05 avril 2011

Championnat 2010-2011 - journée 32, Richelle en état de "Grâce"... et la tête du championnat

Richelle l’a fait!

Lilian Thonet terrasse Grâce sur ses terres et prend option sur la P1

Les hommes de Salvatore Greco ont dominé le championnat en s’appuyant sur un team exceptionnel soutenu grâce à un (ultime?) gros effort des frères Sacheli. À trois journées de la fin, le club des Bonniers risque de rester encore à quai, coiffé par des Richellois plus fringants dans ce sprint final.

"C’est bien simple, nous avons tout gagné en 2011", jubilait Lilian Thonet, le maître à jouer de United. "Nous avons abordé ce choc en pleine confiance et comme cela fait maintenant de nombreuses semaines que l’on peut évoluer avec la même composition, les automatismes sont bien ancrés."

Richelle menait déjà à la faveur d’un penalty de Lecluse à la 40e. "Nous avions déjà eu 3 ou 4 possibilités auparavant. En 2e période, nous avons géré les débats pour profiter des opportunités" Et le 2e but de Thonet libérait d’ailleurs ses couleurs lancées vers le titre. "Notre calendrier n’est pas le plus facile, déjà avec le derby qui nous attend à Dalhem. Il y a aussi Fouron qui reste notre bête noire. Mais je préfère être à notre place qu’à celle de notre rival."

Christian Dandoy jouera pour Oreye la saison prochaine. Son successeur pourrait être Joseph Ayssi qu’André Jamers a découvert à Tilleur.

DSC_5824.JPG

Cliquez sur la photo pour l'agrandir



Source: Christophe Lonnoy - La DH (www.dhnet.be)

Grace733.jpg

Cliquez ICI pour visionner les photos de la rencontre

Cliquez ICI pour visionner le résumé de la rencontre

Les buts par: Alain Lecluse, Lilian Thonet et Grégory Christiaens


Composition:
F.c. Richelle Utd.:
Dandoy, Tihon, Mignon, Massau (85', Deghaye), Hendrik, Possen, Philippens, Mulkin (70' Thomas), Thonet, Christiaens et Lecluse (53' Cimino).
Réserves: Cimino, Deghaye, Thomas et Jolly
Arbitre: Philippe Schonbrodts, Denis Jacob et Philippe Severin


DSC_5787.JPG

Cliquez sur la photo pour l'agrandir.


Equipiers au football en salle, Christian Dandoy et Christophe Philippens (Richelle) ont vaincu Saglam (Grâce-Hollogne)

Richelle: option titre

Dans le match au sommet, Richelle n’a finalement fait qu’une bouchée d’une bien décevante équipe de Grâce-Hollogne qui, à aucun moment, n’a justifié son statut de leader. Les troupes d’André Jamers ont confirmé leur 30 sur 30 en le portant à 33 sur 33. Mais ce sommet était aussi un match dans le match... Christian Dandoy, Christophe Philippens et Aziz Saglam étaient encore il y a peu équipiers au sein de la formation de Herstal Turcs (en futsal).

Se frottant dès le début de match, Aziz Saglam et Christophe Philippens ont été exclus de concert. Il était en tout cas difficile de croire que ces deux-là étaient encore équipiers en foot salle la semaine passée…... "C’est dommage tout ce qui nous arrive et au-delà de ce fait de match, notre défaite est logique. Nous ne méritions rien de plus mais le championnat n’est pas fini".

DSC_5797.jpg


Christophe Philippens ne souhaitait pas épiloguer concernant l’incident avec Saglam. "C’est regrettable un point c’est tout. Je n’ai rien d’autre à dire si ce n’est que Richelle a démontré qu’il savait jouer au football même sur un terrain exécrable. Pour les spectateurs, ce fut un très bon match je pense. Largement d’un niveau de P1 (NDLR: tout à fait d’accord). Nous avons fait un grand pas et il serait maintenant vraiment dommage de ne pas tirer pleinement profit de ce succès. Nous voulions avoir les cartes en main ce dimanche soir. C’est chose faite. À nous de ne pas faire les cons."

Auteur d’une prestation impeccable d’autant plus qu’i la eu peu de boulot ce qui est toujours délicat pour un gardien de but, Christian Dandoy savourait le succès sans trop s’occuper des affinités liées au futsal. "Nous avons prouvé que nous étions très solides et c’est la première fois que nous remportons un match au sommet. Nous sommes vraiment sur la bonne voie et le fait d’avoir gardé le zéro derrière est aussi très significatif. Je pars à Oreye mais je veux offrir ce titre à Richelle et faire taire tous ceux qui m’ont critiqué à tort dans le dos." Richelle est désormais maître du jeu mais le championnat est encore long de trois journées…

DSC_5664.jpg


André Jamers, le T1 de Richelle, restait pourtant les pieds sur terre à l’issue de la rencontre : "Rien n’est fait! Il reste trois matchs pour chaque équipe et tout peut arriver. Il revenait aussi sur le déroulement du match: "Celui-ci s’est déroulé comme nous l’avions planifié. Il fallait les faire douter en retardant l’échéance. J’avais demandé à mes joueurs d’être patients en sachant que la pression, qui était sur les épaules de Grâce-Hollogne, allait les paralyser et les pousser à perdre leur football". André Jamers concluait: "C’était un match à sens unique et la victoire n’est même pas forcée".



Source: Michel Mawet - La Meuse Lg (www.lameuse.be)

Grâce-Hollogne-Richelle (0-3): le sommet a tenu ses promesses: trois buts, trois cartes rouges et sept jaunes!

Richelle domine et s’empare du commandement

Le sommet entre Grâce-Hollogne et Richelle a pleinement tenu ses promesses en offrant un spectacle très agréable au petit millier de spectateurs présents. Bénéficiant de la pente, Richelle prenait directement la partie en main et n’allait d’ailleurs jamais la lâcher. Le tournant du match intervenait à la 39e minute lorsque Diventi accrochait LilianThonet dans le rectangle. Une faute absolument inutile mais M. Schonbrodt accordait justement le penalty que convertissait Alain Lecluse (0- 1). Mis sur orbite, Richelle allait parfaitement contrôler les débats en ne laissant guère de possibilités à Grâce-Hollogne mais en s’en créant par contre de nombreuses. Peu après l’heure de jeu, Grégory Christiaens s’échappait à la limite du hors-jeu et centrait au cordeau pour Lilian Thonet qui terminait virtuellement la partie (0-2).

Très brouillon,Grâce-Hollogne ne parvenait pas à réagir et, libre de tout marquage, Grégory Christiaens s’en allait crucifier Derwael pour donner au score son allure définitive(0-3). On regrettera l’altercation entre Christophe Philippens et Saglam qui valut aux deux protagonistes de rejoindre les vestiaires avant la fin. Très sportivement, Salvatore Greco reconnaissait la suprématie de Richelle. "Il n’y a pas eu photo. Je ne conteste même pas le penalty qui met notre adversaire dans le match. Il y a faute même si elle est inutile." De son côté, André Jamers savourait modestement mais pleinement cette victoire indiscutable. "Nous avons livré le match parfait. Tout y était à tous les niveaux. Nous méritons pleinement ce succès mais, attention, le championnat n’est ni fini ni joué pour autant ! Il n’empêche qu’à trois journées de la fin, Richelle possède désormais deux longueurs d’avance et une victoire supplémentaire.


Source: Michel Mawet - La Meuse Lg (www.lameuse.be)

Avant la rencontre...

P2B - Philippens veut mener Richelle au titre

"Les chances sont intactes"

Grâce-Hollogne-Richelle, c’est inévitablement le choc en P2B. On pourrait même parler de finale du championnat même siles trois rencontres qui suivront pourront encore modifier la donne. Quoi qu’il en soit, le vainqueur de dimanche aura pris une option pour le titre... mais sans plus. Christophe Philippens reste, à 34 ans, un des atouts de Richelle. Lui que l’on connut de la deuxième division à la promotion à Visé, Tongres et Seraing a choisi de finir sa carrière à Richelle.

N’oublions pas qu’au départ, sous l’impulsion de Xavier Thomas, c’est avant tout un club d’amis, principalement ex-Visétois. Le club a bien grandi pour se retrouver aujourd’hui aux portes de la P1. Il faudra pour cela s’imposer dans le choc à Grâce-Hollogne. "Pas nécessairement", tempère Christophe.

"Bien entendu, nous allons jouer pour la gagne car nous souhaitons enfin avoir notre sort entre les mains mais un match nul ne serait pas catastrophique car le programme des trois dernières journées n’a rien d’aisé pour aucune des deux équipes. Bien entendu, une défaite nous reléguerait à quatre points et réduirait fortement nos chances mais bon, on n’aborde pas un sommet avec l’idée de le perdre... De toute manière, notre saison est déjà une réussite. Grâce était pointé comme le grand favori et a confirmé. Nous sommes restés dans le coup jusqu’au bout en décrochant notre place pour le tour final qui constituait l’objectif avoué. Maintenant, il est clair qu’après l’excellent bilan de 30 sur 30 que nous venons de réaliser nous ne comptons pas nous arrêter en si bon chemin. Une montée via le titre a toujours une saveur particulière."

Entre Grâce et Richelle, la guerre des nerfs a commencé (voir ci-après). Initialement prévu sur le terrain en stabilisé du hall omnisports, le match se disputera finalement bien sur le "vrai" terrain du même site. "Je ne comprends pas pourquoi Grâce-Hollogne a subitement pu jouer sur un terrain en cendrée sous prétexte que le sien était mauvais. Je pense qu’il y a d’autres pelouses en mauvais état dans la série. Même si je pense qu’il n’y aura pas beaucoup d’herbe, il est logique, finalement, que l’on dispute ce sommet sur un terrain de foot normal."
Reste à savoir quelle équipe Christophe Philippens estime intrinsèquement la plus forte. "Je pense que nous nous valons. Grâce-Hollogne possède sans doute quelques joueurs plus forts techniquement mais nous pouvons aussi lui opposer une plus grande expérience. Un pronostic est impossible même si, au match aller, Grâce l’avait emporté 2-3. Comme tout sommet, cela va se jouer sur des détails ou des faits de match." Ce sommet entre le leader et son dauphin promet en tout cas.

DSC_5575.JPG

Cliquez pour agrandir la photo

Lorsque nous avons évoqué le sommet avec André Jamers, il regrettait vraiment que cela se joue sur le terrain stabilisé. Les choses ont évolué depuis puisque c’est finalement sur prairie que le match se disputera. "André Jamers a remué ciel et terre pour que notre terrain soit reconnu conforme", lance Salvatore Greco. "Je ne comprends pas pourquoi il s’est occupé de cela." Le coach de Grâce- Hollogne ajoute cependant. "Cela nous arrange bien car c’est sur le stabilisé que nous avons perdu des points." Les deux entraîneurs sont cependant d’accord sur un point: si c’est vraiment un choc, ce ne sera sans doute pas fini après. "Il nous reste un programme très difficile à tous les deux", confirment-ils de concert. "Une victoire de Grâce pourrait être suffisante mais sans vraiment de garanties. En tout cas, pas question de tout changer pour un match. Nous jouerons notre jeu habituel avec la victoire pour seul objectif. Pas question de spéculer."

"La pression est sur l’autre"

"Nous sommes en tête et elle est donc sur Richelle", avançait Salvatore Greco. "Notre saison est réussie alors que Grâce est pratiquement dans l’obligation d’être champion pour ne pas risquer de louper une nouvelle fois la montée", assénait André Jamers. "La pression est sur eux." Espérons qu’elle ne soit pas trop présente sur le terrain mais simplement dans les verres à la fin de la rencontre. En toute cordialité entre entraîneurs ansois.


Source: Michel Mawet "La Meuse Lg" (www.lameuse.be)

Le déplacement à Grâce-Hollogne décisif pour la course au titre

Après la perte des trois unités de Saint-Vith en 2C pour avoir aligné un joueur suspendu, les observateurs du football provincial ont bien cru qu’une nouvelle décision du Comité provincial pourrait bien décider de l’attribution du titre de champion en série 2B après l’annonce parue sur le site du Richelle United.

"Après une enquête approfondie réalisée par nos soins, c’est bien installé en tête du championnat que Richelle se rendra à Grâce- Hollogne ce dimanche. En effet, il s’avère que Grâce aurait aligné un joueur suspendu lors du match à Fouron, le 13 mars dernier (victoire 3-4). Les troupes de Salvatore Greco se retrouvent donc maintenant à deux petites unités derrière Richelle avant la rencontre choc qui sera déterminante pour la suite du championnat et l’attribution du titre en 2e provinciale B."

Le président Bruwier souriait à peine de cet excellent poisson, mais se montrait plus prudent. "On m’aurait dit, il y a cinq ans que l’on allait peut-être jouer la montée en 1re provinciale ce weekend, je vous aurais ri au nez. Force est de constater que nous y sommes bien. Alors ne boudons pas notre plaisir. Mais ne rêvons pas trop vite, c’est encore et toujours Grâce-Hollogne qui a la main, mais, si près du but, on se doit d’y croire."

Et de conclure:

"Nous sortons d’une série de 30 sur 30 plus que méritée et le groupe possède une sérénité impressionnante qui pourrait être déterminante. Il est à noter que nous venons de faire passer un écart de 8 points en notre défaveur à -1 aujourd’hui. Cela mettra une pression supplémentaire sur notre concurrent du week-end."


Source: Christophe Lonnoy "La DH" (www.dhnet.be)

poisson_16.gif

197 visites...
Richelle en "leader" à Grâce-Hollogne...

Les événements de la division 1 font, semble t'il, tache d'huile même au sein de notre championnat, après une enquête approfondie réalisée par nos soins, c'est bien installé en tête du championnat que Richelle se rendra à Grâce-Hollogne ce dimanche, en effet, il s'avère que Grâce aurait aligné un joueur suspendu lors du match à Fouron le 13 mars dernier (victoire 3-4). Les troupes de Salvatore Greco se retrouvent donc maintenant à 2 petites unités derrière Richelle avant la rencontre "choc" qui sera déterminante pour la suite du championnat et l'attribution du titre en P2b.


Medhi.jpg

Mehdi "Gaffe-gaffe", le joueur suspendu aligné à Fouron


Source: F.c. Richelle Utd. (www.richelle-united.be)

Questions au président.

Derrière les affres de la division 1 et ses événements qui ne font que ternir notre football national, il existe encore des clubs où il règne une saine organisation et une simplicité dont les plus grands devraient prendre exemple, il en est un en particulier, c'est le nôtre, le vôtre: le F.c. Richelle Utd. Alors qu'ailleurs, personne ne sait ce qu'il adviendra des fameux play-off et compagnie, une rencontre de deuxième provinciale retient désormais toutes les attentions, le déplacement de Richelle chez le leader Grâce-Hollogne. Pour rappel, un seul petit point sépare les deux formations et le résultat sera sûrement décisif pour l'attribution du titre.

Fabian, le titre pour le cinquième anniversaire du club, tu y penses? est ce possible face à un tel adversaire qu'est Grâce?

"On m'aurait dit il y a 5 ans que l'on allait peut-être jouer la montée en P1 ce week end… je vous aurais ri au nez, force est de constater que nous y sommes bien alors ne boudons pas notre plaisir…. notre tableau de marge était la P2 dans les 3 ans mais jamais on avait évoqué la P1.

Mais ne rêvons pas trop vite c'est encore et toujours Gràce-Hollogne qui a la main (d'autant plus qu'il joue ce match capital à la maison et devant un nombreux public), si près du but on doit y croire, n'oublions pas que nous sortons d'un 30/30 plus que mérité et que le groupe possède une sérénité impressionnante qui pourrait être déterminante, il est à noter que nous venons de faire passer un écart de 8 points en notre défaveur à -1 aujourd'hui. Cela mettra une pression supplémentaire sur notre concurrent du week-end.

Si montée il y a, on la prendra, la fêtera et on l'assumera, ce serait évidemment un super cadeau anniversaire pour le club et ses sympathisants, dans le cas contraire on remettra le couvert l'an prochain avec un groupe tout aussi fort que cette année vu les nombreuses reconductions dans le noyau, plus l'apport de quelques renforts
".

Voici 5 ans que tu es à la tête de ce jeune club, pourrais tu faire un petit bilan sportif, humain, ...?

"Au début de la création de notre club, on m'avait dit, tu verras, le monde du foot est très dur, tu perdras des amis, tu ne seras pas respecté par tes joueurs, etc... Force est de constater que, il y a eu en effet, différents petits conflits entre nous (comité) ou alors avec certains joueurs ou entraîneur, durant 1 an ou 2, mais le fait de travailler au sein d'un tel club avec des gens de bonne composition nous a permis de tout régler sans trop de casse et surtout, avec ce qu'il peut y avoir de dialogue et de franchise. D'avoir un comité aussi soudé et d'avoir des liens encore plus forts avec chacun d'entre eux est une de mes plus grandes satisfactions.

Quel bonheur de voir le parcours accompli depuis l'annonce de notre défi considéré comme fou par la plupart des gens, on a évolué pas à pas sans se mettre de pression et en gardant un maximum de plaisir, nous avons déjà fêté deux titres, deux participations aux tours finaux et voilà le résultat aujourd'hui, avec peut-être une apothéose en cette fin de saison.

On sent que les gens se sentent bien à Richelle, que ce soit nos bénévoles, dont je profite de ces quelques lignes pour encore les remercier, les spectateurs, les joueurs, nous avons fondé une grande famille autour de ce projet…. Malheureusement, et cela fait partie de la vie d'un club, nous avons aussi connu de grands moments de tristesse, la disparition, notamment, de deux personnes très attachées au club, Tony et Raymond pour ne pas les citer.

Pour terminer, il faut aussi sincèrement remercier tous nos sponsors sans qui, rien ne serait possible et, il faut le signaler, nous sont très fidèles. N'oublions pas non plus, et il est important de le rappeler, la très grande chance de recevoir pour la 3ème année consécutive le Standard de Liège, ce qui est pour nous, une fameuse reconnaissance.
"


DSC_3612.JPG

Cliquer sur la photo pour l'agrandir

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.