21 novembre 2010

Championnat 2010-2011 - journée 15

Richelle perd un de ses grands serviteurs

Bien au delà de la défaite concédée à Fouron, les sympathisants de Richelle-United pleuraient surtout le départ tragique et inopiné de Tony Pleyers en tout début de week-end. Si à tous les matches, chacun est unanime à louer les qualités de la pelouse richelloise, c'est exclusivement aux mérites de ce vieux serviteur du club que cela est dû. Chaque jour, jusqu'à la veille même de son départ, Tony lui consacrait son temps et son savoir-faire avec une passion et une bonne humeur inégalables. Jamais, Richelle ne pourra oublier le personnage hors du commun, si attachant de Tony Pleyers. La rédaction de Lgfoot présente à tous ses proches ses sincères condoléances.


Merci à Lgfoot.

fourons733.jpg

Cliquez ici pour les photos de cette rencontre

Le but par: Alain Lecluse

Richelle: Dandoy, Tihon, Thonet, Deghaye, Cimino, Bouckaert (45' Lecluse), Mulkin (72' Philippens), Closset, Hendrik, Mignon (56' Massau), Possen. NJ: Michiels
"Rendez hommage à mon papa, lui qui vous aimait tant....et qui ne viendra pas, qui ne viendra plus..."

Vinciane Pleyers

Tony.JPG

Son dernier déplacement...


Richelle a perdu Tony Pleyers

Il y a des dimanches où le foot passe au second plan ou même encore bien après. C’était le cas cette semaine à Richelle puisque le club a eu l’immense douleur d’apprendre la disparition de son fidèle serviteur, Tony Pleyers, inopinément décédé dans la nuit de vendredi à samedi,
à l’âge de 66 ans. "Tony était un personnage très important dans le club", insiste André Jamers. "Il était très paternel et son dada était de bichonner les terrains et les installations. Sa fierté était que l’on félicite le club pour l’état de ses pelouses. L’annonce de son décès a provoqué un émoi immense dans le club".

A Fouron, les joueurs se sont alignés avec la ferme intention de lui dédier la victoire mais cela ne s’est pas déroulé comme voulu. "Nous sommes complètement passés à côté de notre match, moi y compris", ajoutait le coach de Richelle. "Nous avons été déficients à tous les niveaux dans tous les secteurs du jeu. Pour ma part, j’ai sans doute commis l’erreur d’aligner une formation dans laquelle il n’y avait pas assez de combattants. Je suis néanmoins persuadé que l’annonce de cette pénible nouvelle nous a émotionnellement très marqués. Je ne vais donc pas m’attarder sur ces trois points perdus." Même si Grâce-Hollogne l’a emporté, "Grâce a désormais un pied en P1 et il nous reste à nous concentrer sur le tour final",concluait André Jamers.



Source: M.M. - La Meuse Lg (www.lameuse.be)

L'émotion était palpable à Richelle

L'équipe aurait voulu gagner pour Tony

Très mauvaise prestation de Richelle  qui se déplaçait à Fouron ce dimanche. L'équipe du président Bruwier souhaitait dédier une victoire à son cher Tony Pleyers, qui occupait une place importante au sein du club, ayant notamment en charge l'entretien des terrains, et qui est décédé inopinément dans la nuit de vendredi à samedi.

L'émotion était certes palpable dans les rangs richellois mais ne peut en rien justifier à elle seule la piètre prestation proposée tout au long de la rencontre. Manque d'enthousiasme (aucune initiative), manque de détermination (10 % des duels gagnés), les Richellois ne sont jamais entrés dans la rencontre. La victoire est donc tout naturellement tombée du côté de l'équipe qui la voulait le plus et qui n'a même pas dû forcer son talent.

Comme Grâce-Hollogne semble parti pour un cavalier seul, Richelle devra tenter de décrocher une participation au tour final.



Source: Michèle Pirard - www.walfoot.be

En l’emportant à Herstal grâce à des buts de son duo d’attaque Grégoire-Capelli en 2e période, Grâce-Hollogne profite de la défaite de Richelle à Fouron pour accentuer son avance au classement à 6 unités à la mi-saison et confirme ainsi son statut de champion d’automne.

L’équipe d’André Jamers a eu une nouvelle fois la confirmation qu’il ne faisait pas bon se déplacer à la route d’Aubel en automne. "Certains joueurs de Richelle nous ont un peu snobés", confirmait Marc Ansion. "J’ai entendu certaines réflexions qui n’ont pas fait plaisir à mes joueurs et ceux-ci se sont expliqués sur le terrain par un foot courageux et volontaire. Lorsque Richelle a égalisé en début de 2e période, j’ai senti mes gars habités de l’envie de tout faire pour l’emporter et ce but de Snoeck, 10 minutes plus tard, nous récompensait de nos efforts.

" Fouron reste sur un 13 sur 15 qui lui permet de prendre place sur la 3e marche du podium avec Oupeye. Dans le bas de tableau, malgré des progrès palpables, Magnée ne parvient pas encore à tenir les 90 minutes. "Le but de Battice à 2 minutes de la fin fait très mal", regrettait un Raymond Weertz qui devra se passer des services de Christ, exclu en fin de rencontre.



Source: Ch.L. - La DH Lg (www.dhnet.be)

On était curieux de voir en opposition Richelle, la meilleure attaque de la série, face à la défense fouronnaise, la moins perméable en P2B. Les nombreux spectateurs présents à cette rencontre acharnée n'ont pas été déçus. Les hommes de Marc Ansion ont constamant, exception faite du premier quart d'heure de la reprise, pris à la gorge les "Visétois".

Un match physique, certes, mais aussi fait de belles combinaisons de part et d'autre, surtout côté local. A la 20ème, le rapide Kevin Leroy ouvrit méritoirement le score pour les locaux. L'arrière-garde locale dirigée par l'excellent Yannick Pinsart et qui s'appuie aussi sur la belle régularité de son portier Nicolas Heinen allait tenir ce score jusqu'au repos. Comme dit plus haut, les Richellois prenaient à leur compte l'entame de la deuxième période et Alain Lecluse égalisa logiquement à la 52ème à la suite d'une mêlée dans le rectangle visité. On pouvait alors craindre le pire côté fouronnais à ce moment mais, à la suite d'une sortie hasardeuse de Christian Dandoy, Julien Snoeck rendit l'avance aus siens de belle manière à la 70ème. Les esprits s'échauffèrent parfois mais l'arbitre tenait bien les choses en mains.

Le poteau sauva Dandoy à la 75ème puis Richelle fit l'impossible pour égaliser mais les Fouronnais, hargneux et volontaires, gardèrent leurs trois points qui leur permettent de s'emparer de la 3ème place du classement à égalité avec Oupeye.

"Nous n'avons rien à revendiquer au terme de cette mauvaise prestation" expliquait André Jamers à la fin du match tandis que Marc Ansion savourait à juste titre l'excellente sortie de tout son groupe.

Fouron a créé la sensation en battant une équipe de Richelle qui constitue avec Grâce-Hollogne le grand favori pour le sacre final. "Ils sont venus avec le gros coup", affirme Marc Ansion. "Ils pensaient qu’il suffisait de paraître pour gagner mais ici à Fouron, il faut se battre pour pouvoir revendiquer quelque chose. Pour nous, c’était un derby et il y a eu pas mal d’engagement mais notre victoire est méritée. Tout le monde était bien concentré et on a réussi à les empêcher d’être dangereux offensivement." Cette victoire permet aux Fouronnais de poursuivre leur belle série de matchs sans défaite (13/15).


Source: L'Avenir (www.lavenir.net)

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (5) |  Facebook | |

Commentaires

rendez hommage à mon papa, lui qui vous aimait tant....et qui ne viendra pas,qui ne viendra plus...;

Écrit par : pleyers vinciane | 21 novembre 2010

Répondre à ce commentaire

rendez hommage à mon papa, lui qui vous aimait tant....et qui ne viendra pas,qui ne viendra plus...;

Écrit par : pleyers vinciane | 21 novembre 2010

Répondre à ce commentaire

Tony,

comment exprimer notre tristesse ? comment crier notre révolte ? Les mots manquent pour traduire le désarroi de tous. Toi et moi, ne nous sommes rencontrés que depuis peu, mais ce temps si court m'a suffi à découvrir et apprécier ton formidable caractère : celui d'un gars franc, direct, spontané pour toujours dire avec des mots simples, mais toujours justes les choses qu'il pensait, qu'il vivait. Jamais, je ne pourrai arriver au bord de ce terrain que tu as tant choyé sans penser à toi, la gorge serrée, les souvenirs emplis des bons moments partagés.

A ta famille, nous présentons nos condoléances émues et sincères.

Tony, c'est trop injuste.

Jackie, mais aussi Marion, Alain & Maxou.

Écrit par : PAHAUT Jackie | 21 novembre 2010

Répondre à ce commentaire

Il est partit sur la pointe des pieds, il n a pas souffert, mais nous tous on souffre, le club de Richelle avait énormément de place dans son coeur..........

Écrit par : pleyers vinciane | 22 novembre 2010

Répondre à ce commentaire

Je suis certaine que ce n étais pas son dernier déplacement, il continuera a vous regardé à travers les nuages.

Écrit par : pleyers vinciane | 22 novembre 2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.