24 février 2010

Championnat 2009-2010, journée 21

dyn006_original_733_250_jpeg_2643856_81f719545a6ec5e65daf93b7360553a6
Cliquez pour voir les photos de la rencontre


Les buts par: Laurent Closset, Christophe Philippens (2), Lilian Thonet et Greg Destordeur


Des suites de la tempête, ma connexion s'étant envolée, je n'ai pu réaliser le résumé de la rencontre, je me contente donc de publier les articles des journaux de ce lundi matin...

Dans la presse...(Le jour - www.actu24.be)

Richelle a mieux géré l'appui du vent.

Si
Richelle abordait la rencontre avec l'ambition de consolider sa place dans le top 5, Othée rêvait d'accentuer un peu plus encore l'écart qui le sépare des menacés. Les locaux étaient privés de Alain Lecluse, blessé, et de Xavier Thomas, malade, mais saluaient les retours de Laurent Closset et Greg Destordeur. À Othée, Gallo était suspendu mais Rossi réintégrait le groupe. Sur une surface en excellent état, l'arbitre décidait de jouer le match malgré les grosses rafales de vent. Richelle débutait contre le vent mais ça ne l'empêchait pas d'ouvrir la marque via Laurent Closset. Le même joueur allait galvauder des balles de break et voir un second but annulé. Malgré la domination locale, Othée allait égaliser à la 40e sur un corner dévié dans ses propres filets par Sam Altafoglia. Mais la joie des visiteurs était atténuée juste avant la pause avec l'exclusion justifiée de Mortroux.

Sans-titre-1

Othée débutait donc le second acte à dix et contre le vent. Un contexte dont les locaux allaient tirer un profit maximum. "À la pause, j'ai demandé à mes hommes d'essayer de progresser jusqu'à 30 mètres du but puis de cogner", expliquait
André Jamers. Message reçu cinq sur cinq par Lilian Thonet qui faisait 2-1 à l'heure de jeu d'une frappe de... trente mètres. Les chances othéennes de forger un bon résultat s'amenuisaient d'autant plus qu'aux 70e et 75e, Christophe Philippens donnait trois buts d'avance à ses couleurs. Greg Destordeur mettant un point final à la démonstration offensive locale à 8 minutes du terme. "Nous avons bien géré les conditions météos et malgré celles-ci, je trouve que nous avons développé un bon football", conclut André Jamers Quant à Christian Guillians, il pestait sur "les erreurs individuelles commises mais aussi l'exclusion de Mortroux qui a laissé tomber ses coéquipiers en se faisant bêtement exclure. Il sera d'ailleurs sanctionné. Dimanche prochain face à Wasseiges, il pourra rester en civil"

DSC_8161


Source: J-L B. - Le jour - Actu24.be

Dans la presse...(La Meuse - Huy-Waremme)

Succès sans forcer pour les hommes d’André Jamers, auteurs d’un très bon 5-1 malgré des conditions qui ne favorisaient pas la pratique du football. "On a réalisé un match très correct, même si on a dû attendre la seconde période pour forger notre succès", analyse le mentor de Richelle (4e)."Si j’étais le coach adverse, je serais quand même très fâché car le geste déplacé de Mortroux en milieu de terrain, juste avant la pause, a fait beaucoup de tort à Othée-Villers qui perdait un très bon joueur.On ne peut pas se réjouir du malheur des autres mais il faut bien reconnaître que cette exclusion nous a fameusement rendu la tâche facile pour le restant de la rencontre."

Heureux d’avoir vu ses ouailles dérouler dimanche, André Jamers se montrait tout particulièrement ravi du comportement de Grégory Nihon. "L’aspect négatif d’avoir un excellent noyau, c’est que Greg n’a pas toujours l’occasion de jouer alors qu’il possède d’énormes qualités. J’ai décidéde l’aligner au marquage et on n’a pas vu Laplaca du match. C’est mon coup de coeur." Petit bémol quand même: l’état du terrain. "Exceptionnel avant le match, il ne l’est plus du tout. Je félicite les personnes qui s’occupent de l’aire de jeu car elle nous a permis de développer un jeu certainement pas grandiose mais intéressant au vu des mauvaises conditions mais il y a évidemment le retour de la médaille. Le terrain a été très abîmé et est devenu très gras. J’espère que cela ira pour nos prochaines échéances. Mais je n’en suis pas encore là. Je savoure cette victoire. Les trois points, c’était le plus important.
"

Source: FR.L. - La Meuse Huy-Waremme

Bookmark and Share
Reste-à-jouer

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

16 février 2010

Championnat 2009-2010, journée 20

André Jamers reste à Richelle.

C’est donc désormais officiel et entériné: André Jamers sera toujours l’entraîneur de Richelle la saison prochaine, il était tout heureux d’annoncer cette nouvelle.

"Je me suis senti très flatté que ce jeune club me demande de continuer de mettre mon expérience à son service. Personnellement,je me sens très bien à Richelle depuis mon arrivée et c’est un bonheur pour moi de poursuivre l’aventure. Nous avons l’objectif de monter en P1 à court ou moyen terme. C’est toujours envisageable cette saison via le tour final auquel nous espérons participer. Ce ne sera pas évident car je sens un DC Cointe très gourmand pour la troisième tranche”.

Désormais, André a commencé à préparer la saison prochaine. "Même involontairement car j’ai confiance dans le noyau actuel. J’ai déjà plusieurs joueurs qui m’ont proposé leurs services et cela me fait aussi très chaud au cœur de savoir mon boulot apprécié. Cela me rassure sur ma manière d'aborder les choses””.

Pour en revenir au partage à l’US Liège, André Jamers n’employait pas la langue de bois."Nous avons gagné un point car l’US Liège est, sans conteste possible, le vainqueur aux points de cette rencontre. Nous étions dans un off-day total et si notre adversaire avait fait preuve de plus de réalisme nous serions rentrés bredouilles. Nous devons donc impérativement revoir notre copie”.


Source: M.M. - La Meuse Liège



Us-733
Cliquez pour voir les photos de la rencontre

Le but par: Sam Altafoglia

US Liège: Leduc, Ganci, El Yakhlifi, Tabbone (70e Radar), Weyckman, Masunda, Abdelmoumni, Laurent, Desmaret, Smakic (57e Celomemaj), Falise (40e Mutamba).

Richelle: Dandoy, G. Mignon, Thonet (80e Closset), Roberfroid (70e Camal), Lecluse, Tihon, Philippens (80e Sterck), Michiels, Thomas, Possen, Altafoglia.

Arbitre: Pascal Stassart.

Les buts: El Yakhlifi (14e 1-0), Altafoglia (44e 1-1).

Cartes jaunes: Smakic, Weyckman, Mutamba, Philippens.

La dernière offensive hivernales ayant battu en retraite, le championnat pouvait, sans crainte, reprendre ses droits ce week-end, après avoir annoncé qu'il continuait l'aventure richelloise l'année prochaine, André Jamers emmenait ses troupes sur les hauteurs de Liège pour une rencontre piège mais abordable. C'est d'ailleurs avec un groupe presque complet que Richelle montait à Naimette, seuls Greg Destordeur et Steve Doll n'étaient pas de la partie. Dans cette rencontre, le premier quart d'heure était assez équilibré, les deux équipes faisaient bien circuler le ballon mais ce sont les locaux qui allaient s'octroyer la première franche occasion, et pas des moindres puisque l'attaquant El Yakhlifi traversait toute la défense pour tromper Christian Dandoy (1-0).

Richelle accusait le coup mais réagissait bien quand sur un centre de Michaël Possen, Sam Altafoglia adressait une belle tête pour voir le gardien intervenir une première fois. Liège prenait doucement l'ascendant dans la rencontre pour se créer d'autres occasions, notamment à la demi-heure avec un bon tir qui obligeait Christian Dandoy à se coucher. Ne baissant pas les bras,Richelle repartait à l'offensives pour cette fois, en être récompensé, à l'occasion d'un coup franc excentré, Christophe Philippens bottait le cuir pour, à la réception, constater que Sam Altafoglia était plus prompt que sont vis à vis et ainsi remettait à la 41 minute, les deux équipes sur une égalité, nous allons dire, assez logique (1-1). La fin de mi-temps s'en trouvait un peu plus électrique et il était temps que la pause arrive pour calmer un temps soit peu les esprits.

1-DSC_8080

Dès l'entame de la deuxième période, Liège reprenait de plus belle, pensant fortement qu'il avait une belle opération à réaliser et les liégeois n'avaient pas tort puisque quand ce n'était pas
Sébastien Roberfroid qui sauvait à même la ligne un ballon brûlant, c'était Christian Dandoy qui devait faire un face à face efficace d'avec l'attaquant liégeois. Il fallait attendre l'heure de jeu pour assister à une petite réaction richelloise quand Pascal Tihon y allait d'une infiltration personnelle dans la défense pour malheureusement y être stoppé. A chaque offensive richelloise, les liégeois y répliquaient avec une même envie, celle de prendre l'avantage, à la 70', Jean-François Camal partait sur son flanc pour un centre tir que le gardien local déviait in extremis d'une belle envolée, à cela, le ballon revenant en zone, c'est Alain Lecluse qui prenait sa chance mais sa tentative était aussi contrée.

2-DSC_8102

Dès ce moment,
Richelle baissait de régime et aux dires de certains... "regardait le jeu"..., ayant même des difficultés à aligner trois passes successives. L'U.s. n'en demandait pas temps pour augmenter la pression sur son adversaire et obliger une nouvelle fois Christian Dandoy d'effectuer une belle intervention face à l'assaillant. Avec des lacunes au niveau collectif, Richelle subissait cette fin de rencontre, mis à part un coup franc de Pascal Tihon qui voyait le gardien se détendre pour dévier l'envoi, les liégeois allaient encore bénéficier de deux belles opportunités, une reprise de volée de l'attaquant décidément bien seul dans le grand carré et une autre tentative qui voyait le ballon passer au ras du poteau de but. Malgré les trois changements effectués, Richelle pouvait donc s'estimer heureux de ramener un petit point de cette aventure liégeoise.

3-DSC_8110
Bookmark and Share
Dans la presse...

Parti pour récolter 3 points de plus, Richelle rentre de Liège tout heureux d'avoir pu conserver un point. La meilleure équipe était locale.

Sachant que Stockay était en danger face à Solières, Richelle, en cas de victoire, pouvait réaliser une bonne opération dans le top 5 où il a l'ambition de s'asseoir en prévision du tour final. Mais si les Stockalis ont effectivement perdu des plumes, Richelle n'a pu faire mieux que de partager l'enjeu. "Et on s'en sort bien", admettait objectivement André Jamers qui développait. "J'avais prévenu mes joueurs que l'US Liège n'avait plus été battu depuis le 15 novembre face à Lensois mais ceux-ci n'ont pas compris mon message. Sans la maladresse des attaquants adverses, nous perdions ce match. Je comprends dès lors que la frustration soit Liégeoise aujourd'hui (NDLR : lisez hier). En résumé je dirai que tout le groupe, réservistes compris, de Richelle, a connu un jour sans. L'enthousiasme, l'envie étaient aux abonnés absents et on loupe un peu le coche en ne revenant pas sur Stockay et en laissant Cointe revenir sur nos talons." Du côté des déçus, Thierry Bury ne pouvait tenir qu'un discours maintes fois entendu. "Nous prenons l'avance logiquement, Richelle égalise juste avant la pause sur un coup-franc léger sans que ce soit vraiment mérité puis à la reprise, les visiteurs dominent territorialement mais les occasions sont pour nous." Et l'entraîneur liégeois de poursuivre. "J'en ai dénombré six, sept réelles mais notre absence de finisseur nous poursuivra jusqu'à la fin du championnat. Ce point amplement mérité nous permet de poursuivre sereinement notre opération maintien."

Source: J-L.B. - Le jour - Actu24.be

Dans la presse... (Le jour - www.actu24.be)

Petit bilan: À qui profitera le calendrier désormais?

Si la neige nous lâche les crampons, nous entamerons dimanche une dernière ligne droite qui débouchera sur tous les verdicts. Analyse.

Pour connaître le vainqueur de la 2e tranche, il faudra attendre le... lundi 5 avril. C'est en effet le lundi de Pâques que se jouera la 18e journée prévue le 20 décembre et une première fois reportée au 14 février. Le champion pourrait donc être connu avant que le gain des 2e et 3e tranches ne soient attribués. À noter que les 19e et 20e journées, comptant elles-aussi pour la 2e tranche, se joueront le 21 février et le 14 mars. On jouera donc deux fois à Pâques, le samedi 3 et le lundi 5 avril.

Pour les trois équipes qui disputent le titre, la refonte du calendrier est diversement appréciée. En effet, si Waremme et Solières joueront six fois à domicile pour cinq fois à l'extérieur, Lensois devra lui se farcir sept déplacements pour seulement quatre matchs dans ses installations. « C'est une mauvaise surprise », avoue Vincent Binot qui n'a pas encore coché le samedi 20 mars (Waremme-Lensois à 19 h 30), dans son agenda. « Pour moi, le championnat se jouera ce week-end là », intervient Philippe Gustin dont l'équipe devra encore se farcir trois top 5 : Stockay, Lensois et Richelle, qui plus est endéans les cinq prochaines semaines qui placeront aussi Geer et Cointe sur la route des Condrusiens. Lensois n'est pas mieux loti puisqu'il doit encore se déplacer à Solières, à Waremme et recevoir Stockay. Waremme, qui en a fini avec Solières et Richelle, doit encore lui se déplacer à Stockay et recevoir Lensois. Geer, Stockay et Cointe sont les trois équipes du top 8 qui doivent encore rencontrer les trois premiers.

À noter que la 30e journée réserve Waremme-Geer et Cointe-Lensois. Dans la course au tour final, Stockay et Richelle doivent jouer cinq fois à domicile et six fois à l'extérieur. Cointe sortira sept fois de ses bases pour quatre rencontres « at home » tandis que Vaux-Borset doit encore recevoir sept fois pour quatre déplacements. Dans le bas enfin, Wanze jouera sept fois à l'extérieur, Fraiture et Ferrières figurant au programme. Ferrières aussi se déplacera sept fois mais il recevra ses concurrents directs. Scénario inverse pour Fraiture qui recevra sept fois. En extrapolant un peu, si Wanze, Ferrières et Fraiture gagnent tous leurs matchs à domicile et perdent ceux disputés à l'extérieur, le classement final donnera Ferrières (16e, 19 points), Wanze (15e, 28 points), Fraiture (14e, 29 points). Et Fraiture sera donc sauvé au détriment de Wanze.


Source: JLB, Le jour - www.actu24.be

Bookmark and Share

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

10 février 2010

Remise générale

Templier-733-Remis

Pour le week-end des 12, 13 et 14 février 2010, le Comité Provincial de Liège a décrété LA REMISE GENERALE de tous les matches officiels et amicaux de niveau provincial. Les matches de la Royale Intercorporation Liégeoise sont également remis.

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

02 février 2010

Championnat 2009-2010, journée 19

Dans la presse...

Richelle n’a rien encaissé!

À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. C’est sans doute le cas de Richelle qui s’est imposé par le plus petit écart à Ferrières, la lanterne rouge. Ce résultat n’a donc rien de vraiment extraordinaire si ce n’est qu’il a permis à André Jamers de tirer certaines conclusions tout en établissant des constats. "Même moribonde, il n’y a pas d’équipe qui ne réalise l’un ou l’autre exploit sur une saison. La prudence était donc de mise et mes joueurs ont enregistré mes mises en garde. Bien entendu, le score est de 0-1 mais il aurait pu aisément être de 1-6. Au niveau de la manière, je n’ai en effet rien à redire. Mon seul regret vient de notre manque d’application en zone de conclusion. Nous nous sommes faits peur inutilement en demeurant à la merci d’une réalisation adverse." Mais l’entraîneur de Richelle relevait deux autres observations intéressantes. "Pour la première fois depuis que j’ai repris l’équipe, nous n’avons pas encaissé et c’est très important à mes yeux. Je remarque que c’est aussi ma première victoire en déplacement à la tête de Richelle."Il tenait encore à rendre hommage à Fonso Fernandez qui a repris du service à Ferrières. "Faire ce qu’il fait à son âge alors qu’il a connu les sommets est tout simplement remarquable.Il ne court peut-être plus comme un gamin mais il marque de son empreinte l’organisation de l’équipe."

Source: M.M., La Meuse - Liège



Ferriere-733
Pas de photos de la rencontre

Le but par: Alain Lecluse

Ferrières: Ziant, Lemaire, Godaux (85e Forte), Rulmont, Duzgun, L. Sahiti (65e Zejnullahu), G. Mager, M. Mager, Dodet (78e Castagna), Fernandez, Pop.

Richelle: Dandoy, G. Mignon, Thonet (90e Nihon), Roberfroid, Lecluse (87e Sterck), Tihon, Philippens, Michiels, Thomas, Possen, Altafoglia (80e Camal).

Arbitre: M. D'Amico

Le but: Lecluse (65e 0-1).

Cartes jaunes: Rulmont, Pop, G. Mager, Thomas
Carte rouge: Duzgun (70e 2x jaunes).

C'est en nocturne que Richelle effectuait le long déplacement à Ferrières, avant dernier de ce championnat. Toujours pas de Steve Doll sur la feuille mais André Jamers devait aussi se passer des services de Laurent Closset et de Greg Destordeur, Geoffrey Sterck rentrait, lui, dans le groupe. Avec la quête de la troisième tranche, Richelle se devait de revenir avec les trois points mais comme le signalait le coach, il allait falloir être patient et ajuster au bon moment. La première occasion pour Richelle n'allait pas se faire attendre puisque, dès la 2', sur un bon ballon de Michaël Possen, Alain Lecluse ajustait une belle tête plongeante que le gardien captait. Quelques instants plus tard c'était au tour de Christophe Philippens de perdre son duel d'avec le gardien. La supériorité ne faisait pas de doute en ce début de rencontre et logiquement, à la 17', c'est Sam Altafoglia qui partait en profondeur pour ouvrir la marque mais l'arbitre ne le voyait pas de cet oeil et annulait pour une position hors-jeu contestée et contestable.

Sam

A la 20' et sur un long dégagement de
Christian Dandoy, Alain Lecluse déviait le ballon qui arrivait dans les pieds de Thierry Michiels, ce dernier tentait sa chance mais envoyait au dessus de la cage. A force d'en avoir plein les pieds, Ferrières devenait fort nerveux et l'on assistait à beaucoup de fautes, de son cotés, Richelle multipliait les offensives, Alain Lecluse était une nouvelle fois signalé hors-jeu que Lilian Thonet prenait lui aussi sa chance avec un bon tir que le gardien déviait. Entre temps, Ferrières bénéficiait de sa première franche occasion en se présentant devant Christian Dandoy, celui ci n'hésitait pas un instant pour intervenir dans les pieds de l'attaquant.

Peu avant la mi-temps on allait encore assister à deux belles occasions Richelloises, un centre au point de penalty de
Christophe Philippens voyait la reprise de la tête de Lilian Thonet passer de peu au dessus et une dernière tentative de Christophe Philippens sur une infiltration de la défense. A ce moment, et au vu des occasions, le match aurait du être plié mais en foot, seuls les buts comptent.

En cette deuxième mi-temps, Il ne fallait attendre longtemps pour voir
Richelle repartir en contre, un ballon rapidement joué arrivait dans les pieds de Christophe Philippens, celui ci l'adressait à Alain Lecluse qui partait dans un "trip" extraordinaire... le temps de passer en largeur toute la défense en revue, et ce pas moins de six joueurs, il décochait un tir placé pour ne laisser aucunes chances au gardien pourtant bien parti. (0-1).

Quelques instants plus tard, c'est encore une belle frappe de
Christophe Philippens qui passait au dessus de l'objectif. Pendant ce temps, Ferrières oubliait de jouer football et commettait énormément de fautes, ce qui ne les empêchaient pas de rester dangereux, en effet, coup sur coup en contre, une belle tentative du numéro 17 passait de très peu à cotés et la suivante était déviée en coup de coin. Sur la relance de Christian Dandoy, c'était au tour de Pascal Tihon de tenter sa chance d'un bon tir mais le très bon gardien se couchait pour capter envoi.

A la 70' et quelques instants de flottement,
Richelle se faisait peur et se laissait un peu entraîner dans le mauvais esprit local, la partie s'électrisait un temps soit peu... Richelle et son capitaine se ressaisissait pour tenter de "tuer" le match, et il s'en fallait de peu avec un beau centre de Christophe Philippens et une belle tête de Xavier Thomas qui nous avait habitué à mieux dans cet exercice que de placer au dessus. Au fil du temps, la partie se dégradait et beaucoup trop de cartes étaient distribuées... dont une écarlate pour Ferrières qui se voyait réduit à dix. A quelques minutes du termes, André Jamers effectuait ses trois changements, Jean-François Camal, Grégory Nihon et Geoffrey Sterck prenaient successivement part au jeu que Ferrières mettait toutes ses forces dans la bataille, même l'entraîneur montait sur la pelouse, mais Richelle résistait et assurait le retour du président, occasionnellement délégué au terrain ce jour, avec les trois points dans son escarcelle.

L'avis des entraîneurs dans la presse...

À Ferrières, un seul but a suffi à Richelle

Samedi soir, Richelle n'a eu besoin que d'un but pour s'imposer chez la nouvelle lanterne rouge. "C'est un succès étriqué dans les chiffres mais nous avons dominé la partie d'un bout à l'autre", confiait André Jamers qui a tout de même dû attendre la 65e pour lever les bras au ciel après que le jeune Lecluse, au prix d'un effort personnel, ait réussi à tromper la vigilance de Ziant. "Le match devait être plié à la pause mais nous avons loupé trois occasions entre le point de pénalty et le petit rectangle, c'est le gros bémol de la soirée", terminait le T1 visétois. Son homologue nourrissait des regrets: "Je crois que l'exclusion de Duzgun après le 0-1 a constitué le tournant du match. Je suis déçu du résultat mais Fernandez au libéro a confirmé qu'il pouvait apporter un plus."


Source: J-L.B. - Le jour - Actu24.be

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |