23 juillet 2010

Première rencontre 2010-2011

Chenee.jpg
Cliquez ici pour les photos de la rencontre

Les buts par: Alain Lecluse, Grégory Christiaens, Francis Lavigne (2) et Benja Bouckaert

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

30 juin 2010

Moment particulier...

Le but en or de Françis Lavigne

Il joue à Richelle et est fan du Standard.
Son but, Francis le dédie a son papa...

2

Quand on évolue dans un club de deuxième provinciale et que l’on affronte le Standard, c’est toujours un moment particulier. Pour Francis Lavigne, c’est même un jour unique...

Monté au jeu en seconde période, le transfuge de Prayon a inscrit l’unique but de ses couleurs sur penalty... "C’est le but de sa vie" commente Pascal Tihon lui aussi buteur, la saison dernière face au même Standard, "désormais, il peut arrêter le football... " En fait, si ce but revêt une si grande importance pour Francis Lavigne, c’est tout simplement parce qu’il est un supporter acharné du Standard. "Je ne manque jamais un match", raconte, un grand sourire aux lèvres le héros du jour, "même en Coupe d’Europe j’effectue les déplacements."

Face au Standard, le Richelle d’André Jamers a fait plus que figure honorable, comme la saison dernière à pareille époque quand Pierre Destexhe était à la barre. "On a toujours peur d’en prendre huit ou neuf" ajoute Pascal Tihon, "cinq, je trouve qu’on ne s’en sort pas trop mal." Chambré part ses équipiers qui n’ont pas hésité à entonner un chant en son honneur, Francis Lavigne est très ému et cela se voit. "La saison dernière, je n’étais pas à Richelle. En fait, suite au décès de mon papa, je suis resté un bon moment sans jouer. Ce but, j’espère évidemment que de là-haut il a pu le voir. En tout cas, je lui dédie!" Quand l’arbitre de la rencontre a indiqué le point de penalty, Francis n’était pas désigné pour la transformation. Il s’est tout de même avancé. "J’ai tenté ma chance. J’ai demandé à mes équipiers de pouvoir tirer et ils ont accepté. Je les en remercie!"


1

Source: JP Dessouroux. La Meuse - www.lameuse.be

Bookmark and Share

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

27 juin 2010

F.c. Richelle Vs Standard de Liège en images

Pour la seconde année consécutive, le jeune club de Richelle United (2e provinciale liégeoise) a l’honneur d’ouvrir lebal de la saison du Standard dans les installations de Blegny. Comme en 2009, les joueurs ont dû se farcir quelques entraînements pour être à la hauteur du rendez-vous.

"La saison prochaine, je compte sur un noyau de 19 joueurs, je les ai convoqués tous les 19 dont les nouveaux Christiaens,Hendrick,Massaux,Mulkin, Degueye, Inoma, Lavigne et Salvoni", précise l’entraîneur André Jamers qui a repris l’équipe en cours de saison passée. "Pas question toutefois de tomber dans la surenchère pour ce qui est avant tout une récompense pour les joueurs locaux".

"Pour préparer ce match, j’avais prévu 3 séances axées sur le fond et des petits jeux. Le but est de permettre aux joueurs de ne pas être surpris par la chaleur et leur éviter d’aller en sur régime." La saison passée, l’affiche avait attiré plus de 4.000 personnes."L’attraction sera sans doute le retour de Sergio Conceiçao. Sinon, je ne sais pas s’il y aura autant de monde cette fois-ci: il y a la concurrence du Mondial, on n’est plus dans l’euphorie du titre..., ce match sera disputé sans arrières pensées. nous voulons être un bon sparring-partner en faisant bonne figure et en évitant les blessures", conclut André Jamers.


Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

27 mai 2010

Prochain rendez-vous sportif...

Affichette.indd-site

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

17 mai 2010

Tour final, suite et fin...

Fabian Bruwier (président): Le président de Richelle ne pouvait cacher son émotion suite à la défaite sur le fil : "Je suis ainsi, tant au niveau du boulot que du foot et j’ai difficile à digérer cette défaite car à 3-3, je pensais bien que nous avions fait le plus dur. Je suis certain que sur un terrain normal, nous aurions certainement émergé, mais c’est la loi du sport..."

Lilian Thonet (médian): "Au final, notre première période nous aura été fatale et nous pouvons légitimement nous en vouloir d’être passé au travers. Cette élimination est une déception car Richelle ne devait craindre personne dans ce tour final. Nous l’avons prouvé en mettant nos qualités en avant en seconde période. Objectivement, il serait injuste de revendiquer une qualification en ne jouant que la moitié d’une rencontre."

André Jamers (entraîneur): "Le 3-0 me reste en travers de la gorge et à 3-3, nous devions remporter ce match surtout quand je vois les occasions franches que nous nous sommes créés juste après. Je me devais de passer en 3-4-3 en seconde période car nous n’avions plus rien à perdre. Il nous fallait sortir de cette situation ridicule en montrant nos qualités réelles. Je retiens la réaction de mes gars même si l’attitude de l’arbitre est pour le moins discutable sur certaines décisions. Il n’a pas pris ses responsabilités."



TF2
Cliquez pour les photos de la rencontre


Les buts par: Xavier Thomas, Alain Lecluse et Benjamin Bouckaert

Cointe: Santamaria, Bovy, Levaux, Michel, Mullens, Zurowski (88e Gilis, 97e Kolie), Monfort, Toukouki, Colson, Degey, Hansoulle.

Richelle: Dandoy, Tihon, Cimino, Thonet, Closset, Destordeur (80e Bouckaert), Thomas, Robertfroid, Possen, Nihon (37e Lecluse), Michiels.

Arbitre: M. Garcia

cartes jaunes: Levaux, Closset, Gilis, Michiels

Le but: Colson (10e 1-0), Monfort (26e 2-0 sur pen. Toukouki (46e 3-0), Thomas (71e 3-1), Lecluse (72e 3-2), Brouckaert (81e 3-3), Michel (118e 4-3)

Cointe émerge juste avant la loterie

Sur un terrain pitoyable, Cointe a mené 3-0 avant d'être contraint aux prolongations et de finalement émerger dans les dernières secondes.

Sur un terrain ressemblant plus à une surface lunaire qu'à un terrain de football, les quelques trois cents spectateurs présents ne s'attendaient certainement pas à vivre de pareilles émotions et à attendre les dernières secondes des prolongations pour voir Cointe émerger.

Le début du match était totalement à l'avantage des joueurs de Jean-Marie Raucq qui allaient trouver la faille dès la 10e minute de jeu quand un long ballon de Monfort trouvait Colson au second poteau pour l'ouverture du score (1-0). À l'entame du quart d'heure, Richelle trouvait enfin ses marques sur ce terrain trop bosselé. Mais Hansoulle allait provoquer un hands-penalty de Grégory Nihon. Monfort transformait en force pour le 2-0. Richelle était K.O. debout et n'arrivait à se procurer qu'une seule maigre possibilité en première armure par l'intermédiaire d'un coup-franc de Greg Destordeur que Santamaria captait en deux temps. Richelle échappait même à la correctionnelle quand Zurowski lançait bien Hansoulle en profondeur, mais le virevoltant cointois voyait son lob filer de peu à côté.

DSC_9922

La seconde période démarrait sous les meilleures auspices pour les Verts et Blanc puisque Pascal Tihon tergiversait un peu et Toukouki s'en allait dribbler Christian Dandoy pour le 3-0. La messe semblait dite tant Richelle n'était nulle part. Pire même, Hansoulle avait la balle de break au bout du pied, mais préférait céder le cuir à Toukouki moins bien positionné. Richelle reprenait alors du poil de la bête et en moins de cinq minutes, les joueurs d' André Jamers revenaient à 3-2 grâce à un Xavier Thomas des grands jours qui inscrivait son petit but et qui permettait à Alain Lecluse de faire 3-2. Il n'y en avait plus que pour les visiteurs et Santamaria sauvait magnifiquement les siens en détournant une superbe volée de Lilian Thonet. À dix minutes du terme, Benjamin Bouckaert montait au jeu et suite à un coup franc, le réserviste richellois faisait 3-3 pour sa première touche de balle. L'épreuve des prolongations était inéluctable et il fallait attendre les dernières secondes de jeu pour voir Eddy Michel donner la victoire aux siens suite à une tête gagnante consécutive à un coup de coin bien botté par Hansoulle. Cointe, qui aurait donc pu mener 4-0 mais aussi être mené 3-4, jouera bien l'inter-séries.

"Chapeau aux deux équipes"

À l'issue des débats, le coach cointois était certes heureux de la tournure des événements mais reconnaissait: "Sur une surface aussi difficile, il faut tirer un coup de chapeau aux deux équipes qui ont essayé de développer un beau football. Nous n'avons été mis en difficulté que sur des phases arrêtées lors des 75 premières minutes de jeu. Sans oublier que nous pouvions tuer le match à 3-0 et que Richelle a aussi hérité de trois belles possibilités. Il fallait bloquer les montées de Tihon lors des prolongations et nous y sommes bien arrivés. Quand je pense que je voulais interdire à Eddy Michel de monter sur le dernier corner. Julien Hansoulle a livré une grosse prestation sans oublier les deux arrêts de mon gardien à un moment fatidique. J'ai aussi eu peur avec la montée de Gilis dans les derniers instants du temps réglementaire, lorsqu'il a pris une carte jaune. Je l'ai retiré car je ne voulais pas prendre le risque de nous retrouver à dix. À la pause, j'ai conseillé à mes joueurs de profiter de la moindre possibilité et que le match allait se gagner au mental."

"Nulle part durant la première heure"

Du mental, Richelle en a fait preuve pour ramener la balance à 3-3, mais André Jamers avait du mal à digérer la défaite: "L'arbitrage n'explique pas notre défaite, mais quand j'entends Monsieur Garcia dire à Toukouki qu'il aurait pu à quatorze reprises lui sortir la carte jaune, on comprend beaucoup de choses. Nous n'étions nulle part pendant la première heure et à la pause, j'ai demandé à mes joueurs d'être respectueux des supporters. Je me demandais s'ils se rendaient compte de l'importance de l'enjeu. Il nous manquait des titulaires comme Sterck, Philippens et Mignon qui s'est blessé à l'échauffement. Cimino n'avait plus joué depuis belle lurette. Quand nous sommes passés à 3-4-3, Cointe a été mis en difficulté. Preuve en est les trois sauvetages de Santamaria."


Source: Luc Bajza. Le jour - www.actu24.be

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

14 mai 2010

Tour final, suite et fin...

TF2
Cliquez pour les photos de la rencontre


Les buts par: Xavier Thomas, Alain Lecluse et Benjamin Bouckaert


Cointe-Richelle: finale inattendue!

Solières et Lensois étaient attendus mais ce sont Cointe et Richelle qui sont au rendez-vous d'une finale 100 % liégeoise. Que le meilleur gagne!

Alors que le livre de la saison 2009-2010 s'est refermé de manière inattendue à Lensois et à Solières, l'épilogue reste à écrire du côté de Cointe et Richelle, sortis victorieux des demi-finales. La finale, contre toute attente, sera donc 100 % liégeoise et 100 %... indécise, les deux affrontements en championnat s'étant soldés par deux nuls blancs. "Mais ce furent deux matchs différents, se souvient Jean-Marie Raucq. "Le premier avait été ouvert et fertile en occasions, le second, marqué de la griffe d'André Jamers, plus musclé physiquement, plus tactique aussi. Et demain Jean-Marie? "Richelle part avec un avantage certain en raison de l'expérience de la plupart de ses joueurs qui ont connu la D1, la D2 ou la D3. Les Thonet, Tihon, Michiels et consorts ont du vécu et sont donc mieux armés mentalement. Je crains leur organisation, leur discipline, leur travail d'usure, d'endormissement (une méthode confirmée par Roger Mossoux qui a assisté à Solières-Richelle), mais aussi leur roublardise.

"Il faudra éviter de tomber dans l'émotionnel si l'adversaire nous entraine sur ce terrain. Mercredi à Lensois, les gars sont sortis du match pendant quelques minutes en raison de provocations visiteuses et ça nous a coûté un pénalty et une carte jaune. J'appuierai sur ce paramètre ce vendredi (hier soir) lors d'un entraînement qui fera la part belle à la discussion. Pour le reste, nous abordons cette rencontre avec enthousiasme et sans pression particulière car notre saison, je ne cesse de le répéter, est déjà réussie. Le discours n'est guère différent à Richelle où André Jamers signale que les transferts ont été réalisés pour jouer la tête en P2. Mais puisque l'obstacle Solières a été surmonté, la compétition continue. "Mais à Cointe ce sera très difficile", admet le coach visétois qui développe: "Cette équipe est impressionnante depuis plusieurs mois et elle aura l'avantage du terrain. Si on veut passer, il faudra canaliser sa puissance offensive mais je ne sacrifierai aucun de mes joueurs au marquage des Toukouki, Hansoulle, Monfort et Colson. La clé du match résidera selon moi au niveau de l'état de fraîcheur. Celui qui aura le mieux récupéré des efforts consentis cette semaine aura de bonnes chances de poursuivre l'aventure. Si c'est nous, ce sera une heureuse surprise.

COINTE: Santamaria, Bovy, Levaux, Degey, Mullens, Michel, Monfort, Toukouki, Iafrate, Colson, Hansoulle, Koos, Kolie, Gilis, Zurowski.Zurowski rentre au profit d'Asensio. Touché à l'oeil mercredi à Lensois, Colson veut tout faire pour tenir sa place.

RICHELLE: Dandoy, M. Mignon, Robertfroid, G. Mignon, Tihon, Nihon, Sterck, Possen, Thomas, Thonet, Michiels, Cimino, Destordeur, Lecluse, Closset.Philippens et Altafoglia sont blessés.

Source: JLB. Le jour - www.actu24.be
P2A: pas de Lensois-Solières en finale dimanche (15h) mais un indécis Cointe-Richelle

Lilian Thonet, première réussie à Richelle.

Une finale sans saveur? Oh, non!

Le médian cointois Yoann Monfort prendra bientôt la direction de Waremme et son homologue richellois Lilian Thonet a toujours en mémoire ses fabuleuses années au RFC Hannutois. Cela fait au moins une touche régionale à une finale inattendue entre Cointe et Richelle qui laisse énormément de regrets au Patro Lensois et à Solières.

Lili


Pour sa première année à Richelle, le médian de 33 ans Lilian Thonet pouvait difficilement rêver mieux avec un tour final décroché et loin d’être terminé. "J’ai d’ailleurs décidé de prolonger l’aventure d’une saison. Après, j’analyserai la situation et je verrai comment je me sens. À l’heure actuelle, je n’ai en tout cas pas à me plaindre et le groupe dans son ensemble se porte bien. On a très bien clôturé la saison et on reste sur deux matches sans prendre le moindre but. À Cointe,il faudra encore être très solide défensivement. Si on a passé une après-midi tranquille jeudi et qu’on n’a jamais vu la moindre réaction de Solières, on doit s’attendre à un tout autre style de match dimanche. J’étais certain qu’on allait affronter Lensois. J’ai été très surpris en apprenant qu’il avait déjà été battu. Mais cela prouve la qualité de Cointe, qui n’a certainement pas remporté la troisième tranche par hasard", analyse le nouveau résident de Neupré, Lilian Thonet, qui garde un très bon souvenir de son passage dans notre région.

"Hannut, quelles saisons!"

"Les quatre saisons passées au RFC Hannutois entre 2000 et 2004 sont les plus belles de ma carrière. J’ai rencontré des gens incroyables, à commencer par le président de l’époque, Jean Delleuze. J’ai eu la chance de participer à quatre tours finals de rang, dont le dernier s’est soldé par une montée en Promotion. C’était une grande joie, même si je quittais le club pour rejoindre Oreye, qui venait de monter en P1, où j’ai évolué un an avec le coach Luc Ernes." Quand on lui parle de la qualité de nos terrains régionaux, Lilian Thonet sort directement moins d’éloges. "On vit une belle saison mais introduire une demande pour venir en P2A a été une belle connerie (sic). On a joué sur des terrains calamiteux et les supporters ont été servis en terme de déplacements. Mais cela nous a permis de nous habituer à ce qu’on aura à Cointe dimanche (rires). On évoluera sur le terrain B, où je n’ai toujours pas trouvé la moindre brindille d’herbe. On y croit malgré tout!"

Vainqueur de la 3ème tranche en P2A, le DC Cointe n’en finit plus de surprendre ses adversaires. Contraints de réaliser un exploit en déplacement à Lensois, favori du tour final, les hommes de Jean-Marie Raucq ont été sensationnels en s’imposant 1-4. C’est incroyable de réaliser une telle performance après une saison pleine. J’avais déjà félicité mon groupe avant le match pour notamment remercier les joueurs sur le départ comme Hansoulle qui a signé à... Lensois. Nous avons dominé tous les débats et le 0-0 à la pause était bien payé pour eux. La seconde période nous a vus concrétiser un pressing constant. Une fête incroyable! Au final, nous ne sommes pas l’invité surprise de ce tour final, on connaît Richelle et Jamers qui est un vieux “singe ” mais je sais aussi faire les grimaces (il rit). Je dirais que Richelle reste le favori vu son expérience." Quoi qu’il arrive, ce match sera très serré. Durant la saison régulière, les deux équipes s’étaient neutralisées 0-0. Impossible donc d’émettre un pronostic objectif. Du côté d’André Jamers, nul doute que le coach se méfie tout particulièrement du D.c. Cointe qui ne lâche rien en cette fin de saison.

Source: La Meuse - www.lameuse.be

Bookmark and Share

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

04 mai 2010

Tour final

Premier résultat: Patro Lensois 1 - D.c. Cointe 4


Solières
Pas de photos de la rencontre


Le but par: Xavier Thomas

Solières: Mahaux, M. Lion, Pirard, A. Lion (81e Delforge), Robert (58e Prestigiacomo), Bellarosa, Thiry, Parmentier (69e Sylla), Rovny, Mottet, Kouassi.

Richelle: Dandoy, Tihon, Destordeur, Possen, Michiels, Thonet, Thomas, G. Mignon, Roberfroid, Lecluse (88e Closset), Cimino.

Arbitre: Mathieu Magain

cartes jaunes: Parmentier, Rovny, Thomas, G. Mignon.

Le but: Thomas (28e 0-1).

Solières n'a pas su rivaliser, aïe!

D'entrée de match,
Richelle a monopolisé le ballon, surtout au niveau de l'entre-jeu. Solières, lui, fatigué et peu inspiré n'avait pas la gnac.

Devant un beau parterre de spectateurs, la partie démarrait sur un fond de stress. Les deux formations n'alignaient qu'un seul avant, Kouassi à Solières et
Alain Lecluse à Richelle. C'était tout dire. Toutefois, la différence se marquait très vite au niveau de l'entrejeu. Les Richellois, plus mobiles et plus conquérants, s'investissaient directement. Le centre de Greg Destordeur, bien négocié par Alain Lecluse, alertait Mahaux. La vivacité des Visétois perturbait fortement des locaux qui ne parvenaient pas à conserver le cuir dans leur rang. Un superbe mouvement sur la gauche offrait à Michaël Possen un centre calibré. Alain Lecluse se heurtait à Mahaux. En récupération, Thierry Michiels plaçait de peu à côté. Si Solières esquissait un sursaut d'orgueil à l'approche de la demi-heure, c'était Richelle qui déflorait la marque. De la gauche, Lilian Thonet adressait un ballon parfait à Xavier Thomas, très esseulé. Sa reprise de la tête était sans pardon (0-1). "C'est une erreur de placement, reconnait Philippe Gustin, l'entraineur local. "Nous subissons la partie depuis le début. Tactiquement et physiquement, notre adversaire nous est supérieur."

Et de fait, les Rouges se voulaient aux abonnés absents offensivement. "J'avais dit que la clé du match se résumerait à neutraliser Mottet, appuie André Jamers. "Je m'attendais toutefois à un autre dispositif de la part de Solières." À la reprise, avec la descente, les Soliérois s'investissaient un peu plus. Suite à un centre de Mottet, Kouassi voyait sa reprise de la tête contrée. L'entrée de Prestigiacomo apportait aussi un peu plus de poids à l'attaque. Mais
Richelle se regroupait à merveille et laissait vraiment peu d'espace. En contre, Thierry Michiels ouvrait superbement dans la foulée de Greg Destordeur qui obligeait Mahaux à la parade. Prestigiacomo tentait de riposter par une frappe à la retourne mais c'était insuffisant. Richelle était bien l'équipe la plus forte sur le terrain. "Le score est logique, atteste le mentor hutois. Nous avons manqué de fraîcheur et de vitesse d'exécution. En plus, nous étions trop stressés." Sans excès d'euphorie, le T1 des Rouge et Blanc savourait sa victoire. "Nous avions opté pour une formule plus méthodique vu les abences sur les flancs de Philippens et de Altafoglia. Une montée en P1 plairait au club pour créer une synergie avec Visé."

Source: Alain GILLES. Le jour - www.actu24.be
Au courant de l’élimination précoce de Lensois la veille, Solières est pourtant tombé dans les mêmes travers que le Patro. Paralysés par l’enjeu, les Hutois n’ontjamais été dangereux et c’est à peine s’ils ont relevé la tête en seconde armure, après une première mi-temps dominée de la tête et des épaules par Richelle.Sereins, les Liégeois ont su poser leur jeu et contrôler les événements après l’ouverture du score de Xavier Thomas, l’expérimenté capitaine, d’un "heading".Mottet et Rovny mangés dans le milieu de terrain, Kouassi n’a eu que peu de ballons, dont il n’a pas profité. Et la rentrée de Prestigiacomo n’a pas eu l’effetescompté. "Les joueurs avaient peur et ont joué très bas. On n’a pas vu un Solières conquérant", lance Philippe Gustin, mentor local. "La finale contre Cointe risque d’être belle et disputée", assure André Jamers, T1 richellois.

Source: FR.L. La Meuse HW - www.lameuse.be


Bookmark and Share

Richelle le meilleur en championnat

Nul blanc à l'aller, 4-3 pour Richelle au retour, les Visétois se sont montré les meilleurs en championnat. Et demain?

Solières évoluait en P3 la saison dernière alors que Richelle, déjà en P2 mais en série B, échouait au tour final à l'issue de sa première saison dans l'antichambre de l'élite. Points communs entre ces deux clubs: leur jeunesse et une grande envie de gravir quatre à quatre les échelons de la hiérarchie provinciale. Les retrouver dans le dernier carré est donc tout sauf une surprise et d'un côté comme de l'autre, on est prêt à assumer une éventuelle montée en P1. "Mais on est encore loin du compte", coupe André Jamers, qui a échoué dans cet exercice par le passé avec Montegnée et Amay. "Il ne faut pas oublier que nous sommes douze équipes à prétendre à cette promotion, dont des formations comme Grâce-Hollogne (2B), qui veulent absolument monter. Faites le compte: nous avons une chance sur douze d'aller au bout." Avec un premier défi de taille dès demain: vaincre Solières sur ses terres. "Ce ne sera pas simple vu la puissance offensive dégagée par cet adversaire de valeur qui peut compter sur les Kouassi, Sylla, Prestigiacomo et autre Parmentier, soutenus par le redoutable pied gauche de Mottet pour alimenter le marquoir." Tout cela n'a pas empêché Richelle de s'imposer au match retour. "C'est vrai mais si Kouassi ne loupe pas trois occasions en or, c'est Solières qui s'impose sans qu'on puisse crier à l'injustice." La joute de demain s'annonce donc très serrée. "Ça va se jouer sur un détail, une décision arbitrale peut-être mais une chose est sûre, Richelle n'adoptera pas une position attentiste."

On n'en attend pas moins de Solières qui, chez lui, doit aller chercher la qualification au panache. Mais les Condrusiens en sont-ils capables, eux qui semblaient trainer la patte en cette fin de saison? "Oui c'est faisable", réagit Philippe Gustin. "C'est vrai qu'en raison des blessures notamment, nous n'avons pas toujours été brillants ces dernières semaines mais notre victoire 0-5 à Fraiture lors de l'ultime journée nous a rassuré mentalement. Et puis, chaque fois que nous avons joué les équipes du top, nous avons su élever notre niveau de jeu. Waremme a été bousculé chez nous et Lensois s'y est incliné. Face à Richelle, dont je crains la vitesse d'exécution, Solières aura donc du répondant et partira avec un léger avantage parce que son petit terrain lui convient davantage. Mais ce genre de match, on le sait, se joue souvent sur un détail. J'espère qu'il penchera en notre faveur."


Source: J-L.B. Le jour - www.actu24.be

Richelle, un sérieux client pour Solières au tour final

Le Richelle des Tihon, Thonet, Thomas et Lecluse a sorti une grosse prestation à Couthuin. Au tour final, c'est clair, Solières aura fort à faire.

Richelle est allé valider à Couthuin le ticket lui permettant de participer au tour final. Logique au vu de la valeur de l'effectif visétois. Mérité au regard du parcours effectué (deux défaites en dix-sept matchs) depuis qu'André Jamers a repris le groupe. Si l'on juge Richelle sur la qualité du jeu déployé en deuxième période dimanche à la Galerie, on aurait même tendance à dire que cette équipe est la plus belle qu'il nous ait été donné de voir.

Le T1 richellois, lui, gardait la tête froide : "Nous avons livré un match sérieux, appliqué et nous avons su mettre notre capital expérience en évidence", et avait une pensée pour les battus: "Je tiens à féliciter Couthuin pour le beau parcours réalisé et à associer Pierre Destexhe, mon prédécesseur, à notre réussite." La suite du programme réserve donc un déplacement à Solières le jeudi 13 mai. "Je n'avais pas de préférence", poursuit André. "Solières est un des deux dauphins, une des trois équipes qui ont survolé le championnat. Les Condrusiens disposent d'atouts offensifs redoutables, mais en championnat, nous avions partagé l'enjeu là-bas et nous nous étions imposés à la maison."

La partie s'annonce d'ores et déjà très ouverte mais si Tihon, Thonet et leurs coéquipiers parviennent à hisser leur niveau de jeu comme dimanche, Solières doit s'apprêter à souffrir et la P2A à perdre un de ses meilleurs représentants. "De toute façon, quelle que soit l'issue du tour final, la 2A c'est fini", embrayait le tout jeune (37 ans) et sympathique président de Richelle à qui l'on avait fait miroiter que son équipe aurait davantage de chances d'être champion chez les Hesbignons plutôt que chez les Liégeois où Cité faisait figure d'épouvantail. "Nous ne commettrons plus la même erreur, tout est déjà réglé, nous retournons en 2B" . À moins que Richelle n'aille au bout de son rêve. Et ça, ce n'est pas une utopie.

De Munck restera-t-il?

Guy De Munck confirmait d'ailleurs : "Si Richelle continue à jouer comme ça, il ira très loin." Plus loin en tout cas que Couthuin qui a chuté sur la dernière marche. "Quand on est battu, on est toujours déçu mais cette déception s'atténue quand ça l'a été contre un adversaire plus fort. Félicitations toutefois aux troupes qui sont restées mobilisées jusqu'au dernier match", concluait Guy qui se refusait à confirmer qu'il continuait l'aventure couthinoise. Son président, par contre, lui donnait 90 % de chances de rester.

L’entraîneur de la semaine - La nouvelle réussite d’André Jamers

André


Source: J-L.B. Le jour - www.actu24.be

Richelle au tour final

En s’imposant par le plus petit écart à Couthuin, Richelle a obtenu le droit de disputer le tour final et la 4e place du général. "Celle-ci a une saveur supplémentaire", commentait André Jamers. "C’est plus valorisant. En trois saisons, je retiens un bilan personnel pas mal du tout. La première année avec Tilleur, nous aurions terminé en ordre utile pour le tour final s’il avait existé. L’an passé, j’ai été champion avec Tilleur et cette fois je décroche le tour final. J’en suis très fier même si, entre-temps, il y a eu mon limogeage à Tilleur dans les conditions que l’on connaît."

L’entraîneur de Richelle tenait à rendre hommage à ses joueurs. "Ce dimanche, nous avons tout simplement livré le match parfait. Les 15 joueurs retenus ont tous évolué à leur meilleur niveau et notre succès est tout à fait logique. Il nous fallait un point mais nous n’avons jamais visé celui-ci. Dès le départ, nous avons voulu la victoire car j’avais clairement expliqué aux joueurs qu’il était beaucoup trop dangereux de ne jouer que pour un point. Qui sait ce qu’il peut se passer dans ce cas à la dernière minute?" Richelle devrait donc se déplacer à Solières le jeudi de l’Ascension. Ascension? Un terme prémonitoire? Pour l’anecdote, Richelle avait réussi le 0-0 à Solières et l’avait emporté 4-3 à domicile. Avantage psychologique donc pour les troupes d’André Jamers. Mais Solières aura celui d’évoluer à domicile. Un tour final est toujours très aléatoire mais au vu du jeu développé ce dimanche, Richelle a de bonnes chances d’y faire plus que belle figue. Et comme son entraîneur n’est pas né de la dernière pluie.

Source: M.M.. La Meuse HW - www.lameuse.be

L'avis de Roger Mossoux.

Pascal

Pascal Tihon, "le libéro de Richelle ne s’est pas contenté de diriger sa défense, il a aussi régulièrement donné l’impulsion offensive. Du grand art!"

Son analyse: "Les occasions n’ont pas été légion et à ce titre, le spectateur neutre s’en est retourné déçu. Mais en ce qui concerne la qualité du jeu proposé, Richelle était une classe au-dessus des Couthinois et c’est logiquement qu’il s’est imposé."

J’ai aimé: "Le Richelle d’André Jamers, qui n’a rien à voir avec celui de l’ère Destexhe que j’avais rencontré avec Templiers (1-1). L’équipe actuelle paraît transcendée. Elle domine clairement son sujet techniquement et tactiquement."

Je n’ai pas aimé: "Que Couthuin n’accède pas au tour final mais j’estime qu’il doit déjà se montrer satisfait d’en être arrivé là."

Et le tour final?: "Les quatre plus belles équipes derrière Waremme sont fidèles au rendez-vous et les jeux semblent ouverts mais au niveau de la fraîcheur, sur ce que j’ai vu ces dernières semaines, j’établirais la hiérarchie suivante : 1. Richelle 2. Lensois 3. Cointe 4. Solières."

Bookmark and Share

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

02 mai 2010

Championnat 2009-2010, journée 30

Couthuin-733
Les photos de la rencontre

Le but par: Alain Lecluse

Couthuin: Haumont, Dehin, Lhoest (75e Cubat), Spronck, Ochelen, Heine, Urgancy, Nihon (85e Verlaine), Galloy, Depas, Botson.

Richelle: Dandoy, Tihon, Destordeur, Possen, Michiels, Lecluse (88e Sterck), Altafoglia (42e Cimino), Thonet, Thomas, Mignon, Robertfroid.

Arbitre: Lionel Gastaldello (très bon)

cartes jaunes: Galloy

Le but: Lecluse (52e 0-1).

Couthuin devait l'emporter pour accrocher le tour final, mais Richelle plus expérimenté et supérieur techniquement, ne lui a laissé aucune chance.

Avec Cointe, Couthuin et Richelle nourrissaient l'ambition de rejoindre Lensois et Solières dans le dernier carré. Le chemin le plus court pour atteindre cet objectif étant la victoire, ce que les deux entraîneurs, en préambule, avaient avoué vouloir jouer plutôt que de spéculer sur le résultat des Cointois. Richelle se présente sans Laurent Closset, son meilleur buteur et sans Christophe Philippens, tandis que Couthuin aligne ce qui lui reste de disponible soit ses onze titulaires habituels plus trois joueurs de P4. Les Visétois débutent avec la montée et rapidement ils s'approprient le monopole du cuir, sans toutefois se montrer dangereux. La première période va d'ailleurs être très pauvre en occasions. Après une frappe de Xavier Thomas à la 28e sur laquelle Haumont se détend au poteau, le portier local effectue une minute plus tard la parade du match sur un essai de Sébastien Roberfroid.

Seb

Et Couthuin? Excepté un tir lointain de Spronck que
Christian Dandoy détourne du bout des doigts, les Canaris manquent cruellement d'inspiration et prêchent dans le désert offensivement. La deuxième période va confirmer les lacunes visitées tandis que la maîtrise technique et l'expérience visiteuses vont se mettre en vitrine. Sous l'impulsion de Pascal Tihon, leur libéro, les hommes d'André Jamers vont mettre la descente à profit pour camper dans la moitié de terrain couthinoise et exercer pendant un quart un pressing d'enfer face auquel Haumont et Cie finiront logiquement par s'incliner. La première banderille est lancée par l'intenable Alain Lecluse dont le raid sur le flanc droit est ponctué d'un centre en retrait pour Sébastien Roberfroid qui frappe sur le gardien.

Dans la foulée, un tir puissant d'
Armando Cimino est dévié juste au-dessus de l'équerre et, cent-vingt secondes plus tard, le débordement de Lilian Thonet trouve Alain Lecluse isolé au petit rectangle qui crucifie Haumont (0-1). La défense locale en a plein les pieds et Heine, chargé de la diriger, ne sait plus où donner de la tête. Richelle est très près du 0-2 à l'heure de jeu lorsque Pascal Tihon, sorti de derrière, adresse un centre au cordeau que Dehin parvient à sortir in extremis. Couthuin est dans les cordes et se montre incapable de porter le danger devant Christian Dandoy qui ne devra se coucher que sur un essai lointain de Ochelen. Trop peu évidemment pour revendiquer une place dans le "Final four" que Richelle honorera de sa présence lors d'un déplacement à... Solières le jeudi 13 mai prochain.

Al


Source: J-L.B. Le jour - www.actu24.be
Réactions...

Éric Hautphenne: "Richelle plus fort"

Le président ne se montrait pas sévère avec ses hommes qui venaient pourtant d'échouer aux portes du tour final. "Je retiens que nous sommes battus par une belle équipe de Richelle qui était clairement plus forte que nous, et que grâce à une 3e tranche réussie nous avons pu atteindre la 30e journée en étant toujours mobilisés. Plus globalement, j'espère, l'an prochain, ne pas revivre pareille saison. Au niveau des blessés, ce fut la totale."

Alain Lecluse: "Un match référence"

Très actif et particulièrement saignant en front d'attaque, le cadet de l'équipe visétoise a réussi à inscrire le but victorieux. "C'est ma 10e réalisation alors que je devais logiquement jouer toute la saison en P4. Par rapport aux dernières semaines, après que le coach ait mis les points sur les i, nous étions transcendés et nous avons livré ce que je pense être un match référence pour la suite de la compétition."

André Jamers: "Heureux":

"Que cela fait plaisir de voir Richelle jouer de la sorte! On mérite d’aller au tour final, comme Cointe, qui termine en boulet de canon. Pierre Destexhe, ancien T1, est à englober dans la réussite", lance André Jamers, coach de Richelle. "On n’a pas le tour final et la déception est réelle mais la saison reste positive", lance Guy De Munck, mentor de Couthuin, battu donc contre Richelle (0-1).

Bookmark and Share

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

27 avril 2010

Dernière rencontre...

Couthuin reçoit Richelle: avantage pour les Canaris?

Formations à la même trajectoire avec un début d’exercice très compliqué puis un fabuleux retour aux avant-postes, Couthuin et Richelle vont jouer leur fin de saison l’un contre l’autre. "La victoire à Solières (1-2) a fait beaucoup de bien mais Richelle sera une autre opposition.Et on n’a plus d’autre choix que celui de passer via le tour final. Cointe et Lensois s’affrontent mais on n’a qu’un point d’avance sur ses deux équipes en tête de la troisième tranche. On ne peut donc pas trop spéculer", lance Guy De Munck, mentor de Couthuin, qui sera privé de Carta (entorse du genou) et Jans (suspendu). Pour Richelle, quatrième depuis un bon moment, manquer le tour final lors de l’ultime journée serait une catastrophe."Cela fait partie des possibilités donc il faut s’y préparer même si on ne veut pas trop y penser. Un point sera peut-être suffisant mais calculer ne sera pas la meilleure solution", confie André Jamers, T1 de Richelle.


Source: F.L. La Meuse HW - www.lameuse.be



Couthuin et Richelle sont au coude à coude dans le sprint vers le tour final que le vainqueur du jour accrochera avec certitude. Avec Cointe?

Le champion est connu, les descendants aussi mais pour le tour final, la bataille fera rage jusqu'à l'ultime seconde de l'exercice 2009-2010. Richelle (4e), Cointe (5e) et Couthuin (6e mais leader de la 3e tranche) sont en effet toujours en lice pour décrocher le précieux sésame qui permettra à deux d'entre eux de participer, avec Lensois et Solières, à ce tournoi-tremplin vers la P1.

Et tandis que Cointe offrira l'hospitalité à Lensois, Couthuin, moribond en janvier encore et aujourd'hui en tête de la 3e tranche, tentera de forcer l'exploit face à Richelle. Guy De Munck, conscient que son équipe DOIT gagner pour atteindre le dernier carré, se gardera toutefois de placer une pression excessive sur les épaules de ses joueurs. "Tout simplement parce que les gars ont déjà rempli leur mission en réalisant cet inattendu parcours lors du dernier tiers du championnat", explique le T1 qui sent ses joueurs hypermotivés à l'idée de jouer leur saison en nonante minutes. "Et je ne doute pas une seconde qu'ils donneront le maximum pour aller chercher ces trois points qui nous permettront de continuer l'aventure au moins une semaine de plus." Petit bémol toutefois à Couthuin avec la suspension de Jans "qui ne me permet pas de reconduire l'équipe victorieuse de Solières, ce qui m'embête un peu", ponctue l'ami Guy.

"Pas de tour final? Un échec" pour Richelle

Du côté de Richelle, on se serait bien passé d'un déplacement chez l'invité-surprise lors de la dernière journée, mais puisque les circonstances l'ont ainsi décidé, il faudra assumer.

"Bah, ça met du piment vous ne trouvez pas?", interroge André Jamers qui réfute l'idée que son équipe est dans ses petits souliers à la veille du choc. "Parce que j'estime que la pression sera davantage sur notre adversaire qui doit absolument gagner, que sur nous qui pouvons nous contenter d'un partage. D'accord, mais Richelle avait de hautes prétentions en début de saison et ne pas atteindre le tour final constituerait incontestablement un échec non? "Ce le sera, oui", confirme le coach visétois qui avoue que le club s'est déjà préparé à l'idée de poursuivre en P2 la saison prochaine. "Parce que nous avons connu tant d'impondérables que sortir de la P2 relèverait du miracle." Mais partager l'enjeu à Couthuin, ça, c'est dans les cordes des Richellois.


Source: J-L.B. Le jour - www.actu24.be

Tour final, mode d'emploi... mais Richelle n'a pas trop le choix.


Si les verdicts pour le titre et le maintien sont tombés, celui pour le tour final devra attendre la dernière seconde de la 30e journée pour livrer sa vérité. Cointe, Couthuin et Richelle sont ainsi pressentis pour accompagner Solières et Lensois mais seuls deux sièges sont à pourvoir. Qui en profitera? Mystère mais voici les cas de figure possibles sachant que Couthuin reçoit Richelle et que Cointe reçoit Lensois.

1. Couthuin gagne, Cointe aussi: Couthuin remporte la 3e tranche et Cointe accroche le 4e siège.
2. Couthuin gagne, Cointe partage: Couthuin remporte la tranche et Cointe dépasse
Richelle au nombre de victoires.
3. Couthuin gagne, Cointe perd: Couthuin remporte la tranche et
Richelle passe.
4. Couthuin partage, Cointe gagne: Cointe remporte la tranche et
Richelle passe.
5. Couthuin partage, Cointe aussi: Couthuin gagne la tranche et
Richelle se qualifie.
6. Couthuin partage, Cointe est battu: Lensois gagne la tranche.
Richelle et Cointe passent.
7. Couthuin est battu, Cointe gagne: Cointe gagne la tranche et
Richelle arrache le 4e siège.
8. Couthuin est battu et Cointe partage: Cointe,
Richelle, Lensois et Couthuin sont à égalité à la tranche avec 21 points mais Couthuin passe au nombre de victoires!
9. Couthuin perd, Cointe aussi:
Richelle et Cointe sont qualifiés.Un vrai casse-tête non? Mais quel suspense!

Source: J-L.B. Le jour - www.actu24.be

Mike
A l'image de Mike Possen, il faudra batailler...

Dans la presse...

Richelle forcera-t-il le tour final en P2A à Couthuin?

Face à Vaux-Borset, Richelle a raté le coche et André Jamers était assez amer. "Nous pouvons être frustrés. Quand on sait que notre adversaire avait maintenu sept fois le zéro derrière en déplacement et que nous menions 2-0 après une vingtaine de minutes, il y a de quoi être déçu. Malheureusement, l’arbitre a oublié deux hors-jeu flagrants qui ont permis à Vaux-Borset d’égaliser". Reste maintenant à gagner la place au tour final et ce ne sera pas simple puisque Couthuin, actuel 6e, est en tête de la tranche et reçoit... Richelle la semaine prochaine. "D’après mes calculs, un nul devrait être suffisant mais nous ne pouvons bien entendu spéculer quand on sait tout ce qui peut se passer sur un match. Nous avons notre sort entre nos mains ce qui est quand même une chance. Malheureusement, comme les communions commencent, je serai privé des services de Philippens dont c’est celle de son enfant. De plus, Closset sera suspendu pour abus de cartes jaunes. Nous n’aborderons donc pas cette rencontre dans les meilleures conditions mais nous savons tous ce qui est au bout des 90 minutes". A noter qu’ Olivier Jolly, l’entraîneur des gardiens, reste au club.


Source: M.M. La Meuse Lg- www.lameuse.be

Bookmark and Share

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

15 avril 2010

Championnat 2009-2010, journée 28

Après s'être assuré les services de Laurent Massau (Blegny), Marc Hendrik (Prayon), Benoît Mulkin (Hermée), Maxime Deghaye (Visé) et le retour de Francis Lavigne (Prayon), le Président Fabian Bruwier enregistre l'arrivée de Grégory Christiaens, actif à Prayon. Par ailleurs, Richelle cherche toujours un deuxième gardien.



Templier-733
Les photos de la rencontre

Les buts par: Grégory Mignon, Pascal Tihon et Laurent Closset

Richelle: Dandoy, G. Mignon, Thonet, Destordeur (83e Cimino), Thomas, Possen, Sterck, Philippens, Closset (77e Camal), Tihon, Robertfroid (64e Lecluse).

Templiers: Henn, S. Dietens (62e Bosli), Dubois, Rinaldi (62e Hanquet), Dethier, X. Fruch, Nollet, Spirlet, Pirard (70e M. Dietens), Gambacorta, Lepomme.

Arbitre: Frédéric Habets

cartes jaunes: Possen, Rinaldi.

Les buts: Nollet (15e 0-1), Mignon (47e 1-1), Tihon (60e 2-1), Closset (80e 3-1).

A trois rencontre du terme et toujours bien placé pour décrocher une tranche, Richelle accueillait Templier ce dimanche, André Jamers devait se passer des services de Thierry Michiels, de Grégory Nihon. Armando Cimino effectuait quand à lui, une apparition dans le quinze. C'est ainsi que sous un magnifique soleil que la partie débutait et il fallait un petit quart d'heure pour que les visiteurs effectuent leur première réelle offensive et elle allait être payante puisque le joueur tentait sa chance des 25 mètres pour tromper Christian Dandoy (0-1).

A cette mauvaise habitude d'être mené, Richelle réagissait dans l'immédiat pour se créer plusieurs occasions des pieds de Greg Destordeur, une belle tête de Xavier Thomas et une autre tentative de Lilian Thonet. Richelle monopolisait le ballon et aurait dû revenir au score, Pascal Tihon effectuait une "pichenette" que Laurent Closset ne pouvait reprendre arrivant trop juste, Greg Destordeur récupérait un bon ballon pour l'écraser sur le poteau et Michaël Possen allait lui aussi toucher du bois sur un ballon dévié du gardien. Le but allait tomber mais c'était mené qu'ils rentraient au vestiaires.

Greg

A la reprise de la seconde mi-temps, Richelle allait prendre les commandes, il ne fallait que 5' pour voir Grégory Mignon s'offrir une occasion trois étoiles, bien lancé en profondeur, il perdait son duel d'avec le gardien mais sur le coup de coin, des pieds de Christophe Philippens, il reprenait victorieusement de la tête pour remettre l'égalité parfaite (1-1). 5' plus tard et un beau contre, c'est Michaël Possen qui se faisait accrocher en pleine surface, tandis que l'arbitre désignait, sans hésiter, le point fatidique, Lilian Thonet loupait l'opportunité de prendre l'avantage sur un bel arrêt du gardien.

Avec une telle circulation de balle, Richelle devait avoir l'avantage des chiffres mais il en était autrement, galvaudant autant d'occasions que je ne pourrais toutes les citer... Comme celle de la 67' quand Lilian Thonet effectuait un raid en solitaire vers le but pour tenter de tromper le gardien, ne voyant pas Alain Lecluse idéalement mieux placé. C'est donc à la 70' que le frein lâchait, un relais parfait entre Xavier Thomas et Pascal Tihon permettait à ce dernier de se retrouver seul face au gardien pour, sans trop de difficulté, le contourner et inscrire le deuxième but de la journée (2-1).

Pascal

Non content de cet avantage, Richelle allait encore au charbon pour asseoir sa victoire et à la 75', Christophe Philippens s'enfonçait dans l'arrière garde visiteuse pour, finalement, donner en retrait vers Laurent Closset et sa 22ème roses de la saison (3-1). Dans les dix dernières minutes et à la suite d'une timide réaction de Templier, Richelle allait s'octroyer deux nouvelles possibilités, tour à tour, Laurent Closset et Michaël Possen allait se retrouver en duel, le premier plaçait de peu à cotés et le second se faisait arrêter (fautivement) mais se voyait attribuer un carton jaune pour simulation (!!!).

Mike

Dans la presse...

Richelle s'est réveillé en 2 ème mi-temps

Malgré une équipe à nouveau remaniée, Templiers parvient à trouver rapidement l'ouverture sur une magnifique frappe de vingt-cinq mètres de Nollet. "Nous avons alors essayé de ne pas reculer pour préserver cet avantage jusqu'à la pause. Et ça a réussi", relatait Daniel Pirard.Mais en seconde période, Richelle multiplie les occasions devant un Henn attentif mais qui doit s'incliner à trois reprises. "Cela aurait dû être plus car nous avons touché le poteau deux fois et Lilian Thonet a loupé un penalty", précisait André Jamers qui admettait tout de même : "mes gars sont au bout du rouleau.
"

Lili

Dans la presse...

Les 4 clubs liégeois, Cointe , Richelle, US Liège et Othée-Villers, pourraient demander leur transfert vers une série plus proche géographiquement.

On a entendu certains bruits avec insistance au sein des clubs de P2A ces derniers temps. Ceux-là même qui évoquaient la possible fuite de nos amis liégeois vers la série B. Quelles sont les possibilités ? Nous nous sommes penchés sur les différents cas afin d'en savoir un peu plus. Parmi ces clubs, on trouve notamment Richelle et Cointe. Si à Cointe, la possibilité de faire une telle demande n'a pas encore été débattue, à Richelle c'est plus clair.

André Jamers explique la position du club. "À la base, Richelle est un club visétois qui veut faire des derbys entre visétois. L'enjeu est donc principalement financier ainsi qu'organisationnel, mais pas sportif, puisque de ce point de vue-là, une P2 reste une P2. Financièrement, un derby rapporte beaucoup plus qu'un match contre une équipe comme Wasseiges qui se situe beaucoup trop loin pour amener du monde", insiste le coach de Richelle. "Ensuite, nos sponsors préfèrent nous voir jouer contre des équipes plus proches, puisqu'eux aussi proviennent de la région. Et enfin, d'un point de vue personnel, ce serait une chouette découverte, puisque je n'ai jamais fait que des clubs de la série A".

De la passion en B Jean-Marie Raucq, l'entraîneur de Cointe, est plus nuancé. "Nous en parlerons en réunion la semaine prochaine. Il y a à boire et à manger. C'est notre seconde saison en A. Et cela fait quatre ans que l'on joue dans les séries hesbignonnes. Nous avons d'ailleurs de plus en plus de joueurs qui viennent de là. Sportivement, je pense que nous sommes mieux où nous sommes, avec, il me semble, un niveau plus élevé et des pelouses dans un bien meilleur état. Par contre, dans l'autre série, je pense qu'il y a plus de passion autour du terrain. Et il n'y a pas le même problème de mentalité, étant donné la mixité des noyaux. Cette année, nous avons été victimes de racisme à plusieurs reprises". Mais financièrement, il est vrai que, pour les mêmes raisons qu'André Jamers, ce serait plus avantageux de changer de série. Par contre, tous les deux s'accordent sur le fait que c'est loin d'être gagné, avec les montées de P3 et les descentes de P1...


Source: Le jour - www.actu24.be

Bookmark and Share

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |