18 mars 2009

F.c. Richelle Utd. - R.f.c. Prayon

Prayon

Titulaires: Dandoy, Camal, Doll, Tihon, Thomas, Cimino, Philippens, Roberfroid, Bouckaert, Michiels et Hoho.
Réserves: Samray, Pirotte, Lavigne et Fanara.


Pour ce troisième rendez-vous important et pour la course au tour final,
Richelle n'avait pas droit à l'erreur en recevant ce dimanche Le R.f.c. Prayon, deuxième classé. Après les revers subit lors des deux dernières sorties à Grâce et à Poulseur, les troupes de Didier Degueldre avait encore un gros morceau à disputer ce dimanche, pour l'occasion, Michaël Meex (blessure), Eric Cornet (blessure), Grégory Nihon (blessure) et Michaël Possen (suspendu) n'étaient pas sur la feuille, Armando Cimino, qui a accepté de venir en renfort jusqu'à la fin de saison et Christophe Philippens réintégrait le groupe ainsi que David Samray, qui prenait place sur le banc en compagnie de Francis Lavigne, Pascal Pirotte et Vincent Fanara.

La partie débutait que l'on voyait déjà Prayon mettre le nez à la fenêtre, un coup-franc qui passait au dessus du but,
Richelle avait pour réaction de repartir en contre, Sébastien Roberfroid, sur son flanc, adressait une longue transversale pour Xavier Thomas qui, de la tête, perdait son duel avec le gardien. Pendant quinze bonnes minutes, les deux équipes allaient se contrôler et se maîtriser dans tout les domaines du jeu, sur une belle passe de Sébastien Roberfroid, on assistait à une bonne tentative de Benjamin Bouckaert qui obligeait le gardien à se coucher. Richelle prenait un temps soit peu l'ascendant sur son adversaire, lors d'un beau mouvement, Thierry Michiels se retrouvait dans le grand rectangle pour adresser un centre en retrait au point de penalty, Xavier Thomas y allait d'une belle tête plongeante pour placer le ballon au ras du poteau, dans un effort ultime, le gardien parvenait à dévier en coup de coin. Peu après, avec une belle infiltration de Jean-François Camal, son centre adressé pour Xavier Thomas était contré par le retour en bonne éduforme du défenseur.

JF

On assistait à beaucoup de beaux mouvements mais on constatait aussi pas mal de déchets de part et d'autres en zone de conlusion, pourtant, à la 35' et sur un contre, Prayon bénéficiait d'un coup-franc, celui ci botté,
Steve Doll calculait mal son coup, l'arrière garde étant à l'arrêt, après deux rebonds, le ballon arrivait sur la tête de l'attaquant qui n'en demandait pas plus pour ouvrir le score. (0-1) Boosté par ce but, Prayon allait se créer une deuxième belle opportunité de doubler la mise, à la suite d'une bonne remontée rapide du terrain, Christian Dandoy devait sortir le grand jeu pour écarter le danger. Richelle allait tenter de s'appliquer pour revenir à la marque, un bon ballon de Steve Doll arrivait dans la course de Christophe Philippens, de plein-pied dans le grand carré, il adressait un tir que le gardien devait tout mettre en oeuvre pour le dégager du pied.

Richelle n'allait pas en rester là, juste avant la mi-temps et sur un coup-franc bien placé, Steve Doll adressait un ballon que Jean-François Camal reprenait de plein fouet, le gardien devait revenir en catastrophe pour dévier au dessus du but, on comprenait à ce moment que le gardien visiteur allait être un pion important dans cette rencontre. Sur le coup de coin qui suivait, Pascal Tihon remettait le ballon dans la mêlée centrale qui voyait une nouvelle fois surgir le gardien muni du précieux cuir.

XA

En ce début de deuxième mi-temps, il ne fallait pas traîner à la buvette pour assister à une des plus belle occasion de réduire ma marque, sur un long dégagement de
Christian Dandoy, Christophe Philippens récupérait le ballon pour s'infiltrer et tirer au but, le gardien déviait l'envoi qui revenait dans la foulée de Thierry Michiels qui reprenait de volée, malheureusement le portier se retrouvait une nouvelle fois sur la trajectoire. Le jeu se développait de part et d'autre et amenait souvent des situations dangereuses, à l'inverse, la nervosité prenait également part au jeu et l'organisation Richelloise s'en ressentait. Sur un coup de coin des pieds de Christophe Philippens, Xavier Thomas plaçait une tête au dessus de l'objectif.

A la 67', sur un contre très rapide et entaché d'une position hors-jeu,
Christian Dandoy allait néanmoins au contact de l'adversaire ce qu'il lui valu de rejoindre prématurément les vestiaires, ressentant une vive douleur au genoux, il devait être remplacé par Pascal Pirotte. Richelle poussait de plus belle ses offensives, sur un énième coup de coin, Christophe Philippens donnait à Steve Doll qui adressait un tir puissant, le gardien, en grande forme ce dimanche, effectuait une belle parade pour écarter le ballon. A la 75' c'était au tour de Benjamin Bouckaert de de s'infiltrer en lignes adverses, une faute et un carton supplémentaire de son garde du corps était synonyme de carton rouge pour le matraqueur du jour.

Benja

Quelques instants plus tard, c'était au tour de
David Samray de s'illustrer, le prochain renfort d' Oreye s'infiltrait et tentait sa chance à son tour, le gardien y allait encore d'une belle claquette pour dévier en coup de coin, la chance et surtout, un très bon gardien annulait toutes les tentatives locales. Coup sur coup, les occasions se multipliaient que rien n'y faisait. Prayon réagissait timidement en contre et il fallait une belle intervention de Pascal Pirotte dans les pieds de l'attaquant pour stopper l'hémorragie. A la 85', Richelle donnait tout en cette fin de rencontre, une belle passe en profondeur de Christophe Philippens isolait parfaitement Benjamin Bouckaert qui se retournait pour frapper, mais devinez qui était sur la trajectoire, le gardien visiteur, bien évidemment...

Richelle allait tout faire pour tenter de glaner un petit point mais rien n'y faisait, les derniers essais de Francis Lavigne monté au jeu et autres étaient toutes avortées jusqu'au coup de sifflet final qui infligeait une troisième défaite d'affilée et un bien maigre 3 sur 15, une première dans l'histoire du club... Il faudra absolument revoir ses copies pour le déplacement à Hermée, dimanche prochain, un match dure 90' et Richelle à plutôt tendance de n'en disputer que 45' par rencontre... pendant ce temps, Oupeye, prochain adversaire dans la quinzaine, revient à trois petites longueurs des Richellois.

Prayon

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.