22 septembre 2016

A Warnant: Championnat D3 ACFF B

3330588051.jpg


Les buts par: Julian Bisconti et Grégory Perséo

Pas de photos de la rencontre


Les compositions:

Warnant: Peeters, Gray, Moureaux, Simon, Verlaine, Rentmeister (42' Ranson), Praillet (69' Pirotte), Petit, Klein (88' Giunta), Busarello et Vanstechelman.

Réserves: .

Richelle: Gérard, Deghaye, Mignon, Wangermez, Laruelle (90' Hilgers), Spano, Parreira, Bisconti, Lachambre (61' Castela), Perséo et Teumdie (76' Lemmens).

Réserves: .

Arbitres: Fabian Letihon assisté de Erwin Brams et Eric Van Der Heyden.



Un final fatal aux Warnantois

Mieux dans le jeu, Richelle a émergé alors qu’un nul n’aurait rien eu de scandaleux.

Avec une équipe composée de gabarits, Warnant offre un jeu où les duels sont souvent déterminants. Et les troupes de Jean-Guy Eyckmans ont eu, sur corner, deux grosses occasions au quart d’heure. Busarello oubliait de mettre de la puissance dans sa reprise tandis que Vanstechelman voyait sa reprise heurter la transversale. "Si on parvient à marquer les premiers, la physionomie est totalement différente, comme à Bertrix", énonçait Jean-Guy Eyckmans. "On a donné ce qu’il fallait, il nous manquait juste un peu de fraîcheur et de précision technique. On méritait un point."

Du côté de Christophe Burnet, on savourait un 6 sur 6 en déplacement. "On a essayé tout le match de produire du jeu au sol et l’on s’est ménagé trois occasions par mi-temps. Même si Warnant aurait pu revendiquer un nul, au nombre d’occasions et au vu du jeu proposé, notre victoire est logique."
Mais tout s’est décidé dans le money-time. "C’est une maladresse technique qui permet à Richelle d’obtenir un corner et de marquer", expose le T1 warnantois. Après une reprise de Manu Castela sur la latte, Julian Bisconti n’avait plus qu’à pousser le cuir au fond. Et le but de Grégory Perséo est presque anecdotique. "Ce sont cinq minutes qui font mal", concluait Eyckmans alors que son vis-à-vis savourait. "Warnant ne lâche rien et peu d’équipes viendront prendre des points chez eux. On s’est sorti d’un match très compliqué vu le nombre de duels imposés."

A lire sur:

021_dhnet_logo.gif Source: Emmanuel Thyssen (www.dhnet.be)


Succès acquis dans les cinq dernière minutes
 
Richelle a pris son temps à Warnant

Un match compliqué.

Du côté des Burettes, les acteurs ont eu l’impression de revivre un scénario similaire à celui de Bertrix. "Il s’agit d’une défaite frustrante, pestait calmement Jean-Guy Eyckmans. "On a eu des opportunités de se placer aux commandes, de donner au match une physionomie qui nous aurait permis de l’emporter. Puis, finalement, on se fait prendre sur phase arrêtée alors qu’un de nos meilleurs atouts tient dans le gabarit de bon nombre de joueurs!"

En fait, il y a juste eu cinq minutes de trop dans ce duel pour les sociétaires des Burettes. "Ces minutes finales font vraiment mal, d’autant que Richelle ne méritait rien de plus que nous et n’aurait pas été mécontent avec un point", concluait le T1 warnantois qui a vu Rentmeister sortir sur blessure (coup sur le mollet).

Une réflexion avec laquelle Christophe Burnet n’était pas en total accord. "Tout le match, on a consenti des efforts afin de jouer au sol et l’on s’est ménagé trois occasions par mi-temps. Dès lors, ce n’est pas illogique que l’équipe qui a le plus essayé finisse par émerger. Au nombre de dangers créés et de jeu proposé, on mérite ces trois unités."

"Warnant ne lâche rien

Le T1 richellois souligne tout de même la bonne opposition de ses hôtes. "On s’attendait à un match compliqué avec de nombreux duels, on l’a eu. Et je suis convaincu que peu d’équipes parviendront à aller chercher des points aux Burettes car Warnant, dans un style pas toujours très académique, ne lâche jamais rien."

Damien Busarello
 
"On n’arrive pas à transformer nos occasions"
 
Damien Busarello est à créditer d’une bonne prestation, courageuse et positive. Néanmoins, la première occasion de Warnant, il devait la concrétiser. "Le corner est aérien et, avec le vent, la trajectoire du ballon n’est pas rectiligne. Un peu en banane et le ballon est freiné. Je n’ai dès lors pas pu appuyer et ajuster ma reprise."

Éole, fautif sur ce coup, a posé bien des soucis aux deux équipes. Mais, au final, Warnant ne récolte rien. "Tant à Bertrix que contre Richelle, on subit deux revers. Mais on aurait pu en sortir avec deux partages, voire même deux victoires. On est actuellement en manque de chance, on ne parvient pas à transformer nos occasions en buts. Néanmoins, je pense que l’endroit où l’on pèche le plus est dans la dernière passe."

Très mobile durant les 90 minutes, l’ancien Richellois (2 ans chez les Mosans) assume son rôle. "Je dois venir défendre en fonction des déplacements des deux milieux centraux et de l’arrière latéral. On doit beaucoup se parler et il faut le physique pour le faire.""

En P2, très beau succès sur les terres de Didier Degueldre au F.c. Warsage avec des buts de Kevin Leroy et Jérôme Remy. Richelle se donne un peu d'air dans le bas du classement.

DSC_0053.JPG

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Emmanuel Thyssen - La Meuse

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.