30 septembre 2015

R.d.c.Cointe - F.c. Richelle Utd. (Championnat - J7)

Promotion-P3-EXTERIEURcointe-baelen.jpg

Le but par: Nicolas Hansen

Les photos de la rencontre


Les compositions:

Cointe: Dentz, Reuter, Bayock, Serwy (78' Agovic), Tohoua, Selemani (55' Aksu), Bruzzese, Bury, Gendarme (80' Guilmi), Soumah et Diakhate.

Réserves: Agovic, Aksu et Guilmi

Richelle: Gérard, Deghaye, Thys, Wangermez, Bisconti, Castela (80' Troch), Lecluse (75' Calisgan), Possen, Hansen, Mignon, Lemaire (46' Lejeune)

Réserves: Donnay, Troch, Calisgan et Lejeune

Arbitre: Gilles Van Emelen assisté de Mostapha Chakouath et Vincent Donners.



Richelle roi de l’efficacité

Première défaite à domicile pour Cointe

Après sa courte victoire à Cointe, Richelle monte sur la deuxième marche du podium à égalité avec Solières et Arlon. De son côté, Cointe ressort frustré après une défaite qui s’est jouée sur penalty.

Quel aurait été le scénario de cette rencontre si le magnifique envoi de Bury avait fini en pleine lucarne au lieu de rebondir sur la barre de Jean-Philippe Gérard? "Si Cointe avait concrétisé ses premières occasions, on ne prenait pas un point", reconnaissait lucidement l’entraîneur richellois Christophe Burnet. Tout au long de ces 90 minutes, le canevas était le même: Cointe a poussé, Richelle a résisté après avoir trouvé l’ouverture sur penalty. "Nous avons réussi une seule chose durant cette partie", concédait Christophe Burnet. "Être organisé comme d’habitude. Pour le reste, nous avons tout raté (sic). Nous ne sommes pas parvenus à ressortir… mais ce groupe a une faculté de garder le zéro. On m’a dit qu’il s’agissait de la 3e victoire d’affilée de Richelle face à Cointe. Nous sommes leur bête noire? Avec cette organisation, nous n’allons pas réussir à beaucoup d’équipes."

Outre son manque d’efficacité devant le but, Cointe n’est jamais parvenu à cacher son irritation face à l’arbitrage de M. Van Emelen suite à la phase du penalty. Le referee a jugé fautive la sortie de Dentz devant Bisconti (il a vu un geste de la jambe du gardien cointois qui avait cueilli le ballon aérien). Le temps de donner une carte jaune au gardien cointois, d’expliquer sa décision aux joueurs et d’exclure le T1 cointois Kevin Caprasse (qui avait marqué sa colère suite au penalty), Nicolas Hansen en avait profité pour placer Richelle sur la route du succès peu avant la demi-heure. "C’est léger et si l’arbitre avait été au bout de sa logique il aurait dû sortir une rouge", remarquait Christophe Burnet. "Ce résultat est un hold-up parfait", résumait Kevin Caprasse, qui a coaché le match derrière le banc… en compagnie de son T2 Arnaud Fransquet également exclu en début de 2e mi-temps. "Cointe a fait un match où il n’a manqué que les buts. J’aime bien Jean- Philippe Gérard mais il n’a même pas dû sortir de grands arrêts. De notre côté, on a multiplié les centres mais jamais personne ne s’est précipité pour la mettre au fond. L’arbitrage? On est déjà lésé à Meux et ça se passe maintenant dans notre province. Je connais des arbitres en P1 qui ont plus de parole et de psychologie… Soit, on perd en réalité un point, pas 3 … " Cette première défaite à domicile de Cointe est synonyme de 2e place pour Richelle. "14 points, cela nous rapproche de notre objectif des 30 pts", souriait Christophe Burnet.

DSC_0183.JPG

Richelle est sur un petit nuage

Jean-Philippe Gérard: "Contre Aywaille, nous devrons faire le jeu"

Même si Cointe n’a pas ménagé ses efforts ("Nous n’avons pas tapé les ballons n’importe comment, nous avons continué à jouer au foot", résumait le T1 du Daring Kevin Caprasse) et a eu quelques occasions très franches notamment avec Tohoua, Soumah voire le jeune Guilmi, le gardien visiteur Jean- Philippe Gérard n’a pas non plus dû multiplier les arrêts, là où Olivier Dentz a juste évité le 0-2 à la 81' sur le second tir cadré de Richelle venu des pieds de Nicolas Hansen. "Oui mais il fallait quand même rester vigilant quand Cointe déboulait par l’axe et les ailes", souriait le dernier rempart richellois. "Pour moi, le problème de Cointe est de ne pas avoir assez osé tirer au but." À Cointe, les absences du calibre de Wanderson et Olondo, voire François et Vuza (sans oublier Kadima sur le banc), se sont ressenties hier au Chera. Mais de cela Richelle n’en avait cure après la rencontre. "Notre belle série se poursuit", notait Jean-Philippe Gérard. "On ne s’attendait pas à avoir 14 points après 7 rencontres. Nous allons essayer de rester en haut le plus longtemps possible, c’est la meilleure manière de garder nos distances avec la seule place de descendant. Si on a déjà une avance de 10 pts à la trêve, on ne s’en plaindra pas." Le match contre Aywaille est sans doute plus important que celui de ce dimanche. "On a déjà compris qu’il fallait laisser Loyers derrière nous. Si on peut en faire de même avec Aywaille… C’est clair que nous devrons faire le jeu dimanche prochain."

DSC_0123.JPG

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: La Meuse


La victoire mais pas la manière

Richelle a rapidement pris les commandes de la partie sur un penalty converti par Nicolas Hansen. Les hommes de Christophe Burnet ont ensuite tenu le coup jusqu’au bout, sans pour autant être très convaincants.

"Ce n’était pas une bonne partie de notre part", reconnaissait le coach de Richelle. En manque de jeu sur le terrain synthétique de Cointe – "On aurait dû être plus précis mais on n’a pas su l’être" –, les visiteurs ont par contre été bons défensivement. "Cointe a abusé des longs ballons, ce qui nous a facilité la tâche", poursuivait Christophe Burnet. "On était présents dans les duels. On a aussi fait la faute nécessaire quand il le fallait."

En attendant, les Visétois prennent trois points de plus et confirment leur bon début de saison chiffré, en trônant à la deuxième place du championnat, une unité à peine du leader Couvin-Mariembourg.

En P3:

Richelle B 2 – Baelen 1

Buts: Cipolla (1-0, 13'), Finet (2-0, 60'), B. Colle (2-1, 78').

"Le match nul n’aurait vraiment pas été un scandale. Ils ont eu deux occasions, contrairement à nous qui avons, notamment, raté deux face-à-face. L’efficacité de l’adversaire a fait la différence", analyse Geoffrey Foguenne (Baelen).

"Je n’ai pas trop tremblé, hormis à quinze minutes de la fin quand ils reviennent dedans. Et si mon gardien ne sort pas deux gros arrêts. Sinon, je n’ai pas eu peur. Mais c’est un succès mérité. On a quand même eu le match en main", dixit Sébastien Roberfroid (Richelle B).

DSC_0147.JPG

A lire sur:

avenir-100.jpg Source: L'Avenir (www.lavenir.net)


L’air de rien, ce match entre le champion de P1 et le vainqueur du tour final oppose deux formations ayant réussi leur entrée en nationale. "Leur 7 sur 9 à domicile et leur synthétique sont deux éléments à gérer", notre Christophe Burnet. "On est dans une situation confortable et l’on s’y déplace sans pression. Même si l’on y va avec l’envie de gagner.

Chez un des candidats annoncés aux premières places. "J’ai fait de Cointe l’un de mes favoris. Une fois qu’ils auront réglé leurs soucis d’exclusions, ce sera une belle machine. Nos hôtes disposent d’un groupe de qualité et le danger peut venir de partout. À nous de les perturber."

Grâce à un bloc défensif solide pouvant… encore perturber les Liégeois? "Richelle est une équipe qui ne nous réussissait pas en P1/b>", se souvient Kevin Caprasse, le T1 cointois. "On avait pris une leçon là-bas (5-1) et été battus chez nous (0-1). Richelle a un bon bloc, avec un super gardien."

Michaël Possen fait durer le plaisir


Avec 8 points, Richelle est installé à deux petites unités des deux leaders Arlon et Solières avant une tranche de calendrier plus délicate, à commencer par ce dimanche contre Meux (Cointe, Aywaille, Lensois et Waremme). "Croyez-moi, je signerais des deux mains pour prendre également 8 points lors des 5 prochains matches", résume le coach Christophe Burnet. "Meux restait sur un 7 sur 9 sans prendre de but. C'était un bon test pour savoir où on se situe." Pour sa première saison en nationales, le jeune club mosan vise juste une saison tranquille. "Nous avons pris un bon départ même s’il faut reconnaître, sans snober nos adversaires, que nous n’avons pas rencontré de grosses pointures", relève Michaël Possen, un des cadres expérimenté de Richelle. La semaine passée, Richelle est rentré de Longlier avec une légère frustration. "Avant le match, un point était un bon résultat. Mais quand tu mènes 0-2 à l’extérieur. Un manque d’expérience, même si Longlier est une belle équipe sur le plan offensif."

Du haut de ses 38 ans, l’ancien produit de l’école des Jeunes du RFC Liège est justement un de ceux qui doivent aider Richelle à rester loin des eaux troubles de la relégation. "D’autres aussi ont connu le niveau national: Gérard, Hansen, M. Castela ou encore Lemaire. C’est ma 8e saison au club que j’ai rejoint parce qu’il avait été fondé par des amis. Il sera bientôt temps de penser à la famille et de suivre mon fils qui joue en U13 à Eupen. Après les blessures de l’an passé, je me suis quand même pris au jeu d’une dernière saison en nationales. La confiance s’est installée dans l’équipe après une bonne préparation. On regarde match par match. Je suis sûr qu’on aura notre petit rôle à jouer mais l’objectif est d’abord de mettre le plus de distance avec la 16e place, la seule relégable."

Le déménagement à Visé autorise Richelle à envisager un séjour plus long au niveau promotionnaire. "Je connais ce stade pour avoir évolué à Visé en D2 et en D3. Cela reste bizarre de jouer dans un stade peu rempli. Dans l’équipe actuelle, il y a pas mal de joueurs régionaux. Si on continue sur notre lancée, on peut espérer attirer plus de monde. On doit encore appréhender le terrain plus long que notre ancien terrain." Michaël Possen apprécie aussi la collaboration avec le nouveau coach Christophe Burnet. "On a vécu de belles années avec Benoît Waucomont. Son arrivée a permis d’éviter qu’on s’installe dans certaines habitudes. Tout le monde est reparti sur un pied d’égalité."

MP.jpg

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: La Meuse


Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.