14 janvier 2015

R.e.r.c. Amay - F.c. Richelle Utd. (Championnat journée 21)

21-amay-olne-P1-P3.jpg

Le but par: Romain Petit et Cyril Brissinck

Les photos de la rencontre


Les compositions:

Amay: Poisquet, Touré, Destexhe, Vitoux, Brugmans, Sylla, Pirotte, Zurowski, Notaro (80e Citron), Jashanica (72e Palluotto) et Boccar (87e Jespers).

Réserves: Jespers, Palluotto et Citron

Richelle: Gerard, Deghaye, Wangermez, Limbourg (70e Bemelmans), Hansen, Petit (80e Velegan), Possen, Massau, Busarello (87e Janssen), Mignon et Brissinck.

Réserves: Tossings, Bemelmans, Vélégan et Jansen.

Arbitre: Erwin Brams assisté de Olivier Morciaux et Gaetano Falzone.



Richelle, pas inquiété…

Le coach richellois Benoît Waucomont était bien entendu ravi de la victoire à Amay. "Un match de reprise, ce n’est jamais évident. On a eu deux à trois occasions franches que l’on devait mieux exploité. En seconde période, notre jeu a été plus brouillon mais il y a eu ce penalty. à côté de ça, Amay ne nous a jamais vraiment inquiété non plus."

À noter que Benoît Mulkin ne jouera plus pour Richelle cette saison.

Amay méritait le nul face à Richelle

Bien organisé défensivement, Amay a manqué de métier pour au moins accrocher un Richelle que l’on a connu plus séduisant. Dommage. C’est certainement ce qu’à dû se dire l’entraîneur amaytois Philippe Gustin après la rencontre. Car si ses ouailles n’ont pas disputé une grande partie, Amay peut s’en vouloir de ne pas avoir au moins récolter une unité ce dimanche. C’est tout d’abord sur corner que les locaux vont se distinguer. ¨Pirotte reprend un bon corner de Jashanica, son envoi est repoussé par Jean-Philippe Gerard, Notaro n’a plus qu’à conclure mais il tire sur le gardien! Le médian italien va se rattraper plus tard en s’infiltrant dans l’axe, il offre alors un ballon de but à Pirotte qui conclut parfaitement (1-0).

Richelle va alors se rebiffer, essentiellement en contre-attaque. La première occasion franche est pour Damien Busarello qui est à la conclusion d’un superbe mouvement dans l’axe, mais Poisquet sort à propos. Quelques instants plus tard, le même Poisquet s’interpose cette fois devant Romain Petit. Peu après la demi-heure, la troisième est la bonne pour les visiteurs et c’est le jeune Romain Petit qui a égalisé.

Au retour des vestiaires, c’est au petit trot que les équipes ont repris la partie. Amay, qui se contenterait bien d’un point, reste bien organisé tandis que Richelle a du mal a posé son jeu. A l’heure de jeu, Pirotte tente la frappe avec son pied gauche mais à l’image de la prestation offensive de son équipe, c’est trop faible. Pas grand chose à se mettre sous la dent dans cette seconde période, même si au fil de la rencontre, les visiteurs mettent plus de pression.

Une pression que la jeune garde amaytoise n’arrivera pas à contenir, puisque le jeune Sylla va commettre l’irréparable dans le rectangle. Au moment de conclure, Cyril Brissinck ne tremble pas (1-2). Vu la défaite qui se dessinait, Philippe Gustin tente des changements dans son équipe mais malgré l’apport de Palluotto, Citron ou encore Jespers, la révolte amaytoise n’a jamais eu lieu. Tout profit pour Richelle qui, sans avoir brillé, s’est imposé face à une équipe amaytoise qui n’est jamais facile à manœuvrer.

c_DSC_0020.JPG


A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: X. Lempereur. - L'Avenir (www.lavenir.net)


Sous réserve de remise, Richelle se rend ce dimanche à Amay pour entamer l'année 2015, à l'aller, les troupes de Benoît Waucomont fraîchement réembauché pour 2015-2016, l'avaient remporter par 3 buts à 0.

Côtés rumeurs et bruits de couloirs, la majorité et les principaux cadres ne devraient pas poser de problèmes pour une saison supplémentaire à Richelle, quelques "cas" sont en discussion.

Ils ont déjà signés: Jean-Philippe Gérard, Greg Mignon, Pierre Wangermez, Maxime Deghaye, Maxime Lecluse, Michaël "papy" Possen et Nicolas Hansen



Amay se bat pour se sauver et Richelle est dans le Top 5. Ce sera difficile mais pourquoi pas refaire un coup comme contre Verlaine.

Richelle n’est pas l’adversaire le plus facile à affronter pour une reprise. D’abord parce que Richelle n’a jamais vraiment réussi aux Amaytois. Au match aller, ils s’étaient inclinés 3-0. «Et on avait été complètement dominé. Trois et quatre joueurs étaient dans un mauvais jour et ça s’est ressenti. Ce dimanche, je m’attends à un match difficile», avoue Philippe Gustin, le coach amaytois.

Ensuite, si on se réfère au dernier match amical disputé par Amay à Franchimont, ce n’est pas brillant. Battus 2-0, les Amaytois n’ont pas montré grand-chose et ne sont pas – encore une fois – parvenus à marquer. "Faire septante kilomètres pour jouer ainsi, autant faire un cross. On veut revendiquer un sauvetage mais on ne montre rien en amical. Et on n’apprend rien.

Philippe Gustin a mis les choses au point avec ses joueurs et il veut faire passer un message. "J’attends des joueurs qui s’arrachent sur le terrain. Et qui écoutent les consignes. Ceux qui ne respectent pas ce que je demande, qui ne joueront pas dans un esprit d’équipe… ils ne seront plus dans l’équipe.

Mais le 7 décembre, avant son match à Verlaine, Amay avait déjà disputé deux mauvais matchs amicaux. Et ce dimanche-là, ils étaient parvenus à arracher un point chez les Verlainois. Remettront-ils le couvert ce dimanche?

Du côté du terrain, il est praticable si on en croit Philippe Gustin. "Bon, je ne tiendrai peut-être plus le même discours après une demi-heure de match. Il est spongieux mais vu qu’on annonce moins de pluie, ça devrait aller."

BW.jpg

Ça va aller m'fi !!

A lire sur:
L'avenir-logo.jpg Source: C.G. - L'Avenir (www.lavenir.net)

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.