20 juin 2015

La P3 s'organise comme la promotion

La P3 de Richelle se donne les moyens

La saison 2015/2016 à bien débuté pour la P3 de Richelle avec un test physique hier sur le synthétique de Visé organisé par la préparateur physique Arnaud Scalco (STS EVOLUTIONS) qui remettra le couvert le 20/07. 20 des 26 joueurs ont répondu à l’appel du coach Sébastien Roberfroid. Le test étant passé, place aux vacances et reprise des entraînements le 16 juillet avec pas moins de 4 séances par semaine et des matchs à Vivegnis, à Croatia Wandre, à Welkenraedt, à Houtain, contre Cornesse et contre Beaufays B.

L’équipe Richelloise compte passer une bonne saison sous le signe de la bonne humeur mais ne veut plus être un oiseau pour le chat…

Voici son noyau:

Gardiens: Sébastien Bertholomé - Alain Bastien (Houtain)
Défenseurs: Gaetano Cammareri - Anthony Cipolla - Annaert Nicolas (reprise) - Jérémy Fafra (Elan Dalhem) - Alexandre Finet - Selcuk Gungor (Houtain) - Lionel Japsenne (Eland Dalhem) - Valentin Lhoest (reprise) - Lucas Nieto (Liège) - Thomas Smida (Verviers)
Milieux: Jordy Alegre (Visé) - Frederic Ansion - Loic Cocx (Houtain) - Gianni Di Geronimo (Houtain) - Pierre Gillet (Warsage) - Gregory Mager - Thierry Michiels - Kevin Olaerts (Reprise) - Jerôme Remy (Verviers) - Jonathan Simon (Elan Dalhem) - Anthony Vullo (Slins)
Attanquants: Anan Guddye (reprise) - Kevin Leroy (Warsage) - Pierrot Tilkin (Houtain)
T1: Sébastien Roberfroid (1ère année)
Délégué: Alain Lhoest
Préparateur physique: Arnaud Scalco

c_DSC_0037.JPG



Du côté de la Promotion

Richelle voulait rester à vie en P1, il devra "Visé" juste en Nationale!

L’équipe de Richelle découvrira la promotion lors de la saison 2015-2016.

Une montée non planifiée, un nouveau coach, un déménagement à Visé: la promotion «secoue» Richelle? A peine!
Solré-sur-Sambre, 24 mai. Le moment fut historique pour un club porté sur les fonts baptismaux il y a neuf ans à peine. "Depuis, nous sommes un peu passés par toutes les euphories", lâche Fabian Bruwier.

Le président "aux mille lunettes" évoque notamment la joie de la montée, la plainte de la Solrézienne, le déménagement à Visé. "Quand je vous répétais sans cesse que je voulais rester à vie en P1, ce n’était pas une blague!" L’atypique président richellois aurait pu ajouter la "saga" dans le choix du successeur de Benoît Waucomont: pas le budget pour le duo Huet-Foguenne, pas le feu vert d’Amblève pour Dome mais du… feeling pour un "inattendu": Christophe Burnet.

Le citoyen de Rocourt, à 40 balais, n’a quasiment joué et "professé" que dans le Luxembourg (Barvaux, Mormont, Melreux, Bomal). Le gaillard s’y était exilé après une grave blessure qui ruina un début de carrière prometteur dans le noyau A de Seraing suivi d’un passage de deux ans au RTFCL où il joua avec… Possen! "Je suis revenu la saison dernière à Crisnée (NDLR: battu par Hombourg en finale de la Coupe des Régions). J’avais décidé de chercher un club de P1 ou P2 pour vraiment me faire connaître. Je ne m’attendais pas à un club de promotion. J’aime boire un bon verre et je suis resté moi-même dans les discussions. Le président en a visiblement pris bonne note", rigole-t-il, avec un sens de l’humour bien aiguisé.

Plus sérieusement, il y a un volet sportif à assurer, voire carrément à mettre en place avec une équipe, certes pas moins forte que sa devancière, mais bâtie avant tout pour jouer… le titre en P1. "Je vous dirai que j’aime le jeu offensif, dévoile Christophe Burnet, qui sera assisté de David Samray (T2) et Jean-Bernard Ramakers (gardiens). Mais nous n’irons pas en promotion toutes voiles dehors. Je viens à Richelle en connaissance de cause, avec un noyau déjà composé à mon arrivée… que je dois encore apprendre à connaître. Je vais essayer d’en tirer le maximum, assurer le maintien de Richelle et prouver que le club ne s’est pas trompé sur ma personne. C’est excitant, mais je ne suis pas dupe: le plus facile était sans doute d’être choisi!"

c_DSC_0008.JPG

Manu Castela, seul "national"

Manu Castela est le seul transfert "national" réalisé par Richelle, attiré par… Benoît Waucomont.
"C’est la vie d’un footballeur, philosophe-t-il. Je ne peux pas en vouloir à Benoît d’avoir saisi l’offre du Standard." Parmi ses futurs équipiers, Castela n’a côtoyé que Jonathan Lemaire lors de sa période verviétoise. "Donc je ne connais pas encore l’équipe! avoue-t-il. Mais je sais ce que c’est une saison en promotion. Couvin, Givry, Solières ou Waremme, ce sera du solide. À côté de ça, Richelle devra se montrer capable de tirer son épingle du jeu contre des équipes comme Loyers, Longlier, et même Namur, Arlon ou Bertrix. Et surtout pas se dire qu’il n’en faudra qu’une derrière nous au classement pour s’en sortir."

A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: L'Avenir (www.lavenir.net)

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

Jean-Philippe Gérard "étoilé"

Ce vendredi avait lieu la troisième édition des "Etoiles de Cristal" au Casino de Spa, pas moins de trois nominations parmi les Richellois, Jean-Philippe Gérard (meilleur gardien), Cyril Brissinck (meilleur joueur) et Benoît Waucomont (meilleur entraîneur).

L’ambiance montait d’un cran avec les récompenses décernées aux gardiens. Nominé lors de la dernière édition pour son parcours avec Blegny, Jean- Phi remet le couvert avec Richelle.

Auteur d’une magnifique saison, cet ancien du R.f.c. Seraing, s’est notamment mis en évidence au cours du tour final où il a sorti quelques penalties.

Jean-Philippe Gérard a été plébiscité par les internautes. La montée de son club et son habileté pour repousser les penalties ont certainement pesé dans la balance. "J’en sors 3 contre Ethe, lors du match décisif et un, de mon ami Grégoire, contre Verlaine". Seul élu, Jean-Philippe Gérard (4252 voix) était très ému de cette récompense, les autre lauréats sont comme meilleur entraîneur: Kevin Caprasse et comme meilleur attaquant: Sébastien Grégoire.

c_DSC_0192.JPG

Tout le F.c. Richelle Utd. tient à féliciter ses trois nominés pour cette saison magnifique.

c_FOTBC12.JPG

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

18 juin 2015

Présentation 2015-2016

Richelle: même pas peur!

Une première en Promotion, le stade de Visé comme domicile: seule la philosophie reste intacte

DSC_0040.jpg

Fraîchement arrivé en Promotion, Richelle présentait mardi soir ses nouvelles cartouches. Le moins qu’on puisse écrire, c’est que le petit Poucet mosan n’est pas anxieux avant sa grande première en national. A l’instar de son président Fabian Bruwier, ou de son tout nouveau coach Christophe Burnet, les Richelois partent même plutôt confiants.

L’année 2015 restera à jamais gravée dans l’esprit des Richelois. Certes quelque peu ternie par une réclamation de dernière minute, l’accession des Bassi-Mosans en Promotion, a ravi une bande de potes qui souhaitait, il y a moins de dix ans, simplement créer un nouveau petit club dans la commune de Visé. "Une saison est à peine finie qu’une nouvelle débute déjà", lançait le président Bruwier en guise d’introduction lors de la présentation des équipes. "Après une année formidable, un nouveau défi s’offre à nous. Et ce, avec quelques changements majeurs. Benoît Waucomont, parti au Standard, c’est Christophe Burnet qui prend le relais en devenant notre nouveau T1. Quelques transferts ont évidemment été réalisés. Mais la plus grosse modification, c’est le fait de pouvoir révéler que nous disputerons bel et bien nos matches à domicile à Visé. Nous pourrons ainsi profiter de ces installations pour accueillir davantage de monde et créer quelques événements (repas, soirées d’après-match…)."

Cette annonce était confirmée, dans la foulée, par Xavier Malmendier et Marcel Neven. "Presque chaque année, Richelle se retrouve dans le haut du panier. Ce club se structure de mieux en mieux. Sur le grand terrain de Visé (NDLR: où une surface synthétique sera installée dans les prochains jours), j’espère qu’il proposera encore un football positif", avouait l’échevin des sports. "Dans cette aventure, ce qui me plaît le plus est l’esprit de camaraderie qu’on retrouve à tous les niveaux, depuis la création de Richelle United jusqu’à maintenant. Voilà un club avec un esprit conquérant, mais sans ambitions démesurées", surenchérissait le bourgmestre de Visé.

c_DSC_0026.JPG

Heureux de pouvoir être à la tête de ce nouvel arrivant en Promotion, Christophe Burnet ne cachait pas non plus sa joie. "Sachant que Benoît était en partance, j’ai envoyé mon CV. De fait, ma façon d’être est la même que celle des membres du club: sérieux sur le terrain, boute-en-train en dehors. Le courant est ainsi bien passé et le comité a opté pour moi parmi la septantaine de CV envoyés", constatait l’ancien coach de Bomal avec un trait d’humour. "Pour moi qui ai connu encore très récemment la P3, c’est également un incroyable pas en avant. Je cherchais d’ailleurs un bon club de P1 pour me faire connaître, rien de plus! Dans quelques mois, je miserai sur une solidité défensive et une reconversion rapide, synonyme de jeu positif en Promotion. J’adore ce petit grain de folie qui donne un attrait supplémentaire à un match! Comme il n’y a qu’un seul descendant, nous aurons moins de pression. Et ce, même en cas de départ raté. Il faut aussi savoir que le noyau était complet à mon arrivée. J’ai donc débarqué à Richelle en connaissance de cause. Après une série de tests physiques plutôt réussis mardi, nous reprendrons officiellement vers le 10 juillet. Nous pourrions déjà jouer face au Patro Maasmechelen en amical le 15 juillet. Ensuite, nous affronterons Hamoir le 26 juillet puis nous évoluerons à Glons contre une P1. Ajoutez à cela la Coupe de Belgique et notre programme d’avant saison est déjà bien rempli."

Manu Castela: "L’Alpe d’Huez puis tenter de maintenir Richelle en Promotion"

En signant à Richelle, Manu Castela pensait réaliser un pas en arrière. L’ancien attaquant d’Aywaille n’envisageait pas d’évoluer à nouveau en Promotion. Après quelques jours de vacances, son objectif sera identique: planter le plus de roses possible en nationale. "Je vais partir dans quelques jours avec un groupe de potes dont notamment Nicolas Birti", exprime le nouvel attaquant mosan. "Nous allons grimper l’Alpe d’Huez en vélo. Pourtant, ce n’est que la deuxième fois que je monterai réellement sur un vélo… Cependant, j’ai vraiment envie de réaliser cet exploit". Puis il sera déjà temps de repenser à l’actualité du ballon rond. "Finalement, ce n’est pas une mauvaise chose de continuer à évoluer en Promotion. C’est une série que je connais bien. Et vu la qualité de la première provinciale, je pense que l’écart sera plutôt réduit entre les deux catégories. À Richelle, nous ne serons pas sous pression face à des formations à l’instar de Waremme et Solières. Par contre, il sera important de glaner des points face à Loyers, Longlier, Namur, Arlon ou encore Bertrix. Ce sera face à ce genre d’équipe que nous devrons assurer
notre maintien
".

Julian Bisconti: Un parcours atypique

"Pouvoir jouer en Promotion, c’est génial! "

Depuis la fin de saison dernière, Julian Bisconti suit de très près Richelle. Son transfert en terre mosane n’est donc une surprise pour personne. Julian s’est d’ailleurs entraîné avec les Mosans durant les dernières semaines de compétition. "Benoît Waucomont souhaitait mon arrivée. Malgré son départ, le comité local est parvenu à me convaincre", note un joueur au parcours plutôt atypique. "J’ai réalisé mes grands débuts à Charleroi. Auparavant, je faisais partie du centre de formation de l’OGC Nice. Puis une blessure à la rotule m’a obligé à stopper ma carrière durant dix mois. J’ai ensuite signé à Heppignies où j’ai connu la faillite. Après de longues semaines sans jouer, j’ai rejoint Beaufays où j’ai planté sept roses et offert une dizaine d’assist. Me voilà à présent en Basse-Meuse. Les dirigeants locaux m’ont persuadé sans savoir dans quelle série nous évoluerions. La Promotion, c’est génial! Oui, j’ai misé sur le bon cheval ! Personnellement, je n’ai jamais évolué à ce niveau et j’espère évidemment ne pas me vautrer".

Ses matches à domicile, Richelle les disputera dans le stade de la Cité de l’Oie. "Je peux d’ailleurs vous révéler que nous jouerons en rouge à domicile et en bleu en déplacement", annonce Fabian Bruwier, un président qui était l’auteur de l’assist décisif lors de la montée du club de P4 en P3 il y a neuf ans. "Nous aurons également deux sponsors principaux différents. L’un à domicile, l’autre en déplacement. Ce projet est d’ailleurs novateur en national."

c_DSC_0033.JPG

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Yannick Goebbels - La Meuse

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

11 juin 2015

David Samray comme T2

David Samray de retour à Richelle comme T2

Richelle vient de trouver sonT2. David Samray, Le médian expérimenté, passé par Hannut, Warnant, Richelle (2008-2009) et Oreye a notamment connu la D2 avec Visé. Il a donc décidé d'épauler Christophe Burnet et de revêtir ses anciennes couleurs.

dyn006_original_500_335_jpeg_2643856_0381b127178a56a4a5ccb53658386d8d.jpg

La présentation officielle de l'équipe qui évoluera en promotion la saison prochaine se déroulera le mardi 16 juin à 20h dans les installations de F.c. Richelle Utd.

Pour rappel, le DVD de la rencontre pour la montée (U.s. Solrézienne) ainsi que les moments forts de cette journée inoubliable sera disponible au prix de 5€

La réforme ne fera qu’un malheureux

Richelle en promotion, c’est tout chaud tout frais. Dans un an, on évoquera la D3 amateur (5e niveau du foot belge), une division qui comptera deux séries, entièrement francophones elles aussi.

"Des séries que la province de Liège proposera de limiter, dans un premier temps, à 14 équipes", précise Michel Trembloy. "Simplement pour éviter de vider la première provinciale d’un trop grand nombre d’équipes montantes."

En attendant, l’issue de la saison 2015-2016 en promotion désignera une kyrielle de montants (trois par série, voire plus) alors que dans l’autre sens, un seul malheureux par série (au lieu de 3 ou 4 habituellement) culbutera au niveau provincial.

Quant à l’actualité du club richellois, elle est double. La plainte de la Solrézienne (interprovincial) passait hier à Bruxelles. Les Richellois étaient convoqués… sans obligation de présence! Alain Finet a aussi levé un autre coin de voile sur la saison à venir: Richelle déménagera, il jouera à Visé. Seul ou en alternance…

DSC_0008.JPG

A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: L'Avenir (www.lavenir.net)

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

07 juin 2015

Séba Roberfroid, le joueur devient entraîneur

A l'occasion du 4ème challenge "Bob Cold" Sébastien Roberfroid tirait sa révérence en tant que joueur. Robby, ancien joueur de Waremme, Herve, Richelle (en autre) et futur T1 de la P3 richelloise, organisait son jubilé en clôture de son sixte annuel.

Bonne chance dans tes nouvelles fonctions Bob...

c_DSC_0232.JPG

Les photos de la rencontre


Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

05 juin 2015

Christophe Burnet, coach à Richelle

Christophe Burnet, l'ancien coach de Crisnée et de Bomal, entraînera Richelle la saison prochaine.

Il ne sera resté qu’un an à Crisnée et Richelle offre une nouvelle fois sa chance à un jeune coach doué.

La nouvelle est tombée, Richelle, qui a éliminé récemment Ethe et l'U.s. Solrézienne au tour final interprovincial pour rejoindre la promotion, s’est trouvé un coach pour la saison prochaine. Il s’agit de Christophe Burnet, candidat en lice avec Boris Dome, l'ex-entraîneur de Crisnée (saison 2014-2015) en P3 liégeoise et ex-entraîneur de Bomal (5 saisons) a donné son accord ce matin. "Cela faisait 5 ans que j'étais en place à Bomal et les résultats ont été là", assure Christophe Burnet. "Peur de faire l’année de trop? Non, je voulais simplement partir sur une bonne note pour remercier le président Paul Tintin qui m’a donné ma chance en tant qu’entraîneur.". Par la suite, il avait rejoint Crisnée (P3) où il a réussi l’exploit de participer au tour final (défaite 7-3 à Templiers-Nandrin) avec son groupe et malgré un grand match, les Crisnéens ont dû abdiquer en finale de la coupe de province (P3-P4) face à Hombourg.

Deux tours finals et un titre de champion à la tête de Bomal à son actif, l’ex-joueur de Champlon, de Soy ou encore de Mormont se voit offrir aujourd'hui l'occasion de découvrir, tout comme Richelle, la promotion (D).

D’ores et déjà, tout le F.c. Richelle Utd. lui souhaite la bienvenue et lui souhaite bonne chance dans cette nouvelle aventure "façon Richelle"

Après avoir accédé à la promotion via le tour final inter-provincial, le club de Richelle a dû faire face au départ de son coach Benoît Waucomont qui a accepté de reprendre les rênes de l’équipe féminine du Standard avec à la clé, un contrat de professionnel.

Le club de l’entité de Visé a alors contacté des coachs comme Stéphane Huet et Yves Dethier ou Boris Dôme d’Amblève, mais sans succès. Finalement, le choix s’est porté sur Christophe Burnet qui entraînait Crisnée en P3 cette saison. Alain Finet, correspondant qualifié de Richelle, explique: "Christophe avait posé sa candidature et nous l’avions vu. Son discours cadrait bien avec la mentalité du club. On sent par son passé qu’il est sérieux sur le terrain et qu’il sait aussi s’amuser en dehors du terrain."

De fait, Christophe Burnet a joué dans la province du Luxembourg et notamment à Mormont en promotion. Il a ensuite entraîné Bomal pendant quatre ans avant de signer à Crisnée où il n’est resté un an. "Humainement, je me suis bien plu à Crisnée, mais footballistiquement, je voulais découvrir autre chose. J’ai donc annoncé mon départ fin mars. À Richelle, je ne connais pas grand-monde. Ce n’est pas plus mal car on démarrera ainsi de zéro. De par mon passé de joueur offensif, j’aime bien le beau football. Je dois rencontrer les dirigeants lundi car beaucoup de détails sont encore à peaufiner pour la saison prochaine et des choses doivent être mises en place comme le choix d’un adjoint notamment, ajoute ce manager de quatre magasins Lidl.

De plus, les déplacements ne seront pas trop longs car Christophe Burnet réside à Rocourt. Il ajoute encore: "En plus du challenge de rejoindre la promotion, je crois que le club de Richelle sied bien à ma mentalité. Quand on a joué dans le Luxembourg, on sait ce que c’est d’être sérieux pendant et ensuite de relâcher la pression."

À Mormont, il a notamment côtoyé le gardien de Sprimont Gwen Jaa qui débutait sa carrière en promotion et qui se rappelle bien de lui: "Sur le terrain, il avait d’évidentes qualités techniques et aimait le beau jeu et dans le vestiaire, il faisait tout pour souder le groupe. On m’a dit qu’il est resté le même."

Quel beau cadeau d’anniversaire donc pour ce garçon qui a fêté ses 40 ans ce vendredi en apprenant sa nomination à Richelle!

Burnet.JPG


A lire sur:
L'avenir-logo.jpg Source: Luc Bajza - L'Avenir (www.lavenir.net)

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

Boris Dome ne signera pas à Richelle

Des deux candidats pressentis à rejoindre Richelle et la nationale pour la saison 2015-2016, Boris Dome (35 ans) n'a finalement pas trouvé un accord avec son président d'Amblève (Amel).

BD.jpg

Formateur de jeunes réputé au sein, notamment, de l’ancien centre de formation verviétois, le professeur d’éducation physique se voyait donc offrir une première expérience en national comme coach. Après de longues années à l’échelon national avec La Calamine, Boris Dome, victime d’une grave blessure au genou, était redescendu en deuxième provinciale à Battice, il était notamment titulaire lors de la rencontre face à Richelle en mai 2011 lors du troisième titre richellois.

Gardien de but à Amblève, Boris Dome succédait à Werner Zeimers et formait cette saison un duo comme joueur entraîneur avec Marcel Drosch.

356880657_B972179203Z.1_20140307144035_000_GV822QVAB.1-0.jpgRichelle, son président Fabian Bruwier et ses promotionnaires ce sont tournés depuis ce matin vers Christophe Burnet, l'ancien coach de Bomal et de Crisnée (P3 liégeoise), entraînera le tout frais club promotionnaire la saison prochaine.

Plus d'info dans les heures à venir

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

04 juin 2015

Boris Dome... coach à Richelle?

Boris Dome coach à Richelle? (sous réserve...)

d7f448ca-87a2-11e0-b5aa-c638fc5ba5d8_original.jpgSuite au départ entériné de Benoît Waucomont au Standard Fémina malgré la montée en Promotion de son club, Richelle est à la recherche d’un entraîneur et son choix s’est porté dans un premier temps sur Stéphane Huet et son T2 Ronald Foguenne. Hélas, un accord financier n’a pas été trouvé avec l’ancien T1 de Hamoir et La Calamine ce weekend, et les dirigeants ont été obligés de rependre leur bâton de pèlerin pour dénicher la perle rare capable de coacher leur formation en Promotion D lors de la compétition 2015- 2016.

Hier matin, nous avons appris que le choix s’était porté sur Boris Dome, l’actuel entraîneur d’Amblève en P2C. "Je suis assez surpris par votre appel mais il est réel que j’ai été contacté par le club de Richelle et non l’inverse! Je ne souhaite pas me faire passer pour le mauvais ou le gars reniant sa parole, alors que ce n’est pas du tout le cas, car je n’ai téléphoné ni écrit à personne de Richelle." Selon nos informations, Benoît Waucomont aurait glissé le nom de Boris Dome à ses désormais ex-dirigeants.

A notre question sur un accord éventuel entre les deux parties, Boris Dome semblait embarrassé. "Dès que j’ai été contacté par Richelle ce lundi, j’ai immédiatement prévenu les dirigeants d’Amblève afin de savoir si ces derniers pouvaient me libérer, et j’ai reçu un non catégorique. Personnellement, il est un fait que je suis un jeune entraîneur motivé et pouvoir relever un challenge sportif deux échelons plus haut dans la hiérarchie du football, ne serait vraiment pas pour me déplaire." Cependant, les dirigeants d’Amel ne semblent pas prêts à faire la moindre concession car ils perdraient un bon entraîneur, mais également un gardien de but expérimenté. "C’est exact mais j’avais déjà annoncé la remise mes gants au placard pour laisser la place à un jeune du club. En fait, j’étais juste là comme solution de rechange pour le poste gardien de but", nous glissait en guise de conclusion un Boris Dome semblant assez déçu de la tournure des événements, mais ne comptant pas spécialement en rester là car les dirigeants germanophones n’ont pas construit un noyau pour jouer les premiers rôles en P2C. Pire, ils ont même perdu cinq éléments confirmés pour une seule arrivée et l’introduction de jeunes du cru inexpérimentés.

Mardi dans l’après-midi, nous recevions la confirmation que Richelle avait jeté son dévolu sur le mentor actuel des germanophones. Si Amblève et son entraîneur Boris Dome n’arrivaient pas à trouver une solution pour un départ à l’amiable dans un avenir proche, l’affaire irait peut-être jusqu’au clash entre les deux parties ou Richelle devrait à nouveau trouver une autre solution pour le poste de T1. Dans ce cas, un nom revient souvent sur la table avec l’ancien mentor de Bas-Oha et Stockay, Yves Dethier. Affaire à suivre avec attention…

Pendant ce temps là, nos amis Benoît et Mike, officialisaient leur passage chez les "Rouches"

20150602-184616_1.jpg

Du côtés des séries, voici en ce qui nous concerne:

Promotion D: Arlon, Aywaille, Bertrix, Cointe, Couvin-Mariembourg, Givry, Longlier, Loyers, U.r. Namur, Meux, Richelle, Solières, Tamines, Verviers, Visé et Waremme.

P3C: Andrimont, Aubel B, Battice, Blegny B, Charneux, Chênée B, Elsaute B, Fléron, Herve B, Heusy, Olne, Etoile Verviétoise, Rechain B, RES Dalhem, Retinne, Richelle B

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: A. Siemes - La Meuse

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

01 juin 2015

Richelle évoluera bien en promotion la saison prochaine.

L’affaire Richelle sera (vite) jugée mercredi à Bruxelles. Le club visétois, fautif, ne sera pas puni!

Richelle jouera en promotion la saison prochaine. Poursuivi par une plainte introduite par la Solrézienne – son dernier adversaire dans le tour final interprovincial – le club visétois profitera du règlement de l’U.B. qui jugera fondée mais irrecevable une réclamation hennuyère arrivée hors délai. Pour rappel, Richelle avait malencontreusement aligné deux joueurs suspendus durant le tour final interprovincial, sur base d’un règlement qui n’entrera en vigueur… que la saison prochaine! Si Solré-sur-Sambre – relégué en provinciale après sa défaite en repêchage contre Damme ce week-end – compte bien porter l’affaire au civil, il agira dans ce cas contre l’instance fédérale, et non plus Richelle.

"On n’empêchera pas les gens de parler ni de porter plainte", réagit Alain Finet. Le directeur sportif richellois réfute avec force les accusations de tricherie qui ont fleuri sur les réseaux sociaux, écornant l’image du club. Finet met les choses au point. "Nous n’avons pas agi délibérément", jure l’ancien joueur de Huy et Prayon notamment. "Nous avions un doute et nous avons reçu par deux fois la confirmation du C.P. que nous pouvions aligner les joueurs. Solré prétend que sa plainte est tardive parce que nous avons utilisé (volontairement) une feuille de match papier contre Ethe. C’est faux! Nous avons rempli notre partie digitalisée par internet, ce qu’Ethe n’a pas fait. Nous avons les preuves si on nous les demande."

AF.jpg


A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: Yves Hardy - L'Avenir (www.lavenir.net)

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

30 mai 2015

Jean-Philippe Gérard sur le grill

Les nominés vous disent tout…
Avant la grande soirée du 19 juin, ils a répondu à un questionnaire insolite

Jean-Philippe Gérard: (34 ans - Richelle)

c_jpg.jpg

1. Quel est le sentiment qui vous a envahi en premier lieu à l’annonce de votre nomination?

"Un sentiment de fierté! Avoir la reconnaissance d’entraîneurs, dirigeants et journalistes fait énormément plaisir car ils suivent de près tout en essayant de rester objectifs malgré tout! Nominé pour la deuxième fois, j'ai vraiment envie de remporter ce trophée!"

2. Si vous étiez un exploit sportif ou autre, lequel seriez- vous?

"Le premier pas de l’homme sur la Lune! J’ai toujours été attiré par l’espace! Ma fille de 11 ans a récemment disserté sur le sujet à l’école et j’ai pris beaucoup de plaisir à l’aider! Il serait bienvenu de décrocher une étoile… de cristal!"

3. Si vous étiez un événement footballistique (de la saison 2014/2015), vous seriez…?

"Les play-offs en D1 restent un événement. Il n’y a qu’en Belgique l’on se borne à croire en la réussite de ce projet. Moi je n’y adhère pas! L’équipe terminant première de la phase classique est championne point final! Les Hollandais ont vite compris que ca ne mènerait à rien! Tentons un peu d’imposer ce système dans les plus grands championnats européens… On nous dégage à coups de pied au derrière."

4. Quel serait votre espoir le plus fou pour la suite de votre carrière?

"Devenir entraîneur d’un club du subtop européen ou en intégrer le staff."

5. Si vous étiez un regret, lequel serait-ce?

"Mon transfert avorté au F.c. Bruges à l’âge de 17 ans. C’est LE plus gros échec de ma carrière."

6. Si vous étiez une bonne action, vous seriez?

"Avoir de l’argent en abondance afin d’aider les plus démunis, faire des dons aux associations qui luttent contre les maladies, améliorer le quotidien des personnes handicapées!"

7. Si vous étiez une couronne, sur quelle tête vous poseriez-vous?

"Sur la tête de mes parents et de ma femme! Mes parents pour leurs sacrifices consentis tout au long de ma carrière! Et ma femme pour les 14 années de vie commune (actuellement) durant lesquelles elle a dû supporter ma mauvaise humeur après une défaite ou ses périodes d’inquiétude quand je ne la préviens pas que je rentre plus tard de l’entraînement ou du match! J’ai souvent tendance à oublier l’utilisation du gsm dans ces cas-là…"

c_DSC_0481.jpg

A lire sur:
logo_header_LM.jpg Source: J.P. Dessouroux - La Meuse

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |