25 novembre 2009

Championnat 2009-2010, journée 15

Réaction dans la presse......

Les canaris semblaient partis pour réaliser un tout bon résultat du côté de Richelle mais ils ont dû déchanter en seconde période (4-2). " On menait 0-2 à la pause. On croyait en nos chances mais on savait bien qu'on allait être acculé défensivement par la suite et c'est ce qui s'est passé ", lance Guy De Munck, coach couthinois." Il faut être fair-play et Richelle mérite sa victoire. C'est vraiment une belle équipe. "

Source: La Meuse Liège-Huy-Waremme



Couthuin-733
Cliquez pour voir les quelques photos de la rencontre


Les buts par: Laurent Closset (2), Greg Destordeur et Sam Altafoglia



Richelle Utd.: Dandoy, G. Mignon, Nihon, Thonet, Roberfroid, Lecluse, Destordeur, Sterck, Altafoglia (89e Michiels), Closset (89e Assisigan), Thomas.

Couthuin: Haumont, Lhoest, Botson, Dehin, Spronck (82e Jans), Nihon (88e Colon), Galoy, Gratia, Ochelen, L. Frisque (10e Urgansi), Carta.

Arbitre et buts: Quentin Toussaint, les buts : Nihon (25e 0-1, 43e 0-2 pen.), Closset (65e 1-2), Destordeur (70e 2-2), Altafoglia (77e 3-2), Closset (78e 4-2).

Suite à sa victoire à Geer, Waremme (38) conserve sept unités de plus que Solières et Lensois. Dans le bas du classement, Wasseiges (13) a défait Vaux-Borset (24). Fraiture Sports (6) est désormais seule lanterne rouge.

Source: lgfoot.be

Pour la venue du 10ème classé, Couthuin, André Jamers, avait toujours la même liste de blessés et hormis Thierry Michiels qui prenait place sur le banc, Pascal Tihon et Christophe Philippens étaient suspendus pour abus de bristols jaunes. La partie débutait par un petit round d'observation et ce sont les visiteurs qui mettaient le nez à la fenêtre par un tir trop enlevé. Richelle avait une réaction presque immédiate, une bonne sortie défensive de Grégory Mignon donnait à Sébastien Roberfroid l'occasion de se mettre en valeur, après un bon déboulé et ne trouvant pas de partenaire, il prenait sa chance par un tir qui passait de peu au dessus du cadre. Richelle insistait et une bonne déviation de la tête de Xavier Thomas trouvait Laurent Closset, idéalement placé, il se retournait pour "dégainer", le gardien était tout heureux de détourner le puissant envoi en coup de coin. Se faisant insistant, Richelle avait une autre belle opportunité avec un envoi de Greg Destordeur au dessus de la cible. Sur les offensives Couthinoises, Richelle manquait un peu de vivacité sur l'adversaire pour, à la 22', se faire surprendre, sur une phase arrêtée, une nouvelle fois, l'attaquant se retrouvait étrangement seul pour lober Christian Dandoy et ainsi ouvrir le score (0-1).

CD1

Face au vent,
Richelle repartait de zéro, tentait de bien construire et y parvenait avec quelques difficultés, se découvrant par moment un peu trop défensivement, c'est ainsi que peu avant la mi-temps, sur un contre visiteur, Christian Dandoy "accrochait" légèrement l'attaquant, l'arbitre n'hésitait pas à indiquer le point de penalty. Sur le botté, Christian Dandoy effleurait le ballon mais ne l'empêchait pas d'entrer dans le but pour constater les dégâts (0-2). C'est donc au pied du mur que Richelle regagnait les vestiaires car footballistiquement, Couthuin n'avait pas montré grand chose tout au long de cette première mi-temps. Dès l'entame de la seconde, on sentait déjà Richelle plus inspiré et conscient de ce qu'il restait à prouver, on imaginait aussi le discours qu'aurait pu avoir le coach dans les vestiaires, quelques phrases essentielles et on constatait le résultat sur la pelouse, Jean-François Camal s'illustrait le premier, ayant remplacé Alain Lecluse pour un genou délicat, ce dernier débordait pour adresser un centre à Greg Destordeur, malheureusement son tir était dévié par le défenseur, Richelle accentuait la pression sur son adversaire et on sentait le but, Sébastien Roberfroid ne se posait pas de questions pour déborder et centrer en direction de Laurent Closset, de la tête, il n'hésitait pas de réduire la marque, le gardien, il est vrai n'était pas aidé de son coach qui lui avait indiqué que le ballon passait sans danger... (1-2). Richelle pressait de plus belle et ce n'était pas la petite occasion Couthinoise d'un tir trop enlevé qui inquiétait, de retour dans le camp adverse, c'est Greg Destordeur qui partait vers le but pour, d'un tir croisé, tromper le gardien et ainsi remettre l'égalité entre les deux équipes (2-2).

GD2

Il restait un quart d'heure dans la partie et on sentait
Richelle tout à fait capable de faire la différence, ce qui n'empêchait pas Couthuin de rester dangereux, une grosse occasion leur était donnée mais Christian Dandoy remettait de l'ordre et voyait ensuite le ballon dans le petit filet. Richelle repartait alors en contre et après un bel effort de Greg Destordeur pour obtenir un coup de coin, c'est Xavier Thomas qui déviait celui ci vers le but, Sam Altafoglia, à l'affût, ne se privait pas de donner l'avantage à ses couleurs et rendre ainsi plein confiance (3-1). Non content, Richelle allait ensuite bénéficier sur la remise en jeu de Couthuin, d'une perte de balle, un rapide coup d'oeil de "Lucky" Laurent Closset pour voir que le gardien était bien avancé, du milieu du terrain, il n' hésitait pas de frapper et en plus du petit coup de pouce d' "Eole", le gardien ne pouvait que constater et se faire proprement lober pour le 4-2. Tout en gardant une bonne organisation, Richelle allait gérer la fin de rencontre qui lui permettait d'accrocher les trois points et la quatrième place du classement

GM3

Dans la presse...

La logique du classement a été respectée dans ce duel qui a été fortement influencé par le vent qui balayait le terrain dans sa longueur. C'est en effet avec l'appui d'Eole que chaque équipe a inscrit ses buts, Couthuin en première armure, Richelle en seconde. Couthuin menait donc 0-2 à la pause grâce à un doublé de Nihon. « Cet avantage était plus ou moins mérité même si Richelle développait un meilleur football que nous », confessait Guy Demunck qui avait perdu Frisque sur blessure dès la 3e. A la pause, calmement, André Jamers, qui espérait une réaction, va donc placer ses joueurs devant leurs responsabilités : « Je leur ai dit que celui qui n'allait montrer toute sa capacité de réaction dans l'adversité pouvait rester chez lui dimanche prochain. » Le message a visiblement fait tilt car Richelle, entre la 65e et la 78e, a enfilé quatre buts à des Couthinois impuissants.

Source: Le jour - Actu24.be

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.