23 mars 2017

Contre Bertrix: Championnat D3 ACFF B

D3-AMATEURS-DOMICILE.jpg


Adresse: Stade de la Cité de l'Oie à 4600 Visé


Les compositions:

Bertrix:

Réserves:

Richelle:

Réserves:

Arbitres: Kevin Sanglier assisté de Denis Lallemand et Maria Etienne.


DSC_0173.JPG

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

17 mars 2017

Contre Warnant: Championnat D3 ACFF B

D3-AMATEURS-DOMICILE.jpg


Adresse: Stade de la Cité de l'Oie à 4600 Visé

Les buts par: Greg Perséo (2) et Manu Castela


Les photos de la rencontre



Les compositions:

Richelle: Gerard, Deghaye, Lachambre, Niro, Castella Cerro, Lecluse, Massau, Leroy, Spano (63' Mignon), Perseo et Laruelle (75' Teumdie).

Réserves: Duysens, Teumdie et Mignon.

Warnant: Telemans, Derwael, Praillet, De Vierman, Vanstechelman (74' Soumahoro), Busarello, Petit, Ranson, Vandebosch (79' Klein), Simon et Verlaine.

Réserves: Peeters, Klein, Eyckmans et Soumahoro.

Arbitre: Jean-Christophe Henry assisté de Hassan El Galai et Vincent Villez



Richelle 3e: merci Perséo et la chance

Sous la direction d’un corps arbitral peu à son affaire qui aura malheureusement instauré de grosses tensions notamment en seconde période, Richelle est parvenu à faire la différence grâce à un Grégory Perséo particulièrement inspiré au terme d’un match à deux vitesses.

Dominateurs durant le premier acte, les protégés de Christophe Burnet ont en effet su prendre le jeu à leur compte à défaut d’alimenter suffisamment le marquoir pour ensuite totalement passer à côté de leur sujet au retour des vestiaires. Avec un brin de réussite supplémentaire en zone de conclusion, Warnant aurait pu revendiquer au minimum le point du partage.

"Nous avons manqué de réalisme avant la pause pour ensuite connaître un maximum de réussite lorsque Warnant a pris le dessus", expliquait Christophe Burnet. "Il y a encore trois semaines, nous ne serions pas parvenus à sortir vainqueur de ce type de match. Je n’explique pas notre passage à vide alors que j’avais demandé au groupe de bien rester en place. Les joueurs ont perdu le fil du match à l’image du corps arbitral qui a laissé dégénérer les débats. Privé de 6 joueurs importants, il ne fallait pas non plus s’attendre à ce que Richelle produise un football chatoyant durant 90 minutes. Si on tue le match plus rapidement, on ne se met jamais dans une telle difficulté. Au final, on parvient à réintégrer le top 3 avec comme objectif d’y rester jusqu’au terme de la phase classique."

Occupé à préparer la saison prochaine, Richelle conservera l’essentiel de son ossature. Seul le dossier Perséo n’était pas encore décanté. C’est désormais chose faite depuis hier soir: Grégory Perséo reste à Richelle.

"Si nous parvenons à reproduire une prestation aussi aboutie, nous pouvons pourtant espérer remporter un maximum de points lors de nos cinq prochaines rencontres", explique Patrick Bollue. "Je ne jette pas la pierre sur le corps arbitral mais il y a eu maldonne et je peux comprendre la frustration de l’ensemble des joueurs. Nous avons bien bossé durant toute la semaine et le travail a été gâché. Tout le monde a clairement donné son maximum et cela m’a beaucoup plu. Il s’agira avant tout de digérer au plus vite notre frustration car il y a du positif à retenir. Nous laissons encore trois équipes derrière nous malgré nos deux défaites de rang suite au revers du FC Herstal face à la lanterne rouge. Notre nouveau système de jeu est aussi satisfaisant et demande à être prolongé jusqu’au terme de la saison."



Six absents contre Warnant

Richelle doit rééditer son match d’Arlon 

Après un 0 sur 9, Richelle s’est redressé sur le terrain du Lorrain Arlon, juste à temps pour se remettre dans le rythme du tour final. S’ils confirment avec une nouvelle victoire contre Warnant, les troupes de Christophe Burnet feraient un grand pas vers ce rendez-vous traditionnel d’après-championnat. "Je pense bien que nous nous serons au tour final", intervient le T1 richellois. "Avec des matches comme Mormont-Verlaine et Huy-Aische au programme de cette journée, ce serait même quasiment acquis."

Sur le grand terrain de Visé, le contexte du match sera quasi identique à celui de la semaine passée. "Oui… mais je déplore 6 absents et je dispose juste de 15 joueurs pour la venue de Warnant. Nous avons réalisé une bonne prestation à Arlon mais il fallait être capable d’avoir du répondant sur le plan physique. Cela nous a coûté quelques cartes jaunes, d’où nos trois suspensions… Il est écrit quelque part que je ne serai pas en mesure d’aligner deux fois la même équipe. Contre Warnant, il faudra à nouveau aller à l’arrache."

Et se rassurer quand même une bonne fois sur ce terrain visétois. "Il faudra peut-être aller jouer le tour final à Richelle (rires). Il n’y a pas d’explications particulières à nos résultats à la maison. Mais c’est classique: quand tu as aligné quelques mauvais résultats sur un terrain, tu stresses inutilement."

En coulisses, l’ossature du futur noyau de Benoît Waucomont s’est agrandie d’une unité. Après Gérard, Mignon, Castela, Leroy, Wangermez, Hansen, Parreira, Deghaye, Spano, Laruelle et Bisconti, c’est au tour de Hilgers (suspendu ce dimanche) de prolonger son contrat. Le comité attend encore une réponse de Perseo.

Perseo.JPG

"Nous espérons qu’ils nous sous-estimeront"
 
A l’approche du match important sur le terrain du F.c. Richelle Utd., Warnant s’est préparé dans la sérénité et la confiance durant toute la semaine. Une semaine qui, pourtant, succède à leur large défaite face à Tilleur. Un revers qui reste dans les mémoires des joueurs de Patrick Bollue? "Non, nous n’en avons même pas discuté une seule fois à l’entraînement" , avance ce dernier. "Il n’y a pas de déception." Affrontant pour la deuxième fois de suite un club du top 4, les joueurs pourraient adopter une tactique différente. "Que je préfère garder pour moi", lance Bollue.

Deuxième pire défense

Une prudence essentielle avant de faire face à un Richelle dangereux et désireux de tout gagner afin de monter sur le podium. "Mais s’ils nous prennent de haut, à cause de notre deuxième pire défense, ils pourraient perdre. On espère qu’ils nous sous-estimeront, comme pour chaque adversaire que nous affrontons. Mais je connais Richelle, c’est une équipe bien trop respectueuse pour nous dévaluer."

Le coach enchaîne les déclarations prudentes et se sent, lui, de plus en plus à l’aise dans ce nouveau rôle de T1: "J’ai pris mes marques" , assure-t-il. "Je sens le soutien de tous les joueurs, qu’ils jouent ou qu’ils soient sur le banc." Un contexte idéal, donc, pour le club de Warnant qui effectuera un voyage périlleux, sans Sébastien Cambresy, mais avec Ismaël Soumahoro.

c_DSC_0180.JPG

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

12 mars 2017

En car à Arlon: Championnat D3 ACFF B

1956234394.13.jpg


Les buts par: William Renauld et Julian Bisconti


Pas de photos de la rencontre



Les compositions:

Arlon: Dargenton, Alexandre, Grégoire, Demelenne, Cachbach, Rocca (72' Rossignol), Closse, Njia, Merino, Suray et N’Diaye.

Réserves: Reuter, Nospel, Rossignol et Di Felice

Richelle: Gérard, Lachambre, Niro, Hilgers, Bisconti, Parreira, Castela, Laruelle, Leroy, Renauld et Spano

Réserves: Duysens, Wangermez, Massau et Perséo.

Arbitre: Kevin Lobet assisté de Eric Van Der Heyden et Denis Jacob.



Richelle ne se fait pas surprendre dans son déplacement à Arlon. N'Diaye croit pourtant ouvrir la marque de la tête, mais l'arbitre annule le but pour un hors jeu. A la demi-heure, sur une frappe croisée, William Renauld ouvre le score. A la 40', N'Diaye trouve le piquet. Juste après la pause, c'est Julian Bisconti qui double l'avance des Richellois. Arlon reste bon dernier du championnat.

Une victoire précieuse après trois défaites

Richelle avec  son bleu de travail

Après trois défaites consécutives, Richelle a renoué avec la victoire au terme d’une semaine marquée par l’engagement de Benoît Waucomont pour succéder à Christophe Burnet au poste d’entraîneur. Une belle victoire cependant acquise dans la difficulté face à une formation arlonaise qui jouait sans doute sa dernière carte de survie en D3 Amateurs. Par ailleurs, le club de la province du Luxembourg est aussi dans un processus de reprise pour assurer son avenir.

"Après trois sorties catastrophiques, on a fait ce samedi ce qu’il fallait. Le Richelle de la semaine passée aurait perdu cette rencontre. Arlon n’a pas démérité et jouait gros ce samedi soir. Quant à nous, on doit capitaliser sur ce succès pour décrocher la troisième place. On ne doit pas s’emballer et on doit continuer à travailler" expliquait, pour sa part, le coach de Richelle, Christophe Burnet.

Un discours partagé par le portier Jean-Philippe Gerard. "C’est la première fois de ma carrière que je l’emporte à Arlon. Contre les Luxembourgeois, il faut savoir mettre le pied sinon on est battu. On a donc mis notre bleu de travail. C’est encourageant pour la suite."

Peu de travail

Le gardien de Richelle n’a pas eu énormément de travail. "Il fallait rester concentré. Leur avant (N’Diaye) ne ressemble pas à grand-chose, mais c’est un joueur très puissant. La preuve, il a touché le poteau en première période. Heureusement, il n’y a pas eu de conséquence."

DSC_0289.JPG

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

09 mars 2017

Richelle tient son coach

Benoît Waucomont reprendra les rennes richelloises pour la saison 2017-2018

Avec un tour final et une montée en nationale la saison suivante, Benoît Waucomont quittait Richelle pour reprendre l'équipe féminine du Standard fémina durant une saison et un titre avant de s'engager à l'Espoir Minerois. Après avoir vu d'autres candidats en ce début de semaine, le choix du président et de son comité s'est donc porté sur le retour de Benoît Waucomont à la tête de l'équipe de D3 amateurs pour la saison 2017-2018. Welcome back "Benich"

c_DSC_0014.JPG

Arrivé à Minerois (P1) en novembre dernier en remplacement de Dejan Botic, Benoît Waucomont a tranché et a décidé d’accepter l’offre de Richelle pour succéder à Christophe Burnet sur le banc bassi-mosan. Dans la mesure où les pistes menant à Philippe Caserini (qui a décliné l’offre) et Boris Dome (une impasse puisque Amblève venait de le prolonger) n’aboutissaient pas, Benoît Waucomont était devenu le favori pour le poste de T1. Après une réunion hier à Richelle, il a pris la route de La Minerie pour l’entraînement du jeudi et a annoncé sa décision aux joueurs et aux dirigeants de Minerois en début de soirée.

Pour Benoît Waucomont, il s’agit d’un retour puisqu’il avait coaché Richelle durant deux saisons en P1, disputant à chaque fois le tour final avec la montée en Promotion au bout de la deuxième saison. "i>Cela avait été une saison de malade au cours de laquelle nous n’avions plus été battus après octobre...", se souvient-il. "J’avais passé deux belles saisons avant de relever le défi de la section féminine du Standard. Là-bas, j’ai également eu l’occasion de coacher à quelques reprises les U21, dont certains jeunes ont ensuite participé aux playoffs 2."

La décision de quitter Minerois n’a pas été facile à prendre alors qu’il avait les coudées franches pour reconstruire une nouvelle équipe. "Le comité s’investit beaucoup et j’avoue que mon choix me met mal à l’aise alors que Minerois va être un grand chantier dans les prochaines semaines", explique-t-il. "Nous avions déjà eu l’occasion d’évoquer la saison prochaine. Je savais que j’évoluais sans la pression des résultats, peu importe si la P1 ou la P2 était au bout de cette saison. Quand j’ai signé en novembre, j’avais toutefois précisé que je réfléchirais en cas de proposition pour aller plus haut. Pas plus tard que mardi, Joseph Gaillard me demandait où j’en étais dans ma réflexion. Il fallait donc prendre une décision. Les deux challenges étaient intéressants, le choix n’était pas facile…"

A Richelle, il va retrouver de nombreux joueurs qui étaient déjà là lors de son premier passage et reprendre l’histoire en quelque sorte là où elle s’était interrompue. "Je ne sais pas s’il y avait quelque chose à terminer. Je viens avec quelques idées, on verra si elles sont réalisables sachant que le club ne fera jamais de folies."

Comme attendu, Julian Bisconti sera toujours Richellois la saison prochaine Il repart pour une 3e saison.

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

05 mars 2017

Contre Mormont: Championnat D3 ACFF B

2497775112.17.jpg


Adresse: Stade de la Cité de L'oie, rue de Mons à 4600 Visé


Les compositions:

Richelle: Gérard, Deghaye, Lachambre, Niro (46' Parreira Batista), Castella Cerro, Lecluse (45' Bisconti), Massau, Leroy, Mignon, Spano, Perseo.

Réserves: Duysens, Parreira, Bisconti.

Mormont: Descamps, Dardenne, Godelaine (70' Boujjia), Prévot (22' Goldstein), Vieira Laranjeira, Hebette, Volvert (82' Mahin), Jardez, Lejeune, Crevecoeur, Doutreloup.

Réserves: Boujjia, Goldstein, Mahin.

Arbitre: Nicolas Baton assisté de Kevin Gonzales et Eric Moulin.



Richelle compromet sérieusement sa position dans le top 5
 
Christophe Burnet: "Les promesses ne suffisent plus"

Auteur d’une prestation indigne de son rang et de ses qualités, le groupe de Christophe Burnet a une nouvelle fois déçu ses partisans pour finalement connaître une défaite logique face à une formation de Mormont seule capable de faire la différence dans les moments clés. Insuffisamment consistant et créatif pour créer le danger en première période avant d’être pris à froid en seconde, Richelle est ensuite resté dans le match grâce à un excellent avant de se faire surprendre en contre sur un but de Goldstein. Le but tardif de Grégory Perséo sur penalty ne changeait pas la donne et plongeait encore un peu plus le doute dans les esprits d’une équipe abattue lors de son retour aux vestiaires.

"Trop timides"

Très déçu de ne pas parvenir à provoquer une réaction collective, l’entraîneur estime que la solution reste la persévérance pour éviter d’encore décevoir dans les prochaines semaines après un bilan catastrophique de cinq points sur vingt-et-un. "J’explique difficilement ce passage à vide persistant qui nous empêche à chaque fois de conforter notre position dans le top 5", regrette l’entraîneur. "Je ne vois par ailleurs aucun lien de cause à effet avec l’annonce de mon départ en fin de saison. Nous avons pourtant même très bien travaillé durant la semaine et je sentais encore une animation positive à l’échauffement. Je pense surtout qu’il est temps d’arrêter de faire des promesses et de les tenir sur le terrain car les paroles ne suffisent plus. On ne peut pas crier au scandale après cette défaite car Mormont a mérité son succès en dominant une deuxième mi-temps où nous avons timidement tenté de réagir. Les hommes de Philippe Médery sont parvenus à imposer un pressing haut en donnant leur vie durant nonante minutes. Si nous voulons espérer rester dans le top 5, il sera très difficile d’y parvenir dans les conditions actuelles alors que nous avons un club qui ne met pas du tout la pression sur nos épaules en nous imposant des objectifs relevés."

c_DSC_0124.JPG



Anthony Niro sur la méforme de Richelle avant Mormont
 
"Nous pouvons endiguer notre creux"

Positionné à la pointe de l’attaque dimanche passé sur la pelouse de Tilleur, le jeune défenseur de formation a fait ce qu’il a pu… "Ce n’était pas évident mais le club avait besoin de moi en raison des nombreuses absences", confie-t-il. "Quand la tactique est passée à deux avants, c’était plus facile car j’étais mieux épaulée. Au final, et en dépit du score lourd, nous avons eu une très belle réaction au retour des vestiaires. La mentalité affichée se doit d’être mise en exergue."

Difficile de lui donner tort mais, d’un point de vue comptable, les Mosans se retrouvent avec un gain de cinq unités en… six sorties. Trop peu pour un candidat au tour final au moment de recevoir Mormont ce dimanche. "Nous désirons toujours terminer dans le top 5. C’est tout à fait réalisable mais, pour ce faire, on doit se ressaisir au plus vite. Lors des deux prochaines sorties, nous allons défier Mormont et Arlon, des équipes à notre portée. Je sais que cela va paraître surprenant car nous venons d’encaisser quatre roses à Tilleur mais, durant une bonne partie des débats, nous avions la possession de la balle. Cela prouve bien que nous sommes en mesure de dominer nos opposants et, contre des formations moins expérimentées, je suis convaincu que nous allons prendre les points nécessaires pour concrétiser notre rêve. Richelle n’est pas en roue libre, contrairement à ce que certains commencent à penser. Nous connaissons un creux, comme tout le monde dans une saison, mais nous possédons les armes pour l’endiguer."

c_DSC_0260.JPG

Alors que Richelle jouait ce dimanche à Tilleur (où l’équipe s’est inclinée 4-0), on prépare la saison prochaine du côté du club visétois. La direction a pris la décision de ne pas prolonger l’aventure avec le coach actuel, Christophe Burnet.

Les dirigeants veulent éviter "la saison de trop", mais se disent satisfaits et reconnaissants du travail accompli tant qu’à présent par le futur ex-entraîneur de Richelle. Le nom de son successeur n’a pas encore été dévoilé.

Richelle est content du travail du coach mais veut éviter un effet de lassitude

Le contrat de Christophe Burnet n’est pas prolongé

Le timing de l’annonce n’a rien à voir avec la défaite 4-0 à Tilleur (avec 7 titulaires absents). "Le comité avait arrêté sa décision jeudi mais nous ne voulions pas perturber le coach dans la préparation du match", précise Alain Finet, le directeur technique de Richelle. "Nous lui avons donc communiqué la décision au retour du match à Visé. Il n’y a jamais de bon moment pour ce genre de communication mais ce n’est certainement pas un C4. Christophe Burnet va finir sa 2e saison, il fait de l’excellent travail. Simplement, Richelle n’est pas le style de club qui peut se permettre de changer un coach en cours d’année. Nous avons donc voulu éviter une éventuelle lassitude. Il reste 8 matches d‘ici la fin de saison, je suis convaincu que Christophe va nous placer au tour final."

De son côté, le principal intéressé a pris la décision avec philosophie. "Je ne suis pas déçu, je suis juste un peu surpris. Et à voir le nombre de contacts que j’ai depuis que c’est officiel, je ne suis pas le seul mais il y a des choses plus graves dans la vie", a confié Christophe Burnet. "Je suis arrivé au club il y a deux ans en étant un inconnu en province de Liège. En deux ans, je crois pouvoir dire que je n’ai pas à rougir de mon bilan: Une 7e place avec 40 points la saison passée, on vise le tour final cette saison. Richelle a l’habitude de travailler avec des cycles de deux ans, le club veut éviter la saison de trop. Maintenant, je suis ouvert à tout challenge. Soit je rebondis ailleurs, soit je m’investis à 1000 % dans l’ouverture d’un magasin en juin à Beaufays."

c_DSC_0247.JPG

"Benoît Waucomont? un candidat"

Forcément, la question de la succession est inévitable. "Partout où je passe, tout le monde me dit que le retour de Benoît Waucomont est acquis", relève Alain Finet. "Benoît est un candidat mais il n’est pas le seul sur notre liste. Nous prendrons calmement une décision dans 2-3 semaines."

Un peu plus tard qu’à son habitude, Richelle a commencé ses reconductions de contrat. Parreira, Castela, Gérard, Hansen, Deghaye, Wangermez seront toujours Richellois. Des entrevues étaient prévues hier avec Leroy, Perséo et Bisconti. Salimou (Welkenraedt est donc le premier transfert. "Il y aura des arrivées mais pas autant qu’au dernier mercato", prédit Alain Finet.

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

23 février 2017

A Tilleur: Championnat D3 ACFF B

1956234394.12 copie.jpg


Le but par: -


Pas de photos de la rencontre



Les compositions:

Tilleur: Fillieux, Herbillon, Falcione (82' Charef Abakri), Digrégorio, Philippe, Delcourt, Humblet (72' Rossi), Brissinck, Andich, Vansteenberghe (60' Vandormael) et Brncic.

Réserves: Blavier, Rossi, Vandormael et Charef Abakri

Richelle: Duysens, Deghaye, Niro (82' Teumdie), Hilares, Wangermez, Laruelle (45' Castela), Lecluse, Massau, Mignon, Renauld (77' Lachambre) et Spano

Réserves: Lachambre, CAstela, Teumdie et Hoho.

Arbitre: Christian Bawin assisté de Antoine Allard et Loïc Lambert.



13-massau-thumb.jpgLaurent Massau: "Pas mal après 15 mois sans jouer"

Régulièrement en indélicatesse avec ses adducteurs, Laurent Massau a enfin retrouvé le chemin de la Division 3 amateurs. Une première depuis plus d’un an et demi… "Mis à part quelques apparitions à gauche à droite en provinciales, je n’avais plus connu les joies du jeu", lance-t-il avec un large sourire. "Je viens de prouver que rien n’était impossible même si, forcément, les nombreuses absences ont eu une incidence sur ma présence dans le onze de base. Je ne boude toutefois pas mon plaisir car j’ai l’impression d’avoir tenu mon rang de manière honorable."

Difficile de donner tort au médian tout comme il est évident que Richelle ne méritait pas une défaite aussi sèche dans les chiffres. "Le coach l’a dit en rentrant dans le vestiaire… Nous avons commencé les débats avec un esprit un peu attentiste et cela a donné des idées à notre adversaire. Cela étant, et pour éviter une énorme déconvenue, nous avons quand même tenté de revenir au score. Il a manqué le dernier geste et un brin de chance en zone de conclusion mais, dans l’ensemble, nous n’avons pas à rougir de notre prestation. Une phrase qui sera considérée comme étonnante vu l’ampleur du marquoir mais elle reflète la réalité du terrain. Pour la suite de la saison, on va devoir apprendre à retrouver le chemin de l’efficacité…"

Tilleur retrouve la victoire et le sourire 

En prenant la mesure de Richelle (4-0), les troupes de Christophe Kinet confortent leur seconde place
Si, dans les chiffres, Les Métallos n’ont fait qu’une bouchée des Mosans, la réalité du terrain a offert un visage moins tranché. L’efficacité et l’intelligence locale ont toutefois eu raison des belles intentions adverses…

Pour résumer ce derby agréable, il est nécessaire de le diviser en deux parties bien distinctes. Dans un premier temps, la précision d’orfèvre sur les phases arrêtées a permis à Tilleur de prendre ses distances au cours d’un acte initial équilibré. Ensuite, et en dépit des vœux de retour de la part de Richelle, le jeu en contre des locaux s’est avéré aussi intransigeant que payant.

"Le score est toutefois plus que sévère", peste un Christophe Burnet satisfait de la tenue de ses troupes, pourtant largement déforcées au coup d’envoi. "Cela prouve que nous possédons de la profondeur dans le noyau et que je n’ai pas peur de poser des choix. C’est dommage d’encaisser la troisième rose car si nous étions parvenus à réduire le score, je suis convaincu que nous aurions quitté ce stade avec une unité. On doit absolument se ressaisir lors des deux prochaines rencontres face à Mormont et Arlon".

Ce besoin de réaction, Tilleur l’a directement appliqué après la déconvenue de la semaine dernière contre Aywaille. Le tout en faisant confiance aux jeunes pousses du noyau…

"Nous avions pas mal de défections mais les gamins ont su saisir leur chance", souffle Christophe Kinet. "Ce match représentait l’affiche du week-end et nous avons réussi à inscrire quatre buts sans encaisser. Ce serait idiot de faire la fine bouche même si, de manière naturelle, Richelle a aussi connu des temps forts durant la partie. Nous avons toutefois géré ceux-ci de belle manière tout en parvenant à conclure nos actions. Tout n’est pas encore parfait mais, après avoir mordu la poussière lors de notre dernière sortie, nous avons remis les points sur les "i". J’espère que l’état d’esprit perdurera mais, rien qu’en voyant le volume de course de certains, je suis persuadé que les garçons ne lâcheront rien. Et puis, grâce à l’avènement des jeunes, je dispose de davantage de cordes à mon arc. Du pur bonus dans une course au titre éreintante".

DSC_0095.JPG

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Ludovic Baeten - La Meuse

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

16 février 2017

A Verlaine: Championnat D3 ACFF B

1956234394.11.jpg


Le but par: Manu Castela

Les photos de la rencontre


Les compositions:

Verlaine: Racz, Lo Monte, Van Hove, Bola (72' Petitjean), Vélégan, Jamar (90' Clemente), Adrovic, Wera, Barry, Guilmi (84' Jamart) et Ouchan.

Réserves: Clemente, Petitjean, Jamart et Thiry.

Richelle: Gérard, Deghaye, Wangermez, Parreira, Castela, Laruelle (64' Niro), Leroy, Mignon, Teumdie (46' Renauld), Spano et Perséo.

Réserves: Duysens, Niro, Bisconti et Renauld.

Arbitres: Stéphane Gleton assisté de Miguel-Angel Rojas et Kamal Minhal.



"Le top 3 peut nous passer sous le nez"

Manu Castela craint une fin de saison compliquée de Richelle

En déplacement à Verlaine, dimanche, Richelle n’a pas réussi à réaliser la bonne opération du week-end. Avec la défaite de Tilleur, samedi soir, face à Aywaille, les Mosans auraient pu se rapprocher des Liégeois. Au lieu de cela, Manu Castela et ses coéquipiers ont affiché un visage inquiétant à quelques jours de la confrontation face aux Métallos.
 
Après la désillusion du match à Verlaine, l’attaquant de Richelle, Manu Castela, reste lucide. "Nous sommes tombés sur une équipe de Verlaine appliquée dès le début de la partie. Elle a réussi à mettre en place tout ce que nous aurions dû faire. C’est une équipe de qualité mais je ne pense pas qu’elle soit supérieure à nous. Néanmoins, sur le plan mental et sur l’approche de ce match, elle a été un cran au-dessus de nous. Les matches Verlaine-Richelle sont toujours des rencontres tendues, nos adversaires ont fait preuve d’une agressivité saine alors que nous, nous avons dépensé trop d’énergie à s’énerver et discuter."

Malgré cette contre-performance, les Mosans conservent leur troisième place au classement général. Ce qui est plus inquiétant, c’est le visage affiché par Richelle… Depuis la reprise, le niveau de jeu de l’équipe a fortement baissé. Après trois rencontres en 2017, les hommes de Christophe Burnet comptabilisent 4 points sur 9: une victoire difficile à Longlier, un nul face à Herstal et cette cinglante défaite à Verlaine.

Et c’est bien cette situation qui inquiète Manu Castela. "Ce match est un peu comme l’arbre qui cache la forêt. Nous n’avons pas retrouvé notre niveau d’avant la trêve. Le nouveau système de jeu avec trois défenseurs nous permet d’être solides derrière mais étonnamment, devant nous marquons moins de buts. Nous sommes toujours en bonne position pour réussir nos objectifs, il ne faut pas tout jeter. Mais attention, avec le niveau de jeu actuel, le top 3 peut nous passer sous le nez. Il va falloir se remettre en question cette semaine."

Et ce week-end, c’est un alléchant Tilleur-Richelle qui se profile à l’horizon. "Tilleur vient de perdre contre Aywaille et les joueurs auront à cœur de renverser la vapeur. Ce ne sera pas simple et il faudra être à notre meilleur niveau," conclut l’attaquant de Richelle.

DSC_0194.JPG

Richelle n’est pas parvenu  à faire jeu égal avec Verlaine

Dès l’entame de la rencontre, Verlaine a directement imposé son rythme dans cette partie. Avec un pressing haut, les Taureaux ont pris Richelle à la gorge sans jamais les lâcher. Aux avant-postes, les joueurs se trouvent parfaitement à plusieurs reprises et sur une superbe ouverture de Jamar, Guilmi ouvre le score après une chevauchée sur le flanc gauche. Ce rythme effréné, Verlaine va le conserver pendant toute la rencontre laissant peu d’espaces à Richelle.

Après la pause, Verlaine continue sa marche en avant mais ne parvient pas à alourdir la marque malgré de belles opportunités de Van Hove et Jamar. Richelle aurait même pu égaliser grâce à Grégory Perseo mais Racz était vigilant. Ce n’est qu’après l’exclusion de Grégory Perseo que les Taureaux ont réussi à se mettre à l’abri grâce à Barry puis Jamar.

DSC_0215.JPG

A l’issue de la rencontre, Marc Segatto était un homme comblé. "C’est une prestation aboutie. Je suis fier de mes gars, surtout pour la première mi-temps où ils ont parfaitement respecté les consignes. Ils ont appliqué un pressing haut, une agressivité saine et ils jouaient juste au ballon. Nous avons été meilleurs dans tous les domaines. Un bémol pour le goal encaissé sinon je suis très satisfait."

Christophe Burnet fustige l’arbitrage

Du côté des Mosans, Christophe Burnet avait du mal à digérer l’arbitrage. "Nous avons été en dessous de tout! Mais à 14 contre 11 c’est plus difficile de faire un bon résultat. Je ne veux surtout pas enlever le mérite à Verlaine qui a été meilleur que nous. Mais certaines décisions arbitrales ont été complètement incohérentes. Il y a un penalty flagrant sur Martin Leroy en début de partie non sifflée, la carte jaune qui amène l’exclusion de Grégory Perseo car il gêne le gardien sur un dégagement alors que pour Verlaine a fait pareil tout le match. Nous avons déjà connu pareille situation face à Mormont et Bertrix et je commence à être saoulé", conclut Christophe Burnet qui a préféré quitter le banc de touche de sa propre initiative.

DSC_0129.JPG

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Maxime Debra - La Meuse


Anthony Racz: "Richelle ne me réussit pas trop"

3798216453.JPGAprès une victoire spectaculaire face à Arlon (5-3) et un nul concédé à Bertrix (1-1), un sérieux client se dresse devant Verlaine ce dimanche (15h). Richelle, confortablement installé dans le top 3, n’a jamais perdu en déplacement cette saison.

Depuis cinq matches, les Verlainois ont pris la fâcheuse habitude de ne plus garder le zéro derrière. Avant cela, les hommes de Marc Segato avaient pourtant réussi cette performance à sept reprises. "Les buts que nous encaissons sont souvent dus à des petites fautes individuelles", explique Anthony Racz, le gardien verlainois. "On restait sur une belle série au niveau défensif. Il y a peut-être eu un relâchement suite à cela. Les derniers matches nous ont remis les pieds sur terre", poursuit-il.

Anthony Racz a pris le meilleur sur Kevin Firquet (gardien numéro 2) depuis le début de la saison. Le joueur de 22 ans se dit satisfait de ses prestations. "J’ai effectué une bonne préparation et le coach m’a fait confiance. On ne peut pas me reprocher grand-chose sur les buts que nous encaissons. La concurrence avec Kevin est très saine. Je sais qu’il est derrière moi et que, si je ne preste pas à un bon niveau, le coach fera appel à lui. C’est à moi de faire le nécessaire pour rester titulaire."

Ce week-end, le portier va retrouver de vieilles connaissances. Racz avait en effet quitté Richelle pour Verlaine à l’été 2014. Un ancien club qui ne lui réussit guère, puisqu’il ne les a battu qu’une seule fois avec Verlaine en cinq confrontations. "Je connais encore quelques joueurs, il y a des personnes à Richelle que j’apprécie vraiment bien. Au match aller, il nous avait manqué la finition. Depuis, on a beaucoup travaillé, notamment les frappes au goal. On verra un autre match. Les rencontres face à Richelle ne me réussissent pas beaucoup, j’espère vraiment qu’on va gagner cette fois", nous confie le gardien.

De plus grosses ambitions

Alors que l’ambition était initialement de se sauver, Verlaine, 4ème au classement, peut se permettre de viser plus haut. "On voulait assurer le maintien le plus vite possible. Actuellement, on est dans le top 5. Si on peut terminer dans le top 3 et disputer le tour final, ce serait super! Mais je veux avant tout encaisser le moins de goals possible", poursuit-il. Pour rêver du tour final et d’une éventuelle montée, Verlaine va devoir commencer par battre Richelle, qui compte actuellement quatre points d’avance.

Marc Segatto: Être meilleur ne suffit pas toujours...

Le coach verlainois a à coeur de battre une équipe de Richelle qui ne réussit pas beaucoup à ses joueurs. "Le problème contre eux, c’est qu’on est souvent meilleurs mais qu’on n’arrive pas à gagner. J’espère que cette fois on terminera le match avec les 3 points en poche", explique Marc Segatto. Quant au fait que Verlaine n’arrive plus à garder le zéro depuis plusieurs matches, l’entraîneur ne se fait pas trop de soucis. "C’est dû à plusieurs choses. Parfois de la malchance, mais aussi de la maladresse comme la semaine passée à Bertrix. Mais je ne m’inquiète pas, on est toujours dans les meilleures défenses. Cependant, je préfère gagner 2-0 plutôt que 5-3." Au niveau de l’ambiance qui règne au sein du groupe, le tacticien n’a rien à redire. "Elle est impeccable pour le moment. Mais on sait qu’en football tout peut aller très vite dans les deux sens. C’est aussi pourquoi la rencontre de dimanche est importante."

DSC_0164.JPG

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: La Meuse

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

09 février 2017

Le derby contre Herstal

2497775112.16.jpg


Adresse: Stade de la Cité de l'Oie à 4600 Visé

Le but par: -


Les photos de la rencontre



Les compositions:

Richelle: Gérard, Lachambre (80' Laruelle), Niro, Wangermez, Bisconti, Parreira Batista, Castella Cerro, Teumdie (62' Lecluse), Mignon, Spano et Perseo.

Réserves: Laruelle, Duysens, Lecluse et Hoho.

Herstal: Derbaudrenghein, Campolini, Tellatin, Delbrassine, Yema Shongo (75' Crasset), Ventura (80' Faisal), De Brouwer, Lovinfosse, Adam, Bangoura, Kanangila (65' Garufo).

Réserves: Delchambre, Garufo, Ahmed et Crasset.

Arbitre: David Dossogne assisté de Christophe Berbier et Vincent De Bie



Herstal arrache le nul

Richelle a manqué une occasion inespérée de conforter sa place sur le podium

Richelle peut se montrer déçu de ne pas avoir pris la mesure d’un adversaire à sa portée.
Bien en jambes depuis la reprise de la compétition à l’image de son succès aux dépens de Bertrix (4-1), le F.c. Herstal est parvenu à accrocher un partage logique au terme d’un déplacement périlleux chez un candidat au top 3.

Supérieur dans les combinaisons dans le premier quart d’heure à l’image d’une volée splendide de Grégory Perseo détournée par Derbaudreghien, Richelle obligeait pourtant les protégés de Patrick Fabbri à trouver leur équilibre avant de revenir dans le coup et finalement manquer l’ouverture du score lorsque Kanangila manquait une opportunité incroyable seul au petit rectangle. À la demi-heure, les Armuriers manquaient à nouveau de lucidité via un Bangoura trop précipité dans son face-à-face avec Jean-Philippe Gerard.

DSC_0130.JPG

En seconde période, Richelle reprenait à nouveau le contrôle du jeu sans toutefois trouver la faille en galvaudant une multitude de possessions avantageuses laissant même l’opportunité à Bangoura de manquer une seconde fois le but du k.-o. lorsque le jeune buteur oubliait de lever la tête pour servir un excellent Martin De Brouwer.

Au décompte final, Richelle peut se montrer déçu de ne pas avoir pris la mesure d’un adversaire largement à sa portée. "Nous avons manqué de la plus élémentaire lucidité dans les passes décisives pour remporter un duel à notre portée", regrettait Christophe Burnet. "Notre bilan à domicile reste étrangement déficitaire et je ne l’explique pas vraiment. Je sais qu’en misant sur un nouveau système en 3-4-3, il est normal de laisser plus d’espace à l’adversaire mais nous devions être plus performants dans les trente derniers mètres. Au décompte final, je suis déçu car Herstal n’a pas été exceptionnel tout en étant capable de nous battre. Mathématiquement, nous manquons surtout l’occasion de distancer Huy."

De retour après neuf mois d’absence, Maxime Lecluse n’a pas réussi à faire pencher la balance. "Quel plaisir de revenir dans le groupe et sur le terrain après deux fractures du pied et une opération", explique le médian offensif. "Dommage notre excès de mauvais choix en zone de finition. Richelle fait désormais le jeu alors que ça force a longtemps été de bien jouer les contres."

c_DSC_0194.JPG



L’analyse de Tony Niro
 
"Beaucoup trop de déchets techniques"
 
Présent en tribune pour assister au match de son fils Anthony particulièrement efficace au poste de défenseur central droit, Tony Niro reconnaissait que le derby n’avait pas offert un grand spectacle aux spectateurs des deux camps. "A la décharge des deux équipes, il n’était évident pour aucun joueur de produire du jeu sur une surface aussi compliquée qui paraissait pourtant bonne vue de l’extérieur", explique l’ancien mentor de Richelle en 2011. "Au final, le résultat est logique même si Richelle pourra éprouver davantage de regrets car il avait l’occasion de s’installer confortablement devant Huy. Dans un derby aussi engagé entre deux formations bien en place et difficile à faire bouger, nous avons vu un trop grand nombre de déchets techniques. À Herstal, les trois points auraient été envisageables même si l’essentiel était de confirmer un regain de forme bien nécessaire pour continuer à se battre dans la course au maintien."

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: La Meuse


L’attaque d’Herstal explose enfin

Richelle est prévenu avant le derby de dimanche

Les Herstaliens veulent confirmer à Richelle.

Richelle reçoit son voisin d’Herstal, ce dimanche 15h, pour un derby qui s’annonce spectaculaire. Les Herstaliens ont en effet enfin trouvé le chemin du but alors que les hommes de Christophe Burnet sont toujours aussi séduisants.

Ce n’est peut-être pas le choc de la journée si on s’en tient uniquement au classement, mais ce Richelle-Herstal vaudra assurément le détour. Les hommes de Christophe Burnet tiennent, relativement, le rythme imposé par Tilleur et Durbuy tandis que leurs voisins herstaliens sont gonflés à bloc après une trêve qui leur a été extrêmement bénéfique. Herstal s’est toujours montré solide depuis le début de championnat mais éprouvait les pires difficultés à marquer. Le mal semble s’être envolé comme en témoignent les 4 buts plantés à Bertrix, le week-end dernier. "Et cette équipe a disputé un amical en semaine, inscrivant la bagatelle de 5 buts, elle en est donc à 9 réalisations en 2 matches", confirme l’entraîneur de Richelle. "Elle semble avoir trouvé un équilibre et joue toujours très bien sur des bonnes pelouses. De notre côté, nous sortons d’une solide prestation face à Longlier, qui n’est jamais facile à jouer. Mais je m’attends à un tout autre Herstal que celui que nous avions affronté à l’aller."

Patrick Fabbri ne peut que se réjouir de cette efficacité : "Soto Munoz et Bangoura forment un bon duo, mais je serai privé du premier cité pour ce court déplacement et je dois avouer que cela m’embête un peu. Mais le travail effectué jusqu’ici paie enfin. Notre philosophie est d’empêcher l’adversaire de développer son jeu en exerçant un pressing assez haut. Et puis, la mentalité affichée actuellement est remarquable, les gars veulent vraiment s’en sortir. Ce derby s’annonce cependant compliqué car Richelle dispose d’un très bon noyau et surtout très intelligent."

DSC_0194.JPG

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

02 février 2017

En car à Longlier: Championnat D3 ACFF B

D3-AMATEURS-EXTERIEUR.jpg


Le but par: Julian Bisconti


Pas de photos de la rencontre



Les compositions:

Longlier: Labranche, Gruslin, B. Freid, Gomrée, Blaise, Renauld (79' Evrard), Devillet, Bigonville (71' Bossicart), Raguet (60' Lejeune), Tibor et Kudimbana.

Réserves: Evrard, Bossicart et Lejeune

Richelle: Gérard Deghaye, Lachambre, Laruelle (81' Wangermez), Parreira Batista, Castela Cerro (76' Niro), Leroy, Mignon, Spano, Perséo et Teumdie (63' Bisconti)

Réserves: Duysens, Wangermez, Niro et Bisconti.

Arbitre: Fabian Letihon assisté de Quentin Lesceux et David Orban.



Richelle restait sur 3 partages avec Longlier

"Il fallait bien un vainqueur"

Il aura donc fallu quatre duels entre Richelle et Longlier pour qu’enfin sorte un vainqueur. Les trois rencontres antérieures s’étaient en effet soldées par autant de nuls, à savoir deux fois 2-2 la saison dernière et un score de 1-1 lors de ce premier tour.

"Jamais deux sans trois, dit-on toujours. Les trois nuls étaient faits, donc il fallait bien un vainqueur ce dimanche. Et tant qu’à faire, autant que ce soit tombé chez nous", plaisantait Christophe Burnet. "On a vécu un match équilibré et si c’était resté 0-0, ce n’aurait pas été volé pour Longlier. Maintenant, c’est tombé chez nous, tant mieux parce que je pense malgré tout qu’on s’est procuré plus d’occasions nettes. Ils ont une seule occasion en seconde période, ce face-à-face que mon gardien détourne. Mais je dirai qu’un bon gardien c’est celui qui n’a qu’une chose à faire… et qui la fait. Et moi, j’ai un bon gardien.

Beau joueur, le coach visiteur mettait aussi l’accent sur le rôle joué par la météo durant la trêve. "Physiquement les 25 dernières minutes, on les a dominés. Mais il faut être honnête, on a eu plus facile à s’entraîner qu’eux durant la trêve." Changement gagnant également avec la montée de Julian Bisconti, buteur ce dimanche. "Tout le monde connaît Bisconti. De temps en temps, il faut jouer avec son orgueil et le "taper" une fois sur le banc", rigolait Christophe. "Et je savais qu’en faisant ça, il apporterait quelque chose en rentrant… et c’est ce qu’il a fait. Maintenant, je sais bien qu’il est reparti pour cinq ou six matches de très bonne facture. Mais il faut de temps en temps le faire redescendre sur terre."

DSC_0100.JPG



La saison va enfin reprendre ses droits avec ce week-end le déplacement au R.r.c. Longlier. A cette occasion, un car est organisé au départ de la station Total Alain Hoho à 12h, rue de Maastricht à Visé pour la modique somme de 10€, les inscriptions se font au 0497/408.410.

Richelle veut repartir du bon pied à Longlier

Quelque peu mis en difficulté avant la trêve (avec un match nul et une défaite lors des deux derniers matches du mois de décembre), Richelle aimerait remettre les pendules à l’heure dès la reprise. Mais en déplacement à Longlier, l’entraîneur b>Christophe Burnet ne s’attend pas vraiment à une partie de plaisir. "C’est sûr que ce sera un match difficile à négocier. D’autant plus que j’ai quelques craintes par rapport à l’état du terrain là-bas… Nous avons bien préparé la reprise avec des entraînements et des matches amicaux mais une rencontre officielle, ce n’est jamais vraiment la même chose. Tout cela fait que je suis un peu dans l’incertitude avant ce long déplacement. Ce qui est certain, par contre, c’est qu’il nous faut absolument engranger trois points pour ne pas décrocher au niveau du classement et quitter le groupe de tête. Les clés du match seront, d’une part, la façon dont nous allons bloquer les attaquants de Longlier et, d’autre part, la façon dont nous allons gérer physiquement la partie. Mais j’ai confiance dans le groupe. Je sens que les joueurs sont motivés à l’idée de reprendre le championnat. Il y a de l’envie."

Longlier – Richelle: le départ de Roland l’ennuie

Stéphane Gillard: "Richelle ne nous a jamais battus

"Jeudi, le terrain était très correct, donc à moins qu’il ne pleuve à seaux d’ici dimanche, il devrait être jouable", se réjouit le coach longolare, Stéphane Gillard. Quand on lui demande si ses joueurs piaffent d’impatience après trois remises, sa réponse est précise. "Je l’espère en tout cas. La trêve s’est bien déroulée et j’ai vu de très bonnes choses durant cette période et ce malgré des conditions de travail pas toujours évidentes vu les conditions météorologiques. Mais il est temps que l’on rejoue effectivement."

Avant la trêve, Longlier restait sur une bonne série de six matches sans défaite, la dernière étant à Aywaille où les hommes de Stéphane Gillard s’étaient inclinés 2-1. "Durant ces deux dernières années, on n’a jamais perdu contre Richelle, on n’a jamais gagné non plus. Pourquoi pas une première ce dimanche donc?" S’il s’en réjouit pour le joueur, le départ de Tom Roland à Charleroi ennuie un peu Stéphane, tout de même. "Je n’ai personne pour le remplacer sur le flanc puisque Timothée était aux sports d’hiver et n’est donc pas repris ce week-end."

DSC_0080.JPG

Nous vous signalons aussi qu'à l'occasion de la venue du F.c. Herstal le 12 février au Stade de la Cité de l'Oie, un repas d'avant match est organisé.

repas.jpg

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

28 janvier 2017

La P2 tient son nouveau coach

Après l'annonce du départ de son coach actuel Sébastien Roberfroid, le comité richellois confirme ce jour l'arrivée de Michaël Mager à la tête du groupe P2. Après un passage au Standard fémina et Aubel (jeune), l'ex T2 de Benoît Waucomont nous revient comme entraîneur principal pour la saison 2017-2018. Welcome back to Richelle Mike...

c_DSC_0356.JPG

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |