07 mai 2015

Finale du tour final 2014-2015

Verlaine.jpg

Les buts par: Dimitri Vélégan et Cyril Brissinck

Pas de photos de la rencontre



Les compositions:

Verlaine: Firquet, F. Doverin, J. Doverin, Van Hove, Ouchan, Petitjean, Riga (71' Dumont), Barry, Henry, Heudens, Grégoire (87' Pizzinato).

Réserves: Dumont, Pizzinato.

Richelle: Gérard, Lambrechts, Mignon, Wangermez, Deghaye, Lecluse, Massau (89e Bemelmans), Hansen (15e Thys), Di Luzio (77e Petit), Brissinck, Velegan.

Réserves: Tossings, Bemelmans, Thys et Petit.

Arbitre: Vincent Genard, assisté de Stéphane Claes et Jean-Pierre Pauly



Verlaine éliminé par un Richelle, maître absolu du réalisme

Venu jouer à Verlaine avec la ferme intention d’utiliser ses armes à fond, Richelle, qui a défendu bec et ongles, a profité de deux très jolis contres pour s’imposer et se qualifier pour le tour final inteprovincial.

La superbe saison de Verlaine s’est donc arrêtée en plein vol ce jeudi soir, en finale du tour final de P1 liégeoise. Pourquoi en plein vol? Eh bien parce que les Verlainois ont prouvé contre Richelle qu’ils étaient loin d’être cuits comme on aurait pu le craindre, et qu’ils auraient pu aller plus loin dans leur périple vers la nationale. Ils ont prouvé qu’ils étaient encore capables de livrer de très beaux matchs, sur une pelouse, il est vrai, assez exceptionnelle.
Deux contres, deux buts, résumaient énormément de spectateurs, et on ne pouvait tout à fait leur donner tort. Richelle a laissé faire le jeu à Verlaine, et, attendant patiemment son heure devant un gardien Jean-Philippe Gérard super sûr de lui. "Deux contres d’école" a-t-on envie d’écrire, un par mi-temps, même si c’était à peu près tout offensivement côté visiteur.

A 7 minutes du terme, Grégoire ratait un pénalty (Gérard encore l'arrêtait) qui, marqué, aurait donné six dernières minutes de jeu palpitantes. Même si Verlaine, même sans cela, allait tout tenter jusqu'au bout.
Bref un scénario de match qui évidemment ne manquait pas de susciter l’ire du coach verlainois Marc Ségatto, écœuré, comme ses joueurs d’ailleurs ("J’ai rarement été autant dégouté après un match", confiait Petitjean). Un Segatto qui exprimait sa déception mais qui était repris de volée par l’entraineur de Richelle Benoit Waucomont. Visiblement, les deux hommes ne s’apprécient pas plus que ça. En attendant, les nombreuses possibilités de buts verlainoises, fruits de très belles phases de jeu (mais trop peu cadrées) ne donnaient rien, et il fallait bien aux supporters des Verts philosopher, comme leur bourgmestre Hubert Jonet qui lâchait à deux joueurs. "Ne vous tracassez pas, vous nous avez offert de beaux matchs une belle saison, ne soyez pas déçus."

"On est déçus pour notre staff, qui a fait un travail extraordinaire", confiait Hassan Ouchan. "Je pense au coach, mais aussi à Thierry Witsel et à Pedro Gomez qui nous chauffe avant les matchs."

Le Verlaine de ce jeudi n’aurait pas fait tache en promotion....

Verlaine est tout simplement tombé contre une équipe de Richelle superbement organisée et diablement efficace. Pourtant, après vingt minutes, on se demandait à quelle sauce les Richellois allaient être mangés. Devant 500 personnes, Petitjean par deux fois et Florian Doverin chauffaient les gants de Gérard dès l’entame. Dimitri Vélégan répondait d’une frappe flottante repoussée par Firquet. Malgré cette domination territoriale des locaux, Richelle ouvrait le score. Sur un contre rondement mené, Dimitri Vélégan comptait sur Alexandre Di Luzio pour se jouer de Doverin avant de le servir face à un but vide (0-1). Verlaine avait pris un coup sur la tête et ne se montrait plus tellement menaçant dans cette mi-temps, tout profit pour Richelle qui gérait.

Après la pause, Verlaine repartait de plus belle. Van Hove se promenait dans la défense avant de remettre à Barry qui obligeait Jean-Philippe Gérard à sortir une belle parade. Heudens et puis Henry à l’heure de jeu semaient la pagaille dans la défense, mais il y avait toujours bien une jambe ou Jean-Philippe Gérard pour sauver les meubles. À un quart d’heure du terme, alors que Verlaine poussait, Dimitri Vélégan lançait Cyril Brissinck qui faisait jouer sa vitesse avant de lober Firquet pour porter l’estocade (0-2). Barry obtenait malgré tout un penalty, mais Jean-Philippe Gérard stoppait l’envoi de Grégoire. Heudens tentait une dernière frappe, mais cela ne voulait définitivement pas rentrer. L’aventure s’arrête là pour les Taureaux qui sortent la tête haute et peuvent être fiers de leur superbe saison. Quant à Richelle, il accueillera les Luxembourgeois d’Ethe dimanche…

Ethe affrontera Richelle au tour final interprovincial

Les Cassidjes connaissent enfin le nom de leur adversaire pour le premier tour du tour final interprovincial. Il s’agit des Liégeois de Richelle.Les Cassidjes qualifiés ce mercredi, il fallait maintenant attendre jeudi soir et la confrontation entre Verlaine et Richelle pour connaître le nom du futur adversaire des Gaumais. Et ce sont finalement les pensionnaires de P1 de Richelle qui se sont imposés (0-2). Ce club a terminé deuxième lors de la saison régulière avec seulement quatre défaites. C’est également la deuxième meilleure défense de la saison en P1 liégeoise. À noter qu’ils n’ont plus perdu depuis le… 9 novembre.

DSC_0072.jpg



Verlaine ou Richelle à l’interprovincial?

Superbe affiche ce jeudi soir à Verlaine. L’équipe locale, fatiguée mais «euphorique» essaiera de se qualifier pour le tour final interprovincial.

Tournoi de jeunes oblige, c’est à 19h30 ce jeudi que se rencontreront Verlaine et Richelle, les deux qualifiés pour la finale du tour final interprovincial. Deux équipes qui ont sans doute été les plus belles surprises de la saison de P1 (avec Cointe évidemment), Richelle ayant son lot de blessés et de contretemps mais terminant la compétition plus fringant que jamais. "Vous savez, dans un noyau le nom qui est au-dessus n’est pas toujours forcément meilleur que le gars qui est en dessous de lui et qui attend son heure", remarque Marc Segatto, évoquant son adversaire. "À Richelle visiblement, les gars qui étaient en dessous au départ avaient des qualités."

C’est que les Richellois, pour des raisons diverses (Damien Busarello remercié pour avoir signé ailleurs après avoir signé une convention, Maxime Limbourg disparu depuis qu’il a été mis 16e sur la feuille, Benoît Mulkin remercié aussi pour des raisons internes, Jonathan Lemaire blessé) ont perdu plusieurs éléments, ce qui ne les a pas empêchés de faire de derniers brillants résultats. Et sans doute d’être plus frais que Verlaine qui vient de jouer la finale de la coupe de la Province alors que certains de ses joueurs avaient déjà paru un peu cuits contre Lensois.

"Je vais un peu faire mon Michel Preud’homme, "avoue Segatto, "mais nous manquons de fraicheur pour aborder ces matchs. Deux rendez-vous aussi importants en si peu de temps, c’est compliqué. Certes, le mental compense en partie, et les jambes, grâce à la victoire en coupe, seront moins lourdes, mais il faut quand même espérer qu’il ne fasse pas trop chaud pour que les organismes ne fatiguent pas trop vite."

Les Verlainois, comme les Richellois du reste, vivent en tout cas une période enthousiasmante. "Oui, bien sûr", répond encore Segatto, "et depuis deux ans nous avons la chance de vivre ce genre de choses. Maintenant, l’enthousiasme ne suffira pas. Il faudra éviter d’avoir un trou comme nous en avons eu pendant vingt minutes contre Warnant. Contre une bonne équipe, comme Richelle, on se ferait avoir. Il va falloir gérer la fatigue sans pour autant qu’il soit question de calculer."

Côté richellois, tout baigne! "Et nous abordons ce match dans le même état d’esprit que les deux précédents", confie Benoit Waucomont, le coach. "En nous disant qu’il y a moyen de réussir un truc et en espérant que la belle aventure continue. Verlaine sera peut-être un peu plus fatigué que nous, c’est vrai, mais sa victoire en coupe a sans doute aussi dopé ses joueurs. La promotion? Ce serait ridicule d’y penser: ce dimanche, tout s’arrêtera peut-être déjà pour nous. Non, nous voulons continuer, mais sans penser plus loin…"

DSC_0098.JPG


A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: L'Avenir (www.lavenir.net)


Etape suivante dans cette prolongation de saison assez remarquable, après l'obstacle disonais, c'est maintenant Verlaine qui se dresse sur la route du F.c. Richelle Utd. pour un éventuel accessit à l'échelon supérieur. Rendez-vous ce jeudi 14 mai à 19h30.

Du côtés de la P3, le nouvel entraîneur Sébastien Roberfroid prépare déjà la saison prochaine avec une rencontre amicale ce lundi 11 à 19h30 au S.f.c. Saive.

Résultat: défaite 3-1 avec un but de Jérôme Remy

Prochaine rencontre, ce mardi 19/05 à 19h30 contre Croatia Wandre (à Richelle)

DSC_0119.JPG

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.