16 février 2017

A Verlaine: Championnat D3 ACFF B

1956234394.11.jpg


Le but par: Manu Castela

Les photos de la rencontre


Les compositions:

Verlaine: Racz, Lo Monte, Van Hove, Bola (72' Petitjean), Vélégan, Jamar (90' Clemente), Adrovic, Wera, Barry, Guilmi (84' Jamart) et Ouchan.

Réserves: Clemente, Petitjean, Jamart et Thiry.

Richelle: Gérard, Deghaye, Wangermez, Parreira, Castela, Laruelle (64' Niro), Leroy, Mignon, Teumdie (46' Renauld), Spano et Perséo.

Réserves: Duysens, Niro, Bisconti et Renauld.

Arbitres: Stéphane Gleton assisté de Miguel-Angel Rojas et Kamal Minhal.



"Le top 3 peut nous passer sous le nez"

Manu Castela craint une fin de saison compliquée de Richelle

En déplacement à Verlaine, dimanche, Richelle n’a pas réussi à réaliser la bonne opération du week-end. Avec la défaite de Tilleur, samedi soir, face à Aywaille, les Mosans auraient pu se rapprocher des Liégeois. Au lieu de cela, Manu Castela et ses coéquipiers ont affiché un visage inquiétant à quelques jours de la confrontation face aux Métallos.
 
Après la désillusion du match à Verlaine, l’attaquant de Richelle, Manu Castela, reste lucide. "Nous sommes tombés sur une équipe de Verlaine appliquée dès le début de la partie. Elle a réussi à mettre en place tout ce que nous aurions dû faire. C’est une équipe de qualité mais je ne pense pas qu’elle soit supérieure à nous. Néanmoins, sur le plan mental et sur l’approche de ce match, elle a été un cran au-dessus de nous. Les matches Verlaine-Richelle sont toujours des rencontres tendues, nos adversaires ont fait preuve d’une agressivité saine alors que nous, nous avons dépensé trop d’énergie à s’énerver et discuter."

Malgré cette contre-performance, les Mosans conservent leur troisième place au classement général. Ce qui est plus inquiétant, c’est le visage affiché par Richelle… Depuis la reprise, le niveau de jeu de l’équipe a fortement baissé. Après trois rencontres en 2017, les hommes de Christophe Burnet comptabilisent 4 points sur 9: une victoire difficile à Longlier, un nul face à Herstal et cette cinglante défaite à Verlaine.

Et c’est bien cette situation qui inquiète Manu Castela. "Ce match est un peu comme l’arbre qui cache la forêt. Nous n’avons pas retrouvé notre niveau d’avant la trêve. Le nouveau système de jeu avec trois défenseurs nous permet d’être solides derrière mais étonnamment, devant nous marquons moins de buts. Nous sommes toujours en bonne position pour réussir nos objectifs, il ne faut pas tout jeter. Mais attention, avec le niveau de jeu actuel, le top 3 peut nous passer sous le nez. Il va falloir se remettre en question cette semaine."

Et ce week-end, c’est un alléchant Tilleur-Richelle qui se profile à l’horizon. "Tilleur vient de perdre contre Aywaille et les joueurs auront à cœur de renverser la vapeur. Ce ne sera pas simple et il faudra être à notre meilleur niveau," conclut l’attaquant de Richelle.

DSC_0194.JPG

Richelle n’est pas parvenu  à faire jeu égal avec Verlaine

Dès l’entame de la rencontre, Verlaine a directement imposé son rythme dans cette partie. Avec un pressing haut, les Taureaux ont pris Richelle à la gorge sans jamais les lâcher. Aux avant-postes, les joueurs se trouvent parfaitement à plusieurs reprises et sur une superbe ouverture de Jamar, Guilmi ouvre le score après une chevauchée sur le flanc gauche. Ce rythme effréné, Verlaine va le conserver pendant toute la rencontre laissant peu d’espaces à Richelle.

Après la pause, Verlaine continue sa marche en avant mais ne parvient pas à alourdir la marque malgré de belles opportunités de Van Hove et Jamar. Richelle aurait même pu égaliser grâce à Grégory Perseo mais Racz était vigilant. Ce n’est qu’après l’exclusion de Grégory Perseo que les Taureaux ont réussi à se mettre à l’abri grâce à Barry puis Jamar.

DSC_0215.JPG

A l’issue de la rencontre, Marc Segatto était un homme comblé. "C’est une prestation aboutie. Je suis fier de mes gars, surtout pour la première mi-temps où ils ont parfaitement respecté les consignes. Ils ont appliqué un pressing haut, une agressivité saine et ils jouaient juste au ballon. Nous avons été meilleurs dans tous les domaines. Un bémol pour le goal encaissé sinon je suis très satisfait."

Christophe Burnet fustige l’arbitrage

Du côté des Mosans, Christophe Burnet avait du mal à digérer l’arbitrage. "Nous avons été en dessous de tout! Mais à 14 contre 11 c’est plus difficile de faire un bon résultat. Je ne veux surtout pas enlever le mérite à Verlaine qui a été meilleur que nous. Mais certaines décisions arbitrales ont été complètement incohérentes. Il y a un penalty flagrant sur Martin Leroy en début de partie non sifflée, la carte jaune qui amène l’exclusion de Grégory Perseo car il gêne le gardien sur un dégagement alors que pour Verlaine a fait pareil tout le match. Nous avons déjà connu pareille situation face à Mormont et Bertrix et je commence à être saoulé", conclut Christophe Burnet qui a préféré quitter le banc de touche de sa propre initiative.

DSC_0129.JPG

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Maxime Debra - La Meuse


Anthony Racz: "Richelle ne me réussit pas trop"

3798216453.JPGAprès une victoire spectaculaire face à Arlon (5-3) et un nul concédé à Bertrix (1-1), un sérieux client se dresse devant Verlaine ce dimanche (15h). Richelle, confortablement installé dans le top 3, n’a jamais perdu en déplacement cette saison.

Depuis cinq matches, les Verlainois ont pris la fâcheuse habitude de ne plus garder le zéro derrière. Avant cela, les hommes de Marc Segato avaient pourtant réussi cette performance à sept reprises. "Les buts que nous encaissons sont souvent dus à des petites fautes individuelles", explique Anthony Racz, le gardien verlainois. "On restait sur une belle série au niveau défensif. Il y a peut-être eu un relâchement suite à cela. Les derniers matches nous ont remis les pieds sur terre", poursuit-il.

Anthony Racz a pris le meilleur sur Kevin Firquet (gardien numéro 2) depuis le début de la saison. Le joueur de 22 ans se dit satisfait de ses prestations. "J’ai effectué une bonne préparation et le coach m’a fait confiance. On ne peut pas me reprocher grand-chose sur les buts que nous encaissons. La concurrence avec Kevin est très saine. Je sais qu’il est derrière moi et que, si je ne preste pas à un bon niveau, le coach fera appel à lui. C’est à moi de faire le nécessaire pour rester titulaire."

Ce week-end, le portier va retrouver de vieilles connaissances. Racz avait en effet quitté Richelle pour Verlaine à l’été 2014. Un ancien club qui ne lui réussit guère, puisqu’il ne les a battu qu’une seule fois avec Verlaine en cinq confrontations. "Je connais encore quelques joueurs, il y a des personnes à Richelle que j’apprécie vraiment bien. Au match aller, il nous avait manqué la finition. Depuis, on a beaucoup travaillé, notamment les frappes au goal. On verra un autre match. Les rencontres face à Richelle ne me réussissent pas beaucoup, j’espère vraiment qu’on va gagner cette fois", nous confie le gardien.

De plus grosses ambitions

Alors que l’ambition était initialement de se sauver, Verlaine, 4ème au classement, peut se permettre de viser plus haut. "On voulait assurer le maintien le plus vite possible. Actuellement, on est dans le top 5. Si on peut terminer dans le top 3 et disputer le tour final, ce serait super! Mais je veux avant tout encaisser le moins de goals possible", poursuit-il. Pour rêver du tour final et d’une éventuelle montée, Verlaine va devoir commencer par battre Richelle, qui compte actuellement quatre points d’avance.

Marc Segatto: Être meilleur ne suffit pas toujours...

Le coach verlainois a à coeur de battre une équipe de Richelle qui ne réussit pas beaucoup à ses joueurs. "Le problème contre eux, c’est qu’on est souvent meilleurs mais qu’on n’arrive pas à gagner. J’espère que cette fois on terminera le match avec les 3 points en poche", explique Marc Segatto. Quant au fait que Verlaine n’arrive plus à garder le zéro depuis plusieurs matches, l’entraîneur ne se fait pas trop de soucis. "C’est dû à plusieurs choses. Parfois de la malchance, mais aussi de la maladresse comme la semaine passée à Bertrix. Mais je ne m’inquiète pas, on est toujours dans les meilleures défenses. Cependant, je préfère gagner 2-0 plutôt que 5-3." Au niveau de l’ambiance qui règne au sein du groupe, le tacticien n’a rien à redire. "Elle est impeccable pour le moment. Mais on sait qu’en football tout peut aller très vite dans les deux sens. C’est aussi pourquoi la rencontre de dimanche est importante."

DSC_0164.JPG

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: La Meuse

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.