26 mai 2015

Benoît Waucomont rejoint le Standard

Mise à jour: Notre T2 Michaël Mager prend la même direction et accompagnera Benoît Waucomont au Standard et pas en promotion, Richelle montera donc sans son entraîneur et son T2

Benoît Waucomont a pris sa décision et il ne sera pas le troisième débutant liégeois en Promotion. Il dirigera l’équipe du Standard Femina, en attendant d’autres possibles missions au sein de la maison Rouche.

"C’est une décision difficile car je viens de vivre deux saisons exceptionnelles à Richelle. Les contacts, initiés par Axel Lawarrée, remontent à plusieurs semaines mais j’ai attendu le dénouement de la saison pour fixer mon choix. Il va vers ce nouveau challenge. Avant toute chose, je voudrais remercier le comité, le staff et mon adjoint Michaël Mager ainsi que le groupe de joueurs pour ce que j’ai vécu dans ce club hors du commun. Il m’a donné la chance d’évoluer, de travailler avec une grande liberté de manoeuvre et d’obtenir de belles récompenses. Mais plus que cette étoile de cristal décrochée la saison dernière, c’est ce succès collectif, la montée, qui restera gravée dans ma mémoire. J’ai aussi beaucoup apprécié ces contacts, parfois brefs, autour d’un verre à la buvette, avec des bénévoles ou des supporters. Je souhaite à Richelle le meilleur!"

Du côté du club, la décision n’est pas une véritable surprise même si l’espoir de garder Benoît a vécu jusqu’à hier soir.

"La proposition est intéressante et je comprends que notre entraîneur soit tenté d’y donner suite", nous avait dit Alain Finet dès lundi. "A présent, nous allons chercher un coach qui ait les compétences pour diriger notre équipe en promotion mais qui soit aussi compatible avec l’esprit de Richelle United".

Avant d’opter pour le Standard, Benoît Waucomont s’était penché avec nous sur les priorités et les opportunités de Richelle en Promotion.

"Par rapport aux infrastructures, l’idéal serait d’évoluer à Visé, qui possède un beau stade et un grand terrain. Sinon, il faudra apporter des aménagements à Richelle. L’objectif de cette première année sera de se sauver et de faire le mieux possible. A mes yeux, deux transferts devraient encore être réalisés, un défenseur et un flanc, pour que l’équipe tienne convenablement la route. Il y a des renforts sur le plan offensif mais il faut aussi remplacer un joueur comme Cyril Brissinck qui était un peu l’ouvre-boîtes de Richelle cette saison. Le club a déjà réalisé de bons transferts, qui vont apporter un plus dans le groupe et ramener un peu de football sur le terrain".

DSC_0401.JPG


A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: La Meuse

Waucomont file au Standard!

Les lampions de la fête ne sont pas encore éteints que le club visétois se retrouve (momentanément) sans entraîneur.
Comme pressenti, Benoît Waucomont n’accompagnera pas Richelle en promotion.

Approché, il y a quelques semaines, par le Standard de Liège, il rejoint les bords de Meuse pour prendre en charge l’équipe féminine – et le relais de Patrick Wachel – dernière championne de la BeNe League. Le Hervien l’a annoncé officiellement à ses (ex) dirigeants hier soir. "Une décision difficile, reconnaît le principal intéressé. Je viens de vivre deux saisons exceptionnelles, sportivement et humainement, dans un club qui a cru en moi et m’a surtout laissé travailler en paix. Je ne remercierai jamais assez les gens là-bas, qui sont devenus des amis." Benoît Waucomont ajoute: "Je suis toujours dans l’émotion, mais un moment donné, il fallait prendre une décision." L’opportunité de travailler dans un club à la structure professionnelle, Benoît Waucomont n’a pas voulu la laisser passer.

Mais, dans un premier temps, l’ex-entraîneur de Richelle ne sera, à Sclessin, ni pro ni scout. "Je garde mon emploi d’instituteur et je coacherai l’équipe féminine" précise-t-il. Les dirigeants richellois vont se mettre à la recherche d’un nouvel entraîneur. Henri Verjans et Stéphane Huet figurent en tête de liste des successeurs potentiels.

DSC_0349.JPG


A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: Y.H. - L'Avenir (www.lavenir.net)


Au lendemain de la montée à l'échelon supérieur avec Richelle en promotion, le coach Benoît Waucomont devait prendre une décision. Courtisé par le Standard, il a finalement choisi de rallier Sclessin. Il y sera plus que certainement employé à temps plein avec des fonctions de scouting et certainement aussi pour entrainer la section féminine.

Il avait d’ailleurs déjà rencontré Axel Lawarée. Le coach de Richelle était donc en pleine réflexion. Du côté du club, Alain Finet avait déclaré: "On ne veut pas mettre la pression sur Benoît qui se doit de prendre sa décision en âme et conscience. On pense qu’il existe encore de bons entraîneurs sur le marché. Maintenant, on souhaite évidemment que notre coach continue avec nous." Cette décision va en attrister plus d'un.

Tout le F.c. Richelle ne le remerciera jamais assez pour tout ces bons moments intenses et lui souhaite bonne chance dans la suite de sa carrière.

Plus d'informations dans les heures qui viennent

c_DSC_0025.jpg

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.