22 janvier 2014

F.c. Richelle Utd. - Patro Lensois (championnat - Journée 21)

lensois-dalhem.jpg

Les photos de la rencontre
Le but par: Cyril Brissinck


Composition:

Richelle: Racz, Possen, Busarello, Hansen, Mignon, Mulkin (85' Massau), Cimino, Lawarée, Quitin, Brissinck (89' Bemelmans) et Lemaire (70' Lecluse).

Réserves: Gomant, Bemelmans, Lecluse et Massau.

Lensois: Peeters, Ranson, Philippet, Lachambre, Rossi, Scattone, Derwaël, Wanderson, Petit, Joly et Gray.

Réserves: Kerim, Beine, Capelli et Marin.

Arbitre: Olivier Schmitz assisté de Christophe Dumont et Geoffrey Quaranta.



Les Patronnés gaspillent et offrent le but

Lensois n’a évidemment pas eu la vie facile à Richelle. Il a certes souffert mais il a eu de belles opportunités de but pour l’emporter. Hélas.

Ce déplacement à Richelle s’annonçait évidemment très délicat à négocier pour les Patronnés. Leur défaite au stade Milquet les avait assurément mis en garde. Si les Richellois se voulaient conquérants dès l’entame, leur fougue s’éteignait très vite. Mais apparemment, ce ne fut que pour mieux rebondir. Toujours est-il que les Rouges prenaient la direction des opérations. Scattone servait Wanderson en profondeur sur la gauche. Sa frappe s’écrasait à côté. Sur un mauvais dégagement de Anthony Racz, Scattone, à l’affût, activait le même Wanderson qui croisait trop son tir.

En ne mettant pas directement leurs adversaires dans la difficulté, les Patronnés s’exposaient au pire. En effet, à l’approche de la demi-heure, les Bleus, très travailleurs et volontaires, investissaient de plus en plus le camp de leurs opposants. Suite à une mauvaise relance de Lensois, Cyril Brissinck, le feu follet local, se décalait sur la gauche avant de rouler Gray, Philippet et Peeters dans la farine, puis de glisser le cuir dans le but vide (1-0). Les Hesbignons n’étaient plus que l’ombre d’eux-mêmes. Ils venaient tout simplement de perdre le fil de la rencontre.

Une petite pause pouvait être bénéfique pour recadrer certains éléments et remettre un système de jeu sur le bon chemin. C’est ce que nous espérions de la mi-temps pour les visiteurs. À la reprise, ils n’avaient ni plus ni moins d’envie mais ils se voulaient toujours aussi brouillons tant à la relance qu’à la construction offensive ou carrément devant le but. Et de fait, Scattone isolait Derwaël sur la droite. Son envoi tendu obligeait Anthony Racz à la parade. Le cuir contré retombait au deuxième poteau dans la foulée de Wanderson qui ne secouait que les latéraux.

Pendant ce temps, les visités quadrillaient à merveille le terrain sous la houlette d’un Axel Lawarée des grands jours. Pourtant, Wanderson s’échappait sur la gauche. Son centre précis rencontrait la tête de Derwaël qui se heurtait au réflexe de Anthony Racz. Même sans proposer un grand football, les Rouge et Blancs avaient eu l’occasion de se mettre à l’aise.

DSC_0225.JPG



Du côtés de la P3: Et. Dalhem 0 – Richelle B 3

Les buts: Kaborè (0-1, 25' ; 0-2, 55' ; 0-3, 90')

"On vient d’aligner deux belles victoires et on ne s’y attendait pas spécialement" explique le coach de Richelle Renaud Jadoul. "Cette équipe m’avait fait forte impression au premier tour et je suis vraiment satisfait de la prestation de mes joueurs. L’Étoile s’est créé quelques occasions mais mon gardien a réalisé un très bon match."

"Nous étions vraiment déforcés" note le Dalhemois Francis Camal. "Nous avons balancé trop de longs ballons et Richelle a su exploiter les contres. Je pense que le succès de Richelle est mérité même si nous avons touché la latte et le montant."

A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: L'Avenir (www.lavenir.net)


A quatre points du leadership!

Le Patro Lensois réussit manifestement bien à Richelle! Déjà vainqueurs à l’aller (2-3), les hommes de Benoît Waucomont ont remis le couvert ce week-end, au prix d’une prestation collective de haut vol. "Dès l’échauffement, j’avais un bon pressentiment" glisse d’emblée le technicien local. "Les gars étaient déjà très concentrés."

Et ce en dépit d’une soirée mouvementée, au cours de laquelle joueurs et staff s’étaient donné rendez-vous pour célébrer le grand bal annuel du club. "Samedi soir, j’avais vu un groupe soudé qui vivait très bien ensemble. Avant la rencontre, j’ai donc demandé que cette bonne ambiance et cette entraide se répercutent sur le terrain."

Message reçu cinq sur cinq. Dès le coup d’envoi et sous le regard de Fortune Modafferi, le T1 blegnytois, la formation locale se montre la plus entreprenante et s’en voit récompensée peu après la demi-heure, lorsque Cyril Brissinck fixe plusieurs défenseurs avant de tromper Peeters pour signer sa sixième réalisation de la saison. Malmené défensivement, Lensois tente de s’appuyer sur ses individualités pour renverser la tendance mais se heurte à un bloc richellois bien en place ainsi qu’à un gardien adverse en grande forme. Malgré une fin de match plus décousue et l’exclusion de Damien Busarello dans le money-time, le score ne bougera plus. "Nous avons réussi à leur tenir tête grâce à beaucoup d’envie, de concentration et d’abnégation. Peu d’équipes prendront six points aux Patronnés. Je suis fière de mes joueurs.

Grâce à ce quatorzième succès, Richelle pointe désormais à seulement quatre longueurs du leader, Waremme, battu à Beaufays.


"Rappeler les jeunes"

Dépassé par la vitesse du milieu lensois, Axel Lawarée? Absolument pas.

Son association avec Nicolas Hansen a parfaitement cadenassé les aspirations offensives adverses, si bien que lui et ses équipiers sont parvenus à rendre stérile la seconde meilleure attaque de P1 (derrière… Richelle).

"Personnellement, en début de match, j’ai eu un peu de difficulté à contenir Scattone car il décalait beaucoup. Je lui ai par la suite prêté plus d’attention en perte de balle, pour l’empêcher de jouer" précise le quadragénaire, qui a également malmené ses cordes vocales. "Je devais tout le temps rappeler les petits jeunes pour qu’ils défendent… (rires)", complète-t-il.

DSC_0159.JPG


A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: A.V. - L'Avenir (www.lavenir.net)


Richelle fait le minimum mais c'est l'essentiel.

Au lendemain de la soirée annuelle du F.c. Richelle c'était un autre gros morceau que les hommes de Benoît Waucomont allaient devoir affronter ce dimanche. Au menu, le Patro Lensois. Ayant brillamment réussi l'épreuve du samedi soir, c'est avec un très grand sérieux que Richelle entamait la partie. Après un round d'observations et quelques occasions de part et d'autre, à la demi heure, Cyril Brissinck et ses dribbles mettaient la défense en boîte pour l'ouverture du score (1-0). Score qui n'allait plus changer. A noter aussi, à l'image du groupe, l'excellente prestation de Anthony Racz qui a sauvé quelques situations délicates. Plus d'infos dans les heures qui viennent. Signalons au passage aussi, la bonne prestation de la P3 qui avec cette belle victoire à Dalhem se rassure un peu plus sur son maintient.

c_DSC_0123.JPG



Waremme, toujours leader, vaincu par Beaufays, désormais deuxième du championnat. Lensois, ex-deuxième, battu par Richelle, qui revient à sa hauteur... Les Sérésiens restent dans le coup. Bonnes opérations pour Elsaute et Malmédy.

L'écart se resserre en tête de championnat. Waremme voit revenir Beaufays à deux petites unités. Tandis qu'avec 46 points, Richelle partage désormais la troisième marche du championnat avec Lensois. En effet, cet après-midi, Beaufays est sorti vainqueur de son duel avec Waremme (1-0). Beaufays a ouvert le score dès l'entame de la rencontre. Après quoi les Waremmiens n'ont pas su renverser la vapeur. Il faut dire que ce n'était pas évident de développer du football sur un terrain balayé par un vent frigorifiant. Même topo du côté de Richelle, mais dans des conditions climitiques plus supportables... Ouverture du score après quelques secondes et impossible pour Lensois de revenir (1-0).



Lensois en veut encore

Voilà un week-end assez particulier où les six premiers se rencontrent. Mis à part Waremme qui est certain de conserver la première marche du podium, les autres clubs concernés sont susceptibles de changer de position. Ce que Lensois ne veut absolument pas. Et pourtant, ses adversaires richellois lui ont laissé un mauvais souvenir au match-aller puisqu’ils s’étaient imposés au stade Milquet 2-3. "Mais ce n’est plus la même équipe qu’ils vont affronter", rassure Henri Verjans. "Mon groupe a bien évolué dans l’optique des confrontations en P1.

Toutefois, si cette formation se pointe à la quatrième place du général avec un goal average intéressant (60 buts inscrits pour 25 reçus), ce n’est évidemment pas par hasard. Elle a bien transféré au mercato d’été pour être directement dans le coup après son accession parmi l’élite.
" L’avantage des Patronnés dans ce match-retour est qu’ils ont une revanche à prendre en sachant aussi qu’ils sont plus à l’aise en déplacement. "Si nous voulons continuer à mettre la pression sur Waremme, déclarait le T1, nous sommes dans l’obligation de gagner cette rencontre. Je sens d’ailleurs l’effectif très en confiance et avide de victoires. Quand des joueurs vous disent avant l’entrainement: «Eh coach, nous allons bien boulotter aujourd’hui», je ne peux qu’être rassuré sur leurs envies."

Et en cas de contre-performance, que se passerait-il? "Oh, nous passerons à l’analyse après les rencontres de ce dimanche", poursuivait le mentor. "Quoi que l’on dise ou que l’on pense, nous avions toujours dit que nous voulions le tour final et nous y sommes. De plus, nous sommes en demi-finale de la coupe de la province. Je pense que tout ce que nous allons encore récolter ne sera que du bonus."

DSC_0164.JPG



A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: L'Avenir (www.lavenir.net)

Si Seraing ouvre le bal dès ce samedi soir avec la réception de Blegny (3-1) au Pairay, il va faire chaud à Beaufays ce dimanche. L’équipe de Luc Ernes, troisième du classement général, reçoit le leader Waremme. Si les verts s’inclinent, ce sera la voie royale pour les Wawas. Un peu plus loin, Richelle, quatrième, reçoit le deuxième, Lensois. Encore un choc qui vaudra le déplacement.

Les compositions:

Richelle: Gomant, Racz, Possen, Mignon, Bemelmans, Lemaire, Hansen, M.Lecluse, Brissinck, Busarello, Quitin, Mulkin, Lawarée, Massau, Cimino.

Wangermez, Deghaye et Thys sont toujours sur la touche. Kaboré quitte un noyau que Massau réintègre.

Lensois: Peeters, Unver, Philippet, Joly, Beine, Petit, Gray, Lachambre, Marin, Ranson, Capelli, Scattone, Derwael, Rossi, Saglam, Wanderson.

Aucun changement par rapport au noyau de la semaine dernière. Sorti sur blessure dimanche, Ranson a su s’entraîner normalement durant la semaine.

Arbitre de la rencontre: Olivier Schmitz assisté de Christophe Dumont et Geoffrey Quaranta.



Capture d’écran 2014-01-22 à 12.12.50.png
Remis sur les rails après une large victoire à la Minerie, les richellois affrontent un gros morceau ce dimanche, Lensois. On se souvient de la victoire obtenue en toute fin de rencontre chez les patronnés (2-3). Pour entraînement, Richelle a emporté la rencontre amicale (6-1) de ce mardi face à l'A.s. Houtain (P2) avec un but d'Axel Lawarée, un pour Cyril Brissinck, un triplé de Maxime Lecluse et un dernier de Sébastien Roberfroid...!!!

Du côté Lensois: "Une remise, non?"

Ranson, touché face à Weywertz, a bien récupéré. Il s’est d’ailleurs entraîné normalement ce mardi. "Un entraînement qui ne fut pas piqué des vers", lance Henri Verjans, "tant notre terrain B est catastrophique. Nous faisons assurément ce que nous pouvons. Maintenant avec les prévisions météorologiques qui s’annoncent pour la fin de la semaine, je vois bien une remise ce week-end." Henri Verjans s’avance un peu…

DSC_0231.JPG

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

15 janvier 2014

R.e. Minerois - F.c. Richelle Utd. - (championnat - Journée 20)

minerois-charneux.jpg

Les photos de la rencontre
Le but par: Jonathan Lemaire, Cyril Brissinck, Damien Busarello, Maxime Lecluse et Benoît Mulkin


Composition:

Minerois.: Leruth, Pesser, Charlier, Biermans, Velghe, Colling, Antoine, Cremer (69e S. Dederix), Simonis, Schnackers (62e Jaeghers), Pinckaers (46e D. Dederix).

Réserves: Broers, Dederix, Dederix et Jaeghers.

Richelle: Racz, Quitin, Possen, Bemelmans, Hansen, Mignon, Busarello (77e Kabore), Mulkin, Lawaree (73e Cimino), Lemaire (69e Lecluse), Brissinck.

Réserves: Gomant, Cimino, Lecluse et Kabore.

Arbitre: Michel Cillignon assisté de Eric Van Der Heyden et Vincent Donners.



"A Richelle pour rebondir"

La défaite subie à la reprise dans le sommet face à Waremme a été effacée à La Minerie où les Richellois ont à nouveau fait preuve d’une sérieuse percussion avec cinq buts inscrits par cinq buteurs différents (0-5). "C’est que le danger peut venir de partout", sourit Cyril Brissinck. "L’équipe est bien en place et la polyvalence des éléments offensifs permet de nombreuses variations. Si je préfère jouer sur le flanc, droit ou gauche, je ne rechigne pas à apporter un maximum dans l’axe."

Ce jeune joueur de bientôt 21 ans présente un C.V. déjà bien fourni pour un élément de première provinciale. "J’ai débuté le football à Montegnée avant d’être rapidement repéré par le Standard, mais j’ai réalisé la principale période de ma formation à Visé. À un moment, mon horizon se bouchait chez les Mosans et un manager m’a proposé de tenter ma chance en Espagne."

C’est ainsi que Brissinck débarqua à Burgos. "J’ai passé cinq mois exceptionnels tant d’un niveau sportif que sentimental en côtoyant des personnes fantastiques. Mes prestations n’ont pas laissé insensibles les dirigeants de Leon qui évoluait en Segunda B (NdlR : l’équivalent de la D3 en Espagne). C’est le passage entre la formation et le football professionnel. Malheureusement, mon papa a souffert d’ennuis de santé sévères et j’ai choisi de revenir dès lors au pays. Alain Finet m’a aimablement proposé de rejoindre Richelle afin de me relancer. Heureusement, l’équipe a rapidement enchaîné les résultats positifs et j’ai pu y faire ma place. Notre objectif était d’assurer notre maintien, mais le succès de dimanche redéfinit celui-ci. Nous visons à présent une participation au tour final."

Richelle, un simple tremplin pour Brissinck? "Si je n’ai pas fait une croix sur la nationale, je ne me pose pas trop de questions tant je suis bien ici. On avisera si l’on me contacte, mais je ne prendrai éventuellement qu’un projet vraiment séduisant et concret."

A lire sur:

021_dhnet_logo.gif Source: Christophe Lonnoy (www.dhnet.be)


"On veut jouer le tour final"

Si Richelle s’est facilement imposé dimanche, c’est notamment grâce à un (très) bon Cyril Brissinck. L’attaquant a été jusqu’à séduire les supporters miniers.

Mais tout ne fut pas simple pour autant. "Ce n’est jamais facile de gagner un match mais nous y sommes parvenus sur un terrain assez difficile", développe l’homme du 2e but. Et Cyril Brissinck de poursuivre sur le redressement des Richellois. "Nous avons su gérer les absences et Benoît Mulkin a inscrit son petit but. C’est un beau cadeau d’anniversaire… Le prochain match, c’est Lensois. Si on veut jouer le tour final, on doit prendre des points contre ce genre d’équipe. Waremme nous a remis les pieds sur terre (NDLR: défaite 1-4) mais nous avons su relever la tête dans un match engagé. On a pris des coups mais, au final, on a les trois points."

DSC_0093.JPG



Du côtés de la P3: Richelle B 1 – Charneux 0

Le but: Janssen (1-0, 65e )

"Il y a eu des occasions de part et d’autre" explique l’entraîneur de Richelle Renaud Jadoul. "Mon gardien a fait une prestation énorme et cela nous permet de décrocher une victoire au caractère qui est vraiment importante pour nous dans l’optique du maintien."

A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: L'Avenir (www.lavenir.net)


Les miniers paient la note

Malgré plusieurs défections (Thys, Deghaye, Massau, Wangermez), en se rendant à la Minerie, Richelle avait surtout à cœur de se racheter de la défaite face à Waremme une semaine plutôt.

c_DSC_0065.JPG

Les Miniers s’en seront pris neuf

Le seul point commun entre Richelle et Minerois, à l’entame de la partie, c’était un remaniement général des défenses. Mais là où la première a tenu le coup, la seconde a sombré dans un match disproportionné. "Il n’y a pas photo entre les deux équipes", concède Michel Thomsin, l’entraîneur minier. "On a pris 9 buts sur l’ensemble des deux matches. En deuxième mi-temps, on n’a pas montré grand-chose. Mais j’ai des regrets car nous les avons mis en difficulté lors des 20 premières minutes. Ils mettent le premier goal sur un duel, et le second sur un hors-jeu flagrant."

Hors-jeu ou non (le doute subsiste également pour le 5e but), il n’en demeure pas moins que Minerois n’a jamais inquiété Anthony Racz, le gardien richellois. Tout le contraire de la ligne d’attaque des visiteurs qui en a planté cinq à Jonathan Leruth, le gardien de Minerois. Et le score aurait pu être plus lourd encore sans une claquette et un bel arrêt de Leruth (22e ), les poteaux de Benoît Mulkin (39e et 79e ) et un sauvetage sur la ligne de Jaeghers (86e ). Benoît Mulkin, le médian de Richelle, s’offrant quand même son petit but (89e ) pour son 27e anniversaire.

"Il faut retirer les enseignements positifs", reprend le coach des Rouge et Blanc. "Nous avons préservé des garçons comme Schnackers et Pinckaers, et Michel Velghe – qui vient de P4 – m’a satisfait. Tout comme Charlier qui est venu nous dépanner. La semaine prochaine, je récupère les frères Desmit mais je perds mon gardien (NDLR: au ski). Il nous reste 6 matches contre des concurrents directs, on a notre sort entre nos mains."

En face, Benoît Waucomont a fait le plein de confiance. "Notre adversaire avait pas mal d’absents mais c’était aussi le cas chez nous. Le début de première mi-temps était mitigé mais on voyait des espaces en faisant circuler le ballon. Après le 1er goal, la situation s’est débloquée. Nous comptons cinq buteurs différents, c’est toujours bon pour la confiance. Et comme l’objectif était de garder le zéro avant de jouer contre Lensois, on peut dire que les joueurs ont su s’acquitter de leur tâche. Ils ont tous rempli leur rôle", glisse le T1 richellois. La semaine prochaine, Minerois tentera de se relancer dans la course au maintien en se déplaçant à Malmedy, tandis que Richelle se frottera à Lensois… dans l’optique du tour final.

DSC_0016.JPG


A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: Pierre Lejeune - L'Avenir (www.lavenir.net)



Les compositions:

Minerois: Leruth, Broers, Pesser, Velghe, Biermans, Charlier, Colling, Crémer, Déderix, Schnackers, Simonis, Antoine, Hensen, Pinckaers?

Absents: Corteil et Monie (suspension), les frères Desmit (sports d’hiver), Jungblut (retenu par le salon de l’auto), Iurman (P4), Thomsin (retraite). Pinckaers (distension d’un ligament) est incertain.

Richelle: Gomant, Racz, Quitin, Bemelmans, Cimino, Possen, Mignon, Lawarée, Hansen, Lemaire(?), Busarello, Mulkin, Brissinck, Kaboré, M. Lecluse.

Absents: Thys (dos), Deghaye (élongation), Wangermez (déchirure). Lemaire (genou) est douteux.

Arbitre de la rencontre: Michel Cillignon assisté de Eric Van Der Heyden et Vincent Donners.



Après le petit coup d'arrêt contre Waremme, Richelle se déplace ce dimanche à la Minerie (Espoir Minerois) avec la ferme intention de faire oublier ce petit dérapage. Pour rappel, les troupes du président Buwier l'avaient emportés 4 buts à 0 au match aller.

DSC_3380.JPG

Des absents en nombre… des deux côtés!

Le mauvais sort l’oblige encore à se creuser les méninges. Au soir du dernier entraînement de la semaine, malgré toute sa bonne volonté, Michel Thomsin se désolait de ne pouvoir annoncer une liste complète de quinze noms. D’autant que "Bijou" doit encore prendre une décision, et non des moindres, en concertation avec le principal intéressé: aligner ou pas Nicolas Pinckaers. "Il joue avec un ligament distendu depuis quelques semaines", raconte Michel Thomsin, à propos de son meilleur buteur. "Après ce match-ci contre Richelle, nous enchaînons avec Malmundaria, Elsaute et Trooz. Un mois décisif en ce qui nous concerne."

Michel Thomsin doit racler les fonds de tiroir. À tel point qu’il a sorti, pour une pige, Pierre Charlier de l’anonymat de la réserve. «Bolland» est appelé à la rescousse avec un joueur de P4 (Velghe) et un U21 (Déderix). "Au vu de tous nos soucis, je me dis que notre victoire à Weywertz le week-end passé est un vrai bonus", concède l’entraîneur minier. "Je m’attends à une rencontre très compliquée. J’appréhende même ce match. Il y aura bien une équipe de La Minerie sur le terrain, mais avec quelques joueurs à court de compétition. Je ne vous le cache pas, je serai déjà tout heureux avec un point."

Et en face, comment se comportera un Richelle en quête de rachat après son faux pas de rentrée contre Waremme (1-4)? Des Richellois qui avaient balayé leur adversaire du jour au match aller (4-0). "Si on ne réagit pas, on va passer un sale mois de janvier (sic) puisque la suite de notre programme, c’est Lensois et Warnant", prévient Benoît Waucomont. "J’ai toujours connu des reprises compliquées avec Herve. Je n’ai pas envie que l’habitude perdure." Et quand on évoque les soucis miniers, le coach richellois… contre-attaque. "Nous n’irons pas la fleur au fusil à La Minerie parce que nous avons aussi notre lot d’absents. Les trois joueurs qui sont sur la touche, c’est quasiment toute ma défense. Et Lemaire ressent une gêne musculaire à l’arrière du genou, donc point d’interrogation le concernant."

À la lecture du noyau visétois encore compétitif, Michel Thomsin ne pourra sans doute s’empêcher d’esquisser un léger sourire.

c_JL.jpg


A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: Yves Hardy - L'Avenir (www.lavenir.net)

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (1) |  Facebook | |

12 janvier 2014

F.c. Richelle Utd. - R.s Waremme f.c. (championnat - Journée 19)

waremme-elsaute.jpg

Les photos de la rencontre
Le but par: Damien Busarello


Composition:

Richelle: Racz, Possen, Busarello, Hansen, Mignon, Mulkin (72' Lawarée), Thys, M. Lecluse (62' Quitin), Brissinck, Lemaire (83' Bemelmans) et Deghaye.

Réserves: Gomant, Bemelmans, Lawarée et Quitin.

Waremme.: Musick, Moor, Bernard, Morhet, Deblaere, Callegari, Tomasetig, Bouchibti, Ouchan, Scattone et Cwynar.

Réserves: Vanderveck, Javaux, Boakye et El Abbadi.

Arbitre: Pascal Lemal assisté de Bruno Mascherin et Olivier Morciaux


Le résumé en images

DSC_0227.JPG

A Richelle, Waremme a encore montré la richesse de son noyau. Le chemin vers la promotion est tracé!

"Waremme? C’est la force tranquille." Après la victoire à Richelle, cette phrase est sortie plus d’une fois de la bouche des observateurs neutres et richellois. "Waremme sera champion et il ne faudra pas beaucoup de nouveaux joueurs pour la promotion", lançait d’ailleurs Alain Finet, l’ex-coach de Vyle-Tharoul devenu directeur sportif de Richelle. "Quand on voit que El Abbadi est sur le banc, que Hossay, Penga et Ribeaucourt sont blessés, on se rend compte de la richesse de ce noyau. Et je ne parle pas des nouvelles têtes comme Bouchtibi ou Boakye. Pas étonnant que leur P3 soit en tête. Cette équipe justifie ses ambitions et c’est remarquable."

Et en plus, Waremme peut s’appuyer sur des individualités au service d’un collectif. Quand Scattone éprouve le besoin légitime de souffler un peu, les Deblaere et Tomasetig sont prêts à prendre le relais. Il ne faut pas avoir peur de dire que Waremme a frappé un grand coup ce dimanche et comme ses adversaires perdent tout doucement des plumes, la voie royale est de plus en plus dégagée. Seul Lensois semble vouloir s’accrocher. "Il nous reste dix finales à disputer", faisait remarquer Vincent Binot. "Mais mon groupe a très soif…" De champagne?

c_DSC_0174 - copie.JPG


A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: Luc Bajza - L'Avenir (www.lavenir.net)


Richelle est tombé sur un os

Face au leader, Richelle n’a certes pas démérité et est tombé sur un Waremme simplement plus fort. Pourtant, des petits détails auraient pu changer la donne. "Comme ce penalty oublié sur Brissinck ou cette faute non sanctionnée sur Hansen juste avant le second but", faisait remarquer Benoît Waucomont qui ne remettait pas en cause la victoire adverse. De fait, Waremme n’a jamais réellement vacillé face à cette jeune équipe. Mais voilà, les leaders ont su planter les banderilles aux bons moments et ont profité du manque de métier de la défense locale pour mener 0-3 à la 70e. Le tour était joué. "Il fallait rapidement faire la différence sur un terrain un peu lourd et face à un adversaire capable de beaucoup de choses. On parlera encore de Richelle dans ce championnat", concluait fort justement le coach des Wawas, Vincent Binot.

Les Wawas ont très peu tremblé en déplacement à Richelle et la maturité des leaders a permis de faire la différence..
Waremme savait que ce premier déplacement de l’année à Richelle pouvait être périlleux. Les Musick et compagnie en étaient bien conscients. Malgré une première frayeur d’entrée de jeu suite à un accrochage entre Callegari et Cyril Brissinck dans le rectangle mais non sanctionné par l’arbitre, les Wawas ont eu le bon goût de se mettre rapidement à l’abri sur un coup de tête trop facile de Bouchibti (0-1).

Le même Bouchibti manquait de doubler la mise deux minutes plus tard, et de la même façon, mais le cuir heurtait la transversale. Waremme était maître du jeu et les réactions richelloises manquaient de tranchant comme par exemple sur ce centre de Damien Busarello qui voyait Nicolas Hansen pointer le bout de sa chaussure un rien trop tard. Juste avant la pause, un envoi de Deblaere obligeait Anthony Racz à se coucher, mais le cuir touchait quand même l’extérieur du poteau.

En seconde période, Richelle se montrait directement un peu plus dangereux. Mais sur un ballon contré par Cwynar, le fin limier Deblaere filait seul au but et ne tergiversait pas pour mettre Waremme sur du velours (0-2). Richelle accusait le coup mais n’abdiquait pas, à l’image de cette tentative de Damien Busarello repoussée par les poings de Musick. Et sur une phase presque identique à son premier but, Deblaere plantait sa deuxième rose dominicale en mystifiant une nouvelle fois l’arrière-garde locale (0-3). La messe était dite.

La montée au jeu de Axel Lawarée donnait un peu plus de tonus aux visités qui obtenaient une juste récompense avec ce but de près de Damien Busarello (1-3). Monté au jeu en fin de rencontre, Boakye évitait la sortie du gardien adverse pour donner au score son allure finale de 1-4. Sans avoir jamais dû sortir le grand jeu, Waremme s’imposait donc logiquement chez les quatrièmes de classe et en plantant quatre buts. Ce qui en dit long sur les possibilités futures des Wawas.

DSC_0293.JPG


A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: Luc Bajza - L'Avenir (www.lavenir.net)


F.c. Richelle Utd. - Waremme: le double enjeu ou l'histoire d'un petit point…

C’est par un match au sommet que la compétition de première provinciale reprendra ses droits ce dimanche. En effet, Richelle, actuel quatrième de la compétition, accueillera le leader waremmien. L’occasion de peut-être se rapprocher à une petite longueur.

Waremme se rend chez le quatrième, à Richelle. Pour lui disputer le gain de la deuxième tranche mais surtout pour garder son avance.

Richelle contre Waremme, c’est ce qu’on appelle une reprise en fanfare. "C’est vrai qu’on aime autant reprendre par un petit match, avoue Vincent Binot, le T1 wawa. Mais pourquoi pas, finalement, débuter avec une grande rencontre".

Et c’en sera une! Si Richelle était encore en P2 la saison dernière, son titre de champion lui a donné des ailes. Après des débuts mitigés, les hommes de Benoit Waucomont ont enchaîné les victoires et marqué des buts, beaucoup de buts, puisqu’ils sont la meilleure attaque du championnat. Actuellement quatrièmes, ils pourraient aussi gagner la deuxième tranche s’ils s’imposent. Un nul serait suffisant pour les Wawas. Mais la tranche, ça intéresse peu Vincent Binot, qui se concentre sur le titre. "C’est juste un titre honorifique, un premier aboutissement. Au moins, la place au tour final est assuré." Gagner la tranche signifierait aussi, et surtout, que Waremme a gardé son avance sur Beaufays, Lensois et Richelle. Et c’est là le plus important.

Il s’agira d’être concentré dès l’entame de la rencontre pour ne pas reproduire l’erreur du match aller où Richelle avait marqué après deux minutes. Waremme devait sa victoire à un doublé de Ribeaucourt, absent dimanche puisqu’il est toujours. "C’est dommage pour lui évidemment. Mais ses remplaçants font bien leur boulot. On devra être confiant. Mais pas trop. Et être concentré pour bien démarrer et immédiatement marqué notre territoire." Et signer une dixième victoire à l’extérieur en autant de matches. "Richelle doit faire le jeu s’il veut rester dans la course. On aura donc moins de pression", conclut Vincent Binot.

c_DSC_3043.JPG


Les compositions:

Richelle: Gomant, Racz, Possen, Mignon, Bemelmans, Lemaire, Thys, Hansen, M.Lecluse, Brissinck, Deghaye, Busarello, Quitin, Mulkin, Lawarée.

Waremme: Musick, Cwynar, Moor, Ouchan, Vanderveck, Callegari, Javaux, Morhet, Tomasetig, Scattone, Bernard, Boakye, Deblaere, Bouchibti, El Abbadi.

Arbitre de la rencontre: Pascal Lemal assisté de Bruno Mascherin et Olivier Morciaux.

A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: L'Avenir (www.lavenir.net)

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

10 janvier 2014

Olivier Jolly ne prolongera pas à Richelle


Dans l'histoire de Richelle, des entraineurs, des joueurs ont fait ou font escale, mais Olivier Jolly, le fidèle entraineur des gardiens restait en poste pour assurer l'entrainement des portiers, l'aventure se terminera fin du championnat car, pour des raisons essentiellement professionnelle, il vient de signifier qu'il ne ferait plus partie du staff entraîneur pour la saison prochaine. Arriver en 2008, il a contribué de près au succès du club tout au long de sa courte histoire. Alliant bonne humeur et sérieux, il a toujours été présent auprès de ses gardiens qu'il a eu l'occasion de côtoyer sous les couleurs richelloises, Pascal Pirotte, Christian Dandoy, Steven Frère, Olivier Coppenolle pour ne citer qu'eux… Plus d'info bientôt.

"Je prends du recul"

A Richelle, Olivier Jolly, l’actuel T3, quittera ses fonctions au terme de la saison

Présent sur les terrains depuis plus de 35 ans, l’actuel T3 de Richelle ne sera plus l’entraîneur des gardiens à Richelle lors de la prochaine campagne 2014-2015. Très heureux et toujours aussi passionné, l’homme veut désormais privilégier sa vie de famille et sa réussite professionnelle

"Je ne vais pas inévitablement quitter Richelle car il est possible que l’on me propose une fonction alternative qui serait moins contraignante au niveau de ma présence au sein du club. Je suis l’heureux père de trois enfants et je devais parfois trop composer entre le foot et le temps passé avec eux et ma compagne. Il s’agit davantage d’une réorientation d’autant que je vais parfois devoir passer du temps en France dans le cadre de mon activité professionnelle. Il n’était donc pas question de m’engager avec le club sans avoir la possibilité d’être à 100%."

Visiblement toujours aussi heureux de devoir assumer son rôle au sein du staff, Olivier Jolly rappelle fièrement qu’il aura tout vécu à Richelle. "Il ne s’est pas passé une saison sans un événement à célébrer ou à digérer puisque j’y ai connu une descente, un tour final et deux titres. Je me rappelle encore le jour ou Didier Degueldre m’a contacté alors que je devais reprendre la P4 à Grivegnée en tant que T1. J’ai finalement opté pour Richelle et je ne regrette pas ce choix. Je m’y amuse toujours autant. Chaque semaine, j’y apprends quelque chose comme ce fut le cas avec tous les entraîneurs que j’ai assisté." Au rayon souvenirs, Olivier Jolly n’a pas manqué de nous faire par de son aventure sur la foire de Visé le jour où Richelle a connu sa première montée en P1. "Je suis monté sur la grande roue pour y fixer le drapeau du club. Il n’est pas compliqué d’imaginer dans quel état nous étions avec le président. J’ai même dû le rattraper car il s’y est réveillé sans se rendre compte où il était et il s’est levé précipitamment."

Présent alors à Grivegnée lorsque le club a vécu ses plus belles années, Olivier Jolly admet aisément que cette aventure sportive fut la plus enrichissante. "J’y ai passé des années exceptionnelles avec des garçons aussi sympas que talentueux. Ce sont mes plus beaux souvenirs sportifs." Du même avis que Benoît Waucomont concernant la prestation de Richelle face à Waremme, le T3 estime qu’il faut avant tout rester positif malgré une défaite lourde dans les chiffres. "Sur base de la première période, j’estime que nous avons fait jeu égal", explique Olivier Jolly. "Nous avons fait ce qu’il fallait mais le second but est tombé à un très mauvais moment. Nous avons eu les jambes coupées. Face à un adversaire disposant d’un tel potentiel, il faut aussi que le ballon roule dans le bon sens. Ce n’était pas le cas cet après-midi."

ol.jpg


A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Michel Mawet - La Meuse


Olivier Jolly: "La cerise sur le gâteau"

Tout comme ses dirigeants, Olivier Jolly, l’entraîneur des gardiens, ne remettait pas en cause la victoire de Waremme (1-4) et faisait quand même remarquer: "Face à un ogre comme Waremme, il faut que les petits détails tournent en faveur du petit Poucet. Cela n’a pas été le cas, mais on est déjà fier d’être en si bonne posture."

Fier, Olivier Jolly peut l’être! Après cinq années au club où il a connu à chaque saison un épisode marquant, il tirera sa révérence en fin de saison et cela, pour des raisons professionnelles et privées. "Richelle est un club exceptionnel et j’y ai côtoyé des personnes riches en valeur humaine. Le tour final serait la cerise sur le gâteau."

c_Oli1048 - copie.jpg


A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: Luc Bajza - L'Avenir (www.lavenir.net)

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (1) |  Facebook | |

08 janvier 2014

Waremme: l'histoire d'un petit point...

waremme-elsaute.jpg



F.c. Richelle Utd. - Waremme: le double enjeu ou l'histoire d'un petit point…

Capture d’écran 2014-01-03 à 13.57.37.png
En préambule de la reprise, Richelle aura disputé deux rencontres amicales en autant de victoires, 4-3 contre Aubel et 6-0 face à Oupeye.
Sans se mettre de pression inutile et en observant les différentes conclusions, la rencontre de ce dimanche face au leader pourrait être intéressante en plusieurs points. En effet, à la vue du classement, une victoire contre les "Wawas" signifierait un retour à "un" petit point de celui-ci. Dans un même temps et toujours en cas de victoire, ce serait également d' "un" petit point que l'on dépasserait Waremme au classement pour le gain de la deuxième tranche…

Match à suivre, comme dirait l'autre...

DSC_3040.JPG


Richelle, Raeren et Blegny, ce sont trois équipes blotties dans la première moitié du classement.

Donc trois équipes, cette saison en tout cas, qui ne doivent plus trop se faire de mouron pour la prolongation de leur bail en P1. Sauf que, chaque année, il y a souvent une équipe nantie qui éprouve les pires difficultés, non pas à l’allumage mais au redémarrage! Si le surplace guette Richelle, ce sera moins dommageable. Cette équipe visétoise au jeu simple, généreux et offensif, comme on aime le voir. Qui marque comme elle respire (13 buts à Tilleur, 6 à Dison et Elsaute, 5 à Amay)… et fait dire à son entraîneur: "Posséder la meilleure attaque, c’est la preuve d’un football agréable. Mais en tant que coach, je préfère avoir la meilleure défense."

Du côtés de Waremme, les blessés n’ont pas grossi

Tout va toujours très bien à Waremme qui a disputé de bons matches amicaux avec deux victoires à la clé (3-2 contre Cité Sports et 8-1 contre Fize). "Les gars ont bien bossé pendant la trêve. Je les ai retrouvés bien en jambes", se satisfait Vincent Binot.

Le coach voit l’infirmerie se vider petit à petit. Vanderveck a pu enlever son attelle lundi. "Il est donc sélectionnable pour le déplacement à Richelle", glisse le T1. "Hossay sera suspendu. El Abbadi, malade, est pour l’instant incertain."

Et les blessés de longue durée que sont Murtezi, Ribeaucourt et Penga? "Murtezi peut recommencer à trottiner. Ce sera bientôt le cas des deux autres. D’ici une dizaine de jours, ils pourront remonter sur le terrain. Mais ils ne seront évidemment pas à 100% avant fin février, d’autant plus que c’est difficile de leur trouver des matches amicaux en cette période. Je les ai vus dimanche et malgré leur inactivité, ils n’ont pas pris un gramme, ça me rassure"

DSC_2992.JPG



Lire la suite sur:

L'avenir-logo.jpg Source: L'Avenir (www.lavenir.net)

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

05 janvier 2014

Benoît Waucomont prolonge à Richelle

A quelques jours de la reprise (le 12 janvier face à Waremme), la nouvelle est tombée hier soir (lisez samedi), après un bref entretien avec le président Fabian Bruwier, Benoît Waucomont prolonge l'aventure avec Richelle pour 2014-2015. Ce dimanche, après la victoire en amical (4-3) contre Aubel et avec des buts de Cyril Brissinck, Damien Busarello (2) et Greg Mignon, il se livrait quelques peu sur sa décision.

"Je suis content que le club de Richelle me témoigne sa confiance et qu'il soit content de mon travail.

Le président m'avait déjà fait sous-entendre qu'il voulait poursuivre avec moi. Ce samedi, nous nous sommes rencontrés et étant donné que nos objectifs et notre vision des choses sont en parfaite adéquation, ça n'a pas duré longtemps...

Richelle est club dans lequel je me sens bien! La mentalité des gens qui gèrent le club et leur façon de travailler me convient à merveille. Ce sport qui pour moi est une passion doit rester avant tout un plaisir. Et pour prendre du plaisir, il faut être bien entouré. A Richelle, c'est le cas! Aussi bien le staff que les joueurs que j'y rencontrés, les gens de l'ombre qui font un boulot remarquable ainsi que les supporters, ce sont tant de satisfactions, de belles rencontres humaines que je n'avais qu'une envie, c'était de prolonger cette belle aventure!
"

1259524278.jpg

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

03 janvier 2014

Et pourquoi pas...!!!

Fabian Bruwier, le président de Richelle, attend son club au tour final provincial

"Ce serait un gag"

Le sympathique président de Richelle dégage, à l’image de son club, la bonne humeur et la convivialité. L’homme aux "1000 lunettes" entrevoit une belle année 2014 d’autant plus que son club a positivement défrayé la chronique en s’installant dans le top 3.
"Et pour la reprise, nous recevons Waremme. Une victoire et nous reviendrions à une longueur d’eux ! Ce serait gag pour un club sur lequel personne ne misait beaucoup. De là à viser le titre, il y a un pas que je ne veux franchir. Être champions, ce serait bien mais sans monter alors."

Ce n’est pas un manque d’ambition mais le président richellois confesse qu’il serait un peu prématuré de rejoindre la nationale.
"Ne serait-ce déjà qu’au niveau des infrastructures. Pourtant, une montée, même inattendue, ferait peut-être davantage bouger les choses au niveau de la ville de Visé. Il le faudrait assurément. Maintenant, on ne sait pas beaucoup de l’avenir du CS Visé. Que devient ou va devenir ce club?"

Fabian Bruwier se sent bien en provinciale.
"À ce niveau, même si l’argent est de plus en plus présent, le foot véhicule encore des valeurs comme l’amitié et la convivialité. Aller jouer une rencontre à 200 bornes d’ici sans connaître personne ne me passionnerait guère."

Néanmoins, Richelle ne refusera aucune opportunité.
"Si celle de monter se présente, soyez bien certains que nous ne freinerons pas des quatre fers. La parole est au staff et aux joueurs."

Concernant nos Diables, Fabian Bruwier espère tout simplement qu’ils iront le plus loin possible.
"Nous ne sommes pas assez chauvins en Belgique. Il y a trop de négativisme. Quand ils se sont qualifiés nos Diables étaient les plus beaux, les plus forts. Depuis les matches contre le Japon et la Colombie les critiques négatives et pessimistes pleuvent. Il faut que cela arrête. Ces deux matches étaient dits amicaux et très mal programmés dans un agenda déjà surchargé pour nos joueurs. Il ne faut pas faire un plat de ces rencontres."

Pour le marchand de lunettes (NDLR: un terme qu’il appréciera), notre équipe nationale doit viser le plus loin possible.
"J’entends que nous sommes dans un groupe qui devrait nous permettre d’atteindre les huitièmes de finale mais qu’ensuite ce sera le Portugal ou l’Allemagne. Mais ça peut aussi être le Ghana ou les USA, non? L’un ou l’autre, peu importe. De l’ambition! Nos joueurs évoluent dans les meilleurs championnats alors pourquoi craindre une autre nation. En plus, à ce stade de la compétition, il n’y a plus de petite équipe."

FB.jpg

Souvenir d'un titre sous l'ère "Ajam"

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Michel Mawet - La Meuse

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (2) |  Facebook | |

02 janvier 2014

Waremme donne le ton...

10 jours avant la rencontre phare de la 19ème journée, le ton est donné… (extrait)

Waremme veut être le champion 2014

Le Stade waremmien mène la danse en P1 avec 3 points d’avance sur Beaufays. Un résultat conforme à son ambition.

Patrick Ainseur, voici quasiment un an, vous étiez élu à la présidence du Royal Stade waremmien. Estimez-vous que votre 1re place actuelle est méritée?

"Bien entendu. Très peu de clubs pourraient dire le contraire. Notre équipe est assez régulière. Elle va de l’avant, en assurant le spectacle. C’est ainsi que l’on fera revenir les spectateurs. Certainement pas en faisant des 1-0 ou des 0-0. C’est bien simple, j’aime encore mieux perdre 3-4 que de faire un nul blanc."

Que pensez-vous de vos adversaires directs?

"La P1 est une belle série. Le top 5 actuel se détache. Richelle a une très belle équipe. Seraing est un peu la surprise mais progresse rapidement avec ses jeunes. Beaufays fait un magnifique parcours. Mais Lensois reste à mon avis notre concurrent le plus sérieux, car, individuellement, il est très forts, avec des joueurs qui ont souvent évolué à un niveau supérieur. S’ils avaient un terrain comme le nôtre, ils s’extrairaient facilement de la P1."

DSC_3156.JPG

Pour préparer au mieux cette rencontre, les hommes de Benoît Waucomont disputeront deux rencontres amicales ce dimanche 5 janvier (15h00 contre Aubel) et ce mardi 7 janvier (20h00 contre Oupeye) sur le terrain synthétique de Visé.

Sans-titre-2.jpg



Lire la suite sur:

L'avenir-logo.jpg Source: Jefferson Yans - L'Avenir (www.lavenir.net)

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

31 décembre 2013

Bonne année 2014

happy.jpg

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

24 décembre 2013

Joyeux Noël

Noel.jpg

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |