17 juin 2016

Le F.c. Richelle Utd. de demain...

C'était ce jeudi qu'avait lieu la présentation officielle du F.c. Richelle Utd. version 2016-2017 et c'est avec une belle assemblée que les effectifs de D3 amateurs et P2 ont été présentés à la presse pour la saison prochaine.

Richelle vise le top 5
 
Comme toujours l’accent sera mis sur la bonne ambiance d’un groupe bien renforcé

DSC_0019.JPG

A Richelle, il est presque impossible de ne pas se sentir à l’aise tant la bonne humeur est contagieuse.
Après un premier exercice en promotion réussi, Richelle a présenté son effectif pour l’année à venir. Sourires en pagaille et ambition dévorante ont parsemé une soirée sans prise de tête…
 
Une fois que vous avez franchi les portes de Richelle, il est presque impossible de ne pas se sentir à l’aise tant la bonne humeur est contagieuse. "Et rien ni personne ne pourra changer cet état d’esprit atypique", confie Manu Castela juste après avoir posé pour la traditionnelle photo de groupe. "Si je suis resté dans le club, c’est en grande partie parce que je sais que je vais m’amuser tout en bataillant pour confirmer nos belles dispositions de l’an dernier". Une saison vécue dans la peau d’un Petit Poucet mais qui, au final, a vu les troupes de Christophe Burnet enchaîner les prestations de haut vol. "Sincèrement, je pense que nous sommes en mesure de réitérer ces exploits surtout quand on jette un oeil sur les transferts effectués", glisse un coach qui, lors de son bref discours, a clairement évoqué le top 5. "Nous avons les joueurs pour y parvenir et, bien que cela puisse s’apparenter à une forme de pression, je peux vous certifier qu’elle ne fait pas partie de notre vocabulaire. J’aime l’adrénaline inhérente à l’ambition mais je tiens à conserver l’esprit de famille présent à Richelle".

arrivees.jpg

Avec: Grégory Perséo, Brice Lemmens, Kevin Laruelle, Vincent Lachambre, William Renauld, Julien Duysens, Anthony Niro, Miguel Parreira, Emil Hilgers, Eric Teumdie et Martin Leroy

Une franche camaraderie qui a convaincu un garçon de la trempe de Vincent Lachambre de se joindre à l’aventure. "Cela fait un petit temps que je voulais me rapprocher de mon domicile et, quand j’ai rencontré la direction, il n’a pas fallu attendre longtemps avant que je sois convaincu. L’envie de réaliser de grandes choses est bien présente mais, avant tout, le noyau aspire à créer une osmose via l’humour et la décontraction". Une réflexion qui a pris tout son sens lors de la soirée organisée avec simplicité. De petites bouchées distribuées entre les verres de bière et très peu de mots pompeux, celui qui ne connaissait pas encore la philosophie de la maison a vite compris que l’évolution du club n’avait aucun impact sur la troisième mi-temps. "Cela ne veut toutefois pas dire que nous n’aurons pas à cœur de vivre un championnat de qualité", assure Jean-Philippe Gérard, le doyen du vestiaire. "Cela me fait un peu mal d’être le papy mais je vais faire en sorte de suivre la cadence des plus jeunes (rires). Pour en revenir aux désirs de Richelle, les transferts réalisés prouvent que la direction a compris que nous manquions de concurrence à certains postes dans le passé. Désormais, et c’est une très bonne chose, nous allons pouvoir conserver le sérieux dans toutes les têtes. Mieux, et après avoir jeté un bref regard sur les adversaires, je suis convaincu que l’idée du top 5 n’est pas utopique. Il faudra se donner les moyens de confirmer nos propos mais je ne crains pas un échec. Notre bande d’amis est prête à faire des étincelles…"

Le tout en modifiant quelque peu le style de jeu. "Avec les nouveaux moyens dont nous disposons, je vais pouvoir mettre en place une tactique plus dominante que la saison passée", conclut l’entraîneur de Richelle. "Se montrer dominant, avec des combinaisons au sol et une envie de faire plaisir aux supporters: telles sont mes prétentions pour ce nouveau championnat".



Ambiance et simplicité égalée avec la présentation de la P2, toute récente championne, pour aborder ses ambitions pour cette nouvelle saison.

DSC_0046.JPG

Avec: Marty Lecocq, François Pirnay, Laurent Closset et Raphaël Bufalino.



Un président aussi atypique que blagueur

"Pas de fusion envisagée avec l’U.r.s.l. Visé"

Se lancer dans une discussion avec Fabian Bruwier, le président de Richelle, reste systématiquement dans la mémoire tant les fous rires sont légion. "Je suis atypique, un peu comme le club que je préside (rires). Je vis de manière décalée et sans aucune pression car le football est une passion. Le jour où je ne m’amuserai plus en buvant mon verre, je prendrai mon baluchon en faisant un signe d’adieu à tout le monde". Une hypothèse qui n’est évidemment pas d’actualité. "Tout comme il est hors de question de réfléchir à une éventuelle fusion avec le URSL Visé. J’ai entendu ces rumeurs sous prétexte que nos équipes de jeunes vont travailler main dans la main. C’est une bonne chose mais nous n’irons pas plus loin dans le partenariat. Richelle est un club qui a été créé par plusieurs personnes et chacun d’entre elles le compare à un bébé. Est-ce que vous auriez envie de voir votre enfant partir dans d’autres mains? La réponse tombe sous le sens…" Une autre interrogation est vite levée quand il s’agit d’évoquer l’année à venir. "Nous grandissons mais nous entrons petit à petit dans une nouvelle ère. Le club a été habitué aux montées mais, désormais, nous allons vivre dans la peau d’une formation qui se battra pour une place dans le milieu de classement avec, dans un coin de la tête, des désirs de top 5. Cette donnée se devra d’être gérée au mieux si nous ne voulons pas connaître de déconvenue. Mais bon, ne pensez pas que je vais commencer à stresser tout le monde, ce n’est pas dans ma nature (rires)".

DSC_0189.JPG

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Ludovic Baeten - La Meuse

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.