14 mai 2010

Tour final, suite et fin...

TF2
Cliquez pour les photos de la rencontre


Les buts par: Xavier Thomas, Alain Lecluse et Benjamin Bouckaert


Cointe-Richelle: finale inattendue!

Solières et Lensois étaient attendus mais ce sont Cointe et Richelle qui sont au rendez-vous d'une finale 100 % liégeoise. Que le meilleur gagne!

Alors que le livre de la saison 2009-2010 s'est refermé de manière inattendue à Lensois et à Solières, l'épilogue reste à écrire du côté de Cointe et Richelle, sortis victorieux des demi-finales. La finale, contre toute attente, sera donc 100 % liégeoise et 100 %... indécise, les deux affrontements en championnat s'étant soldés par deux nuls blancs. "Mais ce furent deux matchs différents, se souvient Jean-Marie Raucq. "Le premier avait été ouvert et fertile en occasions, le second, marqué de la griffe d'André Jamers, plus musclé physiquement, plus tactique aussi. Et demain Jean-Marie? "Richelle part avec un avantage certain en raison de l'expérience de la plupart de ses joueurs qui ont connu la D1, la D2 ou la D3. Les Thonet, Tihon, Michiels et consorts ont du vécu et sont donc mieux armés mentalement. Je crains leur organisation, leur discipline, leur travail d'usure, d'endormissement (une méthode confirmée par Roger Mossoux qui a assisté à Solières-Richelle), mais aussi leur roublardise.

"Il faudra éviter de tomber dans l'émotionnel si l'adversaire nous entraine sur ce terrain. Mercredi à Lensois, les gars sont sortis du match pendant quelques minutes en raison de provocations visiteuses et ça nous a coûté un pénalty et une carte jaune. J'appuierai sur ce paramètre ce vendredi (hier soir) lors d'un entraînement qui fera la part belle à la discussion. Pour le reste, nous abordons cette rencontre avec enthousiasme et sans pression particulière car notre saison, je ne cesse de le répéter, est déjà réussie. Le discours n'est guère différent à Richelle où André Jamers signale que les transferts ont été réalisés pour jouer la tête en P2. Mais puisque l'obstacle Solières a été surmonté, la compétition continue. "Mais à Cointe ce sera très difficile", admet le coach visétois qui développe: "Cette équipe est impressionnante depuis plusieurs mois et elle aura l'avantage du terrain. Si on veut passer, il faudra canaliser sa puissance offensive mais je ne sacrifierai aucun de mes joueurs au marquage des Toukouki, Hansoulle, Monfort et Colson. La clé du match résidera selon moi au niveau de l'état de fraîcheur. Celui qui aura le mieux récupéré des efforts consentis cette semaine aura de bonnes chances de poursuivre l'aventure. Si c'est nous, ce sera une heureuse surprise.

COINTE: Santamaria, Bovy, Levaux, Degey, Mullens, Michel, Monfort, Toukouki, Iafrate, Colson, Hansoulle, Koos, Kolie, Gilis, Zurowski.Zurowski rentre au profit d'Asensio. Touché à l'oeil mercredi à Lensois, Colson veut tout faire pour tenir sa place.

RICHELLE: Dandoy, M. Mignon, Robertfroid, G. Mignon, Tihon, Nihon, Sterck, Possen, Thomas, Thonet, Michiels, Cimino, Destordeur, Lecluse, Closset.Philippens et Altafoglia sont blessés.

Source: JLB. Le jour - www.actu24.be
P2A: pas de Lensois-Solières en finale dimanche (15h) mais un indécis Cointe-Richelle

Lilian Thonet, première réussie à Richelle.

Une finale sans saveur? Oh, non!

Le médian cointois Yoann Monfort prendra bientôt la direction de Waremme et son homologue richellois Lilian Thonet a toujours en mémoire ses fabuleuses années au RFC Hannutois. Cela fait au moins une touche régionale à une finale inattendue entre Cointe et Richelle qui laisse énormément de regrets au Patro Lensois et à Solières.

Lili


Pour sa première année à Richelle, le médian de 33 ans Lilian Thonet pouvait difficilement rêver mieux avec un tour final décroché et loin d’être terminé. "J’ai d’ailleurs décidé de prolonger l’aventure d’une saison. Après, j’analyserai la situation et je verrai comment je me sens. À l’heure actuelle, je n’ai en tout cas pas à me plaindre et le groupe dans son ensemble se porte bien. On a très bien clôturé la saison et on reste sur deux matches sans prendre le moindre but. À Cointe,il faudra encore être très solide défensivement. Si on a passé une après-midi tranquille jeudi et qu’on n’a jamais vu la moindre réaction de Solières, on doit s’attendre à un tout autre style de match dimanche. J’étais certain qu’on allait affronter Lensois. J’ai été très surpris en apprenant qu’il avait déjà été battu. Mais cela prouve la qualité de Cointe, qui n’a certainement pas remporté la troisième tranche par hasard", analyse le nouveau résident de Neupré, Lilian Thonet, qui garde un très bon souvenir de son passage dans notre région.

"Hannut, quelles saisons!"

"Les quatre saisons passées au RFC Hannutois entre 2000 et 2004 sont les plus belles de ma carrière. J’ai rencontré des gens incroyables, à commencer par le président de l’époque, Jean Delleuze. J’ai eu la chance de participer à quatre tours finals de rang, dont le dernier s’est soldé par une montée en Promotion. C’était une grande joie, même si je quittais le club pour rejoindre Oreye, qui venait de monter en P1, où j’ai évolué un an avec le coach Luc Ernes." Quand on lui parle de la qualité de nos terrains régionaux, Lilian Thonet sort directement moins d’éloges. "On vit une belle saison mais introduire une demande pour venir en P2A a été une belle connerie (sic). On a joué sur des terrains calamiteux et les supporters ont été servis en terme de déplacements. Mais cela nous a permis de nous habituer à ce qu’on aura à Cointe dimanche (rires). On évoluera sur le terrain B, où je n’ai toujours pas trouvé la moindre brindille d’herbe. On y croit malgré tout!"

Vainqueur de la 3ème tranche en P2A, le DC Cointe n’en finit plus de surprendre ses adversaires. Contraints de réaliser un exploit en déplacement à Lensois, favori du tour final, les hommes de Jean-Marie Raucq ont été sensationnels en s’imposant 1-4. C’est incroyable de réaliser une telle performance après une saison pleine. J’avais déjà félicité mon groupe avant le match pour notamment remercier les joueurs sur le départ comme Hansoulle qui a signé à... Lensois. Nous avons dominé tous les débats et le 0-0 à la pause était bien payé pour eux. La seconde période nous a vus concrétiser un pressing constant. Une fête incroyable! Au final, nous ne sommes pas l’invité surprise de ce tour final, on connaît Richelle et Jamers qui est un vieux “singe ” mais je sais aussi faire les grimaces (il rit). Je dirais que Richelle reste le favori vu son expérience." Quoi qu’il arrive, ce match sera très serré. Durant la saison régulière, les deux équipes s’étaient neutralisées 0-0. Impossible donc d’émettre un pronostic objectif. Du côté d’André Jamers, nul doute que le coach se méfie tout particulièrement du D.c. Cointe qui ne lâche rien en cette fin de saison.

Source: La Meuse - www.lameuse.be

Bookmark and Share

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.