24 octobre 2017

Championnat 2017 - 2018 - 10ème journée

1956234394.17.jpg


Le but par: Nicolas Hansen


Les photos de la rencontre



Les compositions:

U.r.s.l. Visé: Aerts, Goblet, Lacroix, Audoor, Soto Munoz, Hossay (78' Oluoch), Maréchal, Bamona (46' Alima), Said (90' +2 Anguilli), Mulkin, Legros.

Réserves: Pierret, Oluoch et Alima.

Richelle: Gérard, Deghaye, Wangermez, Parreira (76' Renauld), Laruelle, Hansen, Mignon, Niang, Spano, Salimou (60' Bisconti) et Perséo (84' Castela).

Réserves: Bisconti, Castela, Renauld et Piccoli.

Arbitre: Quentin Pirard assisté de Thomas Zambito et Adrien Guisse.



Une victoire sous l'empreinte de regrets pour Visé dans le derby. Au repos, la messe était dite. Legros (2x) et Said se chargeant d'alimenter le marquoir. Richelle a tout tenté en seconde armure et prenait même la rencontre à son compte mais le but de Nicolas Hansen était insuffisant. Avec vingt points, Visé garde une place de choix en haut de tableau. Richelle pointe à six unités de son adversaire du jour.

c_DSC_0221.JPG

De l'autre côté, sur les hauteurs richelloises, la P2 de Michaël Mager n'a pu faire face à la déferlante Rechaintoise avec un score sans appel de 2 buts à 6. Mené 1-3 à la mi-temps avec un but de Marty Lecocq Richelle n'a rien pu faire et encaissait encore 3 nouveaux buts. Sofian Nalbou réduisait la note à 2-6.



Visé s’offre le premier derby de l’histoire

Visé a fait preuve d’une efficacité remarquable, mais Richelle n’a rien lâché: le public a apprécié

Le derby visétois a été intense mais très correct. Visé, qui a décroché sa cinquième victoire de la saison, est désormais la seule équipe invaincue de la série. Richelle, qui a proposé un jeu intéressant, va préparer un autre derby, aussi difficile que celui d’hier, à Herstal.

Une luminosité agréable, une belle petite chambrée et quatre buts joliment dessinés : le premier derby de l’histoire entre Visé et Richelle a tenu ses promesses. Même s’il n’y a guère eu de suspense, dès lors que Visé menait 3-0 au repos, grâce à deux buts de l’inévitable Guillaume Legros, sur des phases de jeu similaires. Avec, à la base, un débordement d’un ailier (Bamona sur le 1er but, Said sur le 2e), des errements défensifs (Pierre Wangermez peut mettre le ballon en coup de coup de coin sur le but d’ouverture, Ibra Niang se fait chiper le ballon par Goblet sur le 2e) et un homme, Guillaume Legros, libre de tout marquage. "Jean-Philippe Gérard n’a pourtant rien eu à faire" , explique Benoît Waucomont, l’entraîneur richellois. "Visé a fait preuve d’une efficacité maximale, mais n’est pas parvenu à nous mettre en grosse difficulté…" Mieux, Richelle s’était procuré la première occasion, par Greg Perséo, avant de laisser passer sa chance lorsque Dominique Salimou loupa de manière incompréhensible un ballon de 2-1, à la 38' minute de jeu. "Ce qu’on nous demandait, c’était de prendre les trois points et c’est fait", confie Stéphane Huet, dont l’équipe est désormais la seule à être invaincue. "Cinq succès, cinq partages, 20 points et une 3e place à 2 points de Tilleur: avec une telle moyenne, on joue au moins le tour final. Le reste, dans cinq mois, on l’aura oublié…" Le reste, c’est une gestion chaotique d’une 2e période sans la moindre occasion côté visétois. "Ce score de 3-0 ne nous va décidément pas bien", fait remarquer Huet avec humour, en référence au fait que Verlaine était revenu de 3-0 à 3-3 dans les 4e dernières minutes et qu’à l’époque où il entraînait La Calamine, son équipe menait 0-3 à Bocholt avant que son adversaire ne l’emporte 4 à 3. Richelle, lui, n’aura pas signé de retour gagnant, mais aura eu le mérite de se battre jusqu’au bout, sauvant l’honneur par Nicolas Hansen, sur un service de Ibra Niang, avant que William Renauld sollicite Aerts. Que se serait-il passé si Richelle était revenu à 3-2? On ne le saura jamais. "Visé aurait sans doute paniqué", répond Benoît Waucomont. "Seul le résultat compte, mais j’ai vu beaucoup de bonnes choses encourageantes pour la suite . Mes joueurs étaient groggy au repos et avaient peur de prendre une raclée, mais ils ont fait bien mieux que ça…"

DSC_0158.JPG

Dominique Salimou a loupé le 2-1: "J’ai une seconde d’hésitation"
 
Mais comment a-t-il pu faire pour louper sa reprise, à la 38' minute du match, sur un entre impeccable de Kevin Laruelle? Dominique Salimou ne le sait toujours pas. "J’ai une seconde d’hésitation, qui m’est fatale", explique l’ancien attaquant de Welkenraedt, que Benoît Waucomont avait décidé de titulariser pour récompenser son investissement à l’entraînement et… son efficacité avec l’équipe B (2e provinciale), avec laquelle il venait d’inscrire une dizaine de buts en cinq matches. "Le premier fâché, c’est moi, parce que si Richelle était revenu à 2-1, la rencontre aurait sans doute été très différente…" Au lieu de cela, c’est Visé qui fit 3-0 juste avant le repos. "Trois occasions, trois buts", peste Dominique Salimou, qui peut en dire autant des erreurs défensives dont Richelle s’est rendu coupable. "C’est à chaque fois la même phase. Des ailiers qui débordent trop facilement et qui trouvent un homme idéalement placé dans le petit rectangle" . Dimanche, c’est un autre derby qui attend Richelle, qui se produira à Herstal. Avec un Dominique Salimou revanchard en pointe? "Je fais mon travail du mieux possible, mais c’est le coach qui décide…"

DSC_0046.JPG



Deux purs Visétois au cœur des débats

Visé et Richelle s’affrontent mercredi (15h) avec des objectifs bien différents pour chacun. Tout les oppose, du style de jeu aux moyens financiers. Les galactiques visétois reçoivent leur voisin richellois, qui ne sera pas dépaysé puisqu’il évolue également dans le Stade de la Cité de l’Oie.
 
Les enjeux seront diamétralement opposés, ce mercredi après-midi, sur les hauteurs de Visé. D’un côté, les hommes de Stéphane Huet sont mathématiquement toujours en lutte pour le gain de la première tranche (2 points de retard sur la 1re place) à l’issue de la 10e journée de championnat. Une victoire leur est impérative pour rester accroché au wagon de tête, après avoir galvaudé trop souvent des points depuis l’entame de la saison. De l’autre côté, Richelle n’aura pas grand-chose à perdre face à un favori de la série. Après un début de saison en demi-teinte, Benoît Waucomont et ses hommes restent sur un joli 10 sur 12.

BW.jpg

Dans le camp visétois, Pierre Goblet est bien placé pour parler de ce derby puisqu’il a joué au CS Visé jusqu’à ses 22 ans (avant de revenir à Lixhe en 2015, devenu URSL Visé) et qu’il réside à… Richelle. "C’est sûr qu’il y aura un petit truc en plus lors de ce match, je connais un peu leur président, Fabian Bruwier, tout comme Maxime Deghaye avec qui je jouais chez les jeunes de Visé. C’est bien pour la région d’avoir un derby avec une telle proximité. Toutefois, on n’en parle pas trop dans le vestiaire, on l’aborde vraiment comme tous les autres matches », explique le milieu défensif, qui veut à tout prix prendre trois points supplémentaires pour garder le cap en haut de classement. « Il nous manque quatre points et c’est entièrement de notre faute. On ne doit prendre aucune équipe de haut, on sait qu’on aura la possession lors de ce match. On ne devra pas leur laisser trop d’espaces et faire preuve de patience. Il faudrait un sacré concours de circonstances pour remporter la 1 re tranche, mais sait-on jamais…"

A Richelle, cette rencontre sera particulière pour Grégory Mignon. Le capitaine richellois est en effet un Visétois pur souche. "Beaucoup de choses me rattachent à cette ville. J’y ai grandi toute mon enfance, j’étais à l’école là-bas en secondaire et ça ne fait qu’un an que je n’y réside plus. Je vis maintenant avec ma femme à Jehay, mais je vous avoue que ce n’était pas facile de quitter Visé. Ce match est aussi spécial pour moi car Benoît Mulkin est un ami, on s’est d’ailleurs un peu chambré sur Facebook. J’ai également eu Guy Thiry comme président quand j’étais chez les jeunes du C.s. Visé, bien que je n’identifie pas vraiment l’U.r.s.l. Visé à l’ancien club visétois… C’est un autre club, même si cela n’enlève rien au derby! Tout le monde dans notre vestiaire l’avait noté au calendrier et est conscient que la direction aimerait le remporter."

Concernant le match en lui-même, le défenseur de 35 ans ne s’attend pas à voir beaucoup le ballon. "On n’aura pas d’autre choix que de laisser la possession à Visé. On aura certainement l’une ou l’autre occasion en contre-attaque, sur ce grand terrain. Sur un match, on est capable de tout. On aborde ce match l’esprit libéré grâce à notre belle série actuelle, la pression n’est pas de notre côté, c’est un match de gala où on n’aura rien à perdre. Canaliser Guillaume Legros, ce sera aussi un beau challenge.", continue-t-il avant de conclure sur un pronostic. "Le scénario de rêve serait de l’emporter 1-2 à la dernière minute. Et si c’est moi qui marque, ce serait encore mieux!"

DSC_0066.JPG

Fabian Bruwier était supporter  du R.c.s. Visé

Le président de Richelle, Fabian Bruwier, va bien malgré lui manquer ce derby. "J’avais reporté exprès mes vacances à lundi, comme la rencontre devait initialement se jouer dimanche. Avec le report du calendrier ces derniers jours, je ne savais plus rien faire pour être présent. C’est dommage, d’autant plus qu’il s’agira peut-être des deux seuls derbies, vu les ambitions de Visé", explique avec déception celui qui était supporter du C.s.Visé, club aujourd’hui disparu. "C’est même moi qui faisait la mascotte de l’Oie! Avec quelques amis, on avait essayé de créer un fan-club. Ensuite, on a fondé le club de Richelle et on a gravi les échelons. Aujourd’hui, on affronte un club différent du R.c.s. Visé, même s’il s’agit d’un derby."

Mercredi, c’est donc depuis l’Espagne que le président suivra l’évolution du score sur son GSM. "Il s’agira d’une belle fête du football pour la Basse-Meuse. La pression n’est en tout cas pas du tout chez nous, je pense qu’au niveau de la possession ce sera 80-20 (rires). Ce genre de match se joue sur peu de chose. Si on garde le 0-0 jusqu’à la mi-temps, on aura une chance."

FB.jpg

Deux équipes, une même ville, une même division, un même stade
 
Un derby dans la plus belle tradition

La Basse-Meuse sera sans nul doute en ébullition ce mercredi. Le derby tant attendu va enfin avoir lieu. Pour la première fois de son histoire, l’U.r.s.l. Visé va recevoir Richelle. Il s’agit là d’un véritable derby, dans la plus pure tradition du terme. Suite à la fusion des communes, les deux clubs font en effet partie d’une seule et même ville. Ils partagent aussi le même stade et, à ce titre il est intéressant de savoir que chaque équipe dispose d’un panneau publicitaire sur deux, le tout géré par deux régies publicitaires différentes. Nulle part ailleurs en Belgique, on ne pourra assister à pareil affrontement : deux équipes d’une même division, d’une même ville, qui partagent les mêmes installations!

Deux clubs frères d’un côté puisqu’ils partagent la même école des jeunes, l’Académie de la Basse-Meuse (hormis deux équipes spécifiques pour chaque club). Ainsi, les deux directions ont voulu marquer le coup et inviter tous les jeunes de cette académie à défiler avant la rencontre. C’est du moins ce qui était prévu avant que les plus hautes instances ne postposent ce derby, initialement prévu dimanche dernier, au mercredi. Plusieurs équipes de jeunes ne pourront donc être présentes, ayant diverses obligations. Une centaine d’enfants sera néanmoins présente.
De l’autre côté, il opposera deux clubs dont la rivalité est grande. En effet, nombreux sont les dirigeants de Richelle qui figuraient dans l’organigramme du C.s. Visé de Guy Thiry… Quant aux joueurs, ils devront faire attention à ne pas se tromper de vestiaire, c’est bien l’U.r.s.l. Visé qui reçoit.

DSC_0007.JPG

En P2, n'oublions pas l'importante rencontre qui attend les troupes de Michaël Mager à la Richell' Arena, ce n'est ni plus ni moins le leader invaincu du championnat, Rechain, qu'ils vont affronter.

Rechain invaincu après 10 matchs

10 matchs de championnat ont pour le moment eu lieu en 2e Provinciale B et durant ces dix rencontres, Rechain n’a pas encore perdu une seule fois. Seuls deux nuls viennent légèrement noircir le tableau côté rechaintois. « Et ce week-end » reprend Gwenael Heggen, le capitaine, « nous avons remporté notre première victoire face à l’un des cadors de la série ». En effet, Rechain s’est facilement imposé face à Pontisse (6-1) l’un des candidats au top 5 dans la série avec un beau triplé de la part de

De son côté Bruno Grignard, le président, est également plus que satisfait de ses équipes. « Je suis très fier de mes deux entraîneurs, des adjoints et des joueurs, ils me donnent du plaisir chaque dimanche », nous confie-t-il.
Il faudra continuer sur cette dynamique face à Richelle, Trooz puis Fleron, trois candidats au top 5.

Pour cette rencontre, Loïc Donnay reprend cette semaine malgré son event à la Médiacité, Jérôme Tassin et Lorenzo Di Falco reprennent normalement avec le groupe semaine. Alex Finet reste à voir en fonction de sa blessure à la cheville et Luca Di Cresenzo (absent ce week-end dans le cadre de son stage comme pompier) est de retour.

DSC_0068.JPG

Que sont ils devenu...?: Benoît Mulkin

S'il est un joueur qui sera partagé ce mercredi, c'est bien Benoît Mulkin, actuellement sous les couleurs visétoises mais en délicatesse avec son corps, il a été une personne et un joueur incontournable aux premières années de l'existence du F.c. Richelle utd.. Avec son talent et son caractère, il a contribué comme tous les autres, c'est certain, à écrire les plus belles pages du club avec ses titres et ses montées.

Quand est il aujourd'hui...? Une blessure et quelques soucis physiques font qu'il évolue pour l'instant et le plus souvent en deuxième équipe, équipe qui cartonne sur son championnat, la P3 caracole en tête sans la moindre défaite. Le verra t'on demain sur la pelouse du stade de la Cité de l'Oie pour y affronter ses anciennes couleurs...?

DSC_0041.JPG




Petite victoire mais victoire 2-1 face à l'antépénultième de ce championnat qui montrait belle figure à Richelle. Les buts ont été inscrits par Julian Bisconti d'une jolie "Mager" et Jérôme Remy. trois bon points avant d’accueillir ce mercredi 1er novembre le leader de ce championnat, la R.e. Rechaintoise.

En D3, ce sera sans doute et à jamais le déplacement le plus court de son histoire, Richelle se déplace ce mercredi 1er novembre, jour férié, à l'U.r.s.l. Visé au Stade de la Cité de l'Oie. Journée déplacée en raison des rencontres d'alignements pour le gain de la tranche.

Le dénouement de la première tranche en D3 amateurs B n'étant pas connu ce dimanche 29 octobre. Tilleur et Aywaille, qui sont encore en lice pour cette tranche, devaient se rencontrer le 1er novembre (rattrapage... de la première journée) mais cette affiche liégeoise est avancée au 29 octobre et un bloc de cinq matches (avec tous les vainqueurs possibles de la tranche) est décalé au 1er novembre (15h).

Comme il en était déjà question la semaine passée, la programmation est bousculée pour la fin de la tranche en D3 amateurs. Pour respecter le règlement fédéral qui stipule que tous les matches concernés par le gain d’une tranche doivent se disputer le même jour à la même heure, 5 rencontres de la 10e journée sont décalées au mercredi 1er novembre (15h) : Cointe-Stockay, Huy-Aywaille, URSL Visé-Richelle, Bertrix-Aische et Tilleur-Mormont.

Tilleur-Aywaille, match de la première journée reporté pour cause de Coupe de Belgique et reprogrammé initialement au 1er novembre, est par contre avancé au dimanche 29 octobre et s’ajoute au reliquat de la 10e journée (Herstal-Habay, Longlier-Verlaine et UR Namur-Givry). "Pour respecter la trêve convenue avec les clubs entre le 17 décembre et le 13 janvier, la date du 1er novembre avait été définie, en accord avec les clubs, comme une journée libre pour les reports. Le respect du règlement pour les fins de tranche, conjugué à la défaite inattendue de Stockay contre Namur, nous a obligés à prendre cette décision extrême de décaler tous les matches d’équipes concernées au 1er novembre", a précisé Daniel Boccar, secrétaire de l’ACFF.

Concernant le groupe, Laurent Massau à une douleur aux adducteurs et Benoît Simon souffre d'un coup à la cheville et d'une petite élongation. Martin Leroy reprendra avec le groupe jeudi. Ce mardi, match amical à Trooz à 20h.

LM.jpg

En P2, après la superbe victoire chez le leader Andrimont, les troupes de Michaël Mager se retrouve également ce soir pour une rencontre amicale au F.c. Jupille. Les frères Tassin sont en vacances (Italie) jusque mercredi, Loïc Donnay se testera à nouveau jeudi pour voir s'il est apte pour ce dimanche (Tristan joue demain le match amical), Lorenzo Di Falco se repose encore ce mardi (surcharge aux adducteurs) et Tim Nicoll ne peut plus pratiquer le football jusqu'à nouvel ordre (asthme)

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.