09 septembre 2015

F.c. Richelle Utd. - R.u.s. Loyers (Championnat - J4)

Promotion-P3-DOMICILE.jpg

Les buts par: Nicolas Hansen et Xavier Van Mol (2)

Les photos de la rencontre


Les compositions:

Richelle: Gérard, Deghaye, Thys (82' Spano), Wangermez, Bisconti (85' Lambrecht), Castela, Possen, Van Mol, Hansen, Mignon et Troch

Absents: Vélégan (voûte plantaire), Lemaire (élongation à la cuisse), Calisgan (coup sur le genou), Lejeune, Hoho et Lecluse (P3), Marino (non repris)

Réserves: Donnay, Lambrecht Massau et Spano

Loyers: Boon, Verdel, Denis, Patris (46' Sacré), De Geest, Marot, Richir, Hubeaux, Depas, Fontaine (69' Otte) et Colard

Réserves: Sacré, Crevits, Otte et Sacré

Arbitre: Fabien Gérard assisté de Kevin Sanglier et Emile Mutarugera.



Très bonne opération pour Richelle et première victoire "à domicile"

On ne peut donner qu’un bon conseil aux amateurs de foot: n’hésitez pas à rallier le stade de la Cité de l’Oie ! Vous y apprécierez une équipe qui développe un jeu agréable, tourné vers l’avant, le tout dans une ambiance conviviale. Richelle mérite mieux que des tribunes vides. Hier, la formation de Christophe Burnet a très bien entamé les débats, sans toutefois trouver la faille jusqu’à ce coup de réparation accordé après une faute de main contestée par le camp namurois.

Mais, en deuxième période, alors que Loyers mettait le nez à la fenêtre, Xavier Van Mol allait faire la différence à deux reprises. "Je suis ravi ! Deux buts dans un match de promotion, c’est magnifique" se réjouissait le véloce droitier. "Comme pas mal de mes équipiers, je découvre le foot national, où tout va plus vite. Sur ce très grand terrain, je peux exploiter ma vitesse, qui est mon principal atout. Il faut dire que Loyers a joué le hors-jeu fort haut et que cela a facilité ma tâche. Et puis, c’est un réel plaisir d’évoluer dans cette équipe de Richelle."

Avec cette victoire, la première acquise par le club dans sa nouvelle maison, voilà Richelle qui se hisse dans le peloton de tête. "L’objectif du club est d’abord de se maintenir, mais si on peut viser (sic) plus haut, on le fera!" lance le double buteur. Pour le coach Christophe Burnet, le début de saison est excellent. "Tout se passe bien, en effet. Nous sommes à notre place. On va vivre un championnat haletant, puisque tout le monde prend des points." 7 sur 12, c’est tout bon pour démarrer à l’échelon national!

NH.jpg

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: J.P.N. - La Meuse

Très belle remise en question ce dimanche avec la venue de Loyers, une belle victoire 3-1 avec des buts de Nicolas Hansen et un doublé de Xavier Van Mol

c_Sans-titre-1.jpg



Une victoire, un nul et une défaite, premier bilan pour ces trois premières rencontres de ce championnat. Richelle va se remettre en question pour accueillir la R.u.s. Loyers ce week-end.

Un penalty qui change tout

Sans Thomas Henry, dont le dernier test fut négatif, mais sous les yeux de Fabrice Silvagni coach de Couvin-Mariembourg, son prochain adversaire, Loyers entamait prudemment la partie sur le billard de Visé. Son vis-à-vis ne se montrait pas beaucoup plus offensif pour autant et il fallait attendre le premier quart d’heure pour voir Julian Bisconti tenter sa chance. Malgré pas mal d’imprécisions en son sein et un flanc gauche trop facilement transpercé, Loyers gérait bien la partie sans pour autant arriver à inquiéter le gardien adverse. Mais à la demi-heure, Denis touchait le ballon du bras et l’arbitre n’hésitait pas à siffler un penalty transformé par Nicolas Hansen (1-0). Un tournant sans doute dans la partie tout comme cette tête de Marot qui frôlait le montant du but suite à un corner et cela quelques minutes avant la mi-temps.

Sacré prenait la place de Patris pour une seconde période que ses coéquipiers reprenaient bien en dominant les Liégeois mais sans arriver à concrétiser ses occasions (par Depas et Verdel notamment). Au contraire, le réalisme des visités allait faire des ravages puisqu’à l’heure de jeu, Xavier Van Mol était idéalement lancé et s’en allait battre Boon une première fois (2-0) avant de récidiver cinq minutes plus tard toujours en contre-attaque. Cruel pour Loyers qui ne baissait pas les bras et réduisait la marque par Richir (3-1) mais la défaite était bien au rendez-vous.

xvm.jpg

En P3: Richelle B 5 – Banneux B 1

Buts: Lejeune (1-0, 7' ), Quici (1-1, 25' ), Alegre (2-1, 49' ), Tilkin (3-1, 55' ), Nieto (4-1, 65' ), Alegre (5-1, 78' ).

"C’était une rencontre relativement facile. On a peut-être un peu douté à 1-1, et encore… Finalement, je suis un peu déçu, qu’on ne se soit pas mis à l’abri plus tôt, notamment", commente Sébastien Roberfroid, le T1 de Richelle.

"Dans les chiffres, la défaite est dure. Mais pas trop dans la manière. On était pas mal jusqu’à leur second goal", pense Alain Fays, le coach de Banneux B.

A lire sur:

avenir-100.jpg Source: L'Avenir (www.lavenir.net)


Loyers s’adaptera-t-il à un grand terrain?

Avec ses trois points, Richelle est-il un concurrent direct de Loyers qui en compte actuellement un de plus?

"Richelle fait partie de ces P1 Liégeoises qui se sont bien renforcées, particulièrement grâce aux clubs qui ont connu des soucis la saison dernière comme Visé ou Verviers. C’est un bloc solide défensivement et qui joue un peu comme nous", confie le coach Éric Suray, content de la prestation de son équipe la semaine dernière malgré la défaite. "Face au leader, les joueurs ont disputé une bonne partie mais on aura pu à nouveau constater que nous n’avons pas de “ tueur ” dans le rectangle. Mais ça, on le savait avant le début du championnat. Ce qui est rassurant par contre, c’est qu’on n’a pas été surclassés, on a même dominé le Patro Lensois une grosse demi-heure. Et même si le coach adverse déclare que c’était leur plus mauvais match, j’aime penser que c’est notre organisation qui en est responsable".

Richelle joue sur le terrain de Visé, dans un stade en configuration D2: "La pelouse est forcément plus grande, j’espère que mes joueurs ne seront pas trop dépaysés. Je sais que l’adversaire n’est pas encore totalement à l’aise hors de ses bases. Espérons que nous pourrons en profiter et aller chercher au moins un point. Et surtout que nous pourrons, pour une fois, mener au score, ce qui n’a pas encore été le cas jusqu’à présent", conclut le coach loyersois.

En ce qui concerne le groupe, Baeten sera absent (boulot), Henry est douteux, Crevits est de retour alors que Sacré revient de vacances samedi. Il sera repris dans le groupe. Par contre le coach sera privé dès la semaine prochaine de Thomas Henry pour deux semaines.
Un adversaire direct

Pour vivre une saison tranquille, Richelle doit gagner un match comme celui de dimanche. "Il s’agit d’un adversaire direct ayant réalisé un parcours similaire au nôtre jusqu’ici", note Christophe Burnet. L’écarter via un premier succès à Visé serait idéal…

c_DSC_0078.JPG

A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: L'Avenir (www.lavenir.net)


Avant de défier Richelle ce dimanche

Ils ont goûté à la dure loi du football"

Se battre, se dépasser, tout donner ensemble, pendant nonante minutes. Loyers sait pertinemment que son maintien en Promotion passera par un tel état d’esprit positif.

"On savait qu’une première défaite arriverait mais on ignorait quand…"

La bande d’Éric Suray a eu le mérite de ne pas cadenasser le jeu face au Patro Lensois, pourtant leader de la série. Les nuages gris ont été aussi menaçants que les Loyersois en début de match. "On a eu la mainmise sur la première mi-temps mais au final, on n’a rien engrangé. C’est la dure loi du football", soufflait l’entraîneur namurois. "Mais je retiens les côtés positifs, c’est encourageant pour la suite. On a par exemple proposé quelques belles séquences (NDLR: souvent initiées par un Hubeaux rayonnant) et malgré un noyau raccourci par quelques blessures (NDLR: Baeten, Crevits, Sacré), on a tenu le coup."

On a pourtant senti les Loyersois s’éteindre doucement au fil du match. Fatigue et manque de lucidité dans la dernière passe: Loyers a manqué de solutions pour renverser la situation. "Et même lorsqu’on est passé à trois en défense pour tout donner devant, on ne s’est pas créé d’occasions franches", analysait Éric Suray. "Pourtant, je sentais les joueurs en confiance. Contrairement aux deux premières rencontres, on n’a pas eu peur et on savait qu’on était capable de revenir au score comme contre Cointe (de 0-1 à 2-1) et à Aywaille (de 2-0 à 2-2). Malheureusement, cela ne s’est pas produit cette fois."

Parmi les motifs qui poussent au positivisme, Suray peut certainement retenir la première apparition de Mathieu Denis en défense centrale. "Il a fait un bon match, sobrement, sans prendre de risque." Il représente assurément une bonne alternative.

MC.jpg

A lire sur:

avenir-100.jpg Source: L'Avenir (www.lavenir.net)

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.