14 octobre 2015

Patro Lensois - F.c. Richelle Utd. (Championnat - J9)

3794950678.jpg

Le but par: -

Les photos de la rencontre


Les compositions:

Lensois: Marly, Verlaine, Philippet, Dejoie, Gray, Parreira, Petit, Rossi, Fransquet (66' Tshimanga), Lemaire, Mascolo (79' Kita).

Réserves:

Richelle: Gerard, Deghaye, Lejeune (80' Hoho), Wangermez, Bisconti (66' Calisgan), Castela, Lecluse, Possen, Massau (59' Lambrecht), Hansen et Mignon.

Réserves:

Arbitre: Gilles Philippe Vinche assisté de Denis Jacob et James Defays.



Le Patro domine Richelle sans forcer

De prime abord, une victoire par trois buts d’écart remplit de joie un entraîneur. Patrick Courtois ne voulait pas tomber dans une naïve satisfaction. "Bien sûr que je suis content de ces trois points nous permettant de rester dans la bonne partie du classement. Néanmoins, je suis déçu de notre production." Explications. "J’avais annoncé que l’on allait assister à un match de P1, cela l’a été. Pourtant, en marquant rapidement sur un coup franc répété à l’entraînement, on s’était mis à l’aise. Mais, durant la suite de la première mi- temps, on a été emprunté. Brouillon. Manquant de jugeote. Il y avait trop peu de courses et j’ai vu des joueurs marcher sur le terrain. Je ne me suis pas privé de faire part de mon mécontentement au groupe durant la pause." Même un second, puis un troisième but et l’incapacité de Richelle à inverser la tendance n’ont tempéré le discours du T1 des Patronnés, privé de Philippet (suspendu) pour le voyage à Couvin. "On n’a pas assez profité des espaces libres et l’on n’a pas assez souvent joué juste."

Christophe Burnet, suspendu pour ce match, analyse le revers richellois. "Le premier but conditionne beaucoup la suite du match. Il y a plus d’individualités et de technique dans les rangs lensois, c’est une évidence. Ainsi, même si leur avance n’était pas totalement justifiée à la pause et que le score est sévère au final, il faut reconnaître que notre hôte était supérieur. De plus, avec trois cartons jaunes concédés lors des de nos trois premières interventions, l’arbitre a manqué de diplomatie. Mais, malgré ces deux défaites de rang, il n’y a pas péril en la demeure."

DSC_0346.JPG

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: La Meuse


Lensois prend un bon bol d'air, Richelle était très timide

Ouf, Lensois renoue avec la victoire et prend un bon bol d'air. Cette rencontre, les Patronnés ne pouvaient la perdre. .

Après un maigre deux sur quinze, Lensois devait impérativement s'imposer face à Richelle. Surtout que son prochain match pointe une sortie à Couvin-Mariembourg, leader de cette promotion D. Apparemment le message du coach était bien passé. Rapidement, les locaux se mettaient en branle suite à une frappe de Lemaire. Bien lancé en profondeur par Parreira, Fransquet, sur la droite, secouait les latéraux. Les Patronnés avaient certes un bon coup a jouer dans cette rencontre. D'autant que leur adversaire se montrait assez timide et fébrile. De fait, Parreira distillait un coup-franc que Dejoie, au petit rectangle, déviait dans le but. (1-0)

Par la suite. les visités baissaient d'intensité. Tout profit pour les Richellois qui montraient enfin le bout du nez. Marly devait s'interposer brillamment sur un Coup- franc de Julian Bisconti et sur une frappe croisée de Manu Castela. Heureusement pour les Rouges, la mi-temps tombait à point nommé pour remettre de l'ordre dans la maison. Toutefois, avec la montée, les Visétois tentaient d'imposer une certaine pression. Un coup- franc de Nicolas Hansen sollicitait la vigilance de Marly.

C'est alors que Lensois utilisait le contre, l'arme meurtrière de Richelle, pour doubler la mise. Parreira servait Rossi qui se heurtait à Jean-Philippe Gerard. Le cuir repoussé profitait au pied de Fransquet. (2-0)

Sur le velours, les Patronnés pouvaient gérer. Cependant, Marly prenait encore le meilleur sur un essai de Maxime Lecluse. Mais ces Bleus-la n'étaient plus dans la partie, un centre de Petit permettait à Mascolo de couronner sa première titularisation d'entrée de jeu par un but. (3-0)

En fin de rencontre. les hommes de Patrick Courtois auraient encore pu alourdir le score. Mais bon, l'essentiel était de renouer avec la victoire. Ils avaient assurément fait le nécessaire pour s'installer dans le quatrième siège de cette série de plus en plus intéressante.

Christophe Burnet: "Le score me semble forcé"

"Même si la victoire ne se discute pas, le score me semble forcé" analysait Christophe Burnet, le coach de Richelle. Nous n'avons absolument pas été ridicules. Je crois qu'il nous suffisait de leur planter un petit but pour les mettre en difficulté et les faire douter. Je pense aussi que l'arbitre a rapidement orienté la confrontation en nous donnant des cartes jaunes très discutables. Mais je ne conteste nullement la supériorité technique de Lensois et sa façon d'évoluer."

DSC_0305.JPG

A lire sur:

avenir-100.jpg Source: Alain Gilles - L'Avenir (www.lavenir.net)

repas-waremme.jpg

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.