30 avril 2014

Tour final 2013-2014 - Demi finale

Vise.jpg

Les photos de la rencontre
Les buts par: Damien Busarello et Greg Mignon


Les compositions:

Richelle: Gomant, Deghaye, Wangermez, Greg Mignon, Mulkin, Quitin (63' Cimino), Lecluse, Busarello, Thys, Brissinck et Possen.

Réserves: Busarello J., Lecluse A., Cimino et Cammareri.

Seraing: Derbaudrenghien, Sciulintano, Vuza Samba, Diakhaté, Mbazoa Yalingui, Di Luzio (73' Kamba), Tellatin, Fransquet (60' Boutgayout - 85' Tshimanga), Tapsoba et Jabbari.

Réserves: Boutgayout, Tshimanga, Kamba et Mosca.

Arbitre: Dominique Lousberg assisté de Philippe Hubin et Gabriel Castillo-Fernandez.



Besoin de taille contre Lensois

Dimanche, Richelle est venu à bout de Seraing, non sans mal. La prochaine étape, ce sera Lensois. Encore un gros morceau!

Arnaud Gomant, le gardien richellois, a effectué une prestation 5 étoiles. "J’ai fait une bonne rencontre, mais la victoire revient à toute l’équipe qui s’est bien battue. C’est la première fois que je participais à un tour final et en plus à une séance de tirs au but."

Maxime Deghaye, de son côté s’est retrouvé au centre de la défense: "Avec les absents, j’ai quitté mon poste d’arrière droit pour me retrouver au centre. En plus avec Tapsoba comme adversaire, c’était du solide. Il me manquait un peu d’automatisme avec Pierre Wangermez, qui m’a replacé à plusieurs reprises."

"Effectivement", poursuit Pierre Wangermez, "nous avons été mis sous pression, mais on s’est bien adapté. Ce serait bien si les blessés pouvaient revenir, car nous aurons besoin de taille en défense contre Lensois.

DSC_0268.JPG


A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: L'Avenir (www.lavenir.net)



En finale contre Lensois

Pour cette demi finale du tour final 2013-2014, Richelle accueillait Seraing dans les installations du C.s. Visé, dans cette première étape pour un éventuel accessit à la promotion, Benoît Waucomont devait remanier ses lignes puisque ni Jonathan Lemaire, ni Nicolas Hansen ne participaient pour cause de blessure, l'occasion pour Armando Cimino de réapparaître dans le groupe. l'occasion aussi de fêter notre Olivier Jolly national qui, au bout de 5 belles années à Richelle à décider de ranger ses crampons.

oli2-.jpg

Une première mi-temps assez disputée où l'on assistaient à de belles phases et des situations dangereuses de part et d'autre, tout allait se jouer sur la fin, à la 41', Damien Busarello ouvrait la marque tandis que Seraing, à la 43', égalisait pour prendre l'avantage à la 46', juste avant la mi temps (1-2).

Dès la reprise, Richelle ne s'avouait pas vaincu et restait offensif pour en être récompensé à la 53', Greg Mignon rétablissait l'égalité parfaite (2-2). La fin de rencontre était animée par des occasions multiples d'un côté comme de l'autre avec deux gardiens assez efficaces tant à Seraing qu' Arnaud Gomant à Richelle. on allait droit vers une séance de tirs au but. La suite, on la savoure, 4 tirs réussis pour Richelle (Damien Busarello, Benoît Mulkin, Cyril Brissinck et Maxime Lecluse et côté visiteur, un poteau et un botté au dessus donnait la qualification à Richelle. Prochain rendez-vous avec la finale, ce sera contre Lensois, vainqueur de Beaufays 3 à 1.

c_DSC_0362.JPG




Place au tour final maintenant…, Richelle, Seraing et Beaufays en piste

Cette demi-finale, entre deux des animateurs principaux de la saison régulière, dérogera-t-elle à la règle du championnat? Les Richellois ont terminé la compétition avec l’attaque la plus prolifique (82 buts) alors que les Sérésiens, de leur côté, ont affiché leur solidité défensive jusqu’au bout en n’encaissant au final que 29 buts, soit une moyenne inférieure à un but par match. Sauf que, lors de la double confrontation entre les deux équipes, les joueurs de Stéphane Guidi n’ont jamais réussi à confirmer cette statistique: 2-2 à aller et 1-3 il y a un petit mois à peine, lors du retour au Pairay.

Est-ce que le souvenir pas si lointain de ce revers donne une longueur d’avance aux Richellois, qui ont l’autre avantage de jouer "à domicile" (NDLR: la rencontre a lieu sur le terrain de Visé), là où Richelle s’est aussi montré le plus performant de toutes les équipes de la série? "Oui, Richelle est clairement le favori, juge habilement l’entraîneur sérésien Stéphane Guidi. Avec Lensois, c’est l’équipe qui possède les meilleurs atouts."

L’ancien joueur Spadois assure que ses gaillards joueront franchement le jeu dans cette mini-compétition, alors que chacun sait le groupe actuel voué à la dissolution dans le nouveau contexte sérésien. "Ce tour final, c’est d’abord une récompense en retour de la magnifique saison que nous venons de livrer, insiste Guidi. Mais nous avons reçu le soutien total des dirigeants et, en étant que compétiteurs, nous afficherons aussi l’ambition de le gagner."

A Richelle: Hansen, Lemaire et Lawarée absents

Dans le camp visétois, Benoît Waucomont ne parle pas autrement. Mais il compte avant tout ses forces vives encore disponibles pour aborder ce nouveau chapitre dans l’histoire du jeune club richellois. "Mon noyau est réduit. Je ne compte pas sur Hansen et il faudrait un miracle pour récupérer Lemaire. J’espère par contre que Lecluse sera apte au service, sinon nous serons un peu juste en qualité. Je n’oublie pas qu’il y a un mois, malgré notre victoire 1-3, Seraing nous avait baladés dans le milieu du jeu pendant une mi-temps. Or, avec Hansen, Lemaire et Lawarée, ce sont tous les pions essentiels dans l’axe de notre jeu qui sont absents. Les joueurs alignés savent qu’ils devront élever leur niveau de jeu si nous voulons mettre toutes les chances de qualification de notre côté. Mais j’ai confiance en mes joueurs, je sais qu’il y aura de la motivation, de l’envie et du sérieux dans leur comportement."

Les aléas et les détails de ce genre de duel décideront du reste. Entre deux adversaires à l’esprit de jeu ouvert, on peut en tout cas s’attendre, sur le grand terrain visétois, à un véritable match de coupe.

c_DSC_0087.JPG



A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: Yves Hardy - L'Avenir (www.lavenir.net)


Richelle – Seraing, du beau foot à Visé ?

C’est à Visé que Seraing ira affronter un Richelle qui a bien terminé la saison. De quoi offrir un nouveau beau match.

Pour recevoir Seraing, Richelle a obtenu l’autorisation de jouer dans le Stade de la Cité de l’Oie à Visé, chez le grand frère. L’équipe qui gagnera recevra au match suivant, donc Benoît Waucomont, l’entraîneur de Richelle, espère rejouer encore à Visé: "Le cadre change", dit-il. "Comme Seraing amène du monde, on risque d’être à l’étroit dans nos installations. Le grand terrain sera plus un avantage pour Seraing, mais personne n’est favori à ce stade-ci de la compétition. La rencontre se jouera sur des détails, et je pense qu’on assistera à une rencontre agréable comme à chaque fois que nous avons joué contre Seraing. De notre côté, l’objectif de la mi-saison est rempli puisque nous sommes au tour final. Mais ce serait bien d’aller encore plus loin."

"L’avenir du club ne change rien à la donne"

Du côté de Seraing, un peu moins fringuant ces derniers temps, il faudra s’atteler à relever la tête. "Toutes les rencontres sont à gagner» expliquait Stéphane Guidi. «Nous sommes dans une spirale négative depuis quelques semaines. La raison? Nous étions en sur-régime durant la saison, donc les joueurs sont fatigués. Ajoutez à cela le petit relâchement quand on a perdu le titre… Mais les joueurs sont logiquement motivés compte tenu de l’enjeu. Le tour final est une expérience que certains pourraient ne vivre qu’une fois dans leur vie. L’avenir du club ne change rien à la donne. Nous évoluons en bonnes conditions."

Il faudra voir aussi, comme le remarquait Vincent Binot, le coach waremmien, tout en donnant Richelle favori, si le terrain ne va pas avantage Seraing, habitué à jouer sur celui, non moins beau, du Pairay.

c_DSC_0226.JPG



A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: Cédric Ralet - L'Avenir (www.lavenir.net)


Pour leurs rivaux liégeois, les Waremmiens ont mérité leur titre provincial

Comme la saison dernière, l’attribution du titre aura conservé tout son suspense jusqu’à l’ultime minute de la compétition. Et le favori a fini par émerger. S’ils ont longtemps tenu tête au Stade Waremmien, ses principaux rivaux de la région liégeoise saluent son titre avec beaucoup de respect. Pour Seraing, Beaufays et Richelle, place à présent au tour final qu’ils disputeront en compagnie du Patro Lensois.

Le premier à reconnaître la supériorité de l’équipe de Vincent Binot, c’est Fabian Bruwier, le président de Richelle United. "Si le déroulement de cette trentième journée nous a laissés croire un moment que le miracle allait survenir, et si Waremme n’a pas survolé la compétition comme les pronostics le laissaient parfois croire, c’est un beau champion. Il faut reconnaître que le trio de tête termine avec un total de points particulièrement élevé. Je n’imaginais pas Richelle capable de finir à trois points de Waremme mais notre bilan est exceptionnel. Nous avons surtout vécu une saison de grande sérénité et ça, c’est vraiment appréciable. Le mérite en revient au groupe et au staff. Benoît Waucomont et Alain Finet ont largement répondu aux attentes que nous avions à leur égard. Lorsque nous avons débuté par un deux sur neuf, le doute ne s’est pas installé. Nous savions que la qualité de jeu était déjà présente".

Le président et le coach font le point à travers une interview croisée

"Cela dépasse nos espérances"

Quel bilan tirez-vous de la saison qui vient de se terminer?

B.W.: "Je retiens qu’on pouvait toujours croire au titre de champion à 45 minutes de la fin du championnat ! Il a fallu le temps de se mettre dans le bain au début de la saison car on a commencé la compétition par un maigre 2 points sur 9, mais une fois qu’on a démarré, la suite a tout simplement été magnifique."

F.B.: "La saison a été presque trop réussie ! (rires) Elle a dépassé nos espérances car on finit à 3 points du champion seulement. On a véritablement eu un rôle à jouer dans ce championnat."

Quels ont été les ingrédients de la réussite?

B.W.: "Je pense qu’on a tous notre part dans cette réussite qu’à connue le club, que ce soit les joueurs, le staff et le comité. Notre beau parcours nous conforte dans l’idée que, tant au niveau du recrutement que dans la façon de fonctionner, c’est dans ce sens là qu’il faut aller à l’avenir. Nous avons gardé nos valeurs tout en étant rigoureux dans le travail."

F.B.: "Tout le monde a travaillé en toute sérénité et les matches étaient pris sans aucune pression et ce durant tout le championnat."

Place au tour final maintenant…, Richelle, Seraing et Beaufays en piste

B.W.: "On va fonctionner comme on l’a fait durant toute la saison. On va recevoir lors du premier match face à Seraing en essayant de l’emporter."

F.B.: "Si jamais on venait à aller jusqu’au bout, je ne crains pas sportivement de monter en promotion mais le problème est davantage au niveau des infrastructures du club. Même s’il y a peut-être une ouverture du côté du stade de Visé où nous pourrions jouer dans leurs installations."

DSC_0129.JPG


A lire sur:
logo_header_LM.jpg Source: Benjamin Maghe - La Meuse


Aligné au back droit, Vincent Quitin se montrait satisfait à l’issue du succès engrangé face à Raeren. "C’est une bonne petite victoire", estime-t-il. "Nous étions dominés en première période. Leurs flancs et leurs attaquants nous posaient quelques soucis. Heureusement, on a su marquer aux bons moments pour leur couper les jambes, comme l’égalisation juste avant la pause." L’ex-Verviétois assure que Richelle a pris cette dernière rencontre du championnat au sérieux: "Même si les chances de titre étaient minimes, on se devait de gagner, pour les supporters." L’an prochain, Vincent Quitin portera le maillot de Blegny, en espérant y trouver plus de temps de jeu.

Sans-titre-1.jpg


A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: L'Avenir (www.lavenir.net)

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.