11 mars 2009

G.d. Poulseur - F.c. Richelle Utd.

Poulseur_733
Cliquez pour voir l'album photos
Les buts par: Benjamin Bouckaert et Pascal Tihon

Titulaires: Dandoy, Camal, Doll, Tihon, Thomas, Lavigne, Possen, Roberfroid, Bouckaert, Michiels et Hoho.
Réserves: Nihon, Pirotte, Peeters et Fanara.

A la suite de la piètre prestation de Richelle en visite à Grâce-Hollogne la semaine passée, une mise au point avait été effectuée pendant la semaine, le déplacement délicat de ce week-end au G.d. Poulseur allait être une rencontre importante dans la lutte au tour final. Poulseur possédant une avance de 2 points au classement général, Richelle avait un beau coup à jouer, malheureusement, c'est avec un "petit banc" que Didier Degueldre devait effectuer ce déplacement accompagné de nombreuses défections, Michaël Meex et Eric Cornet ne pouvant encore reprendre du service, c'était David Samray et Christophe Philippens qui déclaraient forfait, pendant que Grégory Nihon se blessait à l'échauffement, Pascal Tihon, lui, réintégrait le groupe. La partie débutait sur les chapeaux de roues pour Richelle qui, après seulement quelques secondes de jeu, s'octroyait une superbe occasion d'ouvrir le score, Michaël Possen servait Sébastien Roberfroid qui donnait pour Xavier Thomas, celui-ci adressait une transversale pour Jean-François Camal en position idéale, d'un tir instantané, il plaçait au dessus du but.

Pris à froid, les locaux n'allait pas mettre beaucoup de temps à réagir avec un dangereux tir au dessus, lui aussi. De même que 5 minutes plus tard, les lusitaniens obtenaient un coup de coin que l'arrière garde de
Richelle avait bien du mal à dégager. La partie, très engagée, donnait déjà de beaux mouvements et on sentait une force de caractère bien présente, force récompensée au quart d'heure avec un superbe mouvement, Sébastien Roberfroid donnait pour Pascal Tihon qui n'hésitait pas à isoler Michaël Possen bien parti sur son flanc, il adressait un centre immédiat en direction de Benjamin Bouckaert dont la reprise en un temps faisait mouche. (0-1). Le temps de reprendre ses esprits, la réaction de Poulseur allait être encore plus immédiate, après une remontée de terrain et un coup de coin bien donné, l'attention était focalisée sur les deux attaquants de pointe, oubliant presque un arrière qui coupait parfaitement la trajectoire du ballon pour rétablir la parfaite égalité (1-1).

GH

Avec l'état d'esprit qui animait la partie, rien n'était perdu et
Richelle allait encore avoir des occasions, comme à la 18' et un coup franc botté par Pascal Tihon, Michaël Possen prenait sa chance pour tirer au but mais le gardien, bien placé, se trouvait sur la trajectoire. Rebelote, à la 23', sur un long dégagement de Christian Dandoy, Benjamin Bouckaert recevait le ballon, se retournait et frappait instantanément obligeant le gardien à une belle parade. Les occasions ne manquaient pas et on regrettait un peu le manque de chance à la finition, telle l'occasion du coup franc donné par Steve Doll pour la tête de Xavier Thomas qu'il plaçait de peu à cotés et la suivante, à la 26', lors du dégagement du gardien local, Xavier Thomas gagnait une nouvelle fois un duel en haut vol pour servir parfaitement Benjamin Bouckaert, partant seul vers le gardien, il plaçait à cotés.

Les échanges s'équilibraient un peu, mais on sentait
Richelle plus apte à revenir, jusqu'à la 35', Steve Doll adressait un bon tir qui obligeait le gardien à une belle claquette, Michaël Possen, présent dans le grand rectangle se trouvait idéalement placé mais un défenseur le voyait autrement en l'envoyant lourdement au tapis, la sanction de l'arbitre était immédiate pour indiquer le point de penalty, Michaël Possen, lui, devait quitter définitivement l'aire de jeu, une tuile pour Richelle. Pascal Tihon prenait la responsabilité du botté et plaçait Richelle au commandes pour la seconde fois (1-2). Sous l'énervement, le jeu se durcissait que l'on assistait, en cette fin de première mi-temps, à beaucoup de fautes, l'homme en noir s'en trouvait un peu dépassé, ce qui n'arrangeait pas les choses. Il était bien venu, le temps de rejoindre les vestiaires.

CD

Dès l'entame de la seconde moitié, on sentait Poulseur plus motivé que ses invités, pour preuve, l'égalisation annulée pour un hors-jeu et un contre qui amenait une situation dangereuse que
Christian Dandoy maîtrisait. Richelle réagissait néanmoins avec une possibilité et un bon ballon de Thierry Michiels pour Vincent Fanara qui, par deux fois, frappait au but mais sans réelle conviction, Benjamin Bouckaert, présent lui aussi n'avait pas plus de chance. La partie était très physique et l'on ne pouvait reprocher le manque d'engagement, Steve Doll en faisait les frais sur une perte de balle de Pascal Tihon, il devait intervenir proprement mais durement pour contrer l'offensive, teinté de jaune le coup franc ne donnait rien. A l' heure de jeu, Richelle allait sans doute, louper l'occasion de tuer le match, Xavier Thomas lançait parfaitement Benjamin Bouckaert, bien seul en avant poste, sa tentative de lob face au gardien venu à sa rencontre devait être dégagée in extremis et à même la ligne par le défenseur revenu en catastrophe. Partie remise, à la 65' quand sur un beau mouvement entre Sébastien Roberfroid et Thierry Michiels, Francis Lavigne s'infiltrait dans les lignes adverses pour adresser un tir que le gardien déviait en coup de coin.

Benja-lob

Poulseur ne se laissait pas impressionner et, bénéficiant lui aussi des largesses arbitrales, continuait à rester dangereux dans leurs offensives, un bon retour défensif de
Xavier Thomas amenant un coup de coin était le bienvenu pour remettre de l'ordre dans la partie. Venait alors la 75' et un contre local bien mené et ponctué d'un tir puissant, Christian Dandoy y allait d'une superbe claquette pour dévier l'envoi mais l'avant de pointe, placé au deuxième poteau n' hésitait pas, sous les yeux de l'arbitre, à faire une vilaine faute sur Sébastien Roberfroid, resté pour le duel, pour remettre une deuxième fois son équipe à égalité (2-2). Désabusé par cette égalisation, Richelle allait mettre un peu trop de temps à relever la tête, Poulseur allait, de fait, en profiter pour se mettre aux commandes de la rencontre, le coup de coin engendré sur l'offensive allait être fatal, à peine 2 minutes plus tard... le ballon repris de la tête ne laissait aucune chances à Christian Dandoy (3-2).

Le dernier quart d'heure allait être dur à gérer,
Richelle tentait bien de reconstruire mais paraissait touché physiquement, les ballons avaient du mal à arriver dans le grand carré, pendant ce temps, Poulseur restait bien évidemment très à l'affût de la moindre défaillance Richelloise. Jetant ses derniers efforts dans ce match, Richelle allait obtenir une dernière occasion de revenir à la marque, après une faute de main flagrante dans le carré fatidique mais qui échappait au maître de cérémonie, une belle combinaison entre Geoffrey Hoho et Jean-François Camal allait donner à Benjamin Bouckaert, très remuant ce dimanche, une possibilité de centre, après son infiltration dans le grand carré, les défenseurs ruinaient toutes opportunités Richelloises de repartir avec le moindre petit point, de quoi effectivement, faire rugir Xavier Thomas... De bon augure quand même pour la venue de Prayon à Richelle la semaine prochaine, avec le retour de David Samray et Christophe Philippens, c'est bien évidemment ce caractère et cette envie de la part du Groupe Richellois qui faisait plaisir a voir, malgré ce nouveau revers, rien n'est impossible, d'autant que derrière, les poursuivants directs de ces prochaines semaines ont eux aussi perdu des plumes et restent à des longueurs respectables.

SR

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.