23 octobre 2011

Championnat 2011-2012, journée 12

Minerois733.jpg

Les photos de la rencontre

Le but par: Xavier Van Mol


Composition:

Minerois:
Langhoor, Pesser, Charlier, Remacle, Biermans, Wannez, Lepage (62e Zico), Pinckaers, Moonen, Larock (70e Antoine) et Wiyalika..

F.c. Richelle Utd.: Frère, Deghaye, Tihon, Mignon, Possen, Van Mol, Rogister(55' Philippens), Thonet (59' Brncic), M.Hendrick, Christiaens (73' Lecluse) et Kiziedoko.
Réserves: C. Hendrick, , Philippens, Lecluse et Brncic

Arbitre: Vito Divincenzo assité de Gabriel Castillo Fernadez et Umit Caymaz.

SF.jpg



Minerois a aligné un joueur de champ au but

Un goût de trop peu

"Beckers, blessé à l’échauffement, nous avons tenté de contacter les gardiens junior et de la P4 mais sans résultat. J’ai donc dû aligner Raphaël Langhoor, un joueur du champ", déplorait Michel Thomsin. Richelle prenait l’entame à son compte et ouvrait rapidement la marque par Xavier Van Mol qui ponctuait un envoi puissant de Greg Christiaens repoussé par la barre (0-1).

Il n’y en avait que pour les visiteurs mais à la demi-heure, Minerois héritait d’un coup franc que Charlier expédiait dans la lucarne (1-1). "Un bijou. Une balle à la fois brossée et puissante, savourait son coach. Ce but eut le mérite de mettre Minerois en confiance et d’inverser la tendance car Richelle perdit alors son football. Les deux formations ont ensuite multiplié les raids mais de façon trop désordonnée. Après la pause, Richelle bénéficiait de la meilleure opportunité mais Xavier Van Mol, seul devant le gardien, plaçait dans les nuages. Minerois héritait à son tour de plusieurs possibilités mais Steven Frère veillait au grain. Ce nul ne satisfait aucune des deux formations.

DSC_10021.JPG




Source: Charles Clessens - La Meuse


La Minerie stoppe l’hémorragie face à Niro

Après trois défaites de rang, les Miniers se devaient de réagir pour stopper l’hémorragie et ils l’ont fait face à un rival direct. Certes, un point ne fait pas sortir les gars de Michel Thomsin de la place de lanterne rouge mais c’est toujours ça de pris. Et si l’on excepte un premier quart d’heure d’absence totale, les coéquipiers de Christian Pesser ont montré de belles choses. "Après leur but d’ouverture, on a progressivement pris le dessus sur la rencontre", analyse Michel Thomsin. "On a égalisé d’une bien jolie manière avec ce coup franc magnifique de Charlier. Mon gardien de fortune (NDRL: voir par ailleurs) n’a pas un seul arrêt à faire en première période alors que nos adversaires avaient énormément de potentiel dans leurs rangs."

"Un résultat logique", dixit Tony Niro

Conscients qu’un nul ne suffisait pour sortir de la zone rouge, les deux équipes jouaient le tout pour le tout en seconde période et les occasions se multipliaient de part et d’autre, surtout dans les vingt dernières minutes de la partie. "On voulait gagner et La Minerie aussi, "note Tony Niro. "La victoire aurait pu tomber d’un côté comme de l’autre mais j’estime qu’au final le résultat est logique." Une analyse que ne partageait pas son confrère minier. "J’ai un goût de trop peu par rapport à la seconde période. On a eu la balle de 2-1 au bout des pieds à deux ou trois reprises mais on a mal utilisé nos possibilités."


Source: L'Avenir (www.lavenir.net)


Richelle, avec Niro, va mieux

Minerois doit absolument gagner

Après s’être écrasé contre Waremme (2-5) et puis avoir chuté à Hanut (2-0), Minerois n’a plus 36 solutions demain face à Richelle: il doit absolument gagner. Et ce, non seulement pour ne pas être plus décroché encore, mais surtout pour remettre la pression sur les 3 équipes qui le précèdent de 2 points au classement, à savoir Montegnée, Lensois et... Richelle!

Les banlieusards visétois ont évidemment retrouvé le goût de la victoire suite à l’arrivée de Tony Niro Le coach de United connaît évidement bien l’Espoir.

"Au contraire de moi qui ne connais pas grand-chose de son équipe", signalait un Michel Thomsin ravi de la sortie de ses ouailles mardi face à La Calamine (0-2). "Richelle, avec Tony, ne lâchera rien et il n’est pas allé là-bas au suicide. Il sait qu’il a du potentiel et des joueurs qui ont connu la nationale. Il a aussi le don de booster ses gars. Chez nous, nous ne mettons aucune pression sur notre groupe. Cela ne sert à rien non plus d’en rajouter! On connaît notre situation au classement. On sait que ça ne serait pas une catastrophe si on devait descendre, mais on doit croire en notre maintien qui reste notre objectif. Évidemment, cela passe par une victoire aujourd'hui."

Seule la vérité du terrain compte. Minerois doit se reprendre absolument!


Les Miniers occupent une peu enviable dernière place. "Nous n’avons donc plus le choix", résume Michel Thomsin, dont l’équipe a offert en semaine une réplique plus que valable à La Calamine malgré la défaite (0-2). "Il faut non seulement une réaction mais aussi et surtout un résultat."
Antoine et Larock (malades) sont douteux. Diagnostic (ligaments de la cheville) confirmé pour Sénis, absent pour un bon mois.

Les compositions:

Minerois (17 joueurs): Beckers, Pesser, Biermans, Remacle, Charlier, Monnen, Wannez, Lepage, Langhoor, Verhasselt, Wiyalika, Larock (?), Antoine (?), Pinckaers, Dardenne, Zico et Simonis.

Richelle: Frère, C.Hendrick, Deghaye, Tihon, Mignon, Possen, Van Mol, Philippens, Rogister, Thonet, M.Hendrick, Brncic, Christiaens, Lecluse, Kiziedoko.

Minerois: Minerois avait remporté la première tranche du championnat la saison dernière avant d'être mis en difficulté par la suite et obtenir son maintien en last minute malgré un 0/15 en fin de saison. Sept départs pour cinq arrivées, donc une certaine stabilité dans le noyau mis à la disposition de Michel Thomsin. Mais, les départs de Cremer (Verviers) et Bas (Malmedy) seront  difficiles à combler.  L'entraîneur minier est en tout cas passé maître au niveau de la préparation de son équipe et apprécie toujours de lancer des jeunes dans la bataille. Il faudra également voir l'évolution de Pinckaers, très à l'aise la saison dernière en P3. Minerois, c'est un des plus longs bails en P1 avec toujours un budget très serré. 
 
Entraîneur: Michel Thomsin (3e saison).

Arrivées: Nicolas Pinckaers (Plombières), Maurice Larock (Mouland), Renaud Lepage (Manhay), Jordan Desmid (AS Eupen), Bruno Wiyalika (Chênée).

Départs: Quentin Slupik et Benjamin Moreau (Rechain), Grégory Cremer (CS Verviers), Thierry D’Affnay (Herve), Kevin Bas (Malmedy), Ludovic Naway et Sébastien Wadeleux (Stavelot).


Minerois va décidément très mal

Avec la victoire de Richelle, Minerois hérite de la lanterne rouge. Une situation délicate que le club va devoir gérer et solutionner au plus vite. À la décharge de cette équipe, nous dirons que ce dimanche à Hannut, elle a été rapidement réduite à neuf avec une des deux exclusions fort discutable. Mais de telles situations se produisent toujours dans des phalanges en déroute. Ce qui est le cas actuellement chez les Miniers. Il y a donc du pain sur la planche pour redonner un moral à une troupe qui ne montre guère de signes combatifs sur le terrain. Et de fait, ce dimanche, les Rouges ont plutôt regardé les Verts évoluer.

Que de libertés données à des garçons comme Godfroid et Lawarée qui malgré leur âge avancé se sont régalés. En P1, de cette façon, ce n’est pas possible d’aller chercher un résultat. Et nous ne pouvons que féliciter le gardien réserve, Beckers, qui a aussi sorti quelques ballons de but. "Je suis content de ne pas avoir pris une casquette, avouait Michel Thomsin. J’avais fait le choix de reprendre des anciens. Mais ils n’ont pas été plus convaincants…"

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.