05 mars 2013

Richelle a choisi son entraîneur...

Benoît Waucomont va succéder à Gehoulet

Richelle aura été beaucoup plus rapide que le Vatican à choisir le successeur de Serge Gehoulet. Les discussions se sont accélérées la semaine passée et la fumée blanche n’a guère tardé à s’échapper de la buvette du club. FAbian Bruwier, déguisé en Dechavanne, prenait l’enveloppe. Les nominés sont… Et le vainqueur est… Benoît Waucomont.

"Je suis très heureux de rejoindre Richelle mais à la fois triste de quitter Herve", commentait ce dernier. "Herve est le club de mon coeur et j’y ai tissé des liens forts avec les dirigeants, les joueurs et les supporters. Je me sentais bien là-bas car j’aimais la politique du club qui plaçait en avant les valeurs sportives. Cela n’a pas été aisé d’annoncer mon départ mais c’est ainsi qu’est faite la vie. Dans le même temps, je nourrissais certains doutes quant à la politique future et je m’étonnais de ne pas avoir encore été recontacté pour la saison prochaine."

Il a donc écouté les sirènes.

"Richelle a manifesté une réelle envie de m’avoir pour coach. En trois jours, tout a été réglé Et il s’agit d’un challenge très intéressant mais aussi difficile. J’aime. En effet, je n’ai pas choisi la facilité car succéder à des monuments comme Jamers, Niro ou Gehoulet, ce n’est pas donné."

De son côté, le président Fabian Bruwier était satisfait d’avoir pu engager un coach qui le séduisait depuis un certain temps. "Le choix peut surprendre mais je suis un homme de défis. J’ai l’envie de donner la chance à quelqu’un plutôt que de prendre un routinier. C’est peut-être un risque mais je l’assume. Il me revenait bien depuis des années. L’occasion s’est présentée, je l’ai saisie. Il a fait du super boulot à Herve et je suis certain qu’il en fera chez nous à commencer par nous attirer des joueurs d’un excellent rapport qualité-prix."

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Michel Mawet - La Meuse

1527406790.jpg

Une décision difficile

Benoît Waucomont s’explique sur son départ de Herve pour Richelle

Alors que le président de Herve, Benoît Spirlet, nous avait informés des gros soucis financiers pour son club voici deux semaines, avec un retour obligatoire aux valeurs sportives, une nouvelle tuile vient de lui tomber sur la tête. Son entraîneur, Benoît Waucomont, a décidé de rejoindre Richelle, l’équipe rivale dans la lutte pour le titre en P2B. "Les contacts sérieux remontent à lundi passé même si j’avais déjà eu une petite discussion avec le président de Richelle la saison passée, quand nous avions réalisé notre belle série de 27 sur 30 avec Herve. Mais Serge Gehoulet avait alors été choisi comme T1! En fait, il restait trois entraîneurs en piste sur une liste de quinze candidatures au départ. Avec Patrick Courtois et Francis Goffard, nous avons été rencontrés par les dirigeants de Richelle, et le choix s’est porté sur moi, à ma grande satisfaction."

Bien entendu, Benoît est triste de quitter Herve. "Je dois vous avouer que c’était vraiment une décision difficile à prendre, car j’ai joué et entraîné dans mon club de coeur et il y avait des liens très forts avec certaines personnes. Je suis un peu triste de partir en fin de saison et je n’étais pas fier de l’annoncer à mes joueurs après la victoire de dimanche contre Vivegnis même si ces derniers étaient heureux pour moi. D’ailleurs, certains m’ont félicité et applaudi dans le vestiaire, et d’autres semblaient vraiment surpris par ma décision de quitter le club."

Quand nous demandons à Benoît s’il a déjà parlé sur les objectifs de sa future équipe, sa réponse fuse. "J’avais une réunion hier soir avec le président Fabian Bruwier, afin de faire le tour du propriétaire. À cette heure, je ne sais pas encore vous dire exactement, quelles seront les ambitions sportives, car il faut déjà savoir dans quelle division l’équipe évoluera ! Attention, ma future équipe n’est pas encore certaine de monter en fin de saison, car Herve jouera sa chance à fond dans cette compétition, même si l’écart est de huit points, à onze journées de la fin du championnat! Après trois belles saisons passées à Herve, je vais relever un nouveau challenge dans ma jeune carrière d’entraîneur. Je suis heureux de pouvoir débarquer dans un club que je connais assez bien, dans un challenge sportif très intéressant.".
Pour remplacer Benoît Waucomont à Herve, le nom de Robert Pelsser est cité. A moins que Patrick Courtois, qui a passé 9 saisons à Herve, n’effectue son retour…

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Alain Siemes - La Meuse

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.