15 décembre 2016

Contre Aywaille: Championnat D3 ACFF B

2497775112.14.jpg


Adresse: Stade de la Cité de l'Oie à 4600 Visé

Le but par: Manu Castela


Pas photos de la rencontre



Les compositions:

Richelle: Duysens, Deghaye, Lachambre (38' Hilgers), Niro, Wangermez, Bisconti, Parreira, Castela (76' Teumdie), Leroy (67' Renauld), Perséo et Spano.

Réserves: Laruelle, Hilgers, Teumdie et Renauld.

Aywaille: Delbouille, Lambert, Carvalho, Rasquin (90' Olondo), Diez, Ferron, Framerie (84' Palmaers), Lindemann, Rasquin, Kadima et Wilkin (63' Soumah).

Réserves: Soumah, Mackels, Palmaers et Olondo.

Arbitre: Nicolas Baton assisté de Olivier Jacques et Maxime Boulanger.



Petit coup de fatigue pour les Richellois qui se sont fait malmener par leur adversaire du jour

L’écart qui sépare les deux équipes au classement ne s’est pas vu.

Au vu du jeu proposé et du nombre d’occasions, Aywaille aurait certainement mérité mieux qu’un match nul ce dimanche face à une équipe de Richelle qui semble un peu accuser le coup depuis deux semaines.

On ne peut pas vraiment dire que l’écart qui sépare les deux équipes au classement était flagrant ce dimanche au Stade de la Cité de l’Oie. Au contraire, si une des deux équipes méritait de s’imposer, c’était plutôt Aywaille. Les protégés de Pascal Jacquemin avaient d’ailleurs ponctué leur bonne entame de match par un but de la tête du défenseur Fabrice Lindemann sur un corner bien ajusté de Ludovic Ferron. Une joie de courte durée puisque Richelle revenait au score quelques instants plus tard sur un ballon récupéré de la tête par Manu Castela. En seconde période, les Aqualiens ont dominé leur adversaire mais sans parvenir à reprendre l’avantage. Richelle s’est lui aussi créé l’une ou l’autre opportunité mais sans grande conviction.

"Nous voici encore avec un partage alors que nous méritions la victoire", expliquait Pascal Jacquemin à la sortie des vestiaires. "C’est le même scenario depuis trois semaines… On manque encore un peu de confiance et cela se ressent sur le terrain. Pour preuve, nous avons buté deux fois sur le montant cet après-midi. On pèche à la finition et c’est notre problème principal en ce moment. C’est dommage car l’envie est là."

Malgré son amertume, le coach d’Aywaille avait de quoi se montrer satisfait. "C’est clair que, depuis notre grosse discussion il y a quelques semaines, les choses ont évolué. Désormais, tout le monde se bat sur le terrain. Certains joueurs ont pris conscience qu’il fallait se bouger. C’est donc une belle source de satisfaction. Mais il manque encore les résultats. Il faudrait réussir maintenant à enchaîner quelques victoires. J’espère que 2017 nous le permettra…"

Du côté de Richelle, on aurait voulu rapidement oublier la défaite du week-end dernier face à Huy mais les événements ne se sont pas déroulés comme prévu. "Il faut reconnaître que nos deux derniers matches sont une déception", analysait le T2 Michaël Possen. "Il y a actuellement un problème de mentalité au sein de l’équipe. Nous avions pourtant essayé de motiver les joueurs avant la rencontre… Il faut désormais que chacun puisse se remettre en question. Il y a peut-être un peu de fatigue mais, pour ma part, ce n’est pas une excuse. Même quand on est fatigué, le mental doit pouvoir prendre le dessus."

DSC_0087.JPG

Vincent Lachambre: "Ça va nous remettre les pieds sur terre"

"Nous avons buté face à une équipe qui était pourtant largement à notre portée", expliquait le défenseur de Richelle, Vincent Lachambre. "On voulait rattraper les points perdus face à Huy mais on n’a pas réussi à le faire. C’est frustrant et décevant de ne pas finir sur une bonne note avant la trêve. Mais ce bilan de 1 point sur 6 peut aussi être bénéfique dans le sens où cela va nous remettre les pieds sur terre. Quand on gagne beaucoup de matches, une certaine euphorie s’installe et ce n’est pas toujours positif. Nous affronterons Tilleur lors de la reprise et cela doit nous pousser à suivre à 100 % notre programme d’entraînement pendant les fêtes."

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: La Meuse


Pour cette dernière rencontre de 2016, Richelle accueille Aywaille, premier adversaire du premier tour et première victoire pour les troupes de Christophe Burnet qui l'avaient emporté par 1 but à 3

Le top 5 en vue

Les Richellois ont réalisé un premier tour très intéressant. Actuellement classés quatrièmes, à seulement quatre unités du leader, les hommes de Christophe Burnet remplissent haut la main leur objectif de début de saison, comme le confie le coach. "On visait le top cinq dés le départ, j’en tire donc un bilan positif. Mais rien n’est fini, il faudra faire au moins aussi bien après la trêve si on veut conserver notre place au classement. J’attends également le retour de Mignon et Lecluse, deux joueurs importants dans mon effectif. On aura des adversaires solides, comme Verlaine, Bertrix, ou encore Mormont, mais je connais mon groupe et je sais que mes gars sont capables de garder cette belle place."

Si la trêve est bientôt là, les joueurs ne sont pas encore en vacances pour autant, un match face à Aywaille les attend ce dimanche. Une rencontre à ne surtout pas prendre à la légère s’ils ne veulent pas gâcher leur avance avant la trêve. "Ça sent le match piège par excellence. J’ai senti un peu de relâchement dans mon groupe, j’ai donc dû resserrer un peu les boulons à l’entraînement. On doit absolument rester sérieux tout au long de cette rencontre."

c_DSC_0036.JPG

Richelle veut oublier Huy

Manu Castela: "Ce n’est qu’un accident"

Pour la dernière sortie officielle en 2016, quatre clubs de la région liégeoise ont la chance d’évoluer devant leurs supporters. Parler de chance est tout relatif au regard des résultats de Seraing, Cointe et Richelle à domicile. Le Père Noël leur fera-t-il un petit cadeau anticipé ce week-end?

"Quand tu as des ambitions dans un championnat, une des premières obligations est d’être maître chez soi", nous glissait régulièrement à l’oreille un coach liégeois la saison passée. Ce "service minimum" n’est pas toujours simple à assurer du côté de Richelle (D3 amateurs) alors qu'ils terminent 2016 par un match dans leur stade.

Les Mosans sont dans le top 5 même s’ils n’ont pris que 50 % des points (11/21) à la maison, y concédant ses deux défaites (Tilleur et Huy). Les Richellois pourraient ressentir une certaine pression avant un match à domicile, ce qui n’est pas le cas selon Manu Castela. "On n’y pense pas encore, ce qui est une bonne chose. Ces matches se jouent beaucoup au mental, donc on doit absolument rester concentrés si on veut rester dans le haut du classement".

DSC_0130.JPG

Les Richellois ne sont pas habitués à cette situation, eux qui avaient transformé leur terrain en véritable forteresse l’année passée. Pour Manu Castela, c’est justement ce terrain qui est mis en cause. "Il ne nous convient pas forcément. Il nous semble trop grand, on n’arrive pas à poser notre jeu. Mais on n’essaye pas de se trouver des excuses, on se doit de rectifier le tir au deuxième tour si on veut rester dans le haut du tableau."

Dimanche, Richelle reçoit Aywaille, et essayera de faire oublier la défaite subie contre Huy. "Ce n’est qu’un accident de parcours", continue Manu Castela. "D’une certaine manière, c’est un mal pour un bien, ça nous a empêchés de tomber dans l’euphorie. On doit, et on va relever la tête contre Aywaille. Avec tout le respect que j’ai pour mon ancien club, nous avons les ressources mentales et physiques nécessaires pour les battre."

DSC_0202.JPG

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.