25 février 2015

F.c. Richelle Utd. - R.s.c. Beaufays (Championnat journée 20)

20-beaufay-aubel-P1-P3.jpg

Les buts par: Dimitri Vélégan et Damien Busarello

Les photos de la rencontre


Les compositions:

Richelle: Gérard, Thys, Wangermez, Limbourg, Hansen, Vélégan, Possen, Lambrecht, Busarello, Mignon et Brissinck

Réserves: Tossings, Lecluse, Bemelmans et Lemaire

Beaufays: Genchi, Bosson, Dembrassinne, Hanoset, Bauduin, Duprez, Tomasetig, Petit, Bisconti, Lemaire et Restiglian

Réserves: Aneli, Troch et Vreven

Arbitre: Jérôme Diricq assisté de Jean-Pierre Pauly et Georges Hiligsmann.



La déception est grande

3 leaders différents en 3 semaines : le Patro profite du partage entre Richelle et Beaufays

Le grand vainqueur du super-dimanche de P1, c’est le Patro Lensois, qui a émergé d’un scénario compliqué contre l’autre équipe en forme du moment, le Stade Disonais. Et ne perdons pas de vue le match de retard que compte Verlaine et qui pourrait ramener les promus à hauteur de Beaufays et de Cointe. Le partage entre Belfagétains et Richellois ne convenait ni aux uns ni aux autres.

Ajoutons-y les grandes manœuvres pour le prochain mercato et pour Alain Finet, la coupe était pleine.

A Richelle, l’ivresse du tour final est encore bien présente et l’envie de faire partie des quatre participants, c’est le fil rouge de la saison des hommes de Benoît Waucomont. Ils avaient aussi en référence leur retentissant succès contre Cointe. Mais cette fois, c’est eux qui ont manqué un penalty. "C’est le troisième pour Cyril Brissinck et je vais désigner un autre tireur", nous confiait l’entraîneur richellois, "mais il faut reconnaître que jusque-là nous n’avions pas montré grand chose. Notre milieu de terrain souffrait contre une formation de Beaufays très déterminée et qui jouait assez haut. Nous n’avons pas su utiliser l’espace dans le dos de la défense en abusant de longs ballons alors qu’un appui latéral aurait permis d’échapper au hors-jeu. Sur le déroulement de la seconde période, nous pouvons nous estimer mal payés même si Jean-Phi Gérard fait un gros arrêt à 1-1". "Je ne vois pas partir le tir de Petit et je me lance donc sans avoir effectué un pas sur ma droite. Heureusement, je touche assez la balle que pour l’envoyer vers le montant" commentait le capitaine de United.

Dans le camp belfagétain, Kevin Petit aurait pu être le héros. Il fut quand même l’homme du match. "Sur mon but, j’arrive un peu émoussé à l’entrée du rectangle et je choisis d’utiliser la pointe de la chaussure pour mettre le ballon à droite de Gérard. Le coup de tête suivant, pour le même prix, il est du bon côté du poteau. Puis mon tir en seconde période, je le vois dedans et il faut une grosse intervention du gardien pour l’écarter". Le Martien comme le surnomme Luc Ernes affichait une grande motivation. "Nous voulions faire quelque chose pour le coach. Il est sorti affecté de notre période creuse et nous savons qu’il tient à ce titre. C’est le moment de montrer que nous le voulons aussi".

Si Luc semble réfléchir à son avenir, à Richelle aussi les grandes manoeuvres ont commencé et Alain Finet était furieux. "Lixhe vient de nous prendre Damien Busarello qui avait pourtant donné sa parole et signé sa convention. Un coup bas entre clubs de l’entité!" Les écrits s’envolent donc aussi…

DSC_0028.JPG

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Yves Colette - La Meuse


Richelle et Beaufays dos à dos

Le choc de la journée a accouché d’un nul. Un résultat qui n’arrange aucun des deux protagonistes. Mais bien Lensois...
Les deux équipes ont eu une longue période de domination, à chaque fois lorsqu’elles se trouvaient avec le vent de face, mais sans faire la différence. Les Belfagétains sont bien entrés dans la partie, et Petit ouvrait la marque au terme d’un solo dans l’axe du jeu (0-1). Un coup de tête du même joueur échouait ensuite au ras du montant de Jean-Philippe Gérard. Sur un contre, Cyril Brissinck était étendu dans le rectangle par Bosson mais il manquait la conversion du penalty, secouant la latte. Un centre-tir de Dimitri Velegan dans la lucarne ramenait pourtant la parité (1-1).

Richelle prenait alors à son compte la seconde période, même si Gérard devait se détendre pour dévier via le montant un tir de Petit. Damien Busarello profitait d’un centre de Mignon pour tromper Genchi (2-1). Mais Vreven, via la jambe de Maxime Lecluse sauvait un point pour les siens (2-2).

DSC_0177.JPG

En P3:

Les "petits" de la série sonnent la révolte

Aubel B 2 – Richelle B 4

Les buts: Mulkin (0-1, 5'), Meyers (1-1, 20'), Nijhof (2-1, 35'), Mulkin (2-2, 44'), Janssen (2-3, 65'), Mulkin (2-4, 80')

"La victoire de Richelle n’est pas volée. Mes garçons n’ont pas su profiter de leurs belles périodes et n’ont pas eu la réaction escomptée lorsque ça tournait à leur désavantage", admettait le T1 aubelois Michel Remacle. "Malgré un effectif réduit, ce match a été bien géré par mon équipe même si, et il faut bien l’avouer, l’apport de Benoît Mulkin dans un grand soir a fait offensivement la différence", concédait le coach visétois Renaud Jadoul.

A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: L'Avenir (www.lavenir.net)



Lensois, nouveau leader

Du changement en tête de classement. Beaufays tenu en échec à Richelle, Lensois en profite pour s'isoler devant.

Lensois voulait éviter un faux pas... Mission plus qu'accomplie. Bien que ce ne fut pas forcément simple. Menés après 6 petites minutes, les Patronnés n'ont rien lâché. Ils sont revenus dans le match, lentement mais sûrement. Pour égaliser et prendre les devants, entre la 73e et la 86e minute de jeu. Le tout, grâce à un doublé de Marin, de la tête et puis du pied. Avec cette victoire, Lensois réalise la bonne opération du week-end. Les gars d'Henri Verjans s'isolent en tête avec 49 points.

Soit deux de mieux que Beaufays, tenu en échec à (et par) Richelle. Dans l'affiche de la journée, les deux clubs ne sont donc pas parvenus à se départager. Les deux équipes ont alternativement mené. Pour être chaque fois rattrapées. Bilan des courses: Beaufays passe 2e avec 47 points; Richelle reste 4e avec 45 points.

c_DSC_0030.JPG




Match au sommet ce week-end avec la venue de Beaufays, actuel leader de ce championnat, en cas de victoire, les hommes de Benoît Waucomont reviendraient à hauteur des troupes de Luc Ernès et cela rendrait le championnat encore plus attrayant par la suite.

Beaufays n’a pas mis un temps fou pour retrouver la tête du classement, une semaine après l’avoir abandonnée à Cointe. Les hommes de Luc Ernes ont d’abord remis les pendules à l’heure contre Raeren, et ensuite pleinement profité du faux pas de ces mêmes Cointois, battus à Dison, pour récupérer leur place sur le trône.

c_DSC_0076.JPG

Du côtés de la P3:

Aubel, l’exemple à suivre

Cela fait maintenant plusieurs saisons que les équipes "B" ont vues le jour. Bien que l’on retrouve majoritairement ces équipes dans les séries de P4, certaines d’entre elles jouent à l’échelon supérieur.

C’est le cas en P3C de Herve B, de Blegny B, de Richelle B, d’Elsaute B, de Minerois B et d’Aubel B. Ces 6 clubs permettent d’ailleurs à la P3C d’être la série de 3e provinciale liégeoise la plus représentative de ces équipes bis. Ce sera l’occasion pour certains d’affirmer que ces collectifs tirent le niveau vers le bas et que la série n’en est que moins forte. D’autres envisageront cette large présence comme le reflet du bon fonctionnement au sein des clubs, entre les joueurs qui transitent d’un noyau vers l’autre. Afin d’éclaircir quelque peu la situation, prenons l’exemple d’Aubel B.

Ce groupe est l’un des plus jeunes de notre championnat et figure malgré tout dans le top 5 depuis l’entame de la compétition. Les Aubelois ont su trouver la bonne alchimie permettant ainsi de récompenser les joueurs les plus méritants de l’équipe P3 en leur donnant une chance de montrer leur valeur en P2C. Dans le sens inverse, les joueurs ayant besoin de temps de jeu et de rythme pour diverses raisons trouvent refuge dans l’effectif P3 le temps d’un match ou plus. En procédant ainsi, Aubel permet à ces deux formations de garder un certain niveau. L’exemple à suivre.

A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: TPz. - L'Avenir (www.lavenir.net)

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

18 février 2015

R.f.c. Warnant - F.c. Richelle Utd. (Championnat journée 19)

19-warnant-minerois-P1-P3.jpg

Le but par: Damien Busarello

Pas de photos de la rencontre



Les compositions:

Warnant: Henrotte, Cambresy, Klein, Mercier, De Vierman, Geuns, Vanstechelman, Moureaux, Thiry, Galère et Neerdael

Réserves: Castillo, Lizen et Deltour.

Richelle: Gérard, Deghaye, Hansen, Wangermez (73' Vélégan), Limbourg (80' Thys, Lecluse (65' Lemaire), Brissinck Limbourg, Lambrecht, Busarello et Mignon.

Réserves: Tossings, Vélégan, Thys etLemaire.

Arbitre: Kévin Gonzalez assisté de Denis Jacob et Bruno Mascherin..



Une minute de trop pour Warnant

Un score de parité a logiquement clos la partie hier aux Burettes mais, vu la physionomie du match, on admet la déception des Hesbignons.

Quand il ne reste plus qu’une poignée de secondes à jouer et que vous menez au score, même si l’égalisation adverse est méritée, la déception est inévitable. C’est exactement ce qui est arrivé aux hommes du président Houssa hier.
Peu après le quart d’heure, les Verts avaient magnifiquement ouvert le score. "Un but d’école", narrait lucidement Benoit Waucomont après la rencontre. "Un débordement suivi d’un centre en retrait et d’une anticipation parfaite au premier poteau". Merci coach pour cette explication pleine de justesse, reste juste à fournir le nom des duettistes. Les incontournables Neerdael à la préparation et Vanstechelman à la conclusion.

Pourtant, c’est Richelle qui, la plupart du temps, prenait le jeu à son compte mais sans réellement inquiéter Henrotte qui devait juste claquer un ballon au-dessus de sa barre. Dès la reprise, Geuns avait la possibilité de doubler la mise mais il plaçait à côté de la cage. Peu après, Neerdael voyait son envoi contré.

Durant le dernier quart d’heure, la suprématie des Mosans devenait totale. Warnant s’arc-boutait tant bien que mal. Henrotte captait joliment un coup-franc bien donné par Cyril Brissinck. Quelques instants plus tard, il était tout heureux de voir sa transversale puis Neerdael, à même la ligne de but, empêcher Dimitri Velegan et Damien Busarello d’envoyer le ballon au fond des filets.

Alors qu’ils pensaient avoir empoché les trois points, dans les derniers instants du match, les hommes d’Eyckmans en perdaient finalement deux. Un coup de coin à nouveau bien botté par Cyril Brissinck était propulsé vers le but par Maxime Thys. Henrotte, une fois encore, repoussait le cuir mais Damien Busarello, à l’affût, égalisait méritoirement.

Du côtés de la P3:

Minerois B s’incline dans le match à ne pas perdre

Richelle B 3 - Minerois B 0

Les buts: Mulkin (1-0, 45'), Ikbela (2-0, 61'), Jacquet (3-0, 72')

Richelle B remporte le match à ne pas perdre. "Sur un terrain compliqué et avec l’apport de trois éléments issus de la P1, on fait la belle opération du week-end en fond de classement", admettait le coach de Richelle Renaud Jadoul.

A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: Eddy Nullens - L'Avenir (www.lavenir.net)



Beaufays reprend le leadership

Décidément, on joue à la chaise musicale cette année en tête de la P1. Beaufays, large vainqueur (3-0) contre Raeren, reprend la tête d'un classement qu'il avait perdu la semaine dernière au profit de Cointe. Les Liégeois, eux, ont perdu face à Dison (1-0) et se retrouvent poussés sur la troisième marche du podium.

La rencontre entre Warnant et Richelle s'est finie sur un score nul (1-1). Richelle aurait pu se retrouver 3e en cas de victoire mais il n'en sera rien. Warnant, lui, continue à végéter dans le ventre mou du classement.

Cyril Brissinck (Richelle) en tête du classement des buteurs

Cyril Brissinck rejoint pour la première fois la tête du classement des buteurs.

Ils sont désormais quatre en tête du classement des buteurs de la P1.

* 16 buts : Olondo (Cointe) +2, Brissinck (Richelle) +1, Gregoire (Verlaine), Neerdael (Warnant)
* 15 buts : Duprez (Beaufays), Rasquin (Lensois) +3
* 13 buts : Wanderson (Lensois) +6 , Nito (Dison)

c_DSC_0088.JPG


Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

11 février 2015

F.c. Richelle Utd. - K. Honsfeld S.v. (Championnat journée 15)

15-honsfeld-cornesse-P1-P3.jpg

Les buts par: Cyril Brissinck et Maxime Lecluse (3)

Pas de photos de la rencontre


Les compositions:

Richelle: Gérard, Deghaye (70e Lambrechts), Mignon, Wangermez, Possen, Massau, Limbourg, Hansen, Lecluse, Brissinck (77e Bemelmans), Busarello (65e Velegan).

Réserves: Tossings, Vélégan, Lambrechet et Bemelmans

Honsfeld: A. Henkes, Thelen, Johanns, A. Jost, Rauw (72e Gabriel), Th. Henkes (68e Heinzen), P. Jost, Vronen, Hilgers, Calisgan (86e Miesen), S. Henkes

Réserves: Gabriel, Heinzen et Miesen

Arbitre: David Bertholet assisté de Mostapha Chakouath et Philippe Schmetz.



Info service: Pour raison de vacances neigeuses, le site ne sera pas mis à jour ce week-end ni le prochain.



Richelle atomise Honsfeld

A la suite de la victoire de Dison samedi soir, Richelle savait qu’il devait impérativement l’emporter pour rester en bonne position en vue du gain de la tranche.

Mission accomplie pour les troupes de Benoît Waucomont, même s’il aura fallu attendre l’heure de jeu pour que le match soit plié. Sur l’un de ses premiers ballons, Maxime Lecluse trouve déjà la faille après… trois minutes de jeu. Dans la foulée, Damien Busarello est accroché dans le rectangle et Cyril Brissinck s’élance pour botter le penalty, mais Andreas Henkes l’arrête.

Honsfeld passe près du KO… Hormis un coup franc du joueur-entraîneur Bernd Rauw et un tir lointain signé Pascal Jost, les Germanophones n’ont d’ailleurs pas grand-chose à revendiquer. Tout profit pour Richelle, mieux inspiré en remontant sur la pelouse après la pause. "En première mi-temps, il n’y avait pas de mouvements", regrette l’entraîneur, Benoît Waucomont. "En deuxième période, on a directement des occasions nous permettant de doubler puis creuser l’écart", se réjouit-il. Maxime Lecluse plante sa deuxième rose d’une superbe frappe des 30 mètres, à l’heure de jeu. Deux minutes plus tard, un coup franc signé Cyril Brissinck fait mouche. Maxime Lecluse, encore lui, assomme un peu plus les Germanophones en inscrivant son troisième but de l’après-midi (4-0).

Toujours la tranche en ligne de mire

"Il nous reste deux matches, contre Warnant et Beaufays, pour peut-être gagner la tranche", indique le coach de Richelle, dont l’équipe est à égalité de points avec Dison à deux journées de la fin de la deuxième tranche.

A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: C.G. - L'Avenir (www.lavenir.net)



Richelle: "Une valeur sûre"

Fabian Bruwier, le Président de Richelle, évoque le présent et l’avenir de son club

En s’imposant dimanche dans le match au sommet qui l’opposait au DC Cointe, Richelle a démontré qu’il était bel et bien une valeur sûre de l’élite provinciale.

Au terme du plantureux succès des joueurs de Benoît Waucomont, Fabian Bruwier, le Président Richellois a évoqué avec nous l’avenir du club…

Bien malin qui aurait pu prédire que Richelle allait infliger un score de forfait à la talentueuse équipe de Kevin Caprasse. Pourtant, c’est ce qu’il s’est passé. C’est ça aussi les joies du football… Il n’empêche que cette saison, Richelle a pris six points à Cointe. "Pour moi, Richelle avec Verlaine, est la meilleure équipe de la série", commentait sportivement Kevin Caprasse, "c’est une valeur sûre de la P1."

Pourtant, Richelle n’en est qu’à sa deuxième saison en en P1: "Nous sommes montés une première fois avant de redescendre. Nous sommes remontés la saison suivante et là, je dois avouer que cela ne se passe pas trop mal", raconte le Président Richellois, "pour mes 40 ans, les joueurs m’ont fait un beau cadeau avec cette superbe victoire. Je me dois de préciser que si nous en sommes là, c’est aussi grâce à Benoît Waucomont. Déjà quand il était à Herve je m’étais dit qu’il avait le profil pour entraîner chez nous. Je le sentais bien. Je l’ai donc engagé et il me le rend au centuple!"

Avec ce succès, Richelle pointe à la quatrième place du classement à seulement 4 points de Beaufays qui affronte Cointe le week-end prochain. Par les temps qui courent, nous avons voulu savoir si l’occasion se présentait, si Richelle accepterait une éventuelle montée…

"Soyons clairs", ajoute Fabian Bruwier, "jamais on ne refusera une telle occasion si elle se présentait mais il faut se rendre compte que chez nous, le gros problème concerne les infrastructures. Avec l'arrivée des Chinois à Visé les choses risquent d'encore se compliquer. Jusqu’à présent, une partie de nos jeunes s’entraîne à Visé et une autre partie chez nous. Le souci c’est que, comme on ne sait pas de quoi demain sera fait, ce sont 140 jeunes, dont une majorité vient de Visé, qui sont pris en otage. La ville est bien consciente du problème. Nous avons fait tout ce qu’il nous a été demandé. On nous promet un nouveau bloc vestiaires-buvette et pourquoi pas un terrain synthétique mais en attendant, on ne voit rien venir…"

Richelle a la chance de pouvoir compter sur plusieurs sponsors, pas sur un principal sans qui rien n’existerait. La majorité des joueurs et le coach ont déjà rempilé pour une saison de plus plutôt que de céder à l’appât du gain. Preuve supplémentaire qu’il fait bon vivre à Richelle…

c_ML.jpg



A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: J.P. Dessouroux - La Meuse

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

04 février 2015

F.c. Richelle Utd. - R.d.c. Cointe (Championnat journée 24)

24-cointe-herve-P1-P3.jpg

Les buts par: Romain Petit, Cyril Brissinck, Maxime Limbourg, Laurent Massau et Maxime Lecluse

Les photos de la rencontre



Les compositions:

Richelle: Gérard, Deghaye, Wangermez, Limbourg, Hansen, Petit (75' Lecluse), Lambrecht (85' Possen), Massau, Busarello (81' Vélégan), Mignon et Brissinck.

Réserves: Tossings, Vélégan, Possen et Lecluse

Cointe: Condo, Agovic, Lefèvre, Bayock, Serwy, Hansoulle, Selemani (62' Varela), Kadima, Diakhate, Olondo et Aksu

Réserves: Mouhli, Mascolo, Ouraga et Varela

Arbitre: Yusuf Askoy assisté de Loïc Lamberti et Eddy Rouvroy.



Un carton pareil, Richelle ne s’y attendait pas!

Un score pareil dans un match entre équipes du subtop, ça surprend toujours. Les deux derniers buts… folkloriques, inscrits par Laurent Massau (centre poussé par le vent) et Maxime Lecluse (du dos!) expliquent en partie l’ampleur des chiffres. Les Cointois avaient définitivement baissé pavillon dans le quart d’heure précédent, au moment où, mené 2 à 0, le Daring hérite d’un coup de réparation… galvaudé par Olondo (72e ). L’essai, un peu nonchalant, de l’ex-Standardman est repoussé par Jean-Philippe Gérard!

La demi-heure initiale n’augurait pourtant rien d’une telle physionomie de match. "On jouait dans leur camp. On avait la maîtrise de ce match" résume un Kevin Caprasse remonté par les décisions arbitrales à l’origine des deux premiers buts. "Mais bon, mes gars n’ont qu’à s’en vouloir aussi. On a eu quelques situations pour ouvrir le score. Richelle, lui, vient deux fois au but et mène 2-0!" Pas faux comme analyse. En somme, c’est l’équipe la mieux organisée qui s’est imposée. Richelle a su attendre son heure… avec réalisme et un brin de réussite, à l’image du but d’ouverture de Petit, via la transversale. "Mes joueurs savaient qu’ils trouveraient des espaces dans la défense adverse" glisse un Benoît Waucomont pointant aussi l’arrêt décisif de son gardien. "Le penalty aurait pu changer la donne. Cointe venait de changer de dispositif tactique et on n’en menait pas large."

Bref, ce 5-0, c’est un peu forcé.

Busarello dans le rôle du passeur

Damien Busarello n’a pas pris sa part de gâteau dans les cinq buts inscrits par Richelle. La faute, en partie, a un énorme raté aux six mètres à la retombée d’un ballon expédié par Hansen sur le dessous de la transversale (53e ).
Par contre, le travail de sape de l’ancien attaquant calaminois a fini par faire voler en éclats la défense en ligne de Cointe. Damien Busarello est à l’origine des deux premiers buts, ceux qui ont mis son équipe sur le velours dans le 3e quart d’heure. "Je suis généralement tenu à la culotte. Ici, les défenseurs de Cointe m’ont laissé beaucoup de liberté, s’étonne-t-il. J’ai profité de ces espaces pour demander souvent des ballons en profondeur."

6 sur 6 contre Cointe, c’est extra aux yeux de Damien. "À 3-0, on a senti qu’ils abandonnaient le combat. On a juste un peu douté entre le moment où je rate le 3-0 et leur penalty arrêté par Jean-Phi (Gérard). Pour le reste, on s’est plutôt bien débrouillé (rires)."

DSC_0055.JPG


A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: Yves Hardy. - L'Avenir (www.lavenir.net)



Beaufays et Cointe trébuchent, tout profit pour Lensois et Richelle

Si cinq matches étaient remis, trois se jouaient malgré tout cet après-midi en P1 liégeoise. Avec des conséquences intéressantes...

Les deux équipes qui se partagent la tête du championnat de P1 liégeoise, Beaufays et Cointe, étaient en déplacement cet après-midi. Beaufays se rendait à Blegny. La première mi-temps fut fermée. Blegny, avec une équipe rajeunie, misait sur le contre et cadenassait à l'arrière. Il fallut attendre la demi-heure pour voir deux occasions, coup sur coup et de part et d'autre. Score nul et vierge toutefois après 45 minutes. Changement de configuration au retour des vestiaires. Blegny se portait davantage vers l'avant et était récompensé à l'heure de jeu. Nottoule, qui fêtait sa première sélection, laissa longtemps rêver d'un possible succès... Mais Beaufays obtint un penalty à dix minutes du terme. Penalty transformé par Petit. Score final logique: 1-1. Beaufays préserve sa première place au classement... Mieux, l'équipe possède désormais un point d'avance sur Cointe.

C'est la surprise du jour. La claque pour Cointe à Richelle... Richelle s'impose 5-0. Avec 5 buteurs différents, dans l'ordre: Petit, Brissinck, Limbourg, Massau et Lecluse. Sauf remise..., Cointe a une semaine pour digérer ce faux pas. Et préparer sa rencontre au sommet de dimanche prochain face à Beaufays. Beaufays et Cointe qui trébuchent, tout profit aux poursuivants... Richelle revient dans le coup. Idem pour Lensois...

c_DSC_0124.JPG



Va t-on enfin disputer une rencontre à Richelle en 2015...? suspens de la météo en attendant la venue de Cointe. Pour rappel, ce match "référence" au Chera voyait une belle victoire en déplacement au terme d'un match fort engagé et exemplaire. Attention: l'horaire d'été reprend ses droits, début de la rencontre à 15h00.

En attendant la météo du week-end, voici l'avis de Benoît Waucomont sur la première partie du championnat. (par Kévin Vallée, administrateur de Liège-sport.be.)

Benoît Waucomont et Richelle United confiant pour l’avenir

Cinquième de la première provinciale, Richelle United et son coach Benoît Waucomont effectuent une bonne première partie de saison se retrouvant à  six longueurs du duo de leaders (Beaufays et Cointe).

le groupe de Benoît Waucomont a du, une nouvelle fois composer avec les moyens du bord suite aux trop nombreuses blessures de joueurs essentiels en ce début de saison. En effet, out les Lemaire, Possen et autre Thys.

Parole au coach:

"Après analyse de notre début de saison, on se rend compte que l’on ne s’en sort pas trop mal. Jonathan Lemaire avait trouvé le chemin des filets à 19 reprises la saison passée, je ne l’ai aligné que 120  minutes cette saison suite à différentes blessures. Il va subir une opération à l’épaule qui l’éloignera encore des terrains. j’ai du également composer sans Possen et Maxime Thys…"

Même si la saison n’est pas encore terminée, le staff pense déjà à l’avenir en ayant prolongé son coach. Une dizaine de joueurs du noyau actuel ont d’ailleurs émis le souhait de continuer l’aventure sur les hauteurs visétoises. Le club étant encore jeune, il ne dispose "que" d’équipe de U14 et devra sans doute se renforcer à l’extérieur en attendant l’éclosion de ses cadets. Des nouvelles qui vont permettre à toute l’équipe d’aborder les prochains matchs dans de bonnes conditions et pourquoi pas évoluer dans la division supérieure dans les prochaines saisons?

c_mach.jpg



A lire sur:

80.jpg Source: Kévin Vallée. - Liège-sport (www.liege-sport.be)

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |