30 mars 2017

A Aische: Championnat D3 ACFF B

1956234394.16.jpg


Adresse: Route de Gembloux 263/Z à 5310 Aische-en-Refail

Les buts par: Kevin Spano et Grégory Perséo (3)


Pas de photos de la rencontre



Les compositions:

Aische: Prévot, Piret, Van Dessel, Lefèvre (75' Duvivier), Digiiugno, Marrazza (68' Streel), Baudouin (30' Martinez), Bonomini, Dury, Severino et Delooz.

Réserves: Vandenkerckhove, Martinez, Sreel et Duvuvier.

Richelle: Gérard, Deghaye (70' Massau), Niro, Bisconti, Parreira, Laruelle, Leroy (72' Lecluse), Mignon, Renauld, Spano (70' Hilgers) et Perséo.

Réserves: Duysens, Lecluse, Massau et Hilgers.

Arbitres: Abdessedik Anaouji assisté de Romain Deyvillers et Dimitri Darc.



Catastrophe pour Aische ce samedi qui n’a tout simplement pas fait le poids face à un solide Richelle. Avec deux buts en première période et deux autres en fin de rencontre, les visiteurs s’offrent une brillante victoire.

Aische n’a rien pu faire face à un membre du Top 3 et stagne donc dans le ventre mou du classement. De son côté, Richelle assure sa troisième place, mais reste toujours très loin de Tilleur et encore plus de Durbuy!

Aische n’a fait illusion que dix minutes

Richelle n’est pas troisième pour rien

C’est en solide troisième du classement que Richelle est venu s’imposer en terres hesbignonnes. "Notre victoire face à Aische ne souffre d’aucune discussion. Les dix minutes initiales ont été chaudes, mais par la suite, il n’y avait plus qu’une équipe sur le terrain, avec tout le respect que j’ai pour notre adversaire. Nous le savions déforcé par les suspensions et blessures, et avons su profiter de notre supériorité dans tous les secteurs du jeu", conçoit le coach de Richelle, Christophe Burnet. "A 0-1 au quart d’heure, le plus difficile était acquis, et nous avons poussé Aische dans ses derniers retranchements. Avec un score éloquent à la clé. Je suis fier de mes joueurs et de notre troisième place au général, nullement volée. Je regrette simplement les trois ou quatre semaines de flottement du premier tour, avec une série de partages qui nous ont empêchés d’aller rivaliser avec les deux premiers. Mais il faut être honnête, Tilleur et Durbuy jouent aussi dans une autre cour que la nôtre, financièrement parlant. Nous irons dans une semaine chez le leader Durbuy, où j’ai milité plus de dix années, avec l’intention de le défaire une deuxième fois cette saison."

Du côté de Aische, on déplorait le nombre d’absents tout en reconnaissant la supériorité des visiteurs: "C’est notre plus mauvais match de la saison, même si nous pouvons avancer des circonstances atténuantes, avec le nombre d’absents. La blessure de Bauduin n’a rien arrangé, Lefèvre s’est aligné malgré un manque d’entraînements et il y avait deux joueurs de P3 sur le banc. Et face, il est vrai, à une très belle équipe de Richelle" , reconnaît le T2 Nicolas Mazzier qui remplaçait Manu Rousselle, en vacances.



Richelle respire la confiance avant Aische

C’est avec un capital confiance gonflé à bloc, que Richelle se déplace à Aische. Fort de ses trois victoires d’affilée et d’un dernier succès contre Bertrix (3-2) acquis dans les dernières minutes, les Mosans surfent sur une vague positive. "C’est sûr qu’arriver à émerger dans les derniers instants, après avoir été mis en difficulté, ça booste le moral", explique le gardien de but Jean-Philippe Gérard.

Une spirale qu’il faudra confirmer lors du prochain match. "C’était un match serré à l’aller, même si Aische ne s’était pas créé beaucoup d’occasions. Cette fois on va chez eux, où ils n’ont pas beaucoup perdu cette saison. On a eu, ces dernières semaines, ce petit brin de chance, qui nous manquait auparavant. On espère garder cette 3 e place jusqu’au bout, même si on est conscient qu’on peut la perdre sur un match", explique le portier de 36 ans.

Arrivé en provenance de Blegny en 2014, Jean-Philippe évoluera encore au moins une saison à Richelle. "J’ai prolongé pour un an de plus, comme une grande partie de l’équipe d’ailleurs. Si je me vois finir ma carrière ici? Je ne sais pas si je prendrai le risque d’aller ailleurs à 37 ans... Je me sens bien ici, mais il faudra voir si on ne me trouvera pas trop vieux la saison prochaine. J’apporte mon expérience à l’équipe, même si je ne suis pas celui qui prend le plus la parole dans le vestiaire." Un club avec lequel il pourrait bientôt évoluer un échelon plus haut, si le tour final sourit à Richelle. "La direction ne nous met pas de pression particulière, malgré le niveau provincial où nous sommes. C’est sûr qu’on espère monter, même si ce n’est pas l’objectif premier du club. Mais si ça devait arriver, je suis sûr que les dirigeants assumeraient".

DSC_0200.JPG

Richelle.... en train

Pour ce déplacement, Les dirigeants du club Mosan ont décidés d'innover et organise le déplacement de ce soir... en train.

"Richelle est un club hors du commun et on aime diversifier" déclare le "Présibian" Fabian Bruwier, "c'est une façon originale de resserrer les liens dans le groupe" nous dit il. Le rendez vous est donné à la gare Visé avec une petite "mise au vert" dans la région, "pour pimenter un peu, le lieu ne sera dévoilé qu'une fois sur place". C'est sûr, à Richelle, les idées ne manquent pas.

245.jpg

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.