16 février 2017

A Verlaine: Championnat D3 ACFF B

1956234394.11.jpg


Le but par: Manu Castela

Les photos de la rencontre


Les compositions:

Verlaine: Racz, Lo Monte, Van Hove, Bola (72' Petitjean), Vélégan, Jamar (90' Clemente), Adrovic, Wera, Barry, Guilmi (84' Jamart) et Ouchan.

Réserves: Clemente, Petitjean, Jamart et Thiry.

Richelle: Gérard, Deghaye, Wangermez, Parreira, Castela, Laruelle (64' Niro), Leroy, Mignon, Teumdie (46' Renauld), Spano et Perséo.

Réserves: Duysens, Niro, Bisconti et Renauld.

Arbitres: Stéphane Gleton assisté de Miguel-Angel Rojas et Kamal Minhal.



Richelle n’est pas parvenu  à faire jeu égal avec Verlaine

Dès l’entame de la rencontre, Verlaine a directement imposé son rythme dans cette partie. Avec un pressing haut, les Taureaux ont pris Richelle à la gorge sans jamais les lâcher. Aux avant-postes, les joueurs se trouvent parfaitement à plusieurs reprises et sur une superbe ouverture de Jamar, Guilmi ouvre le score après une chevauchée sur le flanc gauche. Ce rythme effréné, Verlaine va le conserver pendant toute la rencontre laissant peu d’espaces à Richelle.

Après la pause, Verlaine continue sa marche en avant mais ne parvient pas à alourdir la marque malgré de belles opportunités de Van Hove et Jamar. Richelle aurait même pu égaliser grâce à Grégory Perseo mais Racz était vigilant. Ce n’est qu’après l’exclusion de Grégory Perseo que les Taureaux ont réussi à se mettre à l’abri grâce à Barry puis Jamar.

DSC_0215.JPG

A l’issue de la rencontre, Marc Segatto était un homme comblé. "C’est une prestation aboutie. Je suis fier de mes gars, surtout pour la première mi-temps où ils ont parfaitement respecté les consignes. Ils ont appliqué un pressing haut, une agressivité saine et ils jouaient juste au ballon. Nous avons été meilleurs dans tous les domaines. Un bémol pour le goal encaissé sinon je suis très satisfait."

Christophe Burnet fustige l’arbitrage

Du côté des Mosans, Christophe Burnet avait du mal à digérer l’arbitrage. "Nous avons été en dessous de tout! Mais à 14 contre 11 c’est plus difficile de faire un bon résultat. Je ne veux surtout pas enlever le mérite à Verlaine qui a été meilleur que nous. Mais certaines décisions arbitrales ont été complètement incohérentes. Il y a un penalty flagrant sur Martin Leroy en début de partie non sifflée, la carte jaune qui amène l’exclusion de Grégory Perseo car il gêne le gardien sur un dégagement alors que pour Verlaine a fait pareil tout le match. Nous avons déjà connu pareille situation face à Mormont et Bertrix et je commence à être saoulé", conclut Christophe Burnet qui a préféré quitter le banc de touche de sa propre initiative.

DSC_0129.JPG

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Maxime Debra - La Meuse


Anthony Racz: "Richelle ne me réussit pas trop"

3798216453.JPGAprès une victoire spectaculaire face à Arlon (5-3) et un nul concédé à Bertrix (1-1), un sérieux client se dresse devant Verlaine ce dimanche (15h). Richelle, confortablement installé dans le top 3, n’a jamais perdu en déplacement cette saison.

Depuis cinq matches, les Verlainois ont pris la fâcheuse habitude de ne plus garder le zéro derrière. Avant cela, les hommes de Marc Segato avaient pourtant réussi cette performance à sept reprises. "Les buts que nous encaissons sont souvent dus à des petites fautes individuelles", explique Anthony Racz, le gardien verlainois. "On restait sur une belle série au niveau défensif. Il y a peut-être eu un relâchement suite à cela. Les derniers matches nous ont remis les pieds sur terre", poursuit-il.

Anthony Racz a pris le meilleur sur Kevin Firquet (gardien numéro 2) depuis le début de la saison. Le joueur de 22 ans se dit satisfait de ses prestations. "J’ai effectué une bonne préparation et le coach m’a fait confiance. On ne peut pas me reprocher grand-chose sur les buts que nous encaissons. La concurrence avec Kevin est très saine. Je sais qu’il est derrière moi et que, si je ne preste pas à un bon niveau, le coach fera appel à lui. C’est à moi de faire le nécessaire pour rester titulaire."

Ce week-end, le portier va retrouver de vieilles connaissances. Racz avait en effet quitté Richelle pour Verlaine à l’été 2014. Un ancien club qui ne lui réussit guère, puisqu’il ne les a battu qu’une seule fois avec Verlaine en cinq confrontations. "Je connais encore quelques joueurs, il y a des personnes à Richelle que j’apprécie vraiment bien. Au match aller, il nous avait manqué la finition. Depuis, on a beaucoup travaillé, notamment les frappes au goal. On verra un autre match. Les rencontres face à Richelle ne me réussissent pas beaucoup, j’espère vraiment qu’on va gagner cette fois", nous confie le gardien.

De plus grosses ambitions

Alors que l’ambition était initialement de se sauver, Verlaine, 4ème au classement, peut se permettre de viser plus haut. "On voulait assurer le maintien le plus vite possible. Actuellement, on est dans le top 5. Si on peut terminer dans le top 3 et disputer le tour final, ce serait super! Mais je veux avant tout encaisser le moins de goals possible", poursuit-il. Pour rêver du tour final et d’une éventuelle montée, Verlaine va devoir commencer par battre Richelle, qui compte actuellement quatre points d’avance.

Marc Segatto: Être meilleur ne suffit pas toujours...

Le coach verlainois a à coeur de battre une équipe de Richelle qui ne réussit pas beaucoup à ses joueurs. "Le problème contre eux, c’est qu’on est souvent meilleurs mais qu’on n’arrive pas à gagner. J’espère que cette fois on terminera le match avec les 3 points en poche", explique Marc Segatto. Quant au fait que Verlaine n’arrive plus à garder le zéro depuis plusieurs matches, l’entraîneur ne se fait pas trop de soucis. "C’est dû à plusieurs choses. Parfois de la malchance, mais aussi de la maladresse comme la semaine passée à Bertrix. Mais je ne m’inquiète pas, on est toujours dans les meilleures défenses. Cependant, je préfère gagner 2-0 plutôt que 5-3." Au niveau de l’ambiance qui règne au sein du groupe, le tacticien n’a rien à redire. "Elle est impeccable pour le moment. Mais on sait qu’en football tout peut aller très vite dans les deux sens. C’est aussi pourquoi la rencontre de dimanche est importante."

DSC_0164.JPG

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: La Meuse

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

09 février 2017

Le derby contre Herstal

2497775112.16.jpg


Adresse: Stade de la Cité de l'Oie à 4600 Visé

Le but par: -


Les photos de la rencontre



Les compositions:

Richelle: Gérard, Lachambre (80' Laruelle), Niro, Wangermez, Bisconti, Parreira Batista, Castella Cerro, Teumdie (62' Lecluse), Mignon, Spano et Perseo.

Réserves: Laruelle, Duysens, Lecluse et Hoho.

Herstal: Derbaudrenghein, Campolini, Tellatin, Delbrassine, Yema Shongo (75' Crasset), Ventura (80' Faisal), De Brouwer, Lovinfosse, Adam, Bangoura, Kanangila (65' Garufo).

Réserves: Delchambre, Garufo, Ahmed et Crasset.

Arbitre: David Dossogne assisté de Christophe Berbier et Vincent De Bie



Herstal arrache le nul

Richelle a manqué une occasion inespérée de conforter sa place sur le podium

Richelle peut se montrer déçu de ne pas avoir pris la mesure d’un adversaire à sa portée.
Bien en jambes depuis la reprise de la compétition à l’image de son succès aux dépens de Bertrix (4-1), le F.c. Herstal est parvenu à accrocher un partage logique au terme d’un déplacement périlleux chez un candidat au top 3.

Supérieur dans les combinaisons dans le premier quart d’heure à l’image d’une volée splendide de Grégory Perseo détournée par Derbaudreghien, Richelle obligeait pourtant les protégés de Patrick Fabbri à trouver leur équilibre avant de revenir dans le coup et finalement manquer l’ouverture du score lorsque Kanangila manquait une opportunité incroyable seul au petit rectangle. À la demi-heure, les Armuriers manquaient à nouveau de lucidité via un Bangoura trop précipité dans son face-à-face avec Jean-Philippe Gerard.

DSC_0130.JPG

En seconde période, Richelle reprenait à nouveau le contrôle du jeu sans toutefois trouver la faille en galvaudant une multitude de possessions avantageuses laissant même l’opportunité à Bangoura de manquer une seconde fois le but du k.-o. lorsque le jeune buteur oubliait de lever la tête pour servir un excellent Martin De Brouwer.

Au décompte final, Richelle peut se montrer déçu de ne pas avoir pris la mesure d’un adversaire largement à sa portée. "Nous avons manqué de la plus élémentaire lucidité dans les passes décisives pour remporter un duel à notre portée", regrettait Christophe Burnet. "Notre bilan à domicile reste étrangement déficitaire et je ne l’explique pas vraiment. Je sais qu’en misant sur un nouveau système en 3-4-3, il est normal de laisser plus d’espace à l’adversaire mais nous devions être plus performants dans les trente derniers mètres. Au décompte final, je suis déçu car Herstal n’a pas été exceptionnel tout en étant capable de nous battre. Mathématiquement, nous manquons surtout l’occasion de distancer Huy."

De retour après neuf mois d’absence, Maxime Lecluse n’a pas réussi à faire pencher la balance. "Quel plaisir de revenir dans le groupe et sur le terrain après deux fractures du pied et une opération", explique le médian offensif. "Dommage notre excès de mauvais choix en zone de finition. Richelle fait désormais le jeu alors que ça force a longtemps été de bien jouer les contres."

c_DSC_0194.JPG



L’analyse de Tony Niro
 
"Beaucoup trop de déchets techniques"
 
Présent en tribune pour assister au match de son fils Anthony particulièrement efficace au poste de défenseur central droit, Tony Niro reconnaissait que le derby n’avait pas offert un grand spectacle aux spectateurs des deux camps. "A la décharge des deux équipes, il n’était évident pour aucun joueur de produire du jeu sur une surface aussi compliquée qui paraissait pourtant bonne vue de l’extérieur", explique l’ancien mentor de Richelle en 2011. "Au final, le résultat est logique même si Richelle pourra éprouver davantage de regrets car il avait l’occasion de s’installer confortablement devant Huy. Dans un derby aussi engagé entre deux formations bien en place et difficile à faire bouger, nous avons vu un trop grand nombre de déchets techniques. À Herstal, les trois points auraient été envisageables même si l’essentiel était de confirmer un regain de forme bien nécessaire pour continuer à se battre dans la course au maintien."

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: La Meuse


L’attaque d’Herstal explose enfin

Richelle est prévenu avant le derby de dimanche

Les Herstaliens veulent confirmer à Richelle.

Richelle reçoit son voisin d’Herstal, ce dimanche 15h, pour un derby qui s’annonce spectaculaire. Les Herstaliens ont en effet enfin trouvé le chemin du but alors que les hommes de Christophe Burnet sont toujours aussi séduisants.

Ce n’est peut-être pas le choc de la journée si on s’en tient uniquement au classement, mais ce Richelle-Herstal vaudra assurément le détour. Les hommes de Christophe Burnet tiennent, relativement, le rythme imposé par Tilleur et Durbuy tandis que leurs voisins herstaliens sont gonflés à bloc après une trêve qui leur a été extrêmement bénéfique. Herstal s’est toujours montré solide depuis le début de championnat mais éprouvait les pires difficultés à marquer. Le mal semble s’être envolé comme en témoignent les 4 buts plantés à Bertrix, le week-end dernier. "Et cette équipe a disputé un amical en semaine, inscrivant la bagatelle de 5 buts, elle en est donc à 9 réalisations en 2 matches", confirme l’entraîneur de Richelle. "Elle semble avoir trouvé un équilibre et joue toujours très bien sur des bonnes pelouses. De notre côté, nous sortons d’une solide prestation face à Longlier, qui n’est jamais facile à jouer. Mais je m’attends à un tout autre Herstal que celui que nous avions affronté à l’aller."

Patrick Fabbri ne peut que se réjouir de cette efficacité : "Soto Munoz et Bangoura forment un bon duo, mais je serai privé du premier cité pour ce court déplacement et je dois avouer que cela m’embête un peu. Mais le travail effectué jusqu’ici paie enfin. Notre philosophie est d’empêcher l’adversaire de développer son jeu en exerçant un pressing assez haut. Et puis, la mentalité affichée actuellement est remarquable, les gars veulent vraiment s’en sortir. Ce derby s’annonce cependant compliqué car Richelle dispose d’un très bon noyau et surtout très intelligent."

DSC_0194.JPG

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

02 février 2017

En car à Longlier: Championnat D3 ACFF B

D3-AMATEURS-EXTERIEUR.jpg


Le but par: Julian Bisconti


Pas de photos de la rencontre



Les compositions:

Longlier: Labranche, Gruslin, B. Freid, Gomrée, Blaise, Renauld (79' Evrard), Devillet, Bigonville (71' Bossicart), Raguet (60' Lejeune), Tibor et Kudimbana.

Réserves: Evrard, Bossicart et Lejeune

Richelle: Gérard Deghaye, Lachambre, Laruelle (81' Wangermez), Parreira Batista, Castela Cerro (76' Niro), Leroy, Mignon, Spano, Perséo et Teumdie (63' Bisconti)

Réserves: Duysens, Wangermez, Niro et Bisconti.

Arbitre: Fabian Letihon assisté de Quentin Lesceux et David Orban.



Richelle restait sur 3 partages avec Longlier

"Il fallait bien un vainqueur"

Il aura donc fallu quatre duels entre Richelle et Longlier pour qu’enfin sorte un vainqueur. Les trois rencontres antérieures s’étaient en effet soldées par autant de nuls, à savoir deux fois 2-2 la saison dernière et un score de 1-1 lors de ce premier tour.

"Jamais deux sans trois, dit-on toujours. Les trois nuls étaient faits, donc il fallait bien un vainqueur ce dimanche. Et tant qu’à faire, autant que ce soit tombé chez nous", plaisantait Christophe Burnet. "On a vécu un match équilibré et si c’était resté 0-0, ce n’aurait pas été volé pour Longlier. Maintenant, c’est tombé chez nous, tant mieux parce que je pense malgré tout qu’on s’est procuré plus d’occasions nettes. Ils ont une seule occasion en seconde période, ce face-à-face que mon gardien détourne. Mais je dirai qu’un bon gardien c’est celui qui n’a qu’une chose à faire… et qui la fait. Et moi, j’ai un bon gardien.

Beau joueur, le coach visiteur mettait aussi l’accent sur le rôle joué par la météo durant la trêve. "Physiquement les 25 dernières minutes, on les a dominés. Mais il faut être honnête, on a eu plus facile à s’entraîner qu’eux durant la trêve." Changement gagnant également avec la montée de Julian Bisconti, buteur ce dimanche. "Tout le monde connaît Bisconti. De temps en temps, il faut jouer avec son orgueil et le "taper" une fois sur le banc", rigolait Christophe. "Et je savais qu’en faisant ça, il apporterait quelque chose en rentrant… et c’est ce qu’il a fait. Maintenant, je sais bien qu’il est reparti pour cinq ou six matches de très bonne facture. Mais il faut de temps en temps le faire redescendre sur terre."

DSC_0100.JPG



La saison va enfin reprendre ses droits avec ce week-end le déplacement au R.r.c. Longlier. A cette occasion, un car est organisé au départ de la station Total Alain Hoho à 12h, rue de Maastricht à Visé pour la modique somme de 10€, les inscriptions se font au 0497/408.410.

Richelle veut repartir du bon pied à Longlier

Quelque peu mis en difficulté avant la trêve (avec un match nul et une défaite lors des deux derniers matches du mois de décembre), Richelle aimerait remettre les pendules à l’heure dès la reprise. Mais en déplacement à Longlier, l’entraîneur b>Christophe Burnet ne s’attend pas vraiment à une partie de plaisir. "C’est sûr que ce sera un match difficile à négocier. D’autant plus que j’ai quelques craintes par rapport à l’état du terrain là-bas… Nous avons bien préparé la reprise avec des entraînements et des matches amicaux mais une rencontre officielle, ce n’est jamais vraiment la même chose. Tout cela fait que je suis un peu dans l’incertitude avant ce long déplacement. Ce qui est certain, par contre, c’est qu’il nous faut absolument engranger trois points pour ne pas décrocher au niveau du classement et quitter le groupe de tête. Les clés du match seront, d’une part, la façon dont nous allons bloquer les attaquants de Longlier et, d’autre part, la façon dont nous allons gérer physiquement la partie. Mais j’ai confiance dans le groupe. Je sens que les joueurs sont motivés à l’idée de reprendre le championnat. Il y a de l’envie."

Longlier – Richelle: le départ de Roland l’ennuie

Stéphane Gillard: "Richelle ne nous a jamais battus

"Jeudi, le terrain était très correct, donc à moins qu’il ne pleuve à seaux d’ici dimanche, il devrait être jouable", se réjouit le coach longolare, Stéphane Gillard. Quand on lui demande si ses joueurs piaffent d’impatience après trois remises, sa réponse est précise. "Je l’espère en tout cas. La trêve s’est bien déroulée et j’ai vu de très bonnes choses durant cette période et ce malgré des conditions de travail pas toujours évidentes vu les conditions météorologiques. Mais il est temps que l’on rejoue effectivement."

Avant la trêve, Longlier restait sur une bonne série de six matches sans défaite, la dernière étant à Aywaille où les hommes de Stéphane Gillard s’étaient inclinés 2-1. "Durant ces deux dernières années, on n’a jamais perdu contre Richelle, on n’a jamais gagné non plus. Pourquoi pas une première ce dimanche donc?" S’il s’en réjouit pour le joueur, le départ de Tom Roland à Charleroi ennuie un peu Stéphane, tout de même. "Je n’ai personne pour le remplacer sur le flanc puisque Timothée était aux sports d’hiver et n’est donc pas repris ce week-end."

DSC_0080.JPG

Nous vous signalons aussi qu'à l'occasion de la venue du F.c. Herstal le 12 février au Stade de la Cité de l'Oie, un repas d'avant match est organisé.

repas.jpg

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

28 janvier 2017

La P2 tient son nouveau coach

Après l'annonce du départ de son coach actuel Sébastien Roberfroid, le comité richellois confirme ce jour l'arrivée de Michaël Mager à la tête du groupe P2. Après un passage au Standard fémina et Aubel (jeune), l'ex T2 de Benoît Waucomont nous revient comme entraîneur principal pour la saison 2017-2018. Welcome back to Richelle Mike...

c_DSC_0356.JPG

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

26 janvier 2017

A Tilleur: Championnat D3 ACFF B

1956234394.8.jpg


Adresse: Rue Bureaufosse 85, 4420 Saint-Nicolas


Les compositions:

Tilleur:

Réserves:

Richelle:

Réserves:

Arbitres: Philippe Vinche assisté de Kevin Lobet et Jacques Desantoine.



Une fois encore, la Division 3 Amateurs ACFF B est remise à une date ultérieure suite aux conditions climatiques délicates. La journée qui devait se dérouler ce week-end était déjà une remise, celle de la première journée de reprise du championnat après la trêve. Richelle ne se déplacera donc une nouvelle fois pas à Tilleur alors qu’Aywaille devra encore patienter avant de recevoir le leader, Durbuy.

DSC_0125.JPG

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

19 janvier 2017

(sous réserve) - Contre Warnant: Championnat D3 ACFF B

2497775112.15.jpg


Adresse: Stade de la Cité de l'Oie à 4600 Visé


Les compositions:

Richelle:

Réserves:

Warnant:

Réserves:

Arbitre: François Krack assisté de Adrian Kinski et Thomas Zambuto.



Sous réserve de nouvelles remises, Richelle reçoit Warnant pour sa première rencontre à domicile de 2017. Pour entraînement, les hommes du "Présibian" ont affrontés Waremme en amical (2-4) avec un doublé de Grégory Perséo et une coupure de courant qui a stoppé la rencontre à un quart d'heure du terme. Ce jeudi, 20h30 sur la synthétique de Visé, nouvelle joute amicale face aux luxembourgeois du F.c. Wiltz.

Côté infirmerie, de bonnes nouvelles pour Nico Hansen, la revalidation avance doucement, lundi ce sera un contrôle à l'hôpital et si c'est ok il pourrait recommencer à marcher, ensuite on verra le temps qu'il faudra pour la rééducation mais selon le kiné cela s'annonce bien. Bon courage.

DSC_0076.JPG

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

12 janvier 2017

A Tilleur: Championnat D3 ACFF B

1956234394.7.jpg


Adresse: Rue Bureaufosse 85, 4420 Saint-Nicolas


Les compositions:

Tilleur:

Réserves:

Richelle:

Réserves:

Arbitres: Charles Boeur assité de Bilal Ben Acha et Franck Giunta.



Capture d’écran 2017-01-10 à 10.47.23.pngGros rendez-vous en ce début d'année 2017 pour les troupes de Christophe Burnet, après une fin de première partie un peu décevante, Richelle aura à cœur de prouver qu'il a bien sa place dans le haut du classement. A la vue du comparatif, tout les ingrédients sont en place pour une belle rencontre.

Pour entraînement, Richelle s'est incliné ce mardi (1-3) face au R.r.c. Hamoir avec un but de Manu Castela.






Au rayon des bonnes nouvelles et après 9 mois et demi d'arrêt, 2 fractures et une greffe pour revenir encore plus fort!, Maxime Lecluse reprend le chemin des entraînements pour la rééducation sportive

DSC_0334.JPG

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

27 décembre 2016

-

15622012_10154045654766269_4166672307383852273_n.jpg

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

15 décembre 2016

Contre Aywaille: Championnat D3 ACFF B

2497775112.14.jpg


Adresse: Stade de la Cité de l'Oie à 4600 Visé

Le but par: Manu Castela


Pas photos de la rencontre



Les compositions:

Richelle: Duysens, Deghaye, Lachambre (38' Hilgers), Niro, Wangermez, Bisconti, Parreira, Castela (76' Teumdie), Leroy (67' Renauld), Perséo et Spano.

Réserves: Laruelle, Hilgers, Teumdie et Renauld.

Aywaille: Delbouille, Lambert, Carvalho, Rasquin (90' Olondo), Diez, Ferron, Framerie (84' Palmaers), Lindemann, Rasquin, Kadima et Wilkin (63' Soumah).

Réserves: Soumah, Mackels, Palmaers et Olondo.

Arbitre: Nicolas Baton assisté de Olivier Jacques et Maxime Boulanger.



Petit coup de fatigue pour les Richellois qui se sont fait malmener par leur adversaire du jour

L’écart qui sépare les deux équipes au classement ne s’est pas vu.

Au vu du jeu proposé et du nombre d’occasions, Aywaille aurait certainement mérité mieux qu’un match nul ce dimanche face à une équipe de Richelle qui semble un peu accuser le coup depuis deux semaines.

On ne peut pas vraiment dire que l’écart qui sépare les deux équipes au classement était flagrant ce dimanche au Stade de la Cité de l’Oie. Au contraire, si une des deux équipes méritait de s’imposer, c’était plutôt Aywaille. Les protégés de Pascal Jacquemin avaient d’ailleurs ponctué leur bonne entame de match par un but de la tête du défenseur Fabrice Lindemann sur un corner bien ajusté de Ludovic Ferron. Une joie de courte durée puisque Richelle revenait au score quelques instants plus tard sur un ballon récupéré de la tête par Manu Castela. En seconde période, les Aqualiens ont dominé leur adversaire mais sans parvenir à reprendre l’avantage. Richelle s’est lui aussi créé l’une ou l’autre opportunité mais sans grande conviction.

"Nous voici encore avec un partage alors que nous méritions la victoire", expliquait Pascal Jacquemin à la sortie des vestiaires. "C’est le même scenario depuis trois semaines… On manque encore un peu de confiance et cela se ressent sur le terrain. Pour preuve, nous avons buté deux fois sur le montant cet après-midi. On pèche à la finition et c’est notre problème principal en ce moment. C’est dommage car l’envie est là."

Malgré son amertume, le coach d’Aywaille avait de quoi se montrer satisfait. "C’est clair que, depuis notre grosse discussion il y a quelques semaines, les choses ont évolué. Désormais, tout le monde se bat sur le terrain. Certains joueurs ont pris conscience qu’il fallait se bouger. C’est donc une belle source de satisfaction. Mais il manque encore les résultats. Il faudrait réussir maintenant à enchaîner quelques victoires. J’espère que 2017 nous le permettra…"

Du côté de Richelle, on aurait voulu rapidement oublier la défaite du week-end dernier face à Huy mais les événements ne se sont pas déroulés comme prévu. "Il faut reconnaître que nos deux derniers matches sont une déception", analysait le T2 Michaël Possen. "Il y a actuellement un problème de mentalité au sein de l’équipe. Nous avions pourtant essayé de motiver les joueurs avant la rencontre… Il faut désormais que chacun puisse se remettre en question. Il y a peut-être un peu de fatigue mais, pour ma part, ce n’est pas une excuse. Même quand on est fatigué, le mental doit pouvoir prendre le dessus."

DSC_0087.JPG

Vincent Lachambre: "Ça va nous remettre les pieds sur terre"

"Nous avons buté face à une équipe qui était pourtant largement à notre portée", expliquait le défenseur de Richelle, Vincent Lachambre. "On voulait rattraper les points perdus face à Huy mais on n’a pas réussi à le faire. C’est frustrant et décevant de ne pas finir sur une bonne note avant la trêve. Mais ce bilan de 1 point sur 6 peut aussi être bénéfique dans le sens où cela va nous remettre les pieds sur terre. Quand on gagne beaucoup de matches, une certaine euphorie s’installe et ce n’est pas toujours positif. Nous affronterons Tilleur lors de la reprise et cela doit nous pousser à suivre à 100 % notre programme d’entraînement pendant les fêtes."

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: La Meuse


Pour cette dernière rencontre de 2016, Richelle accueille Aywaille, premier adversaire du premier tour et première victoire pour les troupes de Christophe Burnet qui l'avaient emporté par 1 but à 3

Le top 5 en vue

Les Richellois ont réalisé un premier tour très intéressant. Actuellement classés quatrièmes, à seulement quatre unités du leader, les hommes de Christophe Burnet remplissent haut la main leur objectif de début de saison, comme le confie le coach. "On visait le top cinq dés le départ, j’en tire donc un bilan positif. Mais rien n’est fini, il faudra faire au moins aussi bien après la trêve si on veut conserver notre place au classement. J’attends également le retour de Mignon et Lecluse, deux joueurs importants dans mon effectif. On aura des adversaires solides, comme Verlaine, Bertrix, ou encore Mormont, mais je connais mon groupe et je sais que mes gars sont capables de garder cette belle place."

Si la trêve est bientôt là, les joueurs ne sont pas encore en vacances pour autant, un match face à Aywaille les attend ce dimanche. Une rencontre à ne surtout pas prendre à la légère s’ils ne veulent pas gâcher leur avance avant la trêve. "Ça sent le match piège par excellence. J’ai senti un peu de relâchement dans mon groupe, j’ai donc dû resserrer un peu les boulons à l’entraînement. On doit absolument rester sérieux tout au long de cette rencontre."

c_DSC_0036.JPG

Richelle veut oublier Huy

Manu Castela: "Ce n’est qu’un accident"

Pour la dernière sortie officielle en 2016, quatre clubs de la région liégeoise ont la chance d’évoluer devant leurs supporters. Parler de chance est tout relatif au regard des résultats de Seraing, Cointe et Richelle à domicile. Le Père Noël leur fera-t-il un petit cadeau anticipé ce week-end?

"Quand tu as des ambitions dans un championnat, une des premières obligations est d’être maître chez soi", nous glissait régulièrement à l’oreille un coach liégeois la saison passée. Ce "service minimum" n’est pas toujours simple à assurer du côté de Richelle (D3 amateurs) alors qu'ils terminent 2016 par un match dans leur stade.

Les Mosans sont dans le top 5 même s’ils n’ont pris que 50 % des points (11/21) à la maison, y concédant ses deux défaites (Tilleur et Huy). Les Richellois pourraient ressentir une certaine pression avant un match à domicile, ce qui n’est pas le cas selon Manu Castela. "On n’y pense pas encore, ce qui est une bonne chose. Ces matches se jouent beaucoup au mental, donc on doit absolument rester concentrés si on veut rester dans le haut du classement".

DSC_0130.JPG

Les Richellois ne sont pas habitués à cette situation, eux qui avaient transformé leur terrain en véritable forteresse l’année passée. Pour Manu Castela, c’est justement ce terrain qui est mis en cause. "Il ne nous convient pas forcément. Il nous semble trop grand, on n’arrive pas à poser notre jeu. Mais on n’essaye pas de se trouver des excuses, on se doit de rectifier le tir au deuxième tour si on veut rester dans le haut du tableau."

Dimanche, Richelle reçoit Aywaille, et essayera de faire oublier la défaite subie contre Huy. "Ce n’est qu’un accident de parcours", continue Manu Castela. "D’une certaine manière, c’est un mal pour un bien, ça nous a empêchés de tomber dans l’euphorie. On doit, et on va relever la tête contre Aywaille. Avec tout le respect que j’ai pour mon ancien club, nous avons les ressources mentales et physiques nécessaires pour les battre."

DSC_0202.JPG

Écrit par Richelle Utd. | Commentaires (0) |  Facebook | |

07 décembre 2016

Contre Huy: Championnat D3 ACFF B

2497775112.12.jpg


Adresse: Stade de la Cité de l'Oie à 4600 Visé

Les buts par: -


Les photos de la rencontre



Les compositions:

Richelle: Gérard, Deghaye, Lachambre, Wangermez, Bisconti, Parreira (45' Laruelle), Castela, Leroy (87' Hoho), Renauld (66' Niro), Perséo et Spano.

Réserves: Laruelle, Duysens, Niro et Hoho.

Huy: Barrettara, Tailleur, Mbazoa (84' Eeke), Leleu (75' Esser), Konsdorff, Nawezi, Licour, Bonnechere, Heptia, Colinet (87' Cavillot), Gendebien.

Réserves: Sacco, Esser, Cavillot et Ileondeo.

Arbitre: Michel Etienne assisté de Vincent Rozet et Aurélien Charlier.



Victoire logique pour Huy ce dimanche face à un Richelle en très petite forme. Pourtant les Hutois pouvaient se satisfaire de leur réalisme après avoir ouvert le score sur leur toute première occasion. Ils ont ensuite géré les échanges pour rattraper Richelle dans le haut du classement.

2-deghaye-thumb.jpg"Dépassés dans tous les secteurs de jeu"

Le capitaine du jour (en l’absence de Grégory Mignon) avait la tête basse après la défaite de dimanche face à Huy. "Nous avons été battus dans tous les secteurs de jeu", expliquait Maxime Deghaye. "Nous avons été dominés par notre adversaire et la victoire de Huy est logique. Nous ne pouvions rien revendiquer d’autre… Nous n’avons pas réussi à démarrer la rencontre comme d’habitude. Il faut reconnaître également que les joueurs de Huy nous ont bien pressés pour nous empêcher de jouer. Peut-être qu’après le 0-5 face à Cointe la semaine dernière, nous pensions que cela allait être facile aujourd’hui, qu’on allait pouvoir développer notre jeu sans se faire mal. Il nous a manqué un véritable esprit de groupe ce week-end. Mais voilà, cela arrive de passer au travers d’un match. On va essayer de se rattraper et de prendre les trois points dimanche prochain face à Aywaille. Au niveau du classement, même si nos concurrents reviennent sur nous, il n’y a rien de mal fait puisque nous visons le Top 4 ou 5."

le R.f.c. Huy a parfaitement muselé Richelle

Une bonne organisation hutoise a véritablement empêché Richelle de développer son jeu et de se créer la moindre occasion. Huy s’impose donc logiquement et inflige à son adversaire sa deuxième défaite de la saison.

En football, la vérité d’un jour n’est pas toujours celle du lendemain. Alors que Richelle venait d’enchaîner trois victoires consécutives en championnat, il a connu un coup d’arrêt ce dimanche après-midi face à une équipe de Huy particulièrement bien organisée. Les hommes de Christophe Burnet n’avaient plus perdu un seul match depuis le 18 septembre, soit depuis la deuxième journée de championnat face à Tilleur. "Il faut pouvoir reconnaître quand une équipe est plus forte que nous", expliquait l’entraîneur de Richelle au terme de la rencontre. "Huy a joué le match qu’il devait faire en pressant haut et en nous empêchant de développer notre jeu. C’est donc davantage une belle prestation de Huy qu’un mauvais match de Richelle. Mais je suis déçu par le résultat car on pouvait conforter notre place dans le Top 3 en cas de victoire… Cela dit, cela arrive de perdre un match et il n’y a rien d’alarmant à cela. Surtout quand il s’agit d’une défaite face à une équipe du calibre de Huy. Ce n’est pas pour autant qu’il faut remettre tout notre travail en question."

c_DSC_0048.JPG



Christophe Burnet et Patrick Courtois lancent Richelle-Huy: "Je me retrouve un peu en lui"

Les coaches richellois et hutois partagent leur vision du foot malgré la différence de génération.

Défait le week-end passé par Bertrix (1-3), Huy ne veut pas tomber dans une mauvaise spirale et pour cela, il faudra réaliser un bon résultat, ce dimanche, à Richelle. Et le coach hutois, Patrick Courtois, qui a assisté au dernier succès de Richelle face à Cointe (0-5), s’attend à une rencontre très intéressante. "C’est une équipe en pleine bourre, elle marque très facilement et sera difficile à bousculer. Il faudra être performant sur toute la longueur du match et ne pas se contenter de coups d’éclats. Nous allons jouer notre jeu sans changer quoi que ce soit juste parce que c’est Richelle". Mais Patrick Courtois veut aussi relativiser. "Si on m’avait dit que nous aurions 22 points avant la trêve, j’aurais signé immédiatement." Huy aborde donc cette partie sans trop de pression mais sait aussi que ce genre de rencontre, face à un cador, peut toujours être décisif dans une saison.

Christophe Burnet ( T1 de Richelle, 2e) reçoit Patrick Courtois ( T1 de Huy, 4e) pour un match (surprise?) au sommet. Interviews croisées.

c_DSC_0236.JPG

Les résultats du week-end dernier peuvent-ils avoir un impact moral?

Christophe Burnet:"On a pris le dessus à Cointe (0-5) grâce à notre sérieux et à des garçons, comme Parreira ou Bisconti, qui montent en puissance. La défaite de Huy ne m’arrange pas, notre invité aura un esprit de révolte. S’ils avaient vaincu Bertrix, on aurait eu un sommet d’équipes à égalité."

Patrick Courtois: "On aurait souhaité terminer notre parcours 2016 à la maison par une victoire. Mais le revers de Bertrix (1-3) n’aura pas d’impact. Cependant, il y a beaucoup de talent et une bonne mentalité à Richelle. Mais, cela, je n’ai pas eu besoin d’attendre 12 journées pour le savoir."

Va-t-on assister à un duel entre deux agréables surprises ou deux confirmations?

C.B.: "On voulait le Top 5. Donc, être 2e à un point du leader est une surprise… en pensant que l’on ne compte qu’une défaite. Par contre, voir les deux équipes dans le Top 4 n’est pas une surprise à mes yeux."

P.C.: "Notre souhait premier tenait à vivre une saison tranquille. Donc, dans notre chef, cette place est surprenante. Mais on n’a rien volé! Quant à Richelle, son classement est juste une confirmation."

Chez votre alter ego, que lui piqueriez-vous volontiers?

C.B.: "Son expérience. Il vient souvent voir nos matches et j’essaie d’apprendre à travers toutes les histoires et anecdotes qu’il me raconte. C’est enrichissant de discuter avec un coach tel que Patrick."

P.C.: "Christophe sait relativiser. Je me retrouve un peu en lui… quand j’étais plus jeune. Il travaille sérieusement, tout en sachant installer une bonne ambiance dans son groupe. On doit laisser prendre du plaisir et en offrir à nos joueurs. Il arrive à insuffler une grosse envie à son groupe et opère un coaching proche de son équipe. Il vit avec ses
joueurs.
"

27 buts pour Huy, 26 pour Richelle. Des chiffres qui confirment vos approches positives?

C.B.: "Huy en a tout de même mis 11 au cours d’un seul match! L’an dernier, j’avais une approche à contrecœur. Ici, je peux faire évoluer mon équipe comme je le désire, à savoir tournée vers l’offensive. Quitte à, parfois, encaisser. Mais je préférerai toujours un 4-3 à un 1-0."

P.C.: "Ma préférence ira toujours à des succès 4-2 ou 4-3. Même si l’on peut parfois prendre du plaisir à gagner 1-0. Mais de manière occasionnelle. Ici aussi, j’insiste sur la notion de plaisir. Pour les supporters présents au stade. Il faut leur donner du spectacle. Ça a toujours été ma façon de voir les choses."

De quel joueur adverse vous méfieriez-vous le plus?

C.B.: "On m’a beaucoup parlé d’Esser et de Colinet dans le milieu. Mais il y a aussi du potentiel devant. Et derrière, un Heptia dangereux sur phases arrêtées."

P.C.: "Le problème, cette année, est qu’il y a beaucoup de bons joueurs à Richelle: Lachambre et son expérience, Leroy qui n’a pas conscience de son potentiel ou encore Parreira et Castela, qui auront à cœur de se rappeler à mon bon souvenir! Sans oublier les flancs qui me plaisent vraiment."

Quel adversaire verriez-vous bien intégrer votre système et que vous ne possédez pas?

C.B.: "Aucun. D’une part, car je ne connais pas assez Huy. D’autre part, car je suis content de tous les mecs présents chez moi."

P.C. (il réfléchit): "Pas Parreira car j’ai Colinet. Je prendrai Perséo, car je n’ai pas son profil, Gendebien devant devenir plus régulier."

Vu vos visions, le duel sera-t-il forcément offensif?

C.B.: "Si on gagne, on dégage un Top 3. Mais il ne pèse aucune pression particulière sur nos épaules"

P.C.: "Sûr et certain! N’étant pas en nécessité de points, on n’y va pas pour le partage Si on termine sur un nul, ce ne sera pas le fruit du calcul…"

A lire sur:

021_dhnet_logo.gif Source: Emmanuel Thyssen (www.dhnet.be)


"Richelle-Huy, ce sera du haut niveau"

Le Richellois Vincent Lachambre se veut méfiant. A 36 ans, Vincent Lachambre a toujours soif de football.

c_DSC_0036.JPG

Étonnant second du classement général, Richelle réalise une première partie de saison de très bonne facture. Ce dimanche, les Mosans reçoivent Huy, qui réalise également un bon début de saison, pour un match qui s’annonce d’ores et déjà très palpitant.

Et pour en parler, quoi de mieux que de demander l’avis d’un ancien pensionnaire de la région hutoise, Vincent Lachambre (ex-Solières et Lensois) porte, depuis cette saison, les couleurs de Richelle. Un choix de carrière payant, puisqu’après avoir connu la montée avec Solières l’année passée, il côtoie encore le haut du tableau cette saison. Pour le défenseur, passé par la case professionnelle avec plus de 10 ans passés à Roda (1re division néerlandaise), l’état de forme de son équipe réside surtout dans la cohésion qui règne dans le groupe. "Nous allons tous dans le même sens, les titulaires comme ceux qui jouent moins souvent. Nous répondons tous présents quand il le faut. Il y a toujours une remise en question dans le groupe, il n’y a pas de tricheur dans l’équipe. Le coach a un bon état d’esprit et met tout le monde sur le même pied d’égalité." C’est aussi un club où il se sent très bien. "Je voulais retrouver un club près de chez moi. C’est très familial comme structure, l’ambiance est très bonne et je suis même content de payer les amendes (rires)."

Quand on analyse les résultats des Mosans depuis le début de la campagne, deuxième avec 25 points et 1er de la deuxième tranche, on pourrait croire que les ambitions ont pris une autre dimension. "Je ne suis pas étonné des résultats du groupe, c’était déjà une bonne équipe et les transferts de cet été ont apporté un plus. Au niveau des ambitions, il faut voir avec le président… Si ça ne tenait qu’à moi, je voudrais gagner tous les matches et être champion." Et un match, il y en a justement un très important ce week-end face à Huy. "J’ai joué contre eux à deux reprises avec Solières, je ne connais pas le coach mais je sais que c’est quelqu’un de très malin. Je ne sais pas ce qu’il nous réserve mais nous devrons nous méfier, ce sera un match de haut niveau. Huy possède des joueurs de qualité, qui sont rapides et techniques, il faudra être attentif et appliqué. Je connais très bien Johann Licour avec qui j’ai joué à Solières, je sais que ce ne sera pas simple de jouer face à lui. En plus, Huy reste sur une défaite et aura certainement à cœur de faire quelque chose chez nous", analyse Vincent Lachambre qui, à 36 ans, a toujours soif de football. "Je gère bien mon corps et, du moment que je prends du plaisir et que j’ai du temps, je continue de jouer. Je ne me fixe pas de limite, conclut le Mosan.

c_DSC_0074.JPG

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Maxime Debra - La Meuse


Richelle tient la forme

Dixième match consécutif sans défaite.

Ce week-end, Richelle a remporté une troisième victoire de rang (et un dixième match consécutif sans défaite!) qui lui permet désormais de se retrouver seul à la deuxième place du classement.

Lors du retour aux vestiaires après la belle victoire de ce dimanche face à Cointe, acquise sur un score de forfait, les scènes de liesse en disaient long sur l’état d’esprit des joueurs de Richelle. Et pour cause, ils venaient à la fois d’infliger au Daring sa plus grosse défaite de la saison, d’enchaîner une 3e victoire de rang et de mettre Huy à distance (avant le choc de ce dimanche) pour se retrouver seul à la deuxième place du classement. C’est sûr, Richelle est actuellement l’équipe la plus en forme de la D3 Amateurs…

"Cette 2e place au classement, c’est encore mieux qu’espéré!", explique l’entraîneur Christophe Burnet. "J’espère qu’on pourra encore s’imposer lors des deux dernières rencontres avant la trêve et ainsi passer l’hiver bien au chaud. Sur l’ensemble de la saison, je pense que nous pouvons revendiquer le Top 3 ou le Top 4." Il faut dire que le coach a des raisons d’être enthousiaste. Ce dimanche à Cointe, malgré l’absence de plusieurs titulaires, son groupe a répondu présent. A l’image de la prestation d’un garçon comme Dylan Hoho, il a eu la confirmation qu’il pouvait compter sur tout le monde. "Je n’ai pas 11 mais bien 20 joueurs dans mon noyau. Et c’est assez rassurant pour la suite de la saison…"

DSC_0069.JPG

Une autre source de satisfaction : le jeu proposé par l’équipe. "C’est vrai qu’on travaille beaucoup l’aspect "football" à l’entraînement. Nous avons de bonnes individualités mais qui sont capables de jouer collectivement. Il y a également un bon équilibre dans cette équipe. Cela s’est encore confirmé ce dimanche car tous les secteurs de jeu ont bien fait leur boulot."

Pour l’attaquant Manu Castela, cet état de forme actuel de l’équipe n’est pas vraiment une surprise. "On savait dès le départ qu’on avait les qualités pour jouer le haut du classement", explique-t-il. "Bien sûr, tout n’est pas parfait et l’équipe possède certaines lacunes. Mais je pense que nous avons malgré tout notre place parmi les 3 ou 4 meilleures formations de la série. Quand on arrive à la moitié du championnat, on peut déjà se faire une bonne idée de la valeur de chaque équipe."

Il est vrai que, de semaine en semaine, Richelle enchaîne les bons résultats et prouve qu’il a sa place parmi l’élite. "Nous avons été solides et solidaires lors de chacun de nos matches. Personne ne peut dire que nous avons volé notre place au classement…" Prochain rendez-vous ce dimanche au stade de la Cité de l’Oie face à une équipe de Huy que Richelle pourrait distancer de six points en cas de victoire…

DSC_0112.JPG

A lire sur:

logo_header_LM.jpg Source: Benjamin Maghe - La Meuse

Écrit par Richelle Utd. |  Facebook | |