17 mars 2017

Contre Warnant: Championnat D3 ACFF B

D3-AMATEURS-DOMICILE.jpg


Adresse: Stade de la Cité de l'Oie à 4600 Visé

Les buts par: Greg Perséo (2) et Manu Castela


Les photos de la rencontre



Les compositions:

Richelle: Gerard, Deghaye, Lachambre, Niro, Castella Cerro, Lecluse, Massau, Leroy, Spano (63' Mignon), Perseo et Laruelle (75' Teumdie).

Réserves: Duysens, Teumdie et Mignon.

Warnant: Telemans, Derwael, Praillet, De Vierman, Vanstechelman (74' Soumahoro), Busarello, Petit, Ranson, Vandebosch (79' Klein), Simon et Verlaine.

Réserves: Peeters, Klein, Eyckmans et Soumahoro.

Arbitre: Jean-Christophe Henry assisté de Hassan El Galai et Vincent Villez



Richelle 3e: merci Perséo et la chance

Sous la direction d’un corps arbitral peu à son affaire qui aura malheureusement instauré de grosses tensions notamment en seconde période, Richelle est parvenu à faire la différence grâce à un Grégory Perséo particulièrement inspiré au terme d’un match à deux vitesses.

Dominateurs durant le premier acte, les protégés de Christophe Burnet ont en effet su prendre le jeu à leur compte à défaut d’alimenter suffisamment le marquoir pour ensuite totalement passer à côté de leur sujet au retour des vestiaires. Avec un brin de réussite supplémentaire en zone de conclusion, Warnant aurait pu revendiquer au minimum le point du partage.

"Nous avons manqué de réalisme avant la pause pour ensuite connaître un maximum de réussite lorsque Warnant a pris le dessus", expliquait Christophe Burnet. "Il y a encore trois semaines, nous ne serions pas parvenus à sortir vainqueur de ce type de match. Je n’explique pas notre passage à vide alors que j’avais demandé au groupe de bien rester en place. Les joueurs ont perdu le fil du match à l’image du corps arbitral qui a laissé dégénérer les débats. Privé de 6 joueurs importants, il ne fallait pas non plus s’attendre à ce que Richelle produise un football chatoyant durant 90 minutes. Si on tue le match plus rapidement, on ne se met jamais dans une telle difficulté. Au final, on parvient à réintégrer le top 3 avec comme objectif d’y rester jusqu’au terme de la phase classique."

Occupé à préparer la saison prochaine, Richelle conservera l’essentiel de son ossature. Seul le dossier Perséo n’était pas encore décanté. C’est désormais chose faite depuis hier soir: Grégory Perséo reste à Richelle.

"Si nous parvenons à reproduire une prestation aussi aboutie, nous pouvons pourtant espérer remporter un maximum de points lors de nos cinq prochaines rencontres", explique Patrick Bollue. "Je ne jette pas la pierre sur le corps arbitral mais il y a eu maldonne et je peux comprendre la frustration de l’ensemble des joueurs. Nous avons bien bossé durant toute la semaine et le travail a été gâché. Tout le monde a clairement donné son maximum et cela m’a beaucoup plu. Il s’agira avant tout de digérer au plus vite notre frustration car il y a du positif à retenir. Nous laissons encore trois équipes derrière nous malgré nos deux défaites de rang suite au revers du FC Herstal face à la lanterne rouge. Notre nouveau système de jeu est aussi satisfaisant et demande à être prolongé jusqu’au terme de la saison."



Six absents contre Warnant

Richelle doit rééditer son match d’Arlon 

Après un 0 sur 9, Richelle s’est redressé sur le terrain du Lorrain Arlon, juste à temps pour se remettre dans le rythme du tour final. S’ils confirment avec une nouvelle victoire contre Warnant, les troupes de Christophe Burnet feraient un grand pas vers ce rendez-vous traditionnel d’après-championnat. "Je pense bien que nous nous serons au tour final", intervient le T1 richellois. "Avec des matches comme Mormont-Verlaine et Huy-Aische au programme de cette journée, ce serait même quasiment acquis."

Sur le grand terrain de Visé, le contexte du match sera quasi identique à celui de la semaine passée. "Oui… mais je déplore 6 absents et je dispose juste de 15 joueurs pour la venue de Warnant. Nous avons réalisé une bonne prestation à Arlon mais il fallait être capable d’avoir du répondant sur le plan physique. Cela nous a coûté quelques cartes jaunes, d’où nos trois suspensions… Il est écrit quelque part que je ne serai pas en mesure d’aligner deux fois la même équipe. Contre Warnant, il faudra à nouveau aller à l’arrache."

Et se rassurer quand même une bonne fois sur ce terrain visétois. "Il faudra peut-être aller jouer le tour final à Richelle (rires). Il n’y a pas d’explications particulières à nos résultats à la maison. Mais c’est classique: quand tu as aligné quelques mauvais résultats sur un terrain, tu stresses inutilement."

En coulisses, l’ossature du futur noyau de Benoît Waucomont s’est agrandie d’une unité. Après Gérard, Mignon, Castela, Leroy, Wangermez, Hansen, Parreira, Deghaye, Spano, Laruelle et Bisconti, c’est au tour de Hilgers (suspendu ce dimanche) de prolonger son contrat. Le comité attend encore une réponse de Perseo.

Perseo.JPG

"Nous espérons qu’ils nous sous-estimeront"
 
A l’approche du match important sur le terrain du F.c. Richelle Utd., Warnant s’est préparé dans la sérénité et la confiance durant toute la semaine. Une semaine qui, pourtant, succède à leur large défaite face à Tilleur. Un revers qui reste dans les mémoires des joueurs de Patrick Bollue? "Non, nous n’en avons même pas discuté une seule fois à l’entraînement" , avance ce dernier. "Il n’y a pas de déception." Affrontant pour la deuxième fois de suite un club du top 4, les joueurs pourraient adopter une tactique différente. "Que je préfère garder pour moi", lance Bollue.

Deuxième pire défense

Une prudence essentielle avant de faire face à un Richelle dangereux et désireux de tout gagner afin de monter sur le podium. "Mais s’ils nous prennent de haut, à cause de notre deuxième pire défense, ils pourraient perdre. On espère qu’ils nous sous-estimeront, comme pour chaque adversaire que nous affrontons. Mais je connais Richelle, c’est une équipe bien trop respectueuse pour nous dévaluer."

Le coach enchaîne les déclarations prudentes et se sent, lui, de plus en plus à l’aise dans ce nouveau rôle de T1: "J’ai pris mes marques" , assure-t-il. "Je sens le soutien de tous les joueurs, qu’ils jouent ou qu’ils soient sur le banc." Un contexte idéal, donc, pour le club de Warnant qui effectuera un voyage périlleux, sans Sébastien Cambresy, mais avec Ismaël Soumahoro.

c_DSC_0180.JPG

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.