27 juillet 2017

Coupe de Belgique 2017-2018

2497775112.5.jpg


Adresse: Richell' Arena - Richelle

Les buts par: Dominique Salimou, Greg Perséo (2) et Miguel Parreira

Pas de photos de la rencontre



Les compositions:

Richelle: Marly, Simon (60' Dicrescenzo), Wangermez, Hansen, Leroy (65' Piccoli), Pohl (75' Lecocq), Parreira, Perséo, Weber, Salimou et Bisconti. .

Renauld, Niro, Helgers, Spano sont out, Castela est douteux. Gérard, Deghaye, Laruelle et Massau sont absents

Réserves: .

Dalhem: Debens, Smeet, Roemans (80' Baiwir), Dechamps, Martin, Collignon, Terwagne, Sauveur, Henquet (71' Leonard), Lejeune et Vangroenenbroek (46' Nizet).

Piron est blessé, Honhon et Lombart sont suspendu

Réserves: .

Arbitre: Fred Habets assisté de Jérémy Lagast et Olivier Dandois.



Richelle sans forcer

Les troupes de Benoît Waucomont se qualifient aisément face à une Etoile Dalhem volontaire
Pour sa reprise officielle en compétition, Richelle recevait son voisin de l’Etoile Dalhem. Si sur le papier, le duel semblait disproportionné, la magie de la coupe aurait pu faire son œuvre une fois de plus…

Soyons clair, cette magie, elle n’opérera pas. Richelle ouvre le score après à peine plus de trois minutes par Dominique Salimou, une bonne pioche de Richelle à Welkenraedt. Pour l’Etoile, le coup est dur à encaisser. Le subtil lob de Grégory Perséo ne va pas arranger les choses et en fin de première mi-temps, l’exclusion de Sauveur pour deux cartes jaunes consécutives, scellait déjà le sort des Dalhemois… "notre but était de faire douter Richelle et de ne pas encaisser trop tôt", commentait Steve Doll, le coach des Etoilés, "malheureusement, nous n’avons tenu que quelques minutes. Nous avons bien eu l’occasion d’égaliser mais nous n’y sommes pas parvenus. On a encaissé un deuxième but avant d’être réduit à dix! A partir de là, il n’y avait plus grand-chose à espérer. En seconde période, nous avons fait le gros dos, histoire de ne pas prendre une casquette. Vous savez, pour nous, ce derby des voisins, c’était un peu comme un match de gala. Je félicite tous mes joueurs pour leur engagement, ce genre de rencontre forme un groupe et nous apprend beaucoup. Maintenant, place au championnat!"

En supériorité numérique en seconde période, Richelle n’a pas enfoncé le clou, inscrivant tout de même deux buts supplémentaires. "Ce but inscrit très rapidement nous a placés dans les meilleures conditions possibles" raconte Benoît Waucomont, "puis le deuxième est venu avant l’exclusion du joueur de Dalhem. Je regretterai juste le manque de rythme en seconde période, même si je peux comprendre qu’il y ait eu un relâchement dans le chef de mes joueurs. Enfin, cela m’a permis d’un peu faire le tour du propriétaire et d’essayer deux joueurs venus de P2."

Indépendamment de ce succès acquis au détriment d’une P3, Richelle s’est montré assez séduisant durant ces 90 minutes: "Nous tentons vraiment de faire circuler le ballon au mieux", poursuit le coach, "j’ai vu de belles choses aujourd’hui et beaucoup de nouveaux joueurs m’ont plu." En se qualifiant ce week-end face à son voisin, Richelle disputera le deuxième tour de cette Coupe de Belgique, à nouveau chez lui, face à l’OC Nismes, sociétaire de P1 namuroise.



Premier tour de la coupe de Belgique ce week-end à Richelle où les troupes de Benoît Waucomont reçoivent les voisins de l'Etoile de Dalhem

Laurent Massau absent: "Je serai à Tomorrowland"

Actuellement à Richelle, Laurent Massau est véritablement tombé amoureux du football à l’Étoile Dalhem. "J’y ai joué durant plusieurs saisons", explique le médian. "Malheureusement, je ne serai pas présent, ce dimanche, pour disputer cette rencontre. Je me trouverai en effet du côté de Boom: j’ai la chance de participer à Tomorrowland. Quand on sait que cet événement a lieu sur deux week-ends, j’aurais évidemment préféré me rendre au festival il y a quelques jours. Mais c’est ainsi… Je suis déjà content d’avoir obtenu mon droit d’entrée".

C’est donc à distance qu’il se tiendra au courant du résultat de ses équipiers face à ses anciennes couleurs. "Il faut toujours prendre son adversaire au sérieux. Le piège serait de partir trop confiant".

Comptez d’ailleurs sur Benoît Waucomont pour rappeler à ses hommes qu’il est important de ne pas prendre les Étoilés de haut ! David va-t-il battre Goliath ? La magie de la Coupe va-t-elle opérer? Du côté de Richelle, on espère en tout cas vivre une journée… couronnée de succès !

Pour info: match amical le mardi 1er août à 19h30 à Richelle contre le R.f.c. Warnant

En P2: la réclamation introduite contre Milanello pour avoir aligné 2 joueurs suspendus a été acceptée. Richelle rencontrera donc Fize au second tour de la coupe Jupiler le samedi 5 août.



La fête des voisins

dyn010_original_500_335_jpeg_2643856_6386e2fc77e8a07e9050e645f1d22350.jpgSteve Doll et l’Étoile Dalhem rendent visite dimanche à Richelle

En termes de proximité, difficile de faire mieux! Ce dimanche (16h), Richelle reçoit son voisin étoilé pour le compte du premier tour de la Coupe de Belgique. Un rendez-vous très spécial pour Steve Doll, le coach de la formation dalhemoise. Il faut dire que le frère d’Olivier a évolué durant deux saisons au sein du club richellois…

Doll, ce nom vous dit quelque chose si vous êtes un fan de football. Tout d’abord parce qu’Olivier a évolué durant dix saisons à Anderlecht. Ensuite, parce que son frère, Steve, s’est distingué dans les divisions provinciales, notamment du côté d’Amay, de Comblain ou encore de Battice. "Et vous oubliez Richelle, lance le coach de l’Étoile Dalhem. "Je vais donc avoir la possibilité d’affronter mes anciennes couleurs. Certes, pas comme joueur, mais en tant que T1. En effet, le tirage au sort du premier tour de la Coupe nous a réservé une belle surprise".

De son passage à Richelle, Steve Doll en garde d’excellents souvenirs. "Et ce, même si c’était, pour moi, le début de la fin", ajoute-t-il. "Lors de la deuxième saison avec les Bassi-Mosans, j’ai commencé à connaître quelques soucis de pubalgie. J’ai encore évolué en P4 et en P3, mais je sentais que je n’étais plus à 100 % de mes possibilités. J’ai ainsi quitté ce club et j’ai signé à l’Élan Dalhem. Ensuite, j’ai atterri dans l’autre club du village, à savoir l’Étoile. On ne peut pas dire que j’ai effectué de longs déplacements car il s’agit de trois clubs voisins".

c_DSC_4013.JPG

C’est d’ailleurs chez les Bleus que ce passionné de football s’est vu offrir un nouveau challenge: le coaching. "J’ai d’abord un peu joué. Puis la direction m’a proposé le poste d’entraîneur. J’ai rapidement accepté".

Ce dimanche, c’est donc un véritable derby, pour le compte du premier tour de la Coupe de Belgique, qui attend Steve Doll et ses ouailles. "Les joueurs des deux clubs se connaissent. Tant à Richelle qu’à l’Étoile, nous avons des valeurs familiales communes et nous misons tous deux sur la continuité. Je vais d’ailleurs retrouver quelques anciens équipiers! Certes, c’est une rencontre de gala pour le club dalhemois. Mais ce n’est pas pour cette raison que nous allons laisser filer la victoire".

Comprenez ainsi que les Étoilés croient en leurs chances de succès! "Nous ne partons pas avec les faveurs des pronostics. Mais nous vendrons chèrement notre peau. C’est le début de la saison pour tout le monde. Je ne pense donc pas que les acteurs seront tous à 100 %. Raison pour laquelle nous devons rester positifs malgré l’écart de divisions. Si ce match avait été programmé trois mois plus tard, cela aurait été plus compliqué. Alors, certes, je ne miserais pas ma maison sur un succès, mais je pense que nous avons un beau coup à jouer".

La Coupe de Belgique permettra en tout cas aux Dalhemois de lancer leur saison. "Nous avons acquis notre qualification pour le tour final, la saison dernière. Mais nous ne sommes pas parvenus à empocher notre ticket pour la P2. Le championnat, c’est notre priorité. Outre le fait de prendre du plaisir, il faudra éviter les blessures
".

c_DSC_3906.JPG

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.