01 décembre 2013

R.e. Blegny - F.c. Richelle Utd. (championnat - journée 16)

blegny-saive.jpg

Les photos de la rencontre
Les buts par: -


Composition:

Blegny: Gérard, Lhomme, Mertens, Salomone, Crasset, Fassotte, Marlet, Scherpereel, Lukoki, Lukoki et Gretry.

Réserves: Duysens, Bas, Zinoune et Kolek.

F.c. Richelle Utd.: Gomant, Wangermez, Bemelmans (70' Kaborè), Lawarée (45' Busarello), Hansen, Mignon, Thys, M. Lecluse, Brissinck, Lemaire (75' Mulkin) et Deghaye

Réserves: Mulkin, Racz, Kaborè et Busarello.

Arbitre: Lionel Gastaldello assisté de Gabriel Castillo-Fernandez et Bruno Mascherin.



Richelle stoppé, rate le coche...

En se déplaçant à Blegny, Richelle avait l'occasion de revenir sur Beaufays battu 1-0 la veille par Seraing. Il n'en fût rien, à la 20' sur une erreur d'appréciation, Jonas Gretry, seul au deuxième poteau ouvrait le score. Richelle allait tout mettre en oeuvre pour revenir mais butait sur une défense locale bien organisée. En seconde mi-temps, Benoît Waucomont changeait bien de tactique en alignant un attaquant supplémentaire mais rien n'y faisait, Blegny "bétonnait" dans tout les sens du terme afin de garder son avantage. Rien de bien dramatique mais cela aurait été sympa de recoller en tête du classement en sachant qu'il y avait aussi un certain Waremme-Lensois (0-3) au programme.

c_DSC_4213.JPG



"Il y a encore du chemin à parcourir"

Si Richelle est tombé sur un os à Blegny, la défaite des Visétois n’efface pas subitement deux mois et demi d’invincibilité. Le promu veut atteindre la trêve dans le top 3.

Toutes les (belles) séries ont une fin. Celle entamée par les Richellois face à La Minerie le 15 septembre dernier a pris fin avant-hier au pied du vieux terril blegnytois. Un coup d’arrêt qui n’a rien d’une catastrophe, au bout de 10 rencontres sans défaite (8 victoires et 2 nuls). Mais il survient au terme d’un week-end qui contenait tous les ingrédients pour rendre l’échec amer. Et c’est le cas.

D’une part, la défaite est consommée chez le voisin blegnytois, après un âpre derby que personne ne voulait perdre. D’autre part, le pas de travers guettait Waremme et Beaufays aux premières loges du classement. En embuscade, Richelle comptait fermement en profiter pour tutoyer le duo d’un peu plus près. Caramba! Avec un… trio de tête mis à la raison, c’est Lensois – et dans une moindre mesure Seraing – qui retire les marrons du feu.

"C’est vraiment dommage", lâche un Benoît Waucomont davantage déçu par la prestation de son équipe que par le manque à gagner qui fait perdre aux Richellois leur symbolique place sur le podium. "Tout ce contexte, qui pouvait nous être très favorable, n’a pas influencé le comportement de l’équipe", admet-il. Pas plus, à ses dires, que la présence de Damien Busarello sur le banc au coup d’envoi – on lui avait enlevé des dents de sagesse durant la semaine – ne peut servir d’excuse au manque d’efficacité offensive de la ligne d’attaque visétoise, muette pour la seconde fois de la saison seulement.
Sans trop se plaindre…

"Lemaire et Hansen avaient déjà évolué ensemble dans notre schéma de départ. Malheureusement, Nicolas (Hansen) s’est un peu dispersé dans son rôle en première mi-temps." Même si l’ex-Aubelois s’est procuré les deux seules véritables occasions de ses couleurs sur l’ensemble des 90 minutes! L’ancien coach de Herve, pas né de la dernière pluie, savait pertinemment que son équipe devrait (ré) apprendre à perdre un jour. Il souhaite que son groupe en retire les leçons et se reconcentre très vite sur les deux dernières échéances de l’année civile, contre Amay et Tilleur. "Si cette défaite doit nous servir, c’est à nous montrer qu’il y a encore du chemin à parcourir." Sans trop se plaindre. Parce qu’en somme, il n’y a aucune raison de jeter le bébé avec l’eau du bain.

Sans titre-1.jpg


A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: L'Avenir (www.lavenir.net)

Le gros dos, Blegny sait le faire!

À moins d’un hypothétique rendez-vous… au tour final, les Richellois n’auront plus l’occasion de prendre la mesure d’un voisin qui ne leur a pratiquement laissé que les miettes du festin en deux rencontres. Si, à l’aller, l’équipe de Benoît Waucomont avait sauvé un point in extremis, hier, elle s’est égarée dans une vaine course-poursuite entamée dès le quart d’heure initial.

Un coup-franc parfaitement brossé par Crasset sur le crâne d’un Grétry étrangement esseulé aux six mètres a ouvert la voie du succès aux Blegnytois (1-0), alors que Manu Lukoki, de la même manière, avait eu moins de précision dans le geste final pour porter ses couleurs plus tôt au commandement (9e ). "C’était le scénario idéal pour mon équipe", analyse Fortune Modafferi, satisfait de retrouver un collectif solidaire menant les Blegnytois à deux victoires de rang. "Je les voulais avant la trêve, je ne vais pas me plaindre de notre 6 sur 6" rigole l’ancien coach elsautois, qui peut donc entrevoir le prochain déplacement à Malmedy en toute sérénité.

Blegny, à défaut de profiter habilement des espaces en contre-attaque, s’est en effet défendu bec et ongles avec une abnégation certaine. Car la suite du derby, à 1-0, se résume à une mainmise richelloise sur des débats âprement disputés, avec une réaction quasi immédiate d’un Hansen croisant trop sa frappe (16e ). Les velléités visétoises se sont intensifiées en seconde période, mais le jeu de Richelle a cruellement manqué d’imagination, malgré l’apport de Damien Busarello dès la reprise, pour mettre suffisamment en péril le domaine d’un Gérard fort peu sollicité. Une seule réelle occasion de rétablir l’égalité est ainsi à mettre à l’actif des visiteurs: une ouverture de Cyril Brissinck dans la course de Nicolas Hansen qui ne trouve pas mieux que le petit filet (63e ). "Nous n’avons trouvé ni la solution ni la faille contre un adversaire pratiquant l’individuelle avec le risque 0. Trop de joueurs n’ont sans doute pas évolué à leur niveau" regrette Benoît Waucomont.

DSC_4286.JPG



A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: L'Avenir (www.lavenir.net)


le trio de tête trébuche. Lensois et Seraing s'en frottent les mains

Waremme, Beaufays et Richelle. Les trois premiers du classement ont été battus. Beaufays à Seraing, samedi soir, en match avancé. Richelle à Blegny, cet après-midi. Et Waremme, chez lui, face à Lensois, en clôture de cette 17e journée de championnat. Dans le bas du classement, bonne opération pour Elsaute, vainqueur à Trooz.

Et 1, et 2, et 3... zéros. Zéro point pour les trois premiers du championnat. Défaites étriquées de Beaufays chez les Sérésiens (0-1) et de Richelle à Blegny (0-1 également). Quant à Waremme, la défaite paraît cinglante (0-3). Et pourtant, les waremmiens n'ont pas démérité. Que du contraire. Ils auraient sans doute mérité mieux. Cueillis à froid par Lensois en début de match, ils ne sont pas parvenus à recoller au score. Malgré une pression constante, ils ont longtemps buté sur une équipe de Lensois bien organisée. Et qui, à force de résister, s'est créée des espaces, lui permettant de planter deux autres fleurs dans la cage de Musick.

Au classement, les grands gagnants de cette nouvelle journée de championnat sont donc les poursuivants: Lensois et Seraing. Lensois revient à hauteur de Richelle, 3e, avec 34 points. Toujours en embuscade, les Sérésiens pointent à deux petits points de la troisième marche du podium.

Dans la seconde moitié du classement, on pourrait presque parler d'un "cadeau de Saint Nicolas" de Tilleur pour Warnant. Tant Tilleur était absent. Ses rares occasions sont tombées dans les dix dernières minutes de la rencontre. Alors que le score était (déjà) de ... 0-3. Et que Warnant jouait en marchant. Finalement, Warnant s'impose 0-4, grâce à deux doublés, signés Vanstechelman et Neerdael.

Enfin, soulignons la bonne opération en queue de classement réalisée par Elsaute. Longtemps menés à Trooz, ils sont parvenus à inverser la vapeur. Victoire 1-2, synonyme de ballon d'oxygène. Ils rejoignent Tilleur, ex aequo avec 12 points, à la 13e place du championnat.

DSC_0046.JPG



A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: L'Avenir (www.lavenir.net)


Capture d’écran 2013-11-27 à 13.44.54.pngEn ce premier décembre, Richelle effectue le plus court déplacement de sa saison puisque les deux clubs ne sont distants que de quelques kilomètres, un vrai derby dans lequel, plusieurs joueurs ont justement fréquentés ces deux équipes dans leur carrière respective. Benjamin Lhomme (Blegny-Richelle-Blegny) sera bien présent à l'inverse de Laurent Massau (Richelle-Blegny-Richelle), mais bonne nouvelle, il reprend du service ce week-end avec la deuxième équipe. Blegny revient d'une plantureuse victoire contre Weywertz (5-1) et Richelle s'en revient d'un succès en terre germanophone (1-3), un beau duel en perspective.


Ci-contre, l'évolution des deux clubs




Un bon coup… mais pour qui?

Les deux camps tiennent le même discours: voilà un match intéressant à jouer. Et, dans l’esprit des dirigeants notamment, un derby à gagner. D’autant que la passe d’armes, au match aller, s’était soldée par un partage de frères (2-2). On en était à la journée d’ouverture. Depuis, l’eau a coulé sous les ponts et le Richelle de Benoît Waucomont s’est (presque) confortablement installé dans le top 3 de la division, larguant point par point – 9 unités séparent les deux équipes – un voisin qui se trouvait encore à ses côtés au terme de la première tranche.

Les Richellois alignent une série impressionnante de rencontres sans défaite – 8 victoires et 2 nuls – toujours doublée de la meilleure attaque de la série (45 buts). Ce Richelle-là, bien balancé, s’applique à démontrer toute sa solidité de semaine en semaine. L’appétit vient en mangeant, dit-on, et Benoît Waucomont veut tirer le meilleur profit de ce court déplacement pour une raison toute simple. "Nos quatre concurrents directs se rencontrent" (NDLR: Seraing-Beaufays et Waremme-Lensois), explique le Batticien. "Un Richelle bien concentré a les qualités pour gagner à Blegny. Physiquement, l’équipe a aussi des ressources. Nous avons émergé dans le dernier quart d’heure contre Elsaute et livré un gros match sur un terrain lourd à Raeren."

Blegny, de son côté, souffle… après s’être essoufflé un bon mois. "Notre victoire contre Weywertz dimanche dernier, avec la manière, était essentielle", assure Fortune Modafferi. "Nous n’aurons rien à perdre contre un adversaire qui reste le favori de ce derby. Mon équipe, en principe libérée, doit donner du fil à retordre à Richelle." Battu par Seraing et Waremme, contraint au partage par Dison, Blegny n’a pas encore réussi à prendre la mesure d’un adversaire mieux classé sur son terrain. Réussira-t-il enfin un bon coup à domicile? "Je souhaite toujours deux victoires avant la trêve", répète Fortune Modafferi. "Nous venons de réaliser la moitié du travail. J’attends la suite… le plus vite possible."

A lire sur:

L'avenir-logo.jpg Source: L'Avenir (www.lavenir.net)


Les compositions:

Blegny: Gérard, Lhomme, Ma. Lukoki, Marlet, Scherpereel, Fassotte, Mertens, Mi. Lukoki, Kolek, Crasset, Salamone, Zinoune, Bas, Grétry, Duysens.

Absents: Velegan, Canales, Demirkazan, Orban, Hofmann, Grava.

Richelle: Gomant, Possen, Bemelmans, Thys, Wangermez, Mignon, Deghaye, M. Lecluse, Lawarée, Mulkin, Brissinck, Hansen, Kaboré, Lemaire, Busarello?, Racz.

Benoît Waucomont a retenu un noyau de seize joueurs où Deghaye rentre de suspension et où Possen revient de blessure. Les absents: Cimino, Quitin, A. Lecluse, Alonso. Massau reprend la compétition avec la P3. Busarello (dents de sagesse) est incertain.

Arbitre de la rencontre: Lionel Gastaldello assisté de Gabriel Castillo-Fernandez et Bruno Mascherin.


BL.jpg

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.