitraille le gardien qui ne peut rien faire. Il marque ainsi son second but de la saison. Waremme est dans un fauteuil, tandis que Richelle est pris à froid. Cependant, dans un match qui s'annonçait disputé entre deux équipes en forme, les hommes de Jamers n'ont été que trop rarement dangereux. On ne compte plus les pertes de balle, les coups-francs gaspillés et les duels perdus. Une véritable dérive collective. À penser qu'après le premier but, Richelle n'y croyait déjà plus. Pourtant, les occasions ne sont pas légion.

Petit abat sa part de boulot et vient chercher le ballon. Dans un angle fermé, alors qu'il a passé la défense, il butte sur
Christian Dandoy. Un peu plus tard, il est sanctionné d'un carton jaune par l'arbitre qui lui a déjà fait plusieurs remontrances. Il manquera la prochaine rencontre. Eyckmans a entamé la partie en alignant trois avants, auxquels il faut ajouter Pier dont la vitesse et les incursions ont fait mal à la défense adverse. Seul petit souci, l'entrejeu ne semble pas assez fourni. Bonnechère en fera les frais à la pause et cèdera sa place à Desmedt. Ce dernier va apporter beaucoup à son équipe. Alors que Petit et Bonné loupent chacun une occasion d'accentuer l'avance, Desmedt se bat. Il remporte un duel de la tête et lance ainsi Bonné qui se retrouve seul et n'a plus qu'à ajuster Christian Dandoy pour doubler l'avance des siens.

Richelle semble alors se réveiller. Mais Musick est attentif et stoppe des têtes de Xavier Thomas et de Laurent Closset. À un quart d'heure du terme, il est pourtant battu quand Xavier Thomas prend la défense en défaut et se présente seul devant lui. Mais le capitaine de Richelle place à côté. Suite à cette action, il n'y en aura plus que pour les Stadistes. Mélon s'infiltre dans le rectangle. Plutôt que de tenter sa chance seul, il fixe Christian Dandoy avant de centrer pour Pier qui n'a plus qu'à pousser au fond. Richelle n'en veut plus.

Après le coup de sifflet final, Petit ne trouve rien de mieux que d'aller agresser verbalement l'arbitre pour sa prestation. L'homme en noir lui tend un second carton synonyme de rouge.


Source: Jefferson Yans, Le jour - Actu24.be

Réaction dans la presse...

Le coach stadiste était très satisfait à la fin des débats.

Nous avons livré une belle prestation dans les chiffres et dans la manière contre un véritable adversaire. La première période était partagée. En seconde, le deuxième but nous a libérés. ” Malgré le succès, Jean-Guy Eyckmans souligne quelques points négatifs: “ Notre lacune sur leurs phases arrêtées n’est pas à négliger. Et la stupide carte rouge de Quentin Petit va gâcher ma soirée! " DO.D.


Source: La Meuse: Huy-Waremme

Waremme (42) n'a fait qu'une bouchée de Richelle (28) et conserve son avance de cinq points sur Lensois (37) qui a enfilé six buts à Ferrières (7). On pointera en bas de classement la défaite à domicile de Fraiture (6) face à Wasseiges (16) sur la marque inhabituelle de 4-5.

Source: lgfoot.be

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

02 décembre 2009

Championnat 2009-2010, journée 16

Fraiture-733
Pas de photographe, pas de photos...


Les buts par: Greg Destordeur (2), Xavier Thomas (2), Alain Lecluse et Lilian Thonet



Richelle Utd.: Dandoy, G. Mignon, Nihon, Thonet, Roberfroid, Lecluse (77e Closset), Destordeur, Philippens, Sterck, Altafoglia (51e Michiels), Thomas (59e Camal).

Fraiture: Firquet (34e Hallart), Ghisse (53e Maglio), Pirard, Ibara, Duchesne, Grommen, Degrande, Olivier (71e Poncelet), Rossion, Malengraux, Feret.

Arbitre, cartes et buts: Thomas Lesceux, cartes jaunes : Philippens, Mignon, Roberfroid, Degrande. Les buts : Ibara (4e 0-1), Destordeur (28e 1-1), Thomas (34e 2-1, 38e 3-1), Thonet (40e 4-1), Lecluse (44e 5-1), Destordeur (89e 6-1).

Avant toute chose, je remercie notre ami Gérad d'avoir remplacé ma plume pour vous faire un bref résumé de la rencontre.

C'est contre un vent assez soutenu que
Richelle choisit d'entamer la rencontre.Le ballon avait été mis en jeu depuis à peine 3 minutes que Fraiture héritait d'un coup franc aux 25 m. C'est ainsi que les visiteurs ouvrirent le score, le ballon traversant un mur bien mal placé (0-1). Alors que le jeu restait équilibré, un coup franc cette fois pour Richelle permis à Greg Destordeur d'égaliser d'un bel envoi en pleine lucarne (1-1).

A la 22ème minute, une phase bien dessinée isola
Sébastien Roberfroid qui vit son tir trop enlevé. A la demi heure de jeu, alors que la différence au classement se laissait voir, un coup de coin de Christophe Philippens trouva la tête de Xavier Thomas qui trompa le portier adverse (2-1). Dès ce moment, Richelle imposa un jeu bien agréable à voir en faisant bien circuler le ballon.

7 minutes après le 2ème but, rebelotte,
Christophe Philippens hérita à nouveau d'un coup de coin qui trouva à nouveau Xavier Thomas, qui, cette fois, d'un tri croisé inscrivit le 3ème but. Il n'y en avait plus que pour Richelle. A la 40ème minute, Lilian Thonet profitait d'un bon centre pour augmenter encore le score (4-1). A 1 minute de la fin de la première mi-temps, Christophe Philippens slaloma dans la défense adverse et offrit un caviar à Alain Lecluse qui n'eu plus qu'à pousser le ballon dans les filets (5-1).

Richelle, avec l'avantage du vent, reprit la 2ème mi-temps sans trop d'enthousiasme, ce qui permit à Fraiture quelques offensives sans danger pour Christian Dandoy. La victoire ne laissait planer aucun doute mais on ne peut toutefois admettre une telle démobilisation. Il fallut attendre la 85ème minute pour voir une belle combinaison Thierry MichielsChristophe Philippens qui permit à Greg Destordeur de fixer le score à 6-1.


Dans la presse...

Le troisième match de Fraiture avec Vincent Machiels, comme les deux premiers, s'est soldé par une sévère défaite qui n'a été contestée que durant le 1er quart d'heure. « Nous sommes bien rentrés dans la partie malgré le forfait de dernière minute de Lopresti », commentait l'entraîneur condrusien qui a vu ses ouailles prendre l'avance après deux minutes à la suite d'un coup-franc de Feret qui traversait une forêt de jambes et surprenait Dandoy. Piqué au vif, Richelle va réagir et mettre à profit un coup-franc et deux coups de coin pour porter les chiffres à 3-1 et enlever toute illusion à la lanterne rouge qui perdra en plus son gardien sur blessure et encaissera deux autres buts avant la pause. « J'ai demandé à mes joueurs de ne pas tomber dans le n'importe quoi et, malgré un 6e but, c'est ce qu'ils ont fait », pestait André Jamers.

Source: Le jour - Actu24.be

AJ


Source: La Meuse Liège

St-Nic

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

25 novembre 2009

Championnat 2009-2010, journée 15

Réaction dans la presse......

Les canaris semblaient partis pour réaliser un tout bon résultat du côté de Richelle mais ils ont dû déchanter en seconde période (4-2). " On menait 0-2 à la pause. On croyait en nos chances mais on savait bien qu'on allait être acculé défensivement par la suite et c'est ce qui s'est passé ", lance Guy De Munck, coach couthinois." Il faut être fair-play et Richelle mérite sa victoire. C'est vraiment une belle équipe. "

Source: La Meuse Liège-Huy-Waremme



Couthuin-733
Cliquez pour voir les quelques photos de la rencontre


Les buts par: Laurent Closset (2), Greg Destordeur et Sam Altafoglia



Richelle Utd.: Dandoy, G. Mignon, Nihon, Thonet, Roberfroid, Lecluse, Destordeur, Sterck, Altafoglia (89e Michiels), Closset (89e Assisigan), Thomas.

Couthuin: Haumont, Lhoest, Botson, Dehin, Spronck (82e Jans), Nihon (88e Colon), Galoy, Gratia, Ochelen, L. Frisque (10e Urgansi), Carta.

Arbitre et buts: Quentin Toussaint, les buts : Nihon (25e 0-1, 43e 0-2 pen.), Closset (65e 1-2), Destordeur (70e 2-2), Altafoglia (77e 3-2), Closset (78e 4-2).

Suite à sa victoire à Geer, Waremme (38) conserve sept unités de plus que Solières et Lensois. Dans le bas du classement, Wasseiges (13) a défait Vaux-Borset (24). Fraiture Sports (6) est désormais seule lanterne rouge.

Source: lgfoot.be

Pour la venue du 10ème classé, Couthuin, André Jamers, avait toujours la même liste de blessés et hormis Thierry Michiels qui prenait place sur le banc, Pascal Tihon et Christophe Philippens étaient suspendus pour abus de bristols jaunes. La partie débutait par un petit round d'observation et ce sont les visiteurs qui mettaient le nez à la fenêtre par un tir trop enlevé. Richelle avait une réaction presque immédiate, une bonne sortie défensive de Grégory Mignon donnait à Sébastien Roberfroid l'occasion de se mettre en valeur, après un bon déboulé et ne trouvant pas de partenaire, il prenait sa chance par un tir qui passait de peu au dessus du cadre. Richelle insistait et une bonne déviation de la tête de Xavier Thomas trouvait Laurent Closset, idéalement placé, il se retournait pour "dégainer", le gardien était tout heureux de détourner le puissant envoi en coup de coin. Se faisant insistant, Richelle avait une autre belle opportunité avec un envoi de Greg Destordeur au dessus de la cible. Sur les offensives Couthinoises, Richelle manquait un peu de vivacité sur l'adversaire pour, à la 22', se faire surprendre, sur une phase arrêtée, une nouvelle fois, l'attaquant se retrouvait étrangement seul pour lober Christian Dandoy et ainsi ouvrir le score (0-1).

CD1

Face au vent,
Richelle repartait de zéro, tentait de bien construire et y parvenait avec quelques difficultés, se découvrant par moment un peu trop défensivement, c'est ainsi que peu avant la mi-temps, sur un contre visiteur, Christian Dandoy "accrochait" légèrement l'attaquant, l'arbitre n'hésitait pas à indiquer le point de penalty. Sur le botté, Christian Dandoy effleurait le ballon mais ne l'empêchait pas d'entrer dans le but pour constater les dégâts (0-2). C'est donc au pied du mur que Richelle regagnait les vestiaires car footballistiquement, Couthuin n'avait pas montré grand chose tout au long de cette première mi-temps. Dès l'entame de la seconde, on sentait déjà Richelle plus inspiré et conscient de ce qu'il restait à prouver, on imaginait aussi le discours qu'aurait pu avoir le coach dans les vestiaires, quelques phrases essentielles et on constatait le résultat sur la pelouse, Jean-François Camal s'illustrait le premier, ayant remplacé Alain Lecluse pour un genou délicat, ce dernier débordait pour adresser un centre à Greg Destordeur, malheureusement son tir était dévié par le défenseur, Richelle accentuait la pression sur son adversaire et on sentait le but, Sébastien Roberfroid ne se posait pas de questions pour déborder et centrer en direction de Laurent Closset, de la tête, il n'hésitait pas de réduire la marque, le gardien, il est vrai n'était pas aidé de son coach qui lui avait indiqué que le ballon passait sans danger... (1-2). Richelle pressait de plus belle et ce n'était pas la petite occasion Couthinoise d'un tir trop enlevé qui inquiétait, de retour dans le camp adverse, c'est Greg Destordeur qui partait vers le but pour, d'un tir croisé, tromper le gardien et ainsi remettre l'égalité entre les deux équipes (2-2).

GD2

Il restait un quart d'heure dans la partie et on sentait
Richelle tout à fait capable de faire la différence, ce qui n'empêchait pas Couthuin de rester dangereux, une grosse occasion leur était donnée mais Christian Dandoy remettait de l'ordre et voyait ensuite le ballon dans le petit filet. Richelle repartait alors en contre et après un bel effort de Greg Destordeur pour obtenir un coup de coin, c'est Xavier Thomas qui déviait celui ci vers le but, Sam Altafoglia, à l'affût, ne se privait pas de donner l'avantage à ses couleurs et rendre ainsi plein confiance (3-1). Non content, Richelle allait ensuite bénéficier sur la remise en jeu de Couthuin, d'une perte de balle, un rapide coup d'oeil de "Lucky" Laurent Closset pour voir que le gardien était bien avancé, du milieu du terrain, il n' hésitait pas de frapper et en plus du petit coup de pouce d' "Eole", le gardien ne pouvait que constater et se faire proprement lober pour le 4-2. Tout en gardant une bonne organisation, Richelle allait gérer la fin de rencontre qui lui permettait d'accrocher les trois points et la quatrième place du classement

GM3

Dans la presse...

La logique du classement a été respectée dans ce duel qui a été fortement influencé par le vent qui balayait le terrain dans sa longueur. C'est en effet avec l'appui d'Eole que chaque équipe a inscrit ses buts, Couthuin en première armure, Richelle en seconde. Couthuin menait donc 0-2 à la pause grâce à un doublé de Nihon. « Cet avantage était plus ou moins mérité même si Richelle développait un meilleur football que nous », confessait Guy Demunck qui avait perdu Frisque sur blessure dès la 3e. A la pause, calmement, André Jamers, qui espérait une réaction, va donc placer ses joueurs devant leurs responsabilités : « Je leur ai dit que celui qui n'allait montrer toute sa capacité de réaction dans l'adversité pouvait rester chez lui dimanche prochain. » Le message a visiblement fait tilt car Richelle, entre la 65e et la 78e, a enfilé quatre buts à des Couthinois impuissants.

Source: Le jour - Actu24.be

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

18 novembre 2009

Championnat 2009-2010, journée 14

Sans livrer un grand match, Vaux-Borset est parvenu à arracher un point à une équipe de Richelle qui a eu les cartes en main pour s'imposer. Ce sont les visiteurs qui profitent d'une erreur de placement pour ouvrir la marque en première armure. Les visiteurs monopolisent le cuir mais les occasions ne sont pas légion. En deuxième période, Vaux reprend du poil de la bête mais Richelle hérite d'un penalty pour une faute de main. Destordeur le botte mais Henrotte, comme à Solières la semaine passée, arrête l'envoi. La chance de Richelle est passée. Vaux va provoquer la sienne. Sur un long dégagement... d'Henrotte, Morsat va sèchement au duel sur Dandoy qui ne se relèvera pas. Courtois en profitera pour pousser le ballon dans le but vide au grand dam des visiteurs qui réclameront une faute sur leur gardien. Mais le point, au final, contentait les deux entraîneurs.

Source: Le jour - Actu24.be



Vaux
Cliquez pour voir les quelques photos de la rencontre


Le but par: Greg Destordeur


Vaux-Borset: Henrotte, Lekeu, Allaer, Ghidini (65e Courtois), Debie (61e Petitjean), Wagemans, Morsat, Algoet, Bernard, Defays, Robaye.

Richelle: Dandoy (80e M. Mignon), G. Mignon, Nihon, Roberfroid, Camal (80e Delhalle), Lecluse, Destordeur, Tihon, Philippens, Sterck, Closset.

Arbitre: Laurent Willems, cartes jaunes : Lekeu, Lecluse, Philippens, Tihon.

Pour se rendre à Vaux-Borset dimanche, André Jamers déplore les absences de Laurent Closset et Sam Altafoglia (adducteurs), Xavier Thomas (abus de cartes jaunes) et enregistre le retour de Jéremy Delhalle.

Source: lgfoot.be

C'est encore une fois amputé de quelques joueurs que Richelle effectuait le déplacement à Vaux et Borset, quatrième classé. Xavier Thomas (suspendu), Thierry Michiels, Laurent Closset, Sam Altafoglia et Michaël Possen, étaient du voyage mais en spectateurs. Jérémy Delhalle, faisait, quand à lui, son apparition dans le groupe. Un assez bon terrain dans l'ensemble mais des conditions climatiques dantesques, un vent omniprésent, qui, avec de fortes rafales balayait le terrain de toutes parts et qui allait par ma même occasion, être un acteur actif bien malgré lui. La partie débutait timidement et Vaux allait être le premier à mettre le nez à la fenêtre, dès la 8', Christian Dandoy intervenait sans difficultés. Richelle répliquait avec un bon tir de Greg Destordeur mais trop enlevé, il passait au dessus, Les hommes d' André Jamers prenaient possession du terrain adverse et l'on vivait deux belles opportunités, Alain Lecluse était stoppé fautivement que l'arbitre restait inerte et Jean-François Camal y allait d'un bel envoi pour alerter le gardien très vigilant. La plus franche occasion se présentait à la 27' quand sur un bon déboulé de Greg Destordeur, Pascal Tihon se retrouvait en bonne position de tir, il armait mais croquait quelque peu son envoi.

DSC_6742

Cela sentait le but d'ouverture et à la 34', un contre était construit que
Lilian Thonet adressait un bon ballon pour Greg Destordeur idéalement placé pour tirer au but, ce qu'il faisait, d'une lourde frappe, pour ne laisser aucune chance au gardien local (0-1). Richelle allait encore montrer sa supériorité dans la partie avec un bon tir des pieds de Lilian Thonet et une belle tentative de Greg Destordeur qui voyait malheureusement Alain Lecluse sur la trajectoire, à même la ligne de but. Peu avant la mi-temps, c'est Vaux qui passait peut-être la moitié de terrain pour la troisième fois, avec une petite occasion mais Christian Dandoy y mettait vite un terme. En deuxième mi-temps, les données allaient changer puisque le vent allait profiter aux Valborsetins (et toc...), mais contre vents et marées, c'est Richelle qui allait s'octroyer la plus belle des occasion et de l'avis de chacun, le tournant du match... Alain Lecluse déboulait sur le flanc et entrait dans le grand rectangle quand, après une hésitation, une faute de main était sifflée, n'ayant pas de désigné "officiel" pour le botté de penalty, c'est Greg Destordeur qui en prenait la charge, hélas, devant l'oeil du photographe, le gardien, de grande taille, se couchait et détournait l'envoi... un troisième penalty loupé en deux rencontres, cela commence à faire beaucoup...

DSC_6802

Richelle en remettait une couche avec une belle ouverture pour Christophe Philippens, partant seul en contre, un centre parfait quittait son soulier pour ne trouver personne sur sa trajectoire, Richelle galvaude les opportunités et aurait dû, à cet instant, avoir partie gagnée... mais il en allait autrement, même si du cotés local, on ne voyait aucunes constructions dignes de ce nom, seul le gardien avait un complice, le vent...!! et avec lui, de longs ballons qui passaient sans cesse au dessus du terrain et permettaient à Vaux d'être plus ou moins dangereux, comme à la 65', quand Christian Dandoy devait s'y reprendre à trois fois pour s'emparer du ballon. C'est alors que venait la 72', sur un dégagement "venteux", une grosse faute était commise sur Christian Dandoy, venu à l'encontre de l'attaquant, le trio arbitral que je qualifierais de très "limite".. ne jugeait pas de la signaler et permettait à Vaux d'égaliser, le portier Richellois restait pourtant de longues minutes au sol et des soins devaient êtres prodigués... (1-1). Rien n'y faisait, et dès ce moment, on sentait une certaine tension sur le terrain et aussi en dehors... Dans le dernier quart d'heure, Richelle allait tout tenter pour repartir avec la victoire, Christian Dandoy, sous la douleur devait céder sa place et Jérémy Delhalle, faisait sa première apparition au sein de l'équipe, mais rien n'y faisait, deux nouveaux points perdus dans une situation qui aurait pu, au vu des autres résultats, être plus que bénéfique au classement général.

DSC_6832


Dans la presse...
Plus fort mais pas vainqueur

Johan Grommen se dit ravi de la prestation des siens mais garde un goût de trop peu (1-1): "Nous avons fait un bon match. Nous étions présents dans les duels. Richelle est une forte équipe mais nous leur étions supérieurs". Blessé, le coach-entraîneur n'as pas pu mettre les crampons pour se mêler à la joute: "J'aurais pu apporter un peu de stabilité en défense. Nous avions parfois fait preuve de nonchalance et de précipitation.
"

Source: La Meuse Huy-Waremme

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

15 novembre 2009

Championnat 2009-2010, journée 13

Wasseige-733
Cliquez pour voir les quelques photos de la rencontre


Les buts par: Alain Lecluse (2), Laurent Closset (2) et Pascal Tihon (2)


Richelle: Dandoy, G. Mignon, Nihon, Thonet, Thomas, Roberfroid, Altafoglia (70e Camal), Lecluse (55e Closset), Destordeur (75e Sterck), Tihon, Philippens.

Wasseiges: Moureaux, Darte, Lignon, Roose (46e Delfosse), Trisman (55e Delcourt), Gadisseur (80e Colette), Gardin, J. Vandeuren, Colella, Terwagne, M. Vandeuren.
Arbitre: Fabian Letihon, Carte rouge: Darte (85e), Cartes jaunes: Thomas, G. Mignon, J. Vandeuren.

Buts: Lecluse (20e 1-0), Colella (30e 1-1), Tihon (35e 2-1), Lecluse (44e 3-1), Closset (70e 4-1), Closset (75e 5-1), Tihon (80e 6-1).

Dans la presse...

Premier match et premier succès pour le Richelle d'André Jamers qui n'a jamais douté face à un Wasseiges bien pâle. "Nous avons bien profité de la naïveté de la jeune équipe de Wasseiges", analysait l'ex-entraîneur de Tilleur qui voyait tout de même les visiteurs revenir à 1-1 à la 30e "sur un ballon mal négocié par Dandoy". Richelle se permettait à 2-1, fait rare, de louper coup sur coup deux pénaltys. "Celui de Thonet était arrêté par Moureaux et Philippens ajustait le montant." Qu'à cela ne tienne, Richelle repartait vers l'avant et enfilait quatre nouveaux buts à un Wasseiges à la dérive. "J'avais pourtant prévenu mes joueurs que nous allions rencontrer un adversaire qui remettait les compteurs à zéro et contre qui il fallait être à 200 % pour réussir un résultat", commentait Marc Liégeois qui terminait : "Hélas, mes garçons ont évolué sans âme."

Source: Le jour - Actu24.be

Après une semaine mouvementée, il était temps pour le sportif de revenir au premier plan, petit flashback, lundi dernier, le comité de
Richelle et son président mettait un terme à la collaboration entre le club et le duo d'entraîneurs Pierre Destexhe et Fabien Thibeau qui avait repris l'équipe pour ce championnat, le soir même André Jamers, récemment libéré par Tilleur était enrôlé, son travail commençait dès le lendemain, au Cref, pour un premier entraînement. L'objectif était de redresser la barre et de repositionner Richelle en bonne place, en effet, les résultats de ces dernières semaines ne correspondaient pas aux qualités que le groupe détient. C'est donc avec la venue de Wasseiges que le nouveau coach allait officier. Toujours pas de Steve Doll sur la feuille ni de Michaël Possen, dont le retour est prévu pour le deuxième tour. Thierry Michiels, affublé d'une élongation venait lui aussi assister à la rencontre en tant que spectateur.

1-AJ

Pour les retardataires, tout en payant leur entrée, on devait déjà relater la première occasion de la partie, le ballon mis en jeu, il arrivait dans les pieds d'
Alain Lecluse, celui ci s'infiltrait jusque dans le petit carré pour inquiéter le gardien. Le ton de la rencontre était donné, Richelle se voulait très offensif tout en étant organisé, avec une bonne circulation de balle, Richelle obtenait pas moins de trois coups de coin en 4', à la 6' et avec une belle ouverture, Christophe Philippens déboulait sur son flanc pour un bon centre, malheureusement personne ne se trouvait à la réception. Richelle poursuivait ses efforts quand sur un bon ballon de Pascal Tihon, Sam Altafoglia s'infiltrait mais échouait dans sa tentative. Quelques instants plus tard, c'est Lilian Thonet qui prenait sa chance en s'infiltrant, tentait le une-deux pour placer à cotés de l'objectif. C'est à la 20' que l'on assistait à la première occasion pour les visiteurs du jour, de courte durée puisque sur le contre, on retrouvait Sébastien Roberfroid en bonne position mais qui hésitait à utiliser son pied droit. Richelle en remettait une couche et l'on assistait à une belle remontée de terrain de Pascal Tihon, ne trouvant rien sur son trajet, il poursuivait et à la suite d'un une-deux avec Alain Lecluse, se retrouvait face à face avec le gardien, l'expérience faisait le reste et c'est logiquement que Richelle menait à la marque (1-0). A la demi heure, Wasseiges profitait d'une faute de main pour obtenir un coup franc bien placé, une lourde frappe était déviée par Christian Dandoy mais dans les pieds de l'adversaire qui ne se privait pas de remettre les pendules à l'heure (1-1).

2-CD

Petit incident de parcours puisque
Richelle réagissait dans l'immédiat, Pascal Tihon donnait pour Christophe Philippens qui s'infiltrait mais le défenseur intervenait, à l'identique quelques instant après, ce même Pascal Tihon donnait pour Sam Altafoglia qui déviait pour Alain Lecluse, se retrouvant face au but, il ne trouvait aucunes difficultés pour rendre l'avantage à ses couleurs (2-1).Tout en faisant bien circuler le ballon, Richelle accentuait ses tentatives, à la 40', sur une infiltration de Christophe Philippens, une faute de main était sanctionnée d'un penalty, Lilian Thonet plaçait le ballon mais voyait son envoi dévié par le gardien, Christophe Philippens récupérait et se faisait lourdement accrocher par le défenseur, sanction immédiate... un second penalty était sifflé. Voulant se faire justice lui-même, il manquait à son tour l'opportunité d'accroître la marque. Non sans regrets, Richelle repartait à l'assaut du but averse pour un coup de coin, Lilian Thonet reprenait de la tête pour voir son envoi heurter la transversale, Alain Lecluse à l'affût, ne se privait pas pour inscrire son deuxième but personnel (3-1).

3-AL

Dés le début de deuxième mi-temps, tout en gardant une belle organisation et une bonne circulation de balle,
Richelle repartait à l'abordage des buts, Greg Destordeur et Xavier Thomas obtenait chacun une possibilité mais la plus franche venait d'Alain Lecluse qui débordait et s'infiltrait pour se trouver seul dans le grand carré, pris par l'action, il tentait de tromper le gardien à en oublier de constater que Greg Destordeur était seul au second poteau. Richelle restait maître de la partie, ce qui n'empêchait pas, sur une perte de balle, Wasseiges d'obtenir une petite occasion sans réel danger. Sur un long dégagement de Christian Dandoy, c'était au tour de Laurent Closset, fraîchement monté au jeu, d'obtenir une belle occasion, le ballon remis en jeu et avec quelques instants de flottements, Wasseiges obtenait un coup franc intéressant, celui ci botté, Christian Dandoy écartait tout danger pour relancer une contre attaque, lancé en profondeur, Pascal Tihon laissait Jean-François Camal déborder, et il faisait bien puisque celui ci adressait un caviar trois étoiles pour Laurent Closset qui plaçait, de la tête, en pleine lucarne (4-1).

4-LC

Fort de son avantage,
Richelle se relâchait quelques instants et Wasseiges en profitait pour s'occasionner une situation dangereuse et un coup de coin, Christian Dandoy intervenait des deux poings pour stopper l’hémorragie, il restait dix minutes dans cette rencontre lorsque sur une énième offensive, le dernier défenseur accrochait Laurent Closset qui partait vers le but, de part la physionomie du match et malgré les tentatives des richellois, l'arbitre, qui était visionné, appliquait le règlement et sanctionnait le joueur d'un carton rouge. Le coup franc ne donnant rien, c'est en mouvement que Richelle allait montrer sa supériorité, Jean-François Camal rééditait un centre parfait pour Laurent Closset qui n'en demandait pas tant, seul au point de penalty pour aggraver le score (5-1). Bien à l'abri et à 2' du terme, un coup de coin intelligemment joué revenait dans les pieds de Xavier Thomas qui donnait vers Jean-François Camal, ce dernier sentant venir Pascal Tihon dans son dos, lui adressait un "louche" au dessus de la défense, un contrôle poitrine et un calme parfait lui permettait de tromper sans difficultés le gardien dépité de se retourner pour la sixième fois (6-1). Sans mettre la charrue avant les boeufs, force était de constater que Richelle montrait un tout autre visage lors de cette rencontre et sans pour autant dénigrer le travail effectué auparavant, avec cette mentalité, cet engagement et cette cohésion, les hommes du président Bruwier auraient pu prétendre une meilleure position au classement général. De bonne augure pour la suite et le prochain déplacement à Vaux-Borset, assister à de pareille rencontre, on n'en redemande.

5-PT

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

10 novembre 2009

Flash spécial

La nouvelle est tombée ce lundi soir et d'un commun accord, le F.c. Richelle et son président Fabian Bruwier ont mis un terme à la collaboration avec le duo d'entraîneur Pierre Destexhe et Fabien Thibeau. Difficile décision puisque humainement, il n'est évidemment rien reproché que footballistiquement et autres, le dernier 4/12 engrangé et le bilan de 18 points sur 36 au termes des 12 dernières rencontres paraît trop faible pour les ambitions de l'équipe. Plusieurs noms circulent dont celui d' André Jamers (ex Tilleur), mais d'autres possibilités sont en cours.

Duo

Pierre et Fabien avaient entamés leur coaching lors de la rencontre face au Standard de Liège



C'est désormais officiel,
André Jamers est le nouvel entraîneur du F.c. Richelle. Après avoir entraîné Tilleur jusqu'il y a quelques matchs, le commissaire de police ansois a accepté de reprendre Richelle et donnera son premier entraînement ce mardi soir.

AJ


Pour les articles de presse, cliquez sur les différents logos.

LaMeuse-150 - -LaMeuse-150 - -Sans-titre-1 - -logo_dh_fond_clair

Richelle n'a pas mis beaucoup de temps à trouver un remplaçant à Pierre Destexhe. André Jamers est le nouvel entraîneur du club.
Par Luc Bajza
- Actu24.be - "Le jour Huy-Waremme"


André Jamers, comment et pourquoi avoir accepté de reprendre Richelle?
Lundi soir, les dirigeants de Richelle m'ont expliqué la séparation avec Pierre Destexhe et m'ont proposé de le remplacer. Je voulais savoir où en était l'envie du groupe et ce qu'il en était au niveau infrastructures. Dans ma carrière de coach, je n'avais jamais repris un groupe en cours de séance et je me lance donc un nouveau défi. En rencontrant le président le mardi midi, j'ai remarqué que ce club avait un certain dynamisme et bénéficie de conditions d'entraînement valables puisque Richelle s'entraîne au CREF à Blégny.

De nouveaux objectifs ont été établis?
Des objectifs concrets ? Non, pas vraiment. On va tenter de terminer la saison au mieux et le club voudrait déjà jeter les bases de la saison prochaine. Cela ne veut pas dire que Richelle abandonne toute idée de bien figurer. Mais ce n'est pas facile de se donner un objectif chiffré.

La 2A, vous la connaissez bien. Quelle est la différence avec l'année dernière?
Tout le monde pensait jusqu'à peu que Waremme allait faire cavalier seul toute la saison. Les trois derniers matchs ont prouvé que les dés n'étaient pas jetés. Certains ont peut-être pensé que Waremme pouvait déjà préparer la saison prochaine en P1. Il faut bien sûr ne pas mettre la charrue avant les boeufs et Waremme reste bien le grandissime favori. Tilleur a eu la chance de tourner la saison dernière avec un noyau de 17 joueurs et la différence était là. Lensois, Stockay, Vaux-Borset, Solières et Richelle devraient se battre pour les accessits.

L'expérience tilleurienne vous reste encore en travers de la gorge?
Je suis amer car j'ai été victime de l'hypocrisie de certains dirigeants qui avaient déjà l'idée en fin de saison dernière de se séparer de moi. Il fallait alors me le dire franchement, et on se serait séparés dans de bonnes conditions. Tilleur a un groupe de joueurs et supporters hors du commun. C'est un bon club. Dommage que la franchise n'a pas été toujours de mise. Certains m'ont tiré dans le dos.

Comment s'est passé le premier entraînement mardi soir à Richelle?
J'ai vu de bonnes choses et des vieux loups qui avaient encore l'envie. Je dois rendre hommage à Pierre Destexhe qui a donné le meilleur de lui-même. Mon approche sera certainement différente de la sienne et j'hérite d'un groupe qui a du potentiel. Je sais que j'ai affaire à des joueurs qui ont une certaine personnalité, mais je préfère travailler avec de pareils footballeurs qu'avec des moutons.

Quel est un de vos meilleurs souvenirs footballistiques?
La montée avec Melen en P1 et, ensuite, quand nous nous sommes sauvés avec Prayon en promotion alors que tout le monde nous citait descendants. Le titre avec Tilleur pouvait l'être aussi, mais c'est comme si on m'avait repris mon train électrique.



Par cette annonce, tout le
F.c. Richelle remercie Pierre Destexhe et Fabien Thibeau pour leur travail et le bout de chemin parcouru ensemble.

Je cite:

Je préfère ne pas trop réagir pour le moment...
Peut être d'ici quelques jours.

Malgré tout, je souhaite, sans aucune rancœur, une bonne continuation au club de Richelle et à tous ses comitards...
Je m'en vais avec le regret de ne pas avoir réussi ma mission mais je suis resté en phase avec mes idées. Ce qui est pour moi le plus important.
Je souhaite une bonne saison aux joueurs qui m'ont soutenu depuis le début, je les remercie pour leur confiance. Pour les autres...


Pierre Destexhe

D'autre part, l'équipe sera désormais sous la direction d'
André Jamers, à qui l'on souhaite la bienvenue et la pleine réussite dans ce championnat.

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

04 novembre 2009

Championnat 2009-2010, journée 12

dyn010_original_733_250_jpeg_2643856_74e57a81d140413c4b145f0b014fcabf
Cliquez pour voir les quelques photos de la rencontre


Richelle: Dandoy, G. Mignon (87e Peeters), Nihon, Thonet, Michiels (49e Camal), Thomas, Roberfroid, Lecluse, Destordeur, Tihon (46e Altafoglia), Philippens.

D.c. Cointe: Santamaria, Michel, Mullens, Monfort, Bovy, Koos, Kolie, Degeye, Toukouki, Zurowski, Levaux.

Arbitre: Michel Wathelet.

Carte jaune: Levaux.

Ce dimanche après-midi, beaucoup de personne s'attendaient à revoir la même composition qui avait évolué à Solières pour affronter le D.c. Cointe, tout juste derrière à deux petits points, il n'en n'était rien puisque, et Christophe Philippens et Pascal Tihon réapparaissaient d' d'emblée dans l'équipe après 6 et 4 semaines d'absence. Le buteur maison, Laurent Closset, était quand à lui, venu en spectateur en compagnie de Steve Doll et Michaël Possen, tout deux indisponibles. La première occasion de la partie allait être pour les Cointois qui après une petite mésentente défensive obligeait Christian Dandoy à une première intervention, le ton était donné, Cointe était venu avec un certain objectif.

Richelle donnait la réplique au quart d'heure, à la suite d'un beau mouvement bien construit, Alain Lecluse reprenait pour envoyer bien au dessus. Les Cointois construisaient bien leurs mouvements et il fallait un Christophe Philippens bien attentif pour, malgré sa taille, sauter, rebondir sur une herbe et dévier un chaud ballon pour ainsi empêcher l'attaquant d'ajuster sa reprise de volée. Les visiteurs du jour prenaient un certain ascendant sur la rencontre et se montraient plus créatif, à la 21' une belle reprise voyait Christian Dandoy prendre son envol pour capter l'envoi. Quelques minutes plus tard, Richelle obtenait un coup franc intéressant que le gardien déviait des poings, sur le contre rapidement mené et une faute de main non sifflée, Christian Dandoy devait s'y reprendre à deux fois pour éviter l'ouverture du score.

CD

Richelle allait alors avoir une toute belle opportunité quand sur une bonne relance de Lilian Thonet, Christophe Philippens infiltrait le flanc, pénétrait dans le grand carré pour tenter un petit lob mais le gardien ne se laissait pas surprendre malgré la présence de Thierry Michiels et de Greg Destordeur idéalement placés au petit carré. La mi-temps était sifflé sur ce score vierge mais un léger avantage était à accorder aux visiteurs. Dès la reprise, on sentait Richelle plus motivé, Pascal Tihon laissait sa place pour Sam Altafoglia qui allait d'entrée s'illustrer, ce dernier tergiversait trop à frapper et se faisait chiper le ballon. Richelle évoluait bien mais manquait de présence en zone de conclusion, de plus, la plus part des offensives étaient contrées au niveau de l'entre-jeu.

Après la sortie de
Thierry Michiels pour blessure, les Richellois perdait peu à peu pieds dans cette rencontre, un manque de mouvement qui allait occasionner pertes de balle et autres gestes de mauvaise humeur, Cointe en profitait et n'hésitait pas à augmenter le rythme pour semer le danger, pendant ce temps, l'axe central et la défense en avait plein les pieds et avait bien du mal à s'en sortir, cela sentait le but mais Christian Dandoy restait attentif et les efforts de Xavier Thomas n'étaient pas vains pour dégager toutes les situations dangereuses. Une rencontre très fermée où les deux équipes se sont neutralisées au niveau de l'entre-jeu avec, aux nombres d'occasions, un avantage pour les Cointois qui auraient pu revendiquer la victoire. Seule grosse occasion en cette deuxième mi temps, un bon débordement de Christophe Philippens et un centre qui ne trouvait pas Greg Destordeur. Manquait à l'appel le caractère que l'on avait vu une semaine auparavant, pas une seule occasion digne de ce nom, pas un tir au but et même pas un coup franc à se mettre sous la dent. Il faudra montrer un autre visage la semaine prochaine avec la venue de Wasseiges en terre Richelloise.

Xa



L'avis de l'entraîneur.

Salut à tous,

De nouveau, un match assez décevant de l'équipe de Richelle, décevant non pas dans l'engagement mais dans la volonté, dans l'animation de jeu. L'équipe n'arrive plus, pour l'instant à pratiquer le beau jeu. Pourtant, je suis certain qu'il ne manque pas grand chose... une victoire.

Pour parler, du match contre le DC Cointe, je pense que les deux équipes se sont neutralisées dans l'entre jeu sans se créer beaucoup d'occasions. Les défenseurs ont pris le dessus sur les attaquants.

Il n'est pas trop tard mais il est temps !!!!! Avec des match nuls, on avance pas.

Pierre Destexhe


En bref...

"Vu la physionomie du match, je pense que nous avons perdu deux points. Nous avons eu pas mal d’occasions mais nous n’avons malheureusement pas su les concrétiser", c'est en ces termes que le T1 cointois Jean-Marie Raucq évoque le partage de ses troupes 0-0, à Richelle.


Source: lgfoot.be

Dans la presse...

Deux des formations disposant des plus beaux atouts offensifs ne sont pas parvenues à faire trembler les filets adverses mais ce ne fut pas pour autant une rencontre sans intérêt. "Ce fut un très agréable match de football entre deux pures équipes liégeoises, par un bel après-midi d'automne et sur une magnifique surface de jeu", résumait Jean-Marie Raucq, l'entraîneur de Cointe, qui ajoutait. "On a vu de très beaux mouvements de part et d'autre, des dédoublements, des combinaisons, un fond de jeu et une qualité d'échanges qui auraient mérité des buts mais les portiers étaient aussi à la hauteur de la rencontre et n'ont rien laissé passer. Je pense néanmoins que s'il doit y avoir un vainqueur aux points, c'est Cointe car Dandoy a été davantage mis à contribution que Santamaria." Ce partage, au classement de la tranche, n'arrangera pas Richelle qui ambitionnait de bien y figurer.

Source: Actu24.be

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

28 octobre 2009

Championnat 2009-2010, journée 11

soliere-733
Cliquez pour voir les quelques photos de la rencontre


Les buts par: -


Déplacement du bout du monde ce week-end où
Richelle rendait visite à Solières, 2ème classé de ce championnat. Les hôtes du jour avaient une belle carte à jouer puisque, la veille, Waremme enregistrait sa première défaite 5-1 au Patro Lensois, Solières, en cas de victoire ce jour pouvait revenir à une petite unité des leaders. Richelle, lui, était toujours amputé de pas moins de huit joueurs, liste à laquelle venait s'ajouter Laurent Closset mais ce dernier prenait néanmoins place sur le banc de touche. A l'inverse du spectacle offert une semaine auparavant contre Geer, Richelle avait à coeur de se réconcilier auprès de ses supporters ayant fait le long déplacement...


1


C'est donc dans une ambiance automnale plus vrai que nature que débutait la rencontre, Richelle découvrait un petit terrain sur lequel il n'allait pas être facile d'évoluer. Cotés occasions, c'est Solières qui entamait les hostilités, sur une longue rentrée en touche, une tête passait au dessus du but. On sentait les outsiders très nerveux et cela se répercutait sur la pelouse, de nombreuses fautes étaient commises dont deux plutôt violentes, l' une sur Xavier Thomas et une seconde sur Christian Dandoy qui auraient pu laisser de vilaines traces en plus d'installer une ambiance électrique dans les travées, hein Jules...

Tout en étant assez fermé, le match était équilibré, Solières devait faire face à un bloc de joueurs bien organisé et bien concentré sur son sujet, l'arrière garde richelloise ne montrait pas de faiblesses devant les assauts locaux, cotés avant,
Greg Destordeur tentait bien par trois fois de tirer au but mais ces envois étaient à chaque reprise contrés. Thierry Michiels et Sam Altafoglia tentaient bien eux aussi d'infiltrer la défense mais elle se révélait, elle aussi, très solide, la mi-temps était donc sifflée sur un score vierge.


tm


A l' entame de la seconde partie,
Richelle aurait pu créer la surprise, sur un beau mouvement, Greg Destordeur donnait idéalement pour Xavier Thomas qui, d'une belle pointe (prononcez "betchette") obligeait le gardien à une belle détente, Sam Altafoglia venu en renfort reprenait l'envoi détourné pour voir le défenseur dégager à même la ligne de but. Solières répliquait quand sur un long ballon, l'attaquant reprenait de la tête pour placer de peu à cotés. Solières remettait le couvert lorsque le centre avant, dos au but, reprenait également d' une tête aveugle dans les mains de Christian Dandoy qui se trouvait à la bonne place. Tout le bloc richellois repartait en contre pour obtenir un coup de coin qui ne donnait rien. Partie remise à la 65' quand Greg Destordeur y allait d'une belle tentative avortée par le gardien. Xavier Thomas, bien placé au grand rectangle tentait une bicyclette audacieuse mais sans réussite, il va vraiment se faire mal un jour... hein Xa!.

Venait la 70' et une grosse frayeur, le ballon sortait des limites de jeu le long de la ligne que tout
Richelle s'arrêtait, seul l'arbitre invitait à continuer l'action, permettait un centre et une belle tête qu' heureusement, l'avant plaçait au dessus du cadre. A un quart d'heure du terme, Richelle s'offrait une belle opportunité avec un beau mouvement entre Thierry Michiels et Sam Altafoglia, Greg Destordeur en bénéficiait et ne ménageait pas ses efforts pour tenter une frappe mais le ballon passait de très très peu à cotés.


Gd1


Peu avant le terme de la partie, Solières avait aussi une dernière possibilité que
Lilian Thonet ne tergiversait pas à faire le ménage, compte tenu des absences, blessures et autres..., il n'y avait pas spécialement un joueur à retirer du lot, mais bien un ensemble richellois qui à su faire bloc face à une équipe qui avait beaucoup plus à gagner dans cette rencontre. On notais aussi la bonne homogénéité entre les "jeunes" lignes et les plus âgées, on en appréciait d' autant plus la manière de ce point pris en déplacement tout en restant persuadé qu' avec cet esprit et une équipe au complet, Richelle aurait pu prétendre à la victoire.


En bref...

Waremme a subi sa première défaite de la saison sur la marque de 5-1 à Lensois. Solières n'a pas réussi mieux qu'un match nul face à Richelle et ne revient qu'à trois unités. Vaux-Borset est troisième à cinq points de Solières.
Info: lgfoot.be

Dans la presse...

Solières trop prudent?

Et dire que Solières avait toutes les cartes en main pour redonner du piment à cette 2A ! Waremme battu la veille, Richelle qui se présentait avec une équipe affaiblie, une météo défavorable aux techniciens visétois. Bref, les conditions étaient quasi idéales. Mais les hommes de Philippe Gustin ne sont pas arrivés à mettre Dandoy sous pression. Certainement à cause d'un manque d'audace offensive. En effet, trop souvent, cinq à six joueurs locaux se sont contentés de rester bloqués au milieu du terrain sans créer le surnombre sur une défense de Richelle où Thonet effectuait son premier match dans la charnière centrale défensive. Pourtant, les Sylla et Prestigiacomo devaient être aidés par Laurent Thiry, positionné sur le flanc gauche. Un choix à notre sens un peu discutable car le costaud médian semble plus à l'aise au milieu de jeu et quand il joue à ce poste, les autres médians peuvent un peu délaisser leur mission défensive. "En ne sortant rarement que de derrière, Solières nous a un peu étonnés", expliquait Olivier Jolly, entraîneur des gardiens à Richelle. "On l'attendait plus offensif." Et nous aussi.

Source: Actu24.be

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |