07 décembre 2016

Contre Huy: Championnat D3 ACFF B

D3-AMATEURS-DOMICILE.jpg


Adresse: Stade de la Cité de l'Oie à 4600 Visé


Les compositions:

Richelle:

Réserves:

Huy:

Réserves:

Arbitre: Michel Etienne assisté de Vincent Rozet et Aurélien Charlier.



Richelle tient la forme

Dixième match consécutif sans défaite.

Ce week-end, Richelle a remporté une troisième victoire de rang (et un dixième match consécutif sans défaite!) qui lui permet désormais de se retrouver seul à la deuxième place du classement.

Lors du retour aux vestiaires après la belle victoire de ce dimanche face à Cointe, acquise sur un score de forfait, les scènes de liesse en disaient long sur l’état d’esprit des joueurs de Richelle. Et pour cause, ils venaient à la fois d’infliger au Daring sa plus grosse défaite de la saison, d’enchaîner une 3e victoire de rang et de mettre Huy à distance (avant le choc de ce dimanche) pour se retrouver seul à la deuxième place du classement. C’est sûr, Richelle est actuellement l’équipe la plus en forme de la D3 Amateurs…

"Cette 2e place au classement, c’est encore mieux qu’espéré!", explique l’entraîneur Christophe Burnet. "J’espère qu’on pourra encore s’imposer lors des deux dernières rencontres avant la trêve et ainsi passer l’hiver bien au chaud. Sur l’ensemble de la saison, je pense que nous pouvons revendiquer le Top 3 ou le Top 4." Il faut dire que le coach a des raisons d’être enthousiaste. Ce dimanche à Cointe, malgré l’absence de plusieurs titulaires, son groupe a répondu présent. A l’image de la prestation d’un garçon comme Dylan Hoho, il a eu la confirmation qu’il pouvait compter sur tout le monde. "Je n’ai pas 11 mais bien 20 joueurs dans mon noyau. Et c’est assez rassurant pour la suite de la saison…"

DSC_0069.JPG

Une autre source de satisfaction : le jeu proposé par l’équipe. "C’est vrai qu’on travaille beaucoup l’aspect "football" à l’entraînement. Nous avons de bonnes individualités mais qui sont capables de jouer collectivement. Il y a également un bon équilibre dans cette équipe. Cela s’est encore confirmé ce dimanche car tous les secteurs de jeu ont bien fait leur boulot."

Pour l’attaquant Manu Castela, cet état de forme actuel de l’équipe n’est pas vraiment une surprise. "On savait dès le départ qu’on avait les qualités pour jouer le haut du classement", explique-t-il. "Bien sûr, tout n’est pas parfait et l’équipe possède certaines lacunes. Mais je pense que nous avons malgré tout notre place parmi les 3 ou 4 meilleures formations de la série. Quand on arrive à la moitié du championnat, on peut déjà se faire une bonne idée de la valeur de chaque équipe."

Il est vrai que, de semaine en semaine, Richelle enchaîne les bons résultats et prouve qu’il a sa place parmi l’élite. "Nous avons été solides et solidaires lors de chacun de nos matches. Personne ne peut dire que nous avons volé notre place au classement…" Prochain rendez-vous ce dimanche au stade de la Cité de l’Oie face à une équipe de Huy que Richelle pourrait distancer de six points en cas de victoire…

DSC_0112.JPG

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Benjamin Maghe - La Meuse

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

01 décembre 2016

A Cointe: Championnat D3 ACFF B

1956234394.6.jpg


Les buts par: Manu Castela (2), Julian Bisconti, Miguel Parreira et Grégory Perséo

Les photos de la rencontre


Les compositions:

Cointe: Degeer, El Alaoui, Ibnhamdan, Ajdini, Fankem Zeubou (65' Itoua), Penga (75' Bahana Kakembo), Ramirez Tahoua, Aksu, Kaluanga et Lusinga Mena (65' Manzo).

Réserves: Itoua, Manzo et Bahana Kakembo.

Richelle: Gérard, Deghaye, Lachambre, Wangermez, Bisconti, Parreira (75' Hilgers), Castela (70' Teumdie), Laruelle (66' Renauld), Spano, perso et Hoho.

Réserves: Duysens, Renauld, Hilares etTeumdie.

Arbitre: Miguel-Angel Rojas assisté de Eric Van Der Heyden et Thibault Holvoet.



Malgré un bon début de match, Cointe a sombré face au collectif richellois
 
Une belle leçon d’efficacité…

Au vu des 20 premières minutes de jeu, rien ne laissait présager un tel résultat à la fin du match. Cointe était bien en place et s’installait progressivement dans le camp adverse. Mais le premier but de Manu Castela, grâce au jusqu’au-boutisme de Julian Bisconti, faisait complètement basculer la rencontre. «"Il faut reconnaître que, jusque-là, nous n’étions pas vraiment bons", expliquait Christophe Burnet. "Nous éprouvions des difficultés à rentrer dans ce match et Cointe était au-dessus de nous. Après ce premier but, nous avons mieux maîtrisé la partie. Les joueurs ont davantage respecté le schéma tactique mis en place avant la rencontre et ils ont fait preuve de calme et de sérénité."

c_DSC_0033.JPG

Le coup franc bien placé de Miguel Parreira, juste avant la pause, contribuait à mettre l’équipe sur la bonne voie. Les attaquants de Richelle continuaient leur festival en deuxième période tandis que Cointe se montrait plutôt maladroit devant le but de Jean-Philippe Gérard. Au coup de sifflet final, le score était sans appel. "Il n’y a pas beaucoup d’équipes qui sont venues s’imposer 0-5 ici sur le terrain de Cointe", continuait le coach richellois. "Je tiens également à préciser qu’il me manquait plusieurs joueurs ce dimanche dont certains titulaires. Et pourtant, les remplaçants ont fait leur boulot et c’est une grande satisfaction. Richelle possède un vrai groupe. Tout le monde a travaillé pour l’équipe cet après-midi. Petit bémol, on pourrait encore s’améliorer défensivement sur les phases arrêtées…"

Du côté de Cointe, l’entraîneur Thierry Bury analysait la rencontre avec une certaine lucidité. "Nous avons reçu une monstrueuse leçon d’efficacité! Et pourtant, nous avons eu, nous aussi, des opportunités dans cette partie… Mais les joueurs offensifs de Cointe ont voulu faire la différence individuellement au lieu de privilégier la circulation de balle. C’était l’inverse du côté de Richelle. Cependant, je ne veux pas pointer un secteur de jeu en particulier. Nous avons perdu ce match collectivement face à une équipe plus solide et plus complète."

Pour le coach, c’est en faisant preuve de solidarité que son équipe pourra relever la tête. "Si les joueurs ne se montrent pas solidaires, nous n’aurons aucune chance de prendre des points dans cette compétition. Chacun doit pouvoir faire son autocritique…"

Un doublé pour Manu Castela
 
"C’est bon pour le moral"

"Le score de 0-5 est un peu flatté", admettait Manu Castela, auteur d’un doublé. "Surtout au vu des 20 premières minutes où nous n’étions pas bien en jambes. Mais ce n’est jamais facile de venir jouer à Cointe… Il y a une sorte de rivalité entre les deux équipes qui s’est installée depuis plusieurs années. Mais, même si ce n’était pas notre meilleure prestation, nous n’avons pas pour autant volé notre victoire. L’attaque a été productive, avec quatre buteurs différents, et la défense a fait son boulot puisqu’elle n’a pas encaissé! Pour le moral, c’est donc très bien".

DSC_0050.JPG

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Benjamin Maghe - La Meuse


Richelle peut passer leader à Cointe
 
Cointe accueillera Richelle ce dimanche, avec l’intention de faire le break avec les équipes de bas de classement. Pointant à la neuvième position dans cette D3 Amateurs, les hommes de Thierry Bury pourraient se donner de l’air en empochant les trois points, avant de peut-être viser plus haut que la moitié de tableau. "Sans être débordés par nos adversaires, j’ai quand même le sentiment d’une pente descendante lors de nos dernières sorties", précise le coach cointois. "La préparation n’a pas été simple cette semaine mais si je récupère mes blessés, on peut tenir tête à Richelle." La tâche s’annonce compliquée, avec en face une équipe de Richelle bien rodée qui n’a perdu qu’un seul match depuis le début de cette saison. Les hommes de Christophe Burnet côtoient les sommets du classement, à seulement un petit point du leader.

Damien Busarello, qui officie aujourd’hui à Warnant, a déjà affronté les deux équipes cette saison et nous livre ses prédictions pour la rencontre de ce dimanche. "Normalement, Richelle devrait l’emporter sans problème. Ils sont bien meilleurs que Cointe cette saison, ce qui est un gros changement par rapport à l’année passée. Il y a pas de mal de nouveaux joueurs, d’un côté comme de l’autre, mais ceux de Richelle font la différence et portent l’équipe. Et puis, je pense qu’il n’y a pas de discussion possible, l’effectif de Richelle dispose de beaucoup plus de talent. Cointe possède des joueurs très physiques, mais techniquement, ils ne font pas le poids. Les joueurs de Richelle sont très rapides, ils ont une vivacité hors du commun. Ils sont capables de bien poser le jeu et de faire circuler patiemment le ballon jusqu’à trouver la faille. Si je devais donner un pronostic, je dirai 2-0 pour les hommes de Burnet."

Les Richellois peuvent-ils aller au bout et remporter le titre? La réalité sur le terrain est parfois bien différente des statistiques. Pour Busarello, ils en sont tout à fait capables, à condition de garder cette régularité qui fait leur force depuis le début de la saison. "Ils font une excellente saison, mais celle-ci est encore longue et ils ne doivent surtout pas se relâcher. Il y a énormément de prétendants au titre cette année, et ce ne sera pas aisé de s’imposer. Mais je les vois bien continuer sur leur lancée, et pourquoi pas être champions."

DSC_0026.JPG

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

23 novembre 2016

Contre Durbuy: Championnat D3 ACFF B

D3-AMATEURS-DOMICILE.jpg


Les buts par: Julian Bisconti, Miguel Parreira et Eric Teumdie

Les photos de la rencontre

Les compositions:

Richelle: Gérard, Deghaye, Leroy, Wangermez, Lachambre, Hansen (82' Hoho), Parreira, Spano, Niro (81' Teumdie), Bisconti (74' Laruelle) et Perséo.

Réserves: Duysens, Laruelle, Hoho et Teumdie

Durbuy: Ancia, Houbart (81' Prieto), Bosman, Lebe, Collin, Milosevic (74' Ghafghaf), Sarr, Guillaume, Kita, Lubulu (59' Tapsoba) et Wanderson.

Réserves: Prieto, Ghafghaf et Tapsoba

Arbitre: Laurent Willems assisté de Hassan Galai et Vincent Villez.



Richelle serait-il la  bête noire de Durbuy?

Richelle est désormais deuxième, à un tout petit point de Durbuy.
 
Dimanche, au Stade de la Cité de l’Oie, Richelle a prouvé, si besoin en était encore, qu’il faudrait bien compter avec lui pour le podium final du championnat. Sans complexe, les troupes de Christophe Burnet ont malmené Durbuy, leader de la série. Mieux, après avoir étrillé les troupes de Hervé Houlmont en préparation (5-1), les Richellois en ont planté trois de plus à la meilleure défense de la division, soit huit buts sur deux rencontres alors que les Durbuysiens n’en avaient encaissé que quatre en dix matches depuis le début de championnat… Richelle est-il devenu la bête noire de Durbuy? "On peut en effet se le demander", rigole Julian Bisconti, auteur du premier but Richellois: "Il n’y a pas de secret, Durbuy est une très bonne équipe et ce n’est pas un hasard si elle est en tête du championnat. Il n’empêche que si vous parvenez à la mettre sous pression, elle a du mal à ressortir et on peut dire qu’à ce jeu-là, on ne s’en sort pas trop mal."

Il n’empêche que quand Wanderson a planté son deuxième but de l’après-midi à quelques minutes du terme, remettant les deux équipes à égalité, Julian Bisconti s’est posé quelques questions… "On avait beaucoup travaillé jusque-là. Personnellement, j’étais cuit et j’ai été remplacé. Assis sur le banc quand j’ai vu le but égalisateur, je vous avoue que je me suis dit que nous devrions nous contenter du partage. Et puis le but d’Eric Teumdie est tombé."

Sans avoir l’air d’y toucher, Richelle est désormais deuxième, à un tout petit point de Durbuy, ce qui a l’art de ravir les troupes du Président Bruwier (et le Président aussi d’ailleurs…). "C’est vrai que nous sommes dans le bon", conclut Julian Bisconti. «"C’est particulièrement motivant pour la suite et nous espérons bien l’emporter contre Cointe et Huy pour rester en haut de classement."

DSC_0117.JPG

Richelle perd Nicolas Hansen mais fait tomber le leader durbuysien
 
Les troupes de Christophe Burnet, dominatrices, ont réalisé une superbe opération au classement

Richelle n’a pas eu froid aux yeux contre le leader.

Tous les ingrédients étaient réunis hier après-midi au Stade de la Cité de l’oie, pour assister à un bon match de foot. Richelle, troisième de la D3 amateur, recevait Durbuy, le leader. Les spectateurs n’auront pas été déçus…

Dès avant le coup d’envoi, c’est un premier coup dur pour Durbuy. De retour de blessure après avoir dû quitter le jeu face à Mormont, Fabrice Genchi, le dernier rempart durbuysien, s’est occasionné une nouvelle déchirure durant l’échauffement. Qu’à cela ne tienne, Yohann Ancia a pris le relais comme il en a pris l’habitude depuis quelques semaines. Quand après un peu plus de dix minutes de jeu Wanderson exploite parfaitement une erreur défensive de Richelle pour placer Durbuy au commandement, on se dit que c’est mal engagé pour les troupes de Christophe Burnet! Et pourtant…En l’espace de quelques minutes à peine, les Richellois vont, non seulement, revenir dans le parcours mais aussi prendre l’avantage sur le leader du championnat par l'intermédiaire de Julian Bisconti et Miguel Parreira.

c_DSC_0025.JPG

En seconde période, Hervé Houlmont, le coach durbuysien, va modifier ses batteries et son équipe parviendra à revenir à hauteur de ses adversaires avant qu’Eric Teumdie, fraîchement monté au jeu, n’offre la victoire aux Richellois…

"Je pense pouvoir dire que cette victoire est méritée", commentait après coup Christophe Burnet. "Pourtant, je vous avoue que j’ai eu des craintes. Quand Durbuy est revenu à notre hauteur, je me suis dit que l’histoire repassait les plats, comme à Mormont et à Bertrix, où nous avions oublié de tuer le match et où l’adversaire était revenu. Heureusement, nous avons inscrit un dernier but. Au vu de toutes nos occasions, c’était la moindre des choses…"

En préparation, Richelle avait empilé cinq buts à Durbuy et vient d’en remettre trois en championnat, quasiment autant que ce que les leaders du championnat avaient encaissé jusqu’à présent : "Durbuy est une très bonne équipe", poursuit Christophe Burnet. "Mais ce n’est pas parce que c’est le leader que j’ai modifié mes batteries. Si vous mettez cette équipe sous pression, elle n’est plus dans son élément. Nous avons joué notre jeu et cela a payé. Si les autres équipes sont frileuses face à Durbuy, ce n’est pas notre cas et la tournure des événements nous donne raison!"

Ce précieux succès, conjugué à la défaite de Tilleur permet à Richelle de revenir à un tout petit point de Durbuy. "Il nous reste trois matchs avant la trêve, dont Huy, nous devons tenter de faire le plein…" A Richelle, l’appétit vient en mangeant… Seule ombre au tableau, la blessure de Nicolas Hansen, fracture du péroné lors d'un contact fortuit. Ce dernier a dû quitter le stade en ambulance.

c_DSC_0161.JPG

Au terme de la rencontre, Hervé Houlmont n’était évidemment pas l’entraîneur le plus heureux du monde. « Nous avons peut-être été trop ambitieux », lâchait d’entrée le coach durbuysien. « Durant soixante minutes, Richelle a mieux joué que nous mais quand j’ai décidé de passer à trois derrière et de créer le surnombre au milieu de terrain, cela a payé. Nous sommes revenus au score et peut-être aurions-nous dû nous contenter du point du partage mais nous avons continué à pousser pour arracher les trois points et c’est finalement Richelle qui a planté un troisième but. Je n’ai rien à redire, je ne peux juste que les féliciter pour leur victoire. » Un troisième but inscrit par Eric Teumdie, l’ancien joueur de Bomal.

Les Liégeois rappliquent

Beau joueur, Hervé Houlmont ajoute. "Au milieu du terrain, nous avons ramé pendant un moment, nous étions trop attentistes, on ne gagnait pas assez de duels. Il n’y a pas de secret, on ne peut pas gagner dans ces conditions même si nous avons eu la balle de match au bout du pied."

Malgré sa défaite, Durbuy reste leader de la D3 amateurs puisque Tilleur, le dauphin des Durbuysiens, s’est incliné 2-0 contre Verlaine. Mais Huy et Richelle reviennent à un petit point. "Il nous reste trois matchs avant la trêve. A Aische, contre Cointe et Huy. Il n’y a pas de match facile, je dirai même qu’ils sont tous compliqués mais nous devons tout faire pour prendre un maximum de points…"

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: La Meuse


Richelle tiendra la tête d'affiche ce week-end, en effet, les hommes de Christophe Burnet accueillent le leader du championnat, la R.e. Durbuy.

Christophe Burnet retrouve son ex-club, le coach de Richelle a entraîné Bomal durant 4 ans

La dernière défaite de Richelle remonte à la deuxième journée.

Ce dimanche, l’Entente Durbuy se déplace à Richelle pour un duel au sommet ! Une rencontre qui sera aussi placée sous le signe de retrouvailles pour Christophe Burnet, ex-entraîneur de Bomal, le club qui a fusionné avec Durbuy-Barvaux pour devenir l’Entente Durbuy.  

Quatre années de rêve à Bomal où il a gardé de nombreux amis .

Après avoir porté tour à tour les maillots de Barvaux, de Melreux, de Champlon et de Bomal, Christophe Burnet a été nommé entraîneur de l’équipe de Bomal lors de la saison 2010-2011 avec pour objectif de faire monter le club en P1 endéans les trois ans. Un objectif qu’il atteindra au cours de la saison 2012-2013. "Gouvy avait écrasé toute la concurrence lors du premier tour (43/45) mais nous avions tout de même réussi à décrocher le titre de champions de P2 grâce à notre régularité", se souvient Christophe Burnet qui a accompagné son groupe en P1 la saison qui a suivi. "J’avais un groupe fantastique à ma disposition. Nous avions réussi l’exploit de décrocher un ticket pour le tour final. Pol Tintin voulait d’ailleurs que je prolonge à la tête de l’équipe mais je n’avais pas envie de faire la saison de trop: je préférais sortir par la grande porte", poursuit le coach de Richelle qui a donc quitté le club de Bomal au terme de la saison 2013-2014 pour aller entraîner l’équipe de Crisnée (P3 liégeoise).

c_DSC_0137.JPG

Que retient-il de ses années passées à Bomal? "Un mot me vient à l’esprit: amitié. J’ai gardé de nombreux amis de mon aventure bomaloise: je suis toujours en contact avec des gars comme Michaël et Frédéric Lebe, Yannick Prieto ou encore Cédric Polet."

Objectif cette saison en championnat: le top 5 avec Richelle

Après avoir passé quatre saisons à Bomal, Christophe Burnet a donc poursuivi sa carrière d’entraîneur à Crisnée. "J’y ai débarqué comme un cheveu dans la soupe: l’entraîneur était parti et j’ai dû composer avec le noyau déjà en place… L’objectif était de terminer devant le premier descendant. Cette saison-là, nous avons engrangé quarante unités ce qui a permis à Crisnée d’être la révélation du championnat", se souvient Christophe Burnet.

Ses exploits ne passent pas inaperçus puisque le club de Richelle lui offre sa première expérience en nationale la saison suivante. Il entame donc sa seconde année à la tête de cette équipe avec pour objectif de terminer parmi les équipes du top 5. « Le président ne me met aucune pression. Néanmoins, j’estime que mon groupe est capable de se faire une place dans le top 5. Certes la tâche ne sera pas facile car nous devons composer avec des équipes comme Tilleur, Durbuy, Huy, Aische ou encore Verlaine. Mais je sais que mes joueurs en sont capables. J’essaie de les pousser chaque week-end dans ce sens. »

Le match de ce dimanche: « Ce sera une partie difficile »

La dernière défaite de Richelle remonte à la deuxième journée de championnat (1-3 face à Tilleur). Boostés par les résultats positifs forgés depuis lors, les hommes de Christophe Burnet (4e avec 19 points) promettent une chaude réception à leurs adversaires durbuysiens, leaders de la compétition (23 points). "Je m’attends à vivre un match très difficile. L’équipe qui ouvrira le score en première dans cette partie prendra une bonne option sur la victoire", pronostique le mentor de Richelle. "Durbuy, c’est un groupe solide! Il faudra être capable de faire bouger ce bloc. Pour se faire, nous devrons marquer les premiers, histoire de les obliger à sortir. La clé du match, elle est là."

Une victoire de Richelle ce dimanche permettrait de relancer le suspense en tête de ce championnat.

c_DSC_0168.JPG

Eric Teumdie: l’ancien joueur de Bomal et Givry évolue à Richelle

"Un sacré renfort!"

Cette rencontre sera également placée sous le signe des retrouvailles pour Eric Teumdie, lui qui a évolué sous le maillot de Bomal en P1 au cours de la saison 2013-2014. "C’est un joueur qui a le dribble facile et qui sait garder un ballon", souligne Christophe Burnet. Eric Teumdie est resté deux saisons à Bomal. Il est ensuite passé par Givry avant de rejoindre le club de Richelle, cette saison. "Il n’a pas beaucoup joué ces deux dernières saisons à Givry. Il accuse donc un retard sur le plan physique. Mais ce sera un sacré renfort une fois qu’il aura retrouvé toutes ses sensations." Si pour l’instant Eric Teumdie doit se contenter d’un rôle de réserviste de luxe, il y a de grandes chances pour qu’il débute le match de ce dimanche vu l’absence de Manu Castela, blessé.

c_DSC_0252.JPG

A Durbuy: Fransquet est de retour

Les nouvelles ne sont pas rassurantes en ce qui concerne Yedidia Vuza, sorti sur blessure durant les arrêts de jeu, le week-end dernier. Il souffre d’une déchirure des ischios jambiers et est "out" jusqu’à la fin du premier tour. Kévin Guillaume, de son côté, se plaint de douleurs au niveau du talon et a fait l’impasse sur l’entraînement de mardi. Emilien Fransquet, opéré des ligaments croisés en avril de cette année, a repris l’entraînement avec le groupe. Il sera pleinement opérationnel pour le second tour. Hervé Houlmont espère que Fabrice Genchi sera de retour dans deux semaines. Ibrahim Timité qui a joué un bon match avec Durbuy B, le week-end dernier, pourrait réintégrer le groupe d’ici la fin du premier tour.

Julian Bisconti et ses coéquipiers ont remis les pendules à l’heure
 
"La solidarité, c’est ça l’esprit de Richelle"

Si l’équipe de Richelle n’a plus perdu un seul match depuis la 2e journée de championnat, elle a cependant concédé plusieurs partages (4 au total) qui l’ont légèrement freinée dans son ascension vers le sommet du classement. Elle avait donc pour mission de rectifier le tir dès ce dimanche après-midi face à Aische. Au final, la mentalité du groupe lui a permis de prendre les trois points et de rester au contact du groupe de tête.

"C’est vrai que nous avons fait preuve d’une belle solidarité", expliquait Julian Bisconti quelques instants après la victoire. "Même quand notre capitaine, Greg Mignon, est sorti sur blessure en fin de première mi-temps, nous sommes restés soudés et bien organisés. Son remplaçant, Anthony Niro, a fait le taf et a prouvé de la sorte qu’on était un véritable groupe. C’est ça l’esprit de Richelle!"

Décisif ce dimanche avec un but de la tête, le médian n’a pas pour autant délaissé son rôle défensif en venant régulièrement soulager l’arrière-garde. "C’était une consigne bien précise de notre coach. Il fallait empêcher notre adversaire de mener à bien ses actions offensives et je pense que nous y sommes parfaitement parvenus. En ce qui concerne mon but, je prends bien le ballon de la tête mais il faut reconnaître également la qualité du centre de Greg Perseo."

Ce match n’était pourtant pas gagné d’avance puisque Aische restait sur un bilan impressionnant de 18 points sur 18. "C’est sûr qu’il y avait une belle opposition en face", poursuivait le joueur. "Cette équipe venait d’enchaîner les victoires et c’est d’autant plus gratifiant d’avoir pu déjouer tout ça! Sans compter que nous avons réussi à garder le zéro derrière. C’est vraiment très positif".

Situé actuellement à la 4e place du classement général, le club de Richelle prouve qu’il fait désormais partie de l’élite de la série. "Il va falloir à présent continuer sur notre lancée et enchaîner les victoires. Il y a déjà un gros match qui nous attend dimanche prochain face à Durbuy, le nouveau leader de la compétition."

DSC_0148.JPG

A lire sur:
A lire sur: logo_header_LM.jpg Source: Benjamin Maghe - La Meuse


Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

17 novembre 2016

Contre Aishe: Championnat D3 ACFF B

2497775112.7.2.jpg


Adresse: Stade de la Cité de l'Oie à 4600 Visé

Le but par: Julian Bisconti


Les photos de la rencontre



Les compositions:

Richelle: Gérard, Deghaye, Lachambre, Bisconti (87' Hilgers), Parreira, Castela (61' Teumdie), Leroy, Hansen, Mignon (41' Niro), Perséo et Spano.

Réserves: Hilgers, Duysens, Niro et Teumdie.

Aische: Prevot, Piret, Digiugno, Ghaddari (72' Van Dessel), Bauduin (62' Martinez), Bonomini, Dury, Detienne, Severino, Catinus et Michels (78' Collignon).

Réserves: Van Dessel, Lefevre, Martinez et Collignon.

Arbitre: Antoine Urbain assisté de Luciano Presburgo et Maxime Fievet.



Une tête croisée de Julian Bisconti a mis l’équipe sur orbite
 
Richelle regoûte à la victoire après 3 partages

Richelle conforte sa place dans le top 5.

Belle opération pour Richelle qui renoue avec le succès après trois partages consécutifs et qui met fin, par la même occasion, à l’impressionnante série de 6 victoires de rang du côté de Aische. Un seul but aura finalement suffi aux hommes de Christophe Burnet pour s’imposer ce dimanche au terme d’un match marqué par les conditions climatiques difficiles. C’est Julian Bisconti, auteur d’une prestation particulièrement convaincante, qui a mis son équipe sur orbite en reprenant de la tête un centre bien calibré de Grégory Perséo. Aische a ensuite tenté de revenir au score en deuxième période mais sans toutefois parvenir à se montrer dangereux.

Le coach de Richelle était donc logiquement satisfait du résultat à la fin de la partie et mettait en avant la solidité de son groupe. "Les clés de la victoire ont été la solidarité et l’engagement" , analysait-il posément. "J’avais déjà observé un sentiment de rage durant les entraînements de cette semaine et cela s’est confirmé sur le terrain ce dimanche. Nous avons joué en bloc et nous n’avons rien concédé à notre adversaire. Même si nous avons consciemment reculé en 2e mi-temps, Aische ne s’est pas créé d’occasions dangereuses. À l’inverse, nous avons touché deux fois le poteau en plus de notre but. C’est donc une victoire méritée même si ce fut laborieux à certains moments."

DSC_0200.JPG

"Dans les cinq premiers"

Ce succès, Christophe Burnet l’accueillait également avec un certain soulagement après la série de trois matches nuls consécutifs que l’équipe a connue ces dernières semaines. "C’est vrai que je suis content de cette victoire car on avait besoin de reprendre quelques points au niveau du classement. C’était important pour l’équipe de s’imposer aujourd’hui afin de ne pas se faire distancer par le groupe de tête. Il fallait impérativement rester dans le bon wagon."

L’entraîneur avait déjà les yeux tournés vers les échéances futures, à commencer par une confrontation face au leader du championnat, Durbuy, dès le week-end prochain. "Si on pouvait battre cette équipe, on ferait vraiment une super-opération au classement. Car ce n’est pas tout de gagner un match, il faut aussi pouvoir en enchaîner plusieurs… Il nous reste quatre rencontres importantes avant la trêve et je veux prendre un maximum de points afin de passer l’hiver au chaud dans les 5 premières places du tableau. C’est l’objectif que nous nous sommes fixé."

DSC_0194.JPG

"Le résultat final est assez logique", reconnaissait le coach Manu Rousselle. "Il faut préciser également que les conditions climatiques étaient particulières et que ce n’était pas évident de jouer contre le vent. Cependant, c’était valable pour les deux équipes… Richelle a pris le jeu à son compte en première période et a réussi à ouvrir la marque. Nous avons ensuite montré un autre visage en deuxième mi-temps en reprenant la possession de balle. Malgré tout, il nous manquait toujours un peu de justesse dans le dernier geste. Il faut reconnaître également que notre adversaire a fait preuve d’une belle organisation défensive. J’ai bien tenté de trouver des solutions pour débloquer la situation, en jouant notamment à trois derrière, mais cela n’a pas fonctionné. Au final, je n’aurai pas réussi à trouver la bonne formule. Il a aussi manqué un peu de chance car Richelle a eu tous les contres favorables. Lors des dernières semaines, c’était plutôt l’inverse"

A lire sur:
logo_header_LM.jpg Source: Benjamin Maghe - La Meuse



Richelle se mesure au top avec Aische

"Remettons les pendules à l’heure"

Richelle reste sur 3 partages.

Et si cette trêve d’un week-end était venue au bon moment pour Richelle? Tout semble l’indiquer. Les hommes de Christophe Burnet ont connu un petit coup de mou fin octobre début novembre, ne parvenant pas à signer de succès en trois rencontres. Chaque fois, Richelle a réalisé un partage sur le même score 2-2. Dans le même temps, Aische respirait la santé enchaînant 6 succès après un début de championnat entaché de 3 revers. Ce week-end de relâche peut avoir le don de casser cette spirale positive. "Les Aichois vont peut-être en effet retomber de leur nuage, intervient Grégory Mignon. "Nous devrons cependant tout faire pour briser cette confiance qu’ils ont accumulée ces dernières semaines. L’idéal serait de bien rentrer dans le match, directement. Ce ne sera pas évident, c’est certain. Aische n’a pas réalisé un 18/18 par hasard. Nous devons être confiants mais aussi méfiants. On parle d’une formation qui a battu Tilleur. Nous devrons être très costauds, d’autant que le terrain sera lourd."

Et puis Richelle a une revanche à prendre. "Notre dernier partage, à Bertrix, me reste en travers de la gorge. J’ai donc à coeur de remettre les pendules à l’heure. Sans oublier que cette rencontre est un peu un tournant dans notre saison. En effet, si nous ne voulons pas nous retrouver lâchés par les équipes de têtes de la série, il importe de bien négocier nos cinq prochaines sorties. Si nous ne parvenons pas à engranger des points durant ce laps de temps, nous pourrons oublier le top 3."

c_DSC_0151.JPG

Pour garder sa série

Avec un 18/18, Aische a parfaitement terminé le championnat avant la mini-trêve que viennent de connaître les séries de D3 amateurs.

Une pause qui tombait à point nommé pour les hommes de Manu Rousselle, pourtant troisièmes au classement. "On en avait bien besoin pour souffler. Mais c’est vrai qu’on était sur une bonne lancée", avoue l’entraîneur.

Reste donc à savoir si les Hesbignons ne se seront pas trop relâchés avec cette semaine "off". "On n’avait pas trop le choix, de toute manière. Mais on a eu un amical face aux espoirs du Sporting de Charleroi qui a permis à des joueurs de P3 et à ceux qui avaient moins de temps de jeu de retrouver un peu de rythme. Et puis, on a remis une couche physique ce mardi à l’entraînement. On n’a par contre pas profité de la trêve pour bousculer nos entraînements."

Aische entend donc bien continuer sur sa lancée à Richelle. Une formation que le coach voit terminer dans le top 5 en fin de saison et qui pointe d’ailleurs actuellement à la cinquième place du général, à deux points d’Aische. Les statistiques des Liégeois à domicile ne sont pas des meilleures: une victoire, deux nuls et une défaite. "Je les ai vus jouer à Meux la saison dernière. Il y a de l’équilibre dans cette équipe et de la régularité. Elle joue dans le stade de Visé. Évoluer dans ces installations booste les joueurs, donc ça ne m’étonne pas qu’elle se fasse accrocher à domicile. Pour nous, ça fera un beau souvenir et si on rentre avec un point, pour au moins continuer sur notre série de matches sans défaite, je serai satisfait."

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: La Meuse

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

10 novembre 2016

Championnat P2b

2497775112.6.jpg


Adresse: Richell' Arena, rue de Richelle à 4600 Richelle

Les buts par: Eric Teumdie, Jordy Alègre (2), Kevin Leroy, Pierrot Tilkin, Laurent Closset et Anthony Cipolla


Pas de photos de la rencontre



Les compositions:

Richelle: Donnay, Finet (70' Nieto), Hoho, Cammareri, Pirnay, Bufalino (70' Cipolla), Tilkin, Alegre, Teumdie, Leroy (57' Closset) et Spano

Réserves:

Chênée: François, Ouhaddouch, F. Moscufo (30' Jurdan, 36' Mbazoa Yalingui), Bouzid (80' Filizoglu), Kamberi, Karemera, Nzamokili, Barry, F. Moscufo, Lamborelle et Bertemes.

Réserves:

Arbitre: M. Damblon.


DSC_0174.JPG

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

03 novembre 2016

A Bertrix: Championnat D3 ACFF B

1956234394.5.2.jpg


Les buts par: Manu Castela et Grégory Mignon

Pas de photos de la rencontre


Les compositions:

Bertrix: Wauthy, Denoncin, Mao, Lion, Vandermaelen, Warlomont, Nollevaux, Dasnoy, T. Lefort, R. Lefort, Roset et Ben Bournane

Réserves: Akan, Renard, Hamel et Lamine.

Richelle: Gérard, Hilgers, Leroy, Mignon, Lachambre, Spano, Hansen, Bisconti, Renauld, Castela et Perseo.

Réserves: Duysens, Teumdie, Niro et Hoho.

Arbitres: Antoine Urbain assisté de François Krack et Damien Dodeigne.



"A Bertrix, c’est toujours compliqué"

Les Richellois ont oublié de tuer le match à Bertrix
 
Richelle peut s’en vouloir

Les visiteurs peuvent avoir quelques regrets, car ils ont eu les possibilités pour tuer le match à 1-2. D’abord menés à la pause suite à un but de Quentin Vandermaelen "parti à la limite du hors-jeu, ou "totalement hors-jeu de deux mètres au moins", selon le camp que l’on supporte, les Richellois ont ensuite mangé du lion après la pause. C’est logiquement qu’ils ont d’abord égalisé avant de prendre l’avance grâce à leur capitaine Grégory Mignon. "Ce n’est pas mon rôle de scorer car je suis défenseur, mais quand je peux marquer, c’est du bonus. Dommage qu’il ne nous ramène pas les trois points. Selon moi, les deux buts de Bertrix sont entachés de hors-jeu flagrants. Même nos adversaires l’ont reconnu. À la pause, le coach nous a dit de réagir et de pousser plus haut. On l’a fait mais on rate l’occasion de faire 1-3. Au lieu de ça, les Baudets font mouche sur leur seule occasion de la 2e période. C’est regrettable de perdre deux points ainsi, ça nous était déjà arrivé à Mormont et c’est de notre faute."

Bertrix et Richelle se sont livrés un beau duel ce samedi soir. Bertrix pourra cependant avoir un peu plus de regrets. En effet, aux commandes de la rencontre depuis la 22e minute, il a fallu un malheureux but contre son camp de Denoncin pour relancer les visiteurs. Au final, les Bertrigeois arrachent un point grâce à un dernier but de Roset.

La semaine dernière, le coach des Baudets soulignait un problème de solution offensive. Contre Richelle, ses hommes ont su trouver le chemin des filets trois fois dans le match. Malheureusement, Denoncin, de retour de blessure, marque du mauvais côté à l'heure de jeu. Ce but permet d'ailleurs à Richelle de prendre l'ascendant puisque dix minutes plus tard, Greg Mignon lui donne l'avantage. Heureusement pour les Baudets, sept petites minutes plus tard, Roset remet les deux équipes à égalité (2-2). Notons au passage l'exclusion de Dasnois à la 80e minute du côté bertrigeois.

Ce mardi soir (20h) à Rocourt (rue de la Tonne, 80), Richelle rencontre en amical le R.f.c. Liège



Christophe Burnet espère un retour agréable en car...

Le week-end dernier, face à un Arlon revigoré par sa première victoire de la saison face à… Bertrix, Richelle s’est fait peur. Menées 0-2, les troupes de Christophe Burnet sont parvenues à arracher le partage en inscrivant deux buts en fin de partie. Une belle preuve de caractère…

"C’est vrai que c’est une preuve de caractère", commente le coach. "C’est aussi une preuve que physiquement, nous sommes au point. Par contre, pendant 80 minutes, nous avons été mauvais. Grâce aux dix dernières minutes on sauve un point mais il n’y a pas de quoi pavoiser."

Auteur d’un début de saison particulièrement réussi, les Richellois affrontent ce soir une équipe de Bertrix en plein doute après deux défaites consécutives, face à Arlon et Aische. Alors, est-ce le bon moment pour Richelle d’aller défier les joueurs de Didier Gourmet? "En ce qui concerne la météo, c’est évident", assure Christophe Burnet. "Pour ce qui est du point de vue sportif, on sait que c’est toujours compliqué d’aller là-bas. Bertrix est une équipe qui, comme nous, vise le top 5. Ils viennent de connaître quelques remous avec la démission de leur capitaine et leurs deux défaites consécutives mais ils vont relever la tête!"

Pour les Richellois, il n’y a pas de calculs compliqués à effectuer: "Nous allons là-bas pour gagner, rien d’autre", assure encore l’entraîneur. "Nous allons à Bertrix en car, donc le voyage retour sera bien plus agréable en cas de victoire, sinon, il risque d’être long…"

DSC_0249.JPG

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

27 octobre 2016

Contre Arlon: Championnat D3 ACFF B

2497775112.4.jpg


Adresse: Stade de la Cité de l'Oie à 4600 Visé

Les buts par: Grégory Perséo et Julian Bisconti


Les photos de la rencontre



Les compositions:

Richelle: Gérard, Deghaye, Lachambre (59' Renauld), Niro, Bisconti, Castela, Teumdie (67' Laruelle), Leroy, Mignon, Perséo et Spano (45' Hilgers).

Réserves: Hilgers, Renauld et Laruelle.

Arlon: Warin, Demelenne (82' Rocca), Nospel (45' Alexandre), Grégoire, Amadei, Mérino, N'Diaye, Boulafhari, Chériak, Closse (66' Gonzales) et Njia.

Réserves: Alexandre, Cachbach, Gonzales et Rocca.

Arbitre: Adrian Kinski assisté de Loïc Lamberti et Denis Jacob.



Richelle tombe dans le piège arlonais

Avec deux buts dans les dix dernières minutes, les hommes de Christophe Burnet s’en sortent bien
Malgré le beau ciel bleu présent au-dessus du Stade de la Cité de L’Oie, les Richellois n’ont pas réussi à faire mieux qu’un match nul face à cette belle équipe d’Arlon qui revit depuis son premier succès de la saison face à Bertrix, la semaine passée.

c_DSC_0223.JPG

 Tout laissait à présager que cette rencontre ne serait pas une partie de plaisir pour Richelle et ce fut le cas. Malmenés dès l’entame de la rencontre par cette équipe d’Arlon, les locaux n’avaient pas un instant de répit. Après deux alertes de N’Diaye, la troisième fut la bonne… Sur une approximation de la défense, il récupérait un ballon à 20 mètres du but et, tout en puissance, transperçait la défense, dribblait Jean-Philippe Gérard et inscrivait le premier but de la rencontre (20'). En fin de première mi-temps, Richelle, via Grégory Perséo, trouvait le poteau sur un centre-tir, l’occasion la plus franche pour eux en 45 minutes.

Les locaux n’étaient pas dans leur match avec beaucoup trop de déchets techniques. Au niveau des duels, ils étaient clairement dominés. Au retour des vestiaires, Arlon continuait sur sa lancée et Alexandre permettait d’asseoir l’avantage. Sur un gros effort, N’Diaye adressait un centre en retrait à Alexandre qui n’avait plus qu’à la pousser dans les filets. On pensait alors le match plié mais c’était sans compter sur le buteur maison Greg Perséo qui recevait une bonne balle de Manu Castela, éliminait un défenseur et fixait le gardien. Finalement, Julian Bisconti égalisait de la tête sur un beau centre venu de la gauche de Emil Hilgers.

Avec ce partage, Arlon peut nourrir des regrets mais son coach veut retenir le positif. "Avant la rencontre, j’aurais signé pour prendre un point. Bien sûr qu’au vu du match, on aurait pu espérer mieux mais je suis content de la prestation. L’équipe était bien en place, concentrer et présente dans les duels. En fin de match, on offre deux cadeaux et ce sont des buts inadmissibles." Mais Mehdi El Alaoui veut retenir une chose. "Le caractère, le mental. Nous sommes sur la bonne voie."

Pour Christophe Burnet, Arlon aurait mérité la victoire. "Au vu du match, ce serait logique, ce point est miraculeux. Même si nous avons eu beaucoup d’occasions en seconde période, l’équipe n’a jamais appliqué les consignes que j’avais données. Nous n’arrivons pas à élever notre niveau à la maison, les rythmes étaient lents, le pressing inexistant… Nous étions sur une bonne lancée et c’est dommage de perdre des points. Je suis très déçu."

c_DSC_0214.JPG

Passeur décisif, Manu Castela veut oublier au plus vite ce match 

"On peut s’estimer heureux"

C’est en partie grâce à lui que Richelle a pu revenir dans la rencontre grâce à son assist pour Gregory Perséo. "Nous avons joué 5 minutes et nous pouvons nous estimer heureux de prendre un point", explique le milieu mosan. "Notre prestation est inexcusable et c’est vraiment dommage pour l’équipe car nous étions dans une bonne spirale avant ces deux matches nuls consécutifs."

Manu Castela est bien conscient que ce match est à oublier au plus vite pour Richelle, une bonne remise en question s’impose donc cette semaine. "Clairement, nous avons fait preuve d’un manque de concentration flagrant, dès l’entame de la rencontre, nous n’avons pas réussi à appliquer les consignes du coach. Nous avons aussi manqué d’abnégation contrairement au match de la semaine passée à Mormont."

Malgré tout, il faut retenir que Richelle a tout de même pu élever son niveau de jeu et recoller au score. "De la qualité, nous en avons et encore plus que la saison passée. Mais quand tu joues en Nationale, il ne suffit pas de paraître pour remporter un match."

c_DSC_0197.JPG

Arlon était à 3 minutes d’un deuxième succès cette saison
 
Un but et un assist pour N’Diaye

Abdoulaye N’Diaye était en forme face à Richelle, la majorité des occasions de son équipe sont venues de ses pieds. Mais comme tout le groupe, c’est un joueur frustré que nous avons croisé à la sortie des vestiaires. « C’est normal, quand on voit la philosophie de la rencontre… nous pouvions espérer mieux. Nous prenons un point, l’objectif est atteint mais il me reste tout de même un goût amer après ce match », explique l’attaquant.

L’attaquant d’origine française reste satisfait du renouveau de son équipe. "Je pense qu’Arlon est lancé maintenant. Nous sommes beaucoup mieux mentalement et nous développons un meilleur football." Néanmoins, il faudra rester vigilant, car la fin de rencontre à Richelle a été très mal gérée par les Arlonais. "C’est clair, sur deux erreurs de concentrations, nous prenons deux goals. Ça ne doit plus arriver, nous devons être attentifs jusqu’à la fin de la partie et ne pas nous reposer sur nos lauriers."

Et personnellement, l’attaquant se sent de mieux en mieux sur le terrain. "Je pense que c’est à l’image de l’équipe, je me sens plus en confiance et nous montons en puissance. Nous avons des lacunes qu’il va falloir travailler, mais si nous continuons, je vois la suite de la saison très positive."

c_DSC_0225.JPG

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Maxime Debra - La Meuse


A domicile pour accueillir Arlon ce dimanche, pour entrainement, les hommes de Christophe Burnet ont affrontés les espoirs du Standard de Liège ce mardi soir, une défaite 5 à 2 avec des buts de Dylan Hoho et Julian Bisconti

Petit rappel pour ce dimanche, on passe à l'heure d'hiver donc n'oubliez pas de reculer vos montres.

Avant la venue d’Arlon, Richelle compte le même nombre de points qu’en 2015
 
"Élever notre niveau à domicile"

Sur papier, ce duel entre Richelle (qui à quelques secondes près était le nouveau leader) et l’ancienne lanterne rouge Arlon paraît disproportionné. Christophe Burnet, qui connaît très bien les équipes luxembourgeoises, ne tombe pas dans le panneau. "Notre adversaire a quitté la dernière au prix d’une belle prestation, note-t-il. "Avec le retour de certains blessés et suspendus, cela commence à prendre forme. Amadei retrouve son niveau. Il est donc nécessaire d’être vigilant et j’ai d’ailleurs le sentiment qu’Arlon va vite commencer à engranger les points."

Après Mormont et avant Bertrix, Richelle poursuit son tour des équipes de la verte province. "La semaine passée, le partage qui nous privait de la première place nous avait frustrés par les circonstances de la rencontre", précise le coach richellois. "Sinon, un point là-bas n’était pas une mauvaise opération. Quand on fait les compte, on remarque que nous affichons parfaitement le même nombre de points que la saison passée après 7 matches, soit 14 points. En 2015, nous nous apprêtions à recevoir la lanterne rouge Aywaille... et nous avions été battus. Donc, je ne veux pas revivre le même cas de figure contre Arlon."

Nicolas Hansen proche d’un retour

A l’occasion de ce match, Christophe Burnet espère voir ses troupes réaliser leur match de référence à la maison. "Nous avons été solides et efficaces à l’extérieur. Sur notre terrain, nous avons été aussi costauds mais dans nos installations nous devons être capables d’élever notre niveau de jeu. D’un autre côté, nous avons aussi obtenu ces résultats sans Pierre Wangermez, Miguel Parreira et Nicolas Hansen: trois titulaires indiscutables dont deux qui peuvent augmenter la qualité de notre jeu. Avec Nicolas Hansen, qui devrait rejouer en P2 le week-end prochain. On parle d’un des meilleurs joueurs de Promotion de la saison écoulée. A une minute près, nous étions leader sans eux. Avec leur retour, on sera automatiquement meilleurs."

DSC_0017.JPG

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: La Meuse

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

20 octobre 2016

A Mormont: Championnat D3 ACFF B

1956234394.4.jpg


Les buts par: Manu Castela et Grégory Perséo

Les photos de la rencontre


Les compositions:

Mormont: Descamps, Jalhay, Crèvecoeur, Vieira, Jardez (70 ' Matafadi), Prévot, Dardenne, Gueye, Clemens (80' Mahin), Volvert (86' Boujjia) et Burton.

Réserves: Matafadi, Mahin, Boujjia.

Richelle: Gérard, Deghaye (66' Laruelle), Leroy, Mignon, Hilgers (70' Niro), Lachambre, Castela, Teumdie (75' Renauld), Spano, Bisconti et Perséo.

Réserves: Duysens, Laruelle, Niro et Renauld.

Arbitres: Erwin Brams assisté de Thibault Holvoet et Mustapha Chakouath.



Richelle est rejoint dans les dernières secondes

Christophe Burnet: "Nous loupons la première place"

Grâce à deux penalties convertis par Nicolas Prévot en fin de chaque mi-temps, Mormont récolte un bon point avant le déplacement très attendu à Barvaux, face à Durbuy, le week-end prochain. Lorsque Grégory Perseo a planté le 1-2 d’une magnifique frappe dans le plafond, offrant le leadership à ses couleurs, suite à la défaite de Tilleur, peu de partisans mormontois étaient optimistes quant aux chances de revenir dans ce match. Et pourtant, Matafadi allait provoquer un penalty, à la 88', que Mormont aurait sans doute pu obtenir bien avant suite à une faute sur Clemens qui était sanctionnée d’un coup franc.

c_DSC_0112.JPG

Si Richelle n’a pas dominé son hôte de la tête et des épaules, il peut se mordre les doigts d’avoir loupé le break à 1-2 alors que Mormont laissait des espaces. "Je n’ai pas fait une équipe pour bien jouer au football mais pour contrer les Mormontois ", analysait le mentor de Richelle. "On ne s’attendait pas à avoir énormément d’occasions et c’est Descamps qui les a sorties quand il fallait. Mormont s’est défendu avec ses valeurs, grâce à ses grands gabarits qui savent jouer au football, ce qui est rare pour être souligné."

La frustration était de mise. "Nous n’avons pas su gagner pour deux raisons. La première, c’est que nous n’avons pas tué le match. La seconde, c’est l’arbitre qui nous a volé ce succès. Je ne vais pas m’épancher plus sur l’arbitrage car je me suis énervé assez durant cette partie. Un point, ce n’est pas mauvais dans l’absolu, mais même si ce n’est pas un but en soi, nous aurions pu ravir la place de leader."

Richelle affrontera un autre club luxembourgeois le week-end prochain, à savoir Arlon. Une équipe qui vient de glaner ses premiers points de la saison! Méfiance…

Sans-titre-1.jpg

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: François Leboutte - La Meuse


Richelle transfère bien, travaille dur et s’amuse

Le choc du week-end en Division 3 amateurs est sans nul doute pour Richelle. Les hommes de Christophe Burnet se déplacent ce dimanche à Mormont. Soit le deuxième face au quatrième du général. "Oh, non! le choc c’est plutôt Verlaine qui reçoit Durbuy", lance l’entraîneur dans un grand éclat de rire. Nouvelle preuve qu’à Richelle, on est loin de se prendre la tête. Ce qui est d’ailleurs une des clés de son succès. "En début de saison, le président m’a demandé de nous sauver. Je lui ai alors rétorqué qu’avec les renforts que nous venions d’enregistrer, il pourrait au moins me mettre un peu de pression et viser le Top 5! Mais cela démontre bien que Rochelle ne joue pas la tête, pas plus que la montée. Richelle joue pour faire bonne figure. Si nous terminons dans le Top 3 ou 5, ce sera super. Pour le moment, nous prenons des points parce que nous ne laissons aucune occasion à nos adversaires, tout simplement."

Encore faut-il y parvenir…

"Nous sommes une bande de potes qui s’amusent et qui travaillent très bien quand il le faut. Les joueurs sont disciplinés tant aux entraînements qu’aux matches. La bonne ambiance est présente. Pour preuve, lorsqu’ils parviennent à conserver le zéro, je dois mettre un casier. cela fait trois fois qu’ils réalisent la prouesse et bien jeudi, j’ai mis les pizzas et nous les avons mangées tous ensemble en regardant Anderlecht! Nous avons transféré judicieusement, nous travaillons, nous rigolons et les joueurs ont envie de venir à l’entraînement. C’est tout simple."

DSC_0014.JPG

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

13 octobre 2016

Contre Verlaine: Championnat D3 ACFF B

808517139.jpg


Adresse: Stade de la Cité de l'Oie à 4600 Visé

Les buts par: Grégory Perséo (2)


Les photos de la rencontre



Les compositions:

Richelle: Gérard, Deghaye, Wangermez, Bisconti, Parreira (74' Lachambre), Teumdie (46' Hilgers), Leroy, Mignon, Renauld (46' Castela), Perséo et Laruelle.

Réserves: Duysens, Lachambre, Hilgers et Castela.

Tilleur: Racz, Lo Monte, Van Hove, Hubeaux, Vélégan (75' Gallina), Guilmi, Petitjean (90' Jamart), Adrovic, Barry et Auchan (68' Henry).

Réserves: Martin, Henri, Gallina et Jamart.

Arbitre: David Bertholet assisté de Thomas Zambito et Nassim Hafid.



Grégory Perséo offre la deuxième place à Richelle

6 buts en 6 rencontres

Le fer de lance de l’attaque richelloise
 
La solidité défensive a toujours fait partie de l’ADN du club de Richelle. Avec 5 buts encaissés en 6 rencontres de championnat, soit une moyenne de 0,8 but par match, l’équipe confirme qu’elle possède l’une des arrière-gardes les plus efficaces de la série. Seul Durbuy, 3 buts encaissés seulement, a fait mieux pour l’instant.

Mais qu’en est-il de l’attaque? Si Richelle ne figure pas à l’heure actuelle parmi les meilleures formations offensives de la série (6 équipes ont marqué plus de buts qu’elle depuis le début de la saison), elle possède néanmoins de sérieux atouts. L’équipe détient une moyenne de 1,8 but par match et a fait trembler les filets à chaque reprise.
Grégory Perséo est actuellement le véritable fer de lance de cette ligne offensive richelloise. Avec 6 buts au compteur, il a marqué à lui seul plus de la moitié des goals de son équipe. Auteur d’un doublé ce week-end face à Verlaine (son deuxième depuis le début de la saison), il a largement contribué à la première victoire de Richelle à domicile. "J’avoue que j’ai eu de la chance sur le premier but car j’ai voulu centrer et le ballon a finalement pris la direction du cadre", expliquait-il le sourire aux lèvres. "Quant au deuxième but, je ne me pose pas trop de questions et je décide de tenter ma chance de loin. Je pense qu’on peut être satisfait du rendement offensif de l’équipe depuis le début de la saison. Nous avons marqué lors de chaque rencontre. Tout se passe donc très bien de ce côté-là."

Grégory Perséo espère poursuivre le plus longtemps possible sur cette bonne lancée et continuer à aider l’équipe dans la réalisation de son objectif. "Nous visons au moins le Top 5 même si je pense que le Top 3 est réalisable. J’ai confiance en mon équipe. Avec les joueurs que nous avons, nous pouvons aller loin dans cette compétition."

DSC_0052.JPG

Richelle dans le sillage de Tilleur.

Le match a basculé après dix grosses minutes de jeu en 2 e mi-temps lorsque Grégory Perséo, bien décalé sur le flanc gauche, a voulu adresser un centre qui a finalement pris la direction de la lucarne d’Anthony Racz. Richelle prenait ainsi l’avantage, contre le cours du jeu, et obligeait Verlaine à prendre des risques pour revenir au score. Il en résultait un deuxième but, du même Grégory Perséo, qui clôturait de la plus belle des manières un solo lancé depuis le milieu du terrain. Au coup de sifflet final, les locaux, désormais accrochés à la 2ème place du classement (!), pouvaient s’estimer bien payés avec ce résultat.

"Ce ne fut guère brillant", reconnaissait Christophe Burnet à la sortie des vestiaires. "On peut dire que c’est la chance qui a fait la différence aujourd’hui, surtout en ce qui concerne le premier but. Verlaine était plus volontaire et a mieux fait tourner le ballon. Mais c’est important de pouvoir gagner des rencontres dans de telles conditions. Il faut pouvoir en profiter quand la chance vous sourit. Cependant, je tiens également à préciser que, malgré sa domination dans le jeu, notre adversaire n’a pas été dangereux devant le but. Je pense d’ailleurs que Jean-Philippe Gérard n’a pas eu un arrêt à effectuer…"

Le manque de réalisme, c’est un des reproches que l’entraîneur Marc Segatto adressait à ses joueurs. "Cela ne sert à rien de bien jouer au football si on ne sait pas finir une action" , expliquait-il, déçu, à la fin de la rencontre. "C’est frustrant car nous étions plus forts que notre adversaire ce dimanche. Richelle n’a pas eu une seule occasion dangereuse. Il y a vraiment de quoi être dégoûté d’être entraîneur… Vu le jeu proposé par l’équipe, je pensais sincèrement qu’on allait s’imposer. Il faut souligner également que l’arbitre aurait dû nous accorder un penalty en première mi-temps. Moi qui déclarais justement que nous n’avions pas encore eu de malchance cette saison, elle est finalement arrivée…"

DSC_0152.JPG

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Benjamin Maghe - La Meuse


Troisième rencontre à domicile pour les hommes de Christophe Burnet avec la venue du R.c.s. Verlaine pour une première victoire à domicile, pour entraînement, Richelle s'est imposé contre les U21 de Sprimont (mix D3-P2) ce mardi soir (8-1) avec des buts de Manu Castela (4), Marty Lecoq, William Renauld et Jérôme Remy (2).

DSC_0057.JPG

Le choc de la journée: Richelle reçoit Verlaine

En visite chez la bête noire

Qui aurait pensé que le Richelle-Verlaine prévu ce dimanche serait en fait le match au sommet de cette 6e journée de D3 amateurs ? Personne. Pourtant, c’est bien le cas puisque les deux équipes se partagent la 3e place du général avec 10 unités sur 15. Pour les Taureaux, il s’agira surtout de vaincre la bête noire. "Sur les dernières saisons, on a joué 7 fois contre eux et on n’a jamais gagné", commente un Marc Segatto qui aimerait tenir enfin sa revanche. "La saison dernière, comme en P1, on a partagé chez nous et on s’est incliné là-bas. Ils nous avaient aussi éliminés au tour final. Deux occasions, deux goals. Nous avions pourtant signé une super prestation. Je ne suis pas étonné de leur classement. Avant la saison, je les citais déjà juste derrière le trio Tilleur-Durbuy-Bertrix. Ils jouent mieux au foot que par le passé et ont transféré des joueurs d’expérience comme Lachambre et Parreira."

Ramener quelque chose de Visé serait pourtant bienvenu, vu que le club risque toujours de perdre les 3 unités gagnées sur le terrain à Herstal suite à la réclamation des Armuriers (juge de ligne blessé et non remplacé). En attendant la décision (qui tombera la semaine prochaine), il faut surfer sur la vague. Et, peut-être, revoir déjà les objectifs à la hausse? "Celui du club, c’est de se sauver. Le mien est autre, mais je ne le dévoile jamais aux journalistes (rires). De toute façon, même contre le Standard, je ne joue jamais pour perdre." Une mentalité qu’il insuffle à un groupe qui l’accompagne depuis la P2. "La différence avec l’an dernier, c’est qu’on fait moins de boulettes. On a aussi des attaquants qui marquent plus et… qui défendent."

Une victoire pour rester au contact du leader

Ce dimanche (15h), les pensionnaires du stade de la Cité de l’Oie accueillent une équipe qui, comme la leur, séduit depuis le début de saison. Richelle et Verlaine comptabilisent chacun 10 points, marquent et encaissent presque le même nombre de buts, s’imposent et s’inclinent au même rythme… (3V, 1N, 1D). Sur papier, c’est donc à une partie équilibrée que les spectateurs devraient assister. Un choc des troisièmes qui vaudra le détour sans compter que le vaincu pourrait alors compter 6 points de retard sur le leader.

Richelle part cependant avec les faveurs des pronostics puisqu’il a l’avantage de disputer cette rencontre dans son antre. "De notre côté, tout baigne", se réjouit Christophe Burnet. "Le début de saison est très bon jusqu’ici." Cela ne l’empêche cependant pas de se montrer particulièrement méfiant à quelques heures d’affronter les hommes Marc Segatto. "Verlaine est très compact. J’ai eu l’occasion de visionner cette formation et j’ai pu constater qu’elle était chaque fois très bien organisée. Elle fait également preuve de caractère à chacune de ses sorties. Et puis elle compte en ses rangs de belles individualités, comme Jean-Yves Petitjean par exemple. Sans oublier Dimitri Vélégan qui sera sans nul doute très motivé à l’idée de nous affronter puisqu’il évoluait encore à nos côtés la saison dernière."

c_DSC_0004.JPG

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

06 octobre 2016

A Herstal: Championnat D3 ACFF B

D3-AMATEURS-EXTERIEUR.jpg


Les buts par: Eric Teumdie et Grégory Perséo


Pas de photos de la rencontre




Les compositions:

Herstal: Derbaudrenghien, Campolini, Tellatin (58' Delchambre), Delbrassine, Yema Shongo, Salamone, Ventura (70' Crasset), Lovinfosse (60' Garufo), De Brouwer, Adam et Kanangila-Yombo

Réserves:

Richelle: Gerard, Deghaye, Lachambre (46' Wangermez), Parreira Batista, Leroy, Mignon, Renaud (70' Lemmens), Hilgers, Teumdie (60' Castela Cerro), Perseo et Laruelle.

Bisconti (élongation) n’est pas assez rétabli pour être repris. Spano souffre de deux micro-fractures au scaphoïde (incident à l’entraînement mardi) et est plâtré. Hansen, Lecluse et Massau sont toujours indisponibles. Hoho et Niro vont jouer avec la P2.

Réserves:

Arbitres: Fabien Gérard assisté de Quentin Lesceux et Loïc Lamberti



"Il ne pouvait pas y avoir du foot"
 
Herstal n’a pas su confirmer face une formation de Richelle compacte et réaliste


Richelle a une nouvelle fois imposé son réalisme.

Auteur d’une prestation encourageante à Bertrix (1-1), le F.c. Herstal a une nouvelle fois bafouillé son football à domicile sur un terrain encore et toujours à la limite du praticable même s’il aurait dû prendre l’avance en première période sur des actions gâchées en zone de finition par Kanangila et Ventura.

Davantage organisé et en prenant l’entièreté de la seconde période à son compte, Richelle ne s’est quant à lui pas fait prié pour imposer son réalisme face à des Armuriers globalement décevants. "Je savais pourtant qu’il ne pourrait pas y avoir de football durant ce match vu les conditions de jeu, explique Christophe Burnet. "Je plains réellement le F.c. Herstal de devoir évoluer sur pareille surface toutes les deux semaines. Exceptionnellement, je n’avais d’ailleurs pas donné la moindre consigne sur les forces et les faiblesses adverses car j’estimais que mon groupe pouvait aller chercher la victoire s’il le voulait réellement. Au final, nous avons amplement mérité ce succès grâce à une organisation sans faille. Suite à notre réorganisation tactique qui a vu Martin museler Ventura, nous avons survolé la seconde période. Richelle continue de ne rien donner à ses adversaires. Hormis face à Tilleur où nous encaissons trois buts, Gerard n’a pas eu beaucoup de boulot. Si nous prestons de la sorte chaque semaine, nous finirons dans le top 5."

Du côté du F.c. Herstal, Patrick Fabbri se refusait à broyer du noir tout en rappelant qu’il ne transigerait par rapport à ses convictions offensives. "Je ne veux pas encore reparler du terrain mais comment développer un football technique au sol s’il faut à chaque fois trois contrôles pour ramener le cuir au sol, regrette Patrick Fabbri. "Offensivement, nous avons évidemment été bien trop courts et il faut bien reconnaître que nous n’avons actuellement pas les arguments pour prendre trois points à une formation telle que Richelle. Je n’en veux pourtant pas à mes gars qui font ce qu’ils peuvent. Pour le spectateur neutre, je peux comprendre que la déception est évidente vu le spectacle proposé."

Sans forcer
Quelque peu décevant lors de sa dernière sortie face à Longlier (1-1), Richelle a rapidement su trouver les ressources mentales nécessaires pour relancer sa machine et engranger trois points précieux qui le placent déjà parmi les prétendants au top 5.

"Ce fut effectivement un match tranquille car Herstal a clairement manqué de percussion offensive", explique Jean-Philippe Gerard. "Après notre ajustement tactique à la pause qui a vu Ventura bénéficier de moins d’espace, nous avons eu la chance d’ouvrir rapidement le score. Le reste n’a pas été forcément très brillant mais il était avant tout important de gérer les débats. Nous avons parfaitement rempli notre mission en gardant encore une fois nos filets inviolés. Il sera essentiel de conserver cette dynamique positive en enchaînant un nouveau succès dans nos installations."

DSC_0019.JPG

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: La Meuse



Il y aura forcément un déçu dimanche

Fabbri (Herstal) et Burnet (Richelle) visent les 3 pts

Avec huit équipes de la province présente cette saison en D3 amateurs, les chocs régionaux sont légion. Au programme ce dimanche sur le "gazon" de la plaine Emile Muraille, Herstal-Richelle se présente comme un affrontement entre deux équipes animées par l’envie du beau jeu.  

S’il a entamé la compétition avec un 0 sur 6 (quoique le résultat du match initial contre Verlaine soit peut-être soumis à révision), Herstal s’est rassuré la semaine passée à Bertrix. "Et on pouvait même se montrer déçu avec ce nul puisque nous avons eu les occasions pour tuer ce match", souligne Patrick Fabbri. "C’est toujours ce réalisme qui nous fait défaut en ce début de saison… mais nous savons depuis le début que nous n’avons pas ce buteur. La différence viendra du collectif. C’est bien pour ça que j’ai axé les trois séances de la semaine (et surtout celle du mardi) sur la finition."

Le coach herstalien a visionné Richelle. "Je suis étonné de voir que cette équipe s’exprime mieux en déplacement qu’à la maison quand on voit le jeu qu’elle développe sur de bonnes surfaces de jeu. Je m’attends donc à de belles choses de leur part même si notre terrain n’est pas dans un bon état. De notre côté, nous avons l’intention de confirmer le résultat à Bertrix et de prouver, avant le déplacement à Durbuy, qu’on peut rivaliser sur un match avec les meilleures équipes de la série."

C’est avec plaisir qu’il va retrouver à Richelle un ancien Herstalien Kevin Laruelle. "Je suis content de le recroiser. Il a bien rebondi à Richelle." Herstal-Richelle est un peu le "derby des copies (presque) conformes". "Chapeau pour tout ce Richelle réalise, c’est un exemple pour beaucoup de clubs. C’est vrai qu’il y a des similitudes avec Herstal: un cadre réduit avec les bonnes personnes aux bonnes places. Richelle a peu d’avance : ils ont une équipe en P2, nous en P3…"

Premier bilan dimanche

Si Herstal a l’ambition de s’imposer dimanche, telle est également l’ambition qui anime les Richellois. Et pas parce que les déplacements leur réussissent si bien cette saison. "Nous aurions pu gagner la semaine passée sur notre terrain mais l’état d’esprit était déficient", note Christophe Burnet. "Je l’ai répété tout au long de la semaine aux joueurs et je crois qu’ils sont assez intelligents pour comprendre ce que cela implique. Je mets notre nul contre Longlier sur le compte d’un off-day mais à eux de me prouver à Herstal que c’était bien le cas… Je donne encore une chance à certains. S’ils ne la saisissent pas, je ferai d’autres choix. Pour l’heure, j’ai 18 joueurs qui peuvent tous être titulaire…"

Richelle sait à quoi s‘attendre ce dimanche. "Malgré l’état du terrain, nous allons affronter une équipe remotivée par son nul à Bertrix, ce qui n’est pas rien. Herstal veut les trois points, nous devons faire preuve de plus d’envie." Chaque coach vise les 3 points, il y aura forcément un déçu dimanche (ou peut-être deux en cas de nul). "Je fais toujours des bilans par tranche de 5 matches. Un nul et 8/15 serait le bilan attendu. 10/15 en cas de succès voudrait dire qu’on fait un bon début, 7/15 ? Là, ce serait décevant…"

2793093424.JPG

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Philippe Gerday - La Meuse


Vincent Lachambre reste sur ses gardes

"Herstal est une équipe dont il faut se méfier"

Arrivé cette saison dans l’effectif visétois, Vincent Lachambre a connu une intégration rapide. "C’était assez facile. Je connaissais Nicolas Hansen, Miguel Parreira, Jean-Philippe Gérard ou encore Brice Lemmens, qui était à Solières avec moi", sourit-il.

Dimanche, il sera donc aux premières loges, dans le milieu du jeu, pour affronter Herstal. "Je ne les connais pas bien", avoue-t-il. "J’ai déjà joué des amicaux contre eux. Je sais qu’ils ont des petits gabarits, très techniques, qui font circuler le ballon à terre. Mais sans plus."

L’ancien arrière-gauche de Roda se méfie malgré tout de cette formation qui reste sur un 4 sur 12 en championnat "C’est une équipe qu’il faut craindre. C’est un petit derby. Il faudra faire attention." Et le Richellois de faire un parallèle avec son club: "Herstal vient de monter, comme Richelle l’an dernier qui avait ensuite cartonné sur le premier tour en surfant sur l’euphorie de sa promotion. Je pense que Herstal est dans le même état d’esprit."

DSC_0123.JPG

"Signer à Roda était un très bon choix"

Quatorze années de professionnalisme pour le médian bruxellois fraîchement arrivé à Richelle

Vincent est resté 1 an et demi au RDWB puis est parti à Harelbeke (2000/2001), en D1.
Dans l’effectif richellois, un homme a bien connu le professionnalisme: Vincent Lachambre. Ce Bruxellois de bientôt 36 ans a, entre autres, passé près de dix ans à Roda, en D1 néerlandaise.

S’il est récemment passé par Solières, Lensois et La Calamine, Vincent Lachambre a surtout connu le professionnalisme pendant plus d’une décennie. Une expérience énorme qui ne peut être que profitable à Richelle.

Vous avez fait vos débuts, assez jeune, au RWDM, en D2.

"Oui, je viens de là. J’ai débuté à 9 ans jusqu’à mes 18-19 ans. À 17 ans, j’ai commencé à jouer avec les pros. J’étais toujours aux études comme électricien et je voulais absolument les terminer. Je combinais les deux. La journée l’école puis les entraînements quatre fois semaines et le match le week-end."

C’était déjà professionnel en D2?

"Oui, ils étaient descendus peu de temps avant donc ils avaient gardé les éléments professionnels pour remonter directement. Mais, comme cela n’a pas fonctionné, ils ont commencé à mettre des jeunes parce que, financièrement, comme le club avait quelques soucis, ils essayaient de se débarrasser de leurs plus chers éléments. Je suis resté 1 an et demi puis je suis parti à Harelbeke, en D1."

Comment s’est passée la transition vers la D1?

"C’était compliqué. Je venais d’arrêter l’école, j’étais assez jeune, je passais de quatre entraînements par semaine au double. C’était un gros changement, difficile au début, mais par la suite, ça a été."

Vous aviez tout de même réalisé une saison complète...

"Oui! J’ai commencé comme titulaire puis je me suis retrouvé sur le banc, pour deux ou trois matches, avant de retrouver ma place."

Quels souvenirs gardez-vous de cette année en D1?

"Beaucoup d’apprentissage. C’était un autre monde. Du jour au lendemain, je me mettais à jouer contre des grands clubs. Bruges, Anderlecht… Et tous des joueurs que je ne voyais qu’à la TV. C’était un très bon choix de signer pour un club flamand, cela m’a permis d’être observé par des clubs néerlandais où le championnat est juste magnifique."

À part Roda, où vous avez signé, d’autres clubs se sont manifestés?

"Majorque me voulait mais Harelbeke demandait beaucoup trop. Ses dirigeants voulaient une somme énorme pour un joueur qui n’avait encore rien montré. Les dirigeants ont fini par baisser le prix et c’est là que Roda est venu."

Aux Pays-Bas, vous soufflez le chaud et le froid.

"Au début, j’ai directement joué, puis le coach a décidé de changer de tactique et m’a écarté de l’équipe. La deuxième année, lors du dernier amical, je me blesse au ligament interne. Roda a alors décidé d’acheter un autre joueur qui a fait ses matches comme titulaire pendant 3 ans. En 2004, je voulais absolument partir et Roda a choisi de me louer au FC Eindhoven, à partir de décembre. Quand je reviens, Huub Stevens est là et je fais une super saison, ma meilleure aux Pays-Bas. La suivante était très bonne aussi et j’étais lancé."

Et ensuite, vous vous êtes blessé?

"Non, pas vraiment. En fait, j’avais mal au cartilage mais je jouais avec ça depuis mes 18 ans. Comme je jouais beaucoup, j’avais envie de progresser et pour cela, je devais jouer libre. J’avais donc décidé de me faire opérer mais au moment de reprendre, j’avais toujours mal, même pire. J’ai perdu 2 ans et quand je suis revenu, je me suis pété les croisés. C’était terminé."

45 minutes face au Milan AC en Europa Ligue

Lors de sa première saison à Roda, Vincent Lachambre a eu la chance de vivre le beau parcours européen de son équipe. En permanence sur le banc, celui qui était alors arrière-gauche a malgré tout pu jouer une mi-temps lors du dernier match. C’était un quart de finale retour d’Europa League contre le Milan AC, à San Siro!

"J’étais surpris d’être titulaire à ce moment-là. Lors du match aller, chez nous, on avait perdu 0-1. Pour le retour, Leekens m’a titularisé d’emblée. Ça c’est bien passé, on n’a pas encaissé, tout allait bien. Mais à la mi-temps, je suis sorti car il a voulu changer le système et être plus offensif pour marquer ce goal à l’extérieur. Et c’est arrivé. On est allé aux prolongations puis aux tirs au but. C’est pile ou face et on perd. Mais c’était une super aventure. Je n’avais jamais vu un stade aussi grand. C’était impressionnant. Il y avait 40.000 supporters mais le stade paraissait vide. Il y avait une ambiance de fou. J’en garde un super souvenir. J’ai d’ailleurs la vidéo du match chez moi."

DSC_0151.jpg

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Julien Denoël - La Meuse

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |