20 mai 2014

Merci et à la saison prochaine

Sans-titre-1.jpg

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

12 mai 2014

Finale du tour final 2013-2014

finale.jpg

Les photos de la rencontre
Le but par: Jonathan Lemaire


Les compositions:

Richelle: Gomant, Possen, Wangermez, Mignon, Deghaye, Mulkin, Hansen (78e Cimino), M. Lecluse (72e Kaboré), Brissinck, Lemaire (60e Bemelmans), Busarello.

Réserves: Quitin, Bemelmans, Cimino et Kaborè.

Lensois: Peeters, Lachambre, Philippet, Petit, Gray (100e Joly), Marin, Parreira (66e Capelli), Scattone, Derwael, Saglam (50e Ranson), Wanderson.

Réserves: Unver, Capelli, Joly et Ranson.

Arbitre: Stéphane Claes assisté de Miguel-Angel Rojas et Fabrice Bruell.



Coup de théâtre et penalties

Finale, quand tu nous tiens. Il faut attendre la magnifique ouverture du score des Richellois dans les arrêts de jeu de la première période pour assister à une seconde partie de rencontre plus débridée.

Jonathan Lemaire, d’une reprise de volée imparable consécutive à un centre millimétré de Maxime Deghaye, ne laisse plus le choix des armes à Lensois (1-0). Mais les Hannutois, dos au mur, jouent d’abord de malchance sur une tentative lobée de Derwael renvoyée par la transversale (49') avant de manquer d’inspiration par le même Derwael (58') et surtout Wanderson (59'), pourtant bien aidés par les approximations adverses. Si l’attaquant brésilien, meilleur buteur du championnat, croit finalement égaliser d’une reprise de la tête admirablement écartée par le gardien richellois (76'), c’est bel et bien Damien Busarello dans l’autre rectangle qui joue avec l’assurance d’une qualification pour ses couleurs. L’ex-Calaminois, par deux fois, se retrouve en position de forcer les portes de l’interprovincial. Face au but quasiment vide, il est d’abord contré par un défenseur hesbignon (54') avant de perdre ensuite un face à face avec Peeters (80').

Richelle tenait pourtant sa victoire, étriquée, jusqu’au dernier coup de théâtre sifflé par M. Claes… sur insistance de son juge de ligne: coup de réparation pour un accrochage entre Wanderson et Pierre Wangermez! Scattone prend ses responsabilités et envoie les deux équipes aux prolongations (1-1).

Une demi-heure supplémentaire qui ne change rien à la physionomie du score par la grâce, notamment, d’un arrêt réflexe splendide de Arnaud Gomant sur une reprise de Wanderson (107'). La victoire se joue à la loterie des tirs au but, où les Richellois galvaudent leurs deux dernières tentatives, ouvrant les portes de la qualification à des Patronnés imperturbables dans l’exercice aux 11 mètres.

DSC_0203.JPG



A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: Yves Hardy - L'Avenir (www.lavenir.net)


Lensois à l’interséries via les penalties

Voilà une finale du tour final qui devrait laisser des traces à Lensois qui a dû s’arracher pour vaincre une bonne équipe de Richelle.

La rencontre démarrait pied au plancher pour Richelle. Damien Busarello lançait en profondeur Jonathan Lemaire. Peeters se couchait à bon escient. Les Patronnés sortaient progressivement mais leurs longs ballons en profondeur manquaient de précision. À l’approche de la demi-heure, les Rouges devenaient plus pressants. Wanderson par deux fois se retrouvaient en bonne position mais ne pouvait conclure. Sur le contre, un centre de Nicolas Hansen est repris en un temps par Maxime Lecluse qui frôle le montant. Alors que l’on s’approchait de la pause, Maxime Deghaye trouvait une volée imparable de Lemaire (1-0).

À la reprise, les Hesbignons montaient en puissance. Derwael à l’entrée du rectangle ne pouvait éviter l’excellent Arnaud Gomant. Sur le contre rondement mené, Damien Busarello manquait le break. Ensuite Wanderson, par deux fois encore, se heurtait au gardien adverse. Scattone distillait un corner que Marin ne pouvait propulser dans le but de la tête. Les visiteurs mettaient de plus en plus la pression. Derwael secouait le montant. Wanderson voyait sa reprise de la tête détournée suite à l’excellent réflexe de Arnaud Gomant.

Les Richellois éprouvaient les pires difficultés à revenir dans la partie. La fatigue s’installait dans les deux camps. Mais Lensois semblait plus frais. Il récupérait la plupart des ballons ne parvenait pas rétablir la parité. Les minutes s’égrenaient. Et une fois encore Damien Busarello suite à une perte de balle de Lachambre oubliait de conclure. Tout profit pour les hommes d’Henri Verjans qui continuait à y croire. Marin, dans le grand rectangle, ne plaçait pas suffisamment son envoi pour espérer le but. Pourtant, dans la dernière minute, Wanderson était bousculé inutilement par Pierre Wangermez dans le rectangle. Scattone se chargeait de la sentence (1-1).

Inévitablement, les prolongations s’installaient. Visiblement, les deux formations souffraient de fatigue. Et l’on n’avait plus de réelles occasions à se mettre sous la dent. La séance des tirs au but se rapprochait à grands pas. Et de fait. Mais à ce petit jeu, les Hesbignons se montraient les plus prolifiques. Ils s’autorisaient ainsi à se déplacer ce dimanche à Ganshoren pour le premier match de l’interséries.

DSC_0052.JPG



A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: Alain Gilles - L'Avenir (www.lavenir.net)


Henri Verjans: "Mieux géré"

Henri Verjans était évidemment ravi de la qualification de Lensois. "Sur l’ensemble du match, on a eu plus d’occasions de but que Richelle, avec un grand gardien de but en face".

Il est vrai que dans le temps réglementaire, Richelle a deux fois l’occasion de faire le break. "Mais nous avons finalement mieux géré la seconde période et les prolongations. À l’épreuve des penaltys, mes cinq shooteurs n’ont pas tremblé. Et c’est sans doute la preuve d’une certaine maturité dans notre chef."

De son côté, Grégory Capelli, auteur du penalty victorieux et monté au jeu en seconde période, témoignait. "Au contraire de ce que certains pensent, je n’ai pas tremblé au moment de tirer le penalty décisif. Je pense que sur la seconde période et les prolongations, notre victoire finale n’est pas volée."

Enfin, Azziz Saglam avouait. "Richelle a failli mener 2-0 et nous a mis dans nos petits souliers par moment. Mais je pense que le métier de notre côté s’est faite à ce niveau. Notre expérience a parlé…"

A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: Luc Bajza - L'Avenir (www.lavenir.net)


Ce mercredi à 19h30 dans le stade du C.s. Visé et ce, dans le cadre de la finale provinciale du tour final 2013-2014, Richelle donnera la réplique au Patro Lensois, récemment vainqueur de la coupe de la Province, pour une rencontre supplémentaire en vue d'une éventuelle montée en promotion. Rencontre particulière aussi puisque, sur la pelouse, on retrouvera pas moins de "3 étoilés de cristal" réunis, à savoir et en tout bien tout honneur, notre coach Benoît Waucomont élu meilleur entraîneur, Stéphane Claes, élu meilleur arbitre et Grégory Scattone, élu meilleur joueur, le tout en première provinciale. Le vainqueur de la rencontre se rendra à Ganshoren.

Jamais deux sans trois pour Richelle?

C’est parti pour la finale du tour final en P1 liégeoise! Richelle et le Patro Lensois s’affronteront ce soir au Stade de la Cité de l’Oie à Visé pour une place qualificative au tour final interprovincial. Les deux équipes se sont affrontées à trois reprises cette saison et, si les hommes d’Henri Verjans avaient éliminé ceux de Benoît Waucomont lors de la Coupe de la Province, qu’ils viennent d’ailleurs de remporter samedi soir dernier, ce sont par contre les Richellois qui avaient pris l’ascendant lors des deux rencontres de championnat. "Bien sûr, si l’on pouvait réaliser le passe de trois, cela me ferait énormément plaisir", déclare Benoît Waucomont. "Mais le Patro Lensois, c’est un gros client! Cette équipe possède de grandes qualités individuelles et comprend de nombreux joueurs qui ont évolué au niveau national. Sur papier, il n’y a pas match. Mais la beauté du sport fait que la logique n’est pas toujours respectée. Nous avons déjà montré au cours de cette saison que, avec notre esprit d’équipe, nous avions le potentiel pour les contrer. Mes joueurs devront à nouveau faire preuve de concentration et d’abnégation s’ils veulent l’emporter ce mercredi soir."

Une des clés du match pourrait être également le retour des blessés dont l’absence s’était fait ressentir lors de la demi-finale face à Seraing. "J’espère voir revenir Lemaire et Hansen dans l’entrejeu", poursuit l’entraîneur. "Même si pour le premier cité, cela parait compromis car il ne viendra pas s’entraîner mardi soir… Pour Hansen, on verra, justement, en fonction de l’entraînement. Lors de notre match face à Seraing, leurs absences avaient contribué à notre moins bonne prestation car les joueurs manquaient de repères sur le terrain." Dans tous les cas, pour le coach de Richelle, soutenu par son comité, il ne sera pas question de faire de la figuration lors de cette finale. "Nous allons jouer ce match pour le gagner! Je veux montrer que nous ne sommes pas arrivés à ce stade-ci de la compétition par hasard. C’est une saison magnifique que nous vivons et je n’ai, personnellement, pas envie qu’elle se termine. Si, au vu des ambitions du début de saison, Lensois espère sans doute plus que Richelle accéder au tour final interprovincial, nous allons nous aussi jouer le coup à fond", conclut avec détermination celui qui a remporté le titre de meilleur entraîneur de P1 lors de la cérémonie des Etoiles de cristal vendredi dernier.

10372946_614044238686358_4662743740361987100_o.jpg



A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Benjamin Maghe - La Meuse


"On fonce !"

Objectif Ganshoren! C’est clair dans l’esprit des Hannutois, et tout autant dans celui des Visétois. "On y va, on fonce! C’est le mot d’ordre pour aborder cette finale", assure Benoît Waucomont. "Nous continuons à prendre du plaisir et nous n’avons aucune envie que notre saison se termine ce mercredi soir contre Lensois. C’est peut-être aussi notre dernier match, donc quoi qu’il arrive mon groupe le jouera à fond. Nous sommes toujours dans le tour final provincial et la suite ne nous fait pas gamberger.
"

Pas encore, du moins. "La volonté de disputer le 1er tour de l’interprovincial dimanche à Ganshoren nous animera", certifie l’instituteur batticien. "La promotion? On en est encore loin, mais le club assumera le cas échéant." La nuance est là entre les deux finalistes de ce soir. La coupe de la province, que vient de remporter Lensois, n’était qu’un hors-d’œuvre dans leur menu du mois de mai. Le plat de résistance, c’est bien la promotion, qu’importe les embûches après avoir buté sur l’obstacle waremmien en championnat. Côté richellois, par contre, pas sûr que les ardeurs, à tous les niveaux du club, soient à la même température… Il y a fort à parier que cette finale qui opposera les deux attaques les plus prolifiques du championnat ne se terminera pas sur un 0-0.

A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: Yves Hardy - L'Avenir (www.lavenir.net)

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

10 mai 2014

Richelle a son étoile

Pluie d’Etoiles sur Spa

Les meilleurs footballeurs, entraîneurs et arbitres de la province furent récompensés


Magnifique succès aux Etoiles de Cristal. La cérémonie qui s’est tenue hier soir au Casino de Spa a récompensé les meilleurs footballeurs, entraîneurs et arbitre de la province. Elle a battu tous les records de votes et n’en restera pas là.

Les meilleurs footballeurs de la région liégeoise furent récompensés hier. Le Comité provincial et Cecoforma avaient mis les petits plats dans les grands. La magnifique salle du Casino de Spa était bondée. Tout le monde avait répondu présent pour ce rendez-vous qui est devenu incontournable. Bien sûr, les nominés et leurs proches avaient fait honneur à leur invitation. Mais pas seulement. José Riga, rentré de Londres il y a peu, était venu garnir l’assemblée, tout comme le président de l’Union belge, François De Keersmaecker. Rien de moins. Thierry Luthers, lui, menait la cérémonie de maîtresse façon, comme toujours. Et c’est sous un tonnerre d’applaudissements que le premier lauréat de la soirée était accueilli: Stéphane Claes, élu meilleur arbitre.

On enchaînait avec Pierre Derbaudrenghien. Le gardien de Seraing décrochait la timbale et ne manquait pas de remercier ses équipiers et ses dirigeants. Venait ensuite Joseph Biesard, le gardien de Verviers. Les minutes filaient à la vitesse de l’éclair. Jacques Beckers, Grégory Scattone, Benoît Waucomont montaient tour à tour sur la scène alors que Drazen Brncic, pourtant élu, était absent.

c_DSC_0192.JPG

Les lauréats:

Meilleur joueur: Grégory Scattone (Lensois) 5786, Benoît Hossay (Waremme) 5123, Wanderson Da Silva (Lensois) 2874
Meilleur gardien: Pierre Derbaudrenghien (Seraing) 7379, Kevin Musick (Waremme) 4709, Fabrice Genchi (Beaufays) 1698
Meilleur coach: Benoît Waucomont (Richelle) 5083, Vincent Binot (Waremme) 4693, Stéphane Guidi (Seraing) 4008
Meilleur arbitre: Stéphane Claes 9418, Lionel Gastaldello 3045, Pascal Lemal 1321

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |