13 septembre 2011

Drazen Brncic devient Richellois...

Drazen Brncic a trouvé preneur

Drazen Brncic.jpg


L'ancien joueur de Charleroi, de l'Inter et de l'AC Milan évoluera au niveau provincial cette saison.


A près de 40 ans, Drazen Brncic apportera sans aucun doute son expérience à la jeune équipe Richelloise. La saison dernière, le Croate défendait les couleurs de Sprimont. Toutefois, Drazen Brncic a connu par le passé la Jupiler Pro League et la Serie A durant sa carrière professionnelle.

Arrivé en 1993 à Charleroi, Drazen Brncic a défendu durant trois saisons les couleurs du Sporting avant de rejoindre l'Italie et le club de Cremone en Serie B. Par la suite, il a défendu les couleurs de Monza, de l'AC Milan, de Vicenza, de l'Inter, d'Ancona et de Venezia dans la Botte jusqu'en 2003. A 32 ans, le médian s'est lié au M.v.v. Maastricht, club de D2 néerlandaise pour le compte duquel il a presté durant quatre saisons avant de rejoindre successivement Visé, Seraing et Sprimont ces dernières saisons.

Plus d'infos dans les jours à venir.

Parcours du joueur

Palmarès.jpg

Cliquez pour agrandir

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

12 septembre 2011

Championnat 2011-2012, journée 6

Cit733.jpg

Les photos de la rencontre

Le but par: Florent Drzewiecki


Composition:

F.c. Richelle Utd.:
Frère, Deghaye (40' Rogister), Mignon (82' Dhulst), Tihon, Thonet, Possen, Fays, Christiaens, M.Hendrick, Rogister, Philippens et Drzewiecki.
Réserves: C.Hendrick, Rogister, Dhulst et Kizédioko.

Cité Sport: Aerts, Magnetico, Marenne Del Casale, Masselin, Rappa, Ponzo, Rossi, Guimaraes, Falcione et Janin.
Réserves: Cabo, Biondolillo, Ponzo et Fays.

Arbitre: Gwenael Dewart, Emile Mutarugera et Bernard Close

DSC_9000.JPG



Cité Sport souffre mais s’impose

Le partage contre Warnant jeudi soir avait incité Quentin Falcione à modifier sa composition hier pour recevoir Richelle. Genaux (blessé), Mare, Lacroix, Forschelet étaient confinés à un rôle de spectateurs tandis que Cabo était sur le banc. En face, André Jamers est toujours à la recherche de son premier point. Le match restait d’abord très fermé. Puis, alors que Grégory Christiaens venait d’expédier un lob sur la transversale, Ponzo surprenait la défense visiteuse sur une passe de Rappa pour tromper Steven Frère (1-0). Le médian de Cité secouait encore le cadre à la 38e. Mais en vue du repos, Florent Drzewiecki profitait d’un ballon mal dégagé pour battre Aerts de près (1-1).

Steven Frère devait encore détourner du pied un tir de Janin. "J’espérais que nous allions tenir et que le plus ardu était accompli mais nous commettons trop de fautes dans ou aux abords de notre surface", regrettait André Jamers. Cette fois c’est un magistral coup-franc de Diogo qui a scellé le sort du match (2-1). Malgré une trentaine de minutes de supériorité numérique, Richelle ne parvenait pas à revenir. "Je ne retiendrai que le gain des trois points", avouait de son côté Quentin Falcione, manifestement soulagé du verdict.


Source: Y.C. - L'Avenir (www.lavenir.net)

Cité Sport s’est imposé aux forceps contre Richelle, dont le compteur reste bloqué à zéro

Service minimum

Du côté de Cité Sport, Quentin Falcione retiendra avant tout la conquête de trois points très importants pour son équipe. A Richelle, en revanche, le zero reste de mise pour la sixième fois de suite, malgré des enseignements encourageants. L’impitoyable loi du marquoir…

Dans l’équipe locale, des décisions importantes avaient été prises dans la foulée du nul contre Warnant. Outre Terrence Genaux, blessé, Mare, Lacroix et Forschelet
n’étaient pas sur la feuille de match tandis que Cabo était sur le banc.Tout profit pour Janin, Diogo, Rossi, Masselin et Del Casale.

"Je voulais plus de mouvement, de jeu sans ballon au milieu notamment et j’ai pris mes responsabilités en alignant aussi davantage de joueurs au profil offensif", expliquait Quentin Falcione.

Après des tirs de Marenne et de Christophe Philippens, une frappe de Grégory Christiaens secouait l’équerre. Dans la minute suivante, servi par Rappa, Ponzo débloquait le match en faveur des siens (1-0). L’histoire repassait les plats dans l’autre sens: tir de Ponzo sur le cadre et dans la foulée, profitant d’une remise de la tête de Marenne, Florent Drzewiecki égalisait (1-1). "À ce moment, je pensais que nous avions fait un grand pas vers notre premier point", confiait André Jamers. "Hélas, nous commettons encore trop de petites erreurs qui nous pénalisent aux abords de notre rectangle. C’est la quatrième fois que nous concédons ainsi un but décisif."

Peu avant l’heure, Diogo transformait ainsi un coup-franc forcé par Ponzo (2-1). Et une nouvelle fois, les faits de jeu ont été défavorables avec ce nouveau tir de Florent Drzewiecki qui touchait la transversale avant de rebondir devant ou derrière la ligne. Je ne peux moi-même me prononcer mais c’est râlant. Nous poursuivons notre dur apprentissage et je ne peux que continuer à féliciter ce groupe pour son implication." Ainsi, malgré une supériorité numérique de près de trente minutes, les promus ne parvenaient pas à forcer la porte du but d’Aerts. Ils devront se passer des services de Pascal Tihon, averti pour la troisième fois, dimanche prochain contre Warnant. Et sans doute aussi de Maxime Deghaye, sorti dès avant le repos. "Nous sommes allés au bout de nos ressources physiques pour gagner", concluait de son côté Dario Rappa résumant le verdict avec honnêteté!

Un climat trop chaud sur les bancs

DSC_8986.JPG


Le film du match: très tactique d’abord, le match s’est ouvert avec le premier but. Mais Cité a eu plus de réussite que Richelle, qui a encore trouvé la transversale sur son chemin en seconde mi-temps avant de contraindre son adversaire à faire le gros dos pour préserver son premier succès à domicile.

Le fait du match: le coup-franc de Diogo. Une faute évitable aux seize mètres et un coup de patte de toute beauté.

L’homme du match: Alex Ponzo a marqué le premier but et amené le second. Récompense d’un incessant travail sur les flancs.

La déception du match: la qualité très moyenne de la partie. Peu de jeu court, de séquences liées de part et d’autre et un climat trop chaud sur les bancs. La pression était forte de chaque côté.

La cote du match: 5/10.


Source: Yves Colette - La Meuse (www.lameuse.be)

Du changement à Cité Sport?

Après avoir partagé l’enjeu face à Warnant, l’occasion sera belle, pour les joueurs de Quentin Falcione, de renouer avec la victoire. En effet, les Forschelet et autres reçoivent Richelle, qui n’a pas encore pris le moindre point en P1. L’équipe d’André Jamers doit se passer de plusieurs pions majeurs et est plongée dans le doute. "De toute façon, n’importe quelle équipe se surpasse contre nous et nous nous devons d’être à 100 %. Ce n’est pas le cas pour l’instant," constate Quentin Falcione. "Et il va falloir remettre l’église au milieu du village." Raison pour laquelle le coach de Cité a convoqué les 20 joueurs de son noyau pour le match de ce dimanche.


Source: Luc Bajza - L'Avenir (www.lavenir.net)

-Cité Sport: Aerts, Ackermann, Genaux, Del Casale, Magnetico, Marenne, Lacroix, Masselin, Biondolillo, Forschelet, Mare, C.Ponzo, Fays, Rappa, Rossi, A.Ponzo, Janin, Falcione et Diogo.

-Richelle: Frère, C.Hendrick, Deghaye, Mignon, Tihon (?), Possen, Cipolla, M.Hendrick, Philippens, Rogister, Thonet, Christiaens, D’Hulst, Fays, Drzewiecki, KIzedioko.


Cité Sport: Le grand perdant du dernier championnat. Quatrième, à égalité de points avec Vyle, Cité n'a pas pu participer au tour final. La faute à un gros passage à vide lors de l'automne. Annoncé comme le grand favori la saison dernière, le club de Grâce-Hollogne a encore été percutant sur le marché des transferts en attirant le trio d'Hasselt Genaux-Falcione-Mare, mais également le buteur Janin (Hamoir), Lacroix (Tongres) et le Brésilien Diogo (ex-Sporting de Charleroi). Pas évident pour Quentin Falcione de trouver son onze de base avec une richesse pareille.

Entraîneur: Quentin Falcione (2e saison).

Arrivées: Kevin Ackermann (Trooz), Terrence Genaux (Hasselt), Thomas Masselin (Vyle-Tharoul), Nicolas Lacroix (Tongres), Maxime Maré et Jérémy Falcione (Hasselt), Calogero Ponzo (Flémalle), Giulian Rossi (Grâce-Hollogne), Michaël Janin (Hamoir).

Départs: Santo Ventura et Patrick Bollue (Verlaine), Yves Philippe (Warnant), Karim Salef (Amay), Grégory Hanosset (Ivoz), Semith Cali (Jupille), Paulo Da Silva Ediberg (Lensois), Philippe Libert (Solières), Florent Drzewiecki (Richelle), Roberto Bisconti (?), Michel Bigirimana (Cointe), Nicolas Barankiewicz (Banneux).

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

09 septembre 2011

Championnat 2011-2012, journée 5

amay733.jpg

Pas de photos de la rencontre

Le but par: Anthony Rogister


Composition:

F.c. Richelle Utd.:
Frère, Deghaye, Mignon (80' Kizédioko), Tihon, Thonet, Possen, Fays (73' Cimino), Dhulst (60' Christiaens), M.Hendrick, Rogister et Drzewiecki.
Réserves: C.Hendrick, Christiaens, Cimino, Cipolla et Kizédioko.

Amay: De Simone, Dereppe, Diakhaté, Delhalle, Sylla, Van Hove, Croibien, Kibonge, Valera Gomes, Pirotte, Morsat, Schaffrath, Baucamp et Salef.

Arbitres: Hicham Dridelli, Denis Jacob et Giuseppe Attard

Après avoir été mené au score, Amay a signé sa première victoire de la saison contre des Richellois toujours en panne de point.

Au vu du classement avant ce match, la victoire était impérative pour les deux équipes. Aussi bien Amay que Richelle devaient se passer d’une kyrielle de joueurs pour diverses raisons. Varela-Gomes s’ajoutait d’ailleurs à cette longue liste pour avoir perdu sa carte d’identité.

Durant la première demi-heure, ce sont les Richellois qui prenaient un peu plus le jeu à leur compte, via des incursions de Marc Hendrick. C’est d’ailleurs via ce dernier que tombait l’ouverture du score. Alors qu’il prenait Schaffrath de vitesse, il envoyait Anthony Rogister vers le but qui, d’un crochet, éliminait De Simone avant de pousser le cuir dans un but vide (1-0). Malgré cela, Amay se montrait dangereux mais tardait à profiter des nombreux errements défensifs des joueurs d’André Jamers. Sur une rentrée en touche de Pirotte, Van Hove centrait pour Morsat, seul au petit rectangle, qui rétablissait l’égalité (1-1) devant une défense et un gardien peu à leur affaire.

La seconde période était à mettre à l’actif des Amaytois qui auraient pu tuer le match à plus d’une reprise. Pirotte à l’heure de jeu tirait sur le gardien, avant de voir Morsat l’imiter quelques minutes plus tard. Il fallait attendre les vingt dernières minutes pour voir Van Hove servir Kibonge pour donner la victoire à Amay d’une frappe au ras du poteau de Frère (1-2). Richelle poussait mais manquait clairement de lucidité en zone offensive, tout en prenant des risques derrière. Des risques que n’exploitait pas Pirotte, qui tirait sur le gardien encore une fois à cinq minutes du terme. Victoire méritée pour Amay, et toujours aucun point pour Richelle qui recevra Cité Sport dimanche.


Source: Cédric Ralet - L'Avenir (www.lavenir.net)

Jamers n’a pas oublié son expérience mosane

Richelle - Amay ou quand le T1 se remémore des joyeux souvenirs

Rencontre de... bas de tableau pour Amay ce jeudi soir. Le matricule mosan, avant-dernier de la hiérarchie globale, se déplace en effet chez la lanterne rouge de Richelle. "Un match à six points", martèle Daniel Boccar. Autant dire que la pression va envahir un large terrain défriché où seule la gagne sera de mise.
Si cette (dure) réalité anime les pensées d’André Jamers, le coach visétois voit d’abord dans cette joute l’occasion de revoir un club amaytois qu’il a jadis coaché.

"C’était il y a 5 ans, se souvient le sympathique technicien. "Et je ne garde que des bons souvenirs. Même si, après avoir été au tour final, j’avais dû céder le relais à Stéphane Huet en cours de saison. Mes obligations professionnelles (NDLR: il était en plein renouvellement de son mandat de chef de zone de police) avaient finalement eu raison de la situation..." Aujourd’hui, l’occasion est belle de recroiser les Kindermans, Delhalle et autres Léonard; des "gamins" devenus grands.

"Ils étaient déjà bourrés de talent à l’époque mais le contexte n’était pas propice à leur éclosion immédiate", reprend André Jamers. "Enfin, quand je vois où ils sont dès à présent, je ne peux que me réjouir pour eux. Ça me rappelle que j’ai assisté au match entre les Mosans et Warnant. Lors du toss, les deux capitaines étaient Mike Gray et Ludovic Kindermans, deux valeureux éléments que j’ai eus sous mes ordres à l’époque chez les "Rouge et Blanc". Marrant (sourire)."

"La poisse nous poursuit"

À noter que le T1 aurait déjà pu affronter Amay il y a deux ans. C’était après avoir brillamment fait remonter Tilleur en P1. "Mais on ne m’en a pas laissé le temps, rigole-t-il en faisant allusion à sa (trop) rapide éviction. "Qu’importe, ce n’est que partie remise. J’ai toujours eu énormément de respect pour le club et les dirigeants amaytois; je saluerai donc volontiers des personnes comme Robert Collignon ou José Huynen. En attendant, la situation sportive de Richelle reste sa priorité numéro un. "Je n’ai jamais connu un tel départ: 4 matches et 4 défaites, reconnaît-il. "Malheureusement, la poisse nous poursuit. Avec des blessés et divers coups du sort et faits de jeu néfastes. La P1 devient plus robuste d’année en année: il va falloir lutter âprement. En gros, pas de cadeaux ce soir à Amay: le message est passé.


Source: La Meuse (www.lameuse.be)

5 questions à Didier Degueldre, cq de Richelle "Ce zéro sur quinze n’est pas évident mais il n’y a pas le feu à Richelle."

DSC_8520.JPG

Cliquez pour agrandir

1. Richelle connaît des débuts pour le moins difficiles!

"Ce zéro pointé sur quinze n’est pas évident à avaler surtout parce que, depuis la fondation du club, les joueurs, dirigeants et supporters ont toujours été habitués au succès. Il faut aujourd’hui apprendre à perdre."

2. Le club peut avancer certaines circonstances atténuantes non?

"Nous ne méritions pas la défaite lors du premier match contre Montegnée et, à Bas-Oha, nous avons dû nous incliner sur un penalty qui n’en était pas un. Par contre, à Vyle-Tharoul et contre Spa, nous ne pouvions strictement rien revendiquer au vu de la prestation d’ensemble. Bien sûr, dimanche, la sortie prématurée de Tihon, blessé, nous a été préjudiciable mais il serait faux d’expliquer notre défaite de la sorte."

3. L’équipe est-elle trop affaiblie en raison des blessures?

"Il est évident que nous n’avons pas été épargnés par la poisse puisque nous avons perdu Mulkin pour le reste de la saison et que plusieurs éléments essentiels reviennent seulement dans le parcours."

4. L’effectif n’était-il pas trop juste au départ?

"Nous avons effectué les transferts qui nous paraissaient nécessaires. Il faut aussi tenir compte du fait que nous n’avons pas un budget illimité. Notre intention a donc été de nous renforcer sans pour autant mettre les finances du club dans le rouge. C’était essentiel à nos yeux. Maintenant, je ne vous cacherai pas que nous aimerions attirer l’un ou l’autre joueur libre."

5. Même si c’est ridicule après quatre matches de championnat, la position d’André Jamers était déjà vacillante?

"En l’absence de résultats, la norme veut que l’entraîneur soit pointé du doigt et considéré comme responsable. C’est une vision souvent trop simpliste et, à Richelle, nous ne sommes pas adeptes de ce raccourci trop facile. Non, André Jamers n’est pas menacé."



Source: La Meuse (www.lameuse.be)

Amay: "Arrêter de prendre autant de buts"

L’opportunité est belle pour Amay d’enfin engranger sa première victoire en championnat. En effet, Richelle est dans le doute "même si nous restons quand même sereins", glisse André Jamers. "Je n’ai jamais débuté aussi mal le championnat avec quatre défaites d’affilée depuis que j’entraîne, mais le comité ne veut pas non plus remettre tout en question".

Pour Daniel Boccar, le début de championnat est aussi problématique : "Il faut absolument arrêter de prendre autant de buts et retrouver un peu de sérénité. Richelle n’est pas bien non plus, mais je regarde d’abord dans mon assiette"

Richelle (noyau élargi): Frère, C. Hendrick, M. Hendrick, Tihon (?), Mignon, Cipolla, Cimino (?), Kizedioko, Drzewiecki, Christiaens (?), Possen, Thonet, Rogister, Dhulst, Deghaye, Fays. Lecluse, Mulkin (saison sans doute terminée) et Van Mol sont sur la touche. Philippens est suspendu. Tihon (coup direct), Cimino (contracture) et Christiaens (travail) sont incertains.

Amay: De Simone, Dereppe, Diakhaté, Delhalle, Sylla, Van Hove, Croibien, Kibonge, Valera Gomes, Pirotte, Morsat, Schaffrath, Baucamp, Salef. Kindermans souffre d’une entorse et Vuza est suspendu suite aux deux cartes jaunes reçues dimanche dernier.


Source: Luc Bajza - L'Avenir (www.lavenir.net)

Les ouailles d’André Jamers montrent de la volonté sur le terrain mais ne parviennent décidément pas à la concrétiser dans les résultats. Après quatre journées, Richelle n’a toujours pas engrangé la moindre petite unité qui ferait du bien au moral. Tout profit finalement pour Amay, Waremme et Warnant, qui ne ferment dès lors pas la marche.

Richelle – Amay, un match stressant?

Non, jouer Richelle jeudi et Vyle-Tharoul dimanche, ce sont deux matchs qui me plaisent, je ne sais pas expliquer pourquoi. Mais Lensois aussi, ça me plaisait. les conditions étaient réunies pour faire un bon match. Le seul hic, c’est que j’aurais préféré recevoir Vyle chez nous à 20h jeudi et Richelle dimanche, parce que plusieurs joueurs ne sont pas sûrs de pouvoir arriver à temps jeudi à Richelle. On joue à 18h30.


Amay: Autre club qui a misé sur la stabilité. Révélation du dernier championnat, Amay sera toujours dirigé par Daniel Boccar. Les Mosans enregistrent l'arrivée de Karim Salef, mais devront faire sans Mustapha Saglam. Révélation veut donc dire confirmation. Peut-être pas si évidente que cela.

Entraîneur: Daniel Boccar (2e saison).

Arrivées: Binkunte Diakaté (Fize), Patrick Kibonge (Herve), Jean-Philippe Morsat (Vaux-Borset), Karim Salef (Cité Sport).

Départs: Mustafa Saglam (Montegnée), Stéphane Willems (Kemexhe), Kevin Pirquinne (?).

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

04 septembre 2011

Championnat 2011-2012, journée 4

Spa733.jpg

Les photos de la rencontre

Le but par: -

Composition:

F.c. Richelle Utd.:
Frère, Deghaye, Mignon, Tihon (27' Thonet), Possen, Philippens, Fays, Dhulst (67' Kizédioko), M.Hendrick, Rogister, Drzewiecki (67' Cimino).
Réserves: C.Hendrick, Cimino, Thonet et Kizédioko.

R. Spa F.c.: Genchi, Akdim, Zanin, Petit, Dabo, Ucar, Mertens, Negrin, Schroeder, Sahibi et Namotte.
Réserves: Lolos, Fitschy, Nizet et Askoy.

Arbitre: Pierre Germain, Jacques André et Georges Hiligsmann

SF1048.jpg

Cliquez pour agrandir


Sans son entraîneur retenu à un baptême

Spa avait terminé deuxième du dernier championnat en échouant de fort peu derrière Blegny. Après une descente en provinciale, la relance semblait donc bien s’amorcer après la campagne 2010-2011. Mais quelques mois après la fameuse déconvenue dans le tour final national face à Wingene (1-5), les Bobelins s’embourbent étonnement dans la nouvelle édition de P1 puisqu’après seulement 3 rencontres, les troupes de Gino Ludovico étaient déjà avec le couteau sous la gorge pour se déplacer chez la lanterne rouge, Richelle! Bref, la seule équipe de la série à ne pas avoir glané de point...

Pour cette rencontre délicate, Spa a dû faire sans son mentor Gino Ludovico, retenu au baptême de sa petite fille en région liégeoise. Mais le coach spadois a piqué quand même une tête jusqu’à 14h15 et la rencontre a été drivée par le T2, Christian Fitschy. Tout s’est bien déroulé, nous expliquait l’instituteur de Cerexhe-Heuseux.
"Mon gamin, Florent, était en contact par sms avec Gino, mais il n’en n’envoyait pas de trop car il était à l’office religieux et il ne fallait pas trop déranger la cérémonie.

En tous les cas, celle de Richelle s’est bien passée pour la bande à Paul Mathy, présent dans les travées richelloises. Spa a eu ses dragées avec sa première victoire de la saison. Il était grand temps sinon, les noir et bleu auraient pu enfiler le bonnet d’âne de la série puisque Richelle en cas de succès, aurait alors dépassé l’ancien N°2 du classement 2010-2011!

"Il n’y avait pas de stress, ni pression dans le groupe", signalait le T2 Fitschy. "On a réalisé une très bonne prestation et on a finalement pu rectifier le tir, le retard subi sur nos trois premières rencontres.

C’est alors qu’il se lançait dans une projection chiffrée. "Avec les deux matches qui arrivent (à Waremme, puis contre Warnant), on pourrait engranger 6 autres points en plus de nos 5 actuels. Avec 11 points sur 18 au 5e du championnat, cela voudrait dire un total probable de 55 points. Alors là, on est bien."
Spa ne pique donc pas au classement et c’est l’essentiel. Actuellement, on constate que 11 équipes sur 16 n’ont pas encore glané 6 points au classement. Va-t-on vers un championnat à 2 vitesses?


Source: La Meuse (www.lameuse.be

Toujours à la recherche de son premier point depuis son accession à la première provinciale, Richelle n’a pas vraiment rassuré ses sympathisants au terme d’une rencontre totalement dominée par Spa. Marquage trop laxiste, reconversion défensive défaillante sans parler du manque de percussion en l’ absence de Benoît Mulkin, l’équipe d’ André Jamers a encore du pain sur la planche.

A Spa, on se félicite évidemment de ce premier succès amplement mérité. Le onze de base et les remplaçants ont formé un vrai groupe qui a par moment régalé le public par un fond de jeu technique et des accélérations bien placées. "Notre réorganisation tactique avec davantage de présence sur les flancs et le repositionnement de Ucar dans l’axe ont porté leurs fruits, explique Christian Fitschy (T2). "Notre première période m’a beaucoup plu même si nous aurions du signer le 0-3 et nous mettre définitivement à l’abri. Je ne jugerai pas sévèrement la seconde mi-temps car nous restons des amateurs et la fatigue physique explique la baisse de rythme."

Du côté de Richelle, André Jamers ne mâchait pas ses mots. "Je ne sens aucune révolte chez mes joueurs. Je sais que nos nombreuses absences pèsent lourd mais cela n’explique pas tout. Aujourd’hui, nous étions comme un vélo derrière une moto! Le groupe et les joueurs découvrent ensemble la P1 et il faudra beaucoup travailler pour éviter une saison comme Eupen l’a vécu avant nous."


Source: La Meuse (www.lameuse.be

Spa a évité le piège richellois

Un succès plus facile que prévu

Dans un déplacement qui pouvait être considéré comme un match piège, les Spadois ont retrouvé une âme et se sont imposés de manière indiscutable. En effet, après un quart d’heure où les joueurs visétois ont quelque peu fait illusion, les Bleus ont fait bouger le marquoir pour, ensuite, gérer intelligemment la rencontre. Christian Fitschy était cependant content et déçu au terme de la partie. "Nous sommes très bien rentrés dans la partie et nous avons assez rapidement traduit notre supériorité au marquoir. Mais, au cours du second time, nous nous sommes déconcentrés au lieu d’asseoir plus rapidement notre succès. Je mettrai cela sur le compte d’une certaine précipitation et de la fatigue car le calendrier imposé par le comité provincial est démentiel."

Dès la 22e minute de jeu, Namotte débordait sur le flanc droit avant d’être accroché dans le rectangle par Pascal Tihon et Ucar convertissait le coup de réparation (0-1). Sept minutes plus tard, un nouvel assist délivré par Namotte de son flanc droit ouvrait la voie du but à Sahibi, seul aux six mètres (0-2). Ucar aurait pu alourdir le score à la demi-heure mais son envoi était repoussé par le montant.

Après la pause, les Spadois se contentaient de gérer leur avantage et de sortir en contre. Un coup franc de Petit était repoussé par la barre transversale quelques minutes après la reprise. Et si Marc Hendrick, seul face à Genchi, tirait sur ce dernier à l’heure de jeu, Nizet, à quatre minutes du terme, sur coup franc, faisait bouger le marquoir d’une frappe magistrale (0-3). Spa glane, de manière indiscutable, son premier succès dans cette compétition…


Source: Pascal Aires L'Avenir (www.lavenir.net)

Le noyau spadois est toujours privé de Forthomme. Le T1 Ludovico était retenu par le baptême de sa petite-fille.

Toujours pas le moindre succès, tant pour Richelle que pour Spa.

"Pour la première fois, mon équipe m’a rassuré dans sa qualité de jeu, même si j’ai toujours été persuadé qu’elle n’avait pas perdu son football. Contre Cité Sport, nous avons joué à notre niveau pendant 55 minutes. Mais sans trop se créer d’occasions" raconte Gino Ludovico.



Source: Y.H. L'Avenir (www.lavenir.net)

Spa: Les Bobelins ont connu un mercato chahuté.... au niveau de leur direction. Plusieurs responsables ont quitté le club durant l'entresaison. Mais, Gino Ludovico est parvenu à conserver la base de son noyau même si quelques cadres (Ozdemir, Mutsinzi, Lusinga et Lemaire) sont partis. On notera les arrivées du duo Sahibi-Nagui ainsi que celle de Forthomme en attaque. Deuxième du dernier championnat, vainqueur de la coupe de la province et participant malheureux au tour final, Spa devrait à nouveau jouer le haut du panier.

Entraîneur: Gino Ludovico (3e saison).

Arrivées: Amara Dabo (Oudler), Quentin Forthomme (Sprimont), Soufyane Nagui et Karim Sahibi (Elsaute), Hamsa Chatibi (Malmedy).

Départs: Chigli Zerafi (Weywertz), Murat Ozdémir et Jabo Mutsinzi (Tilleur), Rudy Lemaire (Beaufays), Abdi Azzouzi (?), Guerny Lusinga (Hamoir).

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

01 septembre 2011

Championnat 2011-2012, journée 3

vyle733.jpg

Pas de photos de la rencontre

Le but par: -

Composition:

F.c. Richelle Utd.:
Frère, Hendrick, Tihon, Cimino, Possen, Fays, Cipolla (66e D’Hulst), Thonet (78e Deghaye), Christiaens (56e Rogister), Drzewiecki, Philippens.

R.f.c. Vyle-Tharoul: Demortier, Hoferlin, Barro, Lukoki, Ouchan, Mercier, Serexhe (44e Pierre), Carlozzi (70e Laidi), Vanstechelman, Murtezi (75e Urganci), Derwael.

Cartes jaunes: Serexhe, Murtezi, Fays, Drzewiecki, Rogister.
Carte rouge: Laidi (2J, 89e)

Arbitre: Olivier Schmitz, Christophe Dumont et Umit Caymaz

Sans développer un jeu chatoyant ("c’était même très mauvais mais les trois points sont au bout"), dixit le mentor des Verts, Alain Rorive, Vyle-Tharoul a signé un troisième succès en autant de rencontres en prenant la mesure de Richelle. Les ouailles d’André Jamers ont tenté de poser le ballon au sol mais ne se sont montrées "dangereux" que sur des tirs lointains déviés en corner par un Demortier très attentif. "On a peur de mal faire, la première victoire de la saison fera un bien fou, lance le coach visiteur.
Une ouverture splendide de Mercier pour Vanstechelman et un but de l’inévitable Derwael (son quatrième!) ont permis aux Vylois de conforter leur place de leader.


Source: N.C. La Meuse (www.lameuse.be)

André Jamers: "Vyle pour le titre"

Les Vylois ont gagné sans bien jouer, ça compte!

Sans bien jouer, sans sortir un grand match, les Vylois ont empoché trois points qu’ils n’auraient sans doute pas gagnés la saison passée. "Vyle n’a pas été bon, explique André Jamers," l’entraîneur de Richelle. "Mais quand Vyle va dérouler, qu’est-ce que cela va être! Il n’y a pas de doute, cette équipe est candidate au titre.". En quelques lignes, André Jamers a résumé ce match. D’autant que ce jeudi, certains joueurs ont un peu snobé la rencontre. Heureusement, Ouchan, Hoferlin et surtout Mercier ont fait preuve d’humilité, ce qui n’a peut-être pas été le cas de tous.

N’empêche, les Vylois ont fait la différence à de bons moments, se reposant sur une défense irréprochable, les visiteurs ne se procurant aucune occasion. Il a donc fallu attendre la 29e minute, pour voir une magnifique transversale de Mercier trouver de l’autre côté Vanstechelman dont le tir était sans pardon pour Steven Frère. Enfin, la messe était dite à la 55e minute, lorsque l’inévitable Mercier d’une même transversale trouvait Derwael, dont la reprise de la tête faisait mouche (2-0). Peu après, Marc Hendrick voyait son lob détourné en corner par Demortier. Ce fut la seule alerte visiteuse.

Par contre, dans les deux dernières minutes, Vyle, qui terminait à dix suite à l’exclusion sévère du revenant Reda Laidi, aurait pu alourdir le score par Derwael et Urganci. Le premier traversait la moitié du terrain en étant retenu, mais une fois devant le gardien, ce dernier avait le dernier mot (88e). Le deuxième, au lieu de shooter alors qu’il était seul face au gardien, préférait dribbler une nouvelle fois (90e). "C’était un match compliqué," explique Steve mercier. "Ils conservaient bien le ballon nous faisant beaucoup courir. On marque au bon moment, ce qui me fait dire qu’on s’en sort bien, mais ça peut arriver. Nous prenons donc 3 points importants sans sortir un grand match."

Des propos relayés par Alain Rorive, qui ajoutait: "Je regrette de jouer un tel match un jeudi à 18h30. Les joueurs ne sont pas professionnels et travaillent. Ce n’est pas évident de jouer ainsi."


Source: T.D. L'Avenir (www.lavenir.net)

Sur papier, le doute n’est pas permis: Vyle-Tharoul, qui a débuté son championnat de manière idyllique, semble tout à fait capable de boucler cette première semaine à deux matchs de championnat par un nouveau 6 sur 6. Mais, bien évidemment, entre le papier et le terrain… "On espère évidemment toujours prendre le maximum de points," confirme Alain Rorive, "mais on s’attend aussi à deux matchs difficiles. Richelle a 0 sur 6 et Minerois 1 sur 6. On va donc rencontrer deux équipes qui ont déjà besoin de points. Je ne pense pas que tels matchs soient plus simples à aborder qu’une rencontre contre un ténor. Puis, cette équipe de Richelle a des qualités, notamment au niveau des flancs offensifs. Elle n’a jamais perdu que 0-1, suite à un petit hold-up, contre Montegnée et 2-1 à Bas-Oha, après avoir tenu le partage jusqu’à la 83e."

Source: N.M. L'Avenir (www.lavenir.net)

Vyle-Tharoul: Troisièmes du dernier championnat, les Condruziens ont à nouveau recruté en masse. On dénombre onze arrivées à Vyle, dont celles de Murtezi (Huy) et Barro (Bas-Oha). Dix départs dans le groupe d'Alain Rorive, mais les points forts de la saison 2010-2011 sont toujours présents. Il ne sera pas évident de battre Vyle, équipe en constante progression depuis son accession à l'élite provinciale.

Entraîneur: Alain Rorive (4e saison).

Arrivées: Manu Barro (Bas-Oha), Muse Murtezi et Youri Januszek (Huy), Lorenzo Pizzinato (FC Liège), Kevin Heudens (Geer), Xavier Simonet (Wanze), Miguel Lukoki (Aubel), Jimmy Cwynar (Saint-Trond), Jean-Philippe Serexhe (Weywertz), Kerim Celikkaya (Verlaine), Maxime Urganci (Couthuin).

Départs: Adrien Carlozzi (Lensois), Christophe Moureaux (Warnant), Laurent Cadorin (Bomal), Damien Van Reymenant (Couthuin), Thomas Masselin (Cité), Manu Papalino (Mormont), Michaël Guerrini (?), Jérôme Deneumostier (?), Jacky Gerombous (Ivoz), Jérôme Dequinze (Ouffet-Warzée).

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

29 août 2011

Championnat 2011-2012, journée 2

Basoha733.jpg

Les photos de la rencontre

Le but par: Grégory Christiaens

Composition:

F.c. Richelle Utd.:
Frère, Hendrick M., Tihon, Fays, Dzerwiecki, Philippens, Rogister (81' M. Lecluse), Possen, Christiaens, Mignon et Thonet.
Réserves: Hendrick C., Kizedioko, Cipolla et Lecluse M.

R.j.s. Bas-Oha: Bertrand, Destexhe, De Vierman, Berghmans, Bourguignon, Delville, Cassan, Dell Fabro, N’Diaye (46e Mertens), Licour, Boussard et Houart (36e Boussard).

Arbitre: Pierre Bertoldi, Philippe Schmetz et Guy Houyou

DSC_8584.JPG

Cliquez pour agrandir


Sans un penalty généreusement accordé par M. Pertoldi en fin de match, Bas Oha aurait sans aucun doute partagé l’enjeu face à Richelle. "Moi, je dis qu’il y a penalty", assène T. De Vierman qui s’est écroulé sur la phase en question suite à un duel avec le très bon Pascal Tihon. "Mon opposant me met une manchette!". Mouais, on n’en est pas convaincu... Le contact ressemblait davantage à un épaule contre épaule. Soit, la décision a été rendue et est tombée comme un coup de matraque sur la tête des hommes d’ André Jamers. Berghmans (transféré de Tirlemont) s’est chargé d’offrir la victoire aux P’tits Bleus d’un envoi puissant. Voilà déjà le second penalty inscrit en deux rencontres par le Lincentois. "Je suis désigné pour les penalty au même titre que Johann (Licour)", souffle Amaury Berghmans. "Celui qui le sent le mieux prend ses responsabilités et je les ai prises. J’en suis déjà à 2 penalty convertis, tant mieux. S’il y en a un chaque semaine, mon total en fin de saison sera intéressant (rires)".

Face à ce penalty synonyme de 2e revers en autant de matches, le mentor de Richelle a laissé éclater sa colère. "Si on siffle celui-là, il peut y en avoir 28 sur un match", maugrée André Jamers. "C’est frustrant de perdre ainsi. Je n’ai rien à reprocher aux gars."

Yves Dethier soulagé...

Bas-Oha reste très perfectible mais il prend 3 points essentiels. "Voilà qui est bon pour notre apprentissage", analyse Yves Dethier. "Je voulais ce succès pour gagner du temps par rapport à l’intégration des nouveaux joueurs. On a mérité de gagner."


Source: La Meuse Huy-Waremme (www.lameuse.be)

Face à une vaillante équipe de Richelle, Bas-Oha méritait de l’emporter, mais sans doute pas ainsi, sur ce pénalty.

Soucieuses d’engranger leurs premiers points, les formations de Bas-Oha et Richelle n’ont pas tardé en rentrer dans ce match disputé samedi soir devant une assemblée trop clairsemée. Bas-Oha était plus rapide à se mettre en jambes, et, après un quart d’heure de jeu, une tête de Delville et un shoot de Del Fabbro détourné par Steven Frère étaient à mettre à l’actif des Mosans.

Richelle ne jouait pas mal mais manquait de précision dans les trente derniers mètres. À la demi-heure, le tout Bas-Oha réclamait un penalty pour une faute sur Licour, mais l’arbitre ne bronchait pas. La plus belle possibilité survenait à la 33e quand un centre parfait de Licour voyait Houart surgir. À bout pourtant, l’attaquant des Bleus croquait se reprise et le ballon filait à côté. Sur cette phase, Houart se blessait même au genou (entorse?) et allait être remplacé par Boussard quelques minutes plus tard. Le coup de bambou tombait peu avant la pause. Un contre rapidement mené permettait à Florent Drzewiecki de dévier de la tête pour Grégory Christiaens qui parcourait quasi un demi-terrain pour s’en aller fixer Bertrand (0-1).

Secoués par leur coach, les ex-promotionnaires tardaient à trouver leurs marques en seconde période, et devaient attendre l’heure de jeu pour voir Del Fabbro profiter d’une mauvaise remise de la défense richelloise pour oser une frappe magnifique et victorieuse (1-1).
Bas-Oha tentait bien de faire le break face à un Richelle nettement moins bon. En fin de partie, Devierman s’échappait sur le flanc droit. En position pour centrer à la limite intérieure du grand rectangle, le médian bas-ohatois se faisait balancer dans une charge épaule contre épaule par Pascal Tihon. L’arbitre accordait le pénalty que transformait Berghmans pour donner à Bas-Oha une victoire nullement volée (2-1). Bas-Oha n’a pas été transcendant et Richelle ne méritait pas d’être battu de la sorte. Les trois points sont là, et c’est l’essentiel.


Source: Luc Bajza - L'Avenir (www.lavenir.net)

Après avoir subi un premier "vol" sur le prix des entrées (8€ !!), c'est malheureusement sur le terrain que Richelle en subissait un deuxième avec un penalty douteux accordé en toute fin de rencontre.

Richelle avait pourtant bien commencé la partie, faisant jeu égal avec son adversaire et offrant de beaux mouvements. Bas-Oha se montrait néanmoins plus incisif au fil de la rencontre, pourtant, sur un contre, ce sont les hommes d'André Jamers qui faisaient sauter le verrou à quelques minutes de la pause par un superbe but de Grégory Christiaens (0-1).

De retour sur la pelouse, on sentait Bas-Oha plus offensif et Steven Frère devait, à plusieurs reprises, se montrer très efficace pour sauver la mise. Pourtant, à la 56', Bas-Oha parvenait à égaliser par en envoi très puissant de Del Fabbro qui ne laissait aucune chance au portier visiteur (1-1).

La fin de rencontre allait être partagée jusqu'à la 83', où l'homme en noir accordait un penalty pour une faute de Pascal Tihon, pourtant irréprochable, sur l'attaquant local. un fait de match qui ne laissait pas les supporters sans voix tant la faute paraissait légère... (2-1).

Ce samedi soir, sans revendiquer les trois points, Richelle ne méritait vraiment pas la défaite.


Des débuts plutôt compliqués
Richelle confronté à un calendrier de feu

Si Richelle n’a pas à rougir de sa défaite subie contre Montegnée en match d’ouverture, celle-ci aura cependant laissé apparaître certaines lacunes dans l’effectif des promus.Ce n’est pas une surprise dans la mesure où l’équipe a perdu plusieurs joueurs de base lors de la préparation.

Il en faut plus pour faire paniquer un entraîneur de l’expérience d’ André Jamers mais celui-ci demeure toutefois très sur ses gardes.

"N’oublions pas la qualité globale de la série", prévient-il directement. "Il n’y aura pas de match facile et j’aurais préféré pouvoir démarrer avec un effectif au complet, histoire d’engranger rapidement quelques points. Nous avons un calendrier très compliqué avec, en plus, les deux rencontres programmées en semaine ce qui n’est pas l’idéal pour une équipe qui n’est pas en pleine possession de ses moyens. Nous allons à Bas-Oha puis à Vyle Tharoul, nous recevons ensuite Spa et Amay puis nous nous déplaçons à Cité Sport avant d’accueillir Warnant. Du lourd".
Et pour aborder ces rencontres, Richelle risque de manquer de solutions.

Joueurs sur le flanc

"Notre buteur Alain Lecluse est out depuis le 30 juillet. Il reprend à peine au même titre que Florent Drzewiecki. Nous avons par contre perdu Benoît Mulkin victime d’une déchirure des ligaments croisés lors d’un contact fortuit à Waremme. Il est out pour pratiquement toute la saison. Enfin Xavier Van Mol est forfait pour quelques semaines encore suite à une déchirure au mollet. J’ajouterai encore qu’ Anthony Fays a vu sa préparation perturbée. Si je vais petit à petit récupérer ces éléments, ils auront tous loupé la préparation qui est, on le sait, essentielle. A gérer donc".

En routinier, André Jamers connaît les problèmes qui guettent son groupe.

"Comme cela s’est passé avec Tilleur après une saison où nous avions accumulé les succès en P2, le groupe va devoir apprendre à accepter la défaite, ce qui n’est pas toujours évident. N’oublions pas que nous avons terminé le championnat passé avec 17 succès de rang! Pour éviter les déconvenues, l’équipe va aussi devoir apprendre à faire preuve de plus de hargne, de détermination et, surtout, de rigueur. L’an passé, on pouvait se permettre l’un ou l’autre fantaisie qui nous coûtait un but, on savait quand même qu’on allait en mettre trois. Ça, en P1, c’est terminé. Heureusement, je possède quelques joueurs d’expérience. Ceux-ci seront bien utiles pour faire comprendre aux autres les réalités de la P1".

Richelle s’apprête-t-il à vivre une saison difficile?

"Il n’y aura en tout cas pas un match facile. Maintenant, il ne faut pas s’emballer. Un championnat, ce n’est pas une classique mais un tour. C’est sur la longueur que ça se joue. L’an passé, Minerois a remporté la première tranche mais ne s’est sauvé qu’à deux journées de la fin. La vérité d’août n’est pas celle de novembre ni celle de mai".

DSC_8552.JPG



Source: La Meuse (www.lameuse.be)

André Jamers prône la patience

Pour André Jamers, les semaines se suivent et se ressemblent. "Je suis privé de forces vives au niveau de mon secteur offensif, dit l’entraîneur de Richelle, que l’on a connu actif dans la région à Ouffet-Warzée ou Amay, et cela se ressent. On sait que cette saison en P1 sera difficile pour beaucoup de clubs, et nous ferons partie de ceux-là. Mais, n’allons pas trop vite en besogne. L’année dernière, des clubs comme Minerois et Cointe ont connu une fin de saison tout à fait opposée à leur début. Bas-Oha est une équipe assez forte techniquement, et les dirigeants ont bâti une phalange pour tenir la route en promotion même si en dernière minute, l’un ou l’autre a fait faux bond."

Maxime Deghaye, retenu par ses études cède sa place au jeune Maxime Lecluse, 18 ans dont ce sera la première sélection. Kevin D’hulst cède quant à lui sa place à Anthony Fays.

Bas-Oha: trois points, c’est tout

Pour son second match de championnat et sa première à domicile en P1, Bas-Oha sera donc amené à rencontrer un autre montant de P2 puisque c’est le champion de P2B Richelle qui rendra visite ce samedi soir aux P’tits Bleus. Le contexte sera cependant différent de la semaine passée, dans le sens où les hommes d’Yves Dethier évolueront à domicile et seront opposés à un adversaire qui présente quand même moins de lettres de noblesse que Tilleur. Le jeune club de Richelle a très vite gravi les échelons pour se retrouver au sein de l’élite provinciale et vient de manquer son départ en concédant une défaite à domicile face à un Montegnée surprenant.

Yves Dethier a eu l’occasion de voir le match samedi dernier et commente. "Cette équipe a reçu un gros coup de matraque quand Montegnée a inscrit son but sur sa première occasion. Ensuite, en supériorité numérique, ils n’ont pas su trouver la faille. Mais cette équipe montante possède de bons joueurs de foot comme Possen, Philippens et Tihon pour ne citer que les principaux. Une victoire de notre part me ferait grand plaisir, car nous avons ensuite un calendrier d’enfer. J’intègre neuf nouveaux joueurs et on savait que l’osmose prendrait un peu de temps. Mais à domicile, on ne doit viser que les trois points."

De fait, jeudi prochain, Bas-Oha se rendra à Warnant avant d’offrir l’hospitalité à Cité Sport. Il est donc plus qu’opportun d’engranger les trois points samedi soir, histoire que les esprits ne se mettent pas à gamberger. Nul doute aussi qu’ Yves Dethier aura su tirer les enseignements voulus des manques de la semaine dernière et certainement aussi, replacer chaque joueur devant ses responsabilités.


Source: Luc Bajza - L'Avenir (www.lavenir.net)

Dell Erba sans doute "out"

Dell Erba n’a pas encore repris et sera plus que certainement indisponible pour la venue de Richelle samedi soir. Ojéa s’est entraîné mardi soir et est à 70 %. Deltour doit renforcer la musculature du genou et verra ensuite si celui ci tient le coup. Murtezi purge toujours sa punition avec le groupe des juniors. Geuns revient doucement dans le parcours. "Manu Godfroid (qui a décidé de quitter Solières et est libre de tout engagement)? Tout le monde connaît sa valeur et ses qualités. Ce serait bien sûr un plus pour le groupe, mais la décision n’appartient pas qu’à moi", répond Yves Dethier qui a vu son prochain adversaire Richelle la semaine dernière. "Si je me base sur le match Richelle - Montegnée, je me dis que c’est jouable. Mais un match n’est pas l’autre et Richelle a quand même fait preuve d’autorité en première période."


Source: L'Avenir (http://www.lavenir.net/)

Bas-Oha doit se racheter

Les Mosans seront privés d' Ojéa, Deltour et Dell' Erba ce week-end face à Richelle.

Bas-Oha s'est incliné de manière logique le week-end dernier chez les promus de Tilleur Saint-Gilles. Pourtant, les hommes d'Yves Dethier avaient pris les 25 premières minutes à leur compte, prenant méritoirement l'avance grâce à un but d'Amaury Berghmans sur penalty. Par la suite, les Mosans ont perdu leur football tandis que Tilleur entrait réellement dans le match et égalisait par Luciano Djim à la 43ème minute.

Les promus prenaient l'avantage juste après la pause et ce but crucifiait Bas-Oha qui ne trouvait plus les ressources pour revenir dans la rencontre. Djim, d'une frappe digne de la Bundesliga, signait le 3-1. Les visiteurs relevaient enfin la tête. Bas-Oha réclamait un penalty, mais l'excellent arbitre du jour ne le voyait pas du même oeil. En fin de rencontre, le Tilleurien Frédéric Cremasco se faisait exclure pour un mauvais geste.

Ce revers d'entrée de jeu place à présent Bas-Oha devant l'obligation d'obtenir la victoire ce samedi face à Richelle. Il faudra toutefois faire avec les indisponibilités de Pippo Dell'Erba, Michel Ojéa et Damien Deltour.


Source: Olivier Baute - Walfoot (www.walfoot.be)

Bas-Oha: Le malchanceux de la saison écoulée. Bas-Oha n'aurait jamais dû descendre, mais le foot en a décidé autrement. Loin d'être dépité, le club a rapidement pris le taureau par les cornes et est parvenu à conserver une bonne partie du groupe promotionnaire. Berghmans (Tirlemont), Cassan (Tamines) et Houart (Couvin) ont des planches à un niveau supérieur.

Entraîneur: Yves Dethier (4e saison).

Arrivées: Amaury Berghmans (Tirlemont), Vincent Destexhe (Visé), Manu Martins (Hannut), François Delville (Sprimont), Cédric Bertrand (Wanze), Bruno Bourguignon (Ciney), Gianni Cassan (Tamines), Nicolas Houart (Couvin).

Départs: Jean-Yves Mercenier, Michaël Freson, Arnaud Van Wemmel et Benoît Daniel (Solières), Julien De Vierman (Waremme), Hugues Praillet (Ciney), Stéphane Callegari (FC Liège), Benjamin Renson (Meux), Manu Barro (Vyle-Tharoul), Henri Neerdael (Warnant).




A peine le championnat démarré, et de quelle manière, le calendrier nous propose déjà un derby de feu pour la seconde journée de compétition avec un certain Cité Sport – Tilleur qui vaudra à coup sur le déplacement sur les hauteurs de Grâce-Hollogne.

Cité a impressionné à Beaufays mais, face à Bas-Oha, Tilleur a démontré qu’il possédait de solides arguments. Une défense de fer même si elle affiche par moments un laxisme coupable, un entre-jeu très consistant et une force de frappe performante. Le choc qui donnera peut-être l’occasion de situer vraiment ces deux équipes.
Autre sommet: Hannut – Vyle-Tharoul, soit deux équipes qui ont signé des victoires probantes à l’occasion de leur première sortie.
Bas-Oha – Richelle et Waremme – Beaufays seront pour ces équipes des audiences d’appel après leur défaite initiale. Pour chacun, il est déjà temps d’éviter un zéro sur six qui n’augure jamais rien de bon.
Vainqueur à Richelle, Montegnée devra confirmer à La Branche à l’occasion de la venue de Spa.

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

22 août 2011

Championnat 2011-2012, première journée

Montegnee.jpg

Les photos de la rencontre

Les buts par: -

Composition:

F.c. Richelle Utd.:
Frère, Hendrick M., Tihon, Kizedioko (65' Dhulst), Dzerwiecki, Philippens, Rogister, Possen, Christiaens, Mignon et Thonet (68' Deghaye).
Réserves: Hendrick C., Deghaye, Cipolla et Dhulst

R.r.f.c. Montegnée: Bisenius, Yesiliurt, Aujla, Mavinga, Saglam, Cali, Militello, Hssaini, Salomone, Kasrou, Serwy.
Réserves: Keegan, Dessouroux, Ozfidan et Mwanga

Arbitre: David Doyen, Luc Kesteloot et Alain Henikenne

DSC_8445.JPG

Cliquez pour agrandir


Richelle a manqué sa première en P1.

La faute à un manque d’agressivité dans le chef des joueurs d’André Jamers en seconde période alors que Montegnée se retrouvait en infériorité numérique. Richelle entamait très bien la partie, en étant assez approximatif. À la demi-heure de jeu, Kasrou se jouait de deux adversaires avant de se faire arrêter fautivement aux 16 mètres. Le coup franc bien botté par Serwy laissait Steven Frère pantois (0-1).

Juste avant la pause, Mwanga se faisait justement exclure après avoir commis la faute dite nécessaire. En seconde armure, Richelle manquera de perçant et de pugnacité, au grand bonheur des Saglam et Cali, qui ont pu laisser trop facilement libre cours à leur talent de technicien. Richelle méritait certes le match nul, mais a manqué de réalisme.


Source: Luc Bajza - L'Avenir (www.lavenir.net)

Une rencontre haute en couleur

DSC_8456.JPG

Cliquez pour agrandir


Neuf cartons jaunes et un rouge, tous justifiés

L’intensité du jeu et l’absence de temps mort auront séduit sans conteste les spectateurs neutres de ce match qui, malgré la flopée de cartons, s’est déroulé dans un excellent état d’esprit. Richelle n’a pas à rougir de sa première prestation en P1, même si son entraîneur, André Jamers pestait contre ses ouailles. "Nous avons eu des occasions pour ouvrir la marque et les avons loupées. Nous en avons eu pour revenir au score. Même constat. Du fait de cette carence, il ne nous reste que nos yeux pour pleurer. Richelle a manqué de saine agressivité et de conviction. De plus, des joueurs ont montré toutes leurs limites et je comprends mieux certaines choses", clôture le coach, énigmatique.

Côté Montagnard, Julien Serwy savourait son coup franc: "Je le sentais, je frappe au-dessus du muret voilà…". De son côté, Fio Serchia tenait à mettre Saglam en évidence: "Il est vraiment au-dessus du lot. J’espère qu’il sera protégé par les arbitres car c’est ce type de joueur qui fait se déplacer les spectateurs."

Richelle mal payé

Parmi les nombreux membres de l’élite présents à Richelle, Yves Dethier, le coach de Bas-Oha a apprécié la qualité de la rencontre.
"J’ai vu beaucoup d’enthousiasme et de rythme. Richelle n’est pas payé de ses efforts mais il n’a pas profité de sa supériorité numérique parce que Montegnée était vraiment bien en place."


Le film du match:

les deux formations ont cherché le break d’entrée. Avant l’ouverture du score, Bisenius a sauvé les siens en intervenant dans les pieds de Christophe Philippens qui se présentait seul devant lui. Dans la foulée, Serwy a ouvert le score puis Richelle s’est cassé les dents devant un Montegnée bien organisé.

Le fait du match: le coup franc magique distillé par Julien Serwy dans le plafond rapporte les trois points.

L’homme du match: Mustapha Saglam à l’unanimité.

La déception du match: le manque d’efficacité des locaux.

Notre cote du match: 7/10.


Source: Charles Clessens - La Meuse (www.lameuse.be)

Entrée en matière plus que délicate pour Richelle à l'occasion de ses premiers dribbles en P1, mené 0-1 à la 32', les promus n'ont pas réussi a renverser la vapeur, techniquement supérieur et cela même réduit à 10 pendant 50 minutes, Montegnée a su garder l'avantage et empêcher Richelle de développer son jeu, malgré quelques belles phases et occasions, les troupes d'André Jamers loupent leur premier rendez-vous.



Samedi soir, Richelle a manqué ses débuts en P1 en s'inclinant sur le plus petit écart face à Montegnée. Serwy a inscrit l'unique but de la partie sur coup franc à la demi-heure de jeu. A noter que peu avant la pause, Mavinga s'est fait exclure, mais Richelle n'a jamais été capable de faire sauter le verrou tout en manifestant un manque de pugnacité. Résultat final: 0-1.

Source: Lgfoot (http://lgfoot.lavenir.net/p1)


Pour sa première en P1, Richelle sera opposé à une autre inconnue: Montegnée.

Un match qui aura une saveur un peu spéciale pour André Jamers qui retrouvera ainsi son club de coeur. "Bien sûr que cela fait chaud au coeur de retrouver ce club, d’autant qu’il reprend tout doucement des couleurs. Les blessures n’ont pas épargné mon noyau depuis le début de la préparation. On sait que nous allons vivre une saison pleine dans une série qui n’a pas beaucoup à envier à la promotion D actuelle. Il va falloir batailler ferme pendant 30 matchs. Autant prendre le plus vite possible les points nécessaires!"

DSC_8087.JPG

Cliquez pour agrandir

Montegnée est lui en pleine reconstruction et Fio Serchia avoue d’ailleurs: "Nous savons que nous allons vivre une saison de transition et terminer dans la colonne de gauche ou vers la sixième place serait déjà bien. Richelle est une équipe qui possède une certaine expérience et qui a le feu de la montée. Pour notre part, nous tenterons de développer un foot positif, comme je l’ai toujours préconisé".

RICHELLE: Frère, C. Hendrick, Tihon, Mignon, Possen, Deghaye, M. Hendrick, Cipolla, Kizedioko, Philippens, Christiaens, Thonet, Rogister, Drzewiecki, D’Hulst.
Lavigne (talon), Van Mol (déchirure du mollet), Lecluse (élongation), Mulkin (opération des ligaments croisés) sont sur la touche.

MONTEGNÉE: Bisenius,Mavinga, Serwy, Calli, Militello, Saglam, Salamone, Ozfidan, Kasrou, Dessouroux, Mwanga, Savige, Colpin, Yesilliurt, Hssaini.
Callegari est retenu par un mariage. Ligotti rentre de vacances. Aiassoui souffre d’une élongation.




Grande première pour Richelle

Christophe Philippens sait que les promus partent dans l’inconnu face à Montegnée

Si Richelle United découvre pour la première fois, ce soir, la P1, ils sont bien peu nombreux au niveau de l’effectif à être impressionnés par le niveau. Le club est encore bien jeune, mais la plupart de ses joueurs ont déjà pas mal roulé leur bosse sur les pelouses de provinciale ou de nationale.

"C’est vrai que les Tihon, Possen, Thonet et moi-même pouvons partager avec nos jeunes coéquipiers un certain vécu", confirme Christophe Philippens, qui a fait les beaux jours de Visé et de Montegnée. "Il ne faut pas croire qu’il n’y ait que les dirigeants qui se réjouissent d’évoluer en première provinciale. Pour un joueur comme moi, qui étais là depuis la création, c’est l’objectif que nous nous étions fixé. Ce sera donc une grande fête pour nous, ce soir, face à Montegnée."

Montegnée, justement, une sérieuse inconnue. "C’est vrai qu’il s’agit certainement de l’équipe que nous connaissons le moins. Les joueurs sont arrivés de tous les horizons et il faudra sans doute encore un peu de temps pour que les automatismes se forment. À moins qu’ils ne soient déjà tout à fait au point et que mon ancien club ne cache particulièrement bien son jeu.

Du côté des Richellois , les absences de Xavier Van Mol et de Benoît Mulkin perturbent les plans d’André Jamers. "Il faudra bien faire sans Benoît. Car si l’opération s’est bien déroulée, une rupture des ligaments croisés nécessite une longue revalidation. Notre préparation a été relativement perturbée en raison de ces nombreuses blessures. Nous n’avons jamais pu aligner deux fois la même équipe. Mais une victoire ce soir accélérerait notre progression."


Source: Christophe Lonnoy - La Dh (www.dhnet.be)

3 questions aux entraîneurs avant la rencontre...

1. Dans quel état d’esprit êtes vous avant le premier match de championnat?
2. Quel joueur est incertain ou "out" pour cette première journée?
3. Qui sera champion et pourquoi?

A. Jamers: "Gare à Waremme"

1. "Oh, je me sens bien. L’ambiance est excellente."
2. "Xavier Van Mol, victime d’une déchirure au mollet contre Waremme et Benoît Mulkin, qui a été opéré ce mercredi d’une rupture des ligaments croisés, ne seront pas là. Comme sans doute Alain Lecluse, victime d’un claquage."
3. "Si je devais donner un top 5, je citerais Cité Sport, Vyle, Waremme, Warnant et, comme gros outsider, Amay. Si vous insistez, bon, je dis Cité comme favori,mais c’est facile ! Un second ?Waremme…
"

J. Vandendooren (CQ): "Le bon sens"

1. "Je pense que ça va. Le chemin qui a été fait depuis juillet est bon, va dans le bon sens. On sent qu’il y a une bonne ambiance dans le groupe."
2. "Vincent Callegari (mariage) et Taoufik Aissaoui (péritonite) ne sont pas disponibles."
3. "À deux contre un, Cité Sport. Mais je me méfie fort de Vyle-Tharoul qui n’a pas changé. Tilleur sera, lui aussi, à surveiller.
"


Source: N.M. - L' Avenir (www.lavenir.net)

Le championnat reprend ce week-end pour une compétition de 3O matchs

À quelques heures des premiers dribbles officiels, nous avons relevé les grandes tendances dans les séries où évoluent nos clubs régionaux.

Plus de malheureux que d’heureux

De prime abord, la future P1 s’apparente à une petite promotion et n’aura jamais été aussi relevée depuis longtemps. Beaucoup (trop) de joueurs d’expérience, mais aussi de jeunes loups sont avides d’en découdre au cours d’une saison qui fera finalement plus de...malheureux que d’heureux. Evidemment, il risque d’y avoir de fameuses désillusions, mais il paraît clair que Cité Sport sera, cette fois, le grandissime candidat au titre. Ses outsiders devraient se trouver entre Vyle-Tharoul, Warnant, Tilleur et une éternelle surprise de la saison. Spa, Malmundaria et Dison pourraient venir dans le subtop comme Waremme, Bas-Oha et Amay.

Le restant comprenant principalement les autres montants (Lensois, Richelle) avec Montegnée, Hannut (tous les deux en totale reconstruction), ainsi que Beaufays pourraient effectivement batailler ferme avec Minerois pour éviter les 3 derniers sièges inconfortables... Sans compter ceux qui pourraient s’ajouter en fonction des résultats de nos clubs de promotion...


Bien malin qui pourrait donner un pronostic à quelques jours de la reprise du championnat!

A la lecture des équipes participant au championnat de P1 cette saison, on peut se dire que cette série méritera d'être suivie.  L'élite provinciale a été fortement chamboulée en raison des résultats catastrophiques de nos représentants promotionnaires lors de la saison écoulée. Hannut, Montegnée et Bas-Oha sont descendus, entraînant dans leur chute des formations telles que Verlaine, Cointe, Trooz, Oreye, Herve ou Eupen qui se retrouvent à présent en P2.

Ces trois formations ont connu de gros chamboulements dans leurs effectifs et devront batailler ferme. A noter, les venues d'Axel Lawarée et Ali Lukunku à Hannut. Les deux anciens joueurs du Standard pousseront-ils leurs coéquipiers vers le haut? Bas-Oha a fait un recrutement plus ciblé et est parvenu à conserver les bases de son noyau au contraire de Montegnée qui applique une politique plus régionale après avoir fait confiance à des joueurs étrangers durant trois saisons. On parlera donc d'année de reconstruction pour les Rouge et Bleu. Attention!

Quatre autres nouveaux visages peuplent à présent la P1 et pas des moindres. Richelle, Tilleur, Dison et Lensois ne seront pas des oiseaux pour le chat, ces formations comptant dans leurs rangs des éléments d'expérience. Christopher Baratto (Dison, ex-Saint-Trond), Luciano Djim (Tilleur, ex-Charleroi), Pascal Tihon (Richelle, ex-Standard) et Marco Licata (Lensois, ex-Montegnée et Verviers en D3) en ont vu d'autres. 

Parmi les neuf autres formations, difficile de trouver un point faible. Certains (Amay, Minerois et Spa) ont misé sur la stabilité en faisant confiance aux joueurs de la saison dernière, tout en saupoudrant de quelques renforts ciblés. D'autres (Malmedy, Vyle, Waremme, Beaufays, Warnant et Cité Sport) ont recruté en masse et présentent de solides arguments.

Richelle: Les Visétois sont un peu isolés géographiquement dans cette série.  Il en faut plus pour perturber André Jamers et son groupe expérimenté. La saison dernière, Richelle a bataillé ferme pour venir à bout de Grâce-Hollogne et remporter le titre en P2B. Le noyau a été remanié, mais les anciens tels que Christophe Philippens, Michaël Possen sont toujours là. Florent Drzerwiecki, jeune attaquant passé par Visé et Cité Sport, aura pour mission d'alimenter le marquoir. Richelle a surtout recruté dans la série où il évoluait. Depuis sa création, le club grimpe pas à pas les échelons du foot provincial grâce à une très bonne gestion.

Montegnée: Chamboulement total au Racing. Fiorenzo Serchia doit remodeler une équipe complète et il faudra voir si Montegnée sera prêt pour le début du championnat. Gros coup dur, Arnaud Fransquet a finalement fait faux-bond pour rejoindre la France. Le club manque donc d'un portier expérimenté. Le recrutement a été large. Plusieurs jeunes viennent de clubs de nationale et manquent donc de planche, mais ont du foot dans les pieds. Le club donne également une chance à plusieurs éléments revanchards.

Entraîneur: Fiorenzo Serchia (3e saison).

Arrivées: Giuseppe Salamone et Miany Mwanga (Malmedy), Jessy Dessouroux (Trooz), Lucas Fanara et Taoufik Aissaoui (Verviers), Nunzio Militello (Trooz), Vincent Callegari et Julien Serwy (Grâce-Hollogne), Salvatore Cali (Lensois), Mustafa Saglam (Amay), Duran Ozfidan (US Liège), Anthony Frana (Seraing), Kevin Scaillet (Flémalle), Samuel Battaglia (Vivegnis), Axel Pohl (Juprelle), Christos Koussantas, Marlone Gualda-Rodriguez et Djessie Mussobweka (FC Liège), Abdellah Hssaini (Standard), Eric Munioka (Stembert).

Départs: Philippe Crespin (Grâce-Hollogne), Ismaël Ehui (Sprimont), Mickaël Cin (Recht), Najib El Abbadi (Waremme), Kastriot Sahiti, Nfalimine Condé et Mayola Biboko (Seraing), David Tamir (Tilleur).


Source: Olivier Baute - Walfoot (www.walfoot.be)

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (2) |  Facebook | |

16 août 2011

Richelle retourne la situation face à Ougrée

Ougrée.jpg

Richelle disputait ce dimanche un amical face à Ougrée. Mené 0-2, Richelle a su renverser la vapeur avec la montée au jeu de Christophe Philippens en seconde période, lequel a su faire preuve d'efficacité sur son flanc gauche en inscrivant deux buts. Les deux autres, qui ont scellé le succès 5-2 de Richelle, sont signés Grégory Christiaens, Marc Hendrick et Anthony Rogister.

DSC_7789.JPG

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

03 août 2011

Coupe de la Province

Waremme.jpg

Etant sous le soleil, du moins je l'espère..., il n'y aura pas de photos pour cette rencontre.


Succès sans trop de difficultés pour Waremme qui a cependant souffert lors des vingt minutes initiales. Mais, à la 25e, un mouvement collectif permettait à Benaets de faire la différence (0-1). "On peut alors mener de quatre buts à la pause", assure Jean-Guy Eyckmans.
Ce n’est pourtant que 0-1 à la mi-temps. En seconde période, du moins au début, Richelle poussait et faisait trembler Waremme. Les gars d’André Jamers égalisaient (1-1), ce qui relançait… les Wawas. Les visiteurs retrouvaient des couleurs après 20 minutes et plantaient deux nouveaux buts mérités (1-3). "On a passé une bonne après-midi et je suis satisfait", assure Eyckmans. "On a vu de belles choses. Et la prochaine rencontre, c’est chez nous. Ce n’est donc que du bonheur…".


Un mauvais Richelle face à Waremme

Opération rachat ce mardi soir face à l'équipe promotionnaire d'Hamoir à partir de 19h30.

André Jamers n'était pas heureux au soir du revers de ses troupes face à une séduisante équipe de Waremme en Coupe Jupiler.  Richelle venait d'être battu pour la première fois en match officiel depuis le 21 novembre 2010 (vous lisez bien), date d'un revers en championnat face à Fouron. 

Mais, ce qui inquiète encore plus le staff technique des Visétois, c'est l'accumulation de blessés dans son noyau. Aux Pascal Tihon (entorse), Florent Dzerwiecki (douleurs aux côtes), Alain Lecluse (élongation), Armando Cimino (indisponible) et Francis Lavigne (talon) se sont ajoutés ce dimanche Benoît Mulkin et Xavier Van Mol. Le premier est touché aux ligaments du genou et on peut craindre une déchirure tandis que le transfuge de Vivegnis est victime d'une déchirure au mollet. Ces joueurs ayant de l'importance au niveau du jeu en profondeur de l'équipe du président Bruwier.


Coupe de la province, les qualifiés sont connus.

Le comité provincial a fait connaître, hier, la liste des équipes qualifiées pour la suite de la Coupe de la province.

Coupe Jupiler: Bas-Oha, Melen, DC Cointe, Spa, Vyle-Tharoul, Raeren, Amay, Fouron, Franchimontois, Tilleur St Gilles, Weywertz, Warnant, Braives, Hannut, Herstal, Templiers, Nandrin, Waremme, Vaux-Borset, Vivegnis, Cité Sport, Ivoz, Beaufays, Richelle, Verlaine, Ougrée, Honsfeld, Battice, Stavelot, Aubel, Malmundaria, Stade Disonais, Rechain.

Les qualifiés du premier tour sont rejoints par les équipes qui disputent la coupe de Belgique. Quelques-unes d’entre elles (Melen, Cointe, Spa, Tilleur, Fouron et Harzé) sont d’ailleurs encore en lice en coupe de Belgique après leur qualification de ce week-end. Le tirage au sort pour la suite de la compétition a eu lieu ce mardi soir au siège du comité provinciale.
Après un premier tour sous forme de "championnat", l’épreuve passe au mode de l’élimination directe. En ce qui nous concerne, en cas de victoire, Richelle rencontrera à domicile le vainqueur de la rencontre: Amay - Stade Disonais
On jouera donc encore les deux prochains week-end avant la reprise du championnat, le week-end du 21 août.

R. s. Waremme f.c.

Entraîneur: Jean-Guy Eyckmans (4e saison).

Arrivées: Damien Vanderveck (Oreye), Julien De Vierman (Bas-Oha), Benoît Hossay (Moelingen), Johan Motte (Tamines), Lema Nkala (Yvoir), Kevin Ribaucourt (Tongres), Adil Naji (Onhaye), Najib El Abbadi (Montegnée), Junior Penga (Huy), Louis Gossin (Brustem).

Départs: Damien Parthoens (Oreye), Bruno Philippe et Gauthier Pier (Geer), Yoann Monfort (Banneux), Moussa Bah (?), Johnny Meyer (Trooz), Jérôme Mélon et François Hannon (Oreye), Benjamin Van Meerbergen (Trooz).

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

02 août 2011

Coupe de la Province

Lensois.jpg

Les photos de la rencontre

Les buts par: Dzerwiecki, Christiaens, Mulkin et Rogister

Composition:

F.c. Richelle Utd.:
Frère, Hendrick M., Van Mol (66' Deghaye), Mulkin, Dzerwiecki, Philippens (66' Rogister), Possen, Cipolla, Christiaens, Mignon et Thonet.

Réserves: Hendrick C., Deghaye, Lecluse, Kizedioko et Rogister

Arbitre: Marc Raden

DSC_8065.JPG

On a retrouvé Xavier Thomas
cliquez pour agrandir


Parcours sans faute pour Richelle

Par contre l'équipe B a été défaite ce dimanche

Deuxième succès en autant de sortie en Coupe de la Province pour les troupes d'André Jamers, pourtant mené dès la 6', Richelle égalisait au quart d'heure par Florent Dzerwiecki pour prendre l'avantage à la demi heure par Grégory Christiaens. En seconde mi-temps, Lensois revenait à la marque mais Richelle assurait son succès à la 80' et à la 81' avec des buts de Benoît Mulkin et Anthony Rogister. Rendez-vous ce mardi pour connaître le prochain adversaire. L'équipe fanion de Richelle poursuit son parcours sans fautes à savoir aucun point perdu en compétitions officielles en 2011.

L'équipe B, elle, n’a pas réussi à confirmer son bon départ. Elle s’est inclinée 2-3 face à Liège Ellas après un match courageux et méritoire. Le coach Renaud Jadoul, était néanmoins légitimement satisfait de la prestation d’ensemble de sa toute nouvelle équipe et reste résolument optimiste pour la saison qui approche.

DSC_8013.JPG

cliquez pour agrandir


Le Patro Lensois se dévoile.

De retour en P1 (via le tour final de P2), le club du Patro Lensois a profité de la braderie à Hannut pour présenter son nouvel effectif. Et une chose est certaine: les Hesbignons ont mis toutes les chances de leur côté pour vivre une saison tranquille

Arrivées: Geoffrey Mommen (Warnant), Mikail Ince (Sprimont), Olivier Ebhodaghe (Aywaille), Dimitri Hoven (Ivoz), Steve Bawin (Ivoz), Grégory Capelli (Grâce-Hollogne), Adrien Carlozzi (Vyle-Tharoul), Ediberg (Cité Sports), Wesley Dubois (Hamoir), Kevin Flagothier (Sprimont).

Départs: Salvatore Cali (Montegnée), Ludovic Mazur (Stockay), Didier Tilkin (Ougrée), Jérémy Stefanovic (Ougrée), Julien Hansoulle (Cointe), Cédric Vreven (Braives), Fabian Sciortino (arrêt).

Entraîneur: Gilbert Mérodio (2e saison), entraîneur-adjoint: Olivier Franquin, entraîneur des gardiens: Fabian Sciortino, kiné: Pierre Ramackers.

Noyau:

Steve Mathot, Kevin Flagothier, Fabian Beine, Adrien Carlozzi, Claude Tollenaers, Maxime Pulinckx, Laurent Decroupette, Wesley Dubois, Olivier Ebhodaghe, Gauthier Coornaert, Jonathan Garcia, Maxime Geuquet, Dimitri Hoven, Geoffrey Mommen, Ediberg, Bertrand Vandervost, Marco Licata, Mikail Ince, Maxime Beneux, Grégory Capelli, Steve Bawin.

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |