02 novembre 2017

Championnat 2017 - 2018 - 11ème journée

2497775112.14.jpg

Adresse: Stade de la Cité de l'Oie - Visé


Les buts par: William Renauld (2x) et Miguel Parreira


Les photos de la rencontre



Les compositions:

Richelle: Gérard, Deghaye, Mignon, Simon, Laruelle (25' Piccoli), Spano, Hansen, Renaud (72' Pohl), Perseo (87' Salimou), Parreira et Niang.

Réserves: Marly, Pohl, Salimou et Piccoli

Herstal: Derbaudrenghien, D’Andria (64' Lovinfosse), Delbrassine, Campolini, Haydan (64' El Farsi), Yema, Choukri, De Brouwer (85' Adam), Wojciechowski, Rossi et Capone.

Réserves: El Farsi, Lovinfosse, Adam et Montagnino.

Arbitre: Pierre Germain assisté de Luciano Presburgo et Dimitri Darc.



Les murs du vestiaire de Richelle ont tremblé ce week-end.

Le vestiaire de Richelle a tremblé au terme du partage concédé face à Herstal (3-3). Un énorme sentiment de frustration animait plusieurs hommes de Benoît Waucomont. Maxime Deghaye en tête.

L’arrière droit, jamais avare d’efforts et de contacts, a poussé un sérieux coup de gueule. "Oui, dans le vestiaire, ça a volé", explique-t-il à froid. "Mais cela fait de bien de temps en temps. Cependant, ça pète deux ou trois minutes et puis c’est fini." Logique, le contraire serait plus regrettable. Un groupe amorphe après une contre-performance ne peut qu’être inquiétant. Il doit vivre et se dire les choses. "Nous avons beaucoup donné durant l’entièreté de cette partie. La physionomie de la partie devait nous permettre de l’emporter. Nous sommes menés 0-2 et nous parvenons à revenir dans le match en égalisant. Mieux, nous passons devant grâce à une réalisation de Miguel Parreira et Herstal est réduit à 10, alors que les hommes de Patrick Fabbri étaient bien rentrés en deuxième période, jouant de manière offensive. Nous pouvons ensuite tuer le match via une belle opportunité de Niang. Nous n’y parvenons pas, notre attaquant se fait exclure et Herstal égalise… Frustrant! Nous disposons d’un bon groupe et nous avions l’occasion de réaliser la bonne affaire. Nous voilà obligés de réaliser un bon résultat à Longlier avec 3 joueurs suspendus dont Niang, dont la vitesse nous est souvent utile."

MD.jpg

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: La Meuse


Très vite mené au score (0-2) après seulement 17 minutes de jeu, Richelle relevait la tête pour revenir par 2 fois à la marque par William Renauld mais perdait Kevin Laruelle qui a fini son après midi à l’hôpital.

Herstal se retrouvait à 10 peu après la demi heure pour 2 jaunes à son joueurs. A la 70', Richelle reprenait l'avantage par Miguel Parreira mais était aussi réduit à 10 avec l'exclusion de Ibra Niang, lui aussi pour deux avertissements. 6' plus tard, Herstal recollait au score à son tour et hormis deux beaux arrêts de Jean-Philippe Gérard, plus rien n'était à signaler jusqu'au terme de la rencontre. Plutôt 2 points de perdu qu'un seul gagné.

c_DSC_0023.JPG

En P2 pour le déplacement au F.c. Hermée, Richelle b ramenait les trois points de la victoire (1-2) avec des buts de Marty Lecocq et Pierre Gillet

Un derby très animé pour  un score qui n’arrange personne

Herstal a mené 0-2 et Richelle 3-2: que de regrets!

Des buts, des retournements de situation, du suspense, du jeu, des occasions et… dix cartes: le derby entre Richelle et Herstal a été très animé mais le partage qui l’a sanctionné n’a contenté personne.

Il y a eu de tout dans ce derby de la Basse-Meuse à l’issue duquel Richelle et Herstal se sont quittés dos à dos. Des buts d’abord, avec un triplé de Capone côté herstalien et deux buts de William Renauld, suivi d’un autre de Miguel Parreira dans le camp richellois. Des retournements de situation aussi, avec une équipe de Herstal qui mena 0-2 après un quart d’heure, avant que Richelle ne passe devant en deuxième mi-temps (3-2). Ce qui, à l’arrivée, fit dire aux deux coaches que leur équipe aurait dû conserver les trois points. "Ce n’est pas le résultat qu’on attendait" , explique Benoît Waucomont, le coach de Richelle. "On voulait rester accroché au bon wagon. Jamais on ne pouvait perdre ces deux points importants après avoir mené au score et évolué en supériorité numérique…".

MP.jpg

Suspendu de zone neutre mais présent juste derrière le banc herstalien pour dicter ses directives ( "J’avais demandé à l’arbitre à pouvoir me trouver à cet endroit-là" , dit-il), Patrick Fabbri ne disait rien d’autre: "Lorsqu’on a l’ambition de se mêler à la lutte pour le top 5, on ne peut pas gérer les événements de la sorte. C’est clairement deux points perdus…"

Que de cadeaux!

Herstal avait dominé outrancièrement le premier quart d’heure de jeu, en s’appuyant sur un système en 3-5-2 et en étouffant Richelle en milieu de terrain. Avant d’offrir trois cadeaux à son adversaire. Sur le premier but d’abord, parti d’une remise en touche et d’un ballon expédié dans le dos de la défense, sur le deuxième ensuite, provoqué par une incompréhension entre Campolini et Derbaudrenghien et sur l’exclusion de Wojciechowski enfin, pour une insulte lancée à l’arbitre, cinq minutes après que le médian herstalien ait été averti. "Ce sont des choses incroyables" , lâche Fabbri, qui passa à la mi-temps en 4-4-1 et prit tous les risques offensifs. "La ligne arrière n’a pas été à niveau". Pas davantage que M. Germain, pas toujours très cohérent dans son arbitrage, qui distribua, dans un match pourtant correct huit cartes jaunes et deux rouges, dont une à Ibra Niang, averti pour la deuxième fois de l’après-midi pour avoir gêné (?) Derbaudrenghien (qui lui tire dessus) lors d’un dégagement. "J’avais demandé qu’on exploite bien la largeur du terrain en récupération de balle, mais on l’a très peu fait" , regrette Benoît Waucomont, qui aurait pu fêter la victoire si Maxime Deghaye, Greg Perseo ou Rossi avaient fait mouche dans le dernier quart d’heure, mais qui n’aurait pas fermé l’œil de la nuit si Jean-Philippe Gérard n’avait pas détourné un envoi de Choukri.

PF.jpg

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Didier Schyns - La Meuse


Un derby en appelle un autre, c'est au tour du F.c. Herstal de rendre visite au Stade de la Cité de l'Oie.

Kevin Laruelle retrouve Herstal et Patrick Fabbri, ils’apprête à recroiser son ancien club.

Quatre jours après s’être inclinées 3-1 face à leur voisin visétois, les ouailles de Benoît Waucomont vont disputer un autre derby en recevant Herstal (dimanche, 15h). Ce dernier reste sur un plantureux succès contre Habay.

Titularisé pour le choc contre Visé, Kevin Laruelle a dû convaincre le nouveau coach de Richelle afin d’obtenir sa place dans l’équipe. "Je n’étais pas repris lors des 4 premiers matches, puis j’ai reçu ma chance et je pense l’avoir saisie. Cela fait 6 matches que je joue et je sens que je monte en puissance", indique le milieu de terrain richellois, qui explique ne pas avoir été impressionné mercredi par Visé, l’un des favoris au podium. "Le score est un peu sévère, je pense qu’on aurait pu revendiquer le match nul. La différence a été l’efficacité, notre adversaire a eu 4 occasions sur le match et en a converti 3. On a raté le coche."

c_DSC_0091.JPG

Dimanche, le médian retrouvera certaines vieilles connaissances, puisqu’il a évolué à Herstal jusqu’en 2015, participant à la croissance du club de La Préalle. "J’y ai été champion en P2 puis j’ai évolué en P1 avec ce club, il s’agissait de bons souvenirs. Je serai particulièrement content de revoir Patrick Fabbri, qui est l’un des meilleurs coaches que j’ai eus sous mes ordres. De l’époque où j’y jouais, je connais toujours, entre autres, Pierre Derbaudrenghien et Santo Ventura qui est devenu T2. C’est toujours chouette de les revoir, Herstal est un club familial à l’instar de Richelle" poursuit le joueur de 28 ans.

La saison dernière, Richelle est resté invaincu face aux Armuriers, l’emportant 0-2 avant de partager l’enjeu à domicile, au second tour. Kevin est bien conscient que Patrick Fabbri a depuis lors renforcé son équipe, particulièrement dans le secteur offensif. "Leur coach prône un jeu très offensif et ne viendra certainement pas chez nous pour se contenter d’un point. De notre côté, on ne les attendra pas non plus et on fera tout pour gagner. Notre belle série avant le match contre Visé (NDLR: 10 points sur 12) prouve que nous avons trouvé le bon équilibre. Quant à Herstal, il fait de meilleurs résultats que l’an passé entre autres grâce à ses nouveaux transferts. De qui faut-il se méfier? Je ne les ai pas encore vus cette saison, mais je me souviens que Rossy était très fort lorsque j’y jouais. Un de leurs attaquants est par contre blessé (NDLR: Mbazoa), ça peut être un atout pour nous."

Selon l’ex-herstalien, le retour et l’éclosion de certains joueurs n’est pas étranger au regain de forme des Mosans. "Le retour de Perséo nous a fait du bien. Lorsqu’il est présent, c’est toute notre ligne offensive qui repart de plus belle. Et puis il y a Ibrahima Niang qui s’impose dans le onze de base. Pour un gamin de 19 ans, ce qu’il fait ce n’est pas mal du tout ! Il sait garder un ballon et on sent qu’il a de la présence dans le jeu", conclut-il.

c_DSC_0098.JPG

Patrick Fabbri (Herstal):"Des conditions de jeu extraordinaires"

Les Armuriers abordent le match à Richelle avec le plein de confiance, suite à leur belle victoire sur Habay (0-4), dimanche dernier. Patrick Fabbri est un entraîneur satisfait du bilan comptable de son équipe jusqu’à présent. "Lors de nos deux derniers matches à domicile, on a inscrit 7 buts pour un seul encaissé. On est 6e avec 17 points sur 30, nos statistiques sont bonnes et on devrait finir dans les cinq premiers en continuant ainsi. Ce n’était pas forcément l’objectif en début de saison, mais on s’est pris au jeu!"

Sur la pelouse du Stade de la Cité de l’Oie, le football proposé par l’équipe du T1 herstalien devrait pouvoir se développer parfaitement. "Il est vrai que les conditions de jeu sont extraordinaires, avec un beau et grand terrain. J’étais présent à Visé-Richelle mercredi et j’ai vu une équipe richelloise qui ne fermait pas le jeu, je vous avoue que je m’attendais à un jeu plus défensif de leur part. C’est de bon augure pour dimanche, on devrait voir une belle rencontre. Et puis, si Richelle peut se permettre de mettre Castela et Bisconti sur le banc pour commencer, c’est qu’il possède un noyau intéressant."

Quant aux trois jours de repos en plus pour Herstal, le tacticien pense que cela pourrait peser dans la balance. "Physiquement, on va peut-être prendre le dessus en fin de match. Hormis les absences d’Aksu et Mbazoa, toutes les conditions sont réunies pour faire un bon match."

c_DSC_0114.JPG

A lire sur:
logo_header_LM.jpg Source: La Meuse

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |