23 février 2017

A Tilleur: Championnat D3 ACFF B

1956234394.12 copie.jpg


Le but par: -


Pas de photos de la rencontre



Les compositions:

Tilleur: Fillieux, Herbillon, Falcione (82' Charef Abakri), Digrégorio, Philippe, Delcourt, Humblet (72' Rossi), Brissinck, Andich, Vansteenberghe (60' Vandormael) et Brncic.

Réserves: Blavier, Rossi, Vandormael et Charef Abakri

Richelle: Duysens, Deghaye, Niro (82' Teumdie), Hilares, Wangermez, Laruelle (45' Castela), Lecluse, Massau, Mignon, Renauld (77' Lachambre) et Spano

Réserves: Lachambre, CAstela, Teumdie et Hoho.

Arbitre: Christian Bawin assisté de Antoine Allard et Loïc Lambert.



13-massau-thumb.jpgLaurent Massau: "Pas mal après 15 mois sans jouer"

Régulièrement en indélicatesse avec ses adducteurs, Laurent Massau a enfin retrouvé le chemin de la Division 3 amateurs. Une première depuis plus d’un an et demi… "Mis à part quelques apparitions à gauche à droite en provinciales, je n’avais plus connu les joies du jeu", lance-t-il avec un large sourire. "Je viens de prouver que rien n’était impossible même si, forcément, les nombreuses absences ont eu une incidence sur ma présence dans le onze de base. Je ne boude toutefois pas mon plaisir car j’ai l’impression d’avoir tenu mon rang de manière honorable."

Difficile de donner tort au médian tout comme il est évident que Richelle ne méritait pas une défaite aussi sèche dans les chiffres. "Le coach l’a dit en rentrant dans le vestiaire… Nous avons commencé les débats avec un esprit un peu attentiste et cela a donné des idées à notre adversaire. Cela étant, et pour éviter une énorme déconvenue, nous avons quand même tenté de revenir au score. Il a manqué le dernier geste et un brin de chance en zone de conclusion mais, dans l’ensemble, nous n’avons pas à rougir de notre prestation. Une phrase qui sera considérée comme étonnante vu l’ampleur du marquoir mais elle reflète la réalité du terrain. Pour la suite de la saison, on va devoir apprendre à retrouver le chemin de l’efficacité…"

Tilleur retrouve la victoire et le sourire 

En prenant la mesure de Richelle (4-0), les troupes de Christophe Kinet confortent leur seconde place
Si, dans les chiffres, Les Métallos n’ont fait qu’une bouchée des Mosans, la réalité du terrain a offert un visage moins tranché. L’efficacité et l’intelligence locale ont toutefois eu raison des belles intentions adverses…

Pour résumer ce derby agréable, il est nécessaire de le diviser en deux parties bien distinctes. Dans un premier temps, la précision d’orfèvre sur les phases arrêtées a permis à Tilleur de prendre ses distances au cours d’un acte initial équilibré. Ensuite, et en dépit des vœux de retour de la part de Richelle, le jeu en contre des locaux s’est avéré aussi intransigeant que payant.

"Le score est toutefois plus que sévère", peste un Christophe Burnet satisfait de la tenue de ses troupes, pourtant largement déforcées au coup d’envoi. "Cela prouve que nous possédons de la profondeur dans le noyau et que je n’ai pas peur de poser des choix. C’est dommage d’encaisser la troisième rose car si nous étions parvenus à réduire le score, je suis convaincu que nous aurions quitté ce stade avec une unité. On doit absolument se ressaisir lors des deux prochaines rencontres face à Mormont et Arlon".

Ce besoin de réaction, Tilleur l’a directement appliqué après la déconvenue de la semaine dernière contre Aywaille. Le tout en faisant confiance aux jeunes pousses du noyau…

"Nous avions pas mal de défections mais les gamins ont su saisir leur chance", souffle Christophe Kinet. "Ce match représentait l’affiche du week-end et nous avons réussi à inscrire quatre buts sans encaisser. Ce serait idiot de faire la fine bouche même si, de manière naturelle, Richelle a aussi connu des temps forts durant la partie. Nous avons toutefois géré ceux-ci de belle manière tout en parvenant à conclure nos actions. Tout n’est pas encore parfait mais, après avoir mordu la poussière lors de notre dernière sortie, nous avons remis les points sur les "i". J’espère que l’état d’esprit perdurera mais, rien qu’en voyant le volume de course de certains, je suis persuadé que les garçons ne lâcheront rien. Et puis, grâce à l’avènement des jeunes, je dispose de davantage de cordes à mon arc. Du pur bonus dans une course au titre éreintante".

DSC_0095.JPG

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Ludovic Baeten - La Meuse

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.