07 décembre 2016

Contre Huy: Championnat D3 ACFF B

2497775112.12.jpg


Adresse: Stade de la Cité de l'Oie à 4600 Visé

Les buts par: -


Les photos de la rencontre



Les compositions:

Richelle: Gérard, Deghaye, Lachambre, Wangermez, Bisconti, Parreira (45' Laruelle), Castela, Leroy (87' Hoho), Renauld (66' Niro), Perséo et Spano.

Réserves: Laruelle, Duysens, Niro et Hoho.

Huy: Barrettara, Tailleur, Mbazoa (84' Eeke), Leleu (75' Esser), Konsdorff, Nawezi, Licour, Bonnechere, Heptia, Colinet (87' Cavillot), Gendebien.

Réserves: Sacco, Esser, Cavillot et Ileondeo.

Arbitre: Michel Etienne assisté de Vincent Rozet et Aurélien Charlier.



Victoire logique pour Huy ce dimanche face à un Richelle en très petite forme. Pourtant les Hutois pouvaient se satisfaire de leur réalisme après avoir ouvert le score sur leur toute première occasion. Ils ont ensuite géré les échanges pour rattraper Richelle dans le haut du classement.

2-deghaye-thumb.jpg"Dépassés dans tous les secteurs de jeu"

Le capitaine du jour (en l’absence de Grégory Mignon) avait la tête basse après la défaite de dimanche face à Huy. "Nous avons été battus dans tous les secteurs de jeu", expliquait Maxime Deghaye. "Nous avons été dominés par notre adversaire et la victoire de Huy est logique. Nous ne pouvions rien revendiquer d’autre… Nous n’avons pas réussi à démarrer la rencontre comme d’habitude. Il faut reconnaître également que les joueurs de Huy nous ont bien pressés pour nous empêcher de jouer. Peut-être qu’après le 0-5 face à Cointe la semaine dernière, nous pensions que cela allait être facile aujourd’hui, qu’on allait pouvoir développer notre jeu sans se faire mal. Il nous a manqué un véritable esprit de groupe ce week-end. Mais voilà, cela arrive de passer au travers d’un match. On va essayer de se rattraper et de prendre les trois points dimanche prochain face à Aywaille. Au niveau du classement, même si nos concurrents reviennent sur nous, il n’y a rien de mal fait puisque nous visons le Top 4 ou 5."

le R.f.c. Huy a parfaitement muselé Richelle

Une bonne organisation hutoise a véritablement empêché Richelle de développer son jeu et de se créer la moindre occasion. Huy s’impose donc logiquement et inflige à son adversaire sa deuxième défaite de la saison.

En football, la vérité d’un jour n’est pas toujours celle du lendemain. Alors que Richelle venait d’enchaîner trois victoires consécutives en championnat, il a connu un coup d’arrêt ce dimanche après-midi face à une équipe de Huy particulièrement bien organisée. Les hommes de Christophe Burnet n’avaient plus perdu un seul match depuis le 18 septembre, soit depuis la deuxième journée de championnat face à Tilleur. "Il faut pouvoir reconnaître quand une équipe est plus forte que nous", expliquait l’entraîneur de Richelle au terme de la rencontre. "Huy a joué le match qu’il devait faire en pressant haut et en nous empêchant de développer notre jeu. C’est donc davantage une belle prestation de Huy qu’un mauvais match de Richelle. Mais je suis déçu par le résultat car on pouvait conforter notre place dans le Top 3 en cas de victoire… Cela dit, cela arrive de perdre un match et il n’y a rien d’alarmant à cela. Surtout quand il s’agit d’une défaite face à une équipe du calibre de Huy. Ce n’est pas pour autant qu’il faut remettre tout notre travail en question."

c_DSC_0048.JPG



Christophe Burnet et Patrick Courtois lancent Richelle-Huy: "Je me retrouve un peu en lui"

Les coaches richellois et hutois partagent leur vision du foot malgré la différence de génération.

Défait le week-end passé par Bertrix (1-3), Huy ne veut pas tomber dans une mauvaise spirale et pour cela, il faudra réaliser un bon résultat, ce dimanche, à Richelle. Et le coach hutois, Patrick Courtois, qui a assisté au dernier succès de Richelle face à Cointe (0-5), s’attend à une rencontre très intéressante. "C’est une équipe en pleine bourre, elle marque très facilement et sera difficile à bousculer. Il faudra être performant sur toute la longueur du match et ne pas se contenter de coups d’éclats. Nous allons jouer notre jeu sans changer quoi que ce soit juste parce que c’est Richelle". Mais Patrick Courtois veut aussi relativiser. "Si on m’avait dit que nous aurions 22 points avant la trêve, j’aurais signé immédiatement." Huy aborde donc cette partie sans trop de pression mais sait aussi que ce genre de rencontre, face à un cador, peut toujours être décisif dans une saison.

Christophe Burnet ( T1 de Richelle, 2e) reçoit Patrick Courtois ( T1 de Huy, 4e) pour un match (surprise?) au sommet. Interviews croisées.

c_DSC_0236.JPG

Les résultats du week-end dernier peuvent-ils avoir un impact moral?

Christophe Burnet:"On a pris le dessus à Cointe (0-5) grâce à notre sérieux et à des garçons, comme Parreira ou Bisconti, qui montent en puissance. La défaite de Huy ne m’arrange pas, notre invité aura un esprit de révolte. S’ils avaient vaincu Bertrix, on aurait eu un sommet d’équipes à égalité."

Patrick Courtois: "On aurait souhaité terminer notre parcours 2016 à la maison par une victoire. Mais le revers de Bertrix (1-3) n’aura pas d’impact. Cependant, il y a beaucoup de talent et une bonne mentalité à Richelle. Mais, cela, je n’ai pas eu besoin d’attendre 12 journées pour le savoir."

Va-t-on assister à un duel entre deux agréables surprises ou deux confirmations?

C.B.: "On voulait le Top 5. Donc, être 2e à un point du leader est une surprise… en pensant que l’on ne compte qu’une défaite. Par contre, voir les deux équipes dans le Top 4 n’est pas une surprise à mes yeux."

P.C.: "Notre souhait premier tenait à vivre une saison tranquille. Donc, dans notre chef, cette place est surprenante. Mais on n’a rien volé! Quant à Richelle, son classement est juste une confirmation."

Chez votre alter ego, que lui piqueriez-vous volontiers?

C.B.: "Son expérience. Il vient souvent voir nos matches et j’essaie d’apprendre à travers toutes les histoires et anecdotes qu’il me raconte. C’est enrichissant de discuter avec un coach tel que Patrick."

P.C.: "Christophe sait relativiser. Je me retrouve un peu en lui… quand j’étais plus jeune. Il travaille sérieusement, tout en sachant installer une bonne ambiance dans son groupe. On doit laisser prendre du plaisir et en offrir à nos joueurs. Il arrive à insuffler une grosse envie à son groupe et opère un coaching proche de son équipe. Il vit avec ses
joueurs.
"

27 buts pour Huy, 26 pour Richelle. Des chiffres qui confirment vos approches positives?

C.B.: "Huy en a tout de même mis 11 au cours d’un seul match! L’an dernier, j’avais une approche à contrecœur. Ici, je peux faire évoluer mon équipe comme je le désire, à savoir tournée vers l’offensive. Quitte à, parfois, encaisser. Mais je préférerai toujours un 4-3 à un 1-0."

P.C.: "Ma préférence ira toujours à des succès 4-2 ou 4-3. Même si l’on peut parfois prendre du plaisir à gagner 1-0. Mais de manière occasionnelle. Ici aussi, j’insiste sur la notion de plaisir. Pour les supporters présents au stade. Il faut leur donner du spectacle. Ça a toujours été ma façon de voir les choses."

De quel joueur adverse vous méfieriez-vous le plus?

C.B.: "On m’a beaucoup parlé d’Esser et de Colinet dans le milieu. Mais il y a aussi du potentiel devant. Et derrière, un Heptia dangereux sur phases arrêtées."

P.C.: "Le problème, cette année, est qu’il y a beaucoup de bons joueurs à Richelle: Lachambre et son expérience, Leroy qui n’a pas conscience de son potentiel ou encore Parreira et Castela, qui auront à cœur de se rappeler à mon bon souvenir! Sans oublier les flancs qui me plaisent vraiment."

Quel adversaire verriez-vous bien intégrer votre système et que vous ne possédez pas?

C.B.: "Aucun. D’une part, car je ne connais pas assez Huy. D’autre part, car je suis content de tous les mecs présents chez moi."

P.C. (il réfléchit): "Pas Parreira car j’ai Colinet. Je prendrai Perséo, car je n’ai pas son profil, Gendebien devant devenir plus régulier."

Vu vos visions, le duel sera-t-il forcément offensif?

C.B.: "Si on gagne, on dégage un Top 3. Mais il ne pèse aucune pression particulière sur nos épaules"

P.C.: "Sûr et certain! N’étant pas en nécessité de points, on n’y va pas pour le partage Si on termine sur un nul, ce ne sera pas le fruit du calcul…"

A lire sur:

021_dhnet_logo.gif Source: Emmanuel Thyssen (www.dhnet.be)


"Richelle-Huy, ce sera du haut niveau"

Le Richellois Vincent Lachambre se veut méfiant. A 36 ans, Vincent Lachambre a toujours soif de football.

c_DSC_0036.JPG

Étonnant second du classement général, Richelle réalise une première partie de saison de très bonne facture. Ce dimanche, les Mosans reçoivent Huy, qui réalise également un bon début de saison, pour un match qui s’annonce d’ores et déjà très palpitant.

Et pour en parler, quoi de mieux que de demander l’avis d’un ancien pensionnaire de la région hutoise, Vincent Lachambre (ex-Solières et Lensois) porte, depuis cette saison, les couleurs de Richelle. Un choix de carrière payant, puisqu’après avoir connu la montée avec Solières l’année passée, il côtoie encore le haut du tableau cette saison. Pour le défenseur, passé par la case professionnelle avec plus de 10 ans passés à Roda (1re division néerlandaise), l’état de forme de son équipe réside surtout dans la cohésion qui règne dans le groupe. "Nous allons tous dans le même sens, les titulaires comme ceux qui jouent moins souvent. Nous répondons tous présents quand il le faut. Il y a toujours une remise en question dans le groupe, il n’y a pas de tricheur dans l’équipe. Le coach a un bon état d’esprit et met tout le monde sur le même pied d’égalité." C’est aussi un club où il se sent très bien. "Je voulais retrouver un club près de chez moi. C’est très familial comme structure, l’ambiance est très bonne et je suis même content de payer les amendes (rires)."

Quand on analyse les résultats des Mosans depuis le début de la campagne, deuxième avec 25 points et 1er de la deuxième tranche, on pourrait croire que les ambitions ont pris une autre dimension. "Je ne suis pas étonné des résultats du groupe, c’était déjà une bonne équipe et les transferts de cet été ont apporté un plus. Au niveau des ambitions, il faut voir avec le président… Si ça ne tenait qu’à moi, je voudrais gagner tous les matches et être champion." Et un match, il y en a justement un très important ce week-end face à Huy. "J’ai joué contre eux à deux reprises avec Solières, je ne connais pas le coach mais je sais que c’est quelqu’un de très malin. Je ne sais pas ce qu’il nous réserve mais nous devrons nous méfier, ce sera un match de haut niveau. Huy possède des joueurs de qualité, qui sont rapides et techniques, il faudra être attentif et appliqué. Je connais très bien Johann Licour avec qui j’ai joué à Solières, je sais que ce ne sera pas simple de jouer face à lui. En plus, Huy reste sur une défaite et aura certainement à cœur de faire quelque chose chez nous", analyse Vincent Lachambre qui, à 36 ans, a toujours soif de football. "Je gère bien mon corps et, du moment que je prends du plaisir et que j’ai du temps, je continue de jouer. Je ne me fixe pas de limite, conclut le Mosan.

c_DSC_0074.JPG

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Maxime Debra - La Meuse


Richelle tient la forme

Dixième match consécutif sans défaite.

Ce week-end, Richelle a remporté une troisième victoire de rang (et un dixième match consécutif sans défaite!) qui lui permet désormais de se retrouver seul à la deuxième place du classement.

Lors du retour aux vestiaires après la belle victoire de ce dimanche face à Cointe, acquise sur un score de forfait, les scènes de liesse en disaient long sur l’état d’esprit des joueurs de Richelle. Et pour cause, ils venaient à la fois d’infliger au Daring sa plus grosse défaite de la saison, d’enchaîner une 3e victoire de rang et de mettre Huy à distance (avant le choc de ce dimanche) pour se retrouver seul à la deuxième place du classement. C’est sûr, Richelle est actuellement l’équipe la plus en forme de la D3 Amateurs…

"Cette 2e place au classement, c’est encore mieux qu’espéré!", explique l’entraîneur Christophe Burnet. "J’espère qu’on pourra encore s’imposer lors des deux dernières rencontres avant la trêve et ainsi passer l’hiver bien au chaud. Sur l’ensemble de la saison, je pense que nous pouvons revendiquer le Top 3 ou le Top 4." Il faut dire que le coach a des raisons d’être enthousiaste. Ce dimanche à Cointe, malgré l’absence de plusieurs titulaires, son groupe a répondu présent. A l’image de la prestation d’un garçon comme Dylan Hoho, il a eu la confirmation qu’il pouvait compter sur tout le monde. "Je n’ai pas 11 mais bien 20 joueurs dans mon noyau. Et c’est assez rassurant pour la suite de la saison…"

DSC_0069.JPG

Une autre source de satisfaction : le jeu proposé par l’équipe. "C’est vrai qu’on travaille beaucoup l’aspect "football" à l’entraînement. Nous avons de bonnes individualités mais qui sont capables de jouer collectivement. Il y a également un bon équilibre dans cette équipe. Cela s’est encore confirmé ce dimanche car tous les secteurs de jeu ont bien fait leur boulot."

Pour l’attaquant Manu Castela, cet état de forme actuel de l’équipe n’est pas vraiment une surprise. "On savait dès le départ qu’on avait les qualités pour jouer le haut du classement", explique-t-il. "Bien sûr, tout n’est pas parfait et l’équipe possède certaines lacunes. Mais je pense que nous avons malgré tout notre place parmi les 3 ou 4 meilleures formations de la série. Quand on arrive à la moitié du championnat, on peut déjà se faire une bonne idée de la valeur de chaque équipe."

Il est vrai que, de semaine en semaine, Richelle enchaîne les bons résultats et prouve qu’il a sa place parmi l’élite. "Nous avons été solides et solidaires lors de chacun de nos matches. Personne ne peut dire que nous avons volé notre place au classement…" Prochain rendez-vous ce dimanche au stade de la Cité de l’Oie face à une équipe de Huy que Richelle pourrait distancer de six points en cas de victoire…

DSC_0112.JPG

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Benjamin Maghe - La Meuse

Écrit par Richelle Utd. |  Facebook | |